Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-04-13T10:06:26+02:00

Je suis lasse des ombres (Alan Bradley)

Publié par MyaRosa

I Am Half-Sick of Shadows - Alan Bradley

307 pages, éditions 10/18 (Grands détectives), avril 2015

L'histoire :

C’est Noël, et Flavia de Luce – enquêtrice amateur de 11 ans avec une passion pour la chimie – s’est enfermée dans son laboratoire pour concocter une potion afin de piéger le Père Noël. Mais elle est dérangée par l’arrivée d’une équipe de cinéma venue tourner un film dans le manoir familial croulant de Buckshaw, avec la fameuse Phyllis Wyvern dans le rôle principal. Malgré le blizzard, tout le village de Bishop’s Lacey se retrouve à Buckshaw pour assister à la performance de Wyvern. Personne, pourtant, ne s’attendait à ce que la soirée se termine sur une note aussi macabre : un cadavre est retrouvé étranglé avec une bobine de film…

 

Mon avis :

 

 "Je suis lasse des ombres" est la quatrième enquête de Flavia de Luce, petite fille de onze ans passionnée par la chimie qui se retrouvé malgré elle au coeur de sombres affaires. Ses aventures se déroulent dans la campagne anglaise durant les années 1950. Flavia vit avec sa famille au manoir de Buckshaw que son père commence à avoir beaucoup de mal à entretenir et même à conserver. Certaines pièces sont laissées à l'abandon, ce qui en fait le terrain de jeu idéale pour une fillette curieuse, exploratrice en herbe. L'avenir de la famille De Luce dans la demeure familiale est plus qu'incertain. Alors, lorsqu'une équipe de cinéma s'intéresse à Buckshaw pour le tournage d'un film, le père de Flavia saute sur l'occasion et accepte de sacrifier certaines pièces de sa précieuse demeure pour quelque temps. Le manoir, d'ordinaire si calme et silencieux, se retrouve donc envahi par toute une équipe de tournage et par quelques célébrités. Une chose est sûre, ce Noël ne sera pas comme les autres...

 

 

 J'admire totalement Alan Bradley - quelle intelligence, quelle ingéniosité et quel humour aussi ! -et je suis une fan inconditionnelle de Flavia de Luce. Je pourrais arrêter tout ce que je suis en train de faire pour passer un instant à Buckshaw. A chaque fois que je me plonge dans cet univers, j'oublie tout le reste, je suis dans ma bulle. Je souris tout le temps, je me bidonne comme une baleine (pour reprendre l'expression de Flavia) et je m'émerveille du talent, de l'écriture remarquable et de l'imagination de Mr Bradley. Flavia fait partie de mes personnages littéraires préférés. Elle est unique en son genre et inoubliable. Une fois encore, je me suis régalée !

 

 La particularité de ce tome est qu'il se déroule en huis clos, à Buckshaw. Cette fois, on ne se balade pas aux côtés d'une Flavia à bicyclette qui explore son village. L'histoire se passe au moment de Noël et à cause de la neige, les voisins se retrouvent tous bloqués à Buckshaw en plus de l'équipe de tournage qui était déjà présente là-bas. C'est dans cette atmosphère confinée qu'un cadavre va être retrouvé et que notre petite Flavia va mener l'enquête, tout en concoctant un plan pour découvrir si le Père Noël existe vraiment ou non.

 

 

 J'ai beaucoup aimé cette ambiance qui n'est pas sans rappeler celle des romans d'Agatha Christie. Flavia m'a encore fait mourir de rire et je prends toujours autant de plaisir à suivre les disputes des soeurs De Luce et les réparties cinglantes qu'elles s'envoient. Les questions que se posent Flavia sur la vie, sur l'histoire de sa famille et la façon dont elle cherche sa place me touchent beaucoup. Cette enquête n'est pas la plus palpitante des quatre tomes, il y a un peu moins de suspense, mais elle est tout de même très bien menée et j'ai aimé découvrir Buckshaw sous un autre jour et pouvoir l'explorer davantage. Comme toujours, je me sens un peu triste et nostalgique de quitter Flavia et Buckshaw. Vite, vite, une autre enquête ! Merci de tout coeur aux éditions 10/18 d'avoir publié ce tome inédit et de ne pas nous avoir laissé sur notre faim, car il y a quelque mois encore, on ignorait si la suite des aventures de Flavia serait traduite en français...

 

En quelques mots :

Comme tous les autres tomes... un régal !

Une héroïne unique et inoubliable qu'on n'a pas du tout envie de quitter.

 

Quelques extraits :

"Il m'arrivait de me sentir au bord d'un océan froid, un pied dans le Nouveau Monde et un pied dans l'ancien. Tandis qu'ils s'éloignaient irrémédiablement, je courais le risque de me retrouver déchirée en deux."

 

"Pour Daffy, l'argent représentait des livres, et bien que Buckshaw en contînt plus que la bibliothèque de Bishop's Lacey, aux yeux de ma soeur, ce n'était jamais assez.

"Les livres sont comme de l'oxygène pour un plongeur sous-marin, avait-elle déclaré un jour. Retirez-les-moi et vous n'aurez plus qu'à commencer à compter les bulles."

 

"Ma vie serait-elle donc toujours ainsi ? Allais-je éternellement passer en quelques secondes du soleil à l'ombre ? Du chaos à la solitude ? D'une colère intense à un amour encore plus intense ?"

 

Toutes les enquêtes de Flavia déjà publiées :

Les étranges talents de Flavia de Luce

La Mort n'est pas un jeu d'enfant

La Mort dans une boule de cristal

Je suis lasse des ombres

 

Voir les commentaires

commentaires

Château imaginaire 02/05/2015 15:43

J'aime le titre, qui est aussi le titre d'une peinture de Waterhouse d'une scène des récits du roi Arthur. :)

MyaRosa 03/05/2015 20:51

Moi aussi, j'adore ce titre. Il y a un extrait de "La Dame de Shalott" de Tennyson au début du roman.

Cassandre 13/04/2015 15:56

Il me tarde de le lire, j'adore Flavia <3 Les couvertures de chez 10-18 sont très sympas !

MyaRosa 13/04/2015 16:11

C'est vrai qu'elles sont jolies. J'aime aussi beaucoup celle avec la neige et le fond bleu-gris.
Bonne lecture, Cassandre ! Flavia est géniale, comme toujours, tu verras. ;)

Ingrid 13/04/2015 13:34

L'érudition de l'auteur doit en faire pâlir bien d'autres ! C'est sûr ! Contente de savoir que cette quatrième aventure est aussi passionnante que les autres ! :)

MyaRosa 13/04/2015 13:37

C'est certain. Je suis vraiment sensible à cet univers. Quand j'y suis, je n'ai plus envie d'en sortir... Cette petite Flavia me plait tellement...

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog