Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-04-02T04:00:00+02:00

Debout les vieux ! (Ondine Khayat)

Publié par MyaRosa

Debout les vieux !

Ondine Khayat

couv14253446.jpg

Catégorie(s) : Littérature francophone - Roman contemporain

Edition / Collection : Michel Lafon

Date de parution : 6 mars 2014

Nombre de pages : 288

Prix : 16,95€

 

L'histoire :

Léonce a beau avoir 72 ans, être mise à la retraite du jour au lendemain lui reste en travers de la gorge. Et puis que va-t-elle faire de ses journées, de sa solitude, des souvenirs – douloureux – qui remontent à la surface ? Soudain, elle se sent vieille, et inutile… ce qui n’arrange en rien son mauvais caractère. Qu’à cela ne tienne, ses voisins de la Résidence des Mouettes décident de la sortir de ce début de dépression. Régis le concierge qui veut changer le monde, Mimosa la fleuriste généreuse, Mama Rose l’âme du quartier, Arsène le bel architecte, Mireille la sexygénaire, Chicano l’ex-plombier, et enfin Slimane, Valentine et Amidon, tout juste entrés dans l’adolescence… Tous vont s’ingénier à lui réinsuffler le goût de vivre. Et ça marche ! Bienfait des différences, rapprochement des générations, miracles de la solidarité, le tout assaisonné d’un petit grain de fantaisie, rien de tel pour oublier le poids des ans et redécouvrir les joies de l’existence. Au bonheur des vieux est un roman aussi réjouissant que thérapeutique !

 

monavis753

 

 Léonce, soixante-douze ans, est couturière et compte bien le rester encore longtemps car elle n'imagine pas sa vie autrement. C'est sans compter sur son patron qui, après l'avoir remercié de ses bons et loyaux services, la pousse vers la sortie. Léonce se retrouve à la retraite, du jour au lendemain, sans savoir quoi faire de ses journées. Elle se sent vieille, moche et inutile. Elle rumine à longueur de journées, ne sachant comment occuper sa solitude. Malgré ses efforts, elle a l'impression que toutes les portes lui sont fermées, qu'elle n'a plus sa place dans la société. Ses voisins, les habitants de la résidence des Mouettes, tentent en vain de lui faire retrouver le sourire, mais rien ne semble marcher. Plus ils essaient d'être gentils, plus Léonce se ferme. Qu'à cela ne tienne, ils ont beaucoup d'imagination et plus d'un tour dans leur sac pour lui redonner goût à la vie...

 

 Ondine Khayat signe ici un roman original, drôle et décapant ! Je me suis laissée tenter par cette lecture sans trop savoir à quoi m'attendre, et j'ai passé un très bon moment. On sent bien la détresse de Léonce et avec son histoire, on prend conscience de la place des personnes âgées dans notre société. Je me suis vraiment mise dans la peau du personnage et je me suis sentie mal pour elle. Franchement, je n'avais jamais pensé à ce que peuvent ressentir les retraités, à quel point ils peuvent se sentir exclu de tout. Bon, détrompez-vous, ce n'est pas un roman moralisateur et pessimiste, loin de là. L'auteur fait passer son message mais avec beaucoup d'humour et de légèreté et nous montre qu'au contraire, on peut bouger les choses.

 

 Qu'elle est drôle notre Léonce ! Je me suis beaucoup attachée à elle malgré son mauvais caractère. Et puis, j'ai adoré les autres aussi : Mama Rose et ses bons petits plats au goût de Paradis, Mimosa qui fait le bien autour d'elle avec des bouquets de fleurs, la pimpante et extravagante Mireille, le séduisant et gentil Arsène et les enfants qui sont pétillants et généreux. Ensemble, ils forment une joyeuse bande qui met à l'honneur l'amitié, la générosité et la solidarité. C'est un roman plein de bonne humeur qui met du baume au coeur et que l'on referme le coeur léger après avoir bien ri et passé un très bon moment.

 

 Il y a un seul petit point qui m'a gêné durant ma lecture. L'auteur fait souvent allusion à son précédent roman dans lequel on retrouve certains personnages et c'est quelque chose que je n'aime pas ou alors il faut que ce soit vraiment bien fait et imbriqué dans le récit. Bien sûr, c'est un petit clin d'oeil sympa pour ceux qui ont lu cet autre roman et se demandent ce que deviennent les personnages, mais là j'ai trouvé ça lourd et pas très subtil. Ca arrive comme un cheveu sur la soupe à plusieurs reprises. Comme une page de publicité en plein milieu d'un bon film... Dommage !  Néanmoins, ça reste insignifiant par rapport à mon ressenti général sur ce livre car j'ai passé un délicieux moment et je garderai un joli souvenir des habitants de la résidence "Les Mouettes".

 

En quelques mots :

Une jolie lecture, pleine d'humour et de charme, dans laquelle on rencontre des personnages drôles, émouvants et attachants. Une belle histoire de solidarité qui nous montre qu'on peut être heureux, avec un peu d'aide et si on s'en donne les moyens.


Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Enigma 07/04/2014 19:50

Merci pour cette découverte! =)

MyaRosa 08/04/2014 13:12



Il n'y a pas de quoi. :) C'est un joli roman !



stephanie plaisir de lire 03/04/2014 12:53

un joli petit titre qui me plait bien !

MyaRosa 04/04/2014 09:42



C'est une lecture vraiment très sympa ! :)



lasardine 03/04/2014 10:59

une lecture fraîche et divertissante, pleine d'optimisme
ça s'oublie assez vite, mais ça fait du bien sur le coup! j'ai aimé moi aussi :)

MyaRosa 04/04/2014 09:43



Oui, j'ai passé un très bon moment. Léonce m'a bien fait rire ! Elle a un sacré caractère et n'a pas sa langue dans sa poche !



Château imaginaire 03/04/2014 03:19

Si je comprends bien, c'est lié à un autre roman, mais sans être vraiment une suite? Ça peut être embêtant en effet. Mais je le note, il me tente. :)

MyaRosa 04/04/2014 09:46



Non, justement, ça m'aurait moins dérangé si ça avait été le cas. En fait, je pense que l'histoire n'a rien à voir, seulement on croise au moins un personnage qui était dans cet autre roman et
qui arrive presque comme un cheveu sur la soupe car il vient raconter ce qui se passe dans l'autre livre. Ce n'est pas dit clairement mais l'auteur insiste tellement qu'on devine tout de suite
qu'il y a un autre livre qui parle de cette histoire. J'ai trouvé ça assez lourd... Un peu comme Werber qui fait son auto-promo dans ses romans.



Cassandre 02/04/2014 20:04

J'ai aussi adoré, ce roman m'a mis d'excellente humeur :D

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog