Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-05-09T20:54:00+02:00

Une Lettre de vous (Jessica Brockmole)

Publié par MyaRosa

Une Lettre de vous

(Letters from Skye)

Jessica Brockmole

couv49514827.gif

Catégorie(s) : Roman épistolaire contemporain - Littérature américaine - Drame

Edition / Collection : Presses de la cité

Date de parution : 10 avril 2014

Nombre de pages : 284

Prix : 21€

 

L'histoire :

Mars 1912. La jeune et obscure poétesse Elspeth Dunn ne connaît d’autres horizons que celui de l’île de Skye, au large de l’Ecosse. Aussi est-elle à la fois étonnée et ravie de recevoir sa première lettre de fan de David Graham, un étudiant originaire de la lointaine Amérique. Tous deux entament alors une correspondance. Ils se confient leurs auteurs préférés, leurs espoirs les plus fous et leurs secrets les plus chers. Très vite, cet échange épistolaire donne naissance à une amitié profonde qui a tout d’un amour inavoué. Mais lorsque la Première Guerre Mondiale éclate et que David se porte volontaire comme ambulancier, Elspeth ne peut que l’attendre sur son île en espérant qu’il survivra, à moins de forcer le destin… Juillet 1940, Edimbourg est bombardé. Dans l’appartement familial dévasté, Margaret découvre des dizaines de lettres adressées à une certaine Sue. Le lendemain, sa mère a disparu et il lui reste pour seul indice une unique lettre d’amour. En partant à sa recherche, Margaret va petit à petit lever le voile sur les mystères qui entourent sa famille et ce père dont on refuse de lui parler.

 

monavis2-copie-1

 

 Cela fait maintenant quelque temps que j'essaie en vain de trouver les mots qu'il faut pour commencer ce billet. J'aimerais tellement vous faire ressentir tout ce que j'ai ressenti à la lecture de ce roman épistolaire. J'aimerais pouvoir vous parler de toutes les émotions qui m'ont submergées et de toutes les larmes que j'ai versées, mais je ne sais pas par où commencer...

 

 Tout commence par une simple lettre. David, jeune étudiant américain découvre par hasard un recueil de poésie écrit par une femme habitant l'île de Skye, au large de l'Ecosse. Il lui écrit, sans arrière pensée, pour lui faire part de son admiration. La poétesse, Elspeth, lui répond et ils entament alors une correspondance épistolaire qui va durer plus de temps qu'ils ne l'auraient imaginé. Ils sont tous les deux amusés et fascinés par la vie que mène l'autre et qui est totalement différente de ce qu'ils connaissent. Il lui raconte les défis qu'il se lance à l'université pour épater la galerie tandis qu'elle lui parle de ses rêveries poétiques et de sa vie simple et sans prétention sur cette minuscule île qu'elle n'a jamais quittée. Nous lisons chacune des lettres qu'ils s'échangent, découvrant leurs rêves, leurs espoirs, leurs regrets et tous les bouleversements que la guerre va provoquer dans leurs vies...

 

LFS4.png

 

 Quel roman ! Mais quel roman ! Je vais avoir du mal à m'en remettre. J'ai toujours eu un faible pour les romans épistolaires et celui-ci m'a tout de suite fait penser à "Quand souffle le vent du nord" que j'avais tant aimé. J'aime la façon dont l'auteur nous fait rentrer dans la vie des gens. J'aime pouvoir découvrir les personnages au travers de leurs écrits. J'aime savoir ce qu'ils pensent, ce qu'ils ressentent et partager leur intimité. Je trouve que ce genre nous offre un point de vue totalement différent et j'ai l'impression que ça me permet de m'attacher encore plus aux personnages, comme si je les connaissais intimement. Vous n'imaginez pas à quel point je me suis attachée à David et à Elspeth. Ces deux-là m'ont semblé tellement vrais, tellement authentiques ! Je me suis régalée de leurs lettres passionnées, de leurs échanges, de l'amour des mots qu'ils partagent et des secrets qu'ils se confient. J'ai été surprise et ravie de trouver dans ce roman beaucoup d'humour et de dérision malgré le contexte vraiment très dur. La guerre est ici un bon prétexte pour aborder des thèmes tels que la solitude, l'absence et l'attente. 

 

 Et puis, quel bel hommage rendu aux mots ! Les mots, l'écriture sous toutes ses formes, la lecture et les livres sont au coeur de ce roman et ont une importance capitale. David et Elspeth sont de véritables passionnés qui dévorent des livres pour s'instruire, se distraire, faire passer plus vite les longues soirées d'hiver ou oublier les horreurs de la guerre et ils adorent en discuter et s'échanger des livres. Et en plus de leurs échanges épistolaires, ils écrivent chacun de leur côté : Elspeth de la poésie et David des contes pour enfants. J'ai adoré les échanges qu'ils entretiennent  au sujet de leurs auteurs favoris, de leurs dernières lectures et aussi quand ils décrivent le contexte dans lequel ils écrivent leurs lettres et leurs petites habitudes d'écriture ou ce qui les inspire. Il y a une scène vraiment amusante dans laquelle Elspeth rentre dans une librairie pour la première fois alors qu'elle ne savait pas que ce genre d'endroits pouvait exister. Je vous laisse imaginer sa réaction. C'est tellement adorable ! On dirait une petite fille qui s'émerveille le jour de Noël.

 

lfs.png

 

 Jessica Brockmole nous livre ici un roman épistolaire bouleversant, intelligent, passionnant et habilement mené. On y croit tellement qu'on en oublie l'auteur qui est derrière tout cela. On a vraiment l'impression de tomber sur une valise de lettres oubliées. J'ai dévoré les pages de ce roman et en même temps, je m'arrêtais pour relire certaines lettres tellement je les trouvais merveilleuses et puis j'avais aussi envie de faire durer le plaisir et de rester plus longtemps encore avec ce duo unique. Il y a des révélations que l'on voit venir à l'avance, mais qu'importe, ça ne gâche en rien la lecture de ce livre. C'est l'une des plus belles histoires d'amour qu'il m'ait été donné de lire. 

 

LFS3.png

 

 Je me suis mise dans la peau de chacun des personnages. Je me suis imaginée à la place d'Elspeth, seule sur la petite île sur laquelle elle a passé toute sa vie, loin de la guerre, là où tout est toujours comme avant et pourtant tellement différent en même temps. Je me suis imaginée attendant là qu'une lettre arrive et qu'elle puisse me délivrer la pire comme la meilleure des nouvelles. Ce calme environnant est tellement à l'opposé des bouleversements qui lui serrent le coeur et l'empêchent d'être tranquille et de vaquer à ses occupations. C'est tellement en décalage avec ce qui se passe sur d'autres continents et toutes ces émotions qui l'assaillent. Et puis David... Je n'imagine même pas tout ce qu'il a pu ressentir. D'ailleurs, c'est amusant, j'allais mettre "ce qu'il a dû ressentir". J'ai tellement le sentiment d'avoir lu une histoire vraie que j'ai terminé le livre en larmes, incapable de me calmer, réellement bouleversée par cette histoire qui pourrait être celle de quelqu'un. Et si j'ai été émue par le duo Elspeth/David, je ne l'ai pas moins été par toutes les relations mère-fille et soeur-frère que l'on découvre au fil des pages. Pudeur, non-dit, convenance et finalement tant d'amour derrière tout cela...

 

LFS2.png

 

 Je garderai un souvenir tout particulier de cette lecture De ces heures virtuellement passées sur l'île de Skye à regarder la mer, à imaginer toutes les histoires de fées, de sirènes et de fantômes que l'on raconte en gaélique au coin du feu depuis la nuit des temps. Je garderai un souvenir ému de ma découverte de cette correspondance passionnée et passionnante. Et s'il est impossible d'imaginer l'horreur que peut être la guerre lorsqu'on ne l'a pas vécu, je dois dire que j'ai tremblé sous les bombardements et les assauts et que je m'en souviendrai encore longtemps... Je ne sais plus quoi dire pour vous convaincre de lire ce merveilleux roman à part qu'il serait vraiment dommage de passer à côté d'une histoire aussi belle et aussi émouvante.

 

En quelques mots :

Sans-titre-1-copie-3.jpgCoup de coeur pour ce roman épistolaire triste et émouvant qui m'a fait verser beaucoup de larmes et me marquera longtemps. L'une des plus belles histoires d'amour qu'il m'ait été donné de lire et, pour le moment, ma plus belle lecture de 2014.

 

 


 

Je ne résiste pas à l'envie de vous faire découvrir le book trailer de ce roman ainsi que ses différentes couvertures, toutes plus belles les unes que les autres. N'hésitez-pas à aller faire un petit tour ICI pour découvrir de magnifiques photographies prises sur l'île de Skye.  J'ai publié un autre billet avec quelques extraits notés au fil des pages : ICI Bon voyage !


Voir les commentaires

commentaires

Cajou 10/07/2014 12:37

Ahhh Mya, je savais que ce roman me promettait de belles heures de lecture avec tout le bien que tu en avais écrit et dit sur FB. Je viens de relire ton billet pour le mettre en lien à la fin du
mien et oui oui oui, un roman émouvant qui m'a fait verser quelques larmes ! Puis cette île de Skye, waouh, ça sublime encore leur histoire ! Des bisous :) Cajou

MyaRosa 17/07/2014 14:18



Je suis vraiment ravie qu'il t'ait plu. J'ai été très emballée par cette histoire et j'ai même déjà envie de la relire.



Lavinia 15/05/2014 01:10

Quel roman incroyable, j'ai pleuré comme un bébé.

MyaRosa 15/05/2014 19:54



Moi aussi ! Ca a fait bien rire mon homme quand je suis revenue dans le salon en mode panda !



kllouche 11/05/2014 00:32

Mais romance ne veut pas que l'auteur ne doit pas se concentrer sur ce qui entoure les deux tourtereaux. C'était selon moi insuffisant de ce côté là. L'histoire est tout à fait transposable dans
une autre époque et un autre lieu tellement on en sait trop peu. Après ce n'est juste pas mon truc..

MyaRosa 11/05/2014 13:24



Pour moi, c'était justement bien dosé. Mais si c'est le côté historique que tu recherchais, je comprends que tu aies été un peu frustrée. La guerre est le meilleur pretexte pour parler de
l'absence, de l'attente et de la solitude et c'est ce que j'ai aimé dans ce roman. J'imaginais Elspeth, toute seule sur son île, pour qui les journées à attendre des nouvelles - bonnes ou
mauvaises - devaient être bien longues et angoissantes...



kllouche 11/05/2014 00:06

Contrairement à toi, j'ai trouvé ce roman trop "féminin" avec des lettres un peu cul culs et inutiles... C'est plus romance qu'historique en fait et je préfère l'historique !

MyaRosa 11/05/2014 00:18



Ah mais c'est clairement une romance, on est d'accord, mais je trouve que c'était assez clair dans la présentation. Il n'y a pas erreur sur la marchandise. Pour moi, rien n'est en trop. Je suis
fleur bleue et je l'assume. Je me suis régalée de chaque lettre, de chaque petit bout de vie partagé. Ce n'est pas une lecture qui permet d'en apprendre plus sur la guerre, mais c'est une belle
histoire d'amour malgré le contexte et c'est exactement ce que j'espérais lorsque je l'ai choisie.



kllouche 10/05/2014 22:19

Les couvertures sont toutes plus jolies les unes que les autres, dommage que le contenu ne suive pas selon moi...

MyaRosa 10/05/2014 23:02



Vraiment ? Même si je trouve les couvertures magnifiques, je trouve le contenu bien meilleur encore.



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog