Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2014-04-30T05:00:00+02:00

Le Journal intime de Marie-Cool (India Desjardins)

Publié par MyaRosa

Le Journal intime de Marie-Cool

India Desjardins

couv31888243.jpg

Catégorie(s) : Jeunesse

Edition / Collection : Michel Lafon

Date de parution : 6 mars 2014

Nombre de pages : 377

Prix : 14,95€

 

L'histoire :

Marie-Cool est une adolescente qui a des idées et des opinions sur tout… ou presque. Et si son chien Jules reste l’amour de sa vie, son cœur d’artichaut balance entre Hans le beau Suisse du camp de vacances, Arnaud l’irrésistible Français, Charles le président du club de journalisme ou encore Sam, le talentueux sportif. Ce véritable parcours du combattant amoureux lui donne parfois la migraine… Sans compter qu’elle doit aussi mener de front une scolarité brillante et résister à une mère envahissante ! Tour à tour Marie-Vamp, Marie-Nouille ou Marie-Fouine, elle parsème son journal de pensées sur sa vie quotidienne, avec humour, verve et candeur.


 

monavis2

 

 Quel plaisir de retrouver India Desjardins ! Les éditions Michel Lafon nous offrent un très beau livre qui ressemble beaucoup à un journal intime avec son élastique, sa mise en page moderne et ses couleurs flashy. couv7678406.jpgC'est vraiment très agréable à lire. Moi qui suis fan des aventures d'Aurélie Laflamme, je suis ravie de pouvoir enfin découvrir le premier roman de l'auteur. En réalité, ce n'est pas vraiment son premier roman puisqu'India a commencé à écrire alors qu'elle n'était qu'une petite fille, mais c'est le premier à avoir été publié et pas sous la forme d'un roman, mais sous la forme de petites chroniques publiées au Québec dans un magazine pour ados. Ces chroniques ont suscité tant d'enthousiasme qu'elles ont été publiées par la suite dans un livre et voilà qu'il débarque enfin en France, pour notre plus grand plaisir !

 

 On reconnaît tout de suite la plume pétillante et dynamique d'India Desjardins. Elle se glisse, encore une fois, sans peine dans la peau d'une ado et Marie-Cool semble plus vrai que nature. Elle nous fait rire avec son coeur d'artichaut et ses petits soucis quotidiens qui prennent souvent des proportions étonnantes. Marie-Cool est, comme Aurélie, une ado d'aujourd'hui à laquelle on s'attache et qu'on n'a plus envie de quitter. Même si j'ai une préférence pour les aventures de sa petite soeur, je n'ai pas été insensible au charme de Marie-Cool et j'ai beaucoup ri durant ma lecture. J'attends déjà avec impatience les prochains romans de l'auteur et j'espère qu'elle nous fera rire et sourire encore longtemps. Ses romans sont vraiment plein de vie, de bon sens et de générosité. Je suis fan !

 

En quelques mots :

Ne passez pas à côté du premier roman d'India Desjardins enfin publié en France ! C'est drôle, agréable à lire et très addictif. Une bouffée de fraîcheur à consommer sans modération !


Voir les commentaires

2014-04-29T08:17:00+02:00

Mes petits animaux

Publié par MyaRosa

Mes petits animaux

(Mon tout-premier imagier des animaux)

Xavier Deneux

Couv-27-337x370.png

Catégorie(s) : Livre en tissu

Thèmes & Mots clés : animaux - bébés - noir & blanc - éveil

Edition / Collection : Tourbillon

Date de parution : 10 avril 2014

Nombre de pages : 6

Prix : 9,99€

Dès 6 mois

 

Présentation de l'éditeur :

On retrouve avec plaisir le trait de Xavier Deneux, dans un imagier délicat spécialement conçu pour les bébés. Un livre-tissu avec des pages qui crissent pour l’éveil des plus petits. En noir et blanc, pour jouer sur le contraste des images, et permettre à l’enfant de reconnaître chaque animal.

 

monavis

 

 Ma petite Emma est une dévoreuse de livres. Au sens propre. Elle met tous les livres à la bouche, mord, croque, bave dessus et c'est un véritable carnage sur les livres cartonnés. Du coup, quand je ne suis pas à côté, je lui propose des livres en tissu qu'elle peut manipuler toute seule et bizarrement, ceux-là, elle ne cherche pas à les manger. Récemment, nous avons découvert celui-ci et il semble beaucoup lui plaire.

 

DP2-10.png

 

 On ne le répètera jamais assez, mais l'important dans les livres pour bébés ce sont les contrastes forts. On a tendance à se diriger vers les livres très colorés, mais les bébés n'ont pas du tout la même vision que nous et il vaut mieux privilégier les contrastes forts comme le noir & blanc, par exemple. Ce petit livre est tout simple, mais c'est justement ce qui fait son charme et il est bien adapté aux tout-petits. La couverture est toute douce et  toutes les autres pages crissent lorsqu'on les manipule. Il y a également plein de petits étiquettes aux motifs différents que les p'tits bouts de choux adoreront attraper.

 

 Ce petit livre permet une première approche des animaux et la découverte de nouveaux mots. On découvre, au fil des pages, un ours, un pingouin, un écureuil, un hibou, une grenouille et un poisson. Les enfants sont très attentifs et vous serez certainement surpris de constater qu'ils arriveront rapidement à reconnaître tout ce petit monde ! Comme toujours, les illustrations de Xavier Deneux sont adorables. Je trouve les animaux de ce livre particulièrement mignons.

 

DP3-4.png

 

En quelques mots :

Un petit livre en tissu très mignon et bien adapté aux tout-petits pour une première approche de l'univers des animaux.



Voir les commentaires

2014-04-29T07:01:00+02:00

Fleurs & papillons à colorier

Publié par MyaRosa

Fleurs à colorier / Papillons à colorier

Susan Meredith / Megan Cullis (texte)

Nelupa Hussain (maquette) et Jenny Cooper (illustrations)

papillonsfleurs.jpg

Catégorie(s) : Cahiers d'activités - Livres de coloriages

Edition / Collection : Usborne

Date de parution : 13 mars 2014

Nombre de pages : 32

Prix : 6,95€ (l'unité)

Dès 7 ans

 

monavis2

 

 Aujourd'hui, j'avais envie de vous parler de deux jolies trouvailles. Deux petits livres de coloriages très printaniers qui devraient plaire aux enfants, mais aussi et surtout aux adultes, amoureux de la nature et amateurs de botanique. Au fil des pages, nous découvrons une multitude de fleurs et de papillons. Sur la page de gauche, les différentes espèces et variétés sont nommées et accompagnées d'explications très intéressantes qui apprennent à mieux les connaître. Elles sont déjà colorées et servent de modèles. Sur la page de droite, c'est à vous de jouer ! Aquarelle, crayons de couleurs, feutres, coloriez les images selon vos envies. Vous trouverez par ailleurs quelques conseils bien utiles sur la dernière page de chaque ouvrage.

 

photo-496-.JPG

 

 Vous pourrez admirer et colorier des dizaines de fleurs et découvrir aussi leurs particularités : le tournesol, l'oiseau de paradis, le fuchsia, l'orchidée, l'anémone, le lis, la rose trémière, le gerbera, la rose, le nénuphar, l'iris, le pétunia, la tulipe, la pensée et le chrysanthème. Et si vous préférez les papillons, le second livre vous propose un joli tour du monde pour découvrir le Malachite, le Monarque, le Paon du jour, l'Aurore de Provence, le Graphium antiphates, le papillon de la reine Alexandra, le Diaethria anna, le Machaon, le Cuivré mauvin, le Petit Mars changeant, la Diane, le Damier des marais, l'Automeris Io, l'Atlas ou encore la Chrysiridia rhipheus.

 

photo-495-.JPG

 

 La nature vous tend les bras pour vous faire découvrir ses merveilles, sa beauté et ses couleurs. Un rendez-vous à ne surtout pas manquer !

 

photo-494-.JPG

 

En quelques mots :

Deux jolis cahiers de coloriages pour tous les amoureux de nature et de botanique. Une mise en page très soignée, des illustrations superbes accompagnées d'informations passionnantes sur les fleurs et les papillons, et des couleurs à reproduire à l'aquarelle, au crayon ou au feutre. Aussi bien pour les enfants de plus de sept ans (ou déjà bien à l'aise avec le coloriage) que pour les adultes !


Voir les commentaires

2014-04-28T11:19:00+02:00

Premier pas

Publié par MyaRosa

Premier pas

(Silver buttons)

Bob Graham

9782278075911-T.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : vie quotidienne - humanité - émotion

Edition / Collection : Didier jeunesse

Date de parution : 9 avril 2014

Nombre de pages : 32

Prix : 13,90€

 

L'histoire :

Mercredi, à dix heures moins une, Robinson fait son premier pas.

Au même instant...

 

monavis

 

 Un mercredi comme les autres, ou presque... Nous sommes dans la maison de la famille de Rose. La petite fille dessine tranquillement pendant que son petit frère joue à côté. Leur maman n'est pas loin, elle s'exerce à jouer de la flûte irlandaise dans la cuisine. Soudain, le temps semble s'arrêter. Sous les yeux ébahis de sa soeur, le petit Robinson fait son premier pas. Et pendant ce temps là... la petite voisine lance des cailloux à travers la grille, sur le trottoir un petit garçon évite les crevasses tandis qu'une ambulance passe à toute vitesse. Au même instant, un monsieur achète du pain à la boulangerie, un soldat dit au revoir à sa maman, des enfants s'amusent près d'une fontaine, un grand-père et sa petite fille joue dans les feuilles tombées de l'arbre, une vieille femme pousse un chariot qui contient tout ce qu'elle possède et un cargo se dirige vers la Chine...

 

452884355

 

 Quel bel album ! Je suis totalement charmée et je ne m'attendais pas à y trouver autant de poésie et de délicatesse. L'auteur nous offre un album très vivant. Il attire d'abord notre attention sur une famille qui vit un événement marquant, puis nous invite à le suivre. On s'éloigne et on découvre ce qui se passe au même moment au coin de la rue, dans la ville, etc... On s'en va de plus en plus loin pour découvrir le monde qui grouille de vie. Il se passe des choses qui peuvent paraître insignifiantes et d'autres plus essentielles, mais toutes font partie de la vie. Il y a de la joie, du bonheur, mais aussi des choses difficiles et tristes. C'est un album à l'image de la vie. L'auteur nous invite à apprécier chaque instant, à ne pas laisser filer le temps sans prêter attention à toutes ces petites choses qui nous entourent. C'est amusant, mais après l'avoir lu, j'ai repensé à une scène du film Amélie Poulain, lorsqu'Amélie attrape le bras d'un monsieur malvoyant en lui décrivant la vie qui grouille et bat son plein dans les rues animées de Paris. Vous en souvenez-vous ? (clic)

 

2078126818.jpg

 

 En quelques mots :

C'est un album d'une grande sensibilité, drôle et émouvant, qui nous invite à observer le monde, à prendre le temps de vivre pleinement et de savourer chaque instant. Une jolie leçon de vie et un livre plein d'émotion.


Voir les commentaires

2014-04-28T08:53:00+02:00

Anna et le french kiss (Stephanie Perkins)

Publié par MyaRosa

Anna et le french kiss

(Anna and the French Kiss)

Stephanie Perkins

couv40016841.jpg

Catégorie(s) : Romance - Jeunesse

Edition / Collection : La Martinière Jeunesse

Date de parution : 13 février 2014

Nombre de pages : 376

Prix : 13,90€

 

L'histoire :

Fraîchement débarquée à Paris pour un an dans un prestigieux lycée, Anna, réservée et maladroite, ne connaît personne et se sent complètement perdue. Elle donnerait cher pour retourner chez elle et retrouver ses habitudes : sa maison, sa famille, ses amies, son job dans son cinéma préféré... Tomber sous le charme d'Etienne, un garçon totalement craquant, n'y change rien. Celui-ci a déjà une petite amie et toutes les filles en pincent pour lui... Mais comment ne pas y croire quand même un peu lorsqu'on a la chance de découvrir une ville aussi belle et fascinante ? Ne dit-on pas que Paris est la capitale de l'amour ?

 

monavis2-copie-1

 

 Lorsque le père d'Anna décide d'envoyer sa fille étudier en France, c'est la catastrophe. Anna qui vit depuis toujours aux Etats-Unis n'a aucune envie de quitter son lycée, ses amis et son petit frère pour partir à l'autre bout du monde, dans un pays dont elle ne connaît même pas la langue. Et puis, il y a Toph, ce garçon avec qui elle travaille et qui lui plait énormément. Ils viennent tout juste de se rapprocher...  Anna se retrouve malgré tout à Paris, dans un prestigieux lycée, entouré d'autres jeunes américains. Au début, c'est un peu le choc des cultures. Anna se sent perdue et seule, elle ne comprend vraiment rien au français et ne s'est jamais retrouvée loin de sa famille. Mais peu à peu, c'est pleine d'enthousiasme qu'elle va découvrir et apprendre à apprécier Paris et il se pourrait bien qu'un garçon ne soit pas totalement étranger à ce changement d'humeur...

 

 Les mots qui me viennent tout de suite à l'esprit lorsque je pense à ce roman sont : rafraîchissant, mignon, couv32561679.jpgromantique et drôle. Cela faisait longtemps que j'entendais parler de ce roman et je l'avais noté dans ma wish list avant même sa sortie en français. Pourtant, je ne pensais pas qu'il me plairait autant. J'ai vraiment adoré redécouvrir Paris avec Anna, voir les choses avec ses yeux, parcourir les rues, observer les touristes, contempler les monuments, flâner au coeur du quartier latin et en apprécier les saveurs, les couleurs et les odeurs. J'ai ri de la maladresse d'Anna, de son étonnement face aux différences entre notre façon de vivre et celle des américains, et puis il y a St. Clair... Ahhh St. Clair... Détrompez-vous, ce n'est pas le mec parfait et c'est justement tous ces petits défauts qui font son charme. J'ai adoré les personnages de cette histoire. Ils sont tous imparfaits, ont des problèmes plus ou moins graves, des complexes et des choses qu'ils n'osent pas avouer. Anna est passionnée par le cinéma et tient même un blog de critiques ! Vous vous doutez bien que ça aussi, ce n'est pas pour me déplaire. Et puis, bien sûr, on parle aussi de gastronomie et de gourmandise.

 

 J'ai aimé voir Anna et St. Clair se chercher puis se perdre. Ils jouent sans arrêt au chat et à la souris, se compliquent beaucoup la vie, mais sans cela, ce serait beaucoup moins amusant. Franchement, si vous cherchez une lecture pour vous détendre, qui vous offre un peu d'évasion, d'humour et de romantisme, ce livre est celui qu'il vous faut ! J'ai ri, j'ai souri, j'ai eu les fameux petits papillons dans le ventre, et j'en veux encore ! C'est un joli roman doudou à savourer sans modération. Le genre de livres à lire emmitouflé sous un plaid avec des tonnes de friandises à portée de main. Gloussements, jubilation et plaisir garantis !

 

7643.png


Voilà un petit extrait que j'ai trouvé très drôle. Anna est avec une amie, Meredith (surnommée Mer), dans une pâtisserie parisienne : "La vitrine qui s'étale devant nous déborde de tartes au citron, d'éclairs au caramel, de verrines trois chocolats et mousses de fruits recouvertes de sucre glace. Et de macarons, de tous les goûts et toutes les couleurs. Vert anis, rose bonbon, jaune citron. J'en choisis six tandis que Mer se décide pour un gâteau. Rose. Cassis. Orange. Pistache. Figue. Violette. Mais ensuite j'en repère un à la cannelle et un autre au praliné et je voudrais juste mourir sur place ! Ramper sous le comptoir, enfoncer mon doigt dans leur coquille craquante et lécher leur coeur fondant jusqu'à mon dernier souffle." (Pages 160-161)

 

ET.jpg

 

En quelques mots :

Une lecture-détente, un roman-doudou comme je les aime qu'on lit avec beaucoup de plaisir. Les personnages sont irrésistibles et on n'a pas envie de les quitter. Et puis, quelle jolie balade parisienne ! Vraiment, ce serait dommage de s'en priver !


Voir les commentaires

2014-04-27T20:58:00+02:00

Quand le crime s'invite chez vous... Résultats du concours

Publié par MyaRosa

concourspointscrime 

 

Bonsoir,

 Vous avez été nombreux à tenter votre chance au concours et j'en suis ravie. Je vous remercie d'avoir joué le jeu et d'avoir accepté de partager avec les autres vos coups de coeur en matière de thrillers. J'espère que chacun y trouvera quelques idées de lecture. Voilà, sans plus attendre, les résultats du concours...

 

 

41n4a3F7qsL._SY445_.jpgChroniques du crime de Michael Connelly

Longtemps chroniqueur judiciaire au Los Angeles Times, Michael Connelly y a puisé la matière de ses futurs romans : un homme enterre son épouse dans son jardin, une mère tue ses enfants, le gang des Tire-pas-droit a encore frappé et Billy-la-cambriole récidive… Autant de faits divers sordides et bien réels. Loin du voyeurisme ou du journalisme à sensation, l’auteur explore, ici, l’âme humaine et le mal tapi en nous…

23 chroniques policières dans lesquelles on retrouve l'atmosphère et le sens du détail propres au maître du polar américain, dont les romans sont nourris par une vraie connaissance du terrain.

 

> C'est Littlepadfoot  (commentaire N° 17) qui remporte un exemplaire de ce livre. Bravo !


 

 

51tK1B80TUL._SY445_.jpgL'enfance des criminels de Agnès Grossmann

Leurs crimes atroces ont marqué les esprits ; leurs surnoms aussi. Mais avant de devenir le « monstre de Charleroi » ou l’« ogre des Ardennes », qui étaient Marc Dutroux ou Michel Fourniret ? Des enfants, souvent témoins et victimes de violence familiale. Véritable plongée au cœur de l’enfance des psychopathes, ce document choc sollicite enquêteurs et psychiatres chargés de l’expertise médicale. Il cherche, sans excuser des actes impardonnables, à comprendre les racines du mal.

Agnès Grossman a signé plus de quinze portraits de tueurs en série pour l'émission de France 2 "Faites entrer l'accusé".

 

> C'est Aude (commentaire N° 3) qui remporte un exemplaire de ce livre. Bravo !

 


 

41eZ6MZXq-L._SY300_.jpgPolice scientifique : la révolution de Jacques Pradel

Les membres de l’IRCGN (Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale) n’ont rien à envier aux experts des séries télévisées : venez le vérifier en pénétrant dans les coulisses de ce laboratoire de police scientifique. ADN, balistique, morpho-analyse sanguine… Qu’il s’agisse de grandes affaires criminelles de l’affaire Flactif ou encore de l’accident de la Princesse Diana, leur maîtrise des outils de pointe a fait éclater la vérité. Grâce à ces experts, le crime parfait n’existe plus.

Journaliste d’investigation et écrivain, Jacques Pradel a animé, à la télévision et à la radio, de nombreuses émissions dont beaucoup ont eu pour thème les grandes affaires criminelles, ainsi que le travail de la justice et de la police. Depuis 2010, il présente quotidiennement L’heure du crime sur RTL.

 

> C'est Emilie (commentaire N°6) qui remporte un exemplaire de ce livre. Bravo !

 

 

 

51DTn5NPGhL. SY445Femmes serial killers (Pourquoi les femmes tuent) de Peter Vronsky

Peu médiatisées, les femmes serial killers ont pourtant toujours existé. Elles seraient même beaucoup plus dangereuses que les hommes ! Peter Vronsky dresse un portrait type des tueuses en série les plus redoutables de l'histoire.

Docteur en histoire, spécialiste de la justice criminelle, Peter Vronsky est un expert des tueurs en série incontournable outre-Atlantique : il est notamment l'auteur de "Tueurs en série : méthode et folie des monstres", devenu un ouvrage de référence sur le sujet aux Etats-Unis.

 

> C'est cledesol (commentaire N°21) qui remporte un exemplaire de ce livre. Bravo !

 

 

¤¤¤

Désolée pour ceux qui n'ont rien gagné. J'espère pouvoir vous proposer d'autres concours prochainement.

Merci aux éditions Points qui m'ont permis d'organiser ce concours, et merci à vous pour votre enthousiasme.

 

Pour plus d'infos, rendez-vous sur le site des éditions Points.

LOGO_Points.jpg


Voir les commentaires

2014-04-26T13:48:00+02:00

La Chambre d'Hannah (Stéphane Bellat)

Publié par MyaRosa

La Chambre d'Hannah

Stéphane Bellat

couv34755553.jpgCatégorie(s) : Littérature française - Roman contemporain

Edition / Collection : MA éditions

Date de parution : 19 mars 2014

Nombre de pages : 256

Prix : 17,90€

 

L'histoire :

Paris, février 1992. Pierre Descarrières, 11 ans, est malheureux coincé entre une vie terne et des parents qui se déchirent quotidiennement. Seul dans sa chambre, il rêve d'un frère ou d'une sœur qui viendrait rompre sa solitude. Paris, février 1942. Hannah Klezmer, 11 ans, étouffe dans l'espace confiné de son appartement, mise à l'écart parce que juive. Leurs routes n'auraient jamais dû se croiser. Et pourtant, c'est arrivé. Car il existe entre eux un lien plus fort que le temps et la folie des hommes. Si La Chambre d'Hannah plonge ses racines dans l'Histoire la plus sombre, c'est aussi le roman sensible et lumineux d'une amitié entre deux enfants qui n'ont, au premier abord, rien en commun : ni leur condition, ni leur époque. Avec, en filigrane, ces deux questions essentielles : jusqu'où aller par amitié ? Sommes-nous prêts à croire l'impossible ?

 

monavis2-copie-1

 

 Pierre a onze ans à peine, mais il n'a déjà plus envie de vivre. Entre les moqueries qu'il subit au collège à cause de ses cheveux roux et de ses oreilles décollées et les disputes abominables et quotidiennes de ses parents qui s'envoient des mots blessants et des noms d'oiseaux à longueur de journées, la vie lui semble terriblement décevante et injuste. C'est au moment où il est le plus mal, allant même jusqu'à envisager le pire, que va apparaître Hannah, une fillette sortie de nulle part qu'il prend d'abord pour un fantôme, qui va l'aider à reprendre goût à la vie...

 

 Ce roman est vraiment unique en son genre. Il revient sur une période tragique et terrifiante de notre Histoire, la Seconde Guerre Mondiale, sans pour autant nous enfermer dans quelque chose de trop pesant. L'auteur nous offre un récit lumineux, porté par la grâce et l'innocence de deux enfants qui n'auraient jamais dû se rencontrer mais qui, grâce à la magie de l'écriture et des histoires, vont s'aider et même se sauver mutuellement. Sous nos yeux naît une magnifique et merveilleuse histoire d'amitié, touchante et inoubliable. L'auteur aborde avec beaucoup de sensibilité la force de l'amitié et nous invite à croire à l'impossible. Que ferions-nous si nous pouvions changer le passé ?

 

 Pierre et Hannah sont vraiment des personnages très attachants, tout comme Maxime qui joue un rôle important dans toute cette histoire. J'ai aimé les dialogues dans lesquels on retrouve cette naïveté touchante propre à l'enfance. Il y a des passages qui nous serrent vraiment le coeur, mais ce que je garderai en tête, c'est surtout cet espoir et cet optimisme qui ressortent de ce roman lumineux, unique en son genre. C'est une jolie découverte et je pense que c'est un roman qui aurait tout à fait sa place dans les rayons adultes et jeunesse car le texte me semble tout à fait abordable et saura, j'en suis sûre, toucher les plus jeunes tout en leur faisant découvrir une triste partie de l'Histoire qu'on ne doit jamais oublier.

 

En quelques mots :

Un roman émouvant qui aborde une triste période de l'Histoire mais dont on ressort tout de même avec le sourire. Plutôt que de nous enfermer sous une chape de tristesse, l'auteur a choisi de nous offrir un roman plein de grâce, d'innocence et de lumière porté par une histoire d'amitié hors du commun. Une belle réussite !



Voir les commentaires

2014-04-25T09:23:00+02:00

L'épouse modèle (Emma Chapman)

Publié par MyaRosa

L'épouse modèle

(How to be a good wife)

Emma Chapman

9876644.jpg

Catégorie(s) : Littérature anglaise - Thriller - Roman noir

Edition / Collection : Plon / Feux croisés

Date de parution : 7 mai 2014

Nombre de pages : 267

Prix : 20€

 

87659864.jpg

 

L'histoire :

Marta range, Marta nettoie, Marta prépare le dîner de son mari, tient sa maison, veille à ce que tout soit propre, net et lisse. Le jour de son mariage avec Hector, son ombrageuse belle-mère lui a offert un livre : le Manuel de l'épouse modèle. Elle s'en répète les bons principes de soumission et de bonheur domestique. Jour après jour. Jour après jour aussi, Hector lui tend, à heure fixe, une poignée de pilules et un verre d'eau, qu'elle avale docilement, d'aussi loin qu'elle s'en souvienne. Sauf qu'elle a récemment arrêté. Cachées sous sa langue, les pilules ne descendent plus dans sa gorge, elle les recrache. La dépression refait surface, des hallucinations aussi, à moins que ce soient des souvenirs. À moins qu'Hector ne l'ait droguée toutes ces années. Peu à peu, le tableau parfait de sa vie rangée lui semble plus trouble : est-elle en train de devenir folle ou de retrouver ses esprits ? Qui est vraiment Marta ?

 

monavis2

 

 Cela fait plus de vingt-cinq ans que Marta vit dans ce petit village scandinave qu'elle ne quitte jamais. Elle entretient la même routine quotidienne depuis tout ce temps. Elle range, nettoie, cuisine, inspecte les moindres recoins de la maison, sort faire son marché - toujours à la même heure, croisant les mêmes personnes sans pour autant les connaître - et se tient prête pour accueillir chaleureusement son époux rentrant du travail. C'est ainsi que les choses doivent être et pas autrement. C'est du moins ce que Marta a retenu de sa lecture du livre offert par sa belle-mère le jour de son mariage. Elle en connaît chaque chapitre par coeur et fait de son mieux pour en appliquer les préceptes et ne pas décevoir son mari. Mais depuis que son fils a quitté la maison, Marta a décidé d'arrêter de prendre les médicaments que son mari lui fait avaler depuis toujours et des choses étranges commencent à se produire. Marta ne tourne plus rond. Elle a des moments d'égarement durant lesquelles elle oublie ce qu'elle était en train de faire, elle a des hallucinations et se retrouve parfois ailleurs, dans une autre vie, et puis elle se sent déprimée et n'arrive plus à vivre normalement. Elle s'inquiète, devient soupçonneuse, doute de tout le monde, se sent persécutée et son mari commence à se demander ce qui ne tourne pas rond chez sa femme qu'il retrouve de plus en plus souvent perdue dans ses pensées. Le mari et le fils s'inquiètent de voir Marta se comporter de plus en plus étrangement, faire des choses qui ne lui ressemblent pas, et à vrai dire, elle aussi commence à se poser des questions...

 

 Ce roman est vraiment troublant. J'ai aimé le parti pris par l'auteur et la façon dont elle a construit son récit. Tout commence normalement, nous suivons le quotidien de Marta et puis, de plus en plus, elle commence à tenir des propos incohérents, à voir des choses bizarres. C'est tellement subtil et discret au début qu'on se demande si on a bien compris et on continue la lecture sans se poser trop de questions, mais petit à petit, le récit devient de plus en plus étrange et on se pose de plus en plus de questions sur la fiabilité de Marta et sur ce qu'elle nous raconte. Peut-on croire ce qu'elle nous dit ? Peut-on vraiment lui faire confiance ? Est-elle folle à lier ou bien y a t-il une part de vrai dans ce qu'elle nous dit ?

 

 La lecture de ce roman a été une expérience unique et déstabilisante. C'est vraiment perturbant de ne pas pouvoir se fier au narrateur, de douter de lui à chaque instant, de ne pas savoir si ce qu'on nous raconte est réel ou pure folie. On reste toujours dans l'ambiguïté, dans la possibilité que soit vrai ou pas, dans le doute et dans l'angoisse. On se pose vraiment beaucoup de questions et c'est tellement prenant qu'on a du mal à s'arrêter. J'ai commencé ce livre hier soir et je l'ai terminé ce matin car je voulais savoir, il fallait que je comprenne. Plus on avance et plus on doute. On ne sait plus quoi penser et l'atmosphère devient de plus en plus angoissante. C'est un premier roman au suspense incroyable, un roman noir et perturbant que j'ai dévoré et adoré ! Seul petit bémol, la fin que je n'imaginais pas du tout comme ça et que j'ai trouvé un peu frustrante même si je comprends le choix de l'auteur. Néanmoins, ça ne cache en rien le plaisir que j'ai eu à lire ce roman qui m'a vraiment fait froid dans le dos et que je vous recommande fortement si vous aimez frisonner et être déstabilisé.

 

howtobeagw 

 

"Et voilà qu'elle revient, cette étrange peur qui résonne en moi et se glisse dans les craquelures qui se sont formées dans ma mémoire.C'est facile de regarder une photographie et de se dire que les choses se sont passées d'une certaine manière, de se dire qu'on était heureux. C'est facile d'en parler jusqu'à ce qu'on croie vraiment que les choses se sont déroulées de cette manière. Mais au moment où je hasardais mon regard à travers mon voile vaporeux, les pétales de mon bouquet tremblant dans mes mains, au moment où je faisais ces quelques pas vers Hector, sans le bras de mon père pour me soutenir, je me souviens que c'était la peur bien plus que l'excitation qui me faisait frémir." (Pages 116-117)

 

En quelques mots :

Un récit noir et troublant que l'on a beaucoup de mal à reposer tant l'atmosphère est prenante et tant le suspense nous tient en haleine. A lire le soir, à la lueur d'une bougie, pour frisonner de peur... et de plaisir !

 


Voir les commentaires

2014-04-24T12:42:00+02:00

Raconte-moi les ballets

Publié par MyaRosa

Raconte-moi les ballets

(Ballet stories for bedtime)

Lesley Sims, Susanna Davidson et Katie Daynes (texte),

Alida Massari (illustrations)

raconte-moi-les-ballets.jpg

Catégorie(s) : Jeunesse - Recueil d'histoires

Thèmes & Mots clés : ballets - danse - magie - amour

Edition / Collection : Usborne

Date de parution : 24 avril 2014

Nombre de pages : 96

Prix : 10€

Dès 3 ans

 

Présentation de l'éditeur :

Découvre les histoires qui ont inspiré sept des plus célèbres ballets, des merveilles du Casse-Noisette aux mystères de Coppélia. Ce recueil plein de charme te fera voyager dans l'univers magique des ballets.

 

monavis2-copie-1

 

 Attention, pépite ! Comment ne pas craquer devant un si joli livre ? J'ai tout de suite reconnu le fabuleux coup de crayon d'Alida Massari. J'ai découvert cette illustratrice avec le recueil "Les Mille et une nuits illustrées", un ouvrage fabuleux que je vous recommande chaleureusement, et je suis ravie de la retrouver une nouvelle fois.

 

photo-485-.JPG

photo-484-.JPG

 

 Ce merveilleux livre nous propose de (re)découvrir les histoires qui ont inspiré quelques uns des ballets les plus célèbres au monde : La Belle au bois dormant, Coppélia, Le Lac des cygnes, La Syphilde, Don Quichotte, Casse-Noisette et La Fille mal gardée. Des ballets comiques, romantiques et classiques. Chaque histoire fait une douzaine de pages. Le texte est adapté pour les plus jeunes et peut parfaitement servir d'histoire du soir. Ce livre convient également aux jeunes lecteurs car le texte n'est pas trop long et les mots ne sont pas trop compliqués. On est à mi-chemin entre l'album et les premiers romans illustrés.

 

photo-486-.JPG

photo-487-.JPG

 

 Cet ouvrage est vraiment magnifique ! Quel plaisir de se replonger dans ces belles histoires qui n'ont pas pris une ride et de les faire découvrir aux plus jeunes ! Princes vaillants, princesses ensorcellées, savants fous, malédictions, magie et enchantements peuplent les pages de ce livre. Les illustrations font vraiment rêver. Elles nous entraînent dans des univers fabuleux, magiques et merveilleux. De plus, la mise en page est très soignée. C'est un beau livre cartonné, bien solide, avec un joli ruban rose qui fait office de marque-page. On retrouve, avant chaque histoire et à la fin de l'ouvrage, des informations sur tous ces ballets (anecdotes, pays d'origine, date de première représentation, etc..).

 

balletsus.jpg

 

En quelques mots :

Un recueil magnifique et merveilleux qui nous invite à (re)découvrir les plus célèbres ballets qui continue de faire rêver le monde entier. Le texte est adapté aux plus jeunes et les illustrations sont sublimes !



Voir les commentaires

2014-04-24T11:36:00+02:00

Le Dévoreur de livres

Publié par MyaRosa

Le Dévoreur de livres

(The Gobbledygook is eating a book)

Tom Jellett (illustrations), Justine Clarke & Arthur Baysting (texte)

9782878337020pre_pz.png

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : livres - histoire - imagination - monstre -

Edition / Collection : Circonflexe

Date de parution : 10 mars 2014

Nombre de pages : 32

Prix : 13€

Dès 4 ans

 

L'histoire :

Quelle est cette créature étrange qui arrache les pages des livres et les dévore ? C'est le Dévoreur de livres ! Mais sait-il au moins ce qu'est un livre ? Une petite fille va faire découvrir les joies et les délices de la lecture au Dévoreur de livres, un monstre hors du commun. Ensemble, au fil des pages, ils voyageront dans l'espace, rencontreront des monstres et des dinosaures et goûteront à de savoureux gâteaux ! Des livres à dévorer… oui, mais avec les yeux !

 

monavis

 

 J'ai fait encore une jolie trouvaille au rayon jeunesse et j'avais hâte de vous en parler. C'est un album qui nous vient d'Australie et qui fait la part belle aux mots, aux histoires et aux livres et vous n'êtes pas sans savoir à quel point ce sujet me tient à coeur... C'est un album qui aborde un thème qui m'est cher et qui a également beaucoup plu à mon petit garçon puisqu'on y rencontre un petit monstre qui, loin d'être effrayant, est plutôt attachant. C'est donc avec beaucoup de plaisir que nous avons lu, relu, et rerelu cet album que je vous recommande chaudement.

 

photo-482-.JPG

 

 Le petit monstre dont il est question dans cette histoire est un dévoreur de livres ! Sans scrupule, il arrache les pages des livres, les mâche ou les avale tout rond, se souciant peu du sacrilège qu'il est en train de commettre. Il aurait certainement continué sur sa lancée jusqu'à la fin des temps si une petite fille intelligente et audacieuse n'était pas intervenue. Cette fillette va lui faire découvrir le pouvoir des mots. Ensemble, ils vont partir à la rencontre des histoires que le dévoreur de livres n'a pas eu le temps de manger. Ils vont faire un joli voyage qui va les mener partout où l'imagination peut les porter : dans l'espace, au coeur de la préhistoire, dans les contes de fées, etc... Il sera même question d'une petite halte gourmande !

 

photo-483-.JPG

 

 Quel bel album ! C'est plein d'humour et de bon sens, un bel hommage aux mots et à la lecture. Les illustrations sont vraiment très amusantes. On voyage au fil des pages, on se laisse porter, on rit, on rêve et on n'a pas envie que ça s'arrête. Après l'avoir lu, on a envie de se plonger dans tous les livres qui croiseront notre route et qui auront certainement de très belles histoires à nous raconter et de merveilleux voyages à nous offrir. Un bel album à découvrir.

 

En quelques mots :

Une histoire joyeuse et rythmée qui nous entraîne dans l'univers merveilleux des livres, de la lecture et de l'imaginaire. Une réussite !


Voir les commentaires

2014-04-24T08:56:00+02:00

Une autre idée du bonheur (Marc Lévy)

Publié par MyaRosa

Une autre idée du bonheur

Marc Lévy

couv478498.jpg

Catégorie(s) : Roman contemporain - Littérature française

Edition / Collection : Robert Laffont / Versilio

Date de parution : 24 avril 2014

Nombre de pages : 418

Prix : 21€

 

L'histoire :

Quand une vie ordinaire devient extraordinaire.

Philadelphie. Au premier jour du printemps 2010, Agatha sort de prison, mais pas par la grande porte. Après trente ans derrière les barreaux, il ne lui restait que quelques années à faire. Alors pourquoi cette évasion ? Dans une station-service proche du campus, elle s'invite à bord de la voiture de Milly et l'entraîne dans sa cavale sans rien lui révéler de sa situation. Dotée d'un irrésistible appétit de vivre, Agatha fait voler en éclats la routine confortable de Milly. Trente ans les séparent, mais au fil du voyage les deux femmes partagent ces rêves qu'il n'est jamais trop tard pour réaliser et évoquent ces amours qui ne s'éteignent pas. Cinq jours en voiture à travers les États-Unis... À chaque étape, une rencontre avec un personnage surgi du passé les rapprochera du secret d'Agatha. Jusqu'où devons-nous aller dans notre quête insatiable du bonheur ? À quoi ne faut-il jamais renoncer ? Dans ce roman, Marc Levy réaffirme notre besoin inconditionnel de liberté et nous fait aussi découvrir un pan méconnu de l'histoire américaine.

 

monavis

 

 C'est aujourd'hui que sort en librairie le nouveau roman de Marc Lévy ! J'ai eu la chance de le découvrir en avant-première et je n'ai qu'un conseil à vous donner : jetez-vous dessus ! Cela faisait des années que je n'avais pas lu de roman de l'auteur et je me demande bien pourquoi parce que j'ai passé un merveilleux moment.

 

 Agatha, la cinquantaine, vient de s'échapper de prison et s'invite à bord de la voiture de Milly, une jeune femme sans histoire à la vie routinière et tranquille. Agatha, son franc parler et son humour mordant, vont bouleverser à jamais la vie de la jeune fille. Ensemble, elles vont vivre une aventure incroyable, traversant les Etats-Unis à bord d'une voiture mythique, se confiant l'une à l'autre, se racontant leurs histoires, leurs secrets et leurs rêves. Marc Lévy nous entraîne avec ses personnages dans un road-trip inoubliable. On s'attache tout de suite aux personnages et on les découvre, avec plaisir et émotion, au fil des pages.

 

 J'ai adoré ce roman ! J'ai toujours aimé les récits de road trip, et je trouve celui-ci particulièrement réussi. J'ai eu l'impression de traverser les Etats-Unis avec Milly et Agatha. J'ai été fascinée par les descriptions des paysages (les villes fantômes, les montagnes rocheuses, le désert, les plaines immenses) et révoltée par les pans de l'Histoire qui nous sont révélés, mais surtout, j'ai été émue et touchée par cette histoire. J'en avais les larmes aux yeux. J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai tremblé, j'ai partagé un bout de chemin avec ces deux femmes attachantes et j'ai adoré ça ! C'est une lecture comme je les aime, addictive et émouvante, qui nous offre de l'évasion, de l'espoir et une belle leçon de vie. A lire absolument !

 

En quelques mots :

GENIAL ! Accrochez-vous et montez à bord d'une voiture mythique avec deux femmes attachantes pour un road trip inoubliable et émouvant au travers des Etats-Unis.


Voir les commentaires

2014-04-22T19:30:00+02:00

Petite parenthèse

Publié par MyaRosa

 Aujourd'hui, une petite parenthèse sans rapport avec les livres (quoi que...), un moment magique que j'avais envie de partager avec vous. Ma toute petite, mon Emma fête aujourd'hui son premier anniversaire. Ca passe incroyablement vite et en même temps, j'ai l'impression qu'elle a toujours été là, avec nous. Je n'imagine plus ma vie sans elle, ma toute petite fille, ma princesse qui m'apporte tant de bonheur avec ses sourires et sa joie de vivre...

 

10152032_10152293556004590_5852089844919157177_n.jpg

 

Emma1bd.jpg

 

 Pour l'occasion, toute la famille a mis la main à la pâte pour lui confectionner un beau gâteau. C'est la première fois que nous utilisons de la pâte à sucre alors le résultat n'est pas parfait, il y a quelques plis disgracieux et de petits râtés, mais je suis quand même très contente du résultat. C'est exactement ce que j'avais en tête et le grand frère a été ravi et fier de préparer tout cela pour sa petite soeur. Quant à Emma, elle pu goûter un petit bout de gâteau (le tout premier !) et elle a beaucoup aimé !

 

gateauemma.jpg

emmaAbdch.jpg

Joyeux anniversaire, mon ange !

Voir les commentaires

2014-04-21T19:29:00+02:00

Sorties poche à ne pas manquer #80

Publié par MyaRosa

  sortieslitterairesenpoche

 

98765.jpgLa Curiosité est un péché mortel ¤ Ann Granger

22 mai 2014

Lizzie Martin a été envoyée à New Forest pour soutenir une jeune femme dont le bébé a connu une mort tragique. Mais les choses prennent une tournure encore plus sombre lorsqu’un chasseur de rats est retrouvé assassiné dans le jardin, la jeune femme éplorée et couverte de sang à ses côtés. Ne sachant pas vers qui se tourner, Lizzie appelle son ami l'inspecteur Ross Ben de Scotland Yard pour résoudre ce crime horrible.

 

 

 

Sans-titre-3.jpgLes gens heureux lisent et boivent du café ¤ Agnès Martin-Lugand

5 juin 2014

Diane, gérante d’un café, perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Egarée dans ses souvenirs, elle perd l’envie de vivre. C’est finalement en se réfugiant dans un petit village d’Irlande que Diane tente de faire son deuil et de se reconstruire, au fil du temps et des rencontres. Un premier roman d’une sensibilité rare, un véritable hymne à la vie.

 

 

9782264062543.JPGLa Déchéance de Mrs Robinson ¤ Kate Summerscale

20 mars 2014

En 1844, Isabella Walker épouse en secondes noces l'ingénieur Henry Robinson avec qui elle s'installe à Édimbourg. En 1850, elle rencontre Edward Lane, brillant étudiant en médecine. De dix ans son cadet, il est marié à la fille de Lady Drysdale, qui tient un salon où elle reçoit les intellectuels de l'époque. Au fil du temps, ils nouent une correspondance. Isabella s'éprend de lui et rend compte de cette passion dans son journal intime. Nul ne connaît la réelle teneur de leur relation, mais lorsque Henry découvre ces écrits, en 1855, il décide d'engager une procédure de divorce. S'ensuit un procès houleux devant la cour des Divorces, tribunal laïc créé quelques mois plus tôt. Dans la société victorienne régie par les hommes, la question de l'adultère féminin suscite en effet émotions et préjugés... À partir d'archives judiciaires et d'articles de presse, Kate Summerscale traite son sujet comme une véritable histoire policière, ménageant le suspense avec art.

 

415L5g4ApNL._SY445_.jpgPurgatoire des innocents ¤ Karine Giebel

15 mai 2014

Je m'appelle Raphaël, je viens de passer 14 ans de ma vie derrière les barreaux. Avec mon frère, William, et deux autres complices, nous avons dérobé 30 millions d'euros de bijoux. Ç'aurait dû être le coup du siècle, ce fut un bain de sang. Deux morts et un blessé grave. Le blessé, c'est mon frère. Alors, je dois chercher une planque sûre où Will pourra reprendre des forces. "Je m'appelle Sandra. Je suis morte il y a longtemps dans une chambre sordide. Ou plutôt, quelque chose est né ce jour là..." Je croyais avoir trouvé le refuge idéal. Je viens de mettre les pieds en enfer. "Quelque chose qui parle et qui marche à ma place. Et son sourire est le plus abominable qui soit..."

 

5159gdcEteL._SY300_.jpgUne famille heureuse ¤ Elizabeth Crane

22 mai 2014

Dans la famille Copeland, je voudrais les parents. Gordon, le père déjanté grandiloquent, vaniteux et insignifiant, il est gérant de supermarché , et Jean, la mère courage dévastée par le suicide de son amant. Je voudrais aussi les enfants : Priscilla, l'ado insupportable et délurée qui ne vit que pour les fringues, les mecs et la télé-réalité ; et Otis, le petit dernier un brin allumé. Sans oublier, les aïeuls : Theodore, le grand-père tendre à la tête dans les étoiles, et Vivian, la matrone bourgeoise et venimeuse, férue de potins et de commentaires assassins. Résumons : « fille caractérielle, père je-sais-tout, fils gentil et normal, quoiqu'un peu bizarre, maman au-potentiel-non-encore-exploité / ayant-une-aventure, arrière-grand-mère vacharde, papy qui perd la boule. » Joyeuse et punchy, la photo a désormais la place d'honneur sur la cheminée. Mais avec de telles personnalités, une chose est sûre, un rien suffit pour tout faire exploser. Le jeu de massacre peut commencer. Faisons confiance à Elizabeth Crane pour mettre le feu aux poudres.

 

51-2YRgtMYL._SY300_.jpgLa toute première fois ¤ Lauren Stasnick

¤ Mon avis sur ce roman ¤

14 mai 2014

C’est la toute première fois que Holly pleure pour un rien, qu’elle se dispute à tort et à travers, qu’elle fait l’amour sans y avoir songé une seconde avant, qu’elle ment sans ciller à son meilleur ami. Mais si tout cela lui arrive, c’est pour une raison très précise qui ne la fait pas sauter au plafond, loin de là. Tout cela lui arrive car c’est la toute première fois qu’elle croit être amoureuse.

 

 

754.jpgMademoiselle Scaramouche ¤ Jean-Michel Payet

10 avril 2014

1672. À la mort de son père tué en duel sous ses yeux, Zinia Rousselières fait une découverte bouleversante : dans le caveau familial repose déjà un cercueil portant son propre nom. Zinia n'est donc pas celle qu'elle croyait être. Sous le masque de Mlle Scaramouche, des bas-fonds de Paris au faste de Versailles, la jeune fille n'a alors de cesse de percer le mystère de son identité. Mais sans le savoir, elle se trouve au centre d'un complot qui pourrait mettre en péril le roi lui-même.

 

51-cJGJIxoL._SY445_.jpgUn sentiment plus fort que la peur ¤ Marc Lévy

24 avril 2014

Dans l'épave d'un avion emprisonné sous les glaces du mont Blanc, Suzie Baker retrouve le document qui pourrait rendre justice à sa famille accusée de haute trahison. Mais cette découverte compromettante réveille les réseaux parallèles des services secrets américains. Entraîné par l'énigmatique et fascinante Suzie Baker, Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, mène une enquête devenue indispensable à la survie de la jeune femme. Traqués, manipulés, Suzie et Andrew devront déjouer pièges et illusions jusqu'à toucher du doigt l'un des secrets les mieux gardés de notre temps.

 

41Lw9ofgv1L._SY445_.jpgMelisande ! Que sont les rêves ? Hillel Halkin

3 avril 2014

"Si nous n'avions qu'une vie à vivre ensemble, je la passerais avec toi dans la joie, en souhaitant encore davantage. Si toi et moi pouvions renaître encore et encore, je voudrais que ce soit toujours toi, toujours moi, pour qu'à chaque renaissance nous soyons toujours ensemble". Dans le New York des années 1950, au club de littérature du lycée, Hoo, un adolescent timide, écoute avec ravissement la belle Melisande. Vingt-cinq années passeront, il ne cessera pas de l'aimer. Vingt-cinq années, de la chasse aux sorcières à la guerre du Vietnam, depuis que, le temps d'un été, ils formèrent avec le fougueux Ricky un inséparable trio. Hillel Halkin nous offre un hymne à l'amitié et à l'amour : le long et émouvant regard d'un homme mûr sur celle qui donna à son existence tout son sens.

 

41kEmgG6SLL._SY445_.jpgNoces macabres ¤ David Thomas

7 mai 2014

Peter est fou amoureux de la sublime Mariana. S’il ne la connaît pas depuis longtemps, il n’y a aucun doute pour lui : elle est la femme de sa vie. Le soir de leurs fiançailles, il la retrouve couverte du sang de son propre frère, qui vient d’être poignardé. Mariana, catatonique, est incapable de lui expliquer ce qui s’est passé. Persuadé qu’elle n’a pu commettre un crime aussi horrible, Peter met tout en œuvre pour innocenter celle qu’il aime. Bientôt, il apprend que, peu avant de mourir, son frère avait tenté d’en savoir plus sur le passé de sa promise… Peter, déconcerté, saute dans le premier avion pour Berlin, où Mariana a grandi. Là-bas, il découvre un secret gardé par des gens prêts à tuer pour qu’il ne s’ébruite pas…

 

41KA8wsqFqL._SY445_.jpgLe Village aux huit tombes ¤ Seishi Yokomizo

3 avril 2014

Perdu au coeur des montagnes embrumées, le village aux Huit Tombes tient son nom d'une légende sanglante : au XVIe siècle, huit samouraïs qui s'y étaient réfugiés et y avaient caché un trésor, ont été assassinés par les villageois. Depuis une malédiction semble peser sur les lieux. Des siècles plus tard, Tatsuya, un jeune homme au passé mystérieux, arrive au village et se trouve aussitôt en proie aux soupçons : autour de lui les morts par empoisonnement se succèdent.

Voir les commentaires

2014-04-19T11:33:00+02:00

A l'été qui commence ! (Silvia Soler)

Publié par MyaRosa

A l'été qui commence !

(L'Estiu que comença)

Silvia Soler

9782221141465.JPG

Catégorie(s) : Roman contemporain - Littérature espagnole

Edition / Collection : Robert Laffont

Date de parution : 13 mars 2014

Nombre de pages : 252

Prix : 19€

 

L'histoire :

« À l'été qui commence ! », c'est le toast que portent, le jour de la Saint-Jean, les familles Reig et Balart. En 1961, Roser et Elvira, enceintes, rêvent que leurs enfants s'aimeront et, à leur tour, célébreront chaque année l'amitié et l'été. Avant même leur naissance, Júlia et Andreu ont donc un avenir tout tracé. Ils refusent pourtant ce destin inventé par leurs mères.

Des années plus tard, ils se retrouvent. Le toast à l'amitié et à l'été retentit de nouveau le soir de la Saint-Jean. Et le voeu de Roser et d'Elvira n'est pas oublié.

 

Une chronique tendre et débordante de joie sur la famille, les petits détails de la vie, et les traditions qui maintiennent les liens vivants entre les gens, envers et contre tout.

 

monavis2

 

 Je viens de terminer ce roman et je suis encore charmée par cette belle histoire que nous livre Silvia Soler. Tout commence en 1961 par une très belle scène sur la plage dans laquelle deux femmes, amies depuis Sans titre 1-copie-1l'enfance et toutes deux enceintes, essaient d'imaginer la vie que vont avoir les enfants qu'elles attendent et émettent le souhait qu'ils deviennent amis ou amoureux. Nous suivons ensuite la vie de leurs deux enfants, Andreu et Julia, sur plus de cinquante ans, découvrant leurs joies, leurs peines, leurs doutes et leurs espoirs, les drames qui vont bouleverser leurs vies et les rêves qu'ils ne cesseront jamais d'avoir. C'est un magnifique roman sur la vie, l'amitié, l'amour et la famille, porté par une jolie plume, légère et pleine d'émotion que l'on savoure avec beaucoup de plaisir.

 

 Quel merveilleux roman ! J'ai adoré suivre les différents personnages de ce roman. Andreu et Julia, bien sûr, mais également les autres, ceux qui traversent leurs vies un moment et ceux qui les entourent au fil des années. La famille et l'amitié sont vraiment au coeur de ce roman, tout comme les traditions. Depuis toujours, les deux familles célèbrent ensemble la Saint Jean et l'arrivée de l'été dans une maison familiale près de la plage. Chaque année, le même rituel revient : la table dressée dans le jardin avec une nappe blanche, de la vaisselle dépareillée, des éclats de rire, l'odeur du magnolia qui embaume l'air et le toast porté à l'été qui commence. Les déceptions, les douleurs, les décès et le temps qui passe ne vienne pas tarir cette tradition qui semble être leur force, un rituel chargé de souvenirs et d'émotion.

 

 On s'attache énormément aux personnages. Je pense que je me souviendrai encore longtemps de la bonté d'Andreu, de la générosité de Julia, de Selma si lumineuse et de tous les autres qui semblent tellement vrais 999.pngqu'on a l'impression de les connaître. Les années filent à toute vitesse et on voudrait, comme eux, pouvoir arrêter le temps. Ce roman est vraiment à l'image de la vie, il nous rappelle son côté éphémère,  l'urgence de profiter de chaque instant  On se sent parfois triste, mais on rit et on sourit beaucoup à la lecture de cette histoire pleine de joie, d'espoir et de bonne humeur. Ce roman m'a vraiment émue et il m'a fait passer un merveilleux moment. J'ai beaucoup aimé l'écriture de l'auteur qui nous offre parfois des scènes fabuleuses qu'on a l'impression d'avoir sous les yeux, comme ce très beau moment partagé par Selma et Julia. Ce roman est vraiment chaleureux. On s'y sent bien, on a envie d'y rester. L'atmosphère y est envoûtante.

 

 J'ai beaucoup aimé l'importance que l'auteur donne aux choses sur lesquelles on ne prend pas toujours le temps de s'attarder : les nombreuses références aux plats gourmands concoctés par les personnages, les émotions procurées par la musique, la beauté du silence, la joie que peut nous procurer une soirée d'été en plein air passée avec des amis et le pouvoir des fleurs. Toutes ces petites choses qui rendent la vie meilleure et sont des petits bonheurs à portée de main. J'ai terminé cette lecture avec une envie d'évasion et des rêves de dîners en Catalogne. Je me suis sentie un peu triste de quitter les personnages mais tellement émue par leurs histoires ! Je referme, avec le sourire et en fredonnant "Le Tourbillon de la vie", ce roman lumineux et joyeux qui m'a fait passer un délicieux moment. C'est le premier roman de Silvia Soler traduit en français et il a obtenu le prix Ramon Llull 2013. Espérons que les autres romans de l'auteur nous parviennent prochainement...

 

En quelques mots :

Un roman à l'image de la vie, pas toujours rose et tendre, mais pourtant plein de petits bonheurs, de joie et d'espoir. Une merveilleuse chronique familiale qui fait la part belle aux traditions et à l'amitié et des personnages touchants et inoubliables. Un très joli roman !

 


 

"[...] certaines absences sont plus puissantes que n'importe quelle présence." (Page 58) 

 

"C'était l'une de ces soirées de juin qui laissent présager de longs après-midi ensoleillés, le sel sur la peau chaude, les glaces, l'absence d'horaires, les bals de fête de village, les sandales, les cheveux mouillés, les conversations poursuivies dehors jusqu'au petit matin." (Page 160)


 


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog