Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-01-14T05:00:00+01:00

Te succomber (Jasinda Wilder)

Publié par MyaRosa

Te succomber

(Falling into you)

Jasinda Wilder

couv29507042.jpg

Catégorie(s) : Romance - érotisme - Young-adult

Edition / Collection : Michel Lafon

Date de parution : 9 janvier 2014

Nombre de pages : 339

Prix : 15,15€

 

L'histoire :

« Je n’ai pas toujours été amoureuse de Colton Calloway ; j’ai d’abord été amoureuse de son petit frère, Kyle. Kyle fut mon premier amour… »
À 18 ans, Nell est inconsolable. Kyle, à la fois son meilleur ami et l’amour de sa vie, l’a quittée. Elle sombre dans un chagrin fou dont personne ne semble pouvoir la tirer.
Deux ans plus tard, la jeune femme croise le chemin de l’insaisissable Colton, le frère aîné de Kyle. La douleur est toujours vive, mais une irrésistible pulsion l’attire vers lui. Passion ? Fureur de vivre ? Un lien unique les unit et les consume au plus profond d’eux-mêmes.
Colton pourra-t-il redonner à Nell le goût d’aimer ?

 

monavis2

 

 Ce livre a fait un carton outre-Atlantique et était apparemment très attendu en France. L'enthousiasme sans limite des lecteurs m'a donné envie de me lancer dans cette lecture d'un nouveau genre appelé le new adult. Le new adult est un mélange de young adult et d'érotisme. Ce sont des romances destinées aux jeunes adultes qui comportent quelques scènes de sexe explicites. A réserver, donc, à un public averti. Même si mes quelques essais en la matière ne m'ont pas enthousiasmé, j'ai eu envie de satisfaire ma curiosité et de donner une chance à ce roman dont tout le monde dit du bien malgré la couverture que je trouve vraiment peu esthétique. Alors, verdict ?

 

 La première partie m'a totalement charmée. J'ai aimé découvrir l'histoire de Kyle et de Nell, voir leur relation évoluer en un amour tendre et juvénile très touchant. Ca m'a fait penser à d'autres lectures qui m'ont beaucoup plu : "L'été où je suis devenue jolie", "La toute première fois" ou encore "Toi et moi à jamais". J'aime ces histoires d'amours naissants, de premiers émois, d'amitié qui se transforme en amour. Bref, j'ai totalement adoré le début et puis l'histoire a pris une dimension que je n'attendais pas et qui m'a encore plus plu. J'ai aimé cette noirceur que je ne m'attendais pas à trouver dans ce roman et puis le fait que l'histoire se déroule sur plusieurs années et qu'on puisse ainsi voir les personnages et leurs sentiments évoluer, changer, se transformer. Cette première partie m'a beaucoup touchée.

 

 Et puis, paf ! Le soufflé est retombé d'un coup avec la deuxième partie qui avait pourtant bien commencé mais qui très vite s'est transformée en un amoncellement de clichés grotesque et risible. Et là dessus, ce sont rajoutés la vulgarité et des dialogues d'une platitude affligeante. Vraiment, je n'ai pas accroché à cette seconde partie. Je n'ai rien contre les scènes de sexe, mais les dialogues crus me dérangent et là je n'ai plus vu que ça, au milieu des clichés qui tentaient vainement de m'emmener dans une espèce de pathos mélodramatique. Je sentais tellement que l'auteur voulait me faire pleurer toutes les larmes de mon corps que ça a eu l'effet inverse. Je suis restée de marbre et je me sentais tellement en dehors de l'histoire que tout mon intérêt est retombé et j'ai même songé à arrêter ma lecture car je n'avais plus aucune envie de m'y replonger. C'est à n'y rien comprendre ! Le début était totalement addictif et charmant et cette seconde partie m'a vraiment déplu et je n'ai pas du tout reconnu Nell. Certes, c'est normal qu'elle ait changé et l'idée de départ de vouloir faire basculer l'histoire dans tout autre chose est bonne, mais je n'ai pas aimé la façon dont l'auteur l'a fait. Sans transition. Là j'avais vraiment l'impression de lire un livre différent avec d'autres personnages, d'autres histoires et rien de tout cela ne m'emballait. Ajoutez à cela une narration beaucoup plus lourde et moins soignée, du moins, c'est le sentiment que j'ai eu. L'auteur a tellement voulu faire de Colton un bad boy qu'on se retrouve avec tous les clichés existants. Et puis, cette manie de vouloir écrire le langage des jeunes. Ca me dépasse toujours car je trouve ça si peu crédible. Personne autour de moi ne dit "C'est putain de génial !", par exemple. Bon, peut-être que c'est la traduction qui veut ça, ça sonne peut être mieux dans la bouche d'un américain, mais bon, dans le récit c'est vraiment lourd et déplaisant de lire ce genre de phrases. Et quand c'est au milieu d'une scène de sexe... Ca me refroidit tout de suite ! Est-ce qu'il y a vraiment des gens à qui ça plait ? Est-ce qu'il faut forcément être vulgaire pour être sexy ? Et puis, vu le contexte, c'est encore plus bizarre, je trouve.

 

 Heureusement et contre toute attente, la troisième partie m'a beaucoup plus enthousiasmé et a presque rattrapé le gros bide de la seconde partie. J'ai aimé la relation fusionnelle qui lit Nell et Colton, la façon dont ils affrontent les difficultés qu'ils rencontrent et surtout, surtout, la place de la musique dans ce roman et le fait que le titre prenne tout son sens. On parle beaucoup de musique et il y a même une playlist associée au roman. Ca, j'adore ! J'ai aussi beaucoup aimé découvrir les secrets de Colton et je l'ai vu sous un tout autre jour. Il m'a semblé plus crédible, plus humain, plus vrai. Alors que la seconde partie me laissait de marbre et ne m'a pas fait vibrer, je dois reconnaître que la troisième est beaucoup plus addictive et sensuelle. Pas aussi bien que la première, c'est certain, mais beaucoup mieux que la seconde en tout cas. J'ai enfin réussi à croire à cette histoire d'amour et j'ai même fini par être touchée et émue. Qui l'eût cru ? Du coup, je termine cette lecture sur une impression étrange et déconcertante. Je ne sais plus trop quoi penser. Sans cette seconde partie, je crois que ce roman aurait été une merveilleuse lecture et sans la première, il aurait été sans intérêt. C'est vraiment dommage...

 

En quelques mots :

Mon avis sur ce roman est très partagé. J'ai adoré la première partie, détesté la seconde et aimé la troisième. Je reste sur un sentiment étrange et déconcertant. Comme si j'avais lu un recueil de nouvelles écrit par différents auteurs. J'ai trouvé ces trois parties très inégales et pourtant, je trouve que l'auteur a eu une merveilleuse idée en construisant son roman de façon si peu banale.


Voir les commentaires

commentaires

Mabiblio1988 18/01/2014 18:29

L'histoire me tente bien et ton avis attise ma curiosité... Peut-être qu'il sera l'un des deux livres que je vais acheter en février...

MyaRosa 20/01/2014 17:10



J'ai hâte de savoir ce que tu vas en penser. Les avis sont partagés.



Emma 16/01/2014 17:06

Le New Adult ?
Voilà un genre que je découvre grâce à ton billet et j'avoue que, tout comme toi, je serais bien curieuse de lire un de ces romans afin de mettre quelques émotions sur cette définition.
Mais je ne pense pas que ma première expérience se fera en compagnie de ce roman qui n'est manifestement pas sans qualités puisque début et fin t'ont séduite, mais souffre tout de même d'un certain
nombre de défauts...
Vulgarité et drôles d'expressions un brin débilos comme celle que tu donnes en exemple ne m'emballent pas tellement non plus...
A suivre, avec d'autres romans (tu nous tiendras au courant de l'évolution du genre ?!)

MyaRosa 17/01/2014 13:27



Le genre arrive en France et je crois qu'on va voir ça partout dans les mois à venir. Je compte bien retenter mais j'ai quand même l'impression que ce n'est pas trop mon truc. Je préfère les
romances plus classiques, plus littéraires. J'ai horreur des dialogues creux et crus. Il y a un autre titre qui me fait de l'oeil c'est "Unbroken" de Melody Grace. Sinon, j'ai repéré une jolie
collection dont les trois premiers titres sont à paraître (à la fin du mois) chez Bayard. J'ai précommandé l'un des trois. J'ai hâte de voir ce que ça donne ! :)



Château Imaginaire 16/01/2014 02:07

"Je sentais tellement que l'auteur voulait me faire pleurer toutes les larmes de mon corps que ça a eu l'effet inverse": ta phrase m'a fait rire XD

MyaRosa 16/01/2014 14:40







Cajou 15/01/2014 09:22

Comme je l'ai écrit dans mon billet, quand j'ai eu fini d'écrire le mine, j'étais tellement soulagée soulagée soulagée de lire le tien ! Je me sentais tellement seule avec ma déception et mon
regard dubitatif au milieu de tus ces échos passionnés... Encore une fois, je me sens "âme soeur de lecture" avec toi

MyaRosa 15/01/2014 20:18



Moi aussi, ça m'a fait du bien de lire ton avis et ça m'a rassuré car on a vraiment eu le même ressenti. Le début était tellement bien... C'est vraiment dommage !



Virginie Normand 14/01/2014 21:30

J'hésite à le lire avec tout le remue ménage qui tourne autour...pour le moment je passe mon tour.
Merci pour cet avis très constructif :)

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog