Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2015-03-31T11:49:50+02:00

Les 100, tome 3 : Retour

Publié par MyaRosa

Homecoming - Kass Morgan

351 pages, éditions Robert Laffont, Collection R, mars 2015

L'histoire :

Survivre.
Le manque d'oxygène à bord de la Colonie a déclenché une panique meurtrière. Seuls les plus chanceux ont pu emprunter les dernières navettes partant en direction de la Terre.
Aimer.
Cette nouvelle apocalypse plonge les 100 dans l'angoisse : qui parmi leurs proches a survécu à l'atterrissage ? Les retrouveront-ils à temps ?.
Manipuler.
Bien décidé à conserver le pouvoir, le vice-chancelier n'hésitera pas à faire taire quiconque tentera de lui résister.
Combattre.
Prêts à tout pour garder leur nouvelle liberté, Clarke, Bellamy, Wells et Glass devront chacun affronter leur destin pour sauver leur idéal. L'ultime compte à rebours a commencé.

 

 

Mon avis :

 

 Lorsque j'ai commencé à lire cette trilogie, je ne m'attendais pas à être embarquée à ce point dans l'histoire. Kass Morgan nous offre une dystopie totalement addictive et pleine de surprises et ce troisième et dernier tome ne m'a pas déçu, loin de là ! J'étais tellement impatiente de retrouver Clarke, Glass, Wells, Bellamy et les autres. Le tome deux s'étant achevé sur un suspense insoutenable et celui-ci étant l'ultime volet, j'étais vraiment curieuse de savoir ce qu'il allait leur arriver.

 

 J'ai trouvé ce troisième tome très rythmé, encore plus que les deux premiers, et riche en rebondissements mais aussi en émotions ! On ne s'ennuie jamais dans cette trilogie. L'auteur ne nous laisse aucun répit. On est embarqué, dès le début, dans cette histoire entre ciel et terre et l'auteur ne nous perd jamais en route. Cette histoire m'a fasciné d'un bout à l'autre et les trois tomes m'ont fait le même effet : une fois plongée dedans, je ne pouvais plus m'arrêter. J'avais envie de savoir ce qui allait se passer, tant pis pour la nuit blanche.

 

 Ce que j'ai aimé aussi, en plus de tous ces rebondissements, c'est que l'on voit les personnages changer, évoluer. Il faut dire qu'ils traversent de grandes épreuves qui les font grandir plus vite que la norme, mais j'ai aimé les voir se métamorphoser, passer de l'ado un peu capricieux à l'adulte responsable, altruiste et courageux. On voit leurs relations se modifier au fil du temps, leur regard sur le monde changer... On apprend à les connaître et à les comprendre. Au début, certains ne me plaisaient pas du tout, mais mon regard sur eux a fini par changer, parce que j'en ai appris plus sur leur histoire personnelle ou bien parce que j'ai aimé leur façon d'évoluer et de réagir dans les moments critiques. J'ai appris à les aimer et je m'y suis attachée.

 

 Cette trilogie est tout simplement géniale et la fin est, à mon sens, parfaite. Si vous cherchez une série surprenante, riche en action et en rebondissements, et dans laquelle on n'a jamais l'impression de tourner en rond, ne cherchez-plus, vous avez trouvé celle qu'il vous faut ! Je pense que cette série pourrait d'ailleurs faire aimer la lecture à des ados un peu réticents car c'est vraiment addictif, ça démarre au quart de tour et on ne s'ennuie pas une seule seconde ! Je n'ai pas encore eu l'occasion de voir la série TV mais j'en ai bien envie même si, je dois l'avouer, j'ai un peu peur d'être déçue tant j'ai aimé les livres.

 

En quelques mots :

Un troisième et dernier tome génialissime, riche en rebondissements et en émotions, avec une fin parfaite. Une trilogie surprenante et addictive que je relirai à coup sûr et pour laquelle j'ai un véritable coup de coeur.

 

A découvrir aussi :

Les 100, tome 1

Les 100, tome 2

 

Voir les commentaires

2015-03-30T11:48:48+02:00

Colette tes baskets !

Publié par MyaRosa

Put On Your Shoes ! - Dan Stiles

24 pages, éditions Didier Jeunesse, avril 2015, dès 2 ans

Présentation de l'éditeur :

Non, Colette ne mettra pas ses baskets. Non, non et non ! Mais il ne faut pas l’en blâmer : dès qu’elle essaie, elle se retrouve aux prises avec une tornade ou des extraterrestres ! Il faudrait un miracle pour l’aider… Mais quand elle se sera enfin résignée à les mettre, acceptera-t-elle seulement de les enlever à l’heure du coucher ? Croquant avec finesse et humour les attitudes des petits, Dan Stiles adopte leur point de vue, jusque dans le cadrage et dans l’utilisation de couleurs pop et vitaminées.

 

Mon avis :

 

 Dan Stiles est graphiste et a réalisé des pochettes d'albums et des affiches pour des musiciens très connus comme Sonic Youth, Cat Power ou encore Arctic Monkeys. Il signe ici son tout premier album pour la jeunesse et j'espère de tout coeur que ce sera le premier d'une longue série parce que j'ai adoré ! Qu'il est drôle, cet album !

 

 

 Les parents de Colette sont prêts à partir, mais la fillette refuse catégoriquement de mettre ses chaussures. Elle fait preuve de beaucoup d'imagination - et de mauvaise foi ! - pour rester en chaussettes. Elle s'invente des tas d'histoires : elle s'enfonce dans les sables mouvants, est enlevée par des extraterrestres ou emportée par une tornade. Ses parents ne savent plus comment s'y prendre pour avoir gain de cause. Rien ne semble fonctionner avec la fillette, ni la fermeté, ni la complicité, mais heureusement, ils ont une dernière carte à jouer ! Le souci, c'est qu'une fois que la fillette aura enfilé ses baskets, il n'est pas certain qu'elle aura envie de les enlever...

 

 

 L'histoire est géniale et je pense qu'elle plaira aux petits comme aux grands. Elle parlera à tous les parents de petits garnements qui se sont déjà retrouvés maintes et maintes fois dans cette situation et elle fera rire les enfants qui se reconnaîtront certainement un peu là-dedans... Sur chaque page, on aperçoit, à gauche, les jambes des parents qui restent bien droites. Ils sont inflexibles et tentent, à coup d'arguments, d'envoyer Colette mettre ses baskets tandis qu'à droite, on découvre l'univers imaginaire totalement déjanté de la fillette.  Le graphisme très coloré et pétillant de ce livre m'a beaucoup plu. Vivement le prochain album de Dan Stiles !

 

 

En quelques mots :

Un album coloré et vitaminé, plein d'humour et de justesse.

J'ai adoré !

 

 

A découvrir aussi :

Ne chatouille jamais un tigre !

 

 

Voir les commentaires

2015-03-30T08:22:56+02:00

Maisie Hitchins, tome 1 : L'affaire des pièces volées

Publié par MyaRosa

The Case of the Stolen Sixpence - Holly Webb

159 pages, éditions Flammarion, Castor Poche, juin 2014, dès 9 ans

L'histoire :

Maisie Hitchins serait sûrement une grande détective si elle ne devait pas aider sa grand-mère à tenir sa pension. En quête d'une énigme dans les rues de Londres, elle sauve un petit chiot qui devient son fidèle assistant. Avec lui, Maisie tente de venir en aide au livreur de la boucherie accusé de vol. Certaine que George est innocent, elle va tout faire pour découvrir le vrai coupable.

 

Mon avis :

 

 Holly Webb nous a enchanté avec ses séries Lily et Rose, jolies et magiques, et j'ai été totalement conquise par l'univers féerique de la petite Emily. Pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? Il fallait absolument que je découvre Maisie ! Une petite détective en herbe qui mène l'enquête dans les rues de Londres au XIXe siècle... Rien qu' avec cette vague description, j'étais sûre d'apprécier cette lecture, et je ne me suis pas trompée. Je suis vraiment ravie d'avoir fait la connaissance de l'adorable Maisie, et impatiente de la retrouver dans d'autres aventures.

 

 Maisie Hitchins vit avec sa grand-mère qui tient une pension londonienne. Maisie l'aide dans les tâches quotidiennes et avec Sarah-Ann, la domestique, elles ne sont pas trop de trois pour entretenir une maison victorienne et satisfaire les désirs de leurs clients. Malgré les journées bien remplies, Maisie observe la vie qui grouille dans les rues de Londres et rêve de devenir une grande détective. Lorsqu'elle découvre un chiot qu'on a tenté de noyer dans la tamise, elle décide de le cacher dans sa petite chambre à côté de la cuisine et de découvrir qui lui a fait cela. Mais bientôt, elle a un deuxième mystère à résoudre puisque George, le livreur de la boucherie, a été accusé de vol et renvoyé. Maisie est persuadée que George est innocent. Il ne lui reste plus qu'à le prouver et pour cela, il va falloir qu'elle observe, déduise et fasse preuve de beaucoup d'imagination...

 

 

 J'ai beaucoup aimé ce petit roman et je pense qu'il est vraiment bien adapté aux plus jeunes qui souhaiteraient découvrir l'univers du polar ou qui sont aussi de petits détectives en herbe. Maisie est amusante et attachante. J'ai aimé la suivre dans son enquête, voir les morceaux du puzzle s'assembler et l'énigme se résoudre petit à petit. Le roman est ponctué de petites illustrations en noir et blanc - de Marion Lindsay -qui permettent de mieux se rendre compte de la vie à l'époque victorienne : on peut voir l'intérieur et l'extérieur d'une maison, les tenues vestimentaires des gens aisés et de ceux qui ont une vie plus modeste, on découvre les rues de Londres, les fiacres,... C'est une excellente idée et les illustrations sont vraiment très jolies.

 

 

 Quelques informations :

Je ne sais pas si elle est actuellement en cours ou si elle est terminée, mais cette série compte six tomes en VO. Deux sont déjà disponibles en France et le troisième sera disponible à la fin du mois de mai.

 

 

A découvrir aussi :

Penelope Green #1 : La Chanson des enfants perdus

Les étranges talents de Flavia de Luce

 

Voir les commentaires

2015-03-28T08:30:03+01:00

Enquête sur la Croisette

Publié par MyaRosa

Les Aventures d'Anouk et Benji #3

Mymi Doinet (texte) & Glen Chapron (illustrations)

45 pages, éditions Nathan, avril 2015, dès 7 ans

L'histoire :

Cannes, pendant le festival de cinéma. Le chien comédien de la milliardaire Lady Nougat a disparu. Vite, Anouk doit retrouver le petit cabot vedette avant la montée des marches. La fillette enquête, toujours accompagnée de son fidèle compagnon, le husky Benji. Mais attention, un gang dépeceur de chiens sème la terreur dans la région !

 

Mon avis :

 

 Dans cette troisième aventure, Anouk et Benji sont à Cannes pendant le festival du cinéma car c'est le père d'Anouk qui est chargé de confectionner la pièce montée du grand dîner de gala. Anouk et Benji en profitent pour se balader sur la Croisette et lorsqu'ils entendent parler de la disparition d'un chien vedette, vous vous doutez bien qu'ils ne vont pas rester les bras croisés ! Nos deux amis décident de mener l'enquête...

 

 

 J'ai beaucoup aimé cette nouvelle histoire. Les illustrations sont, comme toujours, vraiment jolies et je suis sûre que les petits lecteurs seront ravis de mener l'enquête avec Anouk et Benji. Dans le second tome, on s'amusait de la façon de parler de la grand-mère italienne d'Anouk qui se trompait souvent de mots, et ici on s'amuse des tics de langage d'une star qui utilise des expressions amusantes qui contiennent toujours des chiffres. C'est drôle, divertissant et plein de rebondissements. Vivement la prochaine enquête d'Anouk et Benji !

 

 

En quelques mots :

Une troisième aventure très réussie qui nous entraîne au Festival de Cannes.

 

 

 

A lire aussi :

Une carabine dans les sardines

Cap sur le carnaval !

 

Voir les commentaires

2015-03-27T14:53:58+01:00

J'habille mes amies à travers l'Histoire : La mode des années 1920

Publié par MyaRosa

Emily Bone & Simona Bursi

24 pages, éditions Usborne, janvier 2013

Présentation de l'éditeur :

Découvre ce que portait la jeunesse dorée dans les années 1920 grâce à ce superbe livre d'autocollants. Sers-toi des autocollants pour habiller les amies des dernières tenues à la mode d'alors - qu'il s'agisse d'une jolie robe pour danser dans un club de jazz ou d'un élégant manteau pour faire des achats à Paris.

 

Mon avis :

 

 Ce n'est pas un secret, j'adore cette collection de livres d'autocollants. Je la trouve originale, jolie et passionnante. Chaque ouvrage, en plus d'être un livre-jeu, est également un véritable documentaire historique qui nous en apprend beaucoup sur les moeurs de l'époque et la façon dont on vivait dans le passé.

 

 Le livre s'ouvre sur un double page explicative sur la mode des années 1920 : la coupe à la garçonne ondulée ou au carré, les éventails japonais et les nombreux accessoires utilisés à l'époque comme le turban, les tenues de sortie, et les principaux styles masculins.

 

 

 Ensuite, chaque double page a une thématique particulière : fête orientale, à la piscine, au club de jazz, la course automobile, la mode universitaire, les tenues sportives, Coco Chanel, shopping à Paris, en croisière, l'heure du thé,...

 

 

 Les illustrations sont vraiment magnifiques, très soignées et pleines de petits détails. Il y a, à chaque fois, des explications très intéressantes et les autocollants sont tous adorables : sacs, chapeaux, chaussures, robes, ombrelles, bottes, bijoux, etc... Sur la dernière page, on peut même décorer nous-mêmes les vêtements de deux jeunes filles.

 

 

En quelques mots :

Ce livre est, comme tous ceux de cette collection, un véritable petit trésor pour ceux qui aiment la mode et/ou l'Histoire.

 

 

A découvrir aussi :

La Belle époque

La Mode à travers les âges

La Mode des années 1950

La Mode : dessins, gribouillages et coloriages

 

 

 

 

Voir les commentaires

2015-03-27T14:10:55+01:00

Cap sur le carnaval !

Publié par MyaRosa

Les Aventures d'Anouk et Benji #2

Mymi Doinet (texte) & Glen Chapron (illustrations)

45 pages, éditions Nathan, octobre 2014, dès 7 ans

L'histoire :

Anouk est chez sa grand-mère à Venise avec son chien adoré, l'intelligent Benji. Elle y fait la connaissance d'un peintre surdoué, qui passe son temps à travailler. La petite fille se fait une promesse : avec Benji, elle va aider le garçon à s'amuser... Voici qui tombe bien : le carnaval commence à peine !

 

Mon avis :

 

 En octobre dernier, j'ai découvert la première aventure d'Anouk et Benji - Une carabine dans les sardines - et j'avais hâte de retrouver la fillette et son chien dans une autre histoire. Cette fois, changement de décor, Anouk et Benji passent les vacances d'hiver chez la grand-mère d'Anouk... à Venise ! Au programme : spécialités italiennes, balades sur le Grand Canal, carnaval haut en couleur et amitié...

 

 

 J'ai beaucoup aimé les discussions d'Anouk avec sa grand-mère, Nonna Rosa, qui ne parle pas très bien français et mélange les mots. C'est drôle et ça pimente un peu le récit. Quelle bonne idée d'avoir envoyé notre duo de choc dans un autre pays ! Le jeune lecteur découvrira, avec eux, l'Italie et ses merveilles. L'Art, la peinture, les déguisements et la danse sont au coeur de cette nouvelle histoire. J'ai préféré l'intrigue du premier tome car j'ai aimé mener l'enquête et j'ai trouvé qu'il y avait un peu moins de surprise et de suspense dans celui-ci, mais j'ai tout de même passé un très bon moment en compagnie d'Anouk et de Benji. Ah... l'Italie, quel beau pays ! Les illustrations sont superbes et nous font voyager. Vivement la suite !

 

 

En quelques mots :

Encore une belle aventure d'Anouk et Benji, un peu moins surprenante que la première, mais qui se déroule dans un endroit superbe et chargé de mystère : Venise ! Préparez vos bagages, on part en Italie !

 

 

A découvrir aussi :

Une carabine dans les sardines

Le fils de Picasso

 

 

 

Voir les commentaires

2015-03-27T09:54:22+01:00

Ne chatouille jamais un tigre !

Publié par MyaRosa

Never Tickle a Tiger

Pamela Butchart (texte) & Marc Boutavant (illustrations)

32 pages, éditions Nathan, mars 2015

L'histoire :

« Arrête de t’agiter, de toucher à tout et de gesticuler ! »
Zélie en a assez de ne rien pouvoir faire ! Alors, quand, au zoo, la maîtresse lui explique qu'il ne faut JAMAIS chatouiller un tigre, eh bien Zélie décide d'essayer quand même. Juste pour voir.

 

 

Mon avis :

 

 La pétillante et malicieuse Zélie est totalement incontrôlable ! Cette fillette, espiègle et pleine de vie, n'en fait qu'à sa tête et ne tient pas en place. Elle fait le clown, est tout le temps agitée, touche à tout, au grand dam de son entourage qui ne sait plus comment s'y prendre avec elle. Quand on lui demande de faire ou plutôt de ne pas faire quelque chose, Zélie fait tout le contraire. Alors quand, lors d'une sortie scolaire au zoo, sa maîtresse lui demande de ne surtout pas chatouiller le tigre, vous vous doutez bien que la fillette n'a plus qu'une idée en tête et que cela va entraîner un certain nombre de rebondissements...

 

 

 Comme elle est amusante, cette petite Zélie ! J'ai aimé la suivre dans ses (més)aventures en me demandant comment cette histoire allait bien pouvoir se terminer... Les illustrations de Marc Boutavant sont totalement irrésistibles ! Il y a, en plus, deux grands volets qui s'ouvrent pour que l'on puisse avoir sous les yeux toutes les catastrophes provoquées par la fillette. Voilà une histoire originale, colorée et pleine d'humour qui devrait faire rire aux éclats les enfants et trembler leurs parents !

 

 

En quelques mots :

Irrésistible, drôle et pétillante, voilà une aventure dont on aurait tort de se priver !

 

 

 A découvrir aussi :

Edmond : La fête sous la lune

Polka et Hortense : La grande aventure

Comment cacher un lion ?

Le Roi de la jungle

M. Tigre se déchaîne

Sept lions en chaloupe

 

 

 

Voir les commentaires

2015-03-27T09:11:00+01:00

Ma ouature

Publié par MyaRosa

Pierre Crooks (texte) & Federico Combi (illustrations)

32 pages, éditions Balivernes, novembre 2014

L'histoire :

Ma Ouature est la plus incroyable, extraordinaire, fantastique et fabuleuse de toutes les Ouatures.
Un jour, grâce à elle, je suis parti à la poursuite de la Grenouille Cosmique et j'ai sauvé l'univers.

 

Mon avis :

 

 Quelle aventure ! Un petit garçon a fabriqué la plus incroyable, la plus merveilleuse des Ouatures ! Celle-ci va lui être bien utile puisque la terrible et redoutable Grenouille Cosmique a enlevé son doudou et veut faire exploser l'univers en le jetant dans le soleil. C'est le début d'une grande aventure, d'une course-poursuite dans tout l'univers, aussi dangereuse que palpitante !

 

 

 Pierre Crooks et Federico Combi nous entraînent dans une folle aventure au coeur de l'imagination débordante d'un petit garçon. Celui-ci nous invite à partager avec lui ses jeux et les histoires qu'il s'invente et dans lesquelles il est question d'une grenouille cosmique machiavélique, d'un technobolide, d'un sous-marin, de monstres marins, de fusées, et d'un doudou en danger. Voilà un programme qui devrait enchanter les amateurs de voyages dans l'espace et d'aventure !

 

 

En quelques mots :

Une histoire palpitante qui nous fait voyager au coeur du monde imaginaire d'un petit garçon.

 

 

A découvrir aussi :

Chaparrón

La Déclaration

Poulp'Ombre

 

Voir les commentaires

2015-03-26T19:28:57+01:00

Brune du lac, tome 1 : Le Chevalier inconnu

Publié par MyaRosa

Christelle Chatel (texte) & Sébastien Pelon (illustrations)

59 pages, éditions Nathan, mars 2014

L'histoire :

Quand elle était bébé, Brune a été recueillie en secret par des moines. Grâce à eux, elle a appris à lire, à écrire et à utiliser les plantes médicinales. Mais la petite fille ne rêve que d'une chose : devenir "chevalière" pour combattre des dragons ! Et si cet homme mystérieux qui vient d'arriver au monastère était la chance de sa vie ?

 

Mon avis :

 

 Mon fils adore les histoires de chevaliers alors je suis tout le temps en train d'en chercher de nouvelles à lui faire découvrir et je prends même un peu d'avance puisque je commence à mettre quelques romans plus longs de côté. J'espère que le sujet l'intéressera toujours autant dans quelques années. En attendant, moi, j'y prends goût et je dois reconnaître que le Moyen-Âge me passionne de plus en plus. Si vous avez des livres à me conseiller sur le sujet, je prends volontiers. Je pense d'ailleurs à préparer une petite sélection sur ce thème.

 

 Ce soir, j'ai dévoré le premier tome des aventures de Brune du lac. Brune est une jeune fille à laquelle on s'attache immédiatement. Elle est curieuse, intelligente, intrépide et un peu effrontée aussi. Elle a eu une enfance singulière puisqu'elle a grandi cachée dans un monastère. Entre ses leçons d'écriture et les tâches quotidiennes, Brune s'imagine être un chevalier affrontant de terrifiants dragons. Elle rêve d'aventure, de mystère et d'évasion depuis toujours, alors quand un inconnu franchit les portes du monastère, Brune voit là une occasion inespérée de pimenter ses journées et elle tente, par tous les moyens, d'en savoir plus sur cet homme mystérieux. Elle est loin de se douter que c'est, pour elle, le début d'une grande aventure !

 

 

 Quel régal, ce roman ! Bien sûr, en tant qu'adulte, on voit venir les choses bien avant Brune et avant le jeune lecteur, mais la lecture de ce petit roman n'en est pas moins savoureuse. Cette histoire m'a beaucoup plu et je suis déjà impatiente de retrouver Brune dans d'autres aventures qui s'annoncent d'ores et déjà trépidantes ! Je suis ravie que Sébastien Pelon se soit chargé des illustrations car c'est un illustrateur très talentueux que j'apprécie beaucoup. Ses illustrations, que l'on retrouve au fil des pages, sont très belles.

 

 

En quelques mots :

Brune est une héroïne très attachante qu'on a hâte de retrouver dans d'autres aventures. Ce premier tome est réussi et très prometteur.

 

 

A découvrir aussi :

Aliénor, la princesse qui voulait devenir chevalier

Aliénor et le château assiégé

Activités avec les chevaliers

En avant, les chevaliers !

 

 

 

 

Voir les commentaires

2015-03-26T13:39:50+01:00

Bob & Marley : Le cadeau

Publié par MyaRosa

Frédéric Marais & Thierry Dedieu

40 pages, éditions Seuil Jeunesse, janvier 2015

L'histoire :

Aujourd'hui, Marley offre un tabouret à Bob.

Bob va-t-il apprécier ?

Une collection qui célèbre l'amitié avec humour et tendresse.

 

Mon avis :

 

 J'avais hâte de rencontrer ces deux personnages et je ne suis pas du tout déçue. Cette nouvelle collection est aussi mignonne qu'amusante ! Bob et Marley sont deux ours très différents mais aussi attachants l'un que l'autre. Marley, c'est le grand, celui qui cache un cadeau derrière son dos. Il est câlin et farceur et adore son ami Bob. Bob est petit mais il n'aime pas qu'on le lui fasse remarquer. Il est gaffeur et un peu grognon, mais il adore son ami Marley.

 

 

 Dans cette histoire, Marley décide d'offrir un tabouret à Bob parce que c'est "le cadeau rêvé des petits". Ce n'est ni sa fête, ni son anniversaire, il veut juste lui faire plaisir. Mais, comme je l'ai dit plus haut, Bob n'aime pas qu'on lui dise qu'il est petit et il est fier, alors il est bien décidé à ignorer le cadeau de son ami. Pas question de s'en servir, il n'a nul besoin d'un tabouret. Et Marley s'active autour de lui, tente par tous les moyens de montrer à son ami l'intérêt de son cadeau et on peut dire qu'il se donne beaucoup de mal !

 

 

 Cette histoire m'a beaucoup plu. Qu'ils sont attachants, ces deux amis ! On voit le grand Marley se débattre et faire des tas d'acrobaties pour faire plaisir à son ami tandis que Bob, le plus orgueilleux des deux, l'ignore magistralement jusqu'à ce que... STOP ! Je m'arrête là, mais sachez que la fin est drôle, très drôle ! Je suis déjà conquise par Bob & Marley et j'attends avec impatience leurs prochaines aventures.

 

 

En quelques mots :

Que c'est drôle ! Je sens que ces deux amis n'ont pas fini de nous faire rire !

 

Voir les commentaires

2015-03-26T09:58:58+01:00

Pâques : cartes pochoirs

Publié par MyaRosa

Catherine-Anne MacKinnon (illustrations)

16 cartes pochoirs, éditions Usborne, mars 2011

Présentation de l'éditeur :

Ce paquet contient seize pochoirs simples qui permettent de réaliser des dessins sur le thème de Pâques. Pose la carte pochoir sur une feuille de papier et trace la forme à l'intérieur. Puis colorie le dessin avec des crayons de couleur ou des feutres.

 

Mon avis :

 

 Je vous ai déjà présenté les cartes pochoirs animaux des éditions Usborne. Nous les aimons beaucoup, à la maison, et mon fils me les réclame très souvent. Il existe une autre jolie boîte de cartes pochoirs sur le thème de Pâques et je peux vous dire qu'en ce moment, on s'en sert presque tous les jours !

 

 

 Les cartes sont en carton bien épais et permettent de réaliser en très peu de temps de jolis dessins à décorer : des petits lapins, des poules, des oeufs de Pâques, un joli panier, des fleurs, des agneaux, un papillon, des poussins,...

 

 

 Une fois le contour tracé, il ne reste plus qu'à ajouter des détails, des motifs et à colorier (en suivant le modèle ou en laissant parler son imagination). C'est mignon comme tout et ça permet de réaliser de beaux dessins qui pourront servir à décorer une pièce, un cahier ou bien une jolie carte postale.

 

 

En quelques mots :

Une petite boîte de pochoirs qu'on aime beaucoup et qui permet de réaliser de jolis dessins sur le thème de Pâques.

 

Voir les commentaires

2015-03-26T08:19:34+01:00

Je suis un lion

Publié par MyaRosa

Antonin Louchard

40 pages, éditions Seuil Jeunesse, avril 2015, dès 2 ans

L'histoire :

Un canard marche d'un pas décidé au coeur de la savane lorsqu'il tombe sur un crocodile en pleine sieste. Loin d'être effrayé, notre petit canard est bien décidé à réveiller le reptile et à continuer sa route...

 

Mon avis :

 

 Quel drôle d'album ! J'ai tout de suite été séduite par le graphisme et intriguée par le titre et la couverture de ce livre. La suite, drôle et surprenante, ne m'a pas déçue. Loin de là...

 

 Un petit canard déterminé avance droit devant lui dans la savane jusqu'à ce qu'il tombe sur un crocodile qui est en travers de son chemin. Le petit canard - courageux ou inconscient ? - ne rebrousse pas chemin et va même jusqu'à réveiller l'animal pour qu'il déguerpisse. Et comme si ça ne suffisait pas, il ose même le menacer. A votre avis, que va-t-il lui arriver ? Pourquoi est-il aussi sûr de lui ?

 

 

 J'adore cette histoire ! Le texte est drôle et les illustrations fonctionnent très bien. Les personnages sont expressifs et on s'amuse de leurs réactions. C'est une histoire très amusante à raconter et ce petit canard est absolument irrésistible ! On se demande ce qui va bien pouvoir lui arriver... La fin est surprenante et très amusante. Quelle jolie découverte !

 

 

En quelques mots :

Un album drôle et surprenant à ne surtout pas manquer !

 

Voir les commentaires

2015-03-25T16:14:11+01:00

À la recherche du temps perdu : Petit imagier du jour et de la nuit

Publié par MyaRosa

Anne-Sophie Tilly & Amélie Videlo

22 pages, éditions Marmaille & Compagnie,

Collection Litté Merveilles, mars 2015

Présentation de l'éditeur :

Le soir, c’est l’heure de se coucher. Se coucher de bonne heure, c'est bien trop tôt !


Inspiré de l’oeuvre de Marcel Proust, cet imagier des moments du jour et de la nuit aidera les petits à aller se coucher comme des grands !

 

Mon avis :

 

 Voilà mon dernier coup de coeur. J'ai totalement craqué pour ce livre. J'ai toujours aimé les grands classiques, les livres au charme désuet qui parlent d'une autre époque, d'un temps révolu... Et puis, j'aime Proust aussi. Avant de me lancer dans ses romans pour une lecture obligatoire à l'université, j'étais anxieuse. J'ai toujours entendu dire que c'était long et qu'il ne se passait pas grand chose, pourtant j'ai tout de suite été charmée et ça reste, aujourd'hui encore, l'un de mes plus beaux souvenirs de lecture. En tout cas, voilà de quoi faire sourire tous les amoureux de la littérature et les nostalgiques !

 

 

 Je vous ai déjà parlé de cette jolie collection des éditions Marmaille & Compagnie qui met à l'honneur les grands classiques de la littérature et ouvre une porte sur cet univers fabuleux aux tout-petits. Je vous ai déjà présenté "Au bonheur des dames : Petit imagier des vêtements" et "Robin des Bois : Petit imagier des chiffres". Place maintenant aux trésors de Proust avec ce bel imagier du jour et de la nuit.

 

 

 On y retrouve les grands moments de la journée : la matinée, le déjeuner, la balade de l'après-midi, le dîner, l'histoire du soir, le coucher... Il y a dans cet album beaucoup de douceur et de tendresse et une certaine nostalgie face à une époque qui n'est plus et auquelle on associe des moeurs et une éducation bien différentes de celles que l'on rencontre aujourd'hui (les bonnes manières, la famille omniprésente et soudée...) Il y a aussi beaucoup de clins d'oeil et de références à Proust : la fameuse madeleine offerte par la tante Léonie, les déjeuners en famille, le personnel de maison, l'histoire du soir que l'on lisait à la lueur d'une bougie...

 

 

 C'est charmant. Absolument charmant ! Une petite madeleine de Proust qui replongera certainement certains parents en enfance et fera sourire ceux qui aiment les grands classiques. C'est un album à lire et à partager en famille. On aurait tort de s'en priver !

 

 

En quelques mots :

Un bel imagier, original et savoureux, pour aider les petits à se repérer dans la journée et leur faire découvrir une autre époque, un autre temps. C'est un livre qui devrait plaire à tous. Pour moi, c'est un joli coup de coeur !

 

 

 

A lire aussi :

Au Bonheur des dames : Petit imagier des vêtements

Robin des Bois : Petit imagier des chiffres

 

 

 

Voir les commentaires

2015-03-25T13:56:07+01:00

La Collectionneuse de boules à neige

Publié par MyaRosa

I Bastardi  di Pizzofalcone - Maurizio De Giovanni

316 pages, Fleuve éditions, mars 2015

L'histoire :

Giuseppe Lojacono ne pouvait pas espérer de plus belle mise au placard. Sa mutation à Pizzofalcone a tout d'une pénitence. Il y rejoint une équipe nouvellement constituée d'outsiders des autres commissariats de Naples. À leurs côtés, il va pouvoir exercer ses talents en toute liberté : le commissaire Palma lui fait une entière confiance et il a le soutien – et peut-être plus... – de la belle magistrate Laura Pires.


Tout ce qu'il lui faut en somme pour éprouver sa sagacité sur le meurtre de Cecilia de Santis. Une femme au coeur d'or, violemment tuée d'un coup de boule à neige. Elle qui collectionnait avec passion ces objets au kitsch désuet n'imaginait pas voir si tôt le dernier flocon se déposer au fond de l'eau calme de sa vie de femme trompée...

 

 

Mon avis :

 

 En 2013, j'ai eu un gros coup de coeur pour "La Méthode du crocodile", le précédent roman de Maurizio De Giovanni paru en France. J'étais tellement impatiente de retrouver Lojacono dans une nouvelle enquête que je me suis jetée sur ce livre et n'en ai fait qu'une bouchée. Une fois encore, Maurizio De Giovanni a réussi à me captiver et à me tenir éveillée une bonne partie de la nuit. Assurez-vous d'avoir un peu de temps devant vous avant de vous y plonger car ce thriller est impossible à lâcher !

 

 Le contexte dans lequel se déroule cette nouvelle enquête est un peu particulier. A Naples, un commissariat de quartier a perdu presque tous ses employés car ces derniers étaient impliqués dans des affaires plus que douteuses... Une nouvelle équipe est donc formée pour sauver le commissariat, mais elle est constituée de flics dont personne ne veut plus parce qu'ils ont tous commis des fautes plus ou moins graves... Lojacono fait partie de cette équipe de losers dont tout le monde se moque et contre toute attente, l'ambiance y est plutôt bonne. Arriveront-ils à faire taire les mauvaises langues qui les pensent incapables de sauver le commissariat et de mener à bien la moindre enquête ?

 

 Leur première enquête est le meurtre de Cecilia De Santis, l'épouse d'un notaire renommé. Elle a été assassinée violemment avec l'une de ses précieuses boules à neige qu'elle aimait tant. En parallèle, nous suivons d'autres histoires : celle d'une jeune femme qui semble prisonnière d'un appartement. Une vieille femme qui passe son temps à observer les immeubles environnants déclare apercevoir de temps en temps une jeune femme qui ne sort jamais de chez elle et n'ouvre jamais les rideaux. Après quelques vérifications, il s'avère qu'il y a effectivement quelque chose de louche derrière tout cela... L'un des enquêteurs est, quant à lui, obsédé par les suicides. Il trouve que parmi les suicides de ces dernières années, certains ne sont pas clairs. Y aurait-il anguille sous roche ? L'intrigue centrale est assez classique, mais l'enquête est menée par une équipe singulière qui ne manque pas de pimenter la chose. Le résultat est très réussi.

 

 En plus de ces enquêtes qui m'ont tenu en haleine, j'ai également beaucoup aimé la façon dont l'auteur nous parle de ses enquêteurs. Ils ont tous une face cachée, des secrets et bien souvent, il ne faut pas se fier aux apparences... Je trouve qu'il y a, dans les romans de Maurizio De Giovanni, beaucoup d'humour et de suspense et aussi beaucoup de noirceur. Il sait comment nous glacer le sang sans pour autant choisir la facilité et utiliser la violence et le sang, non, avec lui c'est bien plus psychologique et subtil. Il sait analyser l'être humain et ses zones d'ombres et a une vision assez pessimiste mais néanmoins pertinente de la vie. Il nous faire douter de tout et de tout le monde. Il nous montre que chacun est capable du pire comme du meilleur et brise les tabous et les préjugés sur la vie de famille, l'amour, la sexualité, la liberté... Il y a dans ses romans - je ne sais pas si ça fait partie des particularités des thrillers & polars italiens ou si c'est juste propre à cette auteur - une certaine résignation, un détachement, un constat, et une sorte de clairvoyance sur la nature humaine qui font froid dans le dos. J'ai adoré ! Vivement la suite des enquêtes de Lojacono !

 

En quelques mots :

Un thriller captivant et difficile à lâcher avec une équipe d'enquêteurs originale et fascinante. J'ai adoré et suis déjà impatiente de lire d'autres romans de l'auteur.

 

 

"[...] quand les femmes prennent un homme, elles le choisissent entre tous. Elles voient ses défauts et s'imaginent pouvoir le changer. Mais les hommes ne changent pas. Et les hommes prennent une femme en espérant qu'elle ne changera jamais, alors que les femmes changent toujours." (Page 232)

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog