Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2011-08-31T09:05:00+02:00

Derniers adieux - Lisa Gardner

Publié par MyaRosa

Derniers adieux

( Say goodbye )

de Lisa Gardner

derniers-adieux-gf.jpgCatégorie(s) : Romans policiers / Thrillers

Edition / Collection : Albin Michel / Spécial Suspense

Date de parution : 1er septembre 2011

Nombre de pages : 423

Prix : 21,50€

 

L'histoire : Est-ce parce qu'elle attend un enfant que l'agent du FBI, Kimberly Quincy, se sent particulièrement concernée par le récit incroyable et terrifiant d'une prostituée enceinte ? Depuis quelques temps, elles sont plusieurs à avoir disparu d'Atlanta sans explication, comme évaporées, et Kimberly est bien la seule à s'en préoccuper. Un serial killer s'attaquerait-il à ces filles vulnérables ? Aurait-il trouvé la clé du meurtre parfait ?

 

                           large 9780752891163say-goodbye-lisa-gardner-hardcover-cover-art

**

 

Waouuuh ! Je ressors de cette lecture bluffée et chamboulée. J'avais déjà beaucoup aimé  La Maison d'à côté, mais celui-ci va encore plus loin. En lisant le résumé et en débutant la lecture, on a l'impression qu'on va rester dans un roman policier classique cousu de fil blanc or on se rend très vite compte que l'auteure va nous emmener beaucoup plus loin. Lisa Gardner le dit elle-même dans les remerciements, ce livre est le plus violent qu'elle ait écrit et franchement c'est vrai que ça va loin. Il n'y a pas de scènes gores détaillées, pas d'effusions d'hémoglobine, pourtant ce livre est vraiment dérangeant. On plonge dans un univers malsain qui malheureusement est loin d'être totalement fictif. L'histoire s'inspire de nombreux faits divers réels et on le sait tous, c'est justement ce qui nous dérange. On a du mal à imaginer que tant d'horreurs puissent arriver et en même temps on a tous constaté un jour, même indirectement, que l'Homme est capable des pires atrocités. Je reste volontairement vague car je déteste dévoiler des informations que je n'aurais pas aimé apprendre avant d'entamer la lecture d'un livre. Vous ne saurez donc pas de quoi il est véritablement question dans ce livre, mais croyez moi, vous le découvrirez bien assez tôt...

 

 Malgré toutes ces horreurs, il y a des personnages très attachants qui donnent un petit coup de frais à ce roman. Kimberly Quincy par exemple, est adorable et rigolote. Enceinte de cinq mois, elle ne peut se résoudre à rester sur la touche et s'implique un peu trop au goût de son mari, mais sa situation donne lieu à des remarques ou des scènes amusantes. Elle a des envies de femme enceinte, des sautes d'humeur même si elle grogne dès qu'on le lui fait remarquer. Rita est une femme exceptionnelle qu'on aimerait tous connaitre. J'ai adoré son personnage.

 

 En ce qui concerne la construction du roman, j'ai une nouvelle fois été bluffée par le talent de Lisa Gardner qui est en train de devenir l'un de mes auteurs fétiches. Elle sème des indices et des informations capitales un peu partout et s'arrange pour qu'on n'y prête pas trop attention (bon, j'ai quand même senti venir quelques révélations...). Le roman est bien construit, il y a de nombreux rebondissements et les fins de chapitres sont souvent très intenses. Je n'ai pas été très emballée par le début. Je m'embrouillais un peu dans les noms, je trouvais qu'il y avait quelques longueurs et puis c'était bien trop classique à mon goût. Pourtant, je peux vous dire que très vite j'ai été happée par cette histoire, partagée entre horreur et fascination. Bourreau, victime, on ne sait parfois plus trop où on en est. C'est déstabilisant. La fin est tout simplement parfaite et en remet une couche au cas vous ne seriez pas encore assez effrayé par cette sordide affaire. Je ne sais pas si vous lisez les remerciements, mais ceux de Lisa Gardner valent vraiment le détour ! Vous l'aurez compris, je vous recommande ce livre avec néanmoins un petit conseil d'ami : arachnophobes, abstenez-vous de le lire !

 

                9780752893730.jpg1013135-gf.jpg

cinqetoiles

Voir les commentaires

2011-08-29T12:01:00+02:00

Wicca, tome 2 : Le danger - Cate Tiernan

Publié par MyaRosa

Wicca, tome 2 : Le danger

( Sweep )

  couv31250419 8485619.jpg

Catégorie(s) : Jeunes adultes - Fantastique

Edition / Collection :Hachette jeunesse / Black Moon

Date de parution: 6 juillet 2011

Nombre de pages : 448

Prix : 17€

 

Mon avis sur les tomes précédents : ici

 

Ce livre regroupe les tomes suivants :

tome 4 : Le bûcher / Magye noire / Dark Magyck

tome 5 : Lumière et ténèbres / L'éveil / Awakening

tome 6 : L'alliance des pouvoirs / Ensorcelée / Spellbound

 

couv37129236.jpgcouv70418470.jpgcouv11881330.jpg

 

L'histoire : Morgan est désormais une Sorcière de sang accomplie, dotée d'un puissant pouvoir. Après ll'affrontement entre Cal et Hunter auquel elle a participé, elle se sent en danger. Elle a poussé le corps de Hunter dans le fleuve pour protéger Cal, et son corps n'a jamais été retrouvé. Quand Sky, la cousine de Hunter, se met à la surveiller de près, et que Selene, la mère de Cal, se fait de plus en plus intrusive, Morgan comprend qu'elle doit plus que jamais rester sur ses gardes. D'autant que sa relation avec Cal prend un tournant qu'elle n'avait pas prévu. Elle ne le reconnaît plus.

 

**

 

 C'est pleine d'attentes que je me suis plongée dans ce livre et je n'ai pas été déçue. J'avais été séduite par les tomes précédents, celui-ci est encore meilleur. Fini l'approche gentille de la Wicca, les soucis d'adolescents (enfin, il y en a quand même encore, mais beaucoup moins), ce tome est bien plus noir et inquiétant.  Morgan découvre les côtés sombres de la Wicca et se rend compte que beaucoup de gens lui veulent du mal. Elle en apprend un peu plus sur l'histoire de sa famille et ce qu'elle découvre est loin de la rassurer. Elle est plus mature mais se pose toujours autant de questions sur son avenir et espère ne pas sombrer dans le côté obscur malgré ses origines.

 

 Mon billet sera très court, car il est difficile de parler de ce livre sans trop en dire et il est hors de question que je me mette à spoiler. La seule chose que je peux vous dire est qu'il est riche en rebondissements et que vous ne serez pas déçus du voyage ! Si j'avais deviné une partie de l'intrigue, j'ai été tout de même charmée comme avec le début de la série et j'ai déjà hâte de lire la suite ! D'ailleurs en parlant de suite, j'étais persuadée que la série comptait 9 tomes et que le livre à paraître le 24 septembre sera donc le dernier, or il y a en fait 15 tomes ! Oui, je sais, c'est assez effrayant mais je suis vraiment ravie, ravie, ravie ! Les fans de la série qui l'avaient découverte chez Pocket il y a quelques années doivent se réjouir car ils vont enfin pouvoir connaitre le fin mot de l'histoire !

 

 L'histoire est toujours aussi passionnante. On découvre de nouveaux personnages, on en apprend plus sur ceux que l'on connaissait déjà. J'ai été parfois agacée par les nombreuses répétitions, mais c'est vraiment le seul petit bémol que j'aurais à noter et je me dis que finalement puisque les tomes paraissaient séparément avant, c'était sûrement utile de faire des petits rappels pour ne pas que l'on s'y perde. En dehors de ça, j'ai vraiment passé un excellent moment. Qu'attendez-vous pour découvrir cet univers ? Si vous aimez la magie et la sorcellerie, les secrets, les histoires d'amour et les livres plein de rebondissements, vous allez être servis ! Je ne peux que vous conseiller cette série. C'est vraiment prenant et difficile à lâcher lorsqu'on l'a commencé. Un bon moment de détente. J'ai adoré !

 

couv58366016.jpgcouv15789523.jpgcouv48254368.jpg

cinqetoiles

Voir les commentaires

2011-08-26T15:08:00+02:00

Nouvelle catégorie - Biscuits (Hachette)

Publié par MyaRosa

Bonjour à tous,

 

Les plus observateurs d'entre vous auront peut-être remarqué qu'il y a désormais une nouvelle catégorie sur mon blog. Ca faisait un moment que j'hésitais à sauter le pas, et c'est maintenant chose faite ! J'avais envie de vous parler d'une autre de mes passions : la cuisine. J'aime beaucoup passer du temps à chercher de nouvelles recettes, préparer des cookies, essayer de nouvelles saveurs et en amoureuse des livres que je suis, je suis forcément amatrice (et collectionneuse) de livres de recettes. Vous trouverez donc dans cette catégorie mon avis sur des livres de cuisine ainsi que des informations culinaires et pourquoi pas une petite recette de temps en temps. J'espère que cette nouvelle rubrique vous plaira et que vous pourrez y piocher quelques idées. Si vous avez des suggestions, des questions, des idées recettes ou des livres à me conseiller, n'hésitez-pas. Je serais ravie d'échanger sur le sujet.

 

Cuisine

 

On commence aujourd'hui avec un livre que m'a offert mon homme il y a quelques temps et que j'aime énormément.

 

Biscuits {collection}

de Thomas Feller, Valéry Guédes (photographies) et Natacha Arnoult


biscuitshachette-copie-1.jpg

Catégorie(s) : Cuisine

Edition / Collection : Hachette pratique - Cuisine / La Collection

Date de parution : Octobre 2008

Nombre de pages : 66

Prix : 6,90€

 

Présentation de l'éditeur : Financiers à la framboise, Macarons au chocolat, Tuiles à l'orange, Cannelés bordelais, Spéculoos, Langues-de-chat et Cigarettes... Sachez enfin réaliser tous vos biscuits favoris !

Collection aiguise vos sens...

et propose 40 recettes destinées à séduire les papilles des plus fins gourmets. Offrez-vous quelques instants culinaires d'exception alliant simplicité et élégance.

 

**

 

Ce petit livre est indispensable aux amateurs de biscuits.

 

On y retrouve des grands classiques : langues-de-chat, chouquettes, palmiers,...

des spécialités régionales : spéculoos, bugnes lyonnaises, navettes marseillaises, cannelés bordelais,...

des biscuits plus compliqués : macarons au chocolat, biscuits de Savoie et glace Tagada,...

des recettes originales : macarons aux fruits de la Passion et au chocolat au lait, madeleines au thé vert,...

 

Des recettes toutes plus alléchantes les unes que les autres !

 

Je ne suis pas une grande experte en pâtisserie. Je m'y suis mise il y a peu de temps et j'ai été bluffée de réussir sans difficulté à faire des chouquettes ou des langues-de-chat. Les recettes sont vraiment simplissimes, même pour un débutant, et elles sont délicieuses. Les ingrédients utilisés sont faciles à trouver. Je déteste quand je constate que je ne connais pas la plupart des ingrédients utilisés ou qu'il y a une liste impressionnante. Ici, ce n'est pas du tout le cas. Vous pourrez faire la plupart des recettes si vous avez le minimum dans votre placard : farine, sucre, oeuf. De plus, s'il vous manque un ingrédient, vous pouvez détourner la recette et en faire une variante sans trop de difficultés.

 

Concernant l'objet-livre, il est superbe et très classe. La plupart des photographies sont sur fond noir. La mise en page est agréable. C'est un très beau livre pour un prix dérisoire, on peut l'offrir sans honte, il n'a rien à envier à d'autres livres beaucoup plus chers. Il est disponible également sous forme de kit avec une plaque de 6 moules en silicone pour moins de dix euros. Qui dit mieux ? Je recommande sans hésiter.


Voir les commentaires

2011-08-24T18:06:00+02:00

Le Dernier jardin, tome 1 : éphémère - Lauren DeStefano

Publié par MyaRosa

Le Dernier jardin, tome 1 : éphémère

( The Chemical Garden, book 1 : Wither )

de Lauren DeStefano

couv40589545

Catégorie(s) : Jeunes adultes - Dystopie

Edition / Collection : Castelmore

Date de parution : 19 août 2011

Nombre de pages : 350

Prix : 12,90€

 

L'histoire : Que faire de sa vie quand on connaît la date exacte de sa mort ?
Les scientifiques ont créé des enfants génétiquement parfaits, immunisés contre toutes les maladies. L'humanité a cru voir son avenir assuré...jusqu'au jour où le verdict accablant est tombé. Ces jeunes gens ont une espérance de vie incroyablement courte : 25 ans pour les hommes, 20 ans pour les femmes, sans exception. Dans ce monde désolé, des jeunes filles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames pour la survie de l'espèce.
Rhine, âgée de seize ans, a été enlevée de force à son frère. Elle se réveille enfermée dans une prison dorée, un manoir où des serviteurs veillent à ses moindres désirs. Malgré l'amour sincère de son mari et la confiance qui s'instaure petit à petit avec ses sœurs épouses, Rhine n'a qu'une idée en tête : s'enfuir de cet endroit.

 

**

 

  J'avais repéré ce livre bien avant sa sortie et j'espérais de tout coeur que les éditions Castelmore conserveraient cette magnifique couverture et heureusement, ce fût le cas ! Ce livre avait tout pour me plaire et je l'attendais avec beaucoup d'impatience alors je me suis jetée dessus dès que je l'ai eu entre les mains. Oui, mais voilà, la magie n'a pas opérée tout de suite. J'ai eu du mal à accrocher au début, je peinais à avancer et j'étais du coup un peu déçue. Pourtant, lorsque je l'ai repris ce matin, je suis tout de suite rentrée dedans, totalement fascinée par l'histoire, me sentant incapable de le reposer. Je ne pense pas que ce soit dû au roman en lui-même, mais on sait tous que des fois, ce n'est juste pas le bon moment et ça n'a jamais été plus vrai pour moi qu'avec Le Dernier jardin.

 

 Ce roman est très addictif. L'histoire est originale et tout est basé des paradoxes. Alors que dehors, il n'y a que misère et danger, des jeunes filles sont enlevées et vendues à de riches époux. Elles se retrouvent non pas malmenées, mais au contraire dorlotées, des serviteurs répondant nuit et jour à leur moindre caprice. Certaines se réjouissent de cette nouvelle vie qui s'offrent à elle tandis que d'autres souffrent atrocement de ce manque de liberté. Rhine fait partie de la deuxième catégorie et c'est elle qui nous raconte cette histoire. Parmi les trois épouses de son mari, elle est la favorite, celle qui a le plus de privilèges, et pourtant, elle n'a qu'une idée en tête : s'enfuir, retrouver sa liberté et son frère jumeau resté seul et sans nouvelles à Manhattan. Rhine se rapproche de ses soeurs épouses, commence à apprécier son mari, mais son projet ne la quitte pas. Elle étouffe et s'inquiète de plus en plus car on raconte des choses étranges sur ce manoir et sur son propriétaire...

 

 Le récit est bien mené, l'écriture est belle et il n'y a pas de longueurs. On s'attache très vite aux personnages, on comprend leur détresse et les sentiments contradictoires qu'ils éprouvent. On est enfermé avec eux dans ce huis-clos oppressant et inquiétant. J'ai été fascinée par cet univers, le décor époustouflant d'où émanent des odeurs d'oranges et de fleurs qu'on sent presque tant il est bien décrit, les robes des épouses m'ont fait rêver. Cette histoire a quelque chose d'indescriptible, on navigue sans cesse entre l'émerveillement et l'horreur. J'ai notamment beaucoup pensé à La Belle et la bête - ou du moins au début - en lisant cette histoire. Belle, enfermée dans un merveilleux château, couverte de cadeaux mais prisonnière avec quelqu'un qu'elle apprécie mais qu'elle n'aime pas. C'est terriblement douloureux de suivre le cours de cette histoire dérangeante et cruelle en se sentant impuissant. Ce n'est pas un livre léger, je ne le conseille pas aux plus jeunes car il y a des scènes difficiles. J'ai vraiment adoré ce roman, l'atmosphère qui s'en dégage, les personnages. Tout est bien mené et la fin nous laisse torturés de ne pas avoir la suite sous la main... C'est officiel, je suis totalement fan des parutions Castelmore. A chaque fois, la mise en page est superbe, les romans sont fascinants et le prix est abordable. Je n'ai jamais été déçue.

 

Un joli coup de coeur. Un livre magnifique que je recommande aux amateurs du genre et à ceux qui ont envie de changer un peu de lecture, de découvrir un autre univers.

 

cinqetoiles

sticker-ma-grande-fee-coeur-fuschia-635584

Voir les commentaires

2011-08-23T09:55:00+02:00

Quelqu'un comme toi - Sarah Dessen

Publié par MyaRosa

 

Quelqu'un comme toi

( Someone like you )

de Sarah Dessen

couv9901977

Catégorie(s) : Jeunesse/Jeunes adultes - Romance - Girly

Edition / Collection : Pocket jeunesse

Date de parution : 3 février 2011

Nombre de pages : 323

Prix : 17€

 

L'histoire : Scarlett et Halley sont amies pour la vie. Du haut de leurs seize ans, l'avenir est plein de promesses. Mais, cet été-là, Michael, le premier grand amour de Scarlett, se tue dans un accident de moto. La jeune fille découvre peu après qu'elle est enceinte de lui. Cette fois, c'est Halley la timide qui va devoir soutenir Scarlett l'intrépide. Sauf que Halley tombe amoureuse à son tour, et tout se complique...

 

  someone-like-you-dessen-sarah-paperback-cover-art SLYSD someone-like-you-copie-1

 

 Depuis que je suis inscrite sur des forums de lecture, j'entends beaucoup parler des romans de Sarah Dessen et j'avais bien envie de me laisser tenter. Comme je ne savais pas par quel titre commencer, je me suis achetée toute la collection, alors autant vous dire que j'espérais vraiment ne pas être déçue par cette lecture.  Heureusement, ce ne fût pas le cas ! J'aime lire des romans marquants qu'on n'oublie pas, mais j'aime aussi lire de temps en temps des choses légères qui se lisent sans difficulté et c'est ce que j'attendais des livres de Sarah Dessen. Ici, l'histoire n'est finalement pas très légère, des choses graves arrivent, des thèmes importants sont abordés, mais j'ai beaucoup aimé.

 

 C'est Halley qui nous raconte cette histoire. Elle manque de confiance en elle et a toujours été gentille et discrète, maternée et protégée par sa mère et sa meilleure amie, Scarlett, menant une vie bien tranquille, sans histoire. Mais voilà, Halley a presque seize ans et ses relations avec sa mère ne sont plus aussi simples qu'avant. Elles ne se comprennent plus, se disputent sans cesse et n'arrivent plus dialoguer. En plus de cela, Scarlett, la sagesse incarnée, celle qui a toujours épaulé tout le monde est désemparée et pour une fois c'est elle qui va avoir besoin d'aide : son petit ami est mort d'un accident de moto et elle apprend peu après qu'elle est enceinte de lui... Que faire ? Avorter ? Garder le bébé ? Pour couronner le tout, Halley tombe amoureuse à ce moment-là...

 

 L'écriture de Sarah Dessen est fluide et agréable, très abordable pour les jeunes adolescents qui ne lisent pas beaucoup. L'auteure analyse avec beaucoup de finesse les sentiments que l'on éprouve à l'adolescence, les difficultés de communication entre parents et ados qui ne se comprennent plus, les premiers émois, la peur de grandir. J'ai beaucoup aimé ce livre. Certains passages sont drôles, d'autres beaucoup plus sérieux et le tout est parfaitement dosé. Les sujets importants qui sont malheureusement très souvent tabous sont abordés : l'alcool, la drogue, la contraception, la sécurité routière, etc... L'histoire est prenante et on s'attache facilement aux personnages. On suit les pensées de Halley, ses peurs, ses angoisses, ses souhaits. On comprend parfaitement ce qu'elle ressent, partagée entre l'envie de grandir, d'avoir plus d'indépendance et en même temps la peur de devenir adulte et de constater, à regret, qu'elle fait de la peine à ses parents sans le vouloir. Je pense que c'est un livre à faire lire aux adolescentes mais aussi à leurs mères car les sentiments décrits sont vraiment justes et bien décrits. J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman et je suis déjà impatiente de me replonger dans un autre livre de Sarah Dessen.

 

 

someone-like-you.jpg82b4546b.jpghttp-www.images-chapitre.comima1original4445333444_4784245-jpg

quatreetoiles

 

 

" Dans la vie, il y a des gens, des réalités et des évidences sur lesquels on s'appuie, parce qu'ils sont sûrs à deux cents pour cent. Mais, quand ils dégringolent de leur piédestal et vous laissent tomber, c'est le monde entier qui se casse la gueule, et notre confiance avec."

Voir les commentaires

2011-08-21T14:09:00+02:00

Wicca, tome 1 : L'éveil - Cate Tiernan

Publié par MyaRosa

Wicca, tome 1 : L'éveil

( Sweep )

de Cate Tiernan

 couv59943781couv42657786.jpg

Catégorie(s) : Jeunes adultes / Jeunesse - Fantastique

Edition / Collection : Hachette jeunesse / Black Moon

Date de parution : 2 février 2011

Nombre de pages : 473

Prix : 17€

 

L'histoire : Il se passe des choses que je ne comprends pas.
Depuis que j'ai découvert la Wicca, rien n'est plus pareil.
Mon esprit se déploie. Mes sens s'éveillent.
On me dit que j'ai un don. Et je le crois.
Plus j'apprends, plus mon pouvoir s'intensifie.
Je deviens trop puissante.
Je dérange.

 

**

 

 Avant de vous donner mes impressions, quelques explications s'imposent car ce roman est paru sous de nombreux titres différents. Cette nouvelle édition regroupe en fait les trois premiers tomes de la série dont les titres sont, suivant les éditions, un peu différents : L'éveil de Morgane/Le Livre des ombres - Le Cercle/Le Rituel du Cercle/Le Coven - Sorcière de sang. L'édition originale date de 2001, en 2006 les éditions Pocket jeunesse publient les premiers tomes mais ne publieront jamais la fin de la série, les éditions AdA décident de la rééditer en 2010 suivies de près par les éditions Hachette jeunesse en 2011. Les noms des personnages ont un peu changé, Morgane est devenu Morgan et Nicolas est devenu Cal. C'est bon, vous suivez toujours ? Après toutes ces explications qui pourront, je l'espère, éclairer quelques personnes qui se posent des questions sur le sujet comme c'était mon cas il y a quelques temps, passons aux choses sérieuses...

 

couv27481166couv4972238couv28587582.jpg

 

 J'ai été littéralement envoûtée par ce livre du début à la fin. Pourtant, l'histoire n'a rien d'incroyablement original : un adolescent à la beauté fascinante fait son apparition dans une nouvelle ville et initie d'autres jeunes à la Wicca. Mais qu'est ce que la Wicca ? Pour faire court et simple, la Wicca peut-être considérée comme une religion mais est avant tout une philosophie de vie, une manière de penser en communion avec la nature. Les wiccans pratiquent la magie blanche. (Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez jeter un petit coup d'oeil ici). Ce genre d'histoire a été traité maintes et maintes fois dans la littérature et le cinéma, mais ça ne m'a pas empêchée d'être totalement fascinée par ce récit d'initiation à la Wicca. J'aimé énormément ce genre d'histoires, j'ai toujours été fascinée par la magie, la sorcellerie et j'aurais adoré lire ce livre plus jeune. Tous les ingrédients sont réunis pour en faire un bon roman-jeunesse : amour, magie, secrets, trahison, danger,... Il y a de nombreux rebondissements et les personnages sont attachants ou détestables mais fascinants.

 

 J'ai tellement apprécié ce livre que j'étais partagée entre l'envie de le lire d'une traite, ou au contraire, de prendre tout mon temps pour le lire afin de savourer chaque mot, et c'est cette dernière solution que j'ai choisi même si à la fin, je n'ai pas pû résister à l'envie de dévorer les pages de plus en plus vite. Certains le trouveront peut-être banal, mais moi je ne peux pas être objective sur ce genre d'histoires parce que c'est vraiment tout ce que j'aime. Les bougies, les sorts, la magie, le mystère, les secrets,... Ahhhhh, j'en veux encore ! En général, je n'aime pas lire les tomes d'une même série à la suite. Je préfère passer à autre chose et laisser passer du temps avant d'y retourner, mais là, je n'ai qu'une envie, me jeter sur le second tome et ce n'est même pas à cause de la fin, mais juste parce que j'ai envie de retrouver l'ambiance de cette série et de trouver les réponses aux questions que je me pose encore. Je vais tout de même patienter un peu avant de lire la suite, même si c'est de la torture puisque le second tome m'attend sagement dans ma bibliothèque, mais j'ai envie de faire durer le plaisir et je sais que je l'apprécierai d'autant plus. Franchement, si vous aimez ce genre d'histoires, jetez-vous sur ce livre sans plus attendre. J'ai passé un excellent moment et c'est un gros coup de coeur évidemment... Je me demande pourquoi j'ai laissé ce livre si longtemps au fond de ma PAL... Je crois que c'est parce que le synopsis et la couverture ne m'attiraient pas plus que ça... Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences...

 

couv51146984.jpgcouv42816931.jpgcouv73685141.jpg

 

" Il n'y a pas de lumière sans ténèbres,

pas de joie sans peine,

pas de roses sans épines."

 

cinqetoiles

le-mec-de-la-tombe-dà-côté

Voir les commentaires

2011-08-19T06:55:00+02:00

Plouf

Publié par MyaRosa

 Ca fait un petit moment que je ne vous ai pas parlé de livres pour enfants, et pourtant, le sujet me tient à coeur. Aujourd'hui, j'ai décidé de faire un billet spécial consacré aux livres de bains pour enfants (je précise "pour enfants" car il en existe pour adultes. Si, si, c'est vrai ! Je vous en parlerai certainement bientôt). Pour en revenir à nos moutons, je suis folle de ces petits livres et mon p'tit loup de sept mois aussi. Ca tombe bien ! Nous avons déjà une jolie collection, mais si vous avez d'autres titres à me suggérer, j'en serais ravie. Ce que j'apprécie avec ces livres, c'est qu'ils sont faciles à manipuler. Je les propose à mon bébé même lorsqu'il n'est pas dans le bain car il peut les regarder tout seul. Je trouve que c'est une très bonne idée cadeau.

 

 lecourageuxLe Courageux petit Hippopo de Deborah Pinto

éditions Tourbillon - avril 2011 - 12,95€

Le Courageux petit Hippopo plait beaucoup à mon p'tit loup qui est attiré par les couleurs vives. Les dessins sont simples et très contrastés, c'est idéal pour les plus petits. L'histoire est facile à comprendre et amuse beaucoup les enfants : Un petit hippopotame se baigne tranquillement lorsqu'un crocodile féroce appelé Sako arrive par surprise. Heureusement, papa hippo n'est pas loin... Le livre est vendu avec le petit hippo éclabousseur, parfait pour compléter l'histoire et la rejouer à l'infini. De plus, il y a vraiment un lien entre l'objet et l'histoire du livre.

Le petit + : les couleurs vives et le lien jouet-livre

 

 

Livre de bain Sophie la girafe0104010402676618-c2-photo-oYToxOntzOjU6ImNvbG9yIjtzOjU6Indo

de Vulli - 6,99€

Quel plaisir de retrouver l'héroïne préférée des bébés dans l'eau !

Ici, pas d'histoire, mais nous partons à la découverte des poissons. Le livre commence par cette phrase : "Dans la mer, il y a des..." et sur les pages suivantes - de formes inégales - on retrouve un petit poisson, un gros, un plat, un rond, un piquant et un bizarre. Idéal pour aborder les contraires et les différences avec les plus petits. Les illustrations sont attrayantes et le fait que les pages soient de tailles inégales est original.

Le petit + : Ludique et de forme originale.

 

 

livre-de-bain-les-transports.jpg Les transports de Emilie Beaumont, Nathalie Bélineau, Christelle Mekdjian et René Brassart

 éditions Fleurus - janvier 2010 - 4,95€

 

Vous connaissez certainement cette petite collection de livres pour bébés qui existe sous forme d'imagiers cartonnés, ils existent désormais en livres de bain ! 

Les dessins sont très colorés et attrayants, il y a un peu plus de détails que dans les autres livres et les petits personnages tout ronds sont en pâte à modeler. L'enfant est invité à chercher des véhicules. On lui demande de montrer le scooter, l'avion, le train, le vélo, etc...                           

Le petit + : Un imagier pour le bain qui attire le regard et un prix très abordable.

 

 

 simeonlegrospoisson.jpgSiméon le gros poisson de Maryse Guittet

 éditions Thomas Jeunesse - mars 2010 -  9,90 €

 

Siméon le gros poisson se sent bien seul et décide de se faire des amis. C'est ainsi qu'il rencontre des animaux  marins très différents de lui. Il y a d'abord Nino le poulpe, Célestine la baleine, Jojo le crabe et  Colette l'étoile de mer.

L'histoire est toute mignonne et les couleurs pastels de ce livre sont douces et attirantes. L'enfant découvre le nom de quelques animaux marins par le biais d'une jolie histoire. Le livre est vendu avec un Siméon arroseur très amusant.

Le petit + : Les jolies couleurs, l'histoire ludique et le petit poisson arroseur.

 

 

 livredebainkiabi-copie-1.jpgLivre de bain Kiabi

3,95€

Ce petit livre est on ne peut plus simple. Il n'y a pas de texte, mais les images sont rigolotes et colorées. La première page fait du bruit lorsqu'on la pince.

Les dessins représentent différents animaux aquatiques qui vivent dans des eaux différentes : le crabe, des poissons, la tortue, la grenouille, l'hippopotame, le poulpe. Une bonne occasion de parler des animaux et d'en apprendre plus aux enfants sur leurs modes de vie même si l'absence de texte peut gêner certains parents.

Le petit + : son prix abordable

 

 

978284804328.jpg

Mon épuisette de bain Séverine Cordier et Madeleine Deny

éditions Tourbillon -  juin 2011 - 13,50€

Même si j'aime beaucoup tous ces livres, j'ai eu un coup de coeur (et mon p'tit loup aussi) pour celui-ci. Le livre s'ouvre en accordéon et est recto-verso, il y a de jolies images, des textes amusants qui invitent parents et enfants à pousser la chansonnette avec des paroles amusantes à chanter sur l'air de "Promenons-nous dans les bois". Les petits poissons se détachent, on peut les laisser flotter à la surface du bain, les manipuler et pour les plus grands : s'amuser à les attraper avec l'épuisette accrochée au livre. Mon petit bonhomme est accro à ce livre. Il joue tout le temps avec les petits poissons.

Le petit + : son originalité et les petits poissons qui se détachent.

 

 

 

     photo-16--copie-1.jpgphoto-18-.jpg

photo(17)

Plouf !

 

Je remercie Liyah, Mathilde, Tine, Chrystelle et les éditions Tourbillon car sans eux nous n'aurions pas cette jolie collection.

Voir les commentaires

2011-08-18T07:55:00+02:00

[Rentrée littéraire 2011] La Petite - Michèle Halberstadt

Publié par MyaRosa

Rentrée littéraire

septembre 2011

 

Ca y est, le moment attendu chaque année par bon nombres de lecteurs est arrivé.

La rentrée littéraire ouvre ses portes avec, cette année, plus de 700 ouvrages à découvrir donc chacun devrait y trouver son bonheur. Certains sont très attendus et font déjà parler d'eux depuis quelques mois, comme le traditionnel Nothomb, le dernier Foenkinos, le dernier Martinez et d'autres nous réservent certainement de jolies surprises. Je vous parlerai notamment bientôt de Léna, le premier roman de Virginie Deloffre qui commence déjà à se faire sa place parmi les plus grands. Outre les auteurs français, de nombreux romans étrangers vont sortir ces jours-ci dont certains que j'attends avec beaucoup d'impatience comme Les Enfants du jeudi de Sonya Hartnett, Derniers adieux de Lisa Gardner (que je lirai très prochainement), et bien d'autres encore. J'ouvre le bal aujourd'hui avec le dernier livre d'une auteure dont j'avais déjà entendu parler mais que je n'avais pas encore eu l'occasion de découvrir.


Et vous, avez-vous envie de vous laisser tenter par la rentrée littéraire ? Attendez-vous certaines parutions avec impatience ?

 

***


La Petite

de Michèle Halberstadt

9782226229717FS.gif

Catégorie(s) : Roman contemporain francophone

Edition : Albin Michel

Date de parution : 17 août 2011

Nombre de pages : 148

Prix : 12,90€

 

L'histoire : " J'ai 12 ans et ce soir je serai morte." Méfiez-vous des enfants sages.
Elle n'a pourtant vécu qu'une enfance ordinaire, celle des années 1960 où l'on gardait pour soi secrets et blessures : se sentir terne et insignifiante, et surtout bête et laide. Mais il faut se méfier des enfants sages, ils portent parfois en eux des océans de désespoir... Michèle Halberstadt, l'auteur d'Un écart de conduite, décrit avec autant de justesse que de sobriété le monde de l'enfance, l'engrenage insidieux du silence et du mensonge, et la peur de grandir.

 

**

 

  Michèle Halberstadt a déjà fait parler d'elle avec ses deux précédents romans : Un Ecart de conduite et L'Incroyable histoire de Mademoiselle Paradis que je n'ai pas encore eu l'occasion de découvrir. C'est donc sans attentes particulières que je me suis plongée dans ce court roman, intriguée par la quatrième de couverture assez énigmatique.

 

 Le début de l'histoire est percutant. On suit les dernières heures d'une petite fille de douze ans qui a avalé tous les médicaments de l'armoire à pharmacie de la famille et se rend ensuite à l'école en espérant que personne ne se rendra compte de rien, en priant pour que personne ne la sauve... Sa détermination et son sang-froid sont effrayants. La suite du roman nous dévoile ce qui a mené cette petite fille jusque là. C'est un récit troublant qui nous montre que des petits riens peuvent mener à l'irréparable, qu'on ne soupçonne pas toujours le mal-être de ceux qui nous entoure... "La petite" grandit dans une famille semblable à beaucoup d'autres, dans les années soixante, et souffre d'un fort sentiment d'infériorité. Elle n'est ni belle, ni intelligente, ni marrante, elle n'a pas d'amis, est moins éblouissante que sa soeur, moins intéressante que les autres, du moins c'est ce qu'elle pense.

 

 Si j'ai aimé ce récit très touchant, je ne l'ai pas trouvé d'une grande originalité. Il y a de nombreux clichés et l'histoire a vraiment un goût de déjà-vu/lu. Ce qui me gêne le plus, c'est que ce récit est très court. Il ne fait que 148 pages, mais il pourrait en faire moitié moins puisque le livre est d'un tout petit format  (presque un poche) et que le texte est très espacé. Certes, c'est agréable à lire, mais c'est presque aussi court qu'une nouvelle et à 12,90€, ça fait tout de même un peu cher pour un livre si vite lu, même si on passe un moment agréable. J'ai aimé suivre les pas de cette petite fille, partager sa solitude et ses blessures, mais je n'ai pas été bouleversée comme j'ai pu l'être avec d'autres livres de ce genre. J'en attendais plus et je suis déçue. Je m'étais imaginée un tas d'histoires, toutes plus originales les unes que les autres et même si celle-ci m'a plu, elle reste très convenue. Je reste moyennement convaincue par ce titre, mais je lirai volontiers d'autres romans de l'auteure.

 

troisetoiles-copie-2

 

" A quoi bon vivre quand on craint à ce point d'être soi-même ?"

Voir les commentaires

2011-08-17T13:02:00+02:00

Invitation pour la petite fille qui parle au vent

Publié par MyaRosa

Invitation pour la petite fille qui parle au vent

de Sébastien Fritsch

couv30767082.png.jpg

Catégorie(s) : Roman contemporain francophone

Edition : Fin mars début avril

Date de parution : Octobre 2010

Nombre de pages : 286

Prix : 17€

 

L'histoire : Chaque âge a ses questions, ses inquiétudes, ses joies et ses blessures, ses hésitations et ses certitudes. De Paris à Nancy, des bidonvilles kenyans aux portes du Mercantour, des années 1950 à aujourd'hui, "Invitation pour la petite fille qui parle au vent" évoque celles d'un homme ordinaire, un médecin légiste timide, et de son entourage.
Nous croisons aussi une romancière talentueuse, une mère de famille dépassée, trois soeurs, un amoureux sans avenir... et la petite fille qui parle au vent.
Chacun à sa manière, nous suggère que la vie se bâtit de rencontres mais également d'absences.

 

 

 

 

 Un titre sublime et intrigant, une couverture on ne peut plus sobre et une présentation mystérieuse et volontairement vague, il n'en fallait pas plus pour attiser ma curiosité... Il y a d'abord Thomas et ses maladresses, Mademoiselle Valentin, la jolie blonde de la bijouterie. Il y a aussi Clara et sa manie d'espionner les autres, Estelle et son envie d'évasion, Salomé qui rêve d'aider son prochain. Il y a aussi la belle Alice qui voudrait qu'on la regarde autrement et puis la petite fille qui parle au vent...

 

 Je me suis plongée dans ce livre sans trop savoir où je mettais les pieds et j'ai tout de suite été charmée par la plume fine et poétique de Sébastien Fritsch. Les mots sont tendres, justes et pleins d'humour et nous invitent à nous laisser bercer avec plaisir. Je pense qu'il est important de ne pas trop en dire sur ce livre pour ne pas en atténuer la saveur. L'auteur nous parle de la vie avec beaucoup de tendresse. Au travers de différents personnages que nous suivons tout au long du roman, il aborde ce sujet sous tous les angles : l'amour, la mort, l'abscence, l'amitié, la peine, la joie, le doute, le mensonge, le pardon. La construction de ce roman est brillante et originale. La chronologie est bousculée, on revient dans le passé pour revenir dans le présent avant de faire un autre retour dans le passé, et pourtant on ne s'y perd pas. Les portraits brossés par l'auteur sont crédibles, on s'attache de tout notre coeur à ces personnages qui nous semblent si proches. On connait des petits détails de la vie de chacun et des traits de leur caractère. Autant de petits détails qui les rendent vrais à nos yeux. Les anecdotes sont amusantes, parfois au contraire tristes et émouvantes, mais je n'ai trouvé aucun passage inutile ou trop long. Tout est habilement orchestré et le résultat est une vraie réussite.

 

 Ce livre a de nombreuses particularités. L'auteur aborde des sujets sérieux, alimente son récit de véritables réflexions sur la vie sans pour autant rentrer dans la niaiserie. J'ai souvent du mal avec ce procédé, mais ici, j'ai trouvé les réflexions très pertinentes et elles apportent véritablement quelque chose au récit, ce qui est assez rare, je trouve. Les personnages jouent tous un rôle très important, qu'on ne comprend pas forcément au début du roman mais qui prend tout son sens par la suite. Il en est de même pour de petits détails qui nous échappent et qui sont finalement d'une importance capitale dans la suite du roman. Une autre particularité que j'ai beaucoup aimé : ce livre parle énormément de l'absence et donne véritablement un rôle à ceux qui ne sont plus là. J'ai été bouleversée par toute cette histoire, j'ai été émue aux larmes, j'ai ri et je me suis posée des tas de questions face à tous les événements qui surviennent. Sébastien Fritsch parle de la vie et il le fait merveilleusement bien. On se reconnait forcément à un moment ou à un autre et on en vient à faire des rapprochements avec notre propre vie. Ce livre me marquera longtemps et après ma lecture, une question ne me quitte plus : pourquoi ce roman reste-t-il méconnu ? Il mériterait vraiment qu'on parle un peu plus de lui et qu'on s'y intéresse davantage. C'est un très bon roman, plein d'amour et de tendresse, avec des personnages travaillés et attachants, une construction originale et réfléchie et une écriture très agréable. Un vrai coup de coeur !

 

Je remercie Bibliofolie ainsi que les éditions fin mars début avril pour cette belle découverte et surtout l'auteur pour sa gentille dédicace.

 

le-mec-de-la-tombe-dà-côté

cinqetoiles

 

" La mémoire est sans aucun doute le plus admirable de tous nos amis : elle porte notre fardeau pendant des années, n'en reçoit aucun remerciement et se retrouve, bien au contraire, très souvent accusée d'avoir escamoté les parties de notre histoire que nous ne voulons pas revoir. La mémoire accepte ce qu'aucun ami n'accepterait : être rétribuée de ses bons et loyaux services par la trahison et les insultes."

 

" Clara s'était donc convaincue très jeune que l'amour événementiel n'existe que dans les films. La vie, elle, n'a pas de bande son luxuriante de violons, pas de pluie romantique pour caresser la joue des amants qui se séparent, pas de rai de lune sur le visage de la belle quand son prince charmant la rejoint enfin et se penche sur elle pour lui promettre l'éternité. La vie fait ce qu'elle peut avec ce qu'on lui donne, voilà tout. Il faut simplement lui donner ce que l'on a de meilleur. Clara n'a donc jamais cherché l'amour fou, mais toujours désiré l'amour vrai. "

 

" Les meubles, témoins inertes de nos jours, sont des livres d'enfance. Il faut savoir les regarder avec l'envie de lire."

Voir les commentaires

2011-08-16T05:00:00+02:00

Les Ombres qui attendent - Carlene Thompson

Publié par MyaRosa

Les Ombres qui attendent

( Nowhere to hide )

de Carlene Thompson

9782810004409FS

Catégorie(s) : Policier

Edition / Collection : Toucan noir

Date de parution : 22 juin 2011

Nombre de pages : 414

Prix : 22€

 

L'histoire : Certains secrets ne peuvent rester enterrés...

La vie de Marissa Gray a basculé quand sa meilleure amie Gretchen a fait une chute mortelle sous ses yeux au cours d'une escapade entre amis. Envers et contre tous, Marissa a toujours affirmé que Dillon Archer, le petit ami de Gretchen, l'avait bel et bien poussée dans le vide. Mais personne, pas même son fiancé, n'a voulu la croire. Lorsqu'elle revient à Aurora Falls comme journaliste du quotidien local, elle est sûre que les blessures du passé sont cicatrisées. Pourtant, très vite, le sang se remet à couler. Un inconnu s'attaque aux anciens amis de Gretchen et tue des innocents de sang-froid. Et les messages étranges qu'il laisse derrière lui mènent tous à Marissa ! Elle n'a plus le choix : si elle veut échapper à la mort, elle va devoir découvrir les mystères du passé...

 

**

 

 Je vous en parlais justement il y a quelques jours, j'ai découvert Carlene Thompson lorsque j'étais adolescente et ses romans m'ont vraiment bluffée à l'époque. Depuis, j'ai lu de nombreux romans policiers et thrillers et avec du recul, je ne suis plus aussi enthousiaste qu'avant mais je continue de la lire car je passe toujours un bon moment. Lire un Carlene Thompson a pour moi un petit côté réconfortant. C'est toujours la même recette, le même schéma, le même genre de personnages. On retrouve par exemple quasiment toujours une jeune femme belle et intelligente qui a quitté sa ville natale et qui s'y retrouve d'une façon ou d'une autre sans pour autant être la bienvenue... Il y a toujours des menaces, des lettres anonymes, une proie qui est suivie par un mystérieux inconnu. L'héroïne est toujours amoureuse du gentil policier et elle a toujours un amour sans borne pour les chiens, il y a toujours de magnifiques demeures, des histoires d'amour. Et puis évidemment, malgré de tragiques événements, l'histoire finit toujours bien...  Oui, mais voilà, malgré les stéréotypes et même si parfois c'est tellement semblable d'un roman à l'autre que ça me fait rire, je ne m'en lasse pas. A condition de ne pas en lire tout le temps, c'est toujours agréable de retrouver une trame assez classique, de l'amour, de belles histoires, des secrets de famille bien cachés et l'écriture de Carlene Thompson qui se lit sans difficulté. C'est reposant ! Et puis même si tout reste assez classique, bizarrement j'ai souvent du mal à deviner l'identité de l'assassin. On soupçonne tout le monde, l'auteure sème habilement de faux indices et on est souvent surpris.

 

 Ce roman n'a pas fait exception à la règle. Je n'avais rien lu de l'auteure depuis longtemps et j'ai aimé me plonger dans ce roman même si je suis plus critique qu'avant. J'ai apprécié les personnages et détesté certains d'entre eux, j'ai aimé les nombreux rebondissements et je n'ai deviné l'identité du coupable qu'à la toute fin du roman. Malgré tous les défauts que j'ai énuméré plus haut, j'ai passé un excellent moment et il est certain que je serai au rendez-vous pour le prochain Carlene Thompson ! Ce n'est pas un chef-d'oeuvre, il ne faut pas s'attendre à quelque chose d'extraordinaire qui sort vraiment du lot, mais si vous aimez les romans policiers assez classiques et très féminins comme ceux de Mary Higgins Clark ou de Patricia Macdonald, je ne peux que vous conseiller de découvrir ceux de Carlene Thompson. Quelques titres que j'ai aimé : Noir comme le souvenir, Si elle devait mourir, Présumée coupable, Depuis que tu es partie, Six de coeur, Les secrets sont éternels, Tu es si jolie ce soir, ...

 

60911746.JPG

troisetoiles-copie-2.jpg

Voir les commentaires

2011-08-15T04:00:00+02:00

L'Enfant des illusions / Comme des étoiles filantes

Publié par MyaRosa

 

i-love-new-york

 

 

 L'Enfant des illusions de Kathy Hepinstallcouv42516592.jpg

 

Synopsis : Depuis qu'un meurtrier s'est introduit dans l'école de Duncan et a abattu un enfant, Martha, la mère de Duncan, vit dans la terreur qu'un tel événement ne se reproduise, et que son fils soit à son tour la cible d'un tueur. Duncan, sa raison de vivre. Mais serait-elle la seule à se soucier de lui ? Personne, pas même son mari, ne semble vouloir l'aider à protéger leur fils de six ans. Pour soustraire Duncan aux dangers de la ville, Martha s'enfuit avec lui et trouve refuge dans une grotte sur les berges du Rio Grande. Une vie d'ermite que seul un détective privé pourrait venir troubler...

 

> L'Enfant des illusions est un roman dont je garde beaucoup de souvenirs longtemps après l'avoir lu. Il est profondément touchant, très humain et parle avec beaucoup de justesse de l'amour inconditionnel que porte une mère à son enfant. Martha est terrorisée à l'idée de perdre son fils et décide de changer de vie pour le protéger de tout et de tout le monde jusqu'à perdre tout contact avec les autres. C'est un récit troublant et bouleversant porté par une écriture authentique et fluide. Impossible de le reposer une fois commencé, c'est un roman très court qui se lit d'une traite et ne peut pas laisser indifférent. J'oublie rapidement la plupart des livres que je lis mais celui-ci me marquera à vie, c'est certain. A lire sans hésiter !              

 

couv23307512.gif.jpg  Comme des étoiles filantes de Jacquelyn Mitchard

 

Synopsis : Veronica Swan vit une enfance paisible dans un hameau isolé de l'Utah, au sein d'une communauté de mormons. Cette harmonie vole en éclats quand ses deux petites sœurs sont assassinées. Ses parents trouvent la force de pardonner au meurtrier. Veronica, elle, ne peut pas. Des années plus tard, elle change d'identité et entreprend de venger la mort de ses soeurs. Mais, alors qu'elle resserre son étau autour de l'assassin, Veronica prend une décision qui va la transformer, tout comme ses proches, à jamais... Grâce au portrait de Veronica, Jacquelyn Mitchard explore les actes mystérieux qui donnent sens à nos vies.

 

> J'ai eu un peu de mal à me faire au style de l'auteure au début du roman et j'étais un peu perdue car je ne m'attendais pas à ce que l'histoire se déroule au sein d'une communauté de mormons. Lorsque j'ai lu ce livre, je ne connaissais rien à cette façon de vivre et ça m'a un peu déroutée car je n'arrivais pas à situer l'histoire, mais une fois la surprise passée, j'ai vraiment apprécié ce livre. Il est touchant et très bien écrit. Veronica est attachante, on comprend ses doutes, ses angoisses et son désir de vengeance. L'histoire est dramatique, choquante et nous confronte à nos propres peurs de perdre un être cher si brutalement. Un très beau roman.

Voir les commentaires

2011-08-13T09:00:00+02:00

Le Choix d'une vie - Astrid Lafleur

Publié par MyaRosa

Le Choix d'une vie

de Astrid Lafleur

61610430

Catégorie(s) : Imaginaire - Fantastique - Roman francophone

Edition  : Editions de Broca (mais changement d'éditeur prévu)

Date de parution : octobre 2010

Nombre de pages : 455

Prix : 17,50€

 

L'histoire : Deux vies… Deux êtres à part… D'un côté, Kyara... humaine, brillante étudiante, bien entourée par sa famille et ses amis : Gwen et Marco, sa vie n'est que bonheur jusqu'au jour où d'étranges évènements apparaitront dans son quotidien et, entre autres, des visions... De l'autre, Kay… mi sorcière mi vampire, elle combat les êtres de son espèce qui agissent contre les mortels, accompagnée de Gaïa, sa meilleure amie sorcière et Meven, son "sauveur" lors de sa transformation et intégralement vampire... Entre rêve et réalité, comment deux natures aussi différentes réagiront-elles face au choix d'une vie ?

 

**


 Je tiens tout d'abord à remercier Karine du forum Club de lecture pour sa confiance ainsi qu'Astrid Lafleur pour l'envoi de son livre accompagné d'un gentil petit mot. Je ne vais pas vous le cacher, j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans ce livre. J'ai d'abord été gênée par l'écriture que je trouvais assez maladroite. Les tournures de phrases et les choix de temps employés me semblaient parfois un peu étranges et je trouvais qu'il y avait beaucoup trop de points de suspension et de points d'exclamation. Néanmoins, j'ai trouvé que l'écriture s'améliorait vraiment au fil des pages et devenait beaucoup plus agréable à lire. Ce qui m'a dérangé aussi au début de ce roman, est que je trouvais les personnages principaux antipathiques. On suit la vie de Kyara, étudiante en lettre modernes, et celle de Kay, une hybride mi-vampire mi-sorcière. Si c'est moins marqué en ce qui concerne Kyara, j'ai trouvé que ces deux filles étaient vraiment prétentieuses et ça m'a beaucoup agacée. On sait tous que les vampires sont magnifiques et fascinants, seulement ici on nous le répète sans arrêt et c'est Kay qui le dit elle-même en parlant de sa propre personne : "Même si mon amie sorcière était très belle, sa beauté n'était qu'un pâle reflet de la mienne.", "M'avait-il remarquée? Oui, bien sûr, il m'avait remarquée, j'étais vampire et tous les êtres humains étaient subjugués par ma beauté.", "Oui j'étais sublime [...]". Ce manque de subtilité et cette arrogance m'ont beaucoup dérangée. Heureusement, ça devient moins marqué dans la seconde partie du roman. 

 

 Si j'ai eu du mal à me familiariser avec l'écriture et à m'attacher aux personnages, je dois dire que ce roman m'a tout de même charmée. Astrid Lafleur a de bonnes idées, une imagination débordante et si le début est un peu maladroit, la suite est plus prometteuse. L'intrigue se met en place, on a envie d'en savoir plus. C'est un premier tome donc je suis sûre que je ne retrouverais pas ce qui m'a gêné dans les deux autres tomes. L'écriture est, par la suite, plus fluide, plus naturelle et les personnages deviennent moins agaçants. Je regrette néanmoins que les personnages secondaires ne soient pas plus creusés. J'aurais aimé en apprendre plus sur eux, mais je suppose que mes attentes seront comblées dans les autres tomes également. L'auteure apporte un petit quelque chose au mythe du vampire. J'avais peur que ce soit du déjà-vu, qu'il y ait beaucoup de clichés, mais je dois avouer que j'ai été séduite par sa façon d'aborder le sujet. Je reste volontairement vague sur l'histoire car il serait dommage de trop en apprendre avant de le lire. D'autres petits points m'ont dérangée, lors des scènes de combats entre vampires, j'aurais aimé qu'il y ait plus de détails, plus d'action. J'ai regretté aussi qu'il y ait beaucoup de répétitions et parfois au contraire j'aurais aimé avoir plus d'explications. J'ai trouvé aussi que les personnages acceptaient les choses un peu trop facilement. Sans rentrer dans les détails, si j'apprenais du jour au lendemain l'existence des vampires sans qu'on m'en fournisse la preuve, je pense que je n'accepterai pas d'y croire si facilement.

 

 En conclusion, malgré un début difficile, j'ai passé un bon moment. Les idées sont là, il y a de très bonnes choses mais qui ne sont pas toujours bien exploitées. Je pense que ces lacunes seront réparées dans la suite des aventures de nos héros puisqu'il s'agit d'un premier tome. A suivre...

 

Plus d'infos sur le site d'Astrid Lafleur : ici

i_logo10.jpeg


Voir les commentaires

2011-08-11T15:20:00+02:00

Un père idéal - Paul Cleave

Publié par MyaRosa

Un Père idéal

 ( Blood men )

de Paul Cleave

9782355840715FS.gif

Catégorie(s) : Thriller - Policier

Edition / Collection : Sonatine

Date de parution : 6 octobre 2011

Nombre de pages : 406

Prix : 22€

 

L'histoire : Jack Hunter a longtemps été un bon époux et un père idéal. Un homme bien sous tous rapports, hormis cette petite manie secrète et discutable : le meurtre violent de prostituées. Aussi son fils Edward ne s'attendait-il pas à ce que la police vienne un jour frapper à la porte de leur maison si tranquille pour arrêter le premier serial killer de l'histoire de Christchurch, Nouvelle-Zélande. Vingt ans plus tard, Edward est à son tour devenu un citoyen modèle. Comptable sans histoire dans un cabinet d'avocats de la ville, il a tout fait pour oublier et faire oublier ses sombres origines. Mais le jour où sa femme est sauvagement assassinée, c'est vers son père, toujours derrière les barreaux, qu'il va se tourner pour prendre conseil. Pourra-t-il faire autrement que de marcher sur ses traces ? L'instinct de tueur est-il vraiment héréditaire ? Autant de questions qu'Edward va devoir affronter durant une folle semaine qui verra sa vie bien rangée basculer dans l'horreur.

 

 

**

 

 J'ai eu la chance de recevoir ce livre en avant-première (il ne sortira normalement que le 6 octobre) et j'en suis très heureuse car Paul Cleave est un auteur dont j'ai entendu parler à de nombreuses reprises suite à son précédent roman paru en France - Un employé modèle - qui a fait couler beaucoup d'encre. Le moins que l'on puisse dire est que ce thriller m'a totalement fascinée. Je suis restée scotchée de bout en bout, incapable de reposer le livre, me demandant sans cesse ce qu'il allait advenir du personnage principal. Car dans toute cette histoire, il faut bien l'avouer, Edward n'est pas épargné. Il a d'abord connu l'horreur lorsque son père s'est fait arrêter pour avoir assassiné des femmes, puis lorsque sa mère est morte, suivie de près par sa soeur. Il a grandit tant bien que mal malgré le regard mauvais et plein de soupçons que lui portent tous les gens qu'il croise. Chacun se demandant s'il porte en lui toute la cruauté de son père... Edward a refait sa vie, il a tout pour être heureux, une femme belle et aimante, une petite fille adorable, un job qui lui plait, des projets plein la tête jusqu'au jour où tout bascule... Nous suivons son quotidien pendant une semaine. Une semaine durant laquelle tout va changer.

 

 L'écriture de Paul Cleave est on ne peut plus agréable. Il fait preuve de beaucoup de cynisme et jette un regard amer sur la société et plus particulièrement sur sa ville natale : Christchurch (Nouvelle-Zélande). Il brosse ainsi le portrait d'une société obnubilée par l'argent aux moeurs douteuses et rongée jusqu'à la moelle. L'histoire se déroule durant la période de Noël, moment idéal pour dénoncer l'hypocrisie et montrer ce qui se cache sous la surface. Le style est incisif, percutant, parfois violent et colle parfaitement au récit. Il y a énormément d'action, de rebondissements, on ne s'ennuie pas une seconde ! La fin est tout simplement grandiose et donne à réfléchir... Si ce roman ne manque pas de scènes d'actions et de violence, il est en plus de cela porté sur la psychologie. On suit le personnage principal, c'est lui qui nous guide, on suit le fil de ses pensées, ses doutes, ses craintes. C'est réaliste et effrayant. J'ai de nombreux passages encore en tête et sais que j'y penserais encore longtemps. Ce n'est pas un livre que l'on peut reposer sans qu'il nous hante. Il est profondément humain, parle de nos peurs, de nos craintes et nous montre comment tout peut basculer en un rien de temps. C'est incontestablement un livre à découvrir, en grande partie pour l'écriture si personnelle de l'auteur et sa façon d'aborder à merveille les démons du passé et les méandres de l'esprit humain. Une belle découverte.

 

Post-scriptum : En lisant le synopsis du précédent roman de l'auteur paru en France - Un Employé modèle - je me suis rendue compte que les deux histoires se déroulent dans la même ville et que l'auteur fait allusion à ce roman plusieurs fois en évoquant le boucher de Christchurch. Une information qui intéressera peut-être ceux qui l'ont lu. Je trouve que c'est une excellente idée qu'a eu l'auteur.

 

        6548531.jpg 60791454_b.jpg

cinqetoiles

le-mec-de-la-tombe-dà-côté

 


Voir les commentaires

2011-08-10T14:27:00+02:00

Envies de fraises - Noir comme le souvenir - Nous sommes cruels

Publié par MyaRosa

 

Bonjour à tous,

 

Souvent lorsque je regarde les livres de ma bibliothèque, je me rends compte qu'il y en a beaucoup que j'ai aimé mais dont je n'ai jamais parlé ici parce que je n'ai pas trouvé le temps ou parce que je les ai lus avant la création de mon blog et que c'est trop éloigné dans mes souvenirs pour en faire un billet complet. Pourtant, ça m'embête de ne pas en parler. J'ai bien envie de les relire pour pouvoir vous en dire plus mais malheureusement le temps me manque. Alors, voilà, de temps en temps, je ferai un article un peu particulier pour vous présenter quelques titres et vous dire en quelques mots ce que j'ai aimé

(ou pas ?... oui, d'ailleurs pourquoi ça ne marcherait pas dans ce sens là aussi ? A voir....) Il y a tellement de romans à découvrir, j'espère que vous y trouverez quelques titres qui feront votre bonheur. Bonne journée.

i-love-new-york-copie-1.gif

 

9782266198172FSEnvies de fraises - Jennifer Weiner


Synopsis : Chef dans un restaurant, Becky est très amoureuse de son mari, et ravie d'être enceinte. Tout irait bien si les médecins la lâchaient un peu avec ses problèmes de poids. Et si son infernale belle-mère la lâchait tout court. Kelly est overbookée, hyper-ordonnée et archi-ambitieuse. Elle s'investit dans sa grossesse comme dans tout, c'est-à-dire à fond. Seul point noir dans cette organisation parfaite : son mari, qui passe ses journées vautré sur le canapé... Ça fait désordre. Ayinde est canon. Et intelligente. Et gentille, en plus. Et aussi mariée à un champion de basket dont elle attend un enfant. Bref, le genre de tille qu'on adorerait détester. Quand ces futures mamans font connaissance lors d'un cours de yoga prénatal, elles se disent qu'elles n'ont rien en commun. Mais la maternité leur promet bien des surprises...

 

> Parce qu'en ouvrant ce livre, je m'attendais à un roman de chick lit' semblable à beaucoup d'autres, qui me ferait passer un bon moment mais dont je ne garderai finalement aucun souvenir alors qu'au final il m'a passionné de bout en bout et m'a beaucoup marqué. C'est un roman bien plus profond qu'il n'y parait, très humain, qui aborde avec brio la maternité au travers de différentes femmes enceintes qui ne vivent pas leur grossesse de la même façon et pour qui les choses ne se passent pas toujours bien... Ce livre m'a fait rire, m'a émue. Je l'ai adoré et je ne peux que vous le recommander.

 

 

noircomme 

Noir comme le souvenir - Carlene Thompson

 

Synopsis : Un ange fracassé, une grappe d'orchidées d'un noir satiné... En larmes, Caroline se penche sur la tombe de sa fille, Hayley, morte vingt ans plus tôt. On a profané la stèle funéraire, brisant la tête de l'angelot qui la surmonte. Comme si le vandale qui a commis cette infamie savait que Hayley avait été décapitée... La veille, dans les sous-sols du magasin Elder's Interiors, Caroline avait cru entendre une voix d'enfant murmurant Maman, j'ai besoin de toi ! Probablement une hallucination... Mais que signifie ce bouquet noir ? Et cette dédicace : Pour Hayley, Noir comme le souvenir tracée d'une écriture enfantine sur la carte qui l'accompagne ? Qui s'acharne à ressusciter le passé? Le fantôme de Hayley?

 

> J'étais adolescente lorsque je l'ai lu et j'ai rarement eu autant de mal à lâcher un livre ! Pourtant, les romans-policiers et moi ce n'était pas gagné d'avance.  Je voyais les gens autour de moi en lire et j'ai souvent essayé de piocher dans les Mary Higgins Clark de ma maman mais je lâchais prise au bout de quelques pages. Ce n'était pas ma tasse de thé. Et puis un jour, ma cousine m'a prêté ce livre en me disant qu'il était vraiment génial et qu'il fallait absolument que je le lise. J'ai lu quelques pages et j'étais déjà accro, je me baladais dans la maison avec le livre, je lisais en marchant, je le cachais sous la table lors du repas. A l'époque, je n'avais jamais lu un livre aussi rapidement. Depuis, j'attends toujours avec impatience la sortie des livres de cette auteure. Ca reste classique, c'est plus ou moins toujours le même schéma et pourtant je ne m'en lasse pas...           

 

nous-sommes-cruels-copie-1.jpg  

Nous sommes cruels - Camille de Peretti

 

Synopsis : Julien et Camille sont faits pour s'entendre. Fascinés par la littérature du XVIIIe siècle, élèves brillants, cyniques, ils ont la conviction de s'être trompés d'époque. Et surtout une dévorante envie de s'amuser et d'affirmer leur toute-puissance. Alors quoi de mieux pour combler leurs aspirations que de se prendre pour le vicomte de Valmont et la marquise de Merteuil ? Quelques règles, de nombreuses " proies " à séduire, un maximum de " trophées "... Les voilà " partenaires de crime ", maîtres d'un jeu cruel dont ils tirent les ficelles en redoutables manipulateurs. Mais c'est un jeu dangereux, qui risque de se retourner contre eux et de les précipiter dans ce qu'ils redoutent le plus : devenir des adultes...

 

> J'ai lu ce livre il y a quelques années et je suis surprise de ne pas en avoir entendu plus parler jusqu'à maintenant. Il n'est pas extraordinaire mais j'avais passé un très bon moment. Les personnages sont parfois détestables comme dans l'oeuvre de Laclos, et pourtant on ne peut s'empêcher de continuer à les lire, d'avoir envie de savoir où va les mener leur petit jeu dangereux. Je suis friande de romans épistolaires et celui-ci a su me séduire. L'écriture de Camille de Peretti est délicieuse et la construction du roman est parfaitement adaptée à l'histoire. C'est un roman idéal pour les vacances : frais, machiavélique et jouissif ! A ne pas manquer !                                                        

Voir les commentaires

2011-08-09T11:48:00+02:00

Les Secrets d'une blogueuse amoureuse

Publié par MyaRosa

Les Secrets d'une blogueuse amoureuse

( The oracle of dating / An oracle of dating - book 1 )

de Allison van Diepen

Les-secrets-d-une-blogueuse-amoureuse.jpg

Catégorie(s) : Girly - YA (jeunes adultes)

Edition / Collection : Harlequin / Darkiss

Date de parution : 1er juin 2011

Nombre de pages : 392

Prix : 11,90€

 

L'histoire : Pour cinq dollars, le blog de Kayla répondra à toutes vos questions sur l'amour. Mais, pour tout l'or du monde, ce blog ne vous dévoilera jamais que la reine du conseil est aussi une fille blessée qui a juré de ne plus jamais laisser s'approcher un seul garçon avant l'entrée à l'université. Jamais… mais avec un J comme Jared, ce garçon bourré de charme et de talent que Kayla s'interdit de trop regarder. Seulement, quand « amoureuse » rime avec « blogueuse », les secrets ne le restent pas longtemps.

 


**

 

 J'étais assez sceptique lorsque les éditions Harlequin ont lancé une collection jeunes-adultes (Darkiss) car j'avais pas mal de préjugés mais je dois bien avouer que j'étais tout de même un peu curieuse... J'ai lu plusieurs titres de cette collection et franchement je suis agréablement surprise ! Il y en a pour tous les goûts et j'aime particulièrement le format de ces livres qui me fait un peu penser à celui proposé par France Loisirs depuis quelques temps qui est entre le poche et le broché. Il ne faut pas se fier au nombre de pages car la police est souvent énorme mais c'est plutôt agréable à lire et le prix est vraiment intéressant. Bon, assez de blabla, passons au livre maintenant !

 

 J'ai passé un très bon moment ! D'accord, il n'y a rien de sensationnel, l'histoire a un petit goût de déjà-vu, il y a pas mal de clichés, c'est très girly et on se doute un peu de la tournure que vont prendre les événements, mais malgré tout, j'ai adoré ce livre du début à la fin. Il m'a fait passé un très bon moment. Je cherchais une histoire légère pour me détendre et c'est exactement le livre qu'il me fallait ! On s'attache tout de suite à Kayla, elle est intelligente, rigolote, jolie mais elle n'est pas parfaite et c'est justement ce qui plait, ce qui fait que n'importe qui peut s'identifier à elle. Kayla n'est pas la plus populaire, elle n'a pas tous les garçons à ses pieds, n'a pas réponse à tout, mais essaie tant bien que mal de faire de son mieux et d'aider les autres. Elle tient en secret un blog sur lequel elle publie des articles sur les relations amoureuses et répond aux questions de ses lecteurs. Pas toujours facile de combiner ce hobbie avec sa vie de lycéenne, ses sorties avec sa petite bande d'amis et son boulot qu'elle déteste. Et en plus il y a Jared, le beau ténébreux qu'elle a du mal à cerner mais qui l'attire irrésistiblement...

 

 J'ai adoré partager le quotidien de Kayla, sa double vie, ses pensées secrètes et les mésaventures de sa petite troupe. Ils sont tous attachants, on a l'impression de les connaitre. Bon, certes, on s'attend à beaucoup de choses, on trépigne parce qu'on a envie de voir la situation de chacun avancer, on a d'ailleurs parfois envie de les bousculer un peu, mais j'ai adoré ça ! Le style de l'auteure est simple, très abordanle sans pour autant être fade, il y a des rebondissements quand c'est nécessaire et peu de longueurs. J'ai bien conscience que ce n'est pas le livre du siècle et j'oublierais certainement les détails dans peu de temps, mais je sais que j'en garderais un très bon souvenir car il est arrivé au moment où j'avais besoin de ce genre de lectures. J'ai vraiment hâte de découvrir la suite, j'espère qu'elle ne tardera pas trop à sortir en version française. Si vous cherchez un livre très original, marquant, passez votre chemin, en revanche, si vous cherchez un livre pour vous détendre, qui ne prend pas la tête et avec lequel vous êtes sûrs de passer un bon moment, alors il est fait pour vous !

 

The-Oracle-of-Dating-by-Allison-van-Diepen.JPG

quatreetoiles-copie-1.jpg


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog