Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-07-29T04:00:00+02:00

Autobiographie d'une courgette (Gilles Paris)

Publié par MyaRosa

Autobiographie d'une courgette

Gilles Paris

couv217819.jpg

Catégorie(s) : Littérature francophone / Jeunesse

Edition / Collection : Flammarion / Etonnantiss!mes

Date de parution : avril 2013

Nombre de pages : 285

Prix : 4,90€

 

L'histoire :

Un nom de cucurbitacée en guise de sobriquet, ça n'est pas banal ! La vie même d'Icare - alias Courgette-, neuf ans, n'a rien d'ordinaire : son père est parti faire le tour du monde "avec une poule"; sa mère n'a d'yeux que pour la télévision, d'intérêt que pour les canettes de bière et d'énergie que pour les raclées qu'elle inflige à son fils. Mais Courgette surmonte ces malheurs sans se plaindre... Jusqu'au jour où, découvrant un revolver, il tue accidentellement sa mère. Le voici placé en foyer. Une tragédie ? Et si, au contraire, ce drame était la condition de rencontres et d'initiations à l'amitié, à l'amour et au bonheur tout simplement ?

 

monavis

Voici le livre que j'ai choisi pour le challenge "Livra'deux pour PAL'addict" auquel je participe avec Liyah.

 

couv47586454.jpg Initialement paru en 2002 aux éditions Plon, "Autobiographie d'une courgette" est aujourd'hui réédité dans une nouvelle version illustrée par Charles Berberian et complétée par une présentation et un dossier signés Marie-Luce Raillard dans lequel on retrouve des explication sur le roman, une interview de l'auteur et quelques petits jeux en rapport avec le texte. Onze ans après sa première parution, le roman de Gilles Paris n'a pas pris une ride ! Nous découvrons avec beaucoup d'émotions, la vie pas toujours facile d'Icare, petit garçon de neuf ans surnommé Courgette, qui vit seul avec une mère alcoolique et démissionnaire, son père étant parti avec une autre femme. Après un tragique accident, le petit garçon se retrouve placé dans un foyer d'accueil avec d'autres enfants, ce qui pourrait sembler dramatique, mais va finalement être pour Courgette une chance, l'occasion de prendre un nouveau départ dans la vie et de découvrir l'amour, l'amitié, le bonheur et la générosité.

 

"Quand j'habitais encore avec maman, j'attendais le Père Noël toute l'année. Je me disais "au cas où ça lui dirait de revenir rapport à ma liste qui s'allonge" et je posais mes chaussons près de la cheminée le matin ils étaient toujours vides et mon coeur aussi."(p81)

 

"Les gens très âgés c'est pareil que les enfants à part l'âge et les dents qu'ils retirent le soir dans un verre à eau. Ils font autant de bêtises que nous et ils mangent aussi mal. Simon dit aussi que l'âge est comme un élastique et que les enfants et les gens très âgés tirent dessus, chacun à un bout, et il finit par craquer et c'est toujours les gens âgés qui se prennent l'élastique dans la figure et après ils meurent." (p200-201)

 

"[...] Et les grandes personnes c'est pareil. C'est plein de points d'interrogation sans réponses parce que tout ça reste enfermé dans la tête sans jamais sortir par la bouche. Après, ça se lit sur les visages toutes ces questions jamais posées et c'est que du malheur ou de la tristesse. Les rides, c'est rien qu'une boîte à questions pas posées qui s'est remplie avec le temps qui s'en va."(p232)

 

 Comme toujours dans ses romans, Gilles Paris se glisse dans la peau d'un enfant avec beaucoup d'habileté. couv56986007.jpgOn a l'impression de lire les mots du petit Icare et de voir la vie à travers son regard. Ce récit commence mal et aborde des sujets délicats - la maltraitance, la mort - la violence - le mal-être -, sans pour autant tomber dans le pathos. Bien au contraire, Gilles Paris nous livre une histoire pleine d'humour, de générosité et d'espoir. J'ai adoré les personnages qui sont tous plus attachants les uns que les autres. J'ai adoré "Les Fontaines" et les belles rencontres que Courgette va y faire. Les mots sont tendres et le fait que l'histoire soit racontée par un enfant donne lieu à des quiproquos et des jeux de mots vraiment cocasses. Les enfants relèvent les petites incohérances et les paradoxes du monde et des adultes, pour notre plus grand plaisir. Il y a plein de petites phrases adorables et très justes qui parlent de la vie et de ses bizarreries avec cette insouciance et cette naïveté propres à l'enfance. J'ai pris le soin d'en noter plusieurs dans un petit carnet que j'emporte partout avec moi et je sais que je les relirai, le sourire aux lèvres, encore toute émue de ma rencontre avec Courgette, petit garçon au coeur tendre à qui la vie n'a pas souri au départ mais qui voit du positif dans toute chose. Je referme ce livre avec beaucoup d'émotions et je sais que je garderai en moi un peu de Courgette, de Camille, de Simon, d'Alice, de Béatrice, d'Ahmed, de Jujube, de Rosy, de Victor, de Raymond et de tous les autres...

 

"Les adultes, des fois, ça dit des trucs stupides à cause de la peur qui leur dévore le coeur. Ils feraient mieux d'écouter le silence. On finirait par croire que les enfants sont super débiles et qu'ils n'ont qu'une envie : se percer la gorge avec une sucette, ou se casser le cou à bicyclette, ou les jambes et les bras en descendant les escaliers, ou avaler de l'eau de javel parce que ça change du Coca. Et il faut les regarder, ces adultes, jouer aux grandes personnes et faire plus de bêtises que les enfants. C'est vrai qu'on est pas aussi sages que les images qui bougent jamais, mais bon, c'est pas les enfants qui cambriolent les maisons ou font sauter les gens avec des bombes ou tirent avec des carabines, à part moi, mais c'était juste un revolver et j'ai pas fait exprès. Eux, les méchants, c'est toujours exprès, pour faire du mal aux gens et leur voler leurs économies et c'est pas bien. Après les gens dorment sous les ponts et ils attendent d'être aspirés par le ciel pour plus avoir à se soucier de rien."(p124)

 

"A quoi ça sert d'avoir une famille si elle a pas le temps de s'occuper de vous et de vous aimer ? [...]

Des fois, les grandes personnes faudrait les secouer pour faire tomber l'enfant qui dort à l'intérieur. [...]

A quoi ça sert de raconter des histoires avec des anges qui veillent sur un enfant si on y croit pas ?" (p172)

 

En quelques mots :

Un roman tendre et plein d'humour qui parle de choses graves avec beaucoup d'optimisme et d'espoir et nous invite à voir la vie du bon côté. C'est un livre qui convient aussi bien aux adultes qu'aux enfants. Une jolie histoire sur l'enfance, l'innocence, et sur la découverte du bonheur.


Voir les commentaires

commentaires

Paris Gilles 04/08/2013 20:36

Merci sincèrement pour tous vos commentaires qui me touchent et me donnent aussi envie de poursuivre. Je confirme d'ailleurs la parution de mon prochain roman le 21 janvier 2014. L'été des lucioles
chez Heloise d'Ormesson. Et c'est bien un petit Victor de neuf ans qui raconte cette nouvelle histoire :)

MyaRosa 04/08/2013 23:48



Merci beaucoup, Gilles, pour votre passage ici et votre gentil message. J'ai passé un très bon moment en compagnie de Courgette et je suis ravie que vous confirmiez cette bonne nouvelle. J'aime
déjà beaucoup le titre de votre prochain roman, et je suis impatiente de le découvrir.



clédesol 02/08/2013 10:08

C'est un livre que j'ai envie de lire depuis l'avis de C'éra una Volta, et bien d'autres depuis. Tu ne fais que renforcer cette idée !!!

MyaRosa 26/08/2013 18:43



C'est un très joli roman. ;)



C'era una volta 01/08/2013 22:21

Il me semble que l'auteur qui est venu mettre un com suite à mon article a laissé entendre qu'un autre roman devait paraître en 2014 :) J'ai cru comprendre qu'il mettrait en scène à nouveau des
enfants...

MyaRosa 04/08/2013 23:59



Quelle bonne nouvelle !



C'era una volta 31/07/2013 21:30

Je l'ai lu Mya Au pays des kangourous :) J'ai bien apprécié aussi, même si je trouve Autobiographie d'une courgette plus sympathique!
Une amie m'a prêté Papa et maman sont morts, ce sera donc ma 3ème lecture de Gilles Paris.

MyaRosa 01/08/2013 19:18



"Papa et maman sont morts" est aussi dans ma PAL. Je vais attendre un peu avant de le lire, car comme l'auteur sort un roman tous les dix ans, il faut que je m'en garde un peu de côté. :D



Books All Around 31/07/2013 10:25

Bon tu me rassures un peu, je vais essayer de le lire avant la fin de l'été :) Merci ;)

MyaRosa 05/08/2013 00:00



Bonne lecture :)



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog