Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-03-24T18:56:00+01:00

Liberté, égalité, chocolat - Alex Shearer

Publié par MyaRosa
Et vous,
vous accepteriez de vivre
dans un monde sans
chocolat ?




9782747014854FS.gif



Résumé :


La consommation de chocolat est déclarée illégale ce jour, à partir de 17h.

Tel est l'incroyable avis placardé sur les murs de la ville ! Le Parti Qui Vous Veut du Bien, qui a gagné les élections, impose aux citoyens sa conception d'une alimentation saine et équilibrée. Les détenteurs de sucreries, traqués par la Patrouille Anti Chocolat, sont expédiés en centre de rééducation. Avec la complicité d'une commerçante et d'un libraire, Arthur et Sébastien entrent en résistance et deviennent dealers de chocolat ! Combien de temps échapperont-ils à la redoutable P.A.C ?



Mon avis :


 J'ai découvert ce roman-jeunesse sur le blog d'Amandine, et je suis étonnée de ne pas en avoir entendu parler avant, car c'est vraiment un très bon livre. Le résumé est alléchant et prometteur, comment résister à un livre qui parle de chocolat, et pire encore, comment accepter qu'on nous prive de chocolat ? C'est pourtant ce qui arrive à nos deux héros, Arthur et Sébastien...

 Le Parti qui vous veut du bien vient de gagner les élections, et plein de bonnes intentions, décide d'interdire la consommation de chocolat et de toutes les autres sucreries (bonbons, chewing-gum, sodas, gâteaux, etc...) pour lutter contre l'obésité et les caries. Si certains se résignent à cette nouvelle loi, d'autres trouvent cela injuste et ne veulent pas s'y soumettre. D'autant plus que les méthodes utilisées par le parti sont assez radicales. Après avoir détruit tout le chocolat et toutes les sucreries, des patrouilleurs inspectent les maisons, et les cartables des enfants armés de détecteurs de chocolat. Certains sont envoyés dans des centres de rééducation et on dit même qu'on leur fait subir un lavage de cerveau... Arthur et Sébastien en ont assez et décident, avec l'aide d'une commerçante, de fabriquer leur propre chocolat pour le vendre au marché noir...

 Tout au long de ma lecture, j'étais partagée entre l'envie de me priver de chocolat pour me mettre dans l'ambiance, ou au contraire d'en manger encore et encore car difficile de résister au mot chocolat écrit à toutes les pages. Rien que de penser à ces pauvres enfants privés de chocolats, j'avais envie de me faire des réserves. Plus sérieusement, ce livre est très bien écrit, souvent drôle, et permet d'aborder de façon amusante des thèmes plus sérieux comme les précédentes guerres, le totalitarisme, la citoyenneté, l'importance du droit de vote, la liberté, l'abus de pouvoir,... C'est vraiment un très bon roman-jeunesse et je ne comprend pas pourquoi on n'en parle pas davantage.

 Les personnages sont tous très attachants (enfin... presque) : les deux garçons sont adorables, courageux, mais ne sont pas parfaits et c'est ce qui les rend crédibles. Le libraire et la commerçante qui les aident sont aussi très sympathiques. Tout n'est bien sûr pas tout beau, tout rose, il y a également des personnages détestables, la milice et les pionniers, sortes de scouts qui n'hésitent pas à dénoncer leurs camarades. C'est un livre qui plaira aux petits comme aux grands et j'espère qu'il fera un jour parti des classiques de la littérature de jeunesse. A lire!

 Un petit mot en plus : Merci à Amandine pour cette jolie découverte. Si vous ne connaissez pas encore son blog, sachez que vous passez à côté de quelque chose car cette demoiselle nous fait partager ses lectures ET ses recettes toutes plus alléchantes les unes que les autres...


***

" Nous étions les soldats de la guerre du chocolat. Nous avons combattu pour que les enfants soient libres. Pensez à nous ! Et si un jour le chocolat revient, croquez-en un morceau en notre mémoire. [...] - Tu sais, lança Arthur, un jour, un gosse viendra peut-être ici dans le futur. Il verra ce que nous avons écrit et il demandera : "Le chocolat ? C'est quoi ?" La pire horreur imaginable serait qu'on en vienne à oublier le chocolat."

" [...] ils me prennent pour une vieille maboule. C'est le privilège de l'âge. Passé soixante ans, on peut être un génie du crime, personne ne vous soupçonne. Les gens ont des idées toutes faites."

" On dit que la vengeance est douce. C'est faux. Elle est comme l'acide. Elle ronge tout ce qu'elle touche. Elle brûle ton âme. Souviens-toi de ça."

" Le Parti Qui Vous Veut du Bien sait ce qui vous convient, il ne se soucie que de votre intérêt. En conséquence, toute décision vous concernant lui appartient, dans tous les aspects de votre vie."


***

(362 pages - Bayard jeunesse - collection Millézime - 10 juillet 2008 - 12,90€)


P9010007.JPG

Voir les commentaires

commentaires

CHOC 27/12/2016 19:46

J'AI LU CE LIVRE IL EST GÉNIAL

MyaRosa 27/12/2016 23:58

J'en garde un très bon souvenir.

Serena 28/08/2010 01:28



Une vie sans chocolat doit être bien triste !


En tout cas ça me donne envie de lire le livre !



MyaRosa 29/08/2010 19:19



Oh oui.. Je suis bien d'accord.


Ce livre est vraiment très bien.



Miss Spaulding 27/03/2010 19:57


Il a l'air délicieux ce bouquin !


MyaRosa 28/03/2010 15:15


Il l'est !


nodreytiti 27/03/2010 15:49


Je n'ai toujours pas trouvé le livre en magasin, mais je le garde en note, comme ça des que je sors, je pense à regarder si le magasin le possède!


Mariiine 27/03/2010 15:26


Je suis vraiment étonnée de n'avoir jamais entendu parler de ce livre ! Du chocolat, du chocolat, il me faut ce livre ^^


Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog