Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2017-03-21T14:51:19+01:00

Elles sont parties pour le nord

Publié par MyaRosa

Patrick Lecomte

285 pages, éditions Préludes, mars 2016

Présentation de l'éditeur :

  1917. Wilma, onze ans, se réveille par un matin d’hiver glacial dans la cabane qu’elle habite avec son père, trappeur dans le Grand Nord canadien. De retour d’une expédition en ville, il lui rapporte un cadeau : un livre finement illustré, Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède. C’est là, dans ces pages, qu’elle rencontre Akka, l’oie sauvage. Cette lecture va bouleverser à jamais la vie simple et rude de la jeune fille, qui se lance dans un combat héroïque pour la sauvegarde du plus grand oiseau migrateur d’Amérique du Nord.


 Un premier roman intense et inspirant qui tisse les destins croisés d’une jeune femme passionnée et d’un oiseau mythique. Un récit envoûtant, promesse d’évasion, où la poésie de la nature rencontre la magie de l’écriture.

 

Mon avis :

 

  Au début de ce roman, nous rencontrons Wilma, petite fille épatante qui observe le monde avec curiosité et intérêt. On s'attache immédiatement à elle. Wilma est débrouillarde et autonome. Elle a l'habitude de vivre seule en pleine nature puisque son père est trappeur et doit souvent s'absenter. Wilma observe le monde qui l'entoure et les changements provoqués par le cycle des saisons. Elle mène une vie rude mais ne s'en plaint jamais. Elle s'estime heureuse de vivre au plus près de la nature et de pouvoir profiter des grands espaces. Un jour, son père lui offre le roman de Selma Lagerlöf : Le Merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède. Cette lecture passionnante sera une vraie révélation. J'ai adoré suivre sa découverte et voir le façon dont cette lecture la bouleverse et la transporte. C'est pour Wilma une évidence et le début d'un long chemin. Elle sent que quelque chose commence, qu'elle a trouvé sa voie.

 

 Wilma n'est pas comme les autres. Elle ne se sent bien qu'au contact de la nature et n'aspire qu'à la protéger. Elle écoute et suit les signes qu'elle lui envoie. C'est à la sauvegarde de la grue blanche, le plus grand oiseau migrateur d'Amérique du Nord qu'elle va consacrer sa vie. Elle s'en fait la promesse étant jeune après sa rencontre bouleversante avec une grue blanche qu'elle nomme Akka en souvenir de sa lecture du roman de Selma Lagerlöf. Rien ni personne ne pourra arrêter cette jeune femme admirable, courageuse et déterminée et la vie fera qu'à plusieurs occasions, elle retrouvera avec émotions celle qui a donné un sens à son existence.

 

 Avec finesse, Patrick Lecomte a su allier fiction et faits réels. Si Wilma sort tout droit de son imagination, le combat pour la protection de la grue blanche est bien réel et tout ce que l'on apprend sur le sujet est intéressant. J'ai vraiment aimé suivre Wilma et l'avancée de son combat durant toutes ces années. On la voit grandir, faire des choix et des concessions afin de tenir sa promesse. J'ai aimé son rapport charnel à la nature, la manière dont elle observe et ressent chaque vibration de la terre et de l'air. C'est un personnage envoûtant que l'on prend plaisir à suivre et j'ai aimé sa rencontre avec Joe, jeune indien qui entretient, lui aussi, un rapport particulier avec la nature. J'ai également été très touchée par le lien très fort qui unit Wilma et son papa. Il y a beaucoup de pudeur entre eux. Ils ne parlent pas beaucoup et ne passent pas beaucoup de temps ensemble et pourtant on sent vraiment la force de leur amour et aussi le respect et l'admiration qu'ils ont l'un pour l'autre.

 

 L'écriture de Monsieur Lecomte est vraiment très agréable. Son récit est bien documenté et il nous explique les choses de manière simple. A cela s'ajoutent des passages beaux, purs et très poétiques sur la nature. Une lecture très différente des romans que l'on croise actuellement et ça fait du bien ! C'est un roman qui ramène à l'essentiel, qui nous invite à écouter et à préserver notre terre. C'est un livre plein de passion, d'amour et de beauté. Un bel hommage rendu aux oiseaux, à la nature et à tous ceux qui se battent jusqu'à l'épuisement pour ce que d'autres considèrent comme des causes perdues. Wilma nous prouve qu'il faut se battre pour ce que l'on croit juste et ne jamais baisser les bras. C'est un personnage admirable que je n'oublierai pas.

 

En quelques mots :

Une belle lecture, pleine de pureté, de poésie et d'optimisme.

 

 

Voir les commentaires

2017-03-20T13:13:13+01:00

Minou, Minou, où es-tu allé ? A Paris je suis allé, et voici ce que j'ai visité.

Publié par MyaRosa

Russell Punter & Dan Taylor

24 pages, éditions Usborne, mars 2017

Présentation de l'éditeur :

 Minou est en route pour une nouvelle aventure à Paris. Suis-le en croisière sur la Seine, en haut de la tour Eiffel, et découvre les célèbres tableaux du musée du Louvre. Des illustrations vivantes animent cette promenade touristique dans la capitale.

 

Mon avis :

 

 Après New York, c'est à Paris que nous entraînent Russell Punter et Dan Taylor. Cette fois encore, on en prend plein les yeux ! Quel joli voyage ! Quelle belle aventure !

 

 

 On se balade sur la Seine, on admire les ponts et les bâtiments anciens. On visite Notre-Dame et le musée du Louvre. On découvre des tableaux célèbres exposés dans les musées parisiens. On s'arrête dans une pâtisserie pour le goûter. On prend le funiculaire pour aller jusqu'au Sacré-Coeur et on se rend ensuite à l'opéra. On ne peut pas visiter Paris sans passer par Montmartre. Waouh, mais qu'est-ce que c'est là-bas ? L'Arc de Triomphe ! Et je vois la tour Eiffel ! Et si on y montait ?

 

 

 Cette collection est vraiment géniale pour faire découvrir les grandes villes du monde aux enfants. Les illustrations sont joyeuses et très colorées. Elles nous ont beaucoup plu. Le texte est court mais nous permet de découvrir des tas d'endroits de manière ludique et amusante et en très peu de temps. Ca donne vraiment envie d'aller visiter tous ces endroits incontournables ! On peut suivre le trajet de Minou au début et à la fin du livre. Prochaine étape : Londres.

 

 

En quelques mots :

Un très joli livre qui permet de faire découvrir aux plus jeunes les trésors de notre belle capitale.

 

A lire aussi :

Félix à Paris

Baisers ratés de Paris

La tour Eiffel a des ailes

Minou, Minou, où es-tu allé ? A New York je suis allé, et voici ce que j'ai visité.

 

Voir les commentaires

2017-03-20T12:43:52+01:00

Les Jardins du manoir

Publié par MyaRosa

Country House Garden

Lucy Grossmith, Lucy Wain, Struan Reid

24 pages, éditions Usborne, mars 2017, dès 5 ans

Présentation de l'éditeur :

Ce livre te propose une jolie balade parmi les différents jardins de ce manoir. En te promenant de l'un à l'autre, tu pourras t'amuser à disposer les fleurs et les plantes, et même faire un pique-nique.

 

Mon avis :

 

 Ca y est, c'est le printemps ! Comme chaque année, je vous ai préparé une petite sélection de romans, d'albums et de cahiers d'activités dont les pages sont pleines de fleurs, de papillons, de couleurs et de bonne humeur. Pour commencer, je vous propose une belle balade dans les fabuleux jardins d'un superbe manoir. Ca vous tente ? Suivez-moi, c'est par là...

 

 

 Le Manoir Bois-Joli est une vieille et belle bâtisse en briques situé dans un coin de campagne calme et fleuri. Cet endroit a plus de 300 ans, ce qui explique la diversité de ses jardins créés par ses propriétaires successifs. Regardez le plan du parc, vous comprendre mieux. Vous voyez, il y a le jardin à pergola, le jardin de fleurs sauvages, le jardin à la française, le jardin en terrasse, le jardin clos, le jardin encaissé, le jardin de la découverte, le jardin d'hiver et le jardin avec fontaines. Il y a même un labyrinthe, une orangerie et un verger. Par où voulez-vous commencer la visite ?

 

 

 Grâce à ce livre d'autocollants magnifique, les enfants pourront découvrir différents types de jardins. Je suis sûre qu'ils s'amuseront beaucoup à placer au fil des pages les arbres, les fleurs, les outils, les meubles, les décorations et les fontaines. Les illustrations sont très jolies et il y a même quelques indications qui nous aident à placer les autocollants. On nous dit, par exemple, qu'il faut placer les jardinières autour de la mare, les orangers et citronniers devant les portes vitrées et les plants de rhubarbe dans le grand potager. Voilà un joli livre d'autocollants qui donne envie de jardiner !

 

 

En quelques mots :

Un magnifique livre d'autocollants qui nous permet de découvrir différents types de jardins.

 

Voir les commentaires

2017-03-19T18:23:42+01:00

L'enfant, la baleine et l'hiver

Publié par MyaRosa

The Storm Whale in Winter - Benji Davies

32 pages, éditions Milan, février 2017, dès 3 ans

L'histoire :

 Noé vit au bord de la mer avec son papa. Un soir d'hiver, une tempête empêche son père de rentrer. Noé part à sa recherche, tout seul, dans la nuit, le froid et la neige...

 

Mon avis :

 

 Plein d'amour et de tendresse, cet album fait suite à "L'enfant et la baleine" que je n'ai pas encore lu mais que j'ai très envie de découvrir. Dans cette histoire, le petit Noé est inquiet. Son père est parti pêcher en mer pour la journée, mais il fait nuit et il n'est toujours pas rentré. Haut comme trois pommes mais très courageux, le petit bonhomme décide de partir à sa recherche. Ni le froid, ni la neige, ni la glace ne pourront l'empêcher de retrouver son papa...

 

 

 Quelle belle histoire ! J'ai vraiment aimé l'univers. On sent tout de suite une grande complicité entre le père et le fils et beaucoup, beaucoup d'amour et de respect. Les illustrations sont vraiment superbes et nous plongent dans un décor hivernal à couper le souffle. On suit le petit Noé et on a peur pour lui. Il semble tellement petit au milieu de cette immensité ! On espère de tout coeur que les deux personnages vont vite être réunis, bien au chaud dans leur foyer.

 

 

 L'histoire prend ensuite une tournure surprenante qui a beaucoup plu à mes enfants. Quelle aventure ! C'est un album doux, tendre, irrésistible et attendrissant. Les saisons défilent, le paysage change mais l'amour, l'amitié et la solidarité restent intacts. Un très bel album.

 

 

En quelques mots :

Une histoire touchante et superbement illustrée.

Un album à ne pas manquer.

 

 

Voir les commentaires

2017-03-19T09:59:08+01:00

Le premier hiver de Rouge-Gorge

Publié par MyaRosa

Robin's Winter Song - Suzanne Barton

24 pages, éditions Circonflexe, octobre 2016, dès 3 ans

L'histoire :

  Par une belle journée d'automne, alors qu'il chante sur sa branche, Rouge-Gorge voit les feuilles tournoyer dans le vent. Quelque chose a changé — mais quoi ? Il n'y a pas que les feuilles qui s'agitent — les écureuils se pressent, les souris détalent et les pinsons s'envolent vers le sud. Même Ours cherche une grotte confortable pour y dormir. Tout cela parce qu'Hiver arrive. Mais qui est donc cet Hiver et pourquoi Rouge-Gorge ne l'a-t-il jamais rencontré avant ?

 

Mon avis :

 

 Je vous ai déjà parlé de "La Chorale de l'aube", un album de Suzanne Barton publié aux éditions Circonflexe qui m'avait totalement charmée. C'est une belle histoire, pleine de douceur, qui met les oiseaux et la nature à l'honneur. On retrouve les mêmes thématiques et tout autant de douceur dans l'histoire de ce petit rouge-gorge qui vit son premier hiver.

 

 Alors que tout le monde s'active et se prépare autour de lui, Rouge-Gorge se pose des tas de questions. On lui parle de l'arrivée d'Hiver. Qui est-il ? Et pourquoi tout le monde s'agite autant à son approche ? Rouge-Gorge s'inquiète un peu. Il interroge les animaux mais tous sont bien trop occupés pour lui expliquer les choses en détails et le malheureux n'obtient que de brèves informations qui ne l'aident pas à y voir plus clair.

 

 Avec lui, on observe les autres s'agiter et le paysage changer. La forêt devient plus silencieuse et se couvre d'un épais manteau blanc. Quel spectacle ! Rouge-Gorge n'a plus du tout peur. Il adore Hiver ! Notre petit personnage s'affaire, profite de chaque instant en compagnie de ses nouveaux amis, mais voilà que quelque chose arrive. Il y a encore du changement dans l'air...

 

 Quelle belle histoire autour de la découverte des saisons. J'ai vraiment aimé suivre Rouge-Gorge dans cette belle aventure. Il redoute les changements, mais il va être agréablement surpris. Les illustrations de cet album sont vraiment magnifiques. Je vous invite à aller jeter un petit coup d'oeil ici si vous souhaitez découvrir quelques pages du livre. L'univers de Suzanne Barton me plaît décidément beaucoup et je suis déjà impatiente de découvrir sa prochaine histoire.

 

En quelques mots :

Une belle histoire pleine de douceur et de tendresse qui parle de l'inconnu, des changements, de la nature et de la ronde des saisons. Une très belle découverte.

 

A découvrir aussi :

Georges le rouge-gorge

La Chorale de l'aube

Les Quatre saisons d'un ours

Les Secrets de la forêt

 

 

Voir les commentaires

2017-03-18T14:47:47+01:00

Le jardin (coloriages et autocollants)

Publié par MyaRosa

Benedetta Giaufret, Enrica Rusinà, Felicity Brooks

32 pages, éditions Usborne, mars 2017

Quatrième de couverture :

Découvre les animaux, fleurs et produits du jardin, avec des autocollants à ajouter sur chaque page.

 

Mon avis :

 

 Voilà encore un très joli livre d'activités qui va faire le bonheur des enfants et colle parfaitement à cette période de l'année. C'est un livre qui combine deux publications des éditions Usborne dont je vous ai déjà parlé : Le Jardin (autocollants) et Je colorie... le jardin.  Une belle façon de fêter le retour du printemps !

 

 

 La première partie du livre propose des scènes à compléter avec des autocollants. Il y a d'abord une petite mise en bouche avec des silhouettes et des tas de choses à retrouver qui nous donnent un petit aperçu de ce qui nous attend dans le reste du livre. On se balade ensuite dans le jardin en ajoutant des abeilles autour des fleurs, des fruits juteux dans les arbres fruitiers, des insectes affairés autour des plantes ou sous la terre, des légumes dans le potager, des oiseaux dans les arbres et d'autres petites bêtes autour de la mare. C'est frais et mignon comme tout. Les autocollants se trouvent sur les pages centrales. Ils sont faciles à décoller et les pages se détachent du livre.

 

 

 La seconde partie nous propose de jolies coloriages qui représentent des endroits du jardin : l'abri de jardin, le potager, le sommet des arbres, la mare, les plantations, etc... Pour plus de facilité, l'arrière-plan et quelques éléments du décor sont déjà en couleurs. Il ne reste plus qu'à retrouver les vraies couleurs des fruits et légumes et à ajouter sa petite touche personnelle en choisissant les couleurs des fleurs et des papillons et autres trésors du jardin. Amusez-vous !

 

 

En quelques mots :

Un joli livre d'activités pour fêter le retour du printemps.

 

A découvrir aussi :

Mon livre pop-up : Le jardin

Les Bruits du jardin

Coucou ! Le Jardin

Mon imagier du jardin

Bulle et Bob au jardin

 

Voir les commentaires

2017-03-18T13:04:00+01:00

Minou, Minou, où es-tu allé ? A New York je suis allé, et voici ce que j'ai visité.

Publié par MyaRosa

Russell Punter & Dan Taylor

24 pages, éditions Usborne, mars 2017

Quatrième de couverture :

 Suis Minou et découvre New York avec lui. Plonge-toi dans l'animation de Times Square avec la foule, fais une promenade dans Central Park et monte au sommet de l'Empire State Building. La "Grosse Pomme" s'anime dans ce récit inspiré d'une comptine anglaise traditionnelle.

 

Mon avis :

 

 Après un beau voyage à New York, Minou rentre chez lui avec des tas de souvenirs et raconte à sa voisine tous les endroits fabuleux qu'il a visité. Il lui parle de la baie et de la statue de la Liberté. Il lui décrit Ellis Island, le pont de Brooklyn, le métro, Grand Central, l'Intrepid, Times Square, Broadway, le Metropolitan Opera, le Yankee Stadium, le Guggenheim, Central Park, Turtle Bay, le MET, l'Empire State Building, etc...  Il y a même une carte pour suivre l'itinéraire de Minou.

 

 

 Le récit de Minou nous permet de faire une visite éclair de New York et on en prend plein les yeux ! On n'a qu'une envie en refermant le livre : y aller ! Cette collection est vraiment très chouette. Elle permet de faire découvrir de grandes villes aux enfants et de leur parler de lieux célèbres. Le texte est court et accessible aux plus jeunes et les illustrations sont pétillantes et très colorées. J'ai beaucoup aimé cette visite guidée et j'ai hâte de retrouver Minou à Paris et à Londres !

 

 

En quelques mots :

Un bel album pour faire découvrir New York aux enfants.

 

 

Voir les commentaires

2017-03-18T10:22:33+01:00

Sorties en format de poche à ne pas manquer #154

Publié par MyaRosa

Au secours, j'ai 40 ans ! (depuis 4 ans)

Gaëlle Renard

14 avril 2017


 On dit que 40 ans, c'est le nouveau 30. Certes, mais c'est quoi avoir 40 ans pour une femme aujourd'hui ? Un livre désopilant sur vous, les jeunes quarantenaires, mais aussi un peu sur vos hommes (l'ancien et le nouveau), votre belle-mère (ou ex), vos copines qui s'appellent toutes Véronique ou Virginie… Sans oublier vos enfants qui grandissent, votre banquier, votre cher patron, votre panier à provisions, votre miroir, votre estime de vous-même, votre crème de jour… Et la question qui taraude l'héroïne : et si je faisais un dernier bébé pour la route ?

 

Seulement si tu en as envie...

Bruno Combes

5 avril 2017

  Ils se sont connus à seize ans, sur les bancs du lycée d’Arcachon, puis chacun a fait sa vie de son côté.
Camille est devenue une brillante avocate parisienne, Stephen vit de sa passion des livres entre Londres et Paris. Ils n’auraient jamais dû se revoir, mais le hasard en a décidé autrement.
Les souvenirs s’entrechoquent, laissant apparaître les failles de l’attente et du désir.
Leur histoire aurait pu être banale, jusqu’à ce que Camille découvre les pages blanches du « manuscrit inachevé ».

 

Tu comprendras quand tu seras plus grande

Virginie Grimaldi

3 mai 2017

  Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit plus guère au bonheur. Une fois sur place, elle se souvient aussi qu'elle ne déborde pas d'affection pour les personnes âgées. Dire qu'elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Mais au fil des jours, la jeune femme découvre que les pensionnaires ont  des choses à lui apprendre. Son quotidien avec des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé lui réserve des surprises qui pourraient bien l’aider à retrouver le sourire. Sans oublier Raphaël, le petit-fils d’une résidente, qui ne lui est pas indifférent…
Une histoire de résilience, d’amour, d’amitiés, un livre plein d’humour et d’humanité, qui donne envie de savourer les petites joies de l’existence.

 

Nos années sauvages

Karen Joy Fowler

¤ Mon avis sur ce roman ¤

6 avril 2017

  Il était une fois deux sœurs, un frère et leurs parents qui vivaient heureux tous ensemble. Rosemary était une petite fille très bavarde, si bavarde que ses parents lui disaient de commencer au milieu lorsqu'elle racontait une histoire. Puis sa sœur disparut. Et son frère partit. Alors, elle cessa de parler... jusqu'à aujourd'hui. C'est l'histoire de cette famille hors normes que Rosemary va vous conter, et en particulier celle de Fern, sa sœur pas tout à fait comme nous...

 

Nous rêvions juste de liberté

Henri Loevenbruck

29 mars 2017

  «Nous avions à peine vingt ans et nous rêvions juste de liberté.» Ce rêve, la bande d'Hugo va l'exaucer en fuyant la petite ville de Providence pour traverser le pays à moto. Ensemble, ils vont former un clan où l'indépendance et l'amitié règnent en maîtres. Ensemble ils vont, pour le meilleur et pour le pire, découvrir que la liberté se paie cher. Nous rêvions juste de liberté réussit le tour de force d'être à la fois un roman initiatique, une fable sur l'amitié en même temps que le récit d'une aventure. Avec ce livre d'un nouveau genre, Henri Loevenbruck met toute la vitalité de son écriture au service de ce road-movie fraternel et exalté.

 

Ce que tu veux

Sabine Durrant

3 mai 2017

 Lizzie pensait que le perdre serait la pire chose qui pourrait lui arriver. Elle avait tort. Ils lui ont dit de ne pas s’inquiéter – sa soeur, la police –, que c’était quelque chose de courant, quand un proche mourait, de le voir partout. De le sentir partout. Seulement ils ne connaissaient pas Zach. Ils ne savaient pas à quel point il l’aimait ni jusqu’où il pouvait aller pour se venger. Que sait-on réellement de la personne qui partage notre vie ? En alternant les voix de Lizzie et de Zach, les flash-back et le moment présent, Sabine Durrant impose un climat de tension exceptionnel qui fait voler en éclats les faux-semblants d’un couple apparemment irréprochable.
 
 

Le Brouillard tombe sur Deptford

Ann Granger

  4 mai 2017

  Londres, époque victorienne. Par une froide nuit de novembre, le docker Harry Parker trébuche sur un cadavre dans une ruelle de Deptford. Que venait faire Mme Clifford, si chic, si bien vêtue, dans cette partie peu fréquentable de la ville ? Chargé de l'enquête par Scotland Yard, l'inspecteur Ben Ross ne trouve aucun témoin. De son côté, sa femme Lizzie tente d'étouffer un scandale : Edgar Wellings, un ami de la famille, souffre d'addiction au jeu. Mais le pire reste à venir : Wellings semble être le dernier à avoir vu Mme Clifford vivante... Et que penser de son excellente raison de la tuer ?

 

Les Délices de Tokyo

Durian Sukegawa

3 mai 2017

  « Écouter la voix des haricots » : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges qui accompagne les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d'embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu'elle lui a fait partager.
Magnifiquement adapté à l'écran par la cinéaste Naomi Kawase, primée à Cannes, le roman de Durian Sukegawa est une ode à la cuisine et à la vie. Poignant, poétique, sensuel : un régal.

 

Le Curé de Wakefield

Oliver Goldsmith

12 avril 2017

  Le curé de Wakefield, monsieur Primrose, marié et père de six enfants, vit paisiblement dans sa paroisse, prônant le contentement et la tempérance en toutes choses. Mais lorsque son banquier fait faillite et engloutit toutes ses économies, il se voit contraint de déménager dans une paroisse bien moins lotie, et de s’installer dans une petite ferme après avoir envoyé son fils aîné faire fortune à Londres. Ce n’est que le début d’une série d’événements malheureux qui vont s’abattre sur la famille…
Véritable épopée domestique, peinture sociale fine et non dénuée d’humour de l’Angleterre au xviiie siècle, Le Curé de Wakefield contient en germe les romans des plus grands auteurs, de Jane Austen à Charles Dickens. Un classique de la littérature anglaise.

 

C'est où le nord ?

Sarah Maeght

3 mai 2017

  Ella, 24 ans, est professeur de français dans un collège. Elle partage un appartement à Belleville avec son amoureux – plus pour longtemps. Elle a quitté Dunkerque pour Paris, et sa première année en tant qu’enseignante, entre profs déprimés et élèves largués, s’annonce mouvementée. Elle-même est un peu perdue, mais elle a des alliés pour affronter la solitude et les moments difficiles : ses meilleurs amis, Lou et Théo, et son poisson rouge Klaus. Jusqu’au jour où elle se laisse séduire par l'envoûtante Cléo…
Dans un style moderne et affirmé, Sarah Maeght signe un premier roman plein d’humour, de tendresse et de sensualité.

 

Girl Online

Zoe Sugg

2 mars 2017

  Gaffeuse et réservée, Penny a le don de se mettre dans des situations embarrassantes. Pourtant, derrière la jeune fille maladroite se cache la très populaire blogueuse Girl Online.
Grâce à son blog, Penny prend peu à peu confiance en elle. Et quand elle rencontre Noah, elle s'autorise enfin à croire au grand amour.
Mais l'élu de son coeur ne lui a pas tout dit, et ce n'est pas n'importe quel garçon...

 

Hanna

Laurence Peyrin

6 avril 2017

  Suffirait-il de partir pour tout oublier ? En tout cas, c’est ce qu’a voulu croire Hanna. Pour effacer le souvenir de son amant, la jeune femme a quitté l’Irlande et a ouvert à New York une librairie, Pemberley, un endroit chaleureux où l’on vient piocher un bon livre et rester des heures à grignoter les meilleures pâtisseries de Manhattan.
Au milieu de cette nouvelle vie il y a la petite Eleanor, 6 mois, qui, bien malgré elle, complique tout… et rend l’oubli impossible.
Hanna l’ignore encore, mais elle n’est pas la seule à avoir enfoui un secret trop grand pour elle. Bientôt, elle va découvrir que ses proches ont tous quelque chose à lui cacher : son mari, sa sœur, et même la mystérieuse Zelda Zonk depuis l’au-delà !
Que se passera-t-il pour Hanna lorsqu’un tout petit événement, presque anodin, fera éclater la vérité ? 

 

Someone

Alice McDermott

11 mai 2017

  Brooklyn, années 30, quartier irlandais. Marie vit avec ses parents, immigrés avant sa naissance, et son grand frère Gabe dans un minuscule appartement bien astiqué. Son père boit trop mais il aime sa fille tendrement. Sa mère a la rudesse des femmes qui tiennent le foyer. Tandis que Gabe se destine dès le plus jeune âge à la prêtrise, Marie traîne sur les trottoirs de New York avec ses copines, colportant les cancans du bloc d'immeubles, assistant aux bonheurs et aux tragédies d'un quartier populaire. Viendront le temps des premiers émois, puis du premier emploi, chez le croque-mort du quartier, le débonnaire M Fagin. Un jour, elle rencontre Tommie, GI détruit par la guerre qui vient de s'achever, employé d'une brasserie de bière et ancien paroissien de Gabe. Tommie est ce qu'on appelle "un gars bien". Ensemble, ils vont élever quatre enfants qui connaîtront l'ascension sociale américaine. Poignant et caustique, le récit de la très ordinaire vie de Marie - un parcours de femme, des tracas et des joies d'épouse, de mère, de fille, de soeur, d'amie - devient un témoignage historique évocateur de la communauté irlandaise du New York des années 30, du traumatisme de la guerre, des mutations sociologiques de l'époque contemporaine.

 

La Nuit n'est jamais complète

Niko Tackian

13 avril 2017

  La route à perte de vue au milieu d'un désert de rocaille. Arielle et Jimmy parcourent le bitume au volant de leur vieille Ford. Mais quand le père et la fille tombent sur un barrage de police et sont obligés de passer la nuit sur place, tout dérape... Ils se réveillent seuls, abandonnés, naufragés de l'asphalte. À quelques kilomètres de là, deux immenses tours métalliques se dressent, cadavres rongés par la rouille et le temps. Quelques maisons en tôle froissée se serrent pour se protéger du vent. Cette ancienne mine sera leur refuge. Ou leur pire cauchemar...
Mais ce voyage au cœur des ténèbres est-il vraiment un hasard ?

 

En attendant Bojangles

Olivier Bourdeaut

4 mai 2017

  Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n'y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.
Celle qui mène le bal, c'est la mère, imprévisible et extravagante. Elle n'a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.
Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l'inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.
L'amour fou n'a jamais si bien porté son nom.

 

Quand la neige danse

Sonja Delzongle

6 avril 2017

  2014. L'hiver est le plus froid que Crystal Lake ait jamais connu. Cette petite ville paisible proche de Chicago semble pétrifiée, mais la neige et le blizzard ne sont pas les seuls coupables. Depuis un mois, quatre fillettes se sont volatilisées. Les habitants sont sous le choc. Ce matin-là, Joe Lasko s'équipe pour une énième battue dans les bois gelés lorsqu'on lui dépose un paquet. Dedans repose une poupée, une magnifique poupée aux cheveux longs et roux, comme sa fille Lieserl disparue. Comble de l'horreur : la poupée est vêtue exactement comme Lieserl le jour où elle s'est volatilisée. Ce matin de février 2014, toutes les familles des fillettes vont recevoir une poupée... C'en est trop pour Joe. Ce jeune divorcé n'a plus que Lieserl dans sa vie. Il décide de mener sa propre enquête, aidé par Eva Sportis, une détective privée dont il était secrètement amoureux des années plus tôt. Eva comprend très vite que l'affaire la dépasse et appelle à l'aide Hanah Baxter, son ancienne prof de fac, la célèbre et charismatique profileuse et son inséparable pendule.

 

Les Mortes-Eaux

Andrew Michael Hurley

1er mars 2017

  Angleterre, années soixante-dix. Comme tous les ans au moment des vacances de Pâques, la famille Smith part en pèlerinage avec quelques membres de sa paroisse. Ils se rendent dans une vieille bâtisse sinistre en bord de mer, sous la houlette d'un prêtre, le père Wilfred. Les Smith, des gens très pieux, espèrent en venant là obtenir la guérison de leur aîné, Andrew, déficient mental. Andrew, lui, part explorer les environs du sanctuaire avec son jeune frère. Au cours de leurs escapades, ils font la connaissance des villageois, qui ne cachent pas leur hostilité à l'égard des pèlerins et semblent se livrer à d'obscures activités nocturnes, sortes de rites païens censés guérir les malades. Andrew Michael Hurley dresse une galerie de portraits tous aussi étranges et effrayants les uns que les autres, mélangeant de sinistres autochtones et des pèlerins aussi perturbés que perturbants, et signe ici un roman obsédant et ambigu.

 

Le Garçon de l'ombre

Carl-Johan Vallgren

26 avril 2017

  1970, Stockholm. Un père s’apprête à prendre le métro avec ses deux petits garçons. Il laisse Kristoffer, son fils de sept ans, monter les escaliers pendant que lui emprunte l’ascenseur avec la poussette. Mais quand il arrive sur le quai, plus une seule trace de l’enfant.
Quarante ans plus tard, son frère, Joel Klingberg, disparaît du jour au lendemain. Pour le retrouver, son épouse se tourne vers Danny Katz, ami de longue date de son mari. L’ancien junky et ex-traducteur pour les services secrets suédois accepte, un peu malgré lui, d’aider cette belle femme triste. Il ne tarde pas à découvrir que la riche et puissante famille Klingberg cache bien des secrets... 

 

Les Oiseaux de passage

Bénédicte Des Mazery

6 avril 2017

  Paris, 1838. À la prison de la Petite-Roquette, on se charge de couper les ailes des " oiseaux de passage ". Des enfants.
Enfermé pour " correction paternelle " – mais pour corriger quoi ? –, Jacques rêve chaque nuit du visage de sa mère, qui disparaît aussi vite que le garçon s'habitue aux tâches ingrates, aux coups des matons, à ses camarades d'infortune... Ceux-là sont son seul soutien, de Séraphin le petit moineau à Charles l'oiseau-lyre, que l'on dit fils d'un grand poète. Ensemble ils résistent et, bientôt, s'élèvent. S'envolent. Et s'évadent. Hors les murs.

 

Miniaturiste

Jessie Burton

2 mars 2017

  Nella Oortman n’a que dix-huit ans ce jour d’automne 1686 où elle quitte son village pour rejoindre à Amsterdam son mari, Johannes Brandt. Homme d’âge mûr, riche marchand, il vit dans une opulente demeure entouré de ses serviteurs et de sa sœur, Marin, une femme restée célibataire qui accueille Nella avec une extrême froideur. Johannes offre à son épouse une maison de poupée représentant leur propre intérieur, que la jeune fille entreprend d’animer grâce aux talents d’un miniaturiste. Les fascinantes créations de l’artisan permettent à Nella de mettre peu à peu au jour de dangereux secrets… S’inspirant d’une maison de poupée exposée au Rijksmuseum d’Amsterdam, Jessie Burton livre ici un premier roman haletant, et dessine le portrait d’une femme résolument moderne, déterminée à affirmer son existence dans un monde hostile, où la rigueur morale le dispute à l’intransigeance religieuse.

 

Aux sources du vent

Frédéric Jeorge

20 avril 2017

  1887. À 23 ans, orpheline d'un père couvert de dettes, Auriane accepte de quitter Paris pour devenir préceptrice en Indochine. Après un long et éprouvant voyage, la jeune femme se retrouve en pleine jungle, loin de Saigon et de la douceur de vivre dont elle avait rêvé. Les deux enfants dont elle devait s'occuper ont été emportés par la maladie. Livrée à elle-même, Auriane doit trouver sa place dans cet univers à l'équilibre précaire où se côtoient colons, marchands, missionnaires, militaires et indigènes.
C'est une toute nouvelle vie, dangereuse et intense, qui l'attend dans ce pays plein de mystère...

 

Pour Isabel (Un mandala)

Antonio Tabucchi

8 juin 2017

  "Mais vous êtes qui ?, demanda-t-il en me fixant. Celui qui est indiqué sur le billet, répondis-je, je suis Tadeus. Je ne vous connais pas, répliqua-t-il. Mais vous connaissiez Isabel, dis-je, c’est pour cela que vous me recevez dans votre appartement, le nom d’Isabel a éveillé votre curiosité. Isabel appartient au passé, répondit-il. C’est possible, dis-je, mais je suis ici pour reconstruire ce passé, je suis en train de faire un mandala."

Antonio Tabucchi avait achevé la rédaction de Pour Isabel en 1996. Il l’avait conçu comme un mandala : chaque chapitre dessine un cercle dans lequel le protagoniste Tadeus rencontre un nouveau personnage ayant connu Isabel. Cette dernière a mystérieusement disparu depuis des années, et son ami Tadeus cherche à retrouver sa trace... L’éditeur italien d’Antonio Tabucchi a qualifié l’aventure de Tadeus Slowacki d’"enquête que l’on dirait menée par un Philip Marlowe métaphysicien".

Difficile de mieux résumer ce magnifique inédit du grand écrivain italien.

 

Tu peux toujours courir

Valérie Chevalier

14 avril 2017

 Chanteuse dans un bistro, Alice commence à trouver sa vie un peu monotone quand on lui propose d'intégrer un groupe se produisant dans des soirées privées. Sur le plan affectif, le meilleur reste à venir.

Maud vit en colocation, travaille dans une salle de gym et rêve de l'amour avec un grand A. Elle a du caractère et sait ce qu'elle veut mais, côté coeur, elle a tendance à baisser la garde trop vite et se trouve souvent prise au dépourvu.

Entre deux cinq-à-sept, nos héroïnes courent après le bonheur. Une quête qui affecte leur rapport aux hommes, trame de fond de cette fenêtre ouverte sur leur quotidien tantôt rocambolesque, tantôt douloureux, mais jamais dénué d'humour et d'autodérision.

 

 

Umami

Laïa Jufresa

13 avril 2017

  Umami explore les vies des habitants d’un lotissement de la ville de Mexico, renvoyés chacun à ses propres blessures par la disparition d'une petite fille. C’est Ana, sa grande sœur, qui mène la danse : Ana voudrait vivre mais le poids de la peine des adultes, l’ennui d’un été qui n’en finit pas et son propre chagrin l’en empêchent. Aidée d’Alfonso, un voisin anthropologue que la mort de sa femme a laissé hagard, elle se lance corps et âme dans un projet audacieux : planter dans l’arrière-cour de sa maison une milpa, le champ traditionnel des communautés indiennes du Mexique. À mesure qu'elle remue la terre, ratisse et plante, les habitants de ce drôle de voisinage démêlent le passé, si douloureux soit-il, pour un jour enfin renaître.

Loin des clichés sur le Mexique, Laïa Jufresa met en scène, avec beaucoup de poésie, la vie de cette petite cour ; à l’instar des saveurs élémentaires qui donnent leur nom à chacune des maisons – sucré, salé, amer, acide, umami –, elle joue la gamme des sentiments humains et donne corps à toute leur complexité.

 

***

Pensez-vous lire un ou plusieurs livre(s) de cette sélection ?

Quels sont ceux que vous attendiez avec impatience ?

Pour voir + de sorties, cliquez ici.

Bonne lecture !

 

Voir les commentaires

2017-03-16T06:00:00+01:00

Grande fille

Publié par MyaRosa

It's mean I love you - Chiaki Okada & Etsuko Arai

40 pages, Seuil Jeunesse, janvier 2017, dès 3 ans

L'histoire :

Lena a hâte d'être demain. C'est le jour du spectacle de fin d'année. Elle va jouer dans une pièce et son petit frère, Hayato, jouera des castagnettes.Mais le jour de la représentation, catastrophe, Hayato est malade, il tremble de fièvre, et sa maman ne peut pas le laisser. Lena va devoir se débrouiller toute seule…

 

Mon avis :

 

 Quel plaisir de découvrir un nouvel album de Chiaki Okada ! Ses illustrations sont tellement belles et délicates ! Nous avons beaucoup aimé l'histoire de la petite Léna. Cette petite fille qui attendait avec impatience le jour du spectacle de son école se retrouve seule pour affronter cet événement. Son petit frère qui devait, lui aussi, participer est malade et sa maman est restée à son chevet. Léna doit donc se préparer toute seule en coulisses. Elle passe par toutes sortes d'émotions et a peur de ne pas être à la hauteur. Elle avait tellement besoin de sa maman, mais elle se dit que son petit frère aussi doit être triste de manquer le spectacle... Les minutes défilent et Léna a le coeur lourd. Ca y est, c'est le moment de monter sur scène. Courage, Léna !

 

 

 Avec beaucoup de tendresse et d'émotions, Chiaki Okada et Etsuko Arai nous racontent l'histoire de cette petite fille bien courageuse qui va sortir grandie de cette épreuve. On est de tout coeur avec Léna. On a envie de l'encourager, de l'aider, de la rassurer. Une fois le moment tant attendu mais aussi tant redouté, la petite Léna va se montrer forte et courageuse et soyez rassurés, tous ses efforts seront récompensés ! Cette petite fille est vraiment très émouvante. Un lien vraiment fort l'unit à sa maman. Leur amour se ressent dans chacune des pages de ce livre. C'est très émouvant.

 

En quelques mots :

Un album tendre et très émouvant qui aide à devenir grand.

 

A découvrir aussi :

Une nuit à la bibliothèque

C'est toi le printemps ?

 

 

Voir les commentaires

2017-03-15T08:27:20+01:00

Compte jusqu'à 100

Publié par MyaRosa

Count to 100 - Felicity Brooks & Sophia Touliatou

24 pages, éditions Usborne, février 2017

Présentation de l'éditeur :

 Une pleine lune, deux petits chiens, trois bus rouges, quatre maisons rigolotes... Avec ce livre plein de fantaisie, compter jusqu'à 100 devient facile et amusant.

 

Mon avis :

 

 Encore une pépite des éditions Usborne ! Un grand livre cartonné et très coloré pour apprendre à compter jusqu'à 100. Les premières pages détaillent tous les chiffres et permettent d'abord à l'enfant d'apprendre à compter jusqu'à 10. On découvre ensuite toutes les dizaines jusqu'à 100. C'est vraiment très bien fait.

 

 

 Les illustrations sont vraiment adorables et aident l'enfant à compter et à visualiser la quantité. Ils prennent vraiment plaisir à compter les animaux, les voitures, les fenêtres des maisons, les bateaux, les théières, les fleurs du jardin, les feuilles d'automne et les étoiles. Des petits jeux viennent ponctuer la lecture et la découverte des nombres. C'est ludique et amusant. Une réussite !

 

En quelques mots :

Un livre génial pour apprendre à compter de manière ludique et amusante.

 

Voir les commentaires

2017-03-14T06:00:00+01:00

Tous en bus !

Publié par MyaRosa

Baby's Very First Bus Book - Stella Baggott & Josephine Thompson

10 pages, éditions Usborne, février 2017

Présentation de l'éditeur :

Les bébés aimeront regarder les images vivement colorées de ce joli livre résistant, avec lequel ils pourront aussi jouer.

 

Mon avis :

 

 Totalement adorable, ce petit livre-jeu fera le bonheur de tous les jeunes enfants ! On parcourt la ville et le bus se remplit au fur et à mesure. Il n'y a d'abord que le lion qui conduit et qui passe devant les maisons, les commerces, etc... Il y a des tas de détails à observer dans les décors très colorés que l'on découvre sur les pages de droite. On aperçoit les personnages qui attendent à l'arrêt de bus et sur les pages de gauche, on voit le bus se remplir petit à petit. Mais où se rend-t-il ? Les enfants seront agréablement surpris !

 

 

 Le gros plus de ce livre ? On peut jouer avec ! Les roues sont grosses et bien solides. L'enfant peut s'amuser à les faire tourner et poser le livre et le faire rouler comme s'il s'agissait d'un vrai jouet. Un vrai bonus pour rejouer l'histoire racontée ! Les illustrations sont adorables et mettent en scène des petits animaux aux bouilles craquantes : souris, chat, cochon, panda, girafe, lapin, éléphant, etc... On adore !

 

 

En quelques mots :

Un petit livre-jeu rigolo et adorable qui devrait charmer tous les jeunes enfants.

 

Voir les commentaires

2017-03-13T12:50:51+01:00

Les Ailes de Suzie

Publié par MyaRosa

Hélène Kérillis & Xavière Devos

d'après Claude Monet

32 pages, Léon art & stories, mars 2017

L'histoire :

Triste, indifférente à tout, Suzie arrive chez son grand-père. Il vit au bord de la mer et sculpte des oiseaux. Avec pudeur et délicatesse, il tente de guérir Suzie en lui confiant un secret qui a changé sa vie.

 

Mon avis :

 

 J'aime beaucoup cette collection des éditions Léon art & stories qui propose de beaux albums en grand format dans lesquels se trouvent des histoires inédites qui permettent de faire découvrir aux enfants un artiste célèbre. Je vous ai d'ailleurs déjà présenté "Azulie dans la nuit' écrit par Nancy Guilbert et qui offre une immersion passionnante dans l'univers de Marc Chagall. Cette fois, nous partons à la rencontre de Monet et de ses tableaux fabuleux.

 

 

 Cet album nous parle de la petite Suzie qui vient de vivre quelque chose de très difficile décrit comme "un chagrin trop grand pour elle". Elle vient de s'installer chez son grand-père mais c'est comme si elle n'était pas vraiment là. Elle n'a envie de rien, ne semble pas écouter ce qu'on lui raconte. Elle ne s'intéresse à rien et reste assise en silence. Son grand-père est plein de douceur et de délicatesse. Il tente de lui parler de sa passion des oiseaux, mais rien n'y fait, Suzie reste fermée, insensible au monde extérieur. Alors, le vieil homme l'emmène sur les falaises. Il lui montre comme le paysage est à couper le souffle et lui raconte son secret le plus précieux.

 

 

 Grâce à la douceur et à la patience de son grand-père ainsi qu'à ses bons mots, peu à peu, la petite Suzie reprend goût à la vie. Quelle belle histoire de transmission ! Comme Suzie, nous suivons avec beaucoup d'attention le récit d'enfance du grand-père. On imagine le vieil homme au même âge que Suzie, découvrant la vie, affrontant des épreuves et des tempêtes. Le texte est absolument magnifique. Plein de délicatesse et de pudeur, il donne envie de s'ouvrir aux autres et au monde, d'accepter les mains tendues, d'observer, d'apprendre, d'imaginer et de rêver jusqu'à s'envoler. Une douzaine de tableaux de Monet accompagne ce beau récit ainsi que les jolies illustrations pleines de poésie et de tendresse de Xavière Devos qui mettent la nature et la mer à l'honneur. Un vrai bonheur !

 

 

En quelques mots :

L'histoire très émouvante d'un grand-père qui, avec douceur et tendresse, tente d'aider sa petite-fille à surmonter sa peine. Un album magnifique qui permet de faire découvrir aux enfants l'univers de Claude Monet. C'est très réussi.

 

Voir les commentaires

2017-03-13T06:00:00+01:00

La Solitude des femmes qui courent

Publié par MyaRosa

Julie Printzac

411 pages, éditions JC Lattès, mars 2017

L'histoire :

 Depuis son divorce, Justine court après la vie dans un Paris qu'elle ne reconnaît plus. Tout se chevauche et se bouscule : son travail en perdition, ses amours inexistantes, ses inquiétudes de mère. Mais le jour où elle découvre une rose rouge sur la tombe familiale, Justine va devoir questionner son passé, et peut-être ainsi démêler toute la pelote de son bonheur.

 

Mon avis :

 

 Justine ne sait pas vraiment ce qu'elle veut, mais elle sait ce qu'elle ne veut plus. Elle ne veut plus de cette vie insipide qu'elle accepte sans rechigner depuis plusieurs années. Elle n'en peut plus d'être traitée comme une moins que rien au travail et de faire un boulot qui l'ennuie. Elle n'en peut plus du bruit, de la violence, du stress et de la pollution que lui offre la vie parisienne. Elle en a marre de regarder l'homme qu'elle aimait, le père de sa fille, lui cracher son écoeurant bonheur avec sa nouvelle compagne parfaite à la figure. Elle en a marre des rendez-vous forcés avec de sombres crétins qui ne lui apportent rien. Justine a besoin d'air.

 

 Sa bulle d'oxygène ? Ses visites chez Delphine, son amie d'enfance, à Nanteuil. Là-bas, elle se sent détendue et épanouie et sa fille Adèle semble aussi y trouver son compte. C'est une ville si importante pour Justine. C'est la ville de son enfance, là où elle passait toutes ses vacances en famille et là où elle a ses plus beaux souvenirs. Intriguée par une mystérieuse rose déposée sur la tombe de son père, Justine va se mettre à enquêter sur son passé et l'évidence va bientôt lui sauter aux yeux : sa place est là-bas, à Nanteuil. Et elle va tout faire pour changer de vie et réaliser son rêve tout en essayant de connaître la vérité sur son histoire familiale.

 

 J'ai beaucoup aimé ce roman. Il y a d'abord tout ce mystère autour de l'enfance de Justine. Elle a besoin de connaître la vérité pour aller de l'avant. Elle ne veut plus vivre avec les ombres, les non-dits, les mensonges et tout le poids de la souffrance qui pèse sur ses relations avec sa mère et sa soeur sans qu'elle comprenne pourquoi. Justine veut crever l'abcès une bonne fois pour toutes. Je l'ai trouvé crédible et très attachante. J'ai aimé sa prise de conscience, sa force et son courage. C'est une femme moderne qui a le cran de changer tout ce qui ne va pas dans sa vie pour être heureuse. Elle n'attend pas que le bonheur arrive à elle, elle décide d'aller le chercher elle-même et tout de suite ! Et pourtant, on sent en elle une certaine fragilité. Elle n'a pas entièrement confiance en elle et doute beaucoup de ses choix, mais c'est ce qui la rend tellement crédible et attachante.

 

 J'ai trouvé ce premier roman très bien écrit et aussi très agréable à lire. J'ai beaucoup parlé de Justine, mais elle a aussi toute une bande d'amies vraiment géniales qui sont là les unes pour les autres malgré les difficultés qu'elles rencontrent aussi dans leur vie. Divorce, deuil, enfance difficile, maternité, difficultés professionnelles, mal-être et solitude, elles ont toutes des épreuves à surmonter mais elles s'entraident, font preuve d'optimisme et sont bien décidées à profiter de la vie. C'est une lecture parfaite pour se détendre ou bien remonter le moral d'une amie. Un livre d'une grande sensibilité qui nous donne aussi envie de faire comme Justine et d'envoyer valser tout ce qui cloche dans notre vie. C'est un livre qui fait du bien. Un roman qu'on a envie de conseiller et d'offrir autour de soi.

 

En quelques mots :

Un roman feel-good rafraîchissant et très agréable à lire.

J'ai beaucoup aimé.

 

 

 

Voir les commentaires

2017-03-11T13:50:48+01:00

Ma petite collection J'habille mes amies : Les princesses

Publié par MyaRosa

Fiona Watt, Lizzie Mackay, Antonia Miller

24 pages, éditions Usborne, janvier 2017, dès 3 ans

Présentation de l'éditeur :

Ce charmant livre te propose de nombreuses princesses à habiller. Tu trouveras à la fin une page dépliante pour placer les autocollants dont tu n'as pas besoin tout de suite.

 

Mon avis :

 

 Avec ma fille de trois ans et demi, nous aimons beaucoup cette collection des éditions Usborne. Pour ceux qui connaissent, c'est en quelque sorte la petite soeur de la collection "J'habille mes amies". Les livres sont plus petits, plus simples et accessibles aux plus jeunes (dès 3-4 ans).

 

 

 Ces livres sont vraiment bien conçus. Toutes les pages sont plastifiées. Les pages d'autocollants sont facilement détachables et il y a même un rabat conçu exprès pour ranger les autocollants restants. Il y a de très jolies princesses à habiller ainsi que des petits éléments à ajouter aux décors : oiseaux, fleurs, petites souris, tasses, poupées russes, gâteaux, papillons, libellules, etc... Les illustrations sont tendres et mignonnes comme tout. J'aime la douceur des couleurs et des traits et tous ces détails qui viennent égayer les pages (petites fleurs, paillettes, étoiles, coeurs).

 

 

 Voici quelques uns des thèmes proposés : la fête d'anniversaire, le cours de danse, en promenade, l'étang magique, à l'écurie, patinage sur glace, la roseraie, le bal masqué, l'heure de dormir, essayage de diadèmes, pique-nique au palais, etc... Cette fois encore, ma fille s'est régalée et s'en est très bien sortie toute seule. Elle arrive à détacher les autocollants sans qu'ils ne se déchirent et à les placer correctement.

 

 

 Cette collection compte, pour le moment, quatre titres : les fées (dont je vous ai parlé ici), les ballerines (dont je vous parlerai bientôt et qui nous a beaucoup plu), les princesses (dont je vous parle aujourd'hui) et les sirènes (que j'espère découvrir bientôt).

 

 

En quelques mots :

Ma fille adore cette collection de livres d'autocollants. Ils sont soignés, bien conçus et vraiment adorables. Les autocollants sont de bonne qualité et les illustrations très belles. Vivement le prochain !

 

 

Voir les commentaires

2017-03-11T09:01:21+01:00

Dis, où tu habites ?

Publié par MyaRosa

Françoise de Guibert & Clémence Pollet

96 pages, éditions De La Martinière Jeunesse, février 2017

Présentation de l'éditeur :

Un beau livre documentaire richement illustré pour apprendre où vivent plus de 40 animaux !

Où vivent la souris, le bousier, le renard, l'araignée argyronète...? Dans un trou, dans une grotte, dans le terrier d'un autre, dans un nid de bulles... Certains construisent pour pondre, d'autres pour se cacher, d'autres pour hiberner. Certains sont bâtisseurs et créent des architectures incroyables, d'autres sont astucieux ou roublards et préfèrent investir l'abri d'un autre animal. Tous ont développé des techniques particulières pour s'adapter à leur environnement et s'abriter.

Voici un beau livre pour connaître toutes les astuces de ces animaux, petits ou grands, connus ou plus rares, proches ou lointains. pour aménager leur "maison".

 

Mon avis :

 

 J'avais beaucoup aimé "Dis, comment ça pousse ?" des mêmes auteurs, un livre documentaire joliment illustré qui nous expliquait la manière dont poussent les fruits et les légumes. Cette fois, nous découvrons les maisons des animaux.

 

 

 Souris, hirondelle, abeille, taupe, escargot, araignée, chouette, écureuil, fourmi, ours, lapin, castor, blaireau, poisson-clown, chimpanzé, manchot empereur et beaucoup d'autres animaux encore nous délivrent leurs secrets. De manière simple, leurs astuces et leurs méthodes nous sont expliquées. Sur la page de gauche, on découvre l'animal dont il est question et sur la droite l'endroit où il vit.

 

 

 Comme pour le livre précédent, j'ai vraiment apprécié la mise en page soignée et aérée. C'est un livre que l'on peut lire dans l'ordre - quelques pages chaque jour - ou bien dans le désordre en choisissant une page au hasard ou qui nous intéresse particulièrement. Les explications sont claires et précises. On apprend beaucoup de choses en très peu de temps. C'est un livre qui a beaucoup plu à mon six ans. Nous le lisons souvent ensemble et il en lit souvent quelques pages supplémentaires tout seul. Les illustrations sont vraiment très belles.

 

 

En quelques mots :

Un bel album documentaire qui nous apprend des tas de choses sur les animaux et la manière dont ils construisent leur logis.

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog