Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-11-20T19:58:25+01:00

Et le ciel sera bleu

Publié par MyaRosa

There'll be blue skies

Tamara McKinley (alias Ellie Dean)

382 pages, L'Archipel, novembre 2015

L'histoire :

Angleterre, 1939. La vie n'a pas été tendre pour la jeune Sally Turner, 16 ans, qui élève seule son frère de six ans, Ernie, atteint de polio. Leur mère, Florrie, les a abandonnés dès que la guerre a éclaté, et leur père a été appelé sous les drapeaux. Tous deux trouvent alors refuge à Cliffehaven, une bourgade située sur la côte sud de l'Angleterre. Ils y sont accueillis par Peggy Reilly, la propriétaire de la Pension du Bord de Mer et Jim, son mari quelque peu bourru. Sally trouve, auprès de la famille Reilly, un foyer d'adoption qui lui permettra de s'épanouir. Elle obtient un emploi dans une usine de confection d'uniformes, où ses talents de couturière se révèlent. Mais la guerre menace ce fragile équilibre...

 

Mon avis :

 

 Depuis plusieurs années, Tamara McKinley rencontre un franc succès dans de nombreux pays avec ses romans qui nous font voyager et découvrir l'outback australien ainsi que l'histoire de ses pionniers. Je suis sûre que vous avez déjà entendu parler de La Dernière Valse de Mathilda, mais saviez-vous que Tamara McKinley avait également publié une saga sous le pseudonyme d'Ellie Dean ? Cette fresque romanesque compte déjà 9 tomes (je ne sais pas si d'autres sont prévus ou si la série est terminée) et l'auteur y dresse des portraits de femmes anglaises durant la Seconde Guerre Mondiale. Toutes ces histoires se déroulent dans la Pension du Bord de Mer tenue par la charmante et généreuse Peggy qui y vit avec toute sa famille.

 

 

 Dans ce premier tome, nous suivons Sally - seize ans - et son petit frère Ernie - six ans - qui doivent quitter Londres pour leur sécurité et trouvent refuge dans une petite ville située sur la côté sud de l'Angleterre : Cliffehaven.  Sally est très inquiète pour son petit frère qui a des problèmes de santé qui nécessitent beaucoup de soins. Les deux enfants sont accueillis par Peggy et sa famille dans leur Pension du Bord de Mer. Ces gens ont le coeur sur la main et font de leur mieux pour rendre leur séjour agréable. Pour ces jeunes enfants venus de l'East End qui n'ont pas l'habitude qu'on s'occupe d'eux, c'est vraiment une autre vie qui commence. D'abord sur leurs gardes, ils se laissent peu à peu apprivoiser par la famille Reilly et les pensionnaires de la pension, obtenant tout ce qui leur manquait jusque là : un peu d'attention, de l'affection, de la confiance et beaucoup d'amour !

 

 J'ai vraiment adoré les personnages : Peggy, Mme Finch, Ron, Jim, Alex, Anne et tous les autres. On apprend à les connaître, on les voit évoluer au fil du temps et on suit avec plaisir le quotidien de cette charmante tribu. Sally trouve du travail et se fait des amies, Ernie est tout de suite adopté par les fils Reilly et le grand-père qui le prend aussitôt sous son aîle, il grandit et devient plus indépendant malgré ses problèmes de santé, les filles Reilly s'épanouissent et l'aînée tombe amoureuse, bref tout le monde semble avoir trouvé sa place. Malheureusement, la guerre fait rage et continue de changer le cours des choses de façon irrémédiable. La stabilité qu'ils avaient tous trouvé est menacée à chaque instant...

 

 

 J'ai beaucoup aimé ce roman. L'écriture est très agréable et on s'attache tant aux personnages qu'on n'a pas envie de les quitter. On a l'impression de faire partie de la famille, d'être là pour partager leurs joies et leurs peines, leurs rêves et leurs désillusions. Le contexte est très dur et on s'attend à des rebondissements qui peuvent survenir à tout moment. On ne s'ennuie pas une seconde. Comme c'est dur et révoltant de voir tous ces enfants privés de l'insouciance qui devrait les caractériser, obligés de grandir plus vite, d'être responsables quoi qu'il arrive, sans parler de ses familles déchirées et séparées malgré elles... Mais on est également touché et ému par toutes ces petites attentions spontanées et bienveillantes, par l'entraide, la courage, la solidarité et la générosité des personnages.  C'est un livre émouvant, parfois triste, mais surtout plein d'amour. J'ai déjà hâte de retourner à Cliffehaven ! Cette lecture a une saveur toute particulière vu le contexte actuel, mais je trouve qu'elle apporte le réconfort et l'espoir dont on a tous besoin en ce moment... D'ailleurs, j'adore le titre. Je le trouve beau et poétique. Il me fait penser aux jolis mots d'Aragon : "Croire au soleil quand tombe l'eau".

 

En quelques mots :

Un début de saga très prometteur. Une histoire pleine d'amour et d'émotions qui se déroule dans un contexte dur et poignant. J'ai adoré ! Vivement la suite !

 

Voir les commentaires

commentaires

Blandine 04/01/2016 21:06

J'ai adoré la dernière danse de Matilda qui m'avait fait découvrir cette auteure et le bush australien. Je n'ai pas encore lu sa suite.
Si ton résumé me donne envie de découvrir ce livre, en revanche, la couverture, et celles des tomes suivants, me fait plutôt fuir. ça me fait penser à des lectures style Harlequin & co :-(

MyaRosa 04/01/2016 21:44

Oh si, Mathilda a eu du succès et on entend souvent parler de ses publications. Mais elle est publiée chez L'Archipel, ce n'est pas l'éditeur le plus connu en France, c'est vrai. J'ai entendu beaucoup de bonnes choses sur ses autres romans en tout cas.

Blandine 04/01/2016 21:42

Oui tout à fait!
Mais il me semble qu'elle n'est pas très connue ici en France... hormis ce roman avec Mathilda...

Y a plus qu'à lire ses autres romans ;-)

MyaRosa 04/01/2016 21:30

Elle a écrit beaucoup de romans. Il m'en reste encore des tas à découvrir et je m'en réjouis d'avance. Je trouve ça bien qu'elle ait su parler de ses deux pays.

Blandine 04/01/2016 21:25

Ma belle-soeur m'avait dit que oui, mais en cherchant sur le net, je ne trouve pas... mais effectivement, je vois d'autres sagas, très tentantes.
Je note son titre alors car la thématique, de base, me plaît ;-)

MyaRosa 04/01/2016 21:16

Moi aussi, j'ai adoré La Dernière danse de Mathilda. Mais, il y a une suite ? Je pensais que les autres livres n'étaient pas liés. Il me semble qu'il y a la saga des pionniers en 3 tomes mais que les autres sont indépendants.

Ce serait vraiment dommage de s'arrêter aux couvertures. Je ne pense pas qu'elles seront identiques en français. En revanche, c'est une vraie saga-feuilleton à l'ancienne avec des tas de personnages. J'ai vraiment adoré.

delphine 21/11/2015 13:10

que les couvertures anglaises sont belles à regarder, en tout cas cela donne envie ! auteure à découvrir pour ma part mais il y en a tant et tant qu'une vie n'y suffirait pas !

delphine 21/11/2015 19:04

effectivement ces couvertures m'évoquent aussi "call the midwife" que je viens de terminer et c'est un coup de coeur.
Bon week end Mya

MyaRosa 21/11/2015 15:08

Je suis bien d'accord. D'ailleurs, j'aimerais beaucoup lire tous les livres de l'auteur, mais il me faudrait beaucoup plus de temps... Cette série est très prometteuse et les couvertures me plaisent bien aussi. Ca me fait penser à "Call the midwife" que j'adore. Bonne journée.

Cassandre 21/11/2015 09:37

Il a l'air franchement bien !

MyaRosa 21/11/2015 15:09

Il l'est. J'ai vraiment beaucoup aimé. As-tu déjà lu des romans de Tamara McKinley ?

FondantGrignote 21/11/2015 07:18

Une histoire de pension...Chouette ! J'avais beaucoup aimé "Eclair d'été" de cette auteure mais avec ce fond de guerre là, je ne sais pas trop pour cette saga... Pourquoi pas ?

MyaRosa 21/11/2015 15:10

C'est vraiment très agréable à lire. Les personnages sont attachants. Je n'ai pas encore lu "Eclair d'été", mais j'aimerais beaucoup.

Milly 21/11/2015 01:17

C'est noté Mya! Ça semble vraiment une belle série! :)

MyaRosa 21/11/2015 15:10

Oh que oui ! C'est une lecture vraiment agréable et réconfortante malgré le contexte.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog