Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2017-04-11T08:21:09+02:00

La Bibliothèque des citrons

Publié par MyaRosa

A Library Of Lemons - Jo Cotterill

358 pages, éditions Fleurus, avril 2017

L'histoire :

  À dix ans, Calypso n'a pas d'ami et trouve refuge dans les livres de sa bibliothèque, qu'elle dévore. Sa solitude prend fin le jour où arrive dans sa classe une nouvelle, Mae, qui bouscule ses habitudes de lectrice solitaire et lui ouvre les horizons insoupçonnés de l'amitié. Cette amitié tombe à pic, car à la maison les choses tournent de moins en moins rond. Le père de Calypso, veuf depuis cinq ans, vit muré dans son travail et son silence. Il s'est attelé à l'écriture d'une histoire encyclopédique du citron. Par une froide soirée d'automne, ces maudits agrumes vont brusquement déverser sur la vie de Calypso une amertume parfaitement inattendue... Il faudra toute l'amitié de Mae et la générosité de sa famille pour que cette découverte acide devienne le point de départ d'un chemin de guérison où l'amour, enfin, pourra ressurgir !

 

Mon avis :

 

 Sous cette couverture pétillante et acidulée se cache une histoire beaucoup moins légère qu'elle n'y parait. Cette histoire, c'est celle de Calypso, petite fille de dix ans calme et silencieuse qui passe son temps le nez dans ses livres. Calypso a perdu sa maman lorsqu'elle n'avait que cinq ans et vit seule avec son père qui partage aussi son amour des livres et des mots, dans une maison pleine de livres... et de citrons !

 

 Je ne sais pas ce qu'ont ressenti les autres lecteurs, mais ce qui m'a frappé dans ce roman, c'est la manière dont Jo Cotterill s'y prend pour nous montrer que les apparences sont trompeuses. J'étais totalement aveugle, au début de ma lecture. Je ne voyais pas la détresse de cette famille. Je voyais une petite fille solitaire, certes, mais qui ne manquait de rien. Je trouvais même cela attendrissant, cette relation père-fille autour des livres, cette façon de se contenter de peu de mots pour communiquer. Je les pensais complices et il me semblait qu'ils avaient les mêmes traits de caractère, tout simplement.

 

 Finalement, c'est lorsqu'une autre petite fille tente de rentrer dans la bulle de Calypso en lui offrant son amitié que tout éclate... C'est à ce moment-là que Calypso se rend compte que quelque chose ne va pas dans leur vie. Ca m'a vraiment choqué de n'avoir rien vu venir, de n'avoir pas compris. Cette lecture a été bouleversante. Je me suis beaucoup attachée à Calypso. Quelle petite fille courageuse !  Elle porte un lourd fardeau et des responsabilités qui ne sont pas de son âge. J'ai tellement aimé la voir s'ouvrir aux autres grâce à Mae. Leur amitié autour des mots, leurs projets d'écriture, leur cabane dans les arbres... C'est tellement bien de voir Calypso se sentir légère. La détresse du papa m'a également beaucoup touchée. J'ai aimé aussi le fait que Jo Cotterill ne condamne pas la lecture, bien au contraire. Lorsque Calypso s'ouvre aux autres, elle n'abandonne pas pour autant ses livres. Ca m'agace lorsque l'on tente de montrer que la lecture enferme et nous éloigne des autres. Dans ce roman, c'est justement la lecture qui rapproche et qui lie Calypso et Mae. Elles partagent la même passion et c'est ce qui renforce leur amitié.

 

 Si ce roman aborde des sujets graves tels que le deuil et la dépression et si certains passages sont tristes et poignants, ce n'est pas un livre déprimant, loin de là. C'est un livre lumineux et plein d'optimisme qui donnera, j'en suis sûre, beaucoup d'espoir aux enfants qui se sentent seuls et aux familles qui vont mal. C'est un livre qui donne envie d'aller vers les autres, d'accepter qu'on nous aide et qu'on nous épaule. Il met en avant le pouvoir salvateur de la lecture et de l'amitié. C'est une très belle découverte, un roman plein de sensibilité et d'amour qui m'a beaucoup émue et que je ne peux que recommander.

 

 

En quelques mots :

Une lecture bouleversante qui aborde un sujet délicat avec beaucoup de sensibilité et d'optimisme. Un roman lumineux qui met à l'honneur la lecture et le pouvoir salvateur de l'amitié.

 

 

Quelques extraits :

 

"Je rêverais qu'on puisse mettre les sentiments en bouteille, pour pouvoir les ressortir à d'autres moments quand on en a besoin."

 

"La lecture sert à tout. Tu voyages dans des lieux où tu ne peux pas aller dans la vraie vie. Tu t'identifies à des personnages qui ne sont pas toi. Tu fais des choses que tu n'aurais pas la permission de faire."

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Cledesol 22/04/2017 12:50

Et hop, dans ma wish list. Tu as réussi à me convaincre, je pense qu'il me plaira.

MyaRosa 25/04/2017 17:43

C'est une histoire très émouvante.

Mrs Figg 13/04/2017 08:59

La couverture est splendide !! Sinon, je n'en avais pas encore entendu parler mais ton avis pique ma curiosité ... Je pense que je serai touchée moi aussi ... Merci :-)

MyaRosa 13/04/2017 09:33

C'est un très beau roman. Calypso est une petite fille très touchante.

Popcorn & Gibberish 11/04/2017 11:55

Il m'intéressait bien lorsque je l'avais vu dans la masse critique =)

MyaRosa 11/04/2017 12:17

C'est vraiment une belle surprise. Je ne m'attendais pas à ça !

Nancy 11/04/2017 11:33

Votre chronique donne envie de découvrir cette histoire sensible ! Je ne connais pas l'auteure mais sa plume semble délicate.
Belle journée ensoleillée Mya !

MyaRosa 11/04/2017 11:59

Bonjour Nancy,
Merci pour votre petit mot. Ce roman est vraiment très émouvant. Une belle découverte !
J'espère que d'autres romans de Jo Cotterill seront traduits en français.
Je vous souhaite une belle journée.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog