Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-06-15T21:09:53+02:00

L'Enfant du lac

Publié par MyaRosa

The Lake House - Kate Morton

632 pages, éditions Presses de la Cité, avril 2016

L'histoire :

1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a-t-il pu disparaître durant la nuit de la Saint-Jean ? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l'enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l'abandon.
Soixante-dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune détective londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désœuvrée, s'intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l'enquête, au grand dam de l'une des sœurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.

 

Mon avis :

 

 Même si je n'ai pas encore lu tous ses romans, je peux déjà affirmer avec certitude que Kate Morton est ma romancière préférée. Ca a été une vraie révélation lorsque j'ai découvert "Les Heures lointaines" il y a quelques années. J'ai lu et relu ce roman plusieurs fois, toujours avec autant de plaisir et d'émotions. Pourtant, je n'étais pas très enthousiaste en commençant ce livre car en général, j'ai horreur des pavés. C'est bête, je sais, mais on a tous nos petites manies de lecteurs... Moi, les pavés, ça m'angoisse ! Je sais déjà que je vais être coincée un bout de temps avec les personnages qu'ils me plaisent ou non, que je ne vais pas pouvoir passer à une autre histoire avant longtemps et ça, ça m'angoisse. Je me sens un peu piégée et prisonnière. C'est totalement ridicule puisque les rares pavés que je me suis risquée à lire m'ont beaucoup plu, mais que voulez-vous... Si on me laisse le choix entre un roman de 800 pages et un autre de 200, je n'hésiterai pas bien longtemps.

 

 Tout cela pour vous dire que lorsque j'ai découvert Kate Morton, j'ai su que je m'étais trompée. J'ai été charmée dès les premières lignes au point de me dire "C'est ce que je cherchais ! C'est pour ça, c'est pour cette raison que je lis !" Vous savez, cette impression d'être emportée ailleurs, ce mélange de frisson et d'excitation, ce sentiment d'être encore là-bas, au coeur du livre, même quand vous l'avez reposé. Cette envie d'avoir le fin mot de l'histoire qui ne nous quitte pas, ce besoin de lire encore et encore pour comprendre, pour être là-bas. Kate Morton a un talent incroyable. Elle sait comme personne vous emmener ailleurs, vous raconter des histoires qui pourraient être vraies. Elle vous transmet son amour des vieilles pierres, sa passion pour tous ses secrets qu'elles renferment et qui ne doivent pas tomber dans l'oubli. Ses histoires sont toujours palpitantes et dramatiques, pleines de mystères, d'amour et de passion. Ses livres me font toujours le même effet, je m'y sens bien et je n'ai aucune envie d'en sortir. Je suis totalement hypnotisée à chaque fois. Toutes ses histoires me hantent et me poursuivent bien après ma lecture... Et puis, je prends un tel plaisir à les lire. Je savoure chaque mot, je relis des passages, je prends mon temps, j'apprécie chaque description et j'ai l'impression d'avoir l'endroit sous les yeux.

 

 

 Vous vous en doutez, je pense, "L'Enfant du lac" n'a pas fait exception à la règle... Ce roman m'a profondément bouleversée. Il m'a fait rire, sourire, pleurer aussi. Les personnages m'ont émue et je n'avais aucune envie de les quitter. J'ai adoré la petite Alice, son amour si fort pour la maison de son enfance, j'ai été touchée par Eleanor, cette femme si courageuse et si passionnée. J'ai aimé Daffyd Llewellyn, curieux personnage qui semble tout droit sorti d'un conte de fées. Et comment rester insensible aux thèmes abordés dans ce roman ? L'amour, la guerre, l'écriture la perte d'un enfant, la fidélité et la loyauté, les sacrifices, la complexité des relations au sein d'une famille, la perte d'un être cher, la douleur de l'absence, les rêves et l'envie de se libérer aussi bien des promesses que l'on a faites que d'une éducation trop rigide qui laisse peu de place au bonheur...

 

 

 Et puis, il y a ces femmes passionnées par le mystère qui cherchent à tout prix à résoudre les énigmes les plus coriaces. J'ai aimé leur obstination et leur façon de contourner les règles. Quel mystère autour de la disparition de ce petit garçon ! Cette enquête va mettre en lumière beaucoup de secrets. L'auteur nous balade d'une hypothèse à l'autre et elles sont toutes plus crédibles les unes que les autres. C'est brillant et bien orchestré. On ne s'ennuie pas une seconde ! J'ai adoré chaque chapitre et même chaque ligne de ce roman. Je n'avais aucune envie de tourner la dernière page et je me sens vraiment triste de l'avoir terminé. C'est une merveille, un roman qui vous prend aux tripes, vous émeut et vous captive du début à la fin. Vous cherchiez votre pavé de l'été, vous l'avez trouvé !

 

 

 

En quelques mots :

Gros coup de coeur pour cette histoire captivante et bouleversante. Kate Morton m'a, encore une fois, impressionnée par son talent de romancière. Quelle merveilleuse conteuse ! Elle nous transporte et nous hypnotise et on n'a aucune envie que ça s'arrête.

 

 

A découvrir aussi :

Les Heures lointaines

La Scène des souvenirs

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Pedro 21/06/2016 09:50

Ah, moi aussi j'ai adoré "les heures lointaines". Je n'ai pas eu l'occasion de lire de Kate Morton depuis, mais cela me tente énormément. J'avais une légère appréhension pour "la scène des souvenirs", qui sentait moins le gothique que les autres, aussi ne m'y étais-je pas risqué, de peur de me faire avoir comme avec un roman de Lucinda Riley (quelle déception, cette auteure d'ailleurs. Je voudrais qu'on lui mette une contravention pour chaque roman qui osera afficher des titres et des couvertures si prometteurs pour ne servir finalement que de l'eau de rose ennyeuse). Celui là, en revanche, me fait très envie.
Bon, maintenant, si tu aimes Kate Morton, tu n'as pas le choix, tu DOIS sortir le treisième conte de ta PAL, ABSOLUMENT, LA,; MAINTENANT, TOUT DE SUITE! ;)

MyaRosa 21/06/2016 11:13

:D Bientôt, promis !

En effet, "La Scène des souvenirs" est un peu différent des autres, mais tout de même excellent. Tu aimerais beaucoup "L'enfant du lac", j'en suis certaine. :)

Je n'ai toujours pas osé me plonger dans un roman de Lucinda Riley. J'ai peur d'être déçue... Ils sont tous tentants, c'est affreux !

Marielle 16/06/2016 20:16

Je suis comme toi les pavés me font peur ...
Et je sais que comme quand je vois une couverture pas très attirante je ne prends pas je loupe sans aucun doute des petites pépites.
Kate Morton plusieurs fois vu à la bibliothèque et jamais pris à cause du pavé tu me fais changer d'avis en lisant ton billet
Merci Mya pour toutes ces belles idées de lecture

MyaRosa 16/06/2016 20:28

Ca me rassure. Je ne suis donc pas la seule à redouter les pavés. Les romans de Kate Morton sont tous des pavés, mais franchement, une fois qu'on s'y plonge, on ne voit pas le temps passer et ils nous semblent même trop courts.

Nancy 16/06/2016 16:21

Votre chronique donne vraiment envie Mya.
Je suis en train de lire Le gardien du phare (un beau pavé aussi) et ensuite je vais découvrir L'inconnue du quai que vous aviez conseillé sur votre blog ;-)
Belle journée !

MyaRosa 16/06/2016 16:26

Merci beaucoup, Nancy. J'ai beaucoup aimé ces deux romans et j'espère qu'il en sera de même pour vous. J'ai prévu de lire bientôt "La Faiseuse d'anges". J'ai hâte de retrouver Erica. En attendant, c'est Agatha Raisin qui me tient compagnie. Un personnage haut en couleurs ! :) Je ne sais plus si je vous l'ai dit, mais j'ai commandé Cali. J'espère que le livre arrivera bientôt.

Belle journée à vous aussi et bonne lecture !

Milly 16/06/2016 15:16

En tous cas, le synopsis est intéressant et tu en parles avec conviction! :D

MyaRosa 16/06/2016 16:01

Merci, Milly. J'aime tellement les livres de Kate Morton. Un vrai plaisir à chaque fois !

PrettyBookse 16/06/2016 13:58

Je n'ai encore jamais lu aucun de ses romans mais ils me tentent beaucoup. J'ai d'ailleurs reçu celui-là également :) Je vais rencontrer l'auteur ce week-end et j'ai hâte! Bisous

MyaRosa 16/06/2016 16:02

Oh il faut absolument que tu découvres ses romans. Ils sont fantastiques !
Quelle chance ! Je ne suis pas très attirée par les rencontres avec des auteurs, mais j'ai beaucoup d'admiration pour Kate Morton alors je t'envie. :) J'espère que ça te donnera encore plus envie de découvrir ses romans. Bisous

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog