Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-01-20T05:00:00+01:00

Je renaîtrai de vos cendres

Publié par MyaRosa

Je renaîtrai de vos cendres

de Elisabeth Brami

couv17208461

Catégorie(s) : Roman jeunesse-young adult - littérature francophone

Edition / Collection : Flammarion / Emotions

Date de parution : 18 janvier 2012

Nombre de pages : 224

Prix : 13€

Dès 13 ans

 

L'histoire : Shosha est en terminale. Voici son journal et plus encore. Shosha se sent comme un volcan prêt à cracher à tout moment ses laves brûlantes. Depuis qu'elle est née, c'est plus fort qu'elle, tout l’écœure et l'enrage. Que comprendre de ce feu intérieur qui l'embrase et l'épuise ? Comment faire le choix de la vie, et surtout en cette année où l'Histoire la rattrape ?

 

**

 

 Ce livre fait partie de la collection "Emotions" éditée chez Flammarion que j'avais envie de découvrir depuis un moment. Les couvertures sont sobres mais attirent l'oeil. Elles me plaisent beaucoup tout comme l'idée de cette jolie collection. Chaque roman a pour fil conducteur une émotion : l'amour, la haine, le désir, la colère, la joie,... Ici, c'est la colère qui est omniprésente. Shosha est une adolescente révoltée qui est en colère contre tout : ses parents, ses professeurs, les autres élèves et la vie en général. Shosha n'en peut plus de cette vie qu'elle n'a jamais souhaité. Elle étouffe, elle se débat et décide de crier toute sa colère dans un journal pour poser des mots sur ce qu'elle ressent et essayer de comprendre la raison de son existence. C'est une véritable quête d'identité que l'on suit au fil des pages de ce livre.

 

 J'ai adoré ce roman. Shosha ne mâche pas ses mots et profite de ce journal pour dénoncer tout ce qui lui semble injuste. On ressent toute sa colère. Elle ne supporte pas d'être le fruit d'un accident et de ne pas avoir été désirée par ses parents. Elle n'en peut plus de suivre des cours qui ne l'intéressent pas, de rester assise comme un brave petit soldat, d'écouter les débilités des autres adolescents. Sa vie n'a, pour elle, aucun sens et pourtant, malgré ce qu'elle dit, on sent bien qu'elle s'accroche à la vie du mieux qu'elle peut, qu'elle veut s'en sortir, savoir qui elle est vraiment. Contre toute attente, des secrets refont surface et sa vie va en être bouleversée. D'où vient cette rage qu'elle porte en elle depuis toujours ? Pourquoi est-elle aussi révoltée et tellement en colère contre le monde entier ?

 

 C'est un roman profondément touchant et très humain. Passé et présent se font écho et c'est dans la douleur que Shosha va renaître et trouver un but à son existence. Des journaux intimes fictifs d'adolescents, il y en a des tas dans les librairies, mais celui-ci est totalement différent. Ici, pas de mièvrerie, pas de futilité, mais une colère immense et justifiée et un besoin viscéral de vérité. Un très beau roman que je conseille aussi bien aux adolescents en colère qu'à leurs parents.

 

"En moi, il y a une voix qui crie, qui hurle, qui exige la vérité. Mais quelle vérité ? Cette voix, elle refuse d'admettre ce qu'on voudrait lui faire passer pour important, pour essentiel, alors qu'il ne s'agit que d'une grosse farce où chacun maquille, comme il peut, les réponses vraies aux questions que je n'en peux plus de poser. Le manque de courage et d'honnêteté de mes parents et de ma famille m'écoeure et me sidère. Parfois, je me demande si je serais si heureuse et si soulagée que cela de la connaître, LA vérité forcément pourrie. Et puis, si, je me faisais des films ? Si, en fait, il y avait rien de bien intéressant à savoir ? Un grand silence pour trois fois rien. Une crotte de chat enterrée plus par bêtise que par préméditation..."

 

"[...] je n'avais pas bu le flacon d'élixir à faire grandir comme Alice. Je cherchais plutôt le flacon à rapetisser, la machine à remonter le temps. Je cherchais en vain le Pays des Merveilles, le pays où les mères veillent et pleurent de joie en attendant neuf longs mois leur enfant à naitre. Avorter de la vie. Retourner au néant. C'était tout ce que je voulais. Retourner dans le ventre de ma mère. Dénaître, même si ni le mot ni la chose n'existent. Détricoter la vie. Retrouver le fil."

 

D'autres avis positifs chez : Mélo, Lasardine, Pauline

et un avis plus négatif chez : Anne-Sophie


Voir les commentaires

commentaires

lasardine 25/01/2012 22:09

je viens enfin lire ton billet!!
je suis contente de voir que tu as aimé! nos avis se rejoignent sur certains points, même si je mets quelques bémols...
cette collection me plaît beaucoup à moi aussi!! j'ai déjà hâte de connaître le titre et surtout le thème du prochain!

Meloe 23/01/2012 11:15

Oh, je crois qu'à l'âge de Shosha, je me serais énormément retrouvée dans ce texte. A tel point, qu'aujourd'hui, je n'ai pas particulièrement envie de le découvrir, pas envie de ranimer certaines
choses, de revivre certains sentiments, certaines interrogations que j'ai réussi à mettre de côté. J'aurais trop de peur de mettre mon petit équilibre par terre.

MyaRosa 24/01/2012 15:27



Dans ce cas, je te comprends. En tout cas, c'est un très beau roman.



Philippe D 22/01/2012 20:09

Je ne suis pas sûr que la couverture attire des ados. Peut-être même pas le sujet...
Passe une bonne semaine.

MyaRosa 24/01/2012 15:28



Tu trouves ? Je pense que j'aurais été tentée. Bonne semaine à toi aussi.



Cecile 22/01/2012 10:35

Il a l'air bien douloureux, ce livre. Mais beaucoup d'adolescent éprouve de la colère, alors, s'il peut les aider, quelle belle idée.

Merci Mya pour cette découverte

Anne Sophie 21/01/2012 14:30

avec plaisir pour que tu mettes un lien vers mon blog :)

MyaRosa 21/01/2012 14:50



Super, merci. ;)



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog