Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-07-17T11:21:00+02:00

Sorties poche à ne pas manquer #34

Publié par MyaRosa

sortieslitterairesenpoche

 

9782253164661-T.jpgBal de givre à New York de Fabrice Colin

3 septembre 2012

Anna Claramond ne se souvient plus de rien.
Seul son nom lui est familier. La ville autour d’elle est blanche, belle, irréelle. Presque malgré elle, la jeune fille accepte les assiduités du beau Wynter, l’héritier d’une puissante dynastie. Bal de rêve et cadeaux somptueux se succèdent avec lui mais Anna sent que quelque chose ne va pas. Qu’elle est en danger. De plus, des indices et des messages sont semés à son attention par l’insaisissable Masque, un fugitif recherché.
Qui est son ennemi, qui est son ami ? Anna sait qu’elle doit se souvenir. Mais que lui réservera sa mémoire une fois retrouvée ?

 

9782253164272-T.jpgRien n'est trop beau de Rona Jaffe

3 septembre 2012

New York, début des années 1950. Elles sont jeunes et Manhattan leur tend les bras ... Lorsqu’il fut publié en 1958, le premier roman de Rona Jaffe provoqua l’engouement de millions de lectrices américaines. Elles s’identifièrent immédiatement à ses personnages, de jeunes secrétaires venues d’horizons différents employées dans une grande maison d’édition new-yorkaise. Leurs rêves et leurs doutes reflétaient ceux de toute une génération de femmes.  Il y a la brillante Caroline, dont l’ambition est de quitter la salle des dactylos pour occuper un poste éditorial. Mary Agnes, une collègue obnubilée par les préparatifs de son mariage. La naïve April, jeune provinciale du Colorado venue à New York pour faire carrière dans la chanson.  Si la ville semble leur offrir d’infinies possibilités professionnelles et amoureuses, chacune doit se battre avec ses armes pour se faire une place dans un monde d’hommes.

 

9782253167150-T.jpgLa Maison d'à côté de Lisa Gardner

¤ mon avis sur ce roman ¤

3 septembre 2012

Un fait divers dans une banlieue résidentielle de Boston passionne les médias. Sandra Jones, jeune maîtresse d'école et mère modèle, a disparu. Seul témoin : sa petite fille de quatre ans. Suspect nº 1 : son mari Jason. Dès que l'inspectrice D.D. Warren pénètre chez les Jones, elle sent que quelque chose cloche : les réticences de Jason à répondre à ses questions, son peu d'empressement à savoir ce qui a bien pu arriver à son épouse « chérie »... Tente-t-il de brouiller les pistes ou cherche-t-il à protéger sa fille ? Mais de qui ? Après Sauver sa peau, une nouvelle enquête particulièrement surprenante de la non moins surprenante D.D. Warren. Vous ne regarderez jamais plus une porte déverrouillée, une fenêtre entrouverte ou une page Web de la même façon...

 

9782253164357-T.jpgStabat Mater de Romano Scarpa

22 août 2012

Cecilia, la narratrice, est orpheline. Elle a été abandonnée à sa naissance et recueillie par l'hospice de la Pietà, à Venise. Chaque jour, masquée et dérobée au regard du public, Cecilia joue du violon. Dans cet univers confiné et reclus, la musique est sa seule source de joie et de réconfort, tandis que chaque nuit elle parle et écrit à cette mère inconnue dont l’absence la fait cruellement souffrir. L'année de ses seize ans, un nouveau professeur de musique vient remplacer le vieil abbé qui officiait auparavant : un jeune prêtre aux cheveux roux, Antonio Vivaldi.

Avec Stabat Mater – qui a obtenu le prestigieux prix Strega -, Scarpa évolue vers une écriture chargée d’émotions, qui, à travers la musique vivaldienne, s’enrichit de nouveaux rythmes, de nouvelles tonalités et de nouvelles architectures. Son roman est un fabuleux rêve de liberté. Fabio Gambaro, Le Monde.

 

9782253164203-T.jpgUn garçon singulier de Philippe Grimbert

22 août 2012

«Maintenant que j'ai appris à le connaître, je l'aime et il m'effraie tout à la fois. Lui et sa mère vont trop loin, mais tous deux ont eu raison de mes résistances...» Une simple annonce sur les murs de la faculté a sorti Louis de sa léthargie pour le précipiter sur la plage de son enfance à la rencontre d'une mère et de son fils, deux êtres hors du commun qui vont bouleverser sa vie et l'amener à affronter ce qui dormait au plus profond de lui-même.

Philippe Grimbert, grand spécialiste français du thriller freudien, porte un regard bouleversant sur la différence. Laure Mentzel, Le Figaro.

Il n’est question que d’amour de la première à la dernière page de ce livre profondément troublant sur le destin, l’art de se construire, et qui s’achève dans un final royal de beauté. Pierre Vavasseur, Le Parisien.

 

9782253162070-T.jpgUn oiseau blanc dans le blizzard de Laura Kasischke (réédition)

22 août 2012

Garden Heights, dans l’Ohio. Une banlieue résidentielle qui respire l’harmonie. Eve nettoie sa maison, entretient son jardin, prépare les repas pour son mari et pour Kat, sa fille. Depuis vingt ans, Eve s’ennuie. Un matin d’hiver, elle part pour toujours. Kat ne ressent ni désespoir, ni étonnement. La police recherche Eve. En vain. La vie continue et les nuits de Kat se peuplent de cauchemars. Une fois encore, après A Suspicious River, Laura Kasischke écrit avec une virtuosité glaciale le roman familial de la disparition et de la faute.

Le charme de ce roman tient dans l’originalité d’un style tout en images, mais aussi dans la construction, en apparence fragile, impulsive, voire capricieuse du récit. Michèle Gazier, Télérama.

Un livre sur le départ. Sur l’évasion. Sur l’absence. Sur la culpabilité. Marie-Laure Delorme, Lire.

 

9782253164579-T.jpgDu temps qu'on existait de Marien Defalvard

22 août 2012

Cela commence par un enterrement. Cela finit par un enterrement. Entre les deux, le mort raconte sa vie. Et quel enchantement ! Des années 1970 à nos jours, toute son entreprise va précisément consister à esquiver la vie et ses contraintes. Et ce jeune, puis moins jeune, puis vieux fils de famille va de maison en maison, de campagne en ville et d'une ville dans une autre ville, véritable gitan de luxe qui promènera à travers la France sa grande intelligence offusquée par la vulgarité des temps.

Marien Defalvard sert une prose d’une puissance et d’une intensité rares. Lauren Malka, Le Magazine littéraire.

Un premier roman saturé de références mais incroyablement singulier, aux trouvailles stylistiques éclatantes. Raphaëlle Leyris, Le Monde des livres.

 

9782253164562-T.jpgRetour à Killybegs de Sorj Chalandon

22 août 012

« Maintenant que tout est découvert, ils vont parler à ma place. L'IRA, les Britanniques, ma famille, mes proches, des journalistes […]. Certains oseront vous expliquer pourquoi et comment j'en suis venu à trahir. Des livres seront peut-être écrits sur moi […]. Ne vous fiez pas à mes ennemis, encore moins à mes amis. Détournez-vous de ceux qui diront m'avoir connu. Personne n'a jamais été dans mon ventre, personne. Si je parle aujourd'hui, c'est parce que je suis le seul à pouvoir dire la vérité. Parce qu'après moi, j'espère le silence. » Killybegs, le 24 décembre 2006, Tyrone Meehan.

Imaginer et comprendre la vie du héros dont la trahison a remis en cause les fondements de la vôtre, le faire, en lui donnant une seconde vie de fiction, résume et couronne le travail d’un écrivain. Philippe Lançon, Libération.

Un roman enflammé mais paradoxalement serein. André Rollin, Le Canard enchaîné.

  Grand prix du roman de l’Académie française 2011.

 

vertige.jpgVertige de Franck Thilliez

¤ mon avis sur ce roman ¤

11 octobre 2012

Certains secrets sont inavouables, mais serions-nous prêts à mourir pour les cacher ?
Un homme se réveille au fond d'un gouffre, au coeur d'un environnement hostile, deux inconnus et son fidèle chien comme seuls compagnons d'infortune. Il est enchaîné au poignet, l'un des deux hommes à la cheville et le troisième est libre, mais sa tête est recouverte d'un masque effroyable, qui explosera s'il s'éloigne des deux autres. Qui les a emmenés là ? Pourquoi ? Bientôt, une autre question s'imposera, impérieuse : jusqu'ou faut-il aller pour survivre ?

 

51h0qyxnj-L._SL500_AA300_.jpgLe Jeu de l'ombre de Sire Cédric

13 septembre 2012

Mais que pouvait bien chercher Malko Swann cette nuit-là ? Une overdose d'adrénaline, la sensation ultime, le sentiment de liberté ?
Pourquoi roulait-il aussi vite en pleine nuit sur une route de campagne étroite et sinueuse jusqu'à faire une chute de trente mètres en bas du pont du Diable ?
Atteint d'un traumatisme inexplicable, le musicien est désormais incapable d'entendre la musique. Mais il ne s'agit que du début de sa déchéance. Dans l'ombre, quelqu'un l'observe... quelqu'un qui veut jouer avec lui. Un jeu au goût de sang... Il s'engage alors dans un combat désespéré.

 

51PM9N43QbL._SL500_AA300_.jpgPrémonitions, tome 2 de Lisa Jane Smith

6 septembre 2012

Dans son lycée, Kaitlyn a toujours eu le sentiment d’être une étrangère. C’est une artiste, mais avec quelque chose en plus : ce qu’elle dessine se produit un jour ou l’autre…. Tout le monde la prend pour une sorcière. Le jour où elle change d’école, elle fait la connaissance d’autres personnes qui comme elle sont particuliers… Jusqu’au jour où une des expériences d’un de ses camarades crée un lien télépathique entre elle et les autres… Ils vont ainsi se rapprocher et découvrir un secret. Que faire d’un don quand celui-ci est maudit ?

 

¤¤

 

Beaucoup de tentations dans cette sélection. Je suis particulièrement tentée par le roman de Rona Jaffe dont j'attendais la sortie en poche avec impatience. J'aime beaucoup la couverture du roman de Laura Kasischke, dommage car je l'ai acheté il y a peu de temps dans une édition beaucoup moins jolie... Sinon, je vous conseille fortement La Maison d'à côté de Lisa Gardner que j'ai adoré et aussi Vertige qui n'est pas mon préféré de Thilliez mais qui est tout de même très prenant !

Bonne lecture !

Voir les commentaires

commentaires

maggie 26/08/2012 18:22

C'était "comme des fantômes ", il y a de l'humour mais j'ai trouvé le tout assez mal écrit et je ne l'ai aps achevé !

Lady K 02/08/2012 13:46

Chic, Bal de givre va enfin sortir en poche, depuis le temps que je l'attends ^^

MyaRosa 26/08/2012 18:15



Et moi qui l'ai acheté en grand format et ne l'ai toujours pas lu...



Mariiine 29/07/2012 18:30

J'attends le sortie en poche de Rien n'est trop beau depuis sa sortie en format broché l'année dernière ! En plus c'est super que la couverture soit conservée car elle est vraiment très belle !

Je n'attendrais pas longtemps avant de lire le Lisa Gardner non plus :D :D

Bizoo

Hilde 25/07/2012 18:08

J'aimerais aussi lire "Bal de givre à New York" de Fabrice Colin. :)

MyaRosa 26/07/2012 12:39



Il est déjà dans ma PAL celui-ci. Je me le réserve pour cet automne ou cet hiver.



Philippe D 21/07/2012 21:34

Il faudrait que je découvre Lisa Gardner...
Bon dimanche.

MyaRosa 22/07/2012 15:12



Oh que oui ! Bon dimanche Philippe.



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog