Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-09-23T13:42:00+02:00

La Ville des serpents d'eau (Brigitte Aubert)

Publié par MyaRosa

La Ville des serpents d'eau

Brigitte Aubert

couv12649783.jpg

Catégorie(s) : Thriller / polar

Edition / Collection : Points / Thriller

Date de parution : 5 septembre 2013

Nombre de pages : 326

Prix : 7€

 

L'histoire :

Ennatown, la ville des serpents d'eau : sans histoire, avec son club interconfessionnel, sa bonne conscience, son lot de mâles chasseurs si conventionnels, et leurs épouses qui s'ennuient à mourir, genre Desperate Housewives. Une sérieuse ombre au tableau, toutefois : l'un des leurs, forcément un des leurs, a enlevé cinq gamines il y a plus de dix ans. Quatre ont été retrouvées au fond d'un lac ou d'une rivière. D'où le surnom du mystérieux criminel : le Noyeur. La dernière n'a jamais refait surface... Et voici justement que surgit de nulle part, sous la neige à la veille de Noël, une petite créature crasseuse en survêtement rose maculé, muette et terrifiée, qui aussitôt s'enfuit avec le citoyen le moins fréquentable d'Ennatown: Black Dog, géant noir un peu demeuré et SDF. Qui est-elle? Trop jeune pour être la disparue... alors? Le fantasme collectif repart de plus belle : c'est Black Dog, le Noyeur, évidemment... Et la chasse à l'homme de démarrer. Seul Limonta, ex-flic alcoolo à la conscience chargée, s'étonne que personne n'ait signalé la disparition d'une enfant de cinq ans...

 

monavis2

 

 C'est d'abord la couverture de ce roman qui m'a tapé dans l'oeil, puis sa présentation énigmatique et surprenante. J'ai lu beaucoup d'avis positifs sur les romans de Brigitte Aubert, mais je n'avais jamais entendu parler de celui-ci. Raison de plus pour sauter le pas ! Je me suis donc lancée dans cette lecture sans attentes particulières et j'en ressors agréablement surprise. J'ai a-do-ré !

 

 Le roman commence comme ça : "Je suis morte il y a treize ans." Plutôt pas mal, comme entrée en matière, non ? J'ai adoré la façpn dont est menée le récit. Nous découvrons Ennatown, la ville des serpents d'eau, petit couv44233722.jpgbled paumé qui, sous son apparente tranquillité, cache de bien vilaines choses... Les femmes au foyer exemplaires cachent dans leurs placards des regrets en pagaille, des amants et des bouteilles de vodka, les hommes de foi ont quelques petites choses à se faire pardonner, l'hypocrisie est omniprésente et l'un d'entre eux est certainement celui que l'on appelle "le noyeur" parce qu'il a kidnappé et tué plusieurs fillettes, treize ans plus tôt, sans être appréhendé... Au milieu de tout ça, un SDF connu de tous est aperçu avec une petite fille que personne ne connaît, et le temps que quelqu'un s'en inquiète, les deux ont mystérieusement disparus, laissant un cadavre sur leur passage. Qui est cette petite fille dont personne n'a signalé la disparition ? Que fait-elle avec ce SDF ? Vince Limonta, un enfant du pays, ex-flic et alcoolo décide de  mener l'enquête avec son ami, Snake.T, ex star du rap estropié et de retour à Ennatown, lui aussi.

 

 J'ai aimé ce duo d'enquêteurs improbable et attachant. Le lecteur a une longueur d'avance, ce qui rend l'intrigue encore plus palpitante et n'enlève rien au suspense qui est omniprésent. On sait que le tueur est là, quelque part, qu'on le croise certainement sans se douter de rien. On a envie d'être les premiers à découvrir le coupable, mais franchement, je n'y suis pas arrivée. J'ai soupçonné tout le monde et plus j'avançais, plus j'avais des doutes. Brigitte Aubert a réussi à me balader de bout en bout ! J'ai adoré la façon dont elle arrive à nous faire croiser le tueur tout en masquant son identité. C'est tout simplement brillant ! Son écriture m'a un peu surprise au début, mais je m'y suis habituée et j'ai finalement beaucoup aimé. Je me suis attachée à plusieurs personnages et j'en ai détesté d'autres, mais ils ne m'ont pas laissé indifférente. J'ai dévoré les pages de ce livre et j'ai eu beaucoup de mal à le reposer.

 

L'intrigue est originale et rondement menée et j'ai adoré le cadre et le contexte de l'histoire : une petite ville paisible où tout le monde se connaît, en pleine période de Noël. Un Noël blanc qui devient rouge. Un Noël qui fait ressortir toute l'hypocrisie de l'humanité. Des secrets en pagaille, des non-dits, des rumeurs, des habitants totalement excités par ce terrible drame qui anime la ville alors que l'horreur est là, sous leurs yeux. Je n'aimerais pas vivre à Ennatown, c'est certain, mais j'ai adoré cette petite immersion au sein de cette communauté. Ce thriller est une très belle surprise pour moi et je suis vraiment étonnée de découvrir après ma lecture des avis très mitigés à son sujet. En ce qui me concerne, j'ai adoré d'un bout à l'autre et je ne suis pas du tout déçue du dénouement. J'ajoute ce livre à ma liste de lectures de Noël et je sais déjà que je le relirai, même en connaissant le fin mot de l'histoire car j'ai envie de chercher les indices et de retrouver les personnages qui m'ont tant plu. C'est un thriller que je conseille fortement !

 

coeur.gif"Ennatown était un labyrinthe sans issue où des petites filles mortes erraient pour l'éternité, où le passé tenait lieu d'avenir. 

Un Noël blanc teinté de sang." (p257)

 

En quelques mots :

Quelle belle surprise que ce roman qui démarre fort et vous tient en haleine jusqu'au dénouement ! Brigitte Aubert décortique les failles et les secrets que cachent les petites villes sans histoire sous le couvert de la tranquillité. Elle nous prend dans ses filets et nous enferme dans un huis clos angoissant. C'est noir, glaçant, surprenant et ça se passe, en plus, à la période de Noël ! Tout ce que j'aime ! Je ne suis pas près d'oublier cette lecture que j'ai vraiment adoré !

 

christmaslove.jpg

 878786665.jpg

Voir les commentaires

commentaires

Cécile 24/09/2013 21:05

Voilà bien longtemps que je n'ai lu cette auteure. Merci de m'en redonner l'envie avec ce roman qui m'a l'air très intriguant.

Fofie 24/09/2013 10:04

Je crois que je déteste ton blog... Chacune de tes chroniques fait gonfler ma Wish-List ! ^^

L'or rouge, l'Or des chambres 24/09/2013 08:53

Rien de gore et plus centrés sur les secrets ?!! Cela pourrait me plaire alors...

L'or rouge, l'Or des chambres 23/09/2013 20:31

Oh, tu les commences tôt tes lectures de Noël toi ;0) Sinon c'est une auteur qui me fait un peu peur, j'en ai lu un il y a très longtemps qui était vraiment terrible (avec des morts vivants mais
alors le titre je ne me rappelle plus)C'est quand même très très noir ce qu'elle écrit, non ? Je crois que ce n'est pas vraiment pour moi. Bisous MyaRosa, bonne semaine

MyaRosa 23/09/2013 21:16



Eh bien, en fait, je ne savais pas que c'était une lecture de Noël et j'ai été agréablement surprise parce que ça fait des semaines que j'en ai envie et que je n'ose pas parce qu'on est encore en
septembre...


Oulala, des morts-vivants ! Dans celui-ci, il n'y a pas d'hémoglobine ni de détails gores. L'auteur s'intéresse plus aux secrets que cachent les habitants des petites villes, en apparence bien
sous tous rapports. J'ai vraiment adoré !


Je te souhaite une belle semaine également. Bisous



stephanie plaisir de lire 23/09/2013 18:43

j'avais eu très envie de le lire à sa sortie GM mais une copine avait été un peu déçue par ce titre alors je m'étais retenu. Bon finalement, les avis...alors je vais peut être tenter ma chance, en
poche je ne risque pas grand chose (du moins la déception sera moins contrariante). Merci Mya pour ce billet !

MyaRosa 23/09/2013 21:34



Je suis bien contente de ne rien avoir lu dessus avant de me lancer car sinon, je ne l'aurais certainement jamais lu alors que j'ai adoré ! Je suis surprise de lire tous ces avis mitigés et
négatifs car je me suis vraiment régalée. J'ai tout aimé ! La sortie de ce roman en poche est une bonne occasion de se lancer. ;) Si tu tentes, j'espère que tu l'apprécieras autant que moi. Bonne
soirée.



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog