Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2014-01-27T07:38:00+01:00

Le Journal secret d'Amy Wingate (Willa Marsh)

Publié par MyaRosa

Le Journal secret d'Amy Wingate

(Amy Wingate's journal)

Willa Marsh

41oq-4PZPPL._SY445_.jpg

Catégorie(s) : Littérature anglaise - Roman contemporain

Edition / Collection : J'ai Lu

Date de parution : 5 février 2014

Nombre de pages : 251

Prix : 6,70€

 

L'histoire :

La cinquantaine plutôt revêche, Amy Wingate, ex-professeure qui vit seule dans une étroite bicoque victorienne du bord de mer, se met à tenir un journal pour chasser son vague à l'âme. Pas très drôle ? Méfions-nous des apparences. D'abord, il y a cet imbroglio sentimental à rebondissements autour de Francesca et Simon, couple de trentenaires légèrement ridicules qui se piquent d'offrir à Amy une vie sociale. Et puis, cette complicité qui lie l'ex-professeure à Gary, punk, voleur à l'étalage, mais aussi catalyseur du retour sur le passé qu'elle entreprend grâce à son journal. De lourds secrets remontent à la surface. Amy doit dompter le passé... et remettre tout le monde dans le droit chemin. Mais comment ? Il n'y a qu'à lire par-dessus son épaule pour le savoir.

 

monavis878

 

 Après avoir été clouée au lit plusieurs jours à cause de la grippe, je reprends peu à peu les rennes du blog. J'ai profité d'une insomnie pour terminer ma lecture de ce roman dont j'avais hâte de vous parler. Cela faisait un moment que je voulais découvrir Willa Marsh, auteur contemporaine anglaise originaire du Sommerset, qui a notamment publié "Meurtres entre soeurs" et "Meurtres au manoir" - deux romans que j'ai envie de découvrir depuis longtemps. J'ignorais que Willa Marsh était un pseudonyme. Le saviez-vous ? Derrière ce nom se cache en fait l'auteur Marcia Willett qui a publié une vingtaine de romans mais malheureusement il y en a très peu qui ont été traduits en français. Parmi eux se trouve le roman "Une semaine en hiver" qui est dans ma PAL aussi. Je me disais bien que ce nom m'était familier ! Bref, tout ça pour vous dire que ça y est, j'ai enfin découvert la plume de Willa Marsh et que j'en suis très heureuse car je l'ai trouvé savoureuse et j'ai passé un délicieux moment.

 

 Amy Wingate a la cinquantaine. C'est une enseignante à la retraite qui vit seule dans une maison victorienne en bord de mer. Pour lutter contre ses accès de colère qui deviennent de plus en plus fréquents, Amy se lance, sans trop y croire, dans l'écriture d'un journal. Parce qu'elle est studieuse - forcément, une ancienne 9782746714496.jpgenseignante -, elle s'attelle quotidiennement à cette tâche. Elle commence par y décrire, avec beaucoup de cynisme et d'amertume, son entourage et ses amis et puis au fil du temps, la corvée devient un véritable plaisir qu'elle ne manquerait pour rien au monde et elle en vient même à se dévoiler, à revenir sur son passé, sur ses souvenirs qu'elle ne voulait surtout pas voir remonter à surface... Nous suivons Amy durant six mois et notre regard change du tout au tout. On apprend à la connaître, on comprend pourquoi elle est devenue cette femme revêche et solitaire et on s'attache à elle sans même s'en rendre compte.

 

 J'ai vraiment adoré ce roman. L'écriture de Willa Marsh est délicieuse. Il y a ce petit côté british adorable, ce ton suranné dont je ne me lasse pas et puis beaucoup de cynisme et de piquant. Notre Amy est carrément odieuse au début du roman. Elle a l'air d'une vieille femme bien élevée, toujours très polie - ce qu'elle est -, mais sous son air angélique se cache en vérité une femme au ton acerbe qui décortique et analyse les moindres faits et gestes de ses proches dans son journal. Après les sourires et les politesses à l'heure du thé, elle s'installe à son bureau pour se moquer et critiquer son entourage. Et pourtant, même si ça paraît difficile à croire, on s'attache à elle. Amy Wingate est loin d'être une femme hautaine. Elle a eu une vie difficile, a essayé tant bien que mal de se relever de plusieurs abandons et s'est forgée une carapace pour continuer à avancer sans se retourner. Mais ce journal et la rencontre d'un jeune délinquant vont pourtant l'amener à revenir sur ce qui la hante, à se livrer et même à se délivrer pour enfin aller de l'avant. Et malgré son air revêche et ce ton acerbe qu'elle emploie, Amy a un coeur immense et aide les autres à aller de l'avant sans rien attendre en retour.

 

 Et avec tout ça, j'ai failli oublier de vous parler de la maison d'Amy qui m'a tant fait rêver. Une demeure en bord de mer avec deux salons : un pour les connaissances et l'autre pour les proches. Le second est près du bureau d'Amy qui est situé face à la mer et du grenier qui renferme tous ses souvenirs. Il y a un feu de cheminée sur lequel on peut faire griller des toasts à l'heure du thé. C'est un endroit douillet et tout à fait charmant.

 

 J'ai beaucoup aimé la voir évoluer au cours de ses six mois, la voir se dévoiler petit à petit, ouvrir son coeur et s'ouvrir aux autres. Son cynisme me faisait beaucoup rire, au début du roman, mais je me disais que je n'aimerais pas la compter parmi mes amis, alors qu'à la fin du roman, je pensais tout le contraire. Je parle de la voir évoluer, mais c'est beaucoup plus que ça, en fait. C'est comme si Amy avait mis sa vie en suspens depuis des années et qu'elle reprenait enfin goût à la vie. Ce roman est vraiment une très belle surprise et je suis déjà impatience de me plonger dans les autres romans de l'auteur. Il y a dans ce roman, en prime, quelques délicieux passages sur la période de Noël. J'en ai d'ailleurs noté un que je voulais partager avec vous :

 

"C'est une journée magique. Je suis heureuse que le soleil brille et que l'air glacial nous mordille les joues. Une excitation furtive émane des guirlandes et des lucioles qui parent les rues et fait se presser les clients des magasins le long des trottoirs. Une chorale d'élèves chante des cantiques dans le square qui borde la cathédrale et un homme fait rôtir des marrons sur un chaudron. Gary se laisse éblouir à cette vision. Ses yeux brillent. Sa bouche sourit." (Page 113)

 

En quelques mots :

Ma première lecture de Willa Marsh et certainement pas la dernière ! J'ai adoré ce roman. Le ton acerbe du début est drôle et jubilatoire et, sans qu'on s'y attende, le roman devient plus sérieux, plus grave, plus émouvant et la vieille mégère du début devient une merveilleuse femme qu'on a envie de connaître davantage. Une belle surprise !


Voir les commentaires

2014-01-26T05:00:00+01:00

Maintenant je suis grand

Publié par MyaRosa

Maintenant je suis grand

(Now I Am Big !)

Stephen Krensky (texte) & Sara Gillingham (illustrations)

9782092550304.JPG

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : autonomie - apprentissage - Montessori - grandir

Edition / Collection : Nathan

Date de parution : 16 janvier 2014

Nombre de pages : 14

Prix : 7,90€

Dès 2 ans

 

Quatrième de couverture :

Petit à petit, je deviens grand !

 

monavis

 

 Récemment, je vous ai parlé d'un petit album adorable qui m'a beaucoup plu : Je sais faire toute seule et je vous ai dit que le duo auteur-illustrateur avait écrit d'autres livres. En voici un second qui est tout aussi mignon. Dans cet album, nous suivons un petit garçon qui nous montre qu'il a grandi et qu'il a fait beaucoup de progrès. L'album fonctionne sur le principe du "avant-après" et les illustrations viennent confirmer ce propos : "Avant, j'étais un petit bébé. Maintenant, je suis un grand !".

 

 Le principe est tout simple et c'est pour ça qu'il fonctionne si bien sur les petits. Mes enfants ont adoré et moi aussi ! En plus de leur simplicité, j'aime le charme vintage de ces albums. Les illustrations sont gaies et très colorées. C'est plein de pep's. Paradoxalement, même s'ils ont un côté rétro évident, ces albums sont très modernes puisqu'ils vont dans le même sens que la pédagogie Montessori qui encourage les parents à laisser les enfants découvrir les choses par eux-mêmes, à les laisser grandir à leur rythme tout en les incitant à devenir autonomes et indépendants.

 

 Ce petit garçon a vraiment une bouille adorable et il semble si fier des progrès qu'il a fait ! C'est un album vraiment mignon et plein de charme que je recommande fortement. Je ne l'ai pas précisé dans l'autre article, mais le livre est tout en carton avec des bords arrondis. Il est conseillé à partir de deux ans, mais je pense qu'on peut l'utiliser bien avant. Les mots sont simples et les images très parlantes.

 

NowIAmBig_TX.jpg

photo-339-.JPG

 

En quelques mots :

Un album vraiment FORMIDABLE ! J'adore cette collection qui allie vintage et modernité avec brio.


 

Dans la même collection :

Je sais faire toute seule

Voir les commentaires

2014-01-25T17:21:00+01:00

La Couronne de flammes (Rae Carson)

Publié par MyaRosa

La Fille de braises et de ronces, tome 2 :

La Couronne de flammes

(Fire and Thorns, book 2 : The Crown of Embers)

Rae Carson

couv20398064.jpg

Catégorie(s) : Fantasy - Jeunesse

Edition / Collection : Robert Laffont / R

Date de parution : 17 octobre 2013

Nombre de pages : 416

Prix : 16,90€

 

L'histoire :

Elisa est devenue une héroïne malgré elle. Secondée par le fidèle Hector et par ses compagnons du Malficio, elle a mené son peuple à la victoire grâce au pouvoir de sa Pierre Sacrée en terrassant une armée menée par des sorciers tout-puissants, les Animagi. Le trône de Brisadulce lui revient de droit, mais les membres de la cour complotent contre cette reine de dix-sept ans. Elisa échappe de justesse à plusieurs tentatives d'assassinat. Elle ne peut accorder sa confiance à personne et se rend vite à l'évidence, la mort dans l'âme : elle doit unir sa vie à celle d'un seigneur de Brisadulce si elle veut asseoir son autorité. Suivra-t-elle la voie de la raison quand ses sentiments à l'égard d'Hector sont de plus en plus forts ? Pour conquérir le pouvoir dont elle a désespérément besoin afin de vaincre ses ennemis et accomplir sa destinée d'Elue, Elisa part à la recherche d'une source de puissance illimitée, le mythique zafira. Une quête périlleuse qui l'entraînera dans un extraordinaire jeu de piste par-delà les océans. Dans cette quête l'accompagnent ses amis les plus chers, le garçon qui l'a trahie, et l'homme qu'elle aime. Si la chance est avec elle, elle en sortira vivante. Et plus puissante que jamais. Mais il y a un prix à payer.

 

monavis753

 

 Souvenez-vous, il y a deux ans, je vous parlais de l'immense coup de coeur que j'avais eu pour le premier tome de la saga "La Fille de braises et de ronces" de Rae Carson. J'avais été agréablement surprise par ce roman qui était pourtant à l'opposé de ce que j'ai l'habitude de lire et ça m'avait même donné envie de découvrir un peu plus la fantasy. Récemment, ce roman a été réédité avec une couverture vraiment très, très belle et la suite est enfin sortie en français avec une couverture vraiment splendide. Je me suis donc plongée avec beaucoup d'attente et d'impatience dans les aventures d'Elisa...

 

 Et le bilan est plus que positif car j'ai aimé ce second tome autant que le premier, si ce n'est plus ! Dans le premier tome, nous avions vu la vie d'Elisa basculer presque du jour au lendemain. Princesse un peu ronde et peu sûre d'elle au départ, elle s'était transformée en une véritable guerrière héroïque et courageuse. Mais malgré tout ce qu'elle a accompli, Elisa doit encore faire ses preuves car son rôle n'est pas accepté par tout le monde et être reine de s'improvise pas. Elle va devoir apprendre encore et nous la voyons évoluer et grandir au fil des chapitres. C'est vraiment le gros plus de cette saga, on voit vraiment l'évolution se dérouler sous nos yeux. Elisa se transforme, devient de plus en plus belle, de plus en plus femme et de plus en plus courageuse.

 

 Ce tome est vraiment à la hauteur du premier. Le début peut sembler un peu long car il pose les bases et nous explique un peu le nouveau statut d'Elisa en évoquant quelques bribes du tome précédent, mais passé l'introduction, on ne peut plus lâcher le roman. Comme dans le premier, il y a une très bonne intrigue, une véritable quête que va devoir accomplir Elisa et c'est avec passion et fougue que nous la suivons dans ses aventures palpitantes et terriblement addictives. Moi qui pensais que l'héroïc fantasy n'était pas ma tasse de thé, ça me donne tout de même bien envie d'essayer car je me suis, une nouvelle fois, régalée ! C'est certainement une bonne entrée en matière pour ceux qui connaissent peu et aimeraient découvrir ce genre. En tout cas, moi, j'attends déjà le troisième et dernier tome avec impatience.

 

En quelques mots :

Encore une fois, Rae Carson m'a bluffée en m'entraînant dans un univers qui, je le pensais, n'était pas fait pour moi. Je me suis régalée à suivre Elisa dans ses aventures et j'ai adoré la voir évoluer, grandir et s'épanouir au fil des pages. Vivement la suite !


Voir les commentaires

2014-01-24T09:04:00+01:00

J'habille les oursons

Publié par MyaRosa

J'habille les oursons

Felicity Brooks,Katrina Fearn & Ag Jatkowska

51zd-cNcDGL._SX342_.jpg

Catégorie(s) : Cahier d'activités / Jeunesse / Autocollants

Thèmes & Mots clés : oursons - printemps - vêtements - amitié - nature

Edition / Collection : Usborne / Autocollants Usborne

Date de parution : 13 février 2014

Nombre de pages : 16 + 8 pages d'autocollants

Prix : 4,95€

 

Présentation de l'éditeur :

Aujourd'hui, c'est le jour de pique-nique des oursons. Mais ils ont besoin d'aide pour se préparer. Les jeunes enfants s'amuseront à les habiller grâce aux nombreux autocollants.

 

monavis

 

 Les jours se suivent et se ressemblent... Du moins, au niveau de la météo. Je ne sais pas si vous avez plus de chance que moi, mais là où je vis, en ce moment, il n'y a que de la grisaille et de la pluie. Qu'est ce que c'est triste ! Le froid est revenu et on nous promet de la neige, mais pour le moment pas le moindre flocon. Et moi qui l'ai tant attendue, cette neige, je rêve déjà de printemps. J'ai envie de sentir les rayons du soleil sur ma peau et le doux parfum des fleurs, d'entendre les insectes et les oiseaux, de voir les couleurs refaire surface. Suis-je la seule ? Du coup, je me réfugie dans des livres très colorés, remplis de fleurs et de papillons, de beau temps et de douceur. Aujourd'hui, je voulais vous présenter ce petit livre d'autocollants pour lequel j'ai totalement craqué. N'est-il pas adorable ?

 

photo-343-.JPG

 

 Nous faisons la connaissance de quatre petits oursons espiègles et malicieux (Oui, quatre, la couverture est trompeuse) : Zazie, Rosie, Oscar et Benjamin. Ils se présentent sur la première double-page et leurs particularités et leurs goûts nous sont décrits. Zazie est douce et gentille, elle aime la couleur jaune, chanter, jouer et sa gourmandise préférée est le chocolat blanc. La couleur préférée de Benjamin est le bleu. Il est drôle mais peu soigneux. Il adore les histoires, dessiner et manger des cupcakes. Rosie, quant à elle, aime beaucoup le rose et les pommes rouges. Elle est gaie et courageuse et adore grimper aux arbres. Oscar est le plus fort des quatre. Il est toujours joyeux, adore la couleur verte, la danse et les sandwiches au miel. Ils sont tous les quatre très amis et se complètent à merveille.

 

Sans titre 1-copie-1 Maintenant que les présentations sont faites, nous suivons ces petits oursons durant toute une journée. Ils partent d'abord faire des courses pour acheter de quoi préparer leur pique-nique, mais zut, il pleut ! De retour chez eux, ils confectionnent des gâteaux et partent pique-niquer dès que le soleil est revenu. Après ce bon repas, ils vont jouer dans le jardin, se déguisent puis vont se coucher. Vu le titre de ce cahier, vous vous en doutez, il va falloir les habiller. Les enfants doivent trouver les habits qui conviennent à chaque moment de la journée et croyez-moi, ça paraît évident pour un adulte mais c'est loin de l'être pour un enfant. C'est un exercice amusant et très intéressant. Et le petit plus qui m'a beaucoup plu, il y a une planche avec plein de petits autocollants (cupcakes, tasse, fleurs, ballon, livres, papillons, coccinelle, escargot, réveil) que l'on peut coller où on le souhaite. A la fin du livre, il y a également des petits cadres qu'il va falloir compléter avec des autocollants. Sauras-tu reconnaître chaque ourson ?

 

photo-341-.JPG

 

 C'est vraiment trop mignon ! Toutes les pages sont aussi adorables que la couverture. C'est joyeux, coloré et très printanier. Il y a des tas de petits détails à observer sur les illustrations et tout est trop mignon : les petits boutiques sont faites dans les arbres, il y a plein de petites choses adorables sur les étagères de la cuisine des ousons (une théière, une corbeille à pain, des pots de confiture, un arrosoir qui fait office de vase), leur jardin est plein de fleurs et d'insectes et leur chambre est vraiment trop mignonne. Nous avons beaucoup de livres d'autocollants à la maison, mais celui-ci est, de loin, mon préféré !

 

photo-342-.JPG

 

En quelques mots :

Encore un joli cahier d'autocollants à petit prix. Les illustrations sont vraiment très belles et le texte est plein de douceur et de bonne humeur. Nous suivons la journée type de quatre oursons mignons et joyeux. C'est adorable !


Voir les commentaires

2014-01-22T23:00:00+01:00

L'été des lucioles (Gilles Paris)

Publié par MyaRosa

L'été des lucioles

Gilles Paris

couv63374842

Catégorie(s) : Littérature francophone

Edition / Collection : Héloïse d'Ormesson / Un balcon sur la mer

Date de parution : 23 janvier 2013

Nombre de pages : 222

Prix : 17€

 

L'histoire :

Du haut de ses neuf ans, Victor a quelques certitudes : c'est parce que François, son père, n'ouvre pas son courrier qui s'amoncelle dans un placard que ses parents ne vivent plus ensemble ; c'est parce que Claire et Pilar adorent regarder des mélos tout en mangeant du pop-corn qu'elles sont heureuses ensemble. Et c'est parce que les adultes n'aiment pas descendre les poubelles au local peint en vert qu'il a rencontré son meilleur ami Gaspard.

 

Les vacances au Cap-Martin, cet été-là, seront pour Victor et son copain Gaspard l'occasion de partir à l'aventure sur l'étroit chemin des douaniers qui surplombe la côte. En guidant les garçons jusqu'aux passages secrets menant aux somptueuses villas, papillons, baronne et jumeaux feront bien plus que leur ouvrir la porte des jardins enchantés.

 

Un voyage au pays de l'enfance qui déborde d'émotion et de tendresse.

 

monavis

 

 J'ai découvert Gilles Paris avec son précédent roman "Au pays des kangourous" qui m'avait beaucoup plu, et j'ai ensuite dévoré ses autres livres. Ses romans me font le même effet que ceux de Barbara Constantine. Je trouve qu'ils abordent tous deux des sujets graves mais avec beaucoup de finesse et de légèreté. Il y a toujours beaucoup de candeur et une naïveté très touchante dans leurs romans et on en sort à chaque fois, le coeur léger et le sourire aux lèvres, avec de merveilleux souvenirs que l'on conservera longtemps.

 

 Dans ce roman, nous faisons la connaissance de Victor qui est le narrateur. Il a neuf ans, un papa qui refuse de grandir, deux mamans, une soeur adolescente et des questions plein la tête. Victor vit à Bourg-en-Bresse où sa maman tient une librairie, mais il passe ses vacances au Cap-Martin dans une maison de famille héritée d'une tante qu'il n'a pas connu. Un endroit où son père refuse de mettre les pieds sans en expliquer la raison. Dans cet endroit chargé d'Histoire, près de somptueuses villas pleines de secrets, Victor va vivre un été inoubliable...

 

 J'ai souvent du mal avec les auteurs qui tentent de se faire passer pour des enfants car je trouve que ça sonne souvent faux. On n'y retrouve pas cette innocence, cette naïveté propre à l'enfance, et c'est encore pire quand l'auteur s'essaie au langage "djeun's" car là ça devient encore moins crédible. Mais Gilles Paris n'est pas de ceux-là. Il arrive, avec une facilité déconcertante et beaucoup de finesse, à se glisser dans la peau d'un enfant. A nous parler avec ses mots, à nous faire ressentir ses émotions, à nous faire voir les choses avec ses yeux. On a vraiment l'impression que l'histoire nous est racontée par un enfant. Un enfant qui aurait en lui la magie des mots et le pouvoir de les faire s'envoler comme les petits papillons qui semblent attirés par le petit héros de ce roman.

 

Sans titre 1-copie-1 J'ai tellement aimé ce roman que je ne sais pas par où commencer. Il y a d'abord cette mère qui passe son temps à lire et tient même un blog. Forcément, je me suis reconnue un peu en elle, même si je n'ai pas le même âge ni la même histoire. Ca m'a bien plu de pouvoir m'identifier à elle. Il y a cette complicité silencieuse et pleine de tendresse qui unit Pilar et la mère de Victor. Il y a aussi le cadre et le contexte qui m'ont beaucoup plu. Ca sent bon le sable chaud et les souvenirs de vacances, les bains de soleil, les jeux dans l'eau, les premiers amours, l'amitié, la limonade, les longues soirées d'été, les glaces au chocolat et les tartines de confiture. C'est un roman rempli de couleurs, d'odeurs et de saveurs. Une véritable petite madeleine de Proust qui nous fait retourner en enfance le temps de quelques heures. Il y a aussi ce mystère qui plane et ces jeux interdits qui procurent aux enfants ce goût d'aventure et de liberté auquel ils aspirent. Il y a ces personnages qui se cherchent, ceux qui ont peur de grandir, ceux qui aimeraient avancer mais sont prisonniers de leur passé, les éternels romantiques et les rêveurs. Il y a ce petit côté magique qui apporte encore un petit quelque chose en plus et puis Victor qui observe le monde avec étonnement et fascination. Il y a beaucoup de justesse et de pertinence dans ses propos, une grande sagesse qui pourtant ne semble pas fausse dans la bouche d'un enfant mais, au contraire, toute naturelle. Il voit ce que les adultes ne voient pas, arrive à déceler ce qui manque à chacun pour atteindre le bonheur. C'est un petit bonhomme attendrissant et adorable que l'on voit grandir et s'épanouir le temps d'un été.

 

 Je me suis attachée à tous les personnages de cette histoire. J'ai adoré Victor, bien sûr, mais aussi ses parents et même sa soeur qui pourtant m'agaçait terriblement au début du roman, car Gilles Paris nous invite à regarder au-delà des apparences. On ne peut pas prétendre connaître les gens. On ne sait pas ce qu'ils ont vécu avant, ce qui les a poussé à devenir ce qu'ils sont ni les secrets et les douleurs qu'ils ont en eux. J'ai beaucoup aimé la belle histoire d'amitié que l'on voit naître entre Victor et la baronne malgré leur différence d'âge. J'ai adoré Pilar, son naturel, sa gentillesse et j'ai été émue de découvrir son histoire et ce passé qui l'empêche d'avancer. On parle beaucoup d'art et de moyens d'expression dans ce roman, que ce soit dans l'écriture de Victor, dans la peinture de Pilar, dans la musique évoquée, dans l'architecture des villas ou dans les romans que dévore la maman de Victor. Et je ne parle pas de la poésie des mots. C'est si beau ! Je ne peux que vous recommander chaleureusement ce roman qui m'a fait passer un délicieux moment. Pour tout vous dire, j'ai passé un si bon moment que je n'ai pas envie de commencer un autre livre, pour le moment. Je voudrais rester au Cap-Martin, garder Victor et les lucioles encore un peu avec moi et m'endormir en faisant de doux rêves de nuits d'été et de souvenirs d'enfance. 

 

878786665.jpg

 

En quelques mots :

Gilles Paris nous livre un roman estival lumineux et envoûtant, plein de magie et de mystère, d'insouciance et de candeur. Une très belle lecture, pleine d'émotions, que je recommande fortement. On se retrouve plongé au coeur de l'enfance, dans des souvenirs de vacances qui pourraient être les nôtres.

 

 

1375693_10151875092284590_2101397143_n.jpg

 

Quelques citations et extraits :

(Je n'ai pas arrêté de prendre des notes durant ma lecture et j'ai noté tellement de passages qu'il m'a été difficile de faire un choix. J'espère que ça vous donnera envie de lire ce roman, si mon avis ne vous a pas convaincu...)

 

"Maman adore Peter Pan. Elle dit que Papa lui ressemble un peu, la magie en moins." (page 38)


"Dans une de ses peintures, Pilar a peint sa maison d'enfance à Capilla del Senor, avec un toit rose et des tas de volets fermés. On dirait que personne n'y vit, ou que tout le monde dort encore. Rien ne traîne sur la terrasse qui descend en escalier de chaque côté jusqu'au jardin. De belles roses rouges grimpent le long des murs comme si leur parfum devait réveiller les dormeurs. L'herbe est verte, de la couleur des volets fermés, bien coupée, et la rosée du matin ressemble à des petites perles d'eau. Mais la première chose qu'on voit dans ce tableau est au milieu du jardin, la seule présence presque humaine, un gant blanc oublié au centre du tableau." (page 41)

 

"Juste après le déjeuner, je cours jusqu'au chemin des douaniers. Enfin, j'essaye. Si j'avais des ailes, je pourrais voler au-dessus des marches et surtout des racines qui retiennent mes pieds comme des pièges pour enfants trop pressés." (page 98)

 

"Avant de retourner à ses pinceaux, Pilar a préparé un café chaud, des tartines encore tièdes dans le grille-pain, et nos oranges pressées dans des verres à moutarde sur la table de la cuisine. En m'attendant, Maman a commencé un nouveau livre. Je ne lui demande jamais de quoi ça parle, surtout quand elle est en train de lire. Sinon elle me regarde avec ses yeux de maman fâchée qui ne sait plus où elle en est. Moi, si je le fais, c'est parce que je veux être sûr qu'elle m'aime toujours, plus que tous ces livres qui prennent tout son temps. Des fois, j'aimerais être un roman pour ne plus quitter sa main. " (page 113)

 

"Je me demande ce qu'aurait été la vie de maman sans les livres. [...] Elle vit toutes ces vies comme les siennes, traversant les siècles et les pays, en suivant des yeux cette encre noire qui fait battre son coeur et parfois la fait sangloter. Moi, je pleure quand je tombe de vélo. Un vrai bobo qui se voit, lui, avec mercurochrome et sparadrap. Maman verse une larme pour un personnage qui n'existe pas, sauf dans la tête d'un écrivain. Le pansement de maman est un carré de chocolat ou une cuillère de dulce de leche qu'elle avale avec ses larmes." (page 114)

 

"L'émotion est comme un ascenseur qui n'arrête pas de monter. Il n'y a que les larmes pour le faire redescendre." (page 114)

 

"On se laisse tomber tous les trois à genoux sur nos serviettes, puis sur le dos, bras écartés, les yeux en tirelire à cause du soleil tout là-haut." (page 137)

 

"Lire, c'est un refuge pour se cacher des autres. Moi, tous ces mots me donnent parfois le tournis. Et j'ai trop peur de tomber à l'intérieur de ces pages qui racontent souvent le malheur du monde. C'est comme écouter de la musique classique. C'est beau, mais ça me rend triste." (page 171)

 


Voir les commentaires

2014-01-22T15:18:00+01:00

Je sais faire toute seule

Publié par MyaRosa

Je sais faire toute seule

(I Can Do It Myself !)

Stephen Krensky (texte) & Sara Gillingham (illustrations)

9782092550311.JPG

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : autonomie - apprentissage

Edition / Collection : Nathan

Date de parution : 16 janvier 2014

Nombre de pages : 14

Prix : 7,90€

Dès 2 ans

 

Quatrième de couverture :

Petit à petit, j'apprends à devenir autonome.

 

monavis2

 

  Si vous aimez les livres un peu vintage et la pédagogie Montessori et que vous recherchez un album qui allie charme du passé et modernité, bonne pioche ! J'ai totalement craqué pour le design vintage de ce petit album. N'est-ce pas adorable ? On le dirait tout droit sorti d'un grenier. Je l'imagine bien retrouvé dans un vieux coffre à jouets rempli de petits trésors d'enfance. Les illustrations et le texte sont légèrement effacés et les motifs et couleurs utilisées pour remplir les dessins sont délicieusement rétro. C'est trop mignon !

 

 Pour ce qui est de l'histoire, c'est tout aussi adorable. Une petite fille est toute fière de nous montrer qu'elle a grandi, qu'elle a progressé et qu'elle est maintenant capable de faire des tas de choses seule, sans l'aide de personne. Elle sait choisir ses vêtements et s'habiller sans aide, elle arrive à se moucher, à se servir seule lorsqu'elle a faim, à éteindre la lumière de sa chambre, à faire du vélo et même à atteindre l'étagère du haut !

 

 C'est très attendrissant de découvrir les progrès de cette fillette. On la sent si fière ! Et même si le résultat n'est pas parfait (les chaussures ne vont pas ensemble), ce n'est pas important. Ce qui compte c'est qu'elle apprenne à son rythme, qu'elle découvre et qu'elle devienne petit à petit autonome. C'est vraiment dans l'esprit de l'apprentissage Montessori. C'est un petit album vraiment très mignon, plein de couleurs et de gaieté et d'une simplicité touchante.

 

9781419704000_ICanDoItMyself_TX-full.jpg

photo-338-.JPG

 

A noter, la parution simultanée d'un autre titre sur le même principe, avec un petit garçon tout mignon : "Maintenant je suis grand". Je vous en reparlerai très prochainement.

 

En quelques mots :

Pour ceux qui aiment l'esprit vintage et les livres d'antan. Un petit album adorable qui invite pourtant à une méthode d'apprentissage moderne (dans la lignée de Montessori) qui encourage l'enfant à découvrir les choses par lui-même et à devenir autonome à son rythme.


Voir les commentaires

2014-01-21T20:40:00+01:00

Notre secret (Jessica Warman)

Publié par MyaRosa

Notre secret

(Beautiful lies)

Jessica Warman

couv56569068

Catégorie(s) : Thriller / Jeunesse

Edition / Collection : Fleuve Noir / Territoires

Date de parution : 3 octobre 2013

Nombre de pages : 451

Prix : 17,50€

 

L'histoire :

Alice et Rachel sont jumelles. Identiques. Elles ont pourtant chacune un caractère bien différent et partagent un lien mystérieux qu'elles seules comprennent. Parfois, Alice et Rachel échangent leurs identités sans que personne ne s'en rende compte. Comme un jeu qui les amuse, sans conséquences. Mais un jour, lors d'une fête foraine avec leurs amis, Rachel disparaît. Alice est morte d'inquiétude, puis terrifiée lorsqu'elle commence à voir apparaître sur son corps des blessures étranges. Et tout leur entourage pense que la disparue est Alice...

monavis2

 

 En voilà une bonne surprise ! Ce roman me faisait très envie depuis sa sortie en octobre dernier, mais je dois avouer que j'avais un peu peur d'être déçue. Depuis quelque temps, je suis un peu lassée des romans young-adult. Le genre me plait toujours, mais il connait un tel succès que j'ai l'impression que les éditeurs publient un peu tout et n'importe quoi parce qu'ils savent que ça va, de toute façon, se vendre. Il y a, bien sûr, des romans qui sortent du lot et valent le coup, mais il devient difficile de s'y retrouver dans toutes ces publications et sur la masse de romans lus ces derniers mois, il y en a finalement très peu qui m'ont laissé une saveur particulière et un bon souvenir. J'ai eu souvent l'impression de perdre mon temps ou de lire quelque chose de sympathique mais sans grand intérêt. Je suis donc maintenant un peu plus méfiante et un peu plus réticente à chaque lecture. Pour en revenir au roman de Jessica Warman, je ne savais pas du tout vers quoi j'allais : thriller ? fantastique ? romance sirupeuse teintée d'un peu de suspense ? Ce qui m'a attiré, c'est le fait que ce soit une histoire de jumelles. J'ai toujours aimé les romans qui parlent de jumeaux, de leurs liens particuliers, de leurs particularités. Même si c'est souvent exagéré, c'est un sujet qui m'a toujours fasciné.

 

 La première moitié de ce roman m'a bien plu. Ca ressemblait à du YA classique, agréable à lire mais pas inoubliable pour autant. Je me suis dit que ce serait une lecture rapide et sympa mais que j'oublierai 13416093.jpgrapidement. Et puis d'un seul coup, tout a basculé. Le roman est devenu de plus en plus étrange et mystérieux et je me demandais vraiment où l'auteur voulait m'emmener. J'ai adoré tout ce que j'ai ressenti. J'étais un peu perdue mais totalement captivée par ma lecture et impatiente de voir les pièces du puzzle s'assembler. Il y a des scènes qui sont vraiment effrayantes et bien pensées, que je n'oublierai pas de sitôt ! L'atmosphère devient plus pesante, plus sombre au fil des pages. L'auteur a vraiment bien mené son intrigue car on a l'impression que plus on s'approche de la vérité, plus les choses deviennent floues. Vous voyez ce que je veux dire ? On sait que tout comme Alice, on touche du doigt la solution de l'énigme et pourtant, on se sent encore perdu, tout se brouille, se mélange. On sait qu'il y a des indices partout, qu'on doit les saisir, mais on n'arrive pas à les rassembler et à les mettre en ordre. C'est très frustrant comme sensation, et pourtant, j'ai adoré ça !

 

 J'aime de plus en plus les thrillers jeunesse et celui-ci est l'un des meilleurs que j'ai eu l'occasion de lire. Les auteurs prennent souvent un peu de liberté, approchant souvent le fantastique. Ici, l'intrigue se met en place tranquillement et puis d'un coup, tout s'accèlère. L'angoisse monte, le suspense devient plus présent et plus on cherche à découvrir la vérité, plus on se perd. C'est totalement déroutant et très addictif. Vraiment, je me 40041d6a6ee43035008d06c6b06180d8.jpgsuis régalée et ça faisait longtemps que je n'avais pas été aussi surprise. Je vous recommande fortement cette lecture glaçante et surprenante que j'imagine très bien adaptée sur grand-écran. D'ailleurs, quand je lisais ce roman, j'avais vraiment l'impression de regarder un film, de voir chaque détail du décor, les expressions des personnages. Attention, je ne veux pas dire qu'on a l'impression de lire un scénario, loin de là. La lecture de ce roman est agréable et limpide, sans lourdeur, sans temps mort mais c'est très imagé. J'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteur a construit ce roman ainsi que tous les personnages qui sont très ambivalents. Ils ont tous quelque chose de louche et d'étrange. On ne sait pas vraiment à qui se fier ni qui est bon ou mauvais. C'est assez perturbant et ça renforce le mystère et la noirceur de l'intrigue. J'ai très envie de lire prochainement "Reste avec moi" de la même auteur qui est également dans ma PAL. Est-ce que quelqu'un l'a lu ?

 

En quelques mots :

Un roman vraiment très intéressant qui monte en puissance et devient plus sombre et plus mystérieux au fil des pages. On ne sait pas où l'auteur nous emmène et c'est justement toute la force de cet ouvrage. Pour moi, c'est une très bonne surprise. J'ai été captivée par l'histoire et j'ai adoré essayer de résoudre l'énigme de ce roman en rassemblant les indices.

 

 


 


 

L'illustration avec les jumelles en bleu est de Nicoletta Ceccoli

Voir les commentaires

2014-01-21T10:03:00+01:00

Ondine (Benjamin Lacombe)

Publié par MyaRosa

Ondine

Benjamin Lacombe

176267433.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse - Beau livre - Imaginaire

Thèmes & Mots clés : mythe - légende - romantisme - amour - tragédie

Edition / Collection : Albin Michel Jeunesse

Date de parution : 25 avril 2012

Nombre de pages :

Prix : 19€

 

monavis

 

 Le mythe d'Ondine a inspiré de nombreux artistes d'époques et de milieux différents. Je connaissais les grandes lignes de l'histoire, mais c'est avec cet album que je l'ai véritablement découverte. Benjamin Lacombe s'est inspiré des textes de La Motte-Fouqué, de la pièce de Giraudoux et des pré-raphaélites pour nous livrer cet album magnifique et envoûtant. Même s'il est classé dans la catégorie jeunesse des éditions Albin Michel, je le conseille plutôt aux adolescents et aux adultes car il y a beaucoup de texte et il me semble assez inaccessible pour les plus jeunes.

 

 En ce qui me concerne, j'ai été totalement charmée par cet album. Comment pourrait-il en être autrement ? Dès la couverture, j'étais conquise, et l'intérieur m'a encore plus plu. Je crois que je ne m'attendais pas à une histoire aussi sombre et tragique. Ondine est tellement envoûtante, tellement captivante et effrayante à la fois. Elle se livre à corps perdu au beau chevalier qui l'emmène ailleurs, loin de la maison de ses parents adoptifs. Elle lui est totalement dévouée mais on sent dès le début que cette histoire va mal se terminer, que cet amour va causer une terrible tragédie. C'est romantique, tragique et sombre à souhait.

 

photo(331) photo(335) photo(333)

 

 Comme toujours avec Benjamin Lacombe, les illustrations sont merveilleuses. Cet album est un véritable chef-d'oeuvre. Chaque illustration est une oeuvre d'art, un petit bijou de romantisme plein d'émotions et de sentiments. Il se dégage de ce livre une atmosphère toute particulière qui ne nous quitte pas, même lorsqu'on le referme. L'histoire d'Ondine nous hante encore longtemps après et laisse derrière elle un arrière-goût étrange. Le côté sombre de l'histoire est renforcé par des illustrations en transparence, reproduites sur des feuilles de calque. J'ai beaucoup aimé ce procédé qui renforce ce sentiment de malaise. On sent la tragédie planer au-dessus de nos têtes, on attend et on redoute que le couperet ne tombe.

 

photo-334-.JPG

 

 Benjamin Lacombe est vraiment mon illustrateur favori et c'est aussi un merveilleux conteur. J'aime sa sensibilité, la noirceur et la beauté des histoires qu'il nous raconte. Je n'ai jamais été déçue et je me réjouis d'avoir encore d'autres ouvrages de lui à découvrir. En attendant, je les relis tous avec beaucoup de plaisir. Je crois que ne pourrais jamais m'en lasser. Ondine est vraiment un album sublime. L'édition que je possède est agrémentée d'un tirage d'art collector que je compte bien faire encadrer et accrocher prochainement.

 

3041075446.jpg


En quelques mots :

Benjamin Lacombe nous livre sa version très personnelle du mythe d'Ondide. C'est beau, tragique et envoûtant. Les illustrations sont pleines de charme et d'une grande sensibilité. C'est un album que je ne me lasse pas de contempler et une histoire qui me hantera encore longtemps...

Sans titre 1-copie-1

 

908648.jpg


Voir les commentaires

2014-01-21T08:30:00+01:00

Sept lions en chaloupe

Publié par MyaRosa

7 lions en chaloupe

Pascal Brissy (texte) & Olivier Daumas (illustations)

86231.png

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : Savane - aventure - humour - animaux

Edition / Collection : Marmaille & Compagnie / Jungle

Date de parution : 6 janvier 2014

Nombre de pages : 32

Prix : 12€

 

L'histore :

Par un beau matin, Sept lions un peu zinzins se prennent pour des marins. Ils clouent, empilent, ligotent, planches et bambous. Cousent une voile avec trois fois rien. Adieu savane ! Il est temps d’embarquer...

 

monavis2

 

 C'est l'histoire de sept lions (bon, six en fait car il y a un imposteur) qui décident de quitter la Savane et de partir à l'aventure. Ils se bricolent une chaloupe avec trois fois rien et s'enfuient vers l'inconnu. Mais ils ne sont pas au bout de leurs peines car ils vont être un peu malmenés par les éléments et par les autres animaux de la Savane... pour notre plus grand plaisir !

 

 Mon fils et moi avons beaucoup aimé cette histoire pleine d'humour et de rebondissements. On suit nos sept lions "un peu zinzins" avec curiosité et amusement, en se demandant quel obstacle va encore survenir et quels animaux ils vont croiser sur leur route. Mon fils était ravi de retrouver d'autres animaux de la Savane puisque les zèbres, les hippopotames, les singes, et les crocodiles sont aussi de la partie.

 

 En ce qui me concerne, en plus de l'humour et des rebondissements, j'ai été charmée par les belles illustrations d'Olivier Daumas qui ont été réalisées à l'acrylique. Elles sont vraiment belles et très contrastées avec un fond intéressant qui semble fait de collages de divers papiers avec des écritures. Le résultat est vraiment réussi. La fin du livre est vraiment parfaite. C'est une fin ouverte qui nous laisse présager encore des tas de mésaventures pour nos pauvres lions. On referme l'album, le sourire aux lèvres, en imaginant toutes les péripéties qui les attendent...

 

91WtFhQzLaL._SL1500_.jpg

91c2lBMz7xL._SL1500_.jpg

 

En quelques mots :

Voilà un album qui ne manque pas d'humour et de rebondissements. Les enfants retrouveront, avec plaisir, les animaux de la Savane et se régaleront des mésaventures de ces pauvres lions. Les adultes devraient être séduits par l'histoire et par les belles illustrations qui l'accompagnent.


Voir les commentaires

2014-01-20T05:00:00+01:00

Matriochka

Publié par MyaRosa

Matriochka

Sandra Nelson (texte) & illustrations (Sébastien Pelon)

couv65230421.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : fraternité - amour - courage - ruse - intelligence

Edition / Collection : Flammarion / Les albums du Père Castor

Date de parution : 7 octobre 2009

Nombre de pages : 30

Prix : 13,50€

 

L'histoire :

Au coeur de la forêt russe, vit une famille de modestes moujiks, Ivan, Natacha, et leurs cinq adorables filles, Katérina, Anna, Marina, Tatiana et Véra. Toutes les cinq sont inséparables et se ressemblent tant que seule leur taille les différencie. Hélas ! la misère vient à frapper le foyer. Les parents doivent envoyer Katérina travailler pour la terrible ogresse Baba Yaga. Mais pas question pour les fillettes d'abandonner leur soeur aînée. Au mépris du danger, elles décident de l'accompagner. Et si toutes les cinq réunies avaient le pouvoir de vaincre les maléfices de la sorcière ?

 

monavis2

 

 La semaine dernière, je vous ai parlé du personnage de Baba Yaga, figure emblématique et populaire du JU.jpgfolklore russe, que l'on retrouve également dans cet album. Cette histoire est celle d'un couple de paysans ayant cinq filles qui possèdent chacune un don particulier. Katérina est une merveilleuse cuisinière, Anna a une très belle voix, Marina est une fine couturière, Tatiana peut lire dans les pensées et Véra est imbattable aux échecs. Cette famille est sur le point de mourir de faim suite à une mauvaise récolte, et Katérina, l'aînée, est envoyée au service de la terrible sorcière Baba Yaga. Ses soeurs qui n'ont pas envie de la laisser partir seule décident de se cacher sous sa robe et de l'accompagner là-bas. Ensemble, elles vont lutter pour rester en vie et pour pouvoir rentrer chez elles. Arriveront-elles à venir à bout de la terrible ogresse ?

 

 J'ai beaucoup aimé cette histoire et la façon dont sont détournées 900.jpgles célèbres poupées gigognes. Tout comme dans Baba Yaga, on retrouve les tenues et décors traditionnels russes avec plaisir et on retrouve aussi les mêmes thèmes : le courage et l'importance de la famille. Et comme la matriochka est un symbole de fertilité, ce thème est également abordé dans l'album, avec beaucoup de finesse et de délicatesse. J'ai été agréablement surprise par cette histoire que je trouve originale et j'aime beaucoup les messages qu'elle fait passer. Par amour pour leur soeur, ces jeunes filles vont faire preuve de beaucoup de courage, allant même jusqu'à risquer leur vie pour ne pas être séparées. Elles se complètent. Ensemble, elles sont plus fortes que tout. J'aime beaucoup la fin et les explications sur ce qui a rendu cette sorcière si méchante. C'est vraiment bien trouvé ! Cet album est donc une très belle surprise pour moi, et je ne me lasse pas de le relire. D'ailleurs, comme vous pouvez le voir, les illustrations sont très jolies. Ne sont-elles pas adorables ces soeurs à l'apparence presque identique ?

 

photo(310)

 

En quelques mots :

Une très belle histoire d'amour fraternel, pleine de malice et de bon sens, qui fait passer de jolis messages et revisite avec brio les mythes et les symboles de la culture russe.


Voir les commentaires

2014-01-19T09:15:00+01:00

Mademoiselle Zazie : Ras-le-bol d'être une princesse ! / Le papa mystère

Publié par MyaRosa

Mademoiselle Zazie (TV) :

Ras-le-bol d'être une princesse ! / Le papa mystère

d'après les scénarios de la série TV inspirée par la série de Thierry Lenain & Delphine Durand

  9782092551042.JPG 9782092551059.JPG

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : quotidien - amitié - famille - humour

Edition / Collection : Nathan

Date de parution : 23 janvier 2014

Nombre de pages : 32

Prix : 5,95€ l'unité

 

L'histoire :

 

Ras-le-bol d'être une princesse : Zazie fait la tête... Dans un spectacle qu'elle monte avec ses amis, elle doit jouer une princesse super nunuche ! Et si elle réécrivait un peu son rôle ?

 

Le papa mystère : Dans la cour de récré, une rumeur court : le papa de Cindy serait agent secret ! Zazie et ses copains n'en reviennent pas. Et pourtant... si c'était vrai ?

 

monavis753

 

 Connaissez-vous Zazie, cette petite fille espiègle et malicieuse dont les aventures nous sont contées par Thierry Lenain et Delphine Durand ? Je vous ai déjà parlé plusieurs fois de ces petits livres illustrés qui sont très bien pour les jeunes lecteurs. Eh bien, sachez que cette série a été adaptée sur petit écran et on peut retrouver les aventures de Zazie sur France 5. Je n'ai pas encore eu l'occasion de visionner cette série, mais j'aimerais beaucoup voir ce que ça donne. Les éditions Nathan ont mis les histoires racontées à la télévision dans des albums à petit prix. Alors, qu'est ce que ça donne ?

 

 Bon, j'ai une nette préfèrence pour la série originale de Thierry Lenain & Delphine Durand. Je trouve les illustrations beaucoup plus attrayantes et les personnages plus expressifs, mais les histoires de ces deux albums m'ont bien plu quand même car les dialogues sont savoureux et ça a également séduit mon fils de trois ans.

 

9782092551042 Dans "Ras-le-bol d'être une princesse !", on retrouve un peu le même message que dans l'album "Marre du rose" que je vous ai présenté la semaine dernière. Zazie en a marre de devoir jouer les potiches dans les spectacles. Pourquoi les filles ne pourraient pas avoir des rôles plus intéressants comme celui du méchant dragon ou même un rôle de vaillant chevalier au lieu d'attendre sagement le prince charmant ? Zazie est bien décidée à changer les choses pour notre plus grand plaisir...

 

9782092551059 Dans la deuxième histoire, Cindy et Zazie discutent de leurs parents. Les parents de Zazie sont divorcés et Cindy n'a jamais vu son papa. Pour essuyer les moqueries et faire taire les mauvaises langues, Cindy s'invente un papa agent secret. Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd et Zazie et ses amis vont prendre ça au pied de la lettre. Puisque c'est bientôt l'anniversaire de Cindy, ils décident de lui préparer une belle surprise...

 

photo-327-.JPG

 

"Quoi ? Une princesse !

Zazie se voit déjà coincée dans une immense robe rose bonbon, déguisée en princesse Nunuche de la Quiche. Elle aurait préféré faire le dragon ! [...] Ras-le-bol d'être une princesse ! On passe tout son temps à attendre le Prince Charmant !"

 

photo-328-.JPG

 

 En quelques mots :

Après les aventures originales de Zazie, découvrez ses nouvelles aventures tirées de la série TV. Voilà deux histoires amusantes qui, avec humour et bon sens, abordent des sujets universels et pas si légers que ça. Même si j'ai une préfère pour la série originale, je trouve ces petits albums très réussis.

 

A découvrir aussi :

Mademoiselle Zazie déteste la maîtresse


Voir les commentaires

2014-01-18T13:47:00+01:00

Splat fait son spectacle !

Publié par MyaRosa

Splat fait son spectacle !

(Splat the cat on with the show)

Annie Auerbach, Loryn Brantz et Rick Farley

d'après le personnage de Rob Scotton

9782092549858.JPG

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : chats - humour - spectacle

Edition / Collection : Nathan

Date de parution : 2 janvier 2014

Nombre de pages : 32

Prix : 5,95€

 

L'histoire :

Splat et ses camarades de classe sont enfin prêts pour le spectacle de l'école Chadrillon. Dans les coulisses, Splat est tellement excité à l'idée de jouer qu'il en frissonne de partout !

 

monavis

 

 Ô joie, ô bonheur, les nouveaux Splat sont arrivés ! C'est toujours avec plaisir et impatience que je retrouve ce drôle de matou dans de nouvelles aventures. Cette fois, Splat s'apprête à jouer dans la pièce de l'école. Il est tout excité et impatient de commencer mais un événement inattendu va arriver et son impatience va vite se transformer en appréhension. Mais toujours prêt à soutenir la belle Kattie, Splat reprend vite du poil de la bête et va relever le défi haut la main, allant même jusqu'à changer la fin de la pièce, malgré lui. 

 

 J'ai adoré cette nouvelle histoire et j'ai beaucoup aimé le décor et les costumes de Chadrillon. Notre pauvre Splat va encore se retrouver dans une situation embarrassante mais, comme toujours, il va tirer profit de cette mésaventure. Les illustrations sont vraiment superbes. Il y a plein de couleurs, les personnages sont très expressifs et il y a des tas de petites choses amusantes à observer au fil des pages. Et notre Harry Souris est trop craquant déguisé en bonne fée de Cendrillon ! Vraiment, je ne peux que vous recommander de découvrir cette série, si ce n'est pas déjà fait, car chaque album est un régal. C'est drôle, amusant et Splat est terriblement attachant. C'est notre chouchou !

 

photo-325-.JPG

photo-326-.JPG

 

En quelques mots :

Encore un bel album de Splat à lire et à relire encore et encore. C'est drôle et mignon comme tout !


Voir les commentaires

2014-01-18T05:00:00+01:00

Les Aventures fantastiques et extraordinaires de Princesse-Animal

Publié par MyaRosa

Les Aventures fantastiques et extraordinaires de Princesse-Animal

(The Radically Awesome Adventures of the Animal Princess)

Pranas T. Naujokaitis (texte & illustrations)

9782278075034-T.jpg

Catégorie(s) : BD - Jeunesse

Thèmes & Mots clés : aventure - humour - monstres - imaginaire

Edition / Collection : Didier Jeunesse / Balloon Toons

Date de parution : 23 octobre 2013

Nombre de pages : 40

Prix : 9€

 

L'histoire :

Sauver ses parents d'un magicien à trois têtes, préparer des cupcakes fantastiques ou affronter un dragon à lunettes, rien n'effraie Princesse-Animal ! Suivez les aventures d'une super héroïne qui décoiffe, toujours prête pour des quêtes épiques !

 

monavis.jpg

 

 Ca manque un peu de BD, par ici, vous ne trouvez pas ? Je songe sérieusement à enrichir un peu cette catégorie, surtout que j'apprécie de plus en plus ce genre de lecture. Il y a quelques mois, je vous ai parlé de la collection Balloon Toons qui propose de faire découvrir l'univers des Comics aux enfants. J'avais beaucoup aimé "J'ai le hoquet !" et j'ai adoré les aventures de Princesse-Animal. C'est drôle, décalé, et très accessible pour les plus jeunes.

 

 Princesse-Animal vit dans une autre dimension, dans un royaume appelé "Le Royaume des gaufres". On y trouve des monstres bizarres, des magiciens à trois têtes et même un dragon à lunettes ! Princesse-Animal est loin d'être une banale princesse. Elle n'aime ni le rose ni les robes et ce qui l'intéresse par-dessus tout, c'est vivre des tas d'aventures passionnantes. Elle n'a pas froid aux yeux et, aidée de son chat et de ses pyjamas magiques, elle va faire preuve de beaucoup de courage pour sauver ses parents et se sortir de toutes sortes de mésaventures. Elle se retrouve notamment confrontée à un cupcake géant terriblement effrayant mais arrive toujours à tirer profit de la situation. C'est une drôle de petite fille qui vit dans un univers délicieusement loufoque et déjanté. J'ai adoré ! Il existe, dans cette collection, un autre titre du même auteur : Mini chevalier maxi fort.

 

img008.jpg

img007.jpg

 

En quelques mots :

Une petite BD pleine de pep's qui devrait beaucoup plaire aux enfants. Princesse-Animal est drôle et attachante et elle nous entraîne, avec elle, dans d'incroyables aventures. Accrochez-vous, elle va vous en faire voir de toutes les couleurs !


Voir les commentaires

2014-01-17T17:43:00+01:00

Un jour, un dessin

Publié par MyaRosa

Un jour, un dessin

Phil Clarke, Michael Hill et Laura Hammonds

61iKSHKytJL._SX342_.jpg

Catégorie(s) : Cahier de dessins et d'activités

Edition / Collection : Usborne

Date de parution : 23 janvier 2014

Nombre de pages : 368 pages

Prix : 10,95€

Dès 6 ans

 

Présentation de l'éditeur :

Prends tes crayons et lance-toi ! Ce carnet avec feuilles détachables propose des centaines d'idées pour réaliser en cinq minutes des dessins supers.

 

monavis

 

  En ce début d'année, j'ai fait une jolie trouvaille que je voulais partager avec vous car je trouve l'idée géniale et ça permet de se détendre un petit peu chaque jour. De quoi commencer l'année sereinement tout en laissant parler son imagination. Que vous ayez 7 ou 77 ans, je suis sûre qu'il y a un petit côté créatif qui sommeille en vous et ne demande qu'à s'exprimer. Vous me suivez ?

 

photo-318-.JPG

 

 Les éditions Usborne propose un nouveau carnet d'activités avec des feuilles détachables qui vous invite à dessiner un petit peu chaque jour. Vous pouvez y passer 5 minutes ou une heure, suivre sagement les consignes ou bien vous en inspirer pour faire vos propres gribouillis. Vous avez le champs libre !

 

photo-319-.JPG

 

 Les thèmes proposés sont nombreux et variés et les instructions aussi. Impossible de se lasser devant tant de diversité ! Que diriez-vous d'imaginer ce qu'un horrible monstre est en train d'engloutir ou bien de dessiner des motifs variés pour créer un joli patchwork ? Et pourquoi ne pas dessiner des spirales et les décorer ensuite ou imaginer tout ce qu'on peut dessiner en partant d'un demi-cercle ? Et si vous imaginiez un joli ciel étoilé ou bien les glaces que vous aimeriez manger ? Il y aussi des petits biscuits à décorer, des chauves-souris à dessiner, des affiches sur différents thèmes à créer, des chemins à prolonger, des pièces de puzzles à dessiner et décorer, des citrouilles d'Halloween à réaliser, des dessins à confectionner à partir d'empreintes, une boule à neige à imaginer, des motifs à dessiner sur des parapluies de tailles et de formes différentes et même une bande-dessinée à compléter.

 

photo-320-.JPG

 

 Et que diriez-vous de garnir la pizza de vos rêves ou bien de décorer votre écharpe idéal ? Et si vous inventiez un joli paysage dans lequel vous pourrez vous évader dès que vous le voudrez ou bien un somptueux gâteau confectionné pour une occasion toute particulière ? Et si vous avez un peu faim, garnissez les assiettes vides avec les plats qui vous mettent l'eau à la bouche et si vous avez l'âme d'un aventurier, vous pourrez vous amuser à compléter la carte au trésor des pirates.

 

photo-321-.JPG

 

 Des flocons de neige, des hiboux, des fleurs, des bateaux, un train, des coussins, un soleil, un mur, des tasses, des bougies, des planètes, des photos, des créatures fantastiques, des personnages, des coeurs, des maisons, des canards, des étiquettes, des spirales, des labyrinthes, des masques, des arbres, une maison hantée, des animaux rigolos, des étoiles, des requins, un dragon, etc... tout cela ne demande qu'à être décoré, amélioré, modifié et personnalisé. Seule obligation : Amusez-vous !

 

photo-322-.JPG

 

En quelques mots :

Amusez-vous et laissez parler votre imagination grâce à ce très joli carnet d'activités qui vous propose un petit dessin à compléter pour chaque jour de l'année. Que vous ayez 7 ou 77 ans, il n'y a pas d'âge pour se détendre et se divertir alors foncez ! Ce carnet est GENIAL !


Voir les commentaires

2014-01-17T10:03:00+01:00

Baisers ratés de Paris

Publié par MyaRosa

Baisers ratés de Paris

Davide Cali (texte) & Anne Rouquette (illustrations)

bonbaisers-gde.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : amour - humour - tourisme - Paris

Edition / Collection : Gulf Stream

Date de parution : Octobre 2012

Nombre de pages : 40

Prix : 19,50€

 

L'histoire :

Maladresse ? Timidité ? Distraction ?

La jolie demoiselle ne voit-elle pas qu'elle a touché le coeur de son ami voyageur ?

Celui-ci n'a en effet qu'une chose en tête en venant lui rendre visite dans cette capitale romantique : un baiser ! Notre héros éconduit malgré lui parviendra-t-il à ses fins ?

 

monavis878

 

 Un jeune homme est invité à Paris par la fille dont il est amoureux. Il n'attend qu'une chose, que sa belle l'embrasse enfin. Il se demande où va avoir lieu ce baiser. Peut-être rue de Rivoli ou sur l'esplanade du Trocadéro ? Et pourquoi pas devant Notre-Dame ou au jardin des Tuileries ? Peut-être dans un lieu chargé d'Histoire et d'Arts comme un musée. Oui, mais lequel ? Ou peut-être qu'elle préférerait un endroit plus romantique comme Montmartre ou un lieu animé comme le quartier latin ? Nous suivons cet étrange duo dès l'arrivée du jeune homme à l'aéroport et dans tous les endroits qu'ils visitent. Mais ce bel amoureux, trop impatient et trop rêveur, ne voit même pas les merveilles qui l'entourent. C'est pour nous l'occasion rêvée de visiter la capitale de manière originale et surprenante avec, en prime, une part de suspense : Va-t-elle enfin embrasser ce pauvre malheureux qui n'attend que ça ?

 

photo-316-.JPG

 

 Quelle belle idée que cet album ! Voilà une charmante façon de jouer les touristes et de visiter Paris. Le texte et les illustrations sont drôles et amusants et j'ai adoré cette visite express au coeur de la capitale. Depuis hier, un autre titre est disponible en librairie : Baisers ratés de Venise, et la publication d'un autre titre est prévue : Baisers ratés de New York. Je me réjouis de découvrir ces villes à travers ces beaux albums. Sachez aussi que cet album sera disponible en petit format et à tout petit prix aux éditions Tom Poche, début mars. Que vous connaissiez Paris comme votre poche où que vous n'y ayez jamais mis les pieds, je suis certaine que vous apprécierez cette charmante balade. En ce qui me concerne, j'ai adoré et ça m'a donné envie de retourner visiter tous ces endroits auxquels j'attache de très bons souvenirs. J'irai bien revoir le Sacré-Coeur ou Notre-Dame, flâner dans les librairies des bords de Seine, monter en haut de la Tour Eiffel, revoir les merveilles du Louvre, faire une virée en bateau-mouche ou bien déguster un cappuccino place des Vosges. Vous m'accompagnez ?

 

photo-315-.JPG

photo-317-.JPG

 

En quelques mots :

Drôle et amusant, voilà un album qui permet de (re)visiter tous les endroits inoubliables de la capitale. Une jolie balade en charmante compagnie, ça vous tente ?


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog