Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-05-12T04:30:00+02:00

Le Dernier jour de ma vie - Lauren Oliver

Publié par MyaRosa

Le Dernier jour de ma vie

( Before I fall )

de Lauren Oliver

couv11964160

Editeur : Hachette jeunesse

Collection : Black Moon

Date de parution : avril 2011

Nombre de pages : 456

Prix : 18€

 

 

L'histoire : Et s’il ne vous restait plus qu’un jour à vivre ? Que feriez-vous ? Qui aimeriez-vous embrasser ? Et surtout à quel sacrifice seriez-vous prête pour changer votre destin ?" Samantha Kingstone a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales, et une cote de popularité illimitée. Ce vendredi de février aurait dû être un jour comme les autres. Un jour parfait dans une vie de rêve. Mais ce vendredi de février est le dernier pour Sam. Ou le premier ?

 

**

 

Une nouvelle fois, je me suis permise de couper une partie du synopsis qui en dévoile trop, beaucoup trop. Je vais essayer de vous en dire le moins possible car j'aurais vraiment aimé découvrir ce livre sans avoir tous les éléments en main, sans savoir où j'allais...

 

64038033 p

 

 J'ai découvert Lauren Oliver il y a quelques semaines avec le roman Délirium, qui ne m'attirait pas forcément mais que j'avais envie de découvrir pour voir si le bruit qu'il faisait était justifié. J'avais littéralement dévoré ce livre et eu un véritable coup de coeur pour l'histoire, mais aussi pour la plume de Lauren Oliver. C'est pour cette raison que je me suis jetée sur ce livre dès sa sortie en espérant qu'il me donnerait le même genre d'émotions que son précédent roman. Pari réussi ou non ? Ah ah...

 

 Franchement je partais confiante mais j'ai très vite déchanté. Je ne retrouvais pas l'écriture de Lauren Oliver qui m'avait fait rêver, quant à l'histoire, n'en parlons pas. Je la trouvais niaise, sans intérêt, et les personnages d'une superficialité sans nom. C'était cliché, déjà vu, vraiment décevant ! A tel point que j'ai reposé ce livre pour en lire un autre. Je l'ai finalement repris car je ne voulais pas rester sur cette mauvaise impression, et cette fois, la magie a opéré...

 

 J'ai vite compris que ce que j'avais ressenti au départ, le côté cliché, l'aspect superficiel des personnages et le fait qu'ils m'agaçaient terriblement était justement le but recherché par l'auteure. On déteste Sam au début de ce livre. Elle est vraiment tout ce que je déteste, une pimbêche belle, populaire, méchante, qui ne se soucie pas des autres et dont le seul souci est de savoir quelle jupe elle va porter pour aller au lycée. Beurk !

Mais voilà, Sam va mourir. Non, non, je ne spoile pas, ça vous le savez déjà si vous avez lu la quatrième ou même le titre du livre. Donc je disais, Sam va mourir et avec ce recul elle va se poser des questions sur le sens de sa vie, sur les personnages qu'elle aime et sur celles qu'elle a laissé de côté. Cette fille, si détestable au départ va peu à peu nous sembler normale et de plus en plus attachante. Lauren Oliver nous montre ce que nous n'avons pas vu au premier abord, ce qui se cache derrière cette façade. Les non-dits, les secrets, les douleurs enfouies, et chaque personnage va devenir de plus en plus intéressant, de plus en plus normal et vivant finalement. 

 

 Bon, mis à part le début, j'ai tout aimé dans ce livre. Et encore, avec du recul je me rends compte que c'était finalement très judicieux de commencer le roman de cette façon - au risque de perdre quelques lecteurs en route... J'y ai retrouvé l'écriture de Lauren Oliver, si belle, si vrai. Elle sait si bien parler de l'adolescence... On se reconnait forcément à certains moment. Ce livre m'a bouleversé comme l'avait fait Délirium. J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai tremblé, j'ai crié. J'ai vécu l'histoire comme si j'y étais. J'avais envie de me révolter, d'intervenir, de hurler, de mettre mon grain de sel dans toute cette histoire. Pour les émotions qu'il m'a fait ressentir, si fortes, si intenses au point de me faire oublier la mauvaise impression que j'avais au départ, ce livre ne peut être qu'un coup de coeur ! Bizarrement, il m'a parfois fait penser au livre de Jay Asher : Treize raisons, que je n'avais pourtant pas du tout aimé. Même si je n'ai pas ressenti les mêmes choses pour ces deux livres, je leur ai trouvé quelques ressemblances.

 

 Bon, vous l'aurez compris, je ne peux que vous conseiller ce livre et vous dire que mêmes si les premières pages vous donnent envie de le reposer, continuez. Accrochez-vous et vous verrez, il en vaut la peine. Les personnages sont vrais et attachants en dépit de ce qu'ils montrent et il y a Kent. Aahhh Kent... <3 Très différent de Délirium mais vraiment tout aussi bien. Deux livres lus, deux coups de coeur : Lauren Oliver est bien partie pour faire partie de mes auteurs préférés !

 

1197107879928468677jean victor balin card coeur.svg.med

**

 

Toujours pas convaincu ?

Quelques extraits :

 

"[...] je me suis mise à réfléchir au temps, qui avance, coule, fuit, aux secondes qui deviennent des minutes, les minutes des jours, les jours des années, courant qui se précipite toujours dans la même direction. Vers le même but. Et à nous qui nageons de toutes nos forces dans le sens de ce courant. Voici où je veux en venir : peut-être que vous pouvez vous permettre d'attendre. Peut-être que pour vous il y a un lendemain. Peut-être que pour vous il y en a mille, trois mille, ou dix mille, tant que vous avez le luxe de vous y prélasser, de vous rouler dedans, de les laisser filer telles des pièces de monnaie entre vos doigts. Tellement de temps que vous pouvez le gâcher. Mais pour certains d'entre nous, il n'y a qu'aujourd'hui. Et si vous voulez la vérité, on ne sait jamais à l'avance dans quelle catégorie on se range."

 

"On ne rentre jamais chez soi. Ce ne sont pas nécessairement les endroits qui changent mais les gens. Si bien qu'aucun lieu ne demeure jamais identique."

 

" - Je passais des étés entiers, allongée ici. Je montais jusqu'au rocher et je regardais le ciel.

Elle roule sur le dos et l'observe elle aussi.

- Il n'a pas changé, lui, si ?

C'est une telle évidence, que j'éclate presque de rire. Elle a raison, bien sûr.

- Non. Le ciel est resté le même.

Voilà sans doute le secret quand on ne veut pas regretter le passé : il suffit de lever les yeux. "

 

"Tant de choses deviennent belles quand on sait les regarder."

 

beforeifall1.jpg

Voir les commentaires

commentaires

Nymou 06/03/2013 16:38

jolie chronique, un livre qui est dans ma PAL et que je vais m'empresser de faire sortir.merciiiiiiiiiiii

MyaRosa 07/03/2013 01:28



Merci beaucoup. J'en garde un très bon souvenir. Bonne lecture.



Noukette 26/05/2011 00:16



je suis très curieuse de découvrir ce livre !



Liyah 17/05/2011 14:29



Une de mes prochaines lectures ! J'espère qu'il me plaira autant qu'à toi !



MyaRosa 17/05/2011 16:53



Je l'espère aussi Liyah. Bonne lecture en tout cas ! :)



Méloë 16/05/2011 16:26



Décidément, il faut vraiment que je découvre la plume de Lauren Oliver! Même si je sens que Sam va profondément m'agacer dans les premières pages!



Leiloona 16/05/2011 07:17



Outch' !


Bon, j'ai tout de même envie de lire le premier tome ! ;)



MyaRosa 16/05/2011 13:11



Le premier tome ? Il n'y a qu'un livre en fait...



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog