Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-12-13T16:11:00+01:00

Un feu dans la nuit (Erin Kelly)

Publié par MyaRosa

Un feu dans la nuit

(The Burning Air)

Erin Kelly

couv61217445.jpg

Catégorie(s) : Thriller psychologique - Littérature anglaise

Edition / Collection : JC Lattès

Date de parution : 15 octobre 2014

Nombre de pages : 380

Prix : 17€

 

L'histoire :

Depuis toujours, les MacBride se rendent à Far Barn, dans le Devon, pour la nuit des feux de joie, mais cette année, tout a changé. Lydia, la matriarche, vient de mourir ; Sophie, la fille aînée, tente désespérément de sauver un mariage qui part à la dérive, et Felix, le petit dernier, est venu accompagné de sa petite amie pour la première fois. Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond chez cette fille, Kerry, ils le sentent sans pouvoir se l'expliquer. Mais lorsqu'ils la laissent surveiller la petite fille de Sophie le temps d'une soirée et qu'à leur retour, elles ont toutes les deux disparu, ils sont obligés de se demander s'ils n'ont pas laissé entrer le loup dans leur bergerie...

 

monavis

 

 Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un thriller aussi palpitant ! J'ai A-DO-Ré ! Le synopsis de ce roman me plaisait bien, mais je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi complexe et si bien ficelé. J'ai été 9098766554445.jpgcharmée par l'écriture d'Erin Kelly dès les premières pages et a aucun moment je n'ai décroché. Je n'ai pas vu le temps passer. Il y a, dans ce livre, tout ce que j'aime retrouver dans les romans en général et surtout dans les thrillers. L'auteur prend bien le temps de nous décrire chaque personnage afin que l'on comprenne bien sa personnalité, ses sentiments, son histoire et son vécu. Ce qui m'a beaucoup plu aussi, c'est la construction du roman. Il est découpé en plusieurs parties et l'on revient à plusieurs reprises sur les mêmes faits et les mêmes scènes mais avec un point de vue différent. Ca pourrait être répétitif, mais ça ne l'est pas du tout. A chaque nouveau point de vue, on voit les choses différemment, ils viennent parfois tout remettre en question et on se dit que les indices étaient là sous nos yeux mais qu'on ne se doutait de rien. C'est bluffant !

 

 J'ai aimé passer du temps aux côtés des MacBride, découvrir leur vie, leurs habitudes, leurs secrets. Une grande partie de l'histoire se déroule à Ottery St Mary dans le Devon, la ville qui a vu naître Samuel Taylor CV.jpgColeridge. C'est là-bas que le clan MacBride au complet se réunit chaque année pour la nuit des feux de joie. Mais cette année, tout sera différent... C'est sous un brouillard presque surnaturel qu'ils vont vivre la nuit la plus effroyable de leur vie...

 

 La deuxième partie du roman m'a totalement prise au dépourvu. Je ne savais pas trop dans quoi je mettais les pieds. J'ai cru deviner quelque chose et finalement, je n'y étais pas du tout et j'ai encore plus aimé ça. Cette deuxième partie est vraiment excellente ! J'étais totalement fascinée et absorbée par l'histoire de Darcy qui vit au milieu des livres  et qui lit et relit des romans victoriens avec sa mère. Leur relation est si particulière... L'auteur nous balade d'une hypothèse à une autre et nous délivre les pièces de son macabre puzzle au compte-goutte. L'atmosphère est pesante et dérangeante  et en même temps totalement fascinante. C'est glaçant, bien écrit, habilement maîtrisé et j'ai été totalement hypnotisée par cette histoire de dingues ! Des romans comme celui-ci, je voudrais en lire plus souvent. J'ai justement un autre roman d'Erin Kelly dans ma PAL : L'arbre au poison. J'ai déjà hâte de m'y plonger ! Merci à Livraddict et aux éditions JC Lattès pour cette lecture effrayante et palpitante qui m'a fait frémir pendant plusieurs heures et que j'ai eu beaucoup de mal à lâcher.

 

En quelques mots :

J'ai adoré ! Un thriller psychologique noir et palpitant qui m'a totalement hypnotisé et tenu en haleine jusqu'au bout !

987HIFFB

"Ma Mère possédait peu de choses : des livres, une armoire que nous partagions contenant nos rares vêtements, et une série de matriochkas, seuls vestiges de son enfance, de sa moitié de vie avant moi. Les poupées vivaient sur notre cheminée, à la place des photos de famille que les gens mettent d'habitude à cet endroit. Je doute qu'elles aient valu grand-chose mais avec leurs couleurs chatoyantes, elles me semblaient aussi inestimables que n'importe quel objet précieux. J'aimais la richesse des détails, le minuscule coup de pinceau sur leurs châles de brocart, les cils bien dessinés, les petites fleurs sur leurs foulards." (Page 99)

 

"Je ne sais pas ce que faisaient les autres mères lorsqu'elles étaient nerveuses : la mienne citait Jane Austen." (Page 105)


 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Céline 16/12/2014 09:33

Oh un thriller psychologique qui pourrait bien me plaire ! je le rajoute à ma wish-list ;)

MyaRosa 16/12/2014 17:13



Il est vraiment très addictif !



Philippe D 13/12/2014 21:10

Je ne connais pas l'auteur mais, d'après ce que tu dis du bouquin, il devrait me plaire. Je retiens...
Passe un bon dimanche.

MyaRosa 14/12/2014 12:45



C'est vraiment un bon bouquin. Bon dimanche, Philippe.



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog