Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2016-02-16T09:28:04+01:00

Blanche-Neige

Publié par MyaRosa

Pop Wonderland : Snow White

Michiyo Hayano & Shinobu Uemura

40 pages, éditions nobi nobi !, janvier 2016, 13,75€

L'histoire :

Découvrez la collection Mes Contes Kawaï !
Cette collection d’albums illustrés propose de redécouvrir les grands contes classiques et intemporels modernisés par des illustrations façon manga !
Retrouvez ici la célèbre histoire de Blanche-Neige.

 

Mon avis :

 

 Je vous ai déjà présenté les précédents titres parus dans cette jolie collection : Alice au pays des merveilles, Cendrillon ou encore Le Petit Chaperon rouge. Ils m'ont tous beaucoup plu ! C'est un plaisir de redécouvrir les contes de notre enfance dans ces versions manga pétillantes et très colorées. Je me demande à chaque fois comment vont être représentés les décors et les personnages et je suis toujours agréablement surprise par le résultat.

 

 

 Cette adaptation de Blanche-Neige est vraiment mignonne. Le texte est court, mais les éléments importants n'ont pas été oubliés et on retrouve notamment les trois passages de la méchante Reine à la chaumière des nains (la ceinture, le peigne et la pomme), ce qui n'est pas le cas dans toutes les versions. Le vocabulaire est simple et l'histoire convient bien aux tout-petits. Quant aux illustrations, je ne suis pas du tout déçue. J'ai adoré les visages des personnages, surtout ceux de Blanche-Neige et du prince, le château, la chaumière des nains avec les sept petits lits, et aussi les paysages extérieurs, la nature pleine de couleurs et de jolies fleurs. Voilà une belle façon de faire découvrir ce conte aux petits tout en les initiant à l'univers manga. J'attends déjà avec impatience les prochains titres de la collection : Poucette et La Petite Sirène !

 

 

En quelques mots :

Une belle adaptation, moderne, pétillante et colorée, du célèbre conte.

 

A découvrir aussi :

Alice au pays des merveilles

Le Petit Chaperon rouge

Cendrillon

 

Voir les commentaires

2016-02-15T09:59:55+01:00

Une nuit à la bibliothèque

Publié par MyaRosa

Nuigurumi Otomari-Kai - Chiaki Okada & Kazuhito Kazeki

40 pages, Seuil Jeunesse, février 2016, dès 3 ans, 13,50€

L'histoire :

Dormir à la bibliothèque, ça n'arrive pas tous les jours et ça réserve bien des surprises !

 

Mon avis :

 

 Le précédent album de Chiaki Okada paru en France - C'est toi le printemps ? - est l'un de mes livres préférés. Je l'aime énormément et nous le lisons très souvent, à la maison. L'auteur revient avec une histoire pleine de tendresse et de douceur, pour notre plus grand plaisir !

 

 

 C'est vraiment mignon comme tout ! Des enfants se rendent à la bibliothèque pour écouter une histoire. C'est bientôt l'heure d'aller se coucher, alors ils préparent leurs doudous et les laissent passer la nuit seuls dans la bibliothèque. Lorsque les allées de la bibliothèque sont désertes, les doudous s'animent, farfouillent dans les étagères, tournent les pages des livres... Les bibliothécaires, alertés par le bruit, les accompagnent, leur lisent des histoires, jouent avec eux, jusqu'à ce que tout le monde s'endorme paisiblement et que les enfants viennent chercher leurs précieux doudous le lendemain...

 

 

 Tout est douceur, dans ces quelques pages. Le texte, poétique et tendre, est vraiment superbe et les illustrations sont vraiment charmantes. On savoure ce moment précieux passé en compagnie des doudous dans la bibliothèque. On a l'impression de partager un grand secret. Qui n'a jamais rêvé de passer la nuit dans une bibliothèque ?

 

 

En quelques mots :

Un album poétique et tendre qui donne envie de lire et fait rêver...

 

Voir les commentaires

2016-02-14T20:05:24+01:00

Viscères

Publié par MyaRosa

Wolf - Mo Hayder

506 pages, éditions Pocket, janvier 2016, 7,90€

L'histoire :

Il y a quinze ans, dans les bois de leur maison de campagne, les Anchor-Ferrers découvraient les dépouilles d’un jeune couple massacré.

Il leur a fallu du temps pour revenir… Et oublier.

Et voilà qu’aujourd’hui pour Oliver, Matilda et Lucia, leur fille instable, un nouveau cauchemar commence. Isolés du village et du monde, soumis aux jeux pervers de deux intrus, ils replongent dans l’horreur. Que veulent ces hommes ? Pourquoi leur famille ? Est-ce lié aux meurtres du passé ? Aucune certitude sinon celle-ci : celui qui meurt a perdu.

 

Mon avis :

 

 Je ne sais pas trop par où commencer pour vous parler de ce livre. Je n'avais encore jamais lu Mo Hayder avant, mais je sais qu'elle est réputée pour écrire des romans bien noirs avec une tension psychologique très forte et des détails sanglants souvent glauques... Ce roman n'est pas son plus violent, mais la tension psychologique est très forte, c'est le moins que l'on puisse dire ! Dans cette enquête, j'ai fait la connaissance de Jack Caffery, le personnage récurrent que l'on retrouve dans la plupart de ses romans (Birdman, L'homme du soir, Rituel, Proies, Fétiches,...). Ne pas avoir lu les précédents n'a en rien gâché mon plaisir. J'ai beaucoup aimé ce personnage et suis déjà impatiente de le retrouver dans d'autres enquêtes.

 

 Je ne veux pas trop en dire sur l'histoire, mais pour vous donner une petite idée, voici le tableau. Une immense et vieille demeure dans un coin isolé... Une famille qui tente de se remettre d'un drame survenu quinze ans plus tôt mais qui a anéanti tout le monde, en particulier la fille, Lucia, qui depuis est totalement renfermée et fragilisée et n'arrive pas à aller de l'avant. Une macabre découverte au fond du jardin : des viscères suspendus à un arbre. Et si tout recommençait quinze ans après ?

 

 

 Le roman démarre très fort. La première scène m'a vraiment plu et a attisé ma curiosité. Mo Hayder a une écriture très cinématographique. On visionne la scène comme si on l'avait sous les yeux voire même comme si on y était. L'auteur ne perd pas de temps et nous entraîne immédiatement dans un huis clos aussi addictif que terrifiant auprès d'une famille qui va vivre les heures les plus longues de sa vie... Et pourtant, cette famille n'a déjà pas été épargnée par le passé. Est-ce que la foudre peut frapper deux fois au même endroit ? Avec Mo Hayder, rien n'est moins sûr. Avoir vécu le pire ou du moins le penser ne protège en rien par la suite...

 

 J'ai vraiment adoré l'écriture de l'auteur, la construction de son roman et la psychologie de ses personnages. Ils sont tous crédibles et il y a des dialogues vraiment savoureux. Mo Hayder maîtrise l'angoisse comme personne et la tension monte au fil de la lecture. On croit avoir compris certains éléments, mais l'auteur nous balade, joue avec nos nerfs, s'amuse à nous faire tourner en rond, nous invite à tout reprendre depuis le début. Elle nous fait douter de tous les éléments qu'on avait en main. Les pièces du puzzle sont redistribuées en cours de route et c'est une très bonne chose, je trouve. Viscères est un roman intelligent et glaçant, impossible à lâcher ! Un page-turner sombre et angoissant que j'ai savouré du début à la fin et que je recommande à ceux qui aiment frissonner. Une chose est sûre, je compte bien lire d'autres romans de Mo Hayder. Et vous, avez-vous déjà lu ses romans ? En avez-vous à me recommander ?

 

 

En quelques mots :

Un thriller sombre, addictif et oppressant que j'ai adoré !

 

Voir les commentaires

2016-02-13T20:39:37+01:00

Sorties poche à ne pas manquer #129

Publié par MyaRosa

 

Une fleur en enfer

Alper Canigüz

23 mars 2016

Depuis son renvoi de l’école maternelle, le petit Alper Kamu a du temps libre pour traîner dans son quartier d’Istanbul, comprendre pourquoi ses parents ont des rapports si névrotiques et, plus généralement, cogiter sur le sens de la vie. Justement, son oncle Nebi Bey a succombé à une attaque, et les photos qu’il laisse derrière lui semblent pour le moins énigmatiques… L’autre préoccupation d’Alper, c’est ce qu’il vient d’apprendre sur son copain Ümit, douze ans, nouveau venu dans le voisinage : il aurait étranglé son jeune frère handicapé. Lorsqu’il rencontre les membres de la famille dysfonctionnelle d’Ümit, Alper commence à douter de la culpabilité de son camarade…

 

Le secret du mari

Liane Moriarty

6 avril 2016

Jamais Cecilia n’aurait dû trouver cette lettre dans le grenier. Sur l’enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n’ouvrir qu’après ma mort. » Quelle décision prendre ? Respecter le vœu de John-Paul, qui est bien vivant ? Ou céder à la curiosité au risque de voir basculer sa vie ? Tous les maris – et toutes les femmes – ont leurs secrets. Certains peuvent être dévastateurs.
Best-seller aux États-Unis, ce roman, intense, pétillant et plein d’humanité, allie habilement suspense et émotion pour marquer son lecteur d’une empreinte durable.

 

N'oublie pas les oiseaux

Murielle Magellan

4 février 2016

C'est l'histoire d'une passion, sa nudité, sa beauté, sa cruauté, sa douceur et ses secousses. Elle, Murielle, 17 ans au début, apprentie chanteuse à l'école des variétés de Paris. Un cri dans une enveloppe discrète. Lui, le Russe, l'homme slave, le professeur dangereusement séduisant, ange fatigué mais toujours en service. Leur amour fou, long et compliqué. Et c'est parce que cette histoire vraie est en tous points romanesque que l'auteur a voulu la raconter.

 

Ce qu'il reste d'Alice

T.R. Richmond

2 mars 2016

Le corps d’Alice Salmon, vingt-cinq ans et promise à un bel avenir, est découvert sous un pont. La veille, elle passait la soirée avec des amies. Suicide ? accident ? meurtre ? Tandis que les médias s’emparent de l’affaire, Jeremy Cooke, professeur proche de la retraite, veut reconstituer la vie de son ancienne élève, pour élucider sa fin si tragique. Il explore toutes les traces qu’elle a laissées : Facebook, Twitter, Spotify, forums, blogs, journaux intimes, lettres. Pièce par pièce, Alice apparaît, tel un puzzle mystérieux, parfois très sombre. Bientôt, des vérités choquantes font surface.
Un thriller psychologique où nos outils de communication apparaissent plus menaçants que jamais et rendent étrangement floue la distinction entre vie réelle et vie numérique.

 

Des Dieux et des bêtes

Denise Mina

17 février 2016

Un bureau de poste à Glasgow. Martin Pavel, couché sur le sol, a les yeux rivés sur ceux d’un petit garçon terrifié. Au-dessus d’eux, un homme masqué et armé récupère l’argent avec l’aide de son grand-père. Puis le braqueur tue le vieil homme. L’inspectrice Alex Morrow prend en charge l’enquête. Ses recherches la mènent à Kenny Gallagher, un politicien à bout de souffle, accusé d’avoir couché avec une employée du parti. Dans le même temps, à l’insu de Morrow, deux de ses jeunes collègues se retrouvent à la merci d’un maître-chanteur... Une ville, trois crimes, des liens ténus entre la pègre locale et la sphère internationale des ultra-riches. À Glasgow, il est parfois difficile de différencier les dieux des bêtes.

 

En eaux profondes

Elisabeth Elo

11 février 2016

Au-dessus d'eux : un mur mouvant, immense, dont le sommet se perd dans le brouillard. La collision avec leur frêle esquif est inévitable. Ensuite, l'eau glacée. Et l'immense cargo qui s'enfuit dans la brume... Pirio Kasparov a nagé quatre heures avant l'arrivée des secours. Son ami Ned n'a pas eu sa chance. Il laisse derrière lui un petit garçon et une ex-femme déjà marquée par la vie que la survivante n'a pas l'intention d'abandonner. Nez dans la parfumerie familiale et femme de tête, Pirio sent bien que l'accident n'en est pas un. Le milieu des pêcheurs, les docks de Boston, elle les connaît comme sa poche – et elle est prête à tout pour découvrir ce que cachent les eaux profondes de l'Atlantique nord.

 

L'instant présent

Guillaume Musso

1er mars 2016

Lisa et Arthur n'ont rendez-vous qu'une fois par an.
Il passe sa vie à la chercher...
...  elle passe la sienne à l'attendre.
Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d'art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d'Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate. Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n'offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur n'est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l'aimer.

 

Le Principe de Pauline

Didier Van Cauwelaert

16 mars 2016

« Pauline a un grand principe, dans la vie : l’amour sert à construire une véritable amitié. Maxime et moi en sommes la démonstration vivante. Nous aurions pu nous contenter d’aimer la même femme, d’être des rivaux compréhensifs… Mais non. Maxime, pour appliquer le principe de Pauline, a voulu devenir mon protecteur. Et c’est ainsi qu’un voyou à la générosité catastrophique a pris en main le destin d’un romancier à problèmes... »

 

Il est de retour

Timur Vermes

1er octobre 2015

Berlin, 2011. Soixante-six ans après sa disparition, Hitler se réveille dans un terrain vague de Berlin. Et il n'est pas content : comment, plus personne ne fait le salut nazi ? L'Allemagne ne rayonne plus sur l'Europe ? Depuis quand tous ces Turcs ont-ils pignon sur rue ? Et, surtout, c'est une FEMME qui dirige le pays ? Il est temps d'agir. Le Führer est de retour et va remettre le pays dans le droit chemin. Et pour cela, il lui faut une tribune. Ça tombe bien, une équipe de télé, par l'odeur du bon client alléchée, est toute prête à lui en fournir une. La machine médiatique s'emballe, et bientôt le pays ne parle plus que de ça. Pensez-vous, cet homme ne dit pas que des âneries ! En voilà un au moins qui ne mâche pas ses mots. Et ça fait du bien, en ces temps de crise... Hitler est ravi, qui n'en demandait pas tant. Il le sent, le pays est prêt. Reste à porter l'estocade qui lui permettra d'achever enfin ce qu'il avait commencé...

 

Lockwood & Co, tome 1 : L'Escalier hurleur

Jonathan Stroud

24 février 2016

Un terrible fléau s’abat sur Londres : des fantômes s’introduisent dans les maisons et terrorisent les occupants. Quand ils ne tentent pas de les assassiner. Lucy, talentueuse chasseuse de spectres, intègre l’agence du déjanté Anthony Lockwood pour une première mission très périlleuse : neutraliser un sanguinaire Duc rouge dans un sinistre manoir au fin fond de la campagne anglaise. Ajoutez à cela un Escalier hurleur, une chambre de torture, des squelettes derrière les portes, des agences concurrentes prêtes à tout pour vous nuire et pas une minute pour prendre le thé !

 

L'ombre de nous-mêmes

Karine Reysset

6 janvier 2016

Elles ne sont plus que l'ombre d'elles-mêmes. Alma, jeune mère incarcérée, écrit comme autant de bouteilles à la mer de longues lettres à son ex-compagnon et père de ses enfants. Mais celles-ci restent sans réponse. Sa fille aînée, Sarah, tente d'alléger son mal-être en se confiant à son ordinateur. Lucinda, sa voisine de cellule, tombée pour trafic de drogue, apaise sa détresse en faisant défiler les souvenirs enchantés d'une enfance dont le fil s'est brutalement brisé. Trois voix de femmes s'entrelacent pour exprimer la douleur de l'enfermement. Dans cette existence interminable, le futur est le meilleur espoir qu'il leur reste.

 

Savannah dream

Cécilia Dutter

22 janvier 2016

Comment peut-on tomber fou amoureux d'une femme dont on ne sait presque rien ? C'est ce qui arrive à Julien quand il rencontre Maud. Leurs failles s'accordent étonnamment bien. Pourtant, Julien a une femme et des enfants qu'il aime. Alors que sa famille l'accompagne dans sa nouvelle vie en Amérique, il cède à la tentation de l'adultère. Grisé par le sentiment d'échapper à une existence toute tracée, Julien se sent vivre pour la première fois. Jusqu'à ce road trip à Savannah, qui révèle une facette beaucoup plus sombre de sa maîtresse...

 

L'océan au bout du chemin

Neil Gaiman

9 mars 2016

De retour dans le village de sa jeunesse, un homme se remémore les événements survenus l'année de ses sept ans. Un suicide dans une voiture volée. L'obscurité qui monte. Et Lettie, la jeune voisine, qui soutient que la mare au bout du chemin est un océan...
Fidèle à son imaginaire merveilleux, Neil Gaiman explore le monde de l'enfance et des contes anglo-saxons pour nous procurer une émotion toute nouvelle, dans ce roman élu par les lecteurs Book of the Year 2013.

 

Miettes de sang

Claire Favan

11 février 2016

Poplar Bluff, petite ville du Missouri. Aux yeux de ses habitants, Dany Myers est un raté, un faible, indigne du souvenir qu'a laissé son père, ancien et bien-aimé capitaine de la police locale. Poussé par sa mère à rejoindre à son tour les forces de l'ordre, il y exécute sans broncher les tâches subalternes, encaisse les vexations et fuit tout conflit. Jusqu'à ce qu'une étrange vague de meurtres, suivie de suicides, endeuille la communauté. Cette affaire, que tous souhaitent étouffer, sera sonaffaire. Pour la première fois de sa vie, Dany brisera le silence – à ses risques et périls...

 

La Mémoire des embruns

Karen Viggers

30 mars 2016

Mary est âgée, sa santé se dégrade. Elle décide de passer ses derniers jours à Bruny, île de Tasmanie balayée par les vents où elle a vécu ses plus belles années auprès de son mari, le gardien du phare. Les retrouvailles avec la terre aimée prennent des allures de pèlerinage. Entre souvenirs et regrets, Mary retourne sur les lieux de son ancienne vie pour tenter de réparer ses erreurs. Entourée de Tom, le seul de ses enfants à comprendre sa démarche, un homme solitaire depuis son retour d'Antarctique et le divorce qui l'a détruit, elle veut trouver la paix avant de mourir. Mais le secret qui l'a hantée durant des décennies menace d'être révélé et de mettre en péril son fragile équilibre.
Une femme au crépuscule de sa vie, un homme incapable de savourer pleinement la sienne, une émouvante histoire d'amour, de perte et de non-dits sur fond de nature sauvage et mystérieuse.

 

Retour à Whitechapel

Michel Moatti

3 décembre 2015

Le 24 septembre 1941, pendant le Blitz qui écrase Londres sous des tonnes de bombes, Amelia Pritlowe, infirmière du London Hospital, apprend lamort de son père. Celui-ci lui a laissé une lettre posthume lui révélant que sa mère n'est pas morte d'une maladie pulmonaire, comme l'histoire familiale le prétend ; Mary Jane Kelly a été la dernière victime de Jack L'Éventreur. Amelia Pritlowe avait 2 ans. À compter de ce jour, Mrs Pritlowe va se lancer dans une traque méticuleuse et acharnée, poussée par le besoin vital de découvrir la véritable identité de Jack L'Éventreur. Grâce aux archives d'une pittoresque société savante de riperristes, en confrontant témoins et survivants, elle va reconstruire dans ses carnets les dernières semaines de sa mère et la sanglante carrière de l'Éventreur. En décryptant des documents d'époque, Michel Moatti recompose l'atmosphère nocturne et angoissante de l'East End du XIXe siècle. En redonnant vie aux victimes, en recomposant leurs personnalités sociales et affectives, il propose une solution à l'énigme posée en 1888 : qui était Jack L'Éventreur ?

 

Blackout Baby

Michel Moatti

7 avril 2016

Londres 1942 : profitant du couvre-feu, un tueur hante les rues de la ville. En quelques jours, il assassine et mutile quatre femmes. Son modus operandi interpelle Scotland Yard et la presse, qui le surnomme aussitôt le Blackout Ripper. Les messages qu'il laisse sur les scènes de crime, conçus comme des indices codés, imposent bientôt aux enquêteurs une piste inquiétante : le criminel semble s'inspirer des leçons du mage noir Aleister Crowley et de son manuscrit démoniaque, " Le Livre de la Loi ". Insaisissable, le tueur caché dans l'ombre du Blitz décide de s'attaquer aux enfants de Londres - ceux qui doivent être évacués lors de l'opération "Joueur de flûtes'. Mais il va trouver sur sa route une femme, Amelia Pritlowe, qui va faire de sa traque une affaire personnelle. Une enquête inspirée de faits et de personnages réels.

 

Un gros poisson

Martha Grimes

14 janvier 2016

Parce qu'ils sont fiables et gagnent leur vie en tuant, Candy et Carl sont engagés pour éliminer L. Bass Hess, détestable agent littéraire à Broadway. Parce qu'ils mettent toujours un point d'honneur à connaître leur cible avant d'agir, les deux hommes commencent par se renseigner, à leur façon. Ils découvrent alors que l'agent littéraire est fidèle à sa réputation : Hess attaque en justice Cindy Sella, une de ses ex-auteurs afin de lui soutirer une commission pour un livre dont il ne s'est jamais occupé. De quoi convaincre d'emblée les deux acolytes – d'ores et déjà persuadés que " mieux vaut traverser l'Afghanistan en skate-board que bosser dans l'édition " – de sauver l'honneur (et la carrière) de la jeune romancière en s'occupant à leur manière du fâcheux.

 

Elle & lui

Marc Lévy

7 janvier 2016

Elle est actrice. Lui, écrivain. Elle s'appelle Mia. Lui, Paul. Elle est anglaise. Lui, américain. Elle se cache à Montmartre. Lui vit dans le Marais. Elle a beaucoup de succès. Lui, pas vraiment. Elle est même une star. Mais lui ne le sait pas. Elle se sent seule. Lui aussi. Il la fait rire. Elle enchaîne les maladresses. Elle ne doit pas tomber amoureuse. Lui non plus.

 

Si l'amour m'était conté...

50 passions du monde entier

David Lelait-Helo

4 février 2016

Les contes sont des petits cailloux jetés sur nos chemins, ils nous orientent et nous aident à comprendre notre vie. À travers ce recueil de nouvelles, nous voici embarqués dans un périple aux sources de l'amour. Mythes d'Orient ou d'Asie, hérités des peuples amérindiens ou issus de la culture tzigane, ce sont autant d'histoires venues du fond des âges qui nous guident dans un voyage peuplé de délices, de trahisons, d'extases et de vertiges. 50 leçons universelles qui nous accompagnent sur les sentiers escarpés qui mènent à l'âme sœur.

 

Un amour plus fort que le temps

Leslie Maitland

4 février 2016

Durant l'automne 1990, alors que son père se meurt, Leslie Maitland, journaliste américaine possédée par une histoire qui n'est pas la sienne, débarque en Europe sur les traces Roland Arcieri, l'homme que sa mère a aimé, perdu et pleuré toute sa vie. Bloc-notes, stylo et appareil photo en main, elle va reconstituer l'histoire d'un amour piétiné par les horreurs de la guerre, d'une famille juive face à la montée du nazisme, réveiller des générations de malheur et raviver le passé pour construire l'avenir. Un récit dramatique et vrai d'amour, d'exil, de famille, de guerre et d'évasion.

 

Du miel pour les abeilles

Cathy Kelly

¤ mon avis sur ce roman ¤

17 mars 2016

Sensible et chaleureuse, Frankie mène une vie épanouie. Jusqu'au jour où elle découvre que son mari lui a caché son licenciement. Que penser désormais de l'avenir de son couple ? À seulement 27 ans, Peggy réalise son rêve : ouvrir une boutique de tricot. Mais la jeune femme doit encore se battre avec des souvenirs douloureux. Lillie est l'amie dont toutes deux avaient besoin. L'Australienne, nouvelle venue à Redstone, n'est étrangère ni aux peines de cœur ni aux secrets du passé... Et elle ne se doute pas que son arrivée va jeter un véritable rayon de soleil sur la jolie ville irlandaise.

 

L'enfant tombée des rêves

Marie Charrel

3 mars 2016

C'est l'histoire d'Émilie, douze ans et quatre jours. Enfant solitaire, elle peint tous les jours car, dans sa tête pleine de mots, c'est le balagan– " bordel " en yiddish. C'est l'histoire de petits mensonges ordinaires, de ces vérités que les adultes estiment mieux de ne pas révéler. L'histoire d'un secret de famille et d'un bout de cauchemar qui s'accroche à la réalité. L'histoire de Robert aussi, qui n'a pas toujours été ce vieux médecin de campagne retranché dans la solitude d'une péninsule islandaise. Émilie et lui font souvent le même rêve, à des milliers de kilomètres l'un de l'autre. Sans savoir encore que leurs routes vont se croiser...

 

Tous mes amis sont des superhéros

Andrew Kaufman

7 janvier 2016

Ils sont 249 sur Toronto et proche banlieue. 249 superhéros, sans cape ni identité secrète. On y trouve Super-Je-danse-trop-bien comme Super-je-tape-l'incruste, Super-Gros-Feignant comme Super-je-change-d'humeur-à-la-vitesse-du-son : des superpouvoirs qui les isolent du commun des mortels. Aussi quand Super-Perfectionniste a rencontré Tom, un garçon ordinaire, l'a-t-elle trouvé... différent. Quant à Tom, il l'a trouvée... parfaite. Mais pourquoi, depuis qu'ils se sont mariés, est-il devenu invisible à ses yeux ? Sa mission : réussir à se faire voir par celle qu'il aime et qui prend l'avion pour refaire sa vie, loin de lui.

 

 

Bonne lecture !

 

Pour voir + de sorties, cliquez ici.

 

Voir les commentaires

2016-02-12T07:48:00+01:00

Un parfum d'encre et de liberté

Publié par MyaRosa

The Mapmaker's Children - Sarah McCoy

400 pages, éditions Michel Lafon, février 2016

L'histoire :

1859. Deux ans avant le début de la guerre de Sécession. Sarah Brown, fille d'un célèbre abolitionniste, se résigne à ne pas avoir d'enfant. " Qui voudrait l'épouser ? " se désole sa mère... Sarah retrouve pourtant goût à la vie en s'engageant avec sa famille dans un groupe de résistants, qui aide les esclaves à fuir leur terrible sort vers le nord de l'Amérique. Grâce à ses talents artistiques, elle retrace et dissimule dans ses dessins les cartes secrètes qui mènent à la liberté. 2014. Eden et son mari, un couple en manque d'enfant, emménagent dans une ancienne demeure de la petite ville de Charleston en Virginie. Alors qu'Eden vagabonde dans sa maison en compagnie de sa voisine, une fillette énigmatique, elle découvre une tête de poupée soigneusement cachée dans le cellier. Malgré les ravages du temps, elle entrevoit de curieuses lignes sur le visage de porcelaine, dans lequel se trouve une mystérieuse clé... Plus d'un siècle sépare Eden et Sarah mais leurs routes vont s'entrecroiser. Car sur la grande carte du monde et de l'Histoire, le passé et le présent se rejoignent dans le destin de ces deux femmes qui dépassent la douleur de ne pas être mères et se révèlent à elles-mêmes.

 

Mon avis :

 

 On m'avait dit tellement de belles choses sur les romans de Sarah McCoy que je n'ai pas hésité une seconde lorsque celui-ci a croisé ma route, et j'ai bien fait de m'y plonger sans attendre car j'ai adoré ! Avec beaucoup de talent, Sarah McCoy nous raconte les destins hors du communs de deux femmes marquantes et inoubliables. Au fils des pages, les histoires se croisent, les destins s'entremêlent. Dans son roman, elle mêle réalité et fiction, passé et présent et nous embarque avec elle dans une aventure incroyable.

 

 J'ai vraiment aimé la construction de ce roman, les thèmes qu'il aborde et l'écriture lumineuse de Sarah McCoy. On a vraiment l'impression de partager l'intimité des personnages. On se sent proche d'eux. On apprend à les connaître vraiment. On partage leurs peurs, leurs doutes, leurs espoirs et leurs regrets. J'ai trouvé que le roman était écrit avec beaucoup de finesse et que ça sonnait vraiment juste. On n'a pas l'impression de lire quelque chose qui est fait pour nous émouvoir. On a plus l'impression de lire une histoire vraie et c'est d'autant plus bouleversant. Ce livre m'a vraiment surprise. Je savais qu'il allait me plaire mais je ne pensais pas ressentir autant d'émotions et d'empathie pour les personnages. J'ai maintenant hâte de découvrir "Un goût de cannelle et d'espoir", son précédent roman qui a remporté un franc succès.

 

En quelques mots :

Un roman plein d'espoir et d'émotions. Une très belle lecture.

 

Voir les commentaires

2016-02-11T14:44:54+01:00

Les saisons de Lili

Publié par MyaRosa

Lucie Albon

32 pages, L'Elan vert, janvier 2016, dès 3 ans, 10,20€

Présentation de l'éditeur :

Automne, hiver : cueillette de pommes
et boules de neige.
Printemps, été : jardinage et sable doré.
Les souris Lili et Henri visitent les quatre saisons.

 

Mon avis :

 

 J'ai toujours aimé les livres sur les saisons. J'aime les couleurs de l'automne, le parfum du printemps, la chaleur de l'été et les petits plaisirs réconfortants que l'on s'accorde en hiver. Je serais bien incapable de vous dire quelle est ma saison préférée. J'aime redécouvrir dans les livres toutes ces petites choses qui rendent chaque saison unique et fabuleuse. J'ai craqué sur le graphisme de cette série de livres et je suis vraiment ravie de cette jolie découverte car le contenu de cet album est tout aussi adorable que sa couverture.

 

 

 Chaque saison est présentée par un petit imagier dans lequel on retrouve des tas de petites choses emblématiques : Citrouille, feuilles, noisette, bottes, parapluie et écureuil pour l'automne ; bonhomme de neige, chocolat chaud, moufles, luge, flocons, livre de contes et bonnet pour l'hiver ; moineaux, nid, bourgeons, hirondelle, tulipe, muguet, cerises, arrosoir et jonquilles pour le printemps ; coquelicot, glace, papillon, blé, chapeau, confiture, pêche et lunettes de soleil pour l'été. On reconnaît tout de suite la saison et on retrouve ensuite Lili et Henri, les petites souris, dans une situation amusante en plein coeur de la saison concernée.

 

 

 Tout est adorable, dans cet album ! Les illustrations de Lucie Albon, réalisées avec ses empreintes de mains, sont uniques et vraiment superbes. Le texte est vraiment trop mignon et il y a de petites activités manuelles à réaliser soi-même qui sont proposées à la fin de l'ouvrage. C'est un livre plein de gaieté, de douceur et de bonne humeur qui donne envie de sourire et de profiter de chaque instant. Il met l'accent sur le meilleur de chaque saison et, à la fin de la lecture, on ne sait vraiment plus quelle période de l'année on préfère tellement tout est fabuleux ! Mes enfants ont adoré ce livre, et moi aussi. J'ai très envie de découvrir les autres livres de la collection sur les couleurs, les chiffres, les fruits et légumes, la mer, l'alphabet...

 

 

En quelques mots :

Un livre vraiment adorable qui a fait l'unanimité à la maison !

 

Voir les commentaires

2016-02-11T13:47:31+01:00

Pochette coloriages velours

Publié par MyaRosa

Julie Mercier (illustrations)

éditions Gründ, février 2016, dès 3 ans, 7,50€

Présentation de l'éditeur :

Grâce au velours noir en relief, c'est facile de colorier ! Le feutre butte contre les traits en relief, pour un coloriage sans bavure.
Lion, tigre, éléphant, hippopotame... Laisse libre cours à ton imagination, et colorie ces jolis tableaux des animaux de la jungle.

 

Mon avis :

 

 J'ai toujours un stock bien rempli de livres, pochettes et cahiers d'activités pour occuper les enfants lorsqu'il fait mauvais temps. Il existe tellement d'activités différentes, qu'il est vraiment impossible de s'ennuyer ou de ne pas trouver son bonheur. Autocollants, mosaïques, cartes à lacer, coloriages, peinture aux doigts, cartes à gratter, fiches de jeux ou de dessins effaçables, etc... il y en a pour tous les goûts ! Hier, nous avons testé pour la première fois les coloriages velours et tout le monde a adoré !

 

 

 Le principe est simple, le décor est en relief (velours noir), ce qui simplifie vraiment le coloriage puisque le feutre s'arrête lorsqu'il rencontre les bords du dessin. Le rendu est vraiment joli. Dans cette petite pochette, il y a 8 cartes bien épaisses à colorier, sur le thème des animaux sauvages : tigre, crocodile, éléphant, girafe, hippopotame, lion, etc... Les illustrations sont très jolies et le carton est bien épais donc le feutre ne peut pas passer au travers. C'est vraiment idéal pour les jeunes enfants qui ne sont pas encore très à l'aise avec le coloriage et/ou qui ont peur de dépasser. Mes p'tits loups se sont bien amusés et ils étaient ravis de pouvoir accrocher leurs oeuvres à côté de leurs lits. Ils ont déjà prévu d'en faire d'autres pour les offrir.

 

 

En quelques mots :

Une jolie pochette qui propose une activité ludique et amusante pour les enfants de 3 ans et +.

 

Voir les commentaires

2016-02-10T10:10:52+01:00

Au pays des fées

Publié par MyaRosa

Fairy Homes - Yu-Hsuan Huang

10 pages, éditions Gründ, février 2016, dès 3 ans, 9,95€

Présentation de l'éditeur :

Quand deux petites filles rencontrent une fée, c'est le début d'une aventure merveilleuse. Tire, tourne et déplace les volets pour voyager au pays enchanté des fées et découvre, sur chaque page, plein de surprises et de secrets !

 

Mon avis :

 

 Voilà encore un petit trésor qui devrait charmer les tout-petits ! C'est un gros et joli livre cartonné qui nous entraîne au pays des fées, en compagnie de deux petites filles qui vont vivre une journée inoubliable. Tout commence par un arbre magique découvert au fond du jardin... Une petite fée s'y trouve et propose aux deux fillettes de leur faire visiter l'endroit merveilleux où elle vit...

 

 

 C'est parti pour une aventure incroyable et fantastique ! On traverse un ruisseau enchanté à bord d'une petite fleur, on découvre de jolies petites cabanes, on s'envole à dos d'oiseaux pour découvrir les demeures des lutins et des fées bien cachées dans les arbres. Les fées nous invitent ensuite à partager leur dîner et à danser toute la nuit devant les maisons champignons. Quelle magnifique journée passée avec les fées !

 

 

 Les illustrations sont adorables et le texte l'est tout autant. Il y a des tas de tirettes qui nous font découvrir des tas de surprises et de cachettes. C'est un vrai régal de se plonger dans cet univers merveilleux. On a l'impression de partager un grand secret, de vivre quelque chose d'unique et d'inoubliable. Quel joli voyage !

 

 

En quelques mots :

Un livre fabuleux qui fait rêver et voyager jusqu'au pays des fées... Une lecture qui promet des tas de jolis rêves...

 

Voir les commentaires

2016-02-09T08:58:24+01:00

Attends Miyuki

Publié par MyaRosa

Roxane Marie Galliez & Seng Soun Ratanavanh

32 pages, De La Martinière Jeunesse, février 2016, 13,90€

L'histoire :

Terre bleue et lune orange, le printemps s’habille pour sa première aube de l’année. Le jardin s’éveille et Miyuki, pieds nus, déjà levée, court en riant entre les travées. Vite vite, elle inspecte et s’assure que tout le monde est prêt. « Grand-Père, lève-toi, vite vite, lève-toi ! Le jour s’est réveillé avant toi ! »

 

Mon avis :

 

 J'admire beaucoup le travail de Roxane Marie Galliez. Ses histoires sont toujours émouvantes et très poétiques. Je ne connaissais pas Seng Soun Ratanavanh et je suis ravie de cette belle découverte. Ses illustrations sont tellement délicates et charmantes ! Cet album est une vraie réussite. Il s'en dégage une certaine harmonie, beaucoup de sérénité, de grâce et de sagesse.

 

 

 C'est l'histoire d'une petite fille tellement pressée de voir venir le printemps qu'elle en oublie de profiter de l'instant. Elle veut absolument que son grand-père se lève pour admirer le premier jour du printemps. Elle est un peu agacée de voir qu'une fleur de son jardin ne s'est pas encore ouverte, alors elle va tout faire pour que la fleur s'ouvre rapidement, sans cela, ce ne serait pas vraiment le printemps, pense-t-elle. Malgré les conseils bien sages de son grand-père, elle court partout et toute la journée pour trouver l'eau la plus pure pour sa jolie fleur, mais le puits est vide, le nuage refuse de faire tomber la pluie et elle est tellement impatiente qu'elle finit par faire tomber l'eau qu'elle avait réussi à récupérer. A la fin de la journée, la fillette est épuisée et déçue de n'avoir pas réussi la mission qu'elle s'était fixée. Au final, c'est elle qui n'a pas profité pleinement de cette première journée de printemps... La jolie fleur s'ouvrira-t-elle enfin ?

 

 

 Ce joli conte, poétique et plein de sagesse, nous parle de l'art de la patience. Il y a des choses qui prennent du temps et qu'on ne peut pas bousculer. Il faut savoir patienter sagement et profiter de ce qu'on a déjà au lieu de courir après le vent... Je suis totalement charmée par ce texte envoûtant et par les illustrations de cet album, si délicates et pleines de sensibilité et d'émotions. Elle est touchante, cette petite fille qui n'a que de bonnes intentions mais voudrait tout avoir tout de suite. Elle ne risque pas d'oublier cette première journée de printemps qui lui aura enseigné tant de choses... C'est un bel album, plein de douceur et de tendresse, un régal autant pour les yeux que pour les oreilles. Il s'en dégage beaucoup de pureté et une certaine musicalité. On n'a pas du tout envie de le refermer. On resterait bien plus longtemps dans cette bulle de bonheur.

 

 

En quelques mots :

Coup de coeur pour cet album plein de douceur, de poésie et de délicatesse.

 

 

Voir les commentaires

2016-02-09T06:35:11+01:00

La Chasse au caribou

Publié par MyaRosa

Céline Claire & Sébastien Chebret

32 pages, L'Elan vert (Roudoudou), janvier 2016, dès 3 ans, 10,20€

L'histoire :

C’est décidé !
Je vais à la chasse au caribou !
Personne ne m’arrêtera !
Même pas le froid. Attention
aux bébêtes qui croiseront
mes pas.

 

Mon avis :

 

 C'est l'histoire d'un petit chasseur bien déterminé à chasser le caribou. Rien ne l'arrête, ni le froid, ni les bêtes féroces qu'il croise en chemin. D'ailleurs, ces dernières qui pensaient trouver là un bon repas, se retrouvent bien malmenées par cet enfant qui n'a peur de rien. Pourtant, lorsque notre petit chasseur se retrouve face au caribou, sa vision des choses change... Qui sait, c'est peut être le début d'une belle amitié aussi improbable qu'émouvante...

 

 

 Cette fois, je dois l'avouer, je suis un peu passée à côté de cette histoire. Le thème de la chasse et les animaux malmenés m'ont un peu déstabilisé. Mes enfants ont été beaucoup plus sensibles à l'humour de cet album. Ils ont beaucoup aimé les illustrations ainsi que les différentes rencontres que fait le petit chasseur en chemin. Ils se demandaient à chaque fois quel animal le personnage rencontrerait ensuite. Néanmoins, la fin plutôt inattendue et émouvante a su mettre tout le monde d'accord et nous a beaucoup plu.

 

 

En quelques mots :

Un album un peu déstabilisant au départ mais qui est finalement surprenant et émouvant.

 

Voir les commentaires

2016-02-08T13:30:03+01:00

Din'Roa la vaillante

Publié par MyaRosa

Jean-Louis Le Craver (texte) & Martine Bourre (illustrations)

32 pages, Didier Jeunesse, octobre 2015, dès 5 ans, 11,95€

L'histoire :

Le temps d'une nuit, une mère doit laisser seuls ses deux enfants. Mais voilà qu'un ours se fait passer pour leur grand-mère et vient leur rendre visite avec une seule envie : les dévorer ! Din'Roa se méfie de cette grand-mère à la grosse voix et aux dents pointues. Et elle ne s'en laissera pas conter !

 

Mon avis :

 

 Quelle jolie découverte que cette histoire qui est en fait une version chinoise de notre célèbre Petit Chaperon rouge ! Cette adaptation publiée pour la première fois en 2006 s'inspire d'un texte de l'auteur Shiang Mi paru en 1979 : "La Grand-mère ours".

 

 

 L'histoire se déroule dans la campagne chinoise, il y a fort longtemps. Une petite fille nommée Din'Roa (Jin Hua = Fleur d'or) vit dans un coin reculé avec sa mère et son petit frère. Parce que leur tante est malade, la mère des enfants doit s'absenter jusqu'au lendemain et demande à sa fille, qui est par ailleurs très dégourdie, de veiller sur son petit frère et d'aller voir leur grand-mère, qui vit non loin de là, en cas de besoin.

 

 Le soir venu, on frappe à la porte. C'est leur grand-mère qui leur rend visite, mais Din'Roa trouve qu'elle a une attitude bien étrange. Elle demande aux enfants d'éteindre la lumière et sa voix n'est pas comme d'habitude. Et si ce n'était pas vraiment leur grand-mère ? La fillette, intelligente et courageuse, ne va pas se laisser avoir si facilement. Après avoir mis son petit frère à l'abri, elle va utiliser toutes sortes de stratagèmes pour venir à bout de la bête et lui donner une bonne leçon.

 

 

 J'ai beaucoup aimé cette adaptation. Les dialogues sont vraiment savoureux et on s'amuse beaucoup de voir Din'Roa mener le méchant de l'histoire par le bout du nez ! Ce qui pourrait être très effrayant ne l'est plus à partir du moment où l'on comprend que la fillette, qui mérite bien son surnom, aura toujours le dessus sur la bête. Les illustrations sont superbes ! Je les trouve belles et originales. Il y a plein d'éléments symboliques qui rappellent notamment l'art de la calligraphie. Il y a quelque chose de très chaleureux, de lumineux et de rassurant dans les tons jaunes, rouges et orangés utilisés qui contrastent fortament avec la noirceur de la nuit et de la bête. C'est un album qui m'a beaucoup plu et que je recommande vivement à partir de 5-6 ans.

 

 

En quelques mots :

La version chinoise de notre célèbre Petit Chaperon rouge. Une lecture savoureuse et enrichissante à ne surtout pas manquer !

 

Voir les commentaires

2016-02-07T18:55:54+01:00

Tout un poème

Publié par MyaRosa

Blinde Vögel - Ursula Poznanski

427 pages, Presses de la Cité (Sand d'encre), novembre 2015

L'histoire :

Deux corps sans vie sont découverts au bord d'un lac, à Salzbourg. Un jeune homme et une jeune femme. Leur seul lien : un groupe de poésie sur Facebook.
Beatrice Kaspary, inspecteur expert en nouveaux médias, est déterminée à percer ce mystère. Sous pseudonyme, elle ne tarde pas à remarquer sur la Toile quelques usagers suspects postant des bribes de poèmes, qui, selon toute vraisemblance, constituent des messages codés. Mais quelle en est la clé ? Alors que la liste des cadavres ne fait qu'augmenter, Beatrice se retrouve au cœur d'une machination des plus singulière.

 

Mon avis :

 

 Si Ursula Poznanski a écrit de nombreux livres, "Tout un poème" est la deuxième enquête de Beatrice Kaspary. La première a été publiée en France sous deux titres différents : "Cinq" (éditions Presses de la Cité, 2013) et "Ca ressemble à un jeu..." (éditions Pocket, 2015). En général, quand il y a un personnage récurrent et même si les enquêtes sont indépendantes, je préfère lire les romans dans l'ordre, mais la couverture sombre et angoissante et le résumé de ce roman m'ont vraiment tapé dans l'oeil et comme je n'ai pas entendu parler de l'auteur avant, j'étais d'autant plus curieuse et impatiente de me plonger dans cette lecture...

 

 J'ai tout de suite bien aimé Beatrice Kaspary. Sa vie sentimentale est un peu mouvementée en ce moment et elle tente de concilier au mieux sa vie de famille - elle a deux enfants - et son travail qui lui demande beaucoup de temps et d'énergie. Elle semble encore très affectée par sa précédente enquête qui est mentionnée à plusieurs reprises, mais n'a pas le temps de souffler puisqu'elle repart pour une nouvelle enquête bien mystérieuse... Deux corps ont été retrouvés. A l'évidence, il s'agit d'un meutre suivi d'un suicide. Cependant, la situation est très étrange. La seule chose qui lie ces deux personnes est un groupe de poésie sur facebook. Tout laisse penser que ces deux jeunes gens ne s'étaient pas rencontrés avant. Pour en savoir un peu plus, Beatrice décide de se créer un faux compte sur facebook afin d'intégrer le groupe de poésie...

 

 Ce qui l'attend est vraiment surprenant : des messages morbides et énigmatiques, des fragments de poèmes postés avec des photos sans intérêt qui semblent n'avoir aucun rapport avec le texte, des personnes bien trop curieuses ou très agressives,... Malgré ses efforts, Beatrice a du mal à comprendre ce qui se passe vraiment sur ce groupe et se retrouve rapidement avec d'autres cadavres sur les bras, toujours des membres du groupe de poésie...

 

 

 J'ai trouvé ce roman vraiment prenant et palpitant. On a l'impression d'être infiltré au sein du groupe sous une fausse identité, tout comme Beatrice, et c'est aussi excitant qu'angoissant. On se sent, nous aussi, un peu en danger. Le récit est très rythmé et on suit avec beaucoup de plaisir les messages très étranges publiés sur facebook ainsi que l'avancée de l'enquête et le quotidien de Beatrice et Florin - son cooéquipier avec qui elle entretient une relation ambigue et touchante. J'ai trouvé l'écriture de l'auteur très agréable et la construction du roman très intéressante. L'histoire prend une tournure vraiment surprenante et l'intrigue est plus complexe qu'on ne l'imagine. Pour moi, c'est une excellente découverte et là tout de suite, j'ai juste envie de me jeter sur l'enquête précédente pour retrouver Beatrice et Florin sans plus attendre.

 

 

 En quelques mots :

Un très bon roman policier qui m'a tenu en haleine du début à la fin, a su me surprendre et m'a même empêché de dormir. J'ai déjà hâte de retrouver les personnages dans une autre enquête ! J'ai adoré !

 

Voir les commentaires

2016-02-07T10:23:14+01:00

La fête foraine

Publié par MyaRosa

Sam Taplin & Vicki Gausden

10 pages, éditions Usborne, octobre 2015, 12,50€

Présentation de l'éditeur :

Le bruit strident des montagnes russes... le tournoiement des manèges... le choc des autos tamponneuses... Les petits doigts ne pourront pas résister à l'envie d'appuyer sur les boutons pour entendre tous les sons de la fête foraine.

 

Mon avis :

 

 Mes enfants aiment toujours autant les livres sonores. Ils en ont sur les pirates, les animaux, les ballets, les intruments de musique ou encore les comptines. Celui-ci a fait sensation lorsqu'il est arrivé à la maison. En même temps, ce n'est pas étonnant. Quel enfant n'aime pas l'univers de la fête foraine ? Mes p'tits loups ont beaucoup aimé retrouver cet univers et les bruits qui vont avec.

 

 

 On observe et on écoute au fil des pages la musique entraînante qui résonne dans les allées, on entend le choc des auto tamponneuses, les cris et les rires des enfants qui s'amusent dans les montagnes russes, les sons effrayants du train fantôme et le bruit provoqué par le feu d'artifice. C'est toute la magie de cette ambiance joyeuse et festive que les enfants aime tant que l'on retrouve dans cet album très coloré et plein de bonne humeur. Une réussite !

 

 

En quelques mots :

Un livre sonore joyeux et coloré dans lequel résonne les rires des enfants et les sons entêtants et facilement identifiables des manèges de la fête foraine. Sourires et bonne humeur garantis !

 

 

Sur le même thème :

Splat à la fête foraine

La fête foraine (livre d'autocollants)

 

Voir les commentaires

2016-02-06T11:04:37+01:00

Coucou ! Le Château fort

Publié par MyaRosa

Peep inside the Castle

Anna Milbourne (texte) & Felicita Sala (illustrations)

14 pages, éditions Usborne, septembre 2015, 7,95€

Présentation de l'éditeur :

Regarde à l'intérieur de ce château fort pour y découvrir un chevalier qui s'habille, un trésor bien gardé et un festin de roi.

 

Mon avis :

 

 Connaissez-vous la collection "Coucou !" des éditions Usborne ? Je vous ai déjà présenté quelques titres de cette jolie collection que j'aime beaucoup : Les maisons des animaux, La ferme, La nuit, Le jardin... Cette fois, je vous propose de voyager dans le temps pour partir à la découverte du Moyen-Age !

 

 

 Ce joli livre cartonné nous offre la possibilité de découvrir l'intérieur d'un château fort. On peut soulever les toits pour découvrir des palefreniers qui s'occupent des chevaux, un boulanger qui prépare son pain ou encore un forgeron qui fabrique une épée. On peut découvrir l'intérieur des cuisines ou bien le trésor du roi bien gardé. On participe à un grand festin, on découvre les chambres et la façon dont dormaient les domestiques et les invités. On peut aider un chevalier à s'habiller et observer un vrai tournoi !

 

 

 Grâce à ses volets à soulever, ce petit livre nous donne vraiment l'impression d'être une petite souris qui espionne les occupants d'un château. Les illustrations sont superbes et il y a des tas de détails à observer et des surprises cachées sous les rabats. C'est un ouvrage aussi joli que passionnant qui devrait satisfaire la curiosité des enfants.

 

 

En quelques mots :

Un ouvrage aussi joli que passionnant qui nous réserve de belles surprises et nous permet de découvrir la vie au temps des chevaliers.

 

Voir les commentaires

2016-02-05T09:51:00+01:00

Une recette top secrète

Publié par MyaRosa

Quitterie Simon & Olivier Latyk

32 pages, éditions Nathan, février 2016, dès 6 ans

L'histoire :

La rencontre explosive d'une sorcière affamée et d'une chipie je-sais-tout…

Dans la boule de cristal de Colette, le message est clair : "Rupture de stock" ! Aujourd'hui, elle ne mangera pas de fillette… Adieu, les délicieuses recettes. Colette se désespère. Soudain, voilà que surgit une jolie mignonnette. Mais la petite Angèle n'est pas un ange : elle n'arrête pas de parler, sait tout et touche à tout. Bref, le repas de Colette se transforme en véritable enfer !

 

Mon avis :

 

 Voilà un petit livre vraiment drôle pour les enfants qui commencent à lire seuls ! C'est l'histoire d'une sorcière qui voudrait préparer de la soupe de fillette aux limaçons. Mais les fillettes se font rares près de chez elle et la sorcière commence à désespérer jusqu'au moment où la petite Angèle pointe le bout de son nez ! La sorcière est ravie, elle va se régaler ! Mais les choses ne se passent pas du tout comme prévu... Angèle est une vraie pipelette-écolo qui trouve à redire sur tout et compte bien enseigner les bonnes manières à la sorcière !

 

 J'ai beaucoup aimé cette histoire. C'est très drôle de voir la méchante sorcière être malmenée par une petite fille ! Elle essaie tant bien que mal de réaliser sa recette sans éveiller les soupçons de la petite fille, mais Angèle est toujours en train de poser des questions, de farfouiller, de toucher à tout. La sorcière n'a jamais vu ça ! Les dialogues sont savoureux et les illustrations joyeuses et pétillantes. On croise, en plus, un autre personnage qui en général fait peur aux enfants, l'ogre, mais qui, cette fois, n'en mène pas large car il est, lui aussi, un peu malmené par des enfants... C'est une histoire qui, je pense, peut rassurer tous les petits qui sont un peu effrayés par ces personnages. Mes enfants et moi, nous avons beaucoup aimé ce livre.

 

En quelques mots :

Une histoire très amusante dans laquelle les personnages effrayants que l'on rencontre dans les contes sont malmenés par des enfants.

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog