Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2013-11-01T09:27:00+01:00

Eva et Lisa

Publié par MyaRosa

Eva et Lisa

Thierry Robberecht & Philippe Goossens

27616597_5654600.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : mort - deuil - tristesse - chagrin - soeurs

Edition / Collection : Flammarion / Les P'tits albums du Père Castor

Date de parution : 13 janvier 2010

Nombre de pages : 24

Prix : 5€

 

L'histoire :

Lisa est la grande soeur d'Eva. Elles se ressemblent beaucoup, mais elles sont aussi très différentes. Elles partagent tous leurs secrets. A deux, ils sont moins lourds à porter. Mais un jour, Lisa s'en est allée...

 

monavis

 

 Hier, je vous ai parlé du roman - Adieu Benjamin - très bien écrit qui peut être utile pour parler aux enfants photo-84-.JPGde la mort et du deuil et pour les aider à affronter la perte d'un être cher. Ce roman s'adresse aux enfants qui sont déjà bons lecteurs alors j'avais envie de vous présenter aussi un album qui s'adresse aux plus petits et c'est celui-ci que j'ai choisi.

 

 Avec des mots simples, accessibles aux plus jeunes, et un texte court, l'auteur nous décrit ce que ressent Eva après la perte de sa soeur. Ce vide immense qui l'entoure, l'impression d'être incomprise et observée par les autres, les moments joyeux qui lui donnent envie de pleurer et les questions qu'elle se pose. Est-ce que sa soeur la voit de là où elle est ?

 

 Le thème abordé est très délicat mais j'aime beaucoup la façon dont il est traité, avec pudeur, délicatesse et une pointe d'optimisme malgré photo-83-.JPGtout. Le texte est simple et en même temps très poétique. L'auteur ne minimise pas la situation. Il nous explique que le chagrin d'Eva sera toujours présent mais qu'il cessera peu à peu de la tourmenter et qu'il trouvera sa place dans son coeur avec le souvenir de sa soeur qui ne s'effacera jamais. Les illustrations sont très jolies et expriment à merveille les émotions et sentiments de la petite Eva. C'est un album qui peut être très utile car c'est un bon support pour ouvrir le dialogue et parler de la mort avec des enfants, confrontés ou non, à la perte d'un proche.

 

"Depuis que Lisa n'est plus là, Eva a toujours envie de rire quand les autres sont tristes et de pleurer quand ils sont heureux. [...] Eva n'oubliera jamais Lisa, mais doucement, imperceptiblement, la nuit deviendra moins noire et les larmes sécheront."

 

En quelques mots :

Un album délicat et poétique qui permet d'aborder la mort avec les plus jeunes sans minimiser la situation, sans leur mentir, mais en mettant des mots sur ce qu'ils peuvent ressentir et ne comprennent pas forcément et en leur offrant un peu d'optimisme.

 

A lire aussi :

¤ Quand je ne serai plus là... ¤

¤ Adieu Benjamin ¤



Voir les commentaires

2013-11-01T07:09:00+01:00

La Bible selon Le Chat (Philippe Geluck)

Publié par MyaRosa

La Bible selon Le Chat

Philippe Geluck

couv68396442.jpg

Catégorie(s) : BD - Humour

Edition / Collection : Casterman

Date de parution : 9 octobre 2013

Nombre de pages : 2 albums de 96 pages

Prix : 14,95€

 

Présentation de l'éditeur :

DIEU EST HUMOUR ET GELUCK EST SON PROPHÈTE

Philippe Geluck ne respecte décidément rien. Son 18e album se prend carrément pour l'Ancien Testament et pour réaliser cette fresque fondatrice, le dessinateur s'est adjoint les services d'un coscénariste célèbre : Dieu en personne. Avec ses airs de ne pas y toucher, il rhabille les créationnistes pour l'hiver et règle ses comptes avec ceux qui nous menacent des flammes de l'enfer. Oui on peut rire de tout et oui il est sain(t) de dépoussiérer les dogmes car, comme disait l'autre, Dieu est humour. Dans La Bible selon Le Chat, Philippe Geluck, récemment libéré des contraintes de la presse hebdomadaire, s'est lancé dans la première histoire longue de sa carrière. Le dessinateur d'un héros solitaire nous croque ici une galerie de personnages hilarants. Depuis les premiers êtres vivants (un peu tarés sur les bords et donc appelés à disparaître) jusqu'à Adam (qui ne semble pas beaucoup plus malin), aucun acteur n'échappe à la moulinette rageuse et désopilante d'un Geluck très en forme, à part, peut-être, Pascal le mouton, devenu l'âme damnée de Dieu, et la jolie Ève, première femme de l'humanité et première femme dans l'oeuvre geluckienne. Adam a bien de la chance d'être tombé sur elle, et nous aussi, par la même occasion.

 

monavis

 

 On ne présente plus Geluck et son personnage "Le Chat" dont les aventures ont été publiées pour la première fois en 1983. Que de chemin parcouru depuis le début des années 1980 ! Tout le monde a entendu parler de cette série de bandes-dessinées et son succès a largement dépassé la francophonie. Alors que paraît chez JC Lattès "Peut-on rire de tout ?", le dix-huitième volume du Chat paraît chez Casterman et Geluck s'attaque cette fois à un sujet intarissable : la sacro-sainte bible.

 

 Débarrassé de ses obligations, Geluck se libère encore plus et révolutionne sa série on nous présentant non pas un personnage unique comme il en a l'habitude, mais toute une galerie de héros drôles, charismatiques et/ou ridicules. Il nous livre une version sans concession et totalement désopilante de la bible, n'hésitant pas à se moquer ouvertement de l'absurdité de certains versets qui ont pourtant poussé des populations entières à s'entretuer.

 

 Peut-on rire de tout ? La réponse est oui, assurément ! Il est évident que cette BD va déplaire et choquer certains lecteurs, mais en ce qui me concerne, j'ai beaucoup aimé la façon dont Geluck traite le sujet avec pertinence et dérision. On rit de le voir détourner et jouer avec les mots et tourner en ridicule les grands événements décrits dans la bible. Geluck, qui a co-écrit ce livre avec Dieu lui-même (Oui, oui, rien que ça) nous livre en prime son onzième commandement : "Tu rires de tout, car, vu qu'on va tous crever un jour, seul l'humour te permettra de prendre un peu de recul sur les vicissitudes de l'existence".  La forme de ce volume est particulière puisqu'il s'agit en fait d'un coffret cartonné qui contient deux albums à l'italienne.

 

photo-89-.JPG

 

En quelques mots :

Un joli coffret à offrir ou à s'offrir qui nous prouve, une fois encore, que l'on peut rire de tout et qu'il serait d'ailleurs dommage de s'en priver !


Voir les commentaires

2013-10-31T20:48:00+01:00

Même pas peur !

Publié par MyaRosa

Même pas peur !

(Noisy Spooky Book)

Lee Wildish, Sam Taplin & Matt Durber

noisyspookybook_fr.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : Halloween - peur - fantômes - créatures fantastiques

Edition / Collection : Usborne / Sons et images

Date de parution : 6 octobre 2011

Nombre de pages : 10

Prix : 12,50€

Dès 2 ans

 

Présentation de l'éditeur :

Des sorcières qui ricanent, des monstres qui rugissent, des fantômes qui gémissent... Ouvre ce livre et plonge-toi dans un monde aux bruits terrifiants - si tu oses !

 

monavis67

 

 Ca y est, nous sommes le 31 octobre, le soir d'Halloween ! Que diriez-vous de m'accompagner à une fête ? photo-81-.JPGPas n'importe quelle fête attention... la plus terrifiante, la plus effrayante et la plus horriiiiible des fêtes ! Un vampire assoiffé nous ouvre les portes de son château hanté. Les loups hurlent à la mort, les sorcières ont déjà chevauché leur balai et ricanent dans le ciel étoilé. Le grondement du tonnerre se fait entendre et les Zombies, les monstres et les squelettes sont déjà en chemin. Vite, vite, dépêchez-vous ! Que la drôle de fête commence !

 

 J'ai adoooré ce livre sonore terrifiant ! J'ai toujours aimé les livres photo(82)sur les sorcières, les fantômes et autres créatures fantastiques mais je n'avais même pas imaginé que ce genre de livre sonore puisse exister alors je peux vous dire que j'ai été vraiment ravie de cette trouvaille. Il y a 9 sons à écouter (bruits de tonnerre, rires démoniaques, loup, monstres, fantômes, musique effrayante,etc..) Les illustrations de Lee Wildish sont vraiment superbes, effrayantes à souhait mais pas trop, juste ce qu'il faut. Le livre est avant tout rigolo et mon fils de deux ans et demi l'a beaucoup aimé. On a vraiment l'impression de participer aux festivités en compagnie des personnages. C'est notre livre chouchou pour Halloween. Il plaira à coup sûr à tous les p'tits monstres qui aiment les histoires qui font peur mais pas trop. On adore !

 

En quelques mots :

Un livre sonore original et étonnant qui nous invite à une drôle de fête, cauchemardesque et rigolote en compagnie de toutes sortes de personnages amusants. 9 sons terrifiants pour se mettre dans l'ambiance. Parfait pour Halloween !

 

imagesHB

2220994031.2

chez Lou & Hilde

Voir les commentaires

2013-10-31T09:26:00+01:00

Adieu Benjamin (Chantal Cahour)

Publié par MyaRosa

Adieu Benjamin

Chantal Cahour

couv31851170.jpg

Catégorie(s) : Roman jeunesse / Drame

Edition / Collection : Gulf Stream / Les romans

Date de parution : janvier 2009

Nombre de pages : 157

Prix : 6,50€

 

L'histoire :

"Benjamin est mort, renversé par un chauffard."

Un jour d'octobre, la vie de Sophie bascule dans le chaos. La mort brutale de son petit frère bouleverse la famille. Les repères de chacun volent en éclats. Face à la détresse de ses parents, Sophie doit prendre en main les rênes de la maisonnée. Un rôle bien lourd à porter pour une adolescente qui doit aussi affronter son propre chagrin. Mais le souvenir de son frère la pousse en avant : au bout du chemin, il y a l'espoir, l'amitié... peut-être même l'amour !

 

monavis2

 

 C'est dans le cadre du challenge Livra'deux pour Pal'Addict que j'ai lu ce roman puisqu'il m'a été proposé par Liyah et que j'avais envie de le découvrir depuis longtemps. La période de la Toussaint s'y prête bien et comme il est souvent très difficile de parler de la mort et du deuil, j'avais envie de vous présenter quelques livres sur le sujet qui peuvent être une aide précieuse face aux situations difficiles.

 

 J'ai beaucoup aimé la façon dont Chantal Cahour traite le sujet : avec pudeur mais sans aucun tabou et surtout, elle a pris le temps de s'intéresser à toutes les réactions que l'on peut avoir et à tout ce que l'on peut ressentir face à la perte d'un être cher : la douleur, le déni, la tristesse, la colère, l'incompréhension,... Les personnages de ce roman réagissent tous d'une façon différente. Le père de Benjamin est en colère et veut venger la mort de son fils. La mère s'isole et passe ses journées à pleurer dans le noir et à rejeter ceux qui lui viennent en aide. Toute la rancoeur que le frère aîné ressentait depuis des années à l'encontre de son frère ressurgit et Sophie tente de faire face en laissant sa peine de côté pour s'occuper des autres. Mais il faudra bien que toute sa peine sorte un jour ou l'autre...

 

 Pauvre Sophie, si courageuse, si généreuse. On a l'impression qu'elle essaie de soulager les autres, de prendre leur peine sans jamais se soucier de la sienne. Je l'ai trouvée terriblement attachante et elle m'a beaucoup émue. J'ai trouvé ce roman juste et bouleversant. J'ai vraiment aimé la façon dont l'auteur aborde le deuil et je me suis retrouvée dans beaucoup de petites choses. Le regard des autres qui nous brûle,leur pitié qui nous rend encore plus en colère, l'envie de s'isoler tout le temps, la peur d'approcher les fêtes de fin d'année car on sait que plus rien ne sera jamais comme avant. Les objets que l'on retrouve et qui nous font autant de mal que de bien et dont on ne sait pas quoi faire. Les garder, s'en débarrasser ? Les sentiments contradictoires que l'on ressent, la culpabilité qui n'est jamais loin et nous fait nous sentir monstrueux lorsque l'on se met soudain à rire ou à sourire à nouveau. Ceux qui n'osent pas venir vous parler, sont maladroits et dont on attend tout et rien à la fois. On voudrait qu'ils viennent nous parler mais en même temps on aimerait qu'il fasse comme si tout était normal mais pourtant on leur en veut quand ils le font.

 

 C'est vraiment un très beau roman qui permet d'aborder la mort et le deuil au travers d'un récit fictif qui nous paraît pourtant tellement réel... C'est un récit juste, vibrant et plein d'émotions. C'est triste, évidemment, mais ce n'est pas un roman qui tire vers le bas, bien au contraire. Il nous pousse à aller de l'avant, en douceur, à notre rythme et à nous reconstruire autant qu'il est possible de le faire après un tel drame. L'auteur ne minimise à aucun moment les choses et lorsque l'on referme le livre, tout n'est pas tout beau, tout rose et c'est tant mieux car ça sonnerait faux, mais le récit se termine sur une note d'optimisme et de gaieté qui m'a beaucoup plu. Oui, je recommande ce roman, sans aucune hésitation !

 

"Est-ce que ça nous console de nous convaincre que les choses auraient pu être pires ?" (page 88)

 

En quelques mots :

Parce qu'il n'est jamais facile de parler de la mort aux enfants, ce roman aborde avec justesse et émotions la perte d'un être cher. On suit la famille de Sophie qui tente d'affronter ce terrible drame et de se reconstruire après la mort terriblement injuste et révoltante d'un enfant qui n'avait pas encore sept ans. C'est un très, très beau roman plein d'émotions.

 

A lire aussi :

¤ L'accident ¤

¤ 2 filles sur le toit ¤

¤ Ma soeur vit sur la cheminée ¤


Voir les commentaires

2013-10-30T07:52:00+01:00

Splat the cat : What was that ?

Publié par MyaRosa

Splat the cat : What was that ?

d'après le personnage créé par Rob Scotton

51QlcRcK6cL._SX342_.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse - Lecture en VO

Thèmes & Mots clés : Halloween - fête - peur - maison hantée - fantômes

Edition / Collection : Harper Festival / Splat the cat

Date de parution : 23 juillet 2013

Nombre de pages : 14

Prix : $6,99

Dès 4 ans

 

monavis67

 

 Comme je vous l'ai dit il y a quelques jours, ne trouvant pas mon bonheur dans les albums francophones sur le 510gd2vKa5L._SX342_.jpgthème d'Halloween, j'ai décidé de me tourner vers ceux en VO. Je suis une grande fan de Splat mais je ne sais pas si ses albums d'Halloween seront un jour traduits en français alors je me suis dépêchée de me procurer un exemplaire de chaque. Celui-ci est tout nouveau et j'adooooore la couverture. Pas vous ?

 

 Dans cette histoire, la récolte de bonbons est terminée mais Harry Souris (Seymour dans la VO) est parti tout seul visiter la vieille maison qui fait peur à tout le monde et il n'est pas revenu... Splat avait décidé de ne pas y mettre les pieds car il la trouve bien trop effrayante, mais pas question de laisser son ami là-bas. Peut-être qu'il est en danger ! Splat et Grouff (Spike dans la VO) s'aventurent donc dans cette vieille bicoque effrayante et ils ne sont pas au bout de leurs surprises. Ils vont croiser des choses étranges et photo-78-.JPGterrifiantes : une sorcière, des canards vampires et surtout des fantôôôôômes ! Arriveront-il à trouver Harry Souris et à sortir de cette abominable maison hantée ?

 

 Comme à chaque fois, c'est un réel plaisir de retrouver Splat et ses amis dans de nouvelles aventures. J'ai adoré cette petite histoire, drôle et pleine de suspense. Les illustrations sont vraiment ravissantes et fourmillent de détails. Cet album est souple et il y a des volets à soulever sur toutes les pages. On découvre ainsi ce qui se cache derrière les costumes et les cris terrifiants qui effraient nos petits personnages. Les explications sont rigolotes et la fin... la fin est géniale ! Une réussite ! Même si je n'y crois pas trop, j'espère que cet album sera un jour traduit en français...

 

En quelques mots :

Encore un album totalement génial de Splat dans lequel il va vivre une drôle d'aventure, effrayante pour lui mais très rigolote pour nous ! J'ai adoré les illustrations remplies de détails, l'histoire pleine de rebondissements et la fin riche en surprises. Un régal !

 

imagesHB

 

2220994031.2

chez Lou & Hilde

Voir les commentaires

2013-10-29T17:01:00+01:00

Revanche (Cat Clarke)

Publié par MyaRosa

Revanche

(Undone)

Cat Clarke

couv18076015

Catégorie(s) : Drame - Roman young-adult - Littérature anglaise

Edition / Collection : Robert Laffont / R

Date de parution : 17 octobre 2013

Nombre de pages : 491

Prix : 18,50€

 

L'histoire :

La vie est injuste.

Jem Halliday est amoureuse de Kai, son meilleur ami, qui est gay.

Pas vraiment l’idéal, mais Jem s’est faite à l’idée.

La vie est cruelle.

Une vidéo de Kai en compagnie d’un garçon a été postée sur Internet.

Il ne l’a pas supporté et s’est suicidé.

Sa vie ne sera que vengeance.

Quoi qu’il lui en coûte, Jem a décidé de découvrir qui sont les responsables et de les faire payer, un par un, jusqu’au dernier.

 

monavis

 

 C'est le troisième roman de Cat Clarke que je lis, cette année, et je suis, une fois encore, bluffée par son talent et sa façon d'aborder avec justesse et objectivité l'adolescence. Ce roman s'inspire d'un fait bien réel,  tragique et bouleversant, qui s'est déroulé en 2010 aux Etats-Unis. Un adolescent de dix-huit ans s'est suicidé après avoir laissé un message d'adieu sur facebook. C'était un jeune homme timide et discret dont l'homosexualité avait été rendue publique par son colocataire qui l'avait filmé, à son insu, avec un autre homme. Quelle tragédie ! Dans son roman, Cat Clarke a choisi de s'inspirer de cette histoire. Kai, le meilleur ami de Jem, n'est déjà plus là lorsque l'histoire commence, mais il lui a laissé des lettres (une pour chaque mois de l'année) qu'elle doit ouvrir au compte-goutte et qui doivent l'aider à aller de l'avant et à continuer la vie sans lui. Chose qui ne va pas de soi puisque Kai et Jem étaient inséparables et avaient une relation vraiment fusionnelle et exclusive. Nous suivons donc Jem, après le décès de Kai, qui a rapidement décidé de le venger en faisant payer les coupables. Elle met en place un plan machiavélique qui va se dérouler sur une année complète...

 

 J'ai trouvé ce roman totalement addictif. Cat Clarke sait décrire les adolescents actuels et tout ce qui les caractérise avec brio. Elle parle d'alcool et de sexualité sans y aller par quatre chemins et les personnages qu'elle nous présente sont, pour la plupart, superficiels et détestables et semblent en même temps plus vrais que nature. C'est souvent cru, révoltant et en même temps, elle ne semble pas les juger. Elle nous décrit ce petit monde d'égoïsme et de méchanceté en toute objectivité, ce qui rend la chose encore plus abjecte et révoltante. Quel monde ! Franchement, c'est effrayant ! Elle arrive avec une facilité déconcertante et d'une manière surprenante à rendre tout ce petit monde plus humain au fil de la lecture. Je n'ai pas pu décrocher de ce roman et j'ai adoré détester ou adorer les personnages. J'ai aimé suivre Jem dans sa transformation et dans l'accomplissement de son plan diabolique qui m'a fait penser à la série "Revenge".

 

 Petits bémols, je trouve qu'on devine assez rapidement certaines choses et je n'ai pas été émue comme je l'aurais voulu par les lettres de Kai. Bien entendu, la situation et l'amitié qui unit Jem et Kai m'ont émue, mais pas les lettres. Ca n'apportait finalement pas grand chose au roman, à part une petite piqure de rappel pour ne pas que l'on oublie l'objectif de Jem et j'ai trouvé cela assez égoïste de la part de Kai. En revanche (sans mauvais jeu de mots), j'ai vraiment aimé la façon dont notre regard change sur les personnages. Même si je n'ai pas été surprise par la fin comme je l'aurais voulu, les dernières lignes m'ont beaucoup touchée et je trouve que c'est un roman à faire lire à tous les adolescents. Pour que chacun se rende compte du mal qu'il peut faire autour de lui et des vies détruites à cause de blagues stupides, de broutilles et des dérives entraînées par les nouvelles technologies... C'est un roman poignant qui nous brise le coeur en mille morceaux et je me suis sentie vraiment mal après l'avoir lu. J'aime ce genre de lectures dont on ne sort pas indemne et qui invitent à la réflexion. Pour le coup, je suis servie ! Merci Cat Clarke ! Bon, sur ce, je vais aller pleurer un bon coup et je reviens après...

 

"Il me manque tellement. Ca ne devient pas plus facile. Peu importe ce que les gens disent, le temps ne guérit pas les blessures. Il vous montre simplement de nouvelles, et encore plus douloureuses manières de souffrir de l'absence de quelqu'un. Plus cette personne est partie depuis longtemps , pire c'est, parce qu'on commence à oublier son sourire, sa façon de pencher la tête lorsqu'elle réfléchissait, de vous regarder et de deviner ce à quoi vous pensiez. Les photos ne la font pas du tout revivre non plus. Bientôt, on se met même à avoir la sensation que les vrais souvenirs ont été remplacés par des images photographiques - comme si la seule façon de se rappeler cette personne se trouvait désormais sur un cliché, et qu'elle devenait bidimensionnelle. Et vu comme ça déchire le coeur rien que d'y penser, on évite de le faire." (pages 258-259)

 

En quelques mots :

Cat Clarke signe ici un roman brûlant et poignant dont on ne sort pas indemne. Elle dissèque avec brio l'adolescence et ses troubles et les dérives que peuvent entraîner les nouvelles technologies et les réseaux sociaux. En s'inspirant d'un fait réel, elle rend son récit encore plus percutant et troublant.

 

 


 

 

¤¤

 

J'en profite pour vous parler d'une très belle association qui offre aux adolescents et jeunes (hommes et femmes) la possibilité de parler et d'être écouté sans jugement.

L'association écoute, accueille et accompagne les jeunes qui se sentent isolés ou rejetés par leurs proches. Parce qu'il ne faut pas que ce genre de choses se reproduisent... Parce que personne ne devrait avoir honte ou être jugé à cause de sa sexualité. Parce que c'est inadmissible et que ça ne devrait jamais arriver qu'un jeune en vienne à se donner la mort parce qu'il se sent montré du doigt et rejeté... N'hésitez-pas à aller faire un tour sur le site de l'association pour plus d'informations. Il y a également un numéro d'appel : 06 31 59 69 50

 

indexBV.jpg

 


Voir les commentaires

2013-10-29T09:59:00+01:00

Le Secret de grand-mère

Publié par MyaRosa

Le Secret de grand-mère

Marie Sellier (texte) & Armande Oswald (illustrations)

51Pzrkwu5DL._SX342_.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : secrets de famille - non-dit - mystère - culpabilité

Edition / Collection : Seuil Jeunesse

Date de parution : 22 août 2013

Nombre de pages : 48

Prix : 14€

Dès 7 ans

 

L'histoire :

Pourquoi mère-grand porte-t-elle ces affreuses bottines noires ? Pourquoi grand-mère a-t-elle l'air d'une petite fille en faute lorsqu'elle rend visite à sa mère ? Que s'est-il passé autrefois entre elles deux ?
Du haut de ses huit ans, Marie observe, s'interroge et tente de comprendre...

 

monavis

 

 Voilà un album vraiment surprenant qui parle avec finesse et subtilité de sujets pas évident à aborder avec des enfants : les secrets de famille et la culpabilité.

 

photo-76-.JPG La petite Marie, huit ans, accompagne sa grand-mère tous les mercredis chez son arrière-grand-mère. C'est un moment qu'elle redoute beaucoup car Mère-Grand lui fait peur. C'est une femme très, très vieille, toute ratatinée et qui a des bottines déformées. Elle imagine à l'intérieur de ces étranges chaussures toutes sortes d'horreurs qui lui font faire des cauchemars. Et puis, elle sent bien que quelque chose ne va pas entre sa grand-mère et Mère-Grand. Lorsqu'elles sont ensemble, sa grand-mère se recroqueville et ressemble à une petite fille. Marie nous explique avec ses mots et son innocence le froid qu'elle sent entre ces photo-77-.JPGdeux femmes et le mystère qui semble planer au-dessus d'elles. La petite fille très effrayée, n'ose pas poser de question, mais sa grand-mère, sentant sa détresse, lui dévoile son secret...

 

 Cet album m'a beaucoup émue. Le sujet est vraiment délicat mais il est traité avec beaucoup de pudeur et d'habileté. Parce que toutes les familles cachent des secrets, des rancoeurs, de la culpabilité, cet album permet d'en parler en douceur. Il nous montre aussi que les enfants sont très observateurs et comprennent bien plus de choses que ce que l'on croit. Ils sentent les tensions, les secrets et ce n'est pas toujours une bonne chose de leur cacher des choses car ça alimente leur imagination et leurs peurs. Ils s'imaginent souvent des histoires bien plus terrifiantes que la vérité. Le texte est vraiment poignant et d'une grande sensibilité, comme toujours avec Marie Sellier. J'ai été moins séduite par les illustrations peintes par Armande Oswald mais je dois reconnaître qu'elle a réussi à retranscrire parfaitement l'atmosphère qui se dégage des mots de Marie Sellier. Les images sont floues, sombres et inquiétantes à l'image de ce secret qui étouffe la famille de Marie.

 

En quelques mots :

Un album d'une grande sensibilité qui traite avec pudeur et délicatesse des sujets difficiles : les secrets de famille, la notion de culpabilité et la difficulté de pardonner.

 

BVN.jpg

Voir les commentaires

2013-10-29T07:57:00+01:00

Mes lectures d'Halloween

Publié par MyaRosa

imagesHB.png

 

 Comme pour Noël, j'ai décidé de réunir sur la même page toutes mes lectures d'Halloween : histoires de sorcières ou de fantômes, coloriages de monstres, romans à l'atmosphère étrange et inquiétante, etc... Ce billet sera complété au fur et à mesure et il y aura certainement d'autres petites choses en rapport avec ce thème (recettes de cuisine, playlist, liste de films, bons plans, idées d'activités, etc...). Il vous suffit de cliquer sur la couverture de votre choix pour découvrir ma chronique sur ce livre. N'hésitez-pas à me donner votre avis et/ou à me laisser vos conseils et suggestions en commentaire, sous cet article. J'espère que cela vous plaira... Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter un joyeux Halloween !

 

Les romans :

couv40434868.jpg ¤ couv60295151.jpg ¤ couv4518216.jpg ¤ couv18639647.jpg ¤ couv40286874.jpg ¤ couv13789409.jpg ¤ couv30635173.jpg ¤ couv37242448.jpg ¤ couv75505778.jpg ¤ couv35786968.jpg ¤ couv45545687.jpg ¤ couv66257750.jpg ¤ couv25034261 ¤ couv43968510 ¤ couv13080324.jpg ¤ couv60056319.gif.jpg ¤ couv30061852 ¤ couv26739020 ¤ ouuuh ¤   ¤   ¤  ¤  ¤  ¤   ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤ ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  

 

Les albums :

couv24633293.jpg ¤ couv8583322.png.jpg ¤ couv23925673.jpg ¤ cbh ¤ couv48086901.jpg ¤ couv63304782.jpg ¤ couv72842098.jpg ¤ couv66654371.jpg ¤ couv72610897.gif.jpg ¤ couv49985268.png.jpg ¤ 51QlcRcK6cL. SX342 ¤ bvnnnn.jpg ¤ 51dIBdV7fdL._SY445_.jpg ¤ noisyspookybook fr ¤ onvoledesarbres ¤ DRACULA ¤ couv16662025 ¤ couv57153972 ¤ img019 ¤ 9791023503135 ¤ couv27344226.jpg ¤ couv14188411.jpg ¤ couv25221485.jpg ¤ couv34430390.jpg ¤ ps ¤ couv4030516.jpg ¤   ¤   ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤  ¤ ¤  ¤  ¤

 

Les livres, jeux & activités :

9781409559351 ¤ HFNKBV ¤ spooky doodle box fr ¤ imagesBN.jpg ¤ 98765444789 ¤ couv33135198.jpg ¤ make a picture sb monsters f ¤ les-monstres-autocollants-usborne ¤ les-zombies-autocollants-usborne ¤  ¤ ¤ ¤ ¤

 

 

 

 

Je participe au Challenge Halloween organisé par Lou & Hilde !

 

Dernière mise à jour le 01/07/16

HGFDJL

Voir les commentaires

2013-10-28T09:33:00+01:00

Les trois petits cochons (Anne-Sophie Baumann)

Publié par MyaRosa

Les trois petits cochons

Anne-Sophie Baumann (texte) & Elise Mansot (illustrations)

d'après un conte populaire anglo-saxon

51oV8XoNlqL._SX342_.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : conte populaire - loup - cochons - courage - travail

Edition / Collection : Hatier Jeunesse / Mon théâtre de contes

Date de parution : 15 octobre 2013

Nombre de pages : 10

Prix : 9,99€

Dès 2 ans

 

Présentation de l'éditeur :

Un livre-théâtre avec mille et un détails à observer pour plonger avec délices dans l'univers merveilleux des contes.

 

monavis.jpg

 

 Quel plaisir de redécouvrir ce conte populaire dans une version gai et coloré ! Comme pour tous les titres de photo-74-.JPGcette charmante collection, j'ai été charmée par les belles illustrations et agréablement surprise par le texte raccourci mais qui conserve tout de même tous les éléments importants. Ce conte a été un peu édulcoré au fil des années puisqu'à l'origine, les deux premiers cochons étaient dévorés par le loup. Dans celle-ci comme dans la plupart des adaptations que l'on retrouve aujourd'hui, les petits cochons se réfugient dans la maison de briques de leur frère.

 

 Les interprétations sont nombreuses. Les deux premiers cochons que l'on rencontre ne pensent qu'à s'amuser et se dépêchent de terminer leur maison tandis que le dernier a photo-75-.JPGpréféré faire les choses correctement même si c'était long et épuisant. Il est donc question de courage et de travail. On peut aussi voir dans ce conte une représentation de la vie. Le loup incarnant les vicissitudes, il est question d'anticipation et de courage. Le troisième cochon sans doute mieux préparé affronte les événements courageusement et dignement et s'en sortira indemne.

 

 Ce qui m'a plu dans cette version, ce sont les petits notes d'humour glissées dans le texte et dans les dialogues et le fait que l'on rentre pleinement au coeur de l'histoire grâce aux décors en découpe. Les pages fourmillent de petits détails amusants que l'on ne se lasse pas d'observer. C'est vraiment très, très joli !

 

En quelques mots :

Encore un joli titre de cette collection que j'aime beaucoup et qui nous propose de redécouvrir des contes classiques  et incontournables dans des adaptations accessibles aux plus jeunes. On plonge au coeur de l'histoire. C'est charmant, détaillé et ravissant !


Voir les commentaires

2013-10-28T08:59:00+01:00

Où sont les trois petits cochons ?

Publié par MyaRosa

Où sont les trois petits cochons ?

Agnès de Lestrade (texte) & Prisca Le Tandé (illustrations)

couv53674093.jpg

Catégorie(s) : Roman illustré - Jeunesse

Edition / Collection : Nathan / Premières lectures

Date de parution : 7 mai 2013

Nombre de pages : 29

Prix : 5,60€

Dès 6 ans

 

L'histoire :

Rosalie adore sa maison toute propre. Mais un jour, Gaston lui confie ses trois petits cochons...

 

monavis2

 

 Ce petit roman nous raconte la rencontre improbable entre une autruche plus que maniaque et trois petits photo-73-.JPGcochons polissons et pas très propres. Rosalie l'autruche passe ses journées à nettoyer sa maison de fond en comble. Elle aime tellement la propreté qu'elle ne laisse personne rentrer chez elle et n'a pas d'amis car elle les trouve bien trop salissants. Mais voilà qu'un jour son voisin Gaston le cochon lui confie ses trois petits polissons. Rosalie n'a pas le temps de refuser qu'ils sont déjà en train de mettre du désordre et de la saleté partout. Son pire cauchemar prend vie sous ses yeux ! Le pire, vous croyez ? La pauvre Rosalie n'est pas au bout de ses peines car voilà que les trois petits cochons ont disparu ! photo-72-.JPGCette mésaventure va lui montrer qu'il y a des choses beaucoup plus importantes que la propreté, dans la vie. Les amis, par exemple...

 

 J'ai beaucoup aimé ce petit roman. La rencontre entre cette autruche maniaque et ces petits cochons espiègles est délicieuse. L'histoire est pleine de rebondissements et d'humour et les illustrations sont vraiment jolies et très colorées. La petite autruche va vivre une aventure imprévue qui va bouleverser sa vie et lui faire voir les choses autrement... Ce roman est idéale pour les enfants qui commencent tout juste l'apprentissage de la lecture. Le texte est adapté et la mise en page également. C'est écrit gros, les sons sont facilement identifiables et tout est fait pour rendre la lecture plus agréable : il y a de petits bulles et des illustrations sur chaque page.

 

En quelques mots :

Une histoire drôle et originale dans laquelle on rencontre des tas d'animaux qui vont vivre ensemble une folle journée. C'est parfait pour les enfants qui commencent à apprendre à lire et ça permet de passer en douceur des albums aux romans.


Voir les commentaires

2013-10-28T08:08:00+01:00

Les très petits cochons

Publié par MyaRosa

Les très petits cochons

Martine Camillieri & Angélique Villeneuve

41gQh272o4L._SX342_.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & mots clés : humour - conte - loup - objets du quotidien

Edition / Collection : Seuil Jeunesse

Date de parution : 22 août 2013

Nombre de pages : 48

Prix : 13,90€

Dès 3 ans

 

L'histoire :

Quand les trois petits cochons s'appelaient Jambon, Rillette et Lardon...

 

monavis878

 

 Angélique Villeneuve et Martine Camillieri revisitent, avec beaucoup d'humour et d'imagination, le célèbre photo-71-.JPGconte des trois petits cochons. Dans cette histoire, les trois petits cochons s'appelent Jambon, Rillette et Lardon. Lassés de devoir toujours ranger leur chambre et se laver le groin, ils décident de quitter la maison familiale pour se construire chacun un logis. Le premier décide de se construire une maison avec des pailles à orangeade et une piscine pour pouvoir barboter toute la journée. Mais un terrible loup rôde et menace de les transformer en saucisson... Vous vous doutez bien que comme dans le célèbre conte, il n'a qu'à souffler pour faire tomber toutes les pailles. Le second cochon décide, quant à lui, de se construire une maison en pain grillé, ce qui donne encore plus envie au loup de le manger puisqu'il s'imagine déguster un sandwich de p'tit cochon. Le troisième cochon qui aimait beaucoup les desserts, décide de construire une maison avec des morceaux de sucre. A photo-70-.JPGvotre avis, vont-ils finir en saucissons ? Comment l'histoire va-t-elle se terminer ?

 

 Je dois dire que j'étais un peu rebutée par la couverture de ce livre, un peu trop kitsch à mon goût, mais agréablement surprise par l'histoire. J'ai beaucoup aimé ce dépoussiérage du célèbre conte et même si je ne suis vraiment pas fan des illustrations bien que j'adore l'idée (ce sont des installations réalisées avec des jouets et des objets du quotidien), je reconnais qu'il y a eu beaucoup de travail et que c'est très intéressant. J'ai beaucoup aimé la façon dont sont détournés de petits détails du conte : la paille qui devient des pailles à orangeade ou le loup qui finit non pas dans une marmite de soupe ou d'eau bouillante, mais dans... chut, ça je ne vous le dévoilerai pas, mais c'est savoureux comme final ! A chaque fois, les fantasmes du loup apparaissent sous nos yeux et j'ai adoré cette idée et la façon dont ils sont représentés. Ce conte est rendu très actuel avec tout ce que cela implique notamment les allusions à la société de consommation. En tout cas, c'est un album très amusant qui donnera certainement envie aux enfants de laisser parler leur imagination et de mettre en scène leurs jouets en inventant de belles et drôles d'histoires.

 

En quelques mots :

Un album qui ne manque pas d'originalité et d'humour. Je ne raffole pas de ce genre d'illustrations, mais j'ai beaucoup aimé la façon dont le conte traditionnel est revisité. C'est drôle, décalé et la fin est géniale !


Voir les commentaires

2013-10-27T21:49:00+01:00

Fantômes et sorcières

Publié par MyaRosa

Fantômes et sorcières

(Spooky colouring book)

Candice Whatmore, Kirsteen Rogers et Lizzie Barber

HFNKBV.jpg

Catégorie(s) : Cahier d'activités - Livre de coloriage

Thèmes & Mots clés : Halloween - fantômes - sorcières - magie - monstres - fête

Edition / Collection : Usborne / Livres de coloriage

Date de parution : 9 septembre 2010

Nombre de pages : 32

Prix : 5,50€

Dès 4 ans

 

Présentation de l'éditeur :

Es-tu assez courageux pour ouvrir ce livre ?

Auras-tu la témérité de colorier et de dessiner sur toutes les pages ?

Il n'y a qu'une manière de le savoir !

 

monavis67

 

Voilà LE livre de coloriages que je cherchais pour fêter dignement Halloween ! J'adore l'atmosphère étrange et inquiétante qui ressort de ce livre. Les illustrations sont superbes, lugubres à souhait, sans pour autant photo-65-.JPGêtre trop effrayantes car il s'agit tout de même d'un livre qui s'adresse principalement aux enfants (à partir de 4 ans). Fantômes, sorcières, toiles d'araignées, citrouilles, monstres effrayants, squelettes et potions magiques ont la part belle dans ce joli cahier de coloriages. De quoi frissonner de plaisir !

 

 Il y a une page avec plein de conseils et d'idées pour réaliser de jolis dessins et coloriages et on peut même s'entraîner avant de commencer. Sur les pages de droite, on découvre de grandes illustrations à colorier et sur les pages de gauche il y a des dessins à compléter en suivant les instructions ou en laissant parler son imagination. Au total, quinze scènes sont à découvrir : "Portraits de revenants", "Mets-y les doigts" (prépare des mets écoeurants pour la fête d'Halloween), "La nuit ensorcelante", "Une tête de citrouille", "Provisions magiques", "Film d'horreur", "Le monstre de Frankenstein", "La maison hantée", "Des tombes macabres", "Plantes maudites", "Aux animaux abominables", "Le bateau fantôme", "Dans le chaudron", "Des bonbons ou un sort ?", et "Spectacle de monstres". J'ADORE !

 

hallo.jpg

 

En quelques mots :

Si vous cherchez un livre de dessins et de coloriages sur le thème d'Halloween, j'ai ce qu'il vous faut ! Celui-ci est vraiment parfait et m'a totalement convaincue. Les thèmes sont très variés, les illustrations sont superbes et parfaitement dans l'esprit effrayant et festif de cette jolie fête. GENIAL !

 

 

2220994031.2

chez Lou & Hilde


Voir les commentaires

2013-10-27T20:26:00+01:00

L'école de Tibi

Publié par MyaRosa

L'école de Tibi

Zidrou (texte) & Frédéric Rébéna (illustrations)

9782092546949.JPG

Catégorie(s) : Roman illustré - Jeunesse

Edition / Collection : Nathan / Premiers romans

Date de parution : 5 septembre 2013

Nombre de pages : 30

Prix : 5,60€

Dès 6 ans

 

L'histoire :

Aujourd'hui, c'est la première fois que Tibi va à l'école. Il faut faire des kilomètres à pied, mais le petit garçon est heureux, avec son beau cahier tout neuf et son stylo quatre couleurs. Il va apprendre des tas de choses... Même des choses auxquelles il ne s'attend pas...

 

monavis753

 

 Tibi est un petit garçon sénégalais qui rêve de devenir footballeur professionnel. Il va vivre sa première rentrée à l'école. Il est tout excité et très fier car il a un beau cahier tout neuf et un stylo quatre couleurs. Cette première journée va être riche en découvertes et Tibi et impatient de raconter tout ce qu'il a appris à sa maman.

 

 J'ai beaucoup aimé cette petite histoire. Le texte et plein d'humour et en même temps plein de sagesse et d'émotions. C'est un bon moyen de faire découvrir à nos enfants la chance qu'ils ont d'avoir si facilement accès à l'école et de pouvoir apprendre dans de bonnes conditions. C'est un livre qui parle également de l'importance de la scolarisation et il est aussi et surtout question de générosité et de partage. Notre petit Tibi, si fier de son beau cahier tout neuf et de son stylo quatre couleurs ne va pas hésiter à sacrifier tout cela pour en offrir une partie à ceux qui n'ont pas sa chance. Une belle leçon de vie et un très beau roman, joliment illustré, qui devrait plaire aux enfants de six ans et plus.

 

photo-62-.JPG

 

"Maman est allée à l'école jusqu'à 9 ans. Après, elle a dû rester à la maison pour balayer, laver les habits, faire les courses... Le papa de maman trouvait qu'une fille n'avait pas besoin de faire des études. C'est dommage car si maman était allée à l'école, elle aurait pu étudier pour devenir docteur. Comme ça, elle aurait pu guérir grand-père quand il est tombé malade. Maman, elle dit souvent : "Etudier, c'est comme planter un manguier. On doit attendre des années et des années avant de manger ses fruits." (page 8)

 

photo-61-.JPG

 

En quelques mots :

Un petit roman très touchant qui montre à nos enfants l'importance de l'école et la chance qu'ils ont de pouvoir étudier dans de bonnes conditions. Tibi est un petit personnage très attachant qui fait preuve de beaucoup de générosité.


Voir les commentaires

2013-10-27T17:25:00+01:00

Le Kididoc des qui ?

Publié par MyaRosa

Le Kididoc des qui ?

Sylvie Baussier (texte) & Didier Balicevic (illustrations)

9782092539811.JPG

Catégorie(s) : Documentaire - Jeunesse

Thèmes & Mots clés : Histoire - découvertes - inventions - curiosité

Edition / Collection : Nathan / Kididoc

Date de parution : 10 octobre 2013

Nombre de pages : 34

Prix : 15,90€

Dès 5 ans

 

Présentation de l'éditeur :

Curieux petit, curieux pour la vie !

Le premier livre animé qui répond à tous les "qui" des enfants !

 

monavis878

 

Ce n'est pas souvent que je vous présente des documentaires, et pourtant j'adore ça ! Je sais que ça plait beaucoup aux enfants et j'ai des titres très sympas à la maison donc je vais essayer de vous en présenter plus souvent. Je sais que ce n'est pas toujours facile de faire son choix car il en existe tellement... A la maison, nous aimons beaucoup les Kididoc car ils sont bien conçus, ludiques et amusants. Il y a toujours beaucoup de couleurs, des explications claires et concises, de jolies illustrations, des choses à soulever, à déplacer, à faire bouger et des volets à soulever.

 

 Après le kididoc des pourquoi, le kididoc des comment et le kididoc des combien, voici le kididoc des qui ! Ce livre très complet nous propose de revenir sur les grandes périodes de l'Histoire et de partir à la rencontre des plus grands personnages et à la découverte des inventions qui ont marqué leur époque. Qui était Robin des bois ? Qui a inventé le cinéma ? Qui a créé le chewing-gum ? Qui étaient les mousquetaires ? Qui a déchiffré les hyéroglyphes ? Autant de questions qui trouveront réponse dans ce documentaire, pour satisfaire l'appétît des petits curieux.

 

 Chaque double page est consacrée à une thématique : les hommes de la préhistoire, l'Egypte des pharaons, les gladiateurs, les chevaliers, les explorateurs, au château de Versailles, les pirates, les indiens d'Amérique, petits mystères rigolos, quels inventeurs !, rouler et voler, A table ! , des personnages célèbres. De quoi faire de jolies découvertes ! En plus de tout cela, on retrouve un petit quiz à la fin de l'ouvrage pour tester ses connaissances.

 

En quelques mots :

Un documentaire très complet pour répondre aux questions que se posent les enfants sur les grandes inventions et les personnages qui ont marqué l'Histoire. Conseillé à partir de 5 ans, cet ouvrage est idéal pour une première approche des grandes époques de l'Histoire et donnera certainement envie à votre enfant d'aller plus loin dans sa découverte des pirates, des gladiateurs ou des égyptiens, par exemple. Comme "l'appétit vient en mangeant", ce petit livre satisfait et en même temps attise la curiosité... J'adore !


Voir les commentaires

2013-10-26T04:00:00+02:00

Regarde comme je t'aime

Publié par MyaRosa

Regarde comme je t'aime

Christel Denolle & Emiri Hayashi

9782092545652.JPG

Catégorie(s) : Album jeunesse - Livre à toucher

Thèmes & Mots clés : tendresse - amour - quotidien - animaux - complicité - câlins

Edition / Collection : Nathan / Petit Nathan (Regarde)

Date de parution : 9 octobre 2013

Nombre de pages : 12

Prix : 13,90€

Dès 6 mois

 

Présentation de l'éditeur :

Le bébé retrouve dans cet album l'expérience d'une relation tendre et chaleureuse qu'il connaît bien. Ce lien  participe à la construction de sa sécurité affective qui lui permettra d'être actif et d'explorer le monde. Page après page, le bébé retrouve avec plaisir les mêmes personnages, le décor et le rythme récurrent du texte.

 

monavis878

 

 Je vous ai déjà présenté de nombreux livres illustrés par Emiri Hayashi car je suis totalement subjuguée par photo-45--copie-1.JPGses illustrations qui m'émerveillent à chaque fois. J'aime sa façon de dessiner, la tendresse qui émane de ses illustrations et les couleurs qui sont toujours douces et bien coordonnées. Nous avons chez nous plusieurs titres de la série "Regarde" et on ne se lasse pas de les feuilleter. Mon petit bonhomme de deux ans et demi adore et c'est maintenant sa petite soeur de cinq mois et demi qui les découvre à son tour.

 

  J'aime cette collection parce qu'en plus d'être jolis, les livres ont été conçus en collaboration avec Christel Denolle qui est psychologue et psychanalyste spécialisée dans le développement des tout-petits. Tout est fait pour que ces livres attirent leur regard et les intéresse, que ce soit dans les contrastes forts ou bien les thèmes abordés. Il y a dans les illustrations des parties brillantes et scintillantes qui sont très agréables à regarder.

 

 Ce nouvel album nous propose de suivre un ourson et sa maman dans leur quotidien. Ils se promènent dans la photo-46--copie-1.JPGnature et nous suivons les petites moments de bonheur et de tendresse qu'ils partagent. Ils évoluent dans un paysage enneigé, féérique et magnifique, se baladent, mangent, se lavent dans une rivière, se chatouillent, se câlinent et vont se coucher. Tout dans le texte et dans les illustrations est tendre et adorable. Les pages sont pleines de petits détails à observer sans pour autant que ce soit trop chargé. C'est un petit album vraiment trop mignon qui est également parfait comme histoire du soir pour les tout-petits. Petit détail à savoir toutefois, les livres de cette collection sont très grands et plutôt lourds. Impossible de laisser un bébé de six mois les manipuler seul. C'est une lecture durant laquelle il faut accompagner le bébé, mais c'est une bonne chose car ça donne l'occasion de lui raconter l'histoire, de lui montrer tout ce qu'il y a à découvrir et de partager ainsi un tendre moment de complicité.

 

photo-47--copie-1.JPG

En quelques mots :

Encore un album fabuleux, merveilleusement illustré par Emiri Hayashi et parfaitement adapté aux bébés puisqu'il a été conçu en collaboration avec une professionnelle du développement des tout-petits. L'histoire, les illustrations, tout est tendre et lumineux. C'est superbe !


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog