Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2017-04-27T05:00:00+02:00

Brindille et Ficelle, tome 2 : Jojo Boulazéro

Publié par MyaRosa

Sinikka Nopola, Tiina Nopola, Salla Savolainen

73 pages, éditions Didier Jeunesse, avril 2017, dès 7 ans

L'histoire :

Horreur ! Les jolies nattes de Brindille ont disparu pendant la nuit.  Elles ont été purement et simplement coupées ! Est-ce l’oeuvre de  la petite souris ? De Jojo Boulazéro, un bandit chauve qui rôde  dans le coin ? Tout le monde est mis à contribution, les parents,  les soeurs Riboulette, les gendarmes Briochon et Binoclou.  Seule Ficelle manque à l’appel. Mais où est-elle encore passée ?  Depuis que Brindille l’a traitée de chauve, parce que bébé,  elle n’avait pas un cheveu sur la tête, on ne l’a plus revue  dans les parages. Bizarre…

 

Mon avis :

 

 C'est avec plaisir que l'on retrouve Brindille et Ficelle - les deux héroïnes de cette série venue tout droit de Finlande - dans une nouvelle aventure pleine d'humour et de rebondissements. Cette fois, il est question de cheveux. Ou plutôt d'absence de cheveux. De bébés sans cheveux, d'un mystérieux cambrioleur chauve et de la disparition inquiétante des nattes de Brindille. Mais que se passe-t-il donc  par ici ? Les choses ne semblent pas tourner bien rond...

 

 

 Brindille et Ficelle sont très différentes. Brindille est aussi douce et sage que Ficelle est turbulente et impulsive. Si tout les oppose et si elles se chamaillent sans cesse, les deux soeurs s'aiment et ne peuvent vivre l'une sans l'autre. Si la série est vraiment axée sur l'humour et le rocambolesque, il y a quelque chose de très touchant qui ne peut nous laisser insensible dans la relation de ces deux soeurs. J'ai beaucoup aimé les retrouver ainsi que les autres personnages de cette série notamment les voisines qui préparent toujours de bons gâteaux et les gendarmes pas très malins qui ne pensent qu'à manger.

 

 

 C'est drôle, décalé et complètement déjanté. Cette série a tout de la farce et me fait penser aux romans de mon enfance notamment ceux d'Enid Blyton. Ces histoires pleines de malice, de gags et de rebondissements devraient charmer les jeunes lecteurs qui seront ravis de pouvoir les lire seuls. Il y a beaucoup d'illustrations vitaminées et colorées qui sont aussi amusantes que le texte. Elles donnent encore un peu plus de pep's et d'énergie à cette série qui n'en manque vraiment pas.

 

En un mot :

Rafraîchissant !

 

 

A lire aussi :

Brindille et Ficelle, tome 1 : Une pêche d'enfer !

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog