Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-10-24T08:02:00+02:00

Les Chaussures

Publié par MyaRosa

Les Chaussures

de Gigi Bigot et Pépito Matéo (texte)

et de Isabelle Chatellard (illustrations)

6537.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes : solitude - guerre - peur

Edition / Collection : Didier jeunesse

Date de parution : 24 mars 2010

Nombre de pages : 28

Prix : 14€

Dès 10 ans

 

L'histoire : « Elles étaient perdues. Perdues dans les rues d’une ville sans nom. Toutes recroquevillées dans la neige et le froid de l’hiver…. Deux chaussures de petite taille qui ne voulaient plus avancer. » Cette histoire délicate qui retrace la destinée d’une enfant est racontée du point de vue d'une paire de chaussures exclue, obligée de se cacher, puis jetée dans un fossé.

 

**

 

 Voilà un album dont il est bien difficile de parler. Pas parce qu'il n'y a rien à dire, bien au contraire, mais parce que le sujet est délicat et parce que tout est suggéré, rien n'est clairement dit. Il est question d'une paire de chaussures malheureuse. Ces chaussures ont été autrefois aimées, admirées et choisies, pourtant elles ont, par la suite, été contraintes de raser les murs, de se cacher et même de fuir. Pourquoi ? Rien n'est dit et pourtant on comprend vite en voyant les ombres des bombardiers planer au dessus d'elles. Il n'est pas question de chaussures abandonnées mais de guerre. On parle de chaussures, on les personnifie, pourtant c'est d'une petite fille dont il est question. Elle est là, à chaque page, c'est elle qui porte ces chaussures et qui a l'air si malheureuse. Cet album est sombre et triste,  et pourtant, par la suite, les couleurs reviennent peu à peu en même temps que les choses reprennent vie et la petite fille retrouve doucement le sourire. 

 

 Cet album est fort et marquant. Il y a tellement de noirceur, on sent tellement de peur et d'incompréhension. Et en même temps, la fin est si belle, si optimiste malgré tout qu'on ne peut que l'aimer profondément. Les auteurs et l'illustratrice ont fait un travail remarquable car rien n'est clairement dit, rien n'est montré et pourtant on comprend tout et on ressent des émotions intenses. C'est un album magnifique qui parle de la solitude, de l'errance, de la fuite et de la peur. Il y a tellement de gens obligés de fuir leur pays, de se réfugier ailleurs, loin de chez eux, dans l'espoir d'une vie meilleure. C'est un bel hommage que cet album. En plus de cela, les auteurs ont choisi de reverser leurs droits à la CIMADE (Comité inter-mouvement auprès des évacués). Un bel album pour une bonne action. Une très belle découverte.


Voir les commentaires

commentaires

CeciBon 24/10/2011 10:23



Voilà un bien joli billet qui donne envie de lire cet album malgré son sujet difficile.



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog