Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2010-06-14T22:00:00+02:00

Le Temps n'est rien - Audrey Niffenegger

Publié par MyaRosa


couv18525452


Quatrième de couverture :


"Je l'aime. II représente tout pour moi. Je l'ai attendu toute ma vie et à présent il est là. (J'ai du mal à m'expliquer.) Avec lui je peux contempler mon existence dans sa totalité, comme une carte, passé et futur réunis, comme un ange... [..] Tout est déjà arrivé. Tout en même temps. "

Nous avons tous déjà eu cette impression d'avoir rencontré une personne quelque part avant, ou de l'avoir connue dans une autre vie... Et si c'était dans un autre temps ?

Quand Henry, bibliothécaire, voit arriver Claire, une artiste séduisante, il ne peut croire à l'incroyable : ils se connaissent depuis des décennies, même s'il ne s'en souvient pas. Car Henry est atteint d'une maladie qui le propulse dans le temps. Il a rencontré Claire alors qu'elle était enfant et va sans cesse partir et revenir à des époques de leurs vies respectives...

L'histoire folle et romanesque d'un amour absolu et éternel.

 

Attention : Ce livre existe également sous le titre : De toute éternité (merci Florel)

 

165920130_L.jpg


Mon avis :


 J'ai acheté ce livre il y a déjà plusieurs mois, mais j'avais un peu peur de me lancer dans cette lecture. J'avais peur de m'emmêler les pinceaux, de ne pas m'y retrouver à travers toutes ces dates et toutes ces époques différentes, et je dois vous avouer que si Abeille  et Choupynette ne m'avaient pas proposé d'en faire une lecture commune, il serait resté encore un bon bout de temps à dormir au fin fond de ma PAL. Pourtant, après les premières pages assez déroutantes, on se prête vite au jeu de l'auteur et le temps et la chronologie n'ont plus aucune importance.


 Claire fait la connaissance d'Henry alors qu'elle n'est qu'une petite fille et lui déjà un homme adulte. Pourtant, ils n'ont que huit ans d'écart. Bizarre, non? Henry souffre d'un mal étrange, il se déplace dans le temps malgré lui, et se retrouve n'importe où et à des époques différentes. C'est assez compliqué à expliquer, mais cette situation pour le moins hors du commun, donne lieu a des scènes vraiment cocasses. Ainsi, le Henry de vingt-huit ans se retrouve parfois en grande conversation devant un chocolat chaud avec le Henry âgé de huit ans. Il lui arrive de croiser ses parents au coin de la rue alors qu'ils viennent seulement de se rencontrer. Après sa rencontre avec Claire, il lui raconte son problème et la prévient de ses visites futures que la fillette attend déjà avec impatience. Un lien particulier les unit, et si Claire n'est qu'une fillette, elle sait déjà qu'Henry est l'homme de sa vie et qu'il ne peut pas en être autrement. C'est le début d'une grande histoire d'amour, hors du temps, et qui s'étale sur toute une vie...


 C'est un récit vraiment bouleversant. J'ai adoré les passages où l'on retrouve Claire et Henry enfants, et j'ai beaucoup aimé toute cette histoire insolite et abracadabrante. C'est l'histoire d'un amour absolu, d'un amour que rien ni personne ne peut détruire et ce, malgré une situation plus que compliquée et une route semée d'embûches. Car je parlais précedemment de scènes cocasses, mais il y a aussi des passages terriblement durs dans ce roman. Tout n'est pas rose, loin de là, et pourtant leur amour est merveilleux. C'est ce qui fait que cette histoire est si bouleversante et, même si c'est paradoxal, crédible. On se sent proche des personnages que l'on côtoie à différentes époques de leur vie. On les aime et on ne veut qu'une chose, qu'ils soient réunis et heureux ensemble.

Mais est-ce vraiment possible vu la situation ? A vous de le découvrir... Je n'en dirai pas plus car je ne veux pas vous gâcher le plaisir. C'est un livre à lire absolument !


(521 pages - Editions J'ai Lu - 2006 - 8,90€)


Le petit plus : Ce livre a été adapté au cinéma et il vient de sortir en DVD.

Je ne l'ai pas encore vu mais ça ne saurait tarder...

Voici la bande-annonce : (ATTENTION : Si vous n'avez pas lu le livre ça pourrait vous gâcher un peu l'effet de surprise car il y a pas mal de spoilers...)





C'est le deuxième roman d'Audrey Niffenegger que je lis, et j'ai été séduite par les deux. C'est vraiment un auteur à suivre, elle écrit vraiment bien et a une imagination débordante.

Si vous ne connaissez pas encore Les Jumelles de Highgate, n'hésitez-pas à aller faire un petit tour par ici :

 

9782915056921


Voir les commentaires

2010-06-11T16:08:00+02:00

Le Crime d'Halloween/La Fête du potiron - Agatha Christie

Publié par MyaRosa


couv44973243.gif



Quatrième de couverture :


 Le 31 octobre, les sorcières s'envolent sur leur manche à balai : c'est Halloween, la fête du potiron. À cette occasion, Mrs Drake a organisé une soirée pour les "plus de onze ans". Les enfants participent aux préparatifs, sous l’œil nonchalant de Mrs Oliver, qui croque son éternelle pomme. "Savez-vous que j'ai eu l'occasion d'assister à un vrai meurtre ?" se vante Joyce, une fillette à la langue bien pendue, devant la célèbre romancière. Tout le monde lui rit au nez : Joyce ne sait plus qu'inventer pour se rendre intéressante. La fête est un succès, et les enfants font un triomphe au jeu du Snapdragon qui clôt la réception. Tous les enfants ? C'est en rangeant la maison, après le départ des invités, qu'on découvre le cadavre de la petite Joyce dans la bibliothèque. Bouleversée, Mrs Oliver fait aussitôt appel à son ami, le grand Hercule Poirot.


Mon avis :


 Après avoir lu, il y a quelques jours, mon premier Agatha Christie, je n'ai pas pu résister, et j'ai commencé le seul autre livre de l'auteur qui figurait dans ma PAL depuis plusieurs années. Quel plaisir de retrouver l'univers et l'écriture d'Agatha Christie ! J'ai, une fois de plus, été charmée et j'ai eu beaucoup de mal à reposer ce livre. J'ai fait connaissance avec Hercule Poirot et Mrs Oliver, deux personnages que j'ai beaucoup apprécié et que j'ai déjà hâte de retrouver. J'avais un peu peur d'être déçue puisque j'ai commencé par Dix Petits Nègres, mais ça n'a pas été le cas. Je l'ai aimé au moins autant, si ce n'est plus.


 L'histoire se déroule dans une petite bourgade où tout le monde se connaît. Mrs Oliver séjourne chez une de ses amies, rencontrée lors d'un voyage. C'est à cette occasion qu'elle assiste à une fête enfantine et se retrouve dans tous ses états lorsqu'à la fin de la soirée, on retrouve le corps sans vie d'une fillette. Elle fait immédiatement appel à son grand-ami Hercule Poirot, qui la rejoint sur place et interroge les habitants afin de trouver le coupable. On fait connaissance, en même temps que lui, avec une multitude de personnages passionnants. Il va apprendre tous les petits secrets de cette petite ville, des plus anodins aux plus sombres... Car ils en ont des choses à cacher... de terribles choses...


 Encore une fois, je suis bluffée par le dénouement. J'ai eu quelques soupçons, mais ce serait exagéré de dire que je m'y attendais puisque j'ai soupçonné tout le monde à tour de rôle. J'ai encore passé un très bon moment, et ce ne sera certainement pas le dernier que je passerai en compagnie d'Hercule Poirot ou des autres personnages créés par Agatha Christie. D'ailleurs je viens d'en commander quelques uns : Némésis, La Plume empoisonnée, Le Train de 16h50, Le Miroir se brisa. Les avez-vous lus?


(255 pages - Le Club des Masques - titre original : Hallowe'en Party -2002)

Existe aussi sous le titre : La Fête du potiron

 

            1045122 3020751 9782253182207-G.JPG

Voir les commentaires

2010-06-08T10:19:00+02:00

Intuitions - Rachel Ward

Publié par MyaRosa

couv2847177


Quatrième de couverture :


 Depuis son plus jeune âge, Jem voit des nombres flotter au-dessus des personnes qu'elle croise. C'est le jour où sa mère décède qu'elle en comprend la signification : il s'agit de la date de leur mort. Ce don maudit la pousse à se couper du monde. Jusqu'au jour où elle rencontre Spider...


 Alors qu'ils partent ensemble à la grande roue de Londres, un phénomène étrange se produit : pourquoi tous les passants ont-ils le même nombre au-dessus de la tête ? Pris de panique, Jem et son ami prennent la fuite. Ils seront les seuls survivants de l'attentat qui va suivre, mais aussi les seuls suspects traqués par la police une fois leur identité révélée par les caméras de surveillance.


 Mais comment Jem peut-elle expliquer au commun des mortels les raisons de sa fugue, et surtout, comment ignorer la terrible vérité qu'elle peut lire en Spider ?


QUE FAIRE D'UN DON

QUAND IL EST MAUDIT ?



Mon avis :


 Tout d'abord, je remercie Silvana ainsi que les éditions Michel Lafon pour l'envoi de ce livre. J'ai sauté de joie lorsqu'on me l'a proposé, car je l'avais repéré et le résumé me tentait beaucoup. Aussitôt reçu, aussitôt lu et même si je m'attendais à une histoire complètement différente et avec plus de surnaturel, j'ai été séduite et j'ai adoré suivre les aventures de Jem et Spider. Attention : Certains seront peut-être déçus, car il ne s'agit pas d'un livre plein de surnaturel,ni d'un thriller, mais d'un livre profondément humain et très touchant. 


 Jem est une adolescente de quinze ans qui a eu une enfance difficile et qui préfère se tenir éloignée des autres. Elle refuse qu'on lui porte de l'attention, ne croit en rien, n'a pas de projets, pas d'ami... Lorsqu'un garçon de sa classe, Spider, tente de se rapprocher d'elle, elle ne lui laisse aucune chance, mais celui-ci est bien déterminé à en savoir un peu plus sur cette mystérieuse fille...


 Après l'épisode de la grande roue - dont on parle sur la quatrième de couverture - ,  Jem et Spider sont traqués par la police et décident de s'enfuir. C'est cette fuite que l'on va suivre pendant quasiment tout le roman. Deux adolescents paumés, livrés à eux-mêmes au milieu de nulle part. Cette aventure ne manque pas d'action et de bouleversements et m'a vraiment passionnée. Ca m'a rappelé, par certains aspects, un autre livre que j'avais adoré : Maintenant, c'est ma vie de Meg Rosoff. En tout cas, ce qui est sûr, c'est que j'ai vécu cette aventure comme si j'y étais. J'ai eu l'impression d'être dans la voiture avec Jem et Spider, de dormir avec eux à la belle étoile, de marcher des heures et des heures... Ca a été une lecture riche en émotions. J'avais peur pour eux, j'ai eu envie de crier, de pleurer. Je me suis vraiment sentie proche de Jem même si nous n'avons pas grand chose en commun. Elle m'a émue. J'ai été très surprise par la fin du roman et je pense que le temps va me sembler long avant d'avoir le deuxième tome entre les mains...


  C'est un premier tome vraiment prometteur. J'avais peur que la fin soit un peu rapide, voire bâclée, comme c'est souvent le cas lorsque l'on attend une suite, mais ici, l'histoire pourrait presque s'arrêter là alors que paradoxalement ça annonce  justement que ce n'est que le commencement. C'est assez énigmatique ce que je viens d'écrire, mais je n'en dirai pas plus, et je pense que vous comprendrez quand vous l'aurez lu... Parce que vous allez le lire biensûr, comment pourrait-il en être autrement ? Je vous le conseille fortement en tout cas, car si vous ne l'avez pas encore compris, c'est un gros coup de coeur pour moi. Je pensais passer un bon moment, mais je ne m'attendais pas à être emballée à ce point. C'est vraiment une belle découverte. Vivement le deuxième tome !


Encore un grand merci à Silvana et aux éditions  logo_lafon.gif.


(330 pages - Editions Michel Lafon - 12 mai 2010 - 15,95€)

 

           numbers2 numbers

Voir les commentaires

2010-06-06T12:49:00+02:00

Dix Petits nègres - Agatha Christie

Publié par MyaRosa


10-petits.jpg



Quatrième de couverture :


 Dix personnes apparemment sans point commun se retrouvent sur l'île du Nègre, invités par un mystérieux M. Owen, malheureusement absent. Un couple de domestiques, récemment engagé, veille au confort des invités. Sur une table du salon, dix statuettes de nègres. Dans les chambres, une comptine racontant l'élimination minutieuse de dix petits nègres. Après le premier repas, une voix mystérieuse s'élève dans la maison, reprochant à chacun un ou plusieurs crimes. Un des convives s'étrangle et meurt, comme la première victime de la comptine. Une statuette disparaît. Et les morts se succèdent, suivant le texte à la lettre. La psychose monte. Le coupable se cache-t-il dans l'île, parmi les convives ?


 "Une poignée de personnages admirablement campés, une ambiance tendue, un suspense à couper le souffle et une fin complètement inattendue... La reine de crime nous livre ici un classique de la littérature policière ! "--Sophie Colpaert



Mon avis :


  Pour commencer, je tiens à préciser que ce n'était pas une relecture, mais une découverte. Non, je n'avais jamais lu Dix Petits nègres, et pire encore, je n'avais jamais lu d'Agatha Christie ! Et pourtant, je rêvais de lire ce livre depuis des années. En surfant sur Livraddict, je suis tombée sur une discussion concernant les romans d'Agatha Christie, et je me suis dit  "Tiens, pourquoi pas ?" Et je dois avouer que je ne regrette qu'une chose : ne pas l'avoir lu plus tôt ! J'ai dévoré et adoré ce roman policier qui tient en haleine de la première à la dernière page avec une étonnante facilité. J'ai été fascinée par cette histoire du début à la fin. J'aime les huis-clos, et avec ce livre, j'ai été servie. Tout au long de ma lecture, jétais déterminée à trouver le coupable. Des hypothèses plus abracadabrantes les unes que les autres me trottaient dans la tête mais je ne suis pas venue à bout de l'enigme. C'est indéniable, Agatha Christie avait un talent fou pour raconter les histoires. L'écriture est agréable, plaisante, sans lourdeurs, et accessible à tous tout en étant sophistiquée. Il n'y a rien à redire. J'ai aimé l'histoire de ces personnages tourmentés par leur passé, par leurs remords, et je n'ai pas eu de mal à les distinguer les uns des autres. Je précise cela car ça faisait partie de mes appréhensions. J'avais un peu peur que le style soit difficile et peur de me mélanger entre les différents personnages, et ça n'a pas du tout été le cas. Tout se met vite en place et on sait très vite qui est qui, et pourquoi il se retrouve sur l'île.


  Je suis vraiment contente de cette découverte et une chose est sûre, je ne vais pas m'arrêter en si bon chemin. Je compte bien me procurer d'autres Agatha Christie comme Le Crime de l'Orient express, Mort sur le Nil, ... J'en ai un autre dans ma PAL : Le Crime d'Halloween, mais je pense attendre le mois d'octobre pour le lire, pour être davantage dans l'ambiance. Si vous en avez d'autres à me suggérer, j'en serai ravie.

 

~~*~~

" Une île, ça avait quelque chose de magique ; le mot seul frappait l'imagination. On perdait contact avec son univers quotidien - une île, c'était un monde en soi. Un monde dont on risquait parfois - qui sait ? - de ne jamais revenir. "

~~*~~


(311 pages - Le Livre de Poche/Jeunesse - août 2007 -  5,50€)


155987-gf.jpg alex.jpg



Ah oui, j'oubliais. Je compte maintenant me pencher sur une adaptation que j'ai acheté il y a quelques années.

Est-ce que quelqu'un l'a vu ?

 

Dix_petits_negres-aznavous-aff.jpg

Voir les commentaires

2010-06-04T15:44:00+02:00

L'Oiseau de mauvais augure - Camilla Läckberg

Publié par MyaRosa


9782742791064FS


Quatrième de couverture :


 L'inspecteur Patrik Hedström est sur les dents. Il voudrait participer davantage aux préparatifs de son mariage avec Erica Falck, mais il n'a pas une minute à lui. La ville de Tanumshecle s'apprête en effet à accueillir une émission de téléréalité et ses participants avides de célébrité, aussi tout le commissariat est mobilisé pour éviter les débordements de ces jeunes incontrôlables. Hanna Kruse, la nouvelle recrue, ne sera pas de trop. D'autant qu'une femme vient d'être retrouvée morte au volant de sa voiture, avec une alcoolémie hors du commun. La scène du carnage rappelle à Patrik un accident similaire intervenu des années auparavant. Tragique redite d'un fait divers banal ou macabre mise en scène ? Un sombre pressentiment s'empare de l'inspecteur. Très vite, alors que tout le pays a les yeux braqués sur la petite ville, la situation s'emballe. L'émission de téléréalité dérape. Les cadavres se multiplient. Un sinistre schéma émerge...

 Dans ce quatrième volet des aventures d'Erica Falck, Camilla Làckberg tisse avec brio l'écheveau d'une intrigue palpitante. Cueilli par un dénouement saisissant, le lecteur en redemande.



Mon avis :


C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé Erica et Patrik dans de nouvelles aventures. Cette fois, Erica se tient éloignée de l'enquête. Il faut dire qu'elle a beaucoup à faire, entre sa soeur qui est en pleine dépression, Maja qui grandit, les enfants d'Anna dont elle doit s'occuper aussi, et le mariage qui approche... Patrik, lui, n'a pas une minute pour souffler puisqu'il enquête sur des morts très étranges qui semblent liées, et sur un autre meurtre venu perturber leur petite ville tranquille. J'ai eu un peu plus de mal qu'avec les autres tomes car je n'étais pas très emballée par cette histoire de télé-réalité. Je trouvais les personnages vraiment antipathiques, et les passages les concernant longs et sans grand intérêt. Malgré tout, j'ai continué ma lecture et je ne le regrette vraiment pas. Heureusement, l'aspect télé-réalité est une des facettes du roman mais tout n'est pas basé sur cette histoire. Le reste est comme toujours, passionnant, que ce soit la vie d'Erica et des autres personnages récurents ou l'enquête concernant les meurtres qui semblent déguisés en accidents ou en suicide. Camilla Läckberg nous entraîne dans un tourbillon de suspense et d'angoisse et ce, jusqu'au dénouement que j'ai quand même trouvé surprenant et déroutant même si je me doutais de l'identité de l'assassin J'avais deviné une partie de la vérité, mais j'étais quand même loin du compte. Encore une fois je suis bluffée et j'attends déjà la suite avec beaucoup d'impatience...


Pour tous ceux qui ont lu et aimé les précédents tomes, vous ne serez pas déçus, et pour les autres, n'attendez-plus ! Jetez-vous sur les livres de Camilla Läckberg. Un conseil, mieux vaut les lire dans l'ordre : La Princesse des glaces - Le Prédicateur - Le Tailleur de pierre - L'oiseau de mauvais augure.


(365 pages - Actes Sud/ Actes Noirs - 2 mai 2010 - 22€)


A lire aussi : mon avis sur Le Tailleur de pierre, le précédent tome que j'ai adoré :

 

tailleur-de-pierre

Voir les commentaires

2010-05-30T20:49:00+02:00

Un dimanche en photo #6

Publié par MyaRosa

 

La place de Jaude à Clermont-Ferrand aujourd'hui lors de la présentation du bouclier.

Vraiment impressionnant !

 

DSCN2862.JPG

 

 

Un dimanche en photo, c'est aussi chez : Liyah, Evertkhorus, MyaRosa, Lounima, Tiphanie, Hilde, Cacahuete, Lisalor, Choupynette, Elora, Melisende, Fleur, Une maman, Liliba, 100choses, Anjelica, Myrtille, Sandrine, Hérisson, Mohamed SemeUnActe, Ankya, Grazyel, Tinusia, ... Rejoignez-nous !

Voir les commentaires

2010-05-26T12:21:00+02:00

Marie-Antoinette - Evelyne Lever

Publié par MyaRosa


marie-10.gif



Quatrième de couverture :


Miroir d’un destin bien singulier, la correspondance de Marie-Antoinette nous fait pénétrer dans l’intimité d’une reine pendant vingt-trois ans. On voit le caractère léger et primesautier de la princesse sortir lentement de sa chrysalide adolescente pour s’affirmer avec une force inattendue devant des évènements qui la dépassent. On découvre une femme très humaine déchirée entre ses devoirs d’épouse d’un monarque dont elle veut sauver le trône et un amour impossible. L’espoir et l’angoisse font battre la chamade à son cœur jusqu’à l’ultime message écrit le matin de son exécution : "Je viens d’être condamnée, non pas à une mort honteuse, elle ne l’est que pour les criminels, mais à aller rejoindre mon mari, comme lui innocente, j’espère montrer la même fierté que lui dans ces derniers moments."


Mon avis :


  J'ai découvert récemment le film de Sofia Coppola basé sur la vie de Marie-Antoinette, et ça m'a donné envie de m'intéresser de plus près à cette personnalité énigmatique de l'Histoire. Ce petit livre s'inscrit dans cette continuité. J'y ai retrouvé avec plaisir les évènements que je connaissais déjà. Ca ne m'a pas dérangé plus que ça. On découvre dans ce livre, la vie et les sentiments de Marie-Antoinette par le biais de lettres qu'elle envoie et qu'elle reçoit. Mais à qui les envoie-t-elle? Mystère... Ca ressemble beaucoup à un journal intime. Elle n'hésite pas à y évoquer ses sentiments les plus intimes, et prend des risques en abordant même son amour pour un autre homme que le roi...

  J'ai vraiment aimé me replonger dans la vie de cette jeune reine qui ,comme toutes les filles de son âge, rêve d'amour, de fêtes, et d'amusements et se retrouve dépassée par un univers, des obligations et des moeurs qu'elle ne comprend pas. Sa naïveté est touchante. C'est un très bon livre que conseille à tous ceux qui s'intéressent à Marie-Antoinette mais aussi à ceux qui voudraient en savoir plus sur elle. Une jolie découverte.


  Le petit plus : Ce livre en tant qu'objet est un petit bijou. Le papier est classe et agréable et la couverture - beaucoup plus flashy que sur l'image - est vraiment jolie.


Un grand merci à    11966610  ainsi qu'aux éditions TriArtis.

 


***

" Mais qu'est-ce donc que la vie ? Est-ce de répéter les mêmes gestes et les mêmes paroles aux mêmes heures, d'avoir l'air heureux quand on a envie de pleurer, d'accueillir avec le sourire des gens qu'on déteste, de se soumettre à une étiquette ridicule, de subir les reproches de l'abbé et ceux de l'impératrice, de se contraindre pour tout, même dans l'intimité avec un mari qui n'est pas comme je l'aurais souhaité ? Je crois que la vie est de connaître l'amour et l'amitié. Mon coeur est fait pour aimer. De l'amour, je ne sais rien, ou plutôt, je n'ai pas le droit de savoir. "

 

***

 

(61 pages - Editions TriArtis - janvier 2009 - 8,50€)

 


 


Voir les commentaires

2010-05-20T16:34:00+02:00

La Légende de Jumbalo - Sandrine Hubert-Demaison

Publié par MyaRosa


La-legende-de-jumbalo.jpg


Quatrième de couverture :


 Jumbalo est un jeune monstre joueur à l'allure d'ours. Il vit dans la forêt avec tous ses amis : Gaspard le chat, Garrigue dit " lapin pelé ", Mistral l'âne, Choufleur le putois et les autres. Leurs journées se déroulent dans la joie, la complicité et les jeux.


 Jumbalo est pourtant de plus en plus attiré par les humains qui vivent dans la vallée. Plusieurs tentatives malheureuses le persuadent de ne plus s'occuper des villageois malgré son intérêt évident pour la petite Mariette.


 Toutefois, l'arrivée de Gavaudan, monstre sanguinaire, va remettre en cause cet équilibre et les résolutions de notre héros seront bouleversées. S'en suivra une lutte sans merci, aux nombreux rebondissements, entre les deux ennemis et leurs alliés. Les villageois échapperont-ils au danger terrible qui les guette ? Jumbalo sera-t-il sauvé ?


Mon avis :


 Avant toute chose, je tiens à remercier Elise des éditions Eveil & découvertes pour sa gentillesse et pour cette belle découverte.


 La Légende de Jumbalo est une merveilleuse histoire d'amitié, d'aventure et de courage. On fait la connaissance de Jumbalo, un gentil-gros-monstre qui ressemble plus à un gros nounours qu'à une horrible créature, et qui a le coeur sur la main. On s'attache aussitôt à cette énorme boule de poils ainsi qu'à ses amis, les animaux de la forêt : Garrigue le lapin, Gaspard le chat sauvage,  Choufleur le putois, Mistral l'âne, et bien d'autres encore... Jumbalo est fasciné par les hommes. Il les observe, et tente de comprendre le fonctionnement de leur univers qu'il ne comprend pas toujours. Lorsqu'il décide de se présenter à eux, tout le monde s'enfuit en hurlant. Tout le monde, sauf Mariette, une adorable fillette qui trouve qu'il ressemble à sa peluche. Mais la vie n'est pas toute rose pour les habitants de la forêt et pour les hommes. Une terrible menace se rapproche et les met en danger. Jumbalo n'a qu'une idée en tête : sauver ses amis.

Ce livre est une petite merveille. Une histoire d'amitié et de courage vraiment jolie qui saura attendrir petits et grands. Les personnages sont vraiment adorables et pleins de générosité et je suis certaine qu'ils réussiront à séduire tout le monde. Un livre que je conseille donc à tous. Une jolie histoire magnifiquement illustrée par Charline. Un livre plein d'amour et de générosité à ne pas manquer !


(151 pages - Editions Eveil & découvertes - deuxième trimestre 2010 - 8,90€)


Le petit plus : N'hésitez pas à vous rendre sur le site des éditions Eveil & découvertes où vous pourrez trouver d'autres trésors. Pour la boutique, c'est ici.

 

Logo-eveil-et-decouvertes.jpg

Voir les commentaires

2010-05-13T09:53:00+02:00

De Fièvre et de sang - Sire Cédric

Publié par MyaRosa

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv53735911.jpg


 Quatrième de couverture :



 Une jeune fille se réveille entièrement nue et entravée sur un matelas couvert de sang. Elle sait qu'elle va mourir, toute tentative de fuite semble inutile. La douleur n'est rien en comparaison de la peur panique qui s'est emparée d'elle...
Le commandant Vauvert mène l'enquête en compagnie d'une profileuse albinos, Eva Svärta. Personnage excentrique et hors-norme, Eva a un véritable sixème sens qui fait d'elle une redoutable traqueuse de l'ombre. Ensemble, ils vont tenter de remonter la piste d'un tueur en série qu'ils croyaient mort et qui a pour habitude de vider entièrement ses victimes de leur sang. S'agit-il d'une réincarnation, d'un spectre, d'un homme, d'une femme, d'une créature d'un autre monde ?

 Suspense, angoisse, horreur, sensations étranges, crise de démence, folie meurtrière, rite satanique...

 Un thriller oppressant qui entraîne ses lecteurs au-delà de la raison.



Mon avis :



 C'est avec plaisir que je me suis, une nouvelle fois, plongée dans un livre de Sire Cédric (après L'Enfant des cimetières dont je vous parlais il y a quelques semaines) et cette fois encore, je n'ai rien à redire. L'écriture est rythmée, précise et nous entraîne dans un récit plus que mouvementé. On est, dès le début, plongé dans l'horreur, et ça ne s'arrêtera pas là. Difficile de reposer ce livre tant il est prenant. J'ai retrouvé avec plaisir le commandant Vauvert accompagné cette fois de la charismatique profileuse Eva Svärta. Ces deux personnages sont vraiment fascinants. Ils ont tous les deux un passé mystérieux et inquiétant. On suit leur investigation et on est, comme eux, perplexe puisqu'un an après la fin d'une enquête qui s'est achevée sur la mort de deux tueurs en série, les meurtres reprennent, ailleurs, et le mode opératoire est exactement le même. Les victimes n'ont plus de visage et le tueur semble récupérer leur sang. De mystérieux symboles et des miroirs brisés ornent les scènes de crime. Qui est derrière tout ça ? Une chose est sûre, c'est un livre à ne pas manquer mais à déconseiller aux âmes sensibles car les effusions de sang et les détails macabres voire gores ne manquent pas. Sire Cédric nous manipule aisément, nous faisant passer d'une piste à une autre sans difficulté et ce, jusqu'aux dernières pages. Son style est percutant et vraiment agréable à lire. Un livre à lire absolument !


Merci à Livraddict et aux éditions Le Pré aux Clercs pour ce partenariat.

 

Voir aussi :

 

Enfant des cimetieres Ed FL

Voir les commentaires

2010-05-01T16:07:00+02:00

Le Chuchoteur - Donato Carrisi

Publié par MyaRosa


couv74167913



Quatrième de couverture :


Cinq petites filles ont disparu.
Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière.
Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.

Depuis qu'ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d'agents spéciaux ont l'impression d?être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d'un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d'appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d'enlèvement. Dans le huis clos d'un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs.
Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure?

Un époustouflant thriller littéraire,
inspiré de faits réels.


Mon avis :


 Wouah ! Quelle claque ! J'attendais beaucoup de ce thriller, mais je ne pensais pas être emballée à ce point. A la lecture de ce livre, j'ai eu l'impression de plonger en plein épisode d'Esprits Criminels, et c'est loin d'être péjoratif puisque c'est une série que j'aime énormément. Tout commence par la découverte de cinq petites fosses, contenant chacune un bras d'enfant. Pour les enquêteurs, cela ne fait aucun doute, il s'agit des bras de petites filles enlevées quelques semaines plus tôt dans les environs. Le doute s'installe lorsqu'un sixième bras est découvert, car aucun autre signalement de disparition de fillette n'a été fait. Mila, experte en enlèvements d'enfants est appelée en renfort et se joint à l'équipe dans le but de découvrir l'identité de cette mystérieuse fillette.


  L'équipe d'enquêteurs est attachante. Chacun à son histoire, le poids de son passé à porter et se donne corps et âmes pour mener à bien cette mission. Mila, tente de s'intégrer dans cette équipe malgré le dédain que lui voue Sarah Rosa, jusqu'alors la seule femme de l'équipe. Elle est immédiatement fascinée par Goran Gavila, le célèbre criminologue, professeur d'université, qui bien qu'étant civil, semble diriger l' investigation.


 Donato Carrisi nous entraîne dans un tourbillon d'effroi et de doutes. Il nous manipule de la même façon que les enquêteurs semblent manipulés, nous emmenant toujours là où il le souhaite et nous surprenant à chaque chapitre. Son écriture est agréable, et la traduction ne souffre d'aucune lourdeur. C'est un premier roman époustoufflant et parfaitement maîtrisé dont il est impossible de deviner tous les rouages. J'ai eu le souffle coupé plus d'une fois, tellement j'étais surprise par la tournure que prenaient les évènements et par des rebondissements que je n'avais pas vu venir. L'auteur s'est beaucoup documenté et ça se sent. Il a intégré au récit des résultats d'études sur les tueurs en série et des statistiques, mais ce n'est jamais ennuyeux. C'est habilement dosé et ça rend l'histoire encore plus réaliste, plus effrayante.


  J'aime beaucoup les thrillers et j'en ai lu de très bons ces derniers temps, mais celui-ci les surpasse largement. J'ai rarement été bluffée et fascinée à ce point et je pense qu'il est même inutile que je précise - car vous l'avez certainement compris - que c'est un immense coup de coeur ! J'ose espérer qu'il y aura une suite, ou du moins un autre livre avec les mêmes personnages, car je les ai adorés. En tout cas, BRAVO à Monsieur Carrisi pour cet excellent premier roman, et ce qui est sûr, c'est que j'attends d'ores et déjà le prochain avec beaucoup d'impatience. J'espère que ce thriller aura le succès qu'il mérite car il est vraiment très, très bon ! Pour tous les amateurs du genre, ne passez pas à côté, et pour les autres, c'est peut-être l'occasion de faire une belle découverte.


Un grand merci à  livraddict logo big

et aux éditions

Calmann-Lévy


(438 pages - Calmann-Lévy - mai 2010 - 21,90€)

Sortie officielle : 5 mai 2010

 

        49e59d6b238fd zoom n335716

Voir les commentaires

2010-04-30T17:25:00+02:00

Comment choisis-tu tes livres ?

Publié par MyaRosa

 

Comment choisis-tu tes livres ?

 

Djak m'a posé cette très bonne question il y a déjà pas mal de temps, et je m'excuse de ne pas y avoir répondu plus tôt.

 

sexy.jpg


 C'est une question qui me semble facile et difficile à la fois car je choisis mes futures lectures de mille et une façons...

J'aime me balader dans les librairies et chez les bouquinistes. Je passe des heures et des heures à contempler les livres, à les manipuler, à regarder la couverture, à lire la présentation, voire les premières pages. En général, il ne me faut pas grand chose pour craquer : une jolie couverture, un titre qui m'intrigue, un résumé alléchant, et hop, un nouveau livre vient s'ajouter à mon immense pile à lire.


J e cherche de nouvelles idées sur Amazon, sur les blogs, les forums, et je guette les futures sorties sur les sites officiels des maisons d'édition que je connais. Je n'ai pas de wish-list officielle. Je ne suis pas très organisée sur ce coup-là. J'ai une wish-list sur Amazon, une sur Priceminister, une sur Livraddict et des titres en vrac sur plusieurs carnets (dont le joli carnet offert par ma copine Anneso).


 Je lis un peu de tout : thrillers, littérature de jeunesse, chick lit, littérature contemporaine, littérature classique,... ce qui n'aide pas à avoir une petite PAL ! Je fonctionne souvent par périodes (récemment j'ai acheté beaucoup de policiers), mais j'aime bien varier et d'une lecture à l'autre changer complètement de style. Lorsque je vais dans une librairie, je fais donc à peu près tous les rayons un par un, ce qui me prend un temps fou mais je ne m'en lasse pas.


 Lorsque j'en ai l'occasion, j'aime essayer de dénicher des perles rares dans des vide-greniers. J'aime fouiller dans les cartons à la recherche de livres que je cherche depuis longtemps ou au contraire, de romans oubliés.


 J'aime lire les critiques de livres, en particulier sur les blogs, et c'est depuis quelques temps, de cette façon que je sélectionne mes futurs achats.


 Je me suis récemment inscrite à la médiathèque. J'y cherche des livres que je souhaites lire depuis longtemps et qui ne sont, par exemple, pas sortis en poche, mais j'aime aussi fouiller et emprunter des livres dont je n'ai jamais entendu parler.


 Voilà, je pense que j'ai fait le tour. J'invite maintenant Pauline, Liyah, nodreytiti, Isa, Sophie, Mélo, pisinat, Cassandra, Mélopée  et Evilysangel à répondre à cette question, si elles le souhaitent.

Voir les commentaires

2010-04-28T09:34:00+02:00

Ailes - Aprilynne Pike

Publié par MyaRosa


1034972-gf

          ailesssss.jpg


Quatrième de couverture :


Laurel, fascinée, fixait les pâles choses avec de grands yeux. Elles étaient terriblement belles – trop belles pour l’exprimer en mots. Laurel se tourna de nouveau vers la glace, son regard sur les pétales voltigeant à côté de sa tête. Ils ressemblaient presque à des ailes.


Dans ce récit extraordinaire de magie et d’intrigue, d’amour et de danger, toutes vos certitudes sur les fées seront transformées à jamais.


Mon avis :


 Aujourd'hui, je vous parle d'un livre qui me tient vraiment à coeur puisque c'est une petite merveille injustement passée à la trappe. Je l'ai découvert, il y a quelques temps, sur le blog de Mélopée qui avait fait un billet très élogieux à son sujet.  J'étais très étonnée de n'en avoir jamais entendu parler avant. Je suis tombée sous le charme de cette magnifique couverture (bon, je me serai bien passée de la référence à Stephenie Meyer qui a tendance à envahir les quatrièmes de couvertures de tous les romans jeunesse, mais bon, passons...) et je l'ai aussitôt commandé. J'ai pourtant mis un peu de temps avant de me lancer, mais quelle erreur ! Ce roman est vraiment passionnant et divertissant. 


 Tout commence lorsque Laurel, quinze ans, débarque dans une nouvelle ville. C'est à regret, qu'elle a quitté la maison de son enfance qu'elle aimait tant - une petite maison en bois entourée de forêt - lorsque son père a acheté une librairie dans une ville plus grande. Et encore, s'il n'y avait que cela... Laurel, qui a toujours suivi des cours à domicile, se voit dans l'obligation d'intégrer le lycée. Beaucoup de bouleversements pour une adolescente... Laurel entame donc une nouvelle étape de sa vie, et tente de s'intégrer au mieux dans ce nouvel établissement. Heureusement, David, le"gentil-beau-gosse-du-lycée la prend sous son aile et lui présente ses amis. Ceux-ci ne manquent pas de remarquer l'étrangeté de Laurel. Celle-ci a beaucoup de mal à rester enfermée, ne mange que des salades peu appétissantes comparées aux lasagnes de la cafétéria, ne semble pas s'intéresser aux mêmes choses que les adolescentes de son âge, et aime se lever à l'aube pour admirer la nature. De plus, elle n'est jamais allée chez le médecin et sa mère fabrique des remèdes à base de plantes. Loin de rebuter David, l'originalité de Laurel l'attire et lui donne envie de la connaître davantage. Grâce à lui, Laurel semble peu à peu prendre goût à sa nouvelle vie mais un autre fait marquant va la bouleverser... Une étrange bosse apparaît dans son dos. Laurel pense d'abord à un bouton, mais la bosse continue de grossir et devient difficile à cacher. Elle pense à une tumeur et n'ose en parler à personne tandis que la bosse ne cesse de grandir...


 Je m'arrête là ! Je pourrais vous en dire davantage, il y a des tas de belles choses à décrire mais je ne veux pas vous gâcher le plaisir. Découvrez ce livre et vous verrez pas vous-mêmes les secrets et merveilles qu'il contient.


 Ce roman est écrit dans une style léger et agréable. La traduction est parfois étrange, mais il s'agit de la traduction québecoise, donc je suppose que c'est parce que nous n'avons pas toujours la même façon de construire les phrases, ni les mêmes expressions. En tout cas, ça ne gêne en rien la lecture. Bien que ça ne soit pas clairement marqué, ce roman est construit en deux parties. La première, nous présente Laurel, une adolescente différente des autres, mais très attachante, qui tente de s'intégrer aux autres et d'accepter sa nouvelle vie. La seconde partie est plus fantastique et l'on voit émerger un monde fascinant, plein de magie et de créatures mythiques. Ce premier tome est plein de promesses et j'attends déjà la suite avec impatience. Heureusement, je ne devrais pas avoir à attendre trop longtemps, puisque la sortie du deuxième tome - Sortilèges - est prévue pour le 13 mai ! Cette nouvelle série n'est pas forcément plus originale que les autres, mais elle n'est pas moins bonne non plus, et a su me séduire et me donner envie d'en savoir plus.  Tous les ingrédients d'un bon roman jeunesse sont réunis : de la magie, de l'amour, un triangle amoureux, du danger, des choix difficiles à faire, une héroîne partagée entre notre monde et celui de la magie, qui ne sait pas encore où est sa place. Une nouvelle série à découvrir sans hésiter !

 

(333 pages - éditions AdA - 20 novembre 2009 - 22,50€)

 

wings.jpg

                kanatlar.jpgss.jpg

Wings-pike-195x300.jpg

Voir les commentaires

2010-04-26T15:14:00+02:00

Le Compagnon de voyage - Curzio Malaparte

Publié par MyaRosa

 

couv47462021-copie-1

 

 

Quatrième de couverture :


Fable pudique, baroque et pleine d'humanité, Le Compagnon de voyage a pour cadre l'Italie de 1943. Après le renversement de Mussolini et le chaos que provoque la signature de l'armistice, les hommes de troupe, désormais sans ordres et sans chefs, décident de rentrer chez eux.


*


'Le Compagnon de voyage' est une fable qui a pour cadre l'Italie de 1943, après le renversement de Mussolini et le chaos que provoque la signature de l'armistice. Le nouveau régime, dirigé par le général Badoglio, ne peut contenir des hommes qui, sans ordres, sans chefs, décident de rentrer chez eux tandis que les troupes alliées débarquent sur les côtes du Sud. Au milieu de cette étrange débandade, un soldat bergamesque, Calusia, remonte la Péninsule jusqu'à Naples. Il s'est juré de rendre à sa famille la dépouille de son lieutenant, mort en Calabre lors des ultimes combats désespérés et vains contre le débarquement allié. Honnête paysan, fier de ses origines, Calusia traverse l'Italie en compagnie de l'âne Roméo et d'une jeune fille qu'il a prise sous sa protection. A travers ses rencontres se dessine un portrait du peuple italien, abruti par la faim et la peur, corrompu par la défaite, capable des pires bassesses, mais aussi plein de générosité et de courage.


Mon avis :



 Ce livre a été lu dans le cadre d'une lecture commune sur le forum Partage Lecture. Je remercie le forum ainsi que les éditions Quai Voltaire/ La Table ronde pour cette magnifique découverte, car sans cette opportunité, je pense que je ne me serai pas arrêtée devant ce livre.

 

 Cette oeuvre est très courte, une petite centaine de pages, ce qui ne l'empêche pas d'être touchante et percutante. J'ai été séduite par l'écriture de Curzio Malaparte, auteur que je ne connaissais pas. Son style est agréable et plein de poésie. Je me suis tout de suite attachée à Calusia, homme de parole, qui traverse son pays dévasté, bravant les dangers et mettant de côté son propre sort, car il a promis à son lieutenant de ramener son corps auprès de sa mère. Au cours de son périple, Calusia fait de nombreuses rencontres, heureuses ou mauvaises, et j'ai suivi ce voyage comme si j'y étais.

 

 J'ai découvert une part de l'histoire que j'ignorais totalement et qui est admirablement décrite par Curzio Malaparte. On découvre le malheur, la pauvreté, les soldats qui ne savent plus ce qu'ils doivent faire, les orphelins qui errent dans les rues désertes, les voleurs qui s'emparent des dernières richesses et des restes de nourritures, laissant les villageois mourir de faim. C'est révoltant et consternant. On assiste impuissants au malheur sous toutes ses formes, et pourtant Curzio Malaparte arrive à mettre de l'espoir et de la poésie dans son récit. Calusia incarne la loyauté, la bonté, l'humanité. C'est un personnage profondément humain et incroyablement attachant.

 

 J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre et je vous le conseille fortement !


Un grand merci au forum

11966610

ainsi qu'aux éditions de la Table Ronde.



(107 pages - Quai Voltaire/ La Table Ronde - 2009 - 14€)



Voir les commentaires

2010-04-25T05:00:00+02:00

Un dimanche en photos

Publié par MyaRosa


Une journée à Londres Paris.


Certains le savent peut-être, mais je devais passer mes vacances à Londres... vacances annulées. inutile de préciser pourquoi... Du coup, nous sommes partis pour une petite journée en amoureux à Paris.

Grand soleil, temps idéal, nous avons passé un très bon moment, même si bus + train + métro, ça fait vraiment beaucoup !


DSCN2786.JPG


DSCN2791.JPG


DSCN2794.JPG


Un dimanche en photo, c'est aussi chez :


Liyah, EvertkhorusLounima, Tiphanie, Hilde, Cacahuete, Lisalor, Choupynette, Melisende

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog