Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2017-02-20T06:00:00+01:00

Le Couple d'à côté

Publié par MyaRosa

The Couple Next Door - Shari Lapena

361 pages, éditions France Loisirs, février 2017

L'histoire :

La baby-sitter leur a fait faux bond, et alors ? Invités à un dîner chez leurs voisins, Anne et Marco décident de ne pas renoncer à leur soirée. Cora, leur bébé de six mois, dort à poings fermés et ils ne sont qu'à quelques mètres. Que peut-il arriver ? Toutes les demi-heures, l'un ou l'autre va vérifier que tout va bien. Pourtant, quand à une heure déjà avancée, le couple regagne son domicile, c'est un berceau vide qui les attend.
Désespérés mais aussi dépassés, les jeunes parents attirent les soupçons de la police : Anne en dépression depuis son accouchement, Marco au bord de la ruine... les victimes ont soudain des allures de coupables. Dans cette sombre histoire, chacun semble dissimuler, derrière une image lisse et parfaite de terribles secrets. L'heure de la révélation a sonné.

 

Mon avis :

 

 Encore bonne pioche avec ce thriller qui m'a captivée et a su me surprendre du début à la fin. Le point de départ est déjà glaçant pour le lecteur. On s'imagine tout de suite à la place des parents. On se doute de leur angoisse, du sentiment de culpabilité qui doit peser sur eux et on imagine sans peine ce que doivent penser les gens de ce couple qui a laissé son bébé tout seul à la maison. On se demande où est la petite Cora et si elle va bien. On ne sait pas du tout s'il s'agit d'un acte prémédité, d'un enlèvement spontané ou bien d'autre chose. L'auteur sème le doute, brouille les pistes et nous balade avec beaucoup d'aisance et de facilité.

 

 Ce qui m'a plu, dans ce thriller, c'est que tout le monde est louche. Tout le monde semble avoir quelque chose à cacher. On soupçonne tout le monde, on s'attend à tout. C'est un roman addictif très facile à lire et surtout difficile à lâcher. On a vraiment envie de savoir. Quand on croit être sur une piste, un nouvel élément vient tout remettre en cause et nous faire douter. On se demande sans cesse qui ment et qui dit la vérité voire même qui manipule qui. Peu à peu, les vilains petits secrets de chacun ressortent, les langues se délient, le passé ressurgit mais loin d'éclairer l'affaire, cela la corse encore plus. Plusieurs pistes sont crédibles et on ne sait pas vers laquelle aller. C'est un roman plus complexe qu'il n'y paraît, très bien ficelé, plein de rebondissements et de surprises. Je ne m'attendais pas à ça. J'ai adoré !

 

 

En quelques mots :

Un thriller bien ficelé et très addictif qui ne manque pas de rebondissements.

J'ai passé un très bon moment.

 

 

Voir les commentaires

2017-02-15T13:34:39+01:00

Votez Splat !

Publié par MyaRosa

Splat the Cat for President - Rob Scotton

32 pages, éditions Nathan, février 2017, dès 4 ans

Quatrième de couverture :

Splat est élu délégué. Pour sa classe, il voit les choses en grand... trop grand ?

Les bêtises commencent !

 

Mon avis :

 

 Impossible pour nous de louper un album de Splat ! Ce gros matou fait fureur, à la maison. Mes petits l'adorent et je ne boude pas mon plaisir lorsqu'il s'agit de découvrir un nouveau livre le mettant en scène. Il faut dire qu'avec sa bouille rigolote, ses bêtises et ses idées farfelues, il est assez irrésistible et unique en son genre ! Vous connaissez ? Vous aimez ?

 

 Dans ce nouvel album, Splat vient d'être élu délégué et il cherche des idées pour améliorer le quotidien de ses camarades. Malheureusement, ce qu'il propose ne semble pas les satisfaire. Après une discussion avec sa maîtresse, Splat décide de voir les choses en grand et de leur offrir des changements considérables. Mais est-ce vraiment ce dont l'école a besoin ?

 

 

 Nous avons beaucoup aimé cette histoire. Les idées farfelues de Splat ont fait rire mes enfants et le dénouement de l'histoire m'a beaucoup plu. Splat prend peu à peu conscience de l'importance de son nouveau statut et de ce que l'on attend vraiment de lui. Un joli clin d'oeil aux prochaines élections. Les illustrations sont toujours aussi amusantes. Je recommande vraiment cette collection qui compte déjà de nombreux titres et devrait charmer les petits et les grands car Splat est un personnage très attachant.

 

 

En quelques mots :

Un album qui ne manque ni d'humour ni de rebondissements.

On adore Splat !

 

Voir les commentaires

2017-02-13T09:30:28+01:00

Mon lapin Patate

Publié par MyaRosa

Christine Roussey

32 pages, éditions De La Martinière Jeunesse, janvier 2017

Présentation de l'éditeur :

La drôle de rencontre entre un lapin nain pas tout à fait comme les autres et son petit maître. Un album pour apprendre à gérer ses émotions.

 

Mon avis :

 

 Après le chien qui pue et le chat Boudin, Christine Roussey nous présente le lapin Patate ! Cette fois encore, c'est une réussite. Un album aussi drôle que touchant qui va séduire à coup sûr les petits et les grands !

 

 C'est l'histoire d'un petit garçon qui fête ses six ans. Depuis longtemps, il rêve d'avoir un lapin nain. Un lapin tout petit et tout mignon qu'il pourrait emmener partout avec lui. Son rêve est sur le point de se réaliser. Il en est certain. C'est pour aujourd'hui ! Mais en ouvrant le paquet... grosse déception ! Ce n'est pas du tout le lapin de ses rêves qui est dedans, mais un lapin énorme et très, très moche qui ressemble à une grosse patate. Que va-t-il faire de cette chose affreuse ? Ce cadeau est vraiment nul !

 

 

 Le petit garçon est triste et en colère. Il crie, s'énerve, se met à dire des tas de gros mots et déballe au lapin tout ce qu'il a sur le coeur. Il se met aussi à jeter et à casser tout ce qu'il trouve, même ses plus beaux trésors. Ses mots sont durs et ne changeront rien, mais ça le soulage un peu... Il pleure sans s'arrêter jusqu'à être à bout de force. Et là, une chose inattendue va se produire. Ce lapin qu'il déteste déjà va se rapprocher tout doucement et avec ses bêtises et sa tendresse, il va réussir à lui faire retrouver le sourire. Et ce n'est que le début d'une belle amitié.

 

 

 J'ai vraiment adoré cette histoire ! C'est un bel album pour parler de la colère, aider les enfants à s'exprimer, à aller de l'avant et à grandir. Les deux personnages sont très touchants. Le petit garçon est crédible et je pense que beaucoup d'enfants s'identifieront à lui. Le lapin a beaucoup plu à mes enfants qui trouvent qu'il a une bouille trop rigolote. Les illustrations sont à croquer et le texte est vraiment plein de douceur. J'avais totalement succombé au charme du chat Boudin, et je suis tout aussi fan du lapin Patate !

 

 

En quelques mots :

Un album irrésistible, drôle et touchant pour aider les enfants à gérer leur colère.

Coup de coeur de toute la famille pour le lapin Patate !

 

Voir les commentaires

2017-02-13T08:30:28+01:00

Voilà l'hiver

Publié par MyaRosa

Pauline Kalioujny

18 pages, Seuil Jeunesse, janvier 2017, dès 2 ans

Quatrième de couverture :

Sortez vos museaux, n'ayez pas peur. Partez explorer le monde.

Voilà l'hiver !

 

Mon avis :

 

 Ce petit livre tout-carton est de toute beauté ! J'ai d'abord été charmée par les illustrations : la rondeur des dessins, la linogravure, le choix des couleurs, les contrastes très forts et la douceur qui émane de ces quelques pages m'ont vraiment fait fondre. Et puis, il y a ce texte, tout en délicatesse et en poésie, qui nous fait passer doucement d'une saison à l'autre. L'Hiver est attendu comme un événement, une fête, un personnage extraordinaire que l'on a hâte de rencontrer.

 

 

Tout le monde se prépare à son arrivée. Les animaux, mais aussi l'enfant. On se couvre, on regarde la neige tomber, on met son manteau le plus chaud, on fait un bonhomme de neige, on découvre, on explore, on observe les changements qui s'opèrent dans la nature, on joue dans la neige, on s'envole pour un pays chaud, on reste blotti et bien à l'abri, on prend des forces, on se couche dans son terrier ou dans son lit...

 

 

En quelques mots :

Un album à observer, à écouter, à toucher, à lire et à découvrir. Une jolie lecture pour rêver et fêter l'hiver comme il se doit.

 

Voir les commentaires

2017-02-11T14:25:54+01:00

Sorties poche à ne pas manquer #151

Publié par MyaRosa

Le Jardin au clair de lune

Corina Bomann

23 mars 2017

 Le jour où un étrange vieil homme lui offre un violon orné d'une rose, la vie de Lilly Kaiser bascule. Quelle énigme renferment l'instrument et la partition intitulée Le Jardin au clair de lune dissimulée à l'intérieur ?
De Berlin à Londres en passant par l'Italie, ses recherches vont mener Lilly jusqu'à Sumatra, une île d'Indonésie au passé colonial. Des plantations de canne à sucre aux concerts éblouissants, Lilly met ses pas dans ceux de deux violonistes virtuoses, Rose et Helen, qui ont enchanté les foules cent ans plus tôt. Elle est encore bien loin de se douter qu'en pénétrant dans le mystérieux et sublime " jardin au clair de lune " elle a rendez-vous avec sa propre histoire... et avec l'amour.

 

Fais un voeu, tome 2

Alexandra Bullen

¤ Mon avis sur ce roman ¤

9 février 2017

 Adoptée alors qu’elle n’était qu’un bébé, Hazel Snow cherche depuis toujours la vérité sur ses origines. Lorsqu’elle croit avoir découvert l’identité de sa mère biologique, une artiste influente, elle n’a plus qu’une idée en tête, la rencontrer. Elle tente de l’approcher lors d’un dîner de charité, vêtue
d’une robe confectionnée par une mystérieuse couturière… Mais là, elle apprend sa soudaine disparition. Effondrée, dans son chagrin, elle se prend à souhaiter de toutes ses forces, avoir connu cette femme...
Elle découvre alors dans son sac deux autres robes, accompagnées d’un mot de l’étrange couturière aux doigts de fée : chacune d’entre elles a le pouvoir d’exaucer un voeu. Transportée dix-huit ans plus tôt, Hazel fait enfin la connaissance de cette mère dont elle a tant rêvé. Pourtant, tout ne se passe pas comme elle l’imaginait. La magie ne peut pas panser toutes les blessures.
Si vous pouviez tout avoir , que demanderiez-vous ?

 

Orages sur la plaine

Rosanne Bittner

1er février 2017

 1857. Bob Landers, richissime entrepreneur de Chicago, effectue un voyage de reconnaissance le long du tracé du chemin de fer reliant l’Illinois à la Californie, qu’il prévoit de construire à travers la Prairie et les montagnes Rocheuses. Il est accompagné d’Elsa, sa fille chérie, une beauté intrépide âgée de quinze ans. Pour assurer leur protection, Landers a embauché Nick Travis, un éclaireur d’origine cheyenne. Lui seul est capable de déjouer les pièges que peuvent réserver ces terres hostiles. Travis est à l’image des grandes plaines qui l’ont vu naître : sauvage, impressionnant et envoûtant. Attaques de pillards ou de bêtes sauvages, démêlés avec les Indiens, rien ne sera épargné à leur convoi. Bientôt, Elsa comprend la nature des sentiments qui l’animent. Elle est si troublée au côté de ce héros à la peau cuivrée… Mais que peut-elle espérer, puisque tout les sépare ?

 

La Meilleure d'entre nous

Sarah Vaughan

5 avril 2017

 Angleterre, de nos jours. Le concours pour élire la nouvelle Kathleen Eaden a commencé ! Cinq candidats sont en lice, réunis par une passion commune. Mais la confection d’un cheesecake ou d’un paris-brest ne suffit pas toujours à faire oublier les blessures et les peines. Jenny, la cinquantaine tout en rondeurs, délaissée par son mari ; Vicki, qui aspire à plus qu’à élever son petit Alfie ; Claire, la jeune caissière mère célibataire qui ne rêve même plus d’une autre vie ; Karen, dont l’apparente perfection dissimule bien des secrets ; sans oublier Mike, veuf en pleine thérapie culinaire… Au cours d’une compétition aussi gourmande qu’échevelée, tous apprendront que l’art de la vie est au moins aussi difficile que celui de la pâtisserie. Généreux et inspirant, bourré d’émotion et d’humour, un premier roman à dévorer d’une seule traite, peuplé de personnages irrésistibles. Une déclaration d’amour à toutes les saveurs de la vie !

 

Une Seconde chance

Dani Atkins

1er mars 2017

 Après son accident, plus rien n’a été comme avant. Cinq ans ont passé, la vie de Rachel est chaotique. Seule dans un minuscule appartement, elle survit grâce à un travail qui est loin d’être passionnant. Rongée par la culpabilité consécutive à la mort de son meilleur ami, Rachel donnerait tout pour revenir en arrière. Ce qui est impossible, n’est-ce pas ? Après son accident, tout s’est arrangé. Cinq ans ont passé, Rachel est comblée. Elle a un fiancé merveilleux, une famille aimante, des amis géniaux et la carrière dont elle avait toujours rêvé. Mais pourquoi donc n’arrive-t-elle pas à se détacher des souvenirs d’une vie qui n’est pas la sienne, une vie brisée et misérable ? D’où viennent ces images qui la perturbent ?

 

Le Silence de Mélodie

Sharon M. Draper

12 janvier 2017

 Quand j'ai eu deux ans, tous mes souvenirs avaient des mots, et tous mes mots une signification. Mais seulement dans ma tête. Je n'ai jamais prononcé un seul mot. J'ai bientôt onze ans.

 

La Faiseuse d'anges

Camilla Läckberg

1er mars 2017

 Pâques 1974. Sur l'île de Valö, aux abords de Fjällbacka, une famille disparaît sans laisser de traces. La table du dîner est soigneusement dressée, mais tous se sont volatilisés, à l'exception de la fillette d'un an et demi, Ebba. Sont-ils victimes d'un crime ou sont-ils tous partis de leur plein gré ? L'énigme ne sera jamais résolue. Des années plus tard, Ebba revient sur l'île et s'installe dans la maison familiale avec son mari. Les vieux secrets de la propriété ne vont pas tarder à resurgir…

 

La Fille dans le rétroviseur

Linwood Barclay

5 avril 2017

 État de New York, près de la frontière canadienne, de nos jours
C'est la nuit, il pleut, et Cal Weaver n'a qu'une envie : rentrer chez lui. Mais à un stop, l'ex-flic hésite : Claire Sanders, la fille du maire, cherche désespérément une bonne âme pour la ramener chez elle. Bien sûr, prendre une adolescente en stop n'est jamais très prudent. Les rumeurs vont vite dans les petits patelins. Mais quand cette dernière l'implore en lui disant qu'elle était amie avec Scott, son fils décédé tragiquement quelques semaines plus tôt, Cal craque. Quel mal y a-t-il à aider cette gamine ?
Quelques kilomètres plus loin, Claire est malade et Cal s'arrête dans un bar. Dix minutes plus tard, la jeune fille qui s'installe dans la voiture n'est pas Claire Sanders... Où est-elle ? Que fuit-elle ? Dans quel piège Cal vient-il de se fourrer ?
Des jeunes filles qui se volatilisent, un homme enfermé dans une cave depuis des années, des flics aux méthodes de ripoux et une femme qui reproduit sans cesse le portrait de son fils disparu... Pièce angulaire d'un puzzle aussi meurtrier que machiavélique, Cal Weaver va devoir jouer serrer pour sortir vivant de ce panier de crabes, et tenter de découvrir la vérité sur Claire, mais aussi sur la mort de son fils.

 

Mala Vida

Marc Fernandez

8 mars 2017

 De nos jours en Espagne. La droite dure vient de remporter les élections après douze ans de pouvoir socialiste. Une majorité absolue pour les nostalgiques de Franco, dans un pays à la mémoire courte. Au milieu de ce renversement, une série de meurtre est perpétrée, de Madrid à Barcelone en passant par Valence. Les victimes : un homme politique, un notaire, un médecin, un banquier et une religieuse. Rien se semble apparemment relier ces crimes ... Sur fond de crise économique, mais aussi de retour à un certain ordre moral, un journaliste radio spécialisé en affaires criminelles, Diego Martin, tente de garder la tête hors de l'eau malgré la purge médiatique. Lorsqu'il s'intéresse au premier meurtre, il ne se doute pas que son enquête va le mener bien plus loins qu'un simple fait divers, au plus près d'un scandale national qui perdure depuis des années, celui dit des "bébés volés" de la dictature franquiste.

 

La Camarguaise

Françoise Bourdin

2 mars 2017

 À la mort de François Valence, sa petite-fille Jordane a repris en main le Biloba, la bastide familiale située en plein cœur de la Camargue. Mais comment l'exploitation de champs d'iris, de moutons mérinos et de chevaux andalous pourrait-elle sauver de la ruine un si lourd héritage ?
Déchirée à l'idée de perdre son domaine convoité par les huissiers, et trop fière pour accepter l'aide de Lionel, son mari dont elle est séparée, la jeune femme décide de transformer la propriété en hôtel de luxe. Un choix qui sera violemment critiqué car, au sein des dynasties arlésiennes, on n'aime guère les touristes...

 

Dispersez-vous, ralliez-vous !

Philippe Djian

6 avril 2017

 Tout commence alors que Myriam est encore adolescente. Extrêmement introvertie, elle vit chez son père qui l'a élevée seul. La mort de leur voisine fait débarquer dans le quartier un homme d'une quarantaine d'années, Yann, qui très vite devient son premier amant. Peu après, les voici mariés et Myriam se libère de ses inhibitions de jeune fille. Elle accouche d'une petite Caroline, sans éprouver aucun sentiment maternel. Et quand son frère et sa mère réapparaissent dans sa vie pour se disputer l'héritage paternel, Myriam tranche la question en incendiant la maison de son enfance. Drogue, amants, maîtresses, confusion des sentiments. Ce roman, chronique d'une émancipation borderline, raconte une vie hors des codes, entièrement construite à la faveur de rencontres. On croit tout savoir de Myriam, mais peut-être nous a-t-on caché l'essentiel ?

 

A toi

Claudia Pineiro

1er mars 2017

 Un cœur dessiné au rouge à lèvres, transpercé d'un "je t'aime" et signé "À toi". Voilà à quoi s'expose une ménagère de moins de cinquante ans qui cherche innocemment un stylo dans l'attaché-case de son mari puisque, bien sûr, ce "À toi" ne lui est pas destiné… Un portrait aussi implacable que tragicomique des vicissitudes de la vie domestique dans la classe moyenne argentine.

 

La Chaise numéro 14

Fabienne Juhel

1er février 2017

 À la fin de la Seconde Guerre mondiale, dans une petite ville bretonne, une jeune fille est tondue par son ami d'enfance, devant le village, pour avoir vécu une histoire d'amour avec un officier allemand. Après cette humiliation publique, elle décide de se venger. Un magnifique portrait de femme libre.

 

Une Offrande à la tempête

Dolores Redondo

16 mars 2017

 La mort subite d'une petite fille devient suspecte lorsque le médecin légiste découvre qu'une pression a été appliquée sur le visage du bébé. Très vite, les soupçons se portent sur le père au comportement étrange, qui tente même de dérober le cadavre du nourrisson afin de "terminer ce qui a été commencé". La grand-mère, elle, est persuadée que ce meurtre est l'acte d'Inguma, créature maléfique issue de la mythologie basque. Aux yeux de l'inspectrice Amaia Salazar, cette histoire est une énième légende. Mais lorsqu'elle décide de s'intéresser de plus près aux morts subites de nourrisson déclarées dans la vallée de Baztan ces dernières années, Amaia observe pourtant des similitudes troublantes et l'enquête prend une tournure inattendue. Fuyant son rôle d'épouse et de mère, Amaia se consacre entièrement à cette nouvelle affaire qui la mène à l'origine même des événements qui ont frappé la vallée et la confronte bientôt à son passé et à ses propres démons.

 

La Désoeuvre

Karine Henry

1er mars 2017

 Dans la maison désertée de Barbara, Marie revisite les désastres de son enfance et de sa jeunesse, la folie de sa sœur que dévorait l'ambition d'écrire et dont les carnets sont là, comme une traversée de la névrose vers l'oeuvre.

 

Audrey Hepburn, la vie et moi

Lucy Holliday

1er mars 2017

 Quand elle touche le fond, Libby Lomax connaît un remède imparable : se rouler en boule dans son canapé pour savourer son film préféré, Diamants sur canapé. C’est justement l’un de  ces jours « sans » que l’improbable se produit : Audrey Hepburn sort de l’écran ! Parée de sa petite robe noire, de ses perles et de son fume-cigarette, l’actrice est bien décidée à aider Libby à mettre de l’ordre dans tous les domaines de sa vie. Hallucination ? Bonne fée ? … Ou charmante calamité ?

 

Marilyn, les hommes et moi

Lucy Holliday

1er mars 2017

 Après avoir vu Audrey Hepburn sortir de l’écran et apparaître comme par magie dans son petit appartement de Londres, Libby Lomax n’est pas (vraiment) surprise de trouver la blonde la plus célèbre de Hollywood lovée sur son canapé Chesterfield, enveloppée dans sa fourrure blanche et parfumée d’une touche de Chanel N°5... Il ne faut pas sept ans de réflexion à la célèbre actrice pour s’habituer à cette situation loufoque et décider que Libby, en plus d’être sa nouvelle coloc, sera aussi sa Best Friend Forever
 

Grace Kelly, l'amour et moi

Lucy Holliday

1er mars 2017

 Libby Lomax a toujours son bon vieux Chesterfield. Sa marque de bijoux décolle, elle tient enfin son ex envahissant à distance et Ollie, son meilleur ami, est sur le point de se marier avec une fille formidable… Tout va donc pour le mieux. Sauf que Libby est Libby. Elle est capable de confondre un chien sacré mexicain avec un rat. De rêver que c’est elle qui épouse Ollie. De se laisser inviter par un homme qui la renverse dans la rue. Bref : Libby a besoin d’aide… et qui mieux que Grace Kelly pourrait lui prodiguer quelques conseils ?

 

La Fin d'une imposture

Kate O'Riordan

19 janvier 2017

 La veille de Noël, deux policiers frappent à la porte d’une jolie maison située dans une banlieue cossue de Londres. Rosalie est déjà lancée dans les préparatifs de cette fête de famille, comme pour oublier que Luke l’a trompée, lorsque les policiers leur annoncent le décès de leur fils aîné. Des mois de descente aux enfers s’ensuivent pour les parents et Maddie, leur deuxième enfant en pleine adolescence. Une chute qui semble brusquement s’interrompre lorsque mère et fille rencontrent Jed dans un groupe de parole. Jeune homme au charme envoûtant, il sait vite se rendre indispensable à la famille. Mais la vulnérabilité qu’a créée ce deuil n’est-elle pas la porte ouverte à toute forme d’emprise ?

 

Alex Woods face à l'univers

Gavin Extence

19 janvier 2017

 Alex Woods sait que sa vie n'a pas commencé de façon très conventionnelle. Il sait que grandir au côté d'une mère célibataire qui exerce l'activité de voyante ne l'aidera pas à se faire aimer des petits caïds de son collège. Il sait aussi que les événements les plus improbables peuvent survenir - ses cicatrices sont là pour le prouver. Ce qu'il ne sait pas encore, c'est que de sa rencontre avec M. Peterson, un veuf au tempérament acariâtre, va naître une amitié inattendue. Cet ami lui apprendra qu'on ne vit qu'une seule fois et qu'il faut toujours veiller à faire les meilleurs choix possibles. C'est pourquoi, lorsqu'il se fait arrêter par la douane en possession de 113 grammes de marijuana, avec une urne remplie de cendres posée sur le siège passager, il reste persuadé d'avoir fait ce qui était juste.

 

Popcorn Melody

Emilie De Turckheim

15 mars 2017

 Tom Elliott tient une supérette dans un trou perdu du Midwest. Malgré les rayons désespérément dégarnis, les clients défilent du matin au soir. Ce succès, Tom le doit au fauteuil, devant la caisse, où chacun s'assoit pour livrer ses secrets... Jusqu'au jour où jaillit du trottoir d'en face un fabuleux hypermarché climatisé. Comment combattre un concurrent si déloyal ? Tom n'a que deux armes : sa folie douce et son amour de la poésie.
Au cœur des terres ardentes des Indiens des Plaines, Popcorn Melody porte un regard fantasque sur la quête de plénitude dans nos sociétés d'abondance.

 

***

A suivre...

Est-ce que certains livres vous tentent ?

 

Voir les commentaires

2017-02-07T21:56:11+01:00

La Loi des Sames

Publié par MyaRosa

Kautokeino, en blodig kniv - Lars Petterson

528 pages, éditions Folio, novembre 2016

L'histoire :

Kautokeino. Localité de Laponie norvégienne où des Sames – un peuple autochtone – continuent à vivre de l’élevage des rennes, et selon des traditions ancestrales. Anna Magnusson, jeune substitut du procureur à Stockholm, mène une existence à mille lieues de ses origines sames, que sa mère a reniées en venant vivre en Suède… Jusqu’au jour où sa grand-mère l’appelle à l’aide : son cousin Nils Mattis est accusé de viol. Chargée de trouver un arrangement avec la plaignante, Anna accepte de retourner à Kautokeino, qui n’évoque pour elle que de lointains souvenirs d’enfance.
Une fois sur place, rien ne se passe comme prévu. Traitée comme une étrangère, Anna se trouve confrontée aux lois implicites qui règnent dans ces contrées reculées. Entre les menaces qu’elle subit et les vérités qu’on lui cache, la jeune femme se rend compte que cette affaire de viol n’est que la partie émergée d’une situation bien plus complexe. Commence pour elle une périlleuse enquête, qui lui fera redécouvrir ses racines et l’univers de ses ancêtres.
Originellement conçu comme un scénario, La loi des Sames est un thriller qui se vit, se voit, se ressent.
Le regard fin et perçant de Lars Pettersson nous plonge au cœur de la société same. En suivant son héroïne courageuse et sensible, incarnation de la tension entre le moderne et le traditionnel, le lecteur saisit en profondeur ce qui pourrait sembler indicible : le poids des attentes familiales, la place des origines dans le façonnement de notre identité, la majesté des paysages polaires…

 

Merci à Livraddict et aux éditions Folio pour cette lecture.

 

Mon avis :

 

 Très différent de mes dernières lectures, ce polar m'a entraîné dans le Grand Nord, à la découverte des Sames, peuple autochtone fascinant. Si vous aimez les polars rythmés, pleins de rebondissements et de suspense, passez votre chemin ! En revanche, si l'idée d'un voyage hors du commun vous tente, si vous cherchez du dépaysement et de l'évasion et si vous souhaitez découvrir un territoire méconnu, ce livre est fait pour vous !

 

 On y fait la connaissance d'Anna, une jeune femme dynamique et brillante qui se rend sur la terre de ses ancêtres pour aider sa famille. Elle ne sait pas vraiment ce qu'on attend d'elle et pourtant, elle n'hésite pas à tout laisser en plan pour répondre à cet appel à l'aide. Mais une fois sur place, elle n'est pas vraiment accueillie à bras ouverts... Il faut dire que sa famille n'a toujours pas digéré le fait que sa mère ait décidé de quitter son peuple pour aller vivre ailleurs.

 

 Le roman met vraiment l'accent sur les différences entre la vie des sames et la vie moderne. Les conditions de vie sont très difficiles, la façon de penser très singulière et les moeurs encore plus. De la neige à perte de vue, des kilomètres de routes désertes sur lesquelles on préfèrerait ne jamais tomber en panne. La beauté sauvage à l'état pur. La nature dans toute sa splendeur. J'ai adoré ce voyage !

 

 L'enquête est finalement placée au second plan, mais ça ne m'a pas dérangé. J'ai vraiment aimé les paysages, la découverte de la culture des sames, l'ambiance, la beauté sauvage de la nature et ses dangers... Quelle aventure ! Ne vous y trompez pas, ce roman est loin d'être léger. C'est noir, dur, il y a des ressentiments, de la violence, de la haine mais également beaucoup de pureté et de beauté. Ce que je retiendrai de cette lecture, c'est surtout le parcours d'Anna, la façon dont cette expérience la fait grandir. J'ai trouvé sa démarche touchante. Elle tente de racheter les "fautes" de sa mère et de se rapprocher des siens, mais c'est loin d'être évident.

 

En quelques mots :

Un roman dépaysant. Des paysages à couper le souffle. Des conditions de vie très difficiles. Le poids des traditions et du passé. Un roman lent mais prenant qui nous fait sortir des sentiers battus. Une belle découverte.

 

Voir les commentaires

2017-02-04T11:16:16+01:00

Au lit Miyuki

Publié par MyaRosa

Roxane Marie Galliez & Seng Soun Ratanavanh

32 pages, éditions De La Martinière Jeunesse, février 2017

Quatrième de couverture :

Pluie d'or sur les collines argent, le jour offre son dernier sourire avant de laisser place à la nuit. Les fourmis terminent d'engranger leurs provisions, le rossignol prépare son nid, et le crapaud rejoint le seau pour se mettre à l'abri. Le soleil se cache lentement pour observer la lune qui s'apprête, et le clocher sonne l'heure du repos, accompagné du chant des mouettes. Mais, où est donc Miyuki ?

Un beau conte pour repousser l'heure du coucher !

 

Mon avis :

 

 L'an dernier, j'avais totalement craqué pour "Attends Miyuki", un bel album poétique et délicat dans lequel une petite fille apprenait l'art de la patience. C'est donc avec beaucoup de plaisir que je retrouve aujourd'hui le personnage de Miyuki, toujours porté par les jolis mots de Roxane Marie Galliez et les merveilleuses illustrations de Seng Soun Ratanavanh.

 

 

 Dans cette nouvelle histoire, Miyuki n'a pas du tout envie d'aller se coucher et fait tout ce qu'elle peut pour retarder ce moment. Elle explique à son grand-père - un homme sage et patient - qu'elle a beaucoup de choses à faire et qu'elle n'est pas du tout fatiguée. D'ailleurs, elle doit préparer l'arrivée de la reine des libellules. Il faut aussi qu'elle arrose le potager, qu'elle aide toute la famille escargot à se réunir près d'un rocher, qu'elle recouvre son chat d'une jolie couverture pour qu'il n'ait pas froid, qu'elle danse pour remercier le soleil d'avoir brillé et bien d'autres choses encore... Non, vraiment, Miyuki ne pourra pas dormir sereinement tant que toutes ces tâches ne seront pas effectuées.

 

 

 Cette histoire est vraiment adorable ! Les illustrations sont tellement belles et délicates et le texte tellement charmant et poétique ! Le petit monde onirique de Miyuki me plaît beaucoup. La nature et l'imagination y sont à l'honneur, tout est coloré, joyeux, paisible et tendre. Une vraie petite bulle de douceur qu'on voudrait ne jamais quitter. On plonge en plein coeur de l'enfance. Il y a de la joie, de l'insouciance, de l'espièglerie et de la malice. Il y a des fleurs multicolores et des animaux partout : libellules, papillons, oiseaux... C'est si beau ! Miyuki marche sur des crayons de couleurs pendant que son grand-père traverse le jardin sur la coquille d'un escargot. Elle dort dans une chaussure et prend son bain dans un bol. Un vrai pays des merveilles ! Et puis, il y a cette complicité très touchante entre ce grand-père et sa petite fille. Quelle jolie lecture !

 

 

En quelques mots :

COUP DE COEUR pour ce deuxième album de Miyuki tout aussi réussi que le premier. Un univers absolument charmant et très poétique. A ne surtout pas manquer !

 

 

 

 

Voir les commentaires

2017-02-03T13:31:35+01:00

Clarinha, un conte des Açores

Publié par MyaRosa

Muriel Bloch & Aurélia Fronty

40 pages, éditions Didier Jeunesse, janvier 2017, dès 6 ans

L'histoire :

Clarinha vit sur l’île de Florès, Martim sur l’île de Terceira. Depuis leur naissance, ils sont promis l’un à l’autre mais ne se connaissent pas. Un jour, un autour – immense oiseau de proie – enlève Clarinha et la dépose sur l’île de Terceira où il va lui faire vivre de grandes épreuves. Avant que sa destinée se réalise enfin…

 

Mon avis :

 

 Avec ce conte féministe et philosophique, Muriel Bloch et Aurélia Fronty nous offrent un merveilleux voyage. Nous partons à la rencontre des îles de l'Atlantique-Nord où nous suivrons Clarinha, une jeune fille battante et courageuse qui va devoir affronter plusieurs épreuves avant d'accéder au bonheur.

 

 

 C'est l'autour, cet immense oiseau aussi effrayant que fascinant, qui est au coeur de cette histoire. Il va poser à la jeune fille une question difficile : "Préfères-tu souffrir du temps de ta jeunesse ou de ta vieillesse ?" Clarinha a fait son choix et ne peut plus reculer. Elle ne sait pas vraiment ce qui l'attend et l'oiseau plane autour d'elle, faisant de l'ombre sur son passage et surveillant ses faits et gestes. Il ne lui laissera aucun répit. Mais la jeune fille affrontera courageusement les épreuves, les unes après les autres, jusqu'à être enfin délivrée...

 

 

 J'ai beaucoup aimé ce conte. La façon dont les mots sonnent et résonnent. C'est plein de poésie. Les illustrations m'ont également beaucoup plu. Elles sont très féminines. J'aime ces touches fleuries que l'on retrouve page après page et ces couleurs qui nous font voyager du côté des Açores. Une belle balade philosophique entre terres et mers.

 

 

En quelques mots :

Un joli conte plein de féminité et de sensibilité.

 

Voir les commentaires

2017-02-02T21:02:08+01:00

Cet été-là

Publié par MyaRosa

The Bright Forever - Lee Martin

320 pages, éditions Sonatine, février 2017

L'histoire :

Tout ce qu'on a su de cette soirée-là, c'est que Katie Mackey, 9 ans, était partie à la bibliothèque pour rendre des livres et qu'elle n'était pas rentrée chez elle. Puis peu à peu cette disparition a bouleversé la vie bien tranquille de cette petite ville de l'Indiana, elle a fait la une des journaux nationaux, la police a mené l'enquête, recueilli des dizaines de témoignages, mais personne n'a jamais su ce qui était arrivé à Katie. Que s'est-il réellement passé cet été là ? Trente ans après, quelques-uns des protagonistes se souviennent. Le frère de Katie, son professeur, la veuve d'un homme soupçonné du kidnapping, quelques voisins, tous prennent la parole, évoquent leurs souvenirs. Des secrets émergent, les langues se délient. Qui a dit la vérité, qui a menti, et aujourd'hui encore, qui manipule qui ? Avec ce magnifique roman polyphonique, littéralement habité par le désir et la perte, Lee Martin nous entraîne dans la résolution d'un crime à travers une exploration profonde et déchirante de la nature humaine.

 

Mon avis :

 

 Je ressors de cette lecture complètement chamboulée et je ne sais pas du tout par où commencer pour vous en parler. Ce qui m'a plu tout de suite, c'est cette façon qu'a l'auteur de planter le décor avec aisance et de nous plonger dans une atmosphère particulière grâce à la magie des mots. Même si on sait que quelque chose de terrible s'est produit, on arrive presque à l'oublier tant l'auteur nous met à l'aise. Imaginez un peu... Une petite ville américaine ordinaire de celles à côté desquelles on passe sans s'arrêter. Une petite ville en apparence sans histoire où tout le monde connaît tout le monde. Les soirs d'été se suivent et se ressemblent. Il fait chaud. On boit du thé glacé et on joue aux cartes sur les porches. On discute entre voisins. On entend les rires des enfants qui jouent. L'air sent bon le gazon fraîchement tondu, les roses et les grillades. La vie s'écoule paisiblement. On se sent bien, on a l'impression que l'été durera toujours, qu'on a la vie devant soi et qu'il ne peut rien nous arriver. Et pourtant... Pourtant, c'est un soir d'été comme celui-là que la petite Katie, 9 ans, disparaît mystérieusement. Que lui est-il arrivé ?

 

 Trente ans après les faits, des habitants de cette petite ville de l'Indiana racontent. Proches, voisins, tous nous dévoilent leurs souvenirs de cet été-là. Grâce à leurs témoignages, les pièces du puzzle se mettent peu à peu en place et leurs différentes voix viennent rendre l'atmosphère de cet été 1972 encore plus palpable. Je ne sais pas si c'est parce que j'ai grandi dans une petite ville de ce genre, mais cela a fait remonter en moi énormément de souvenirs d'enfance. Je me suis souvenue des soirées d'été passées dans le jardin, des jeux dans le lotissement avec d'autres enfants. Nous étions si heureux, si libres, si insouciants. Comme Katie, nous pensions aux longues journées qui nous attendaient et s'étiraient infiniment, totalement aveugles aux problèmes et aux secrets des grandes personnes. Et c'est justement parce que cette atmosphère, cette douceur de vie, cette insouciance de l'enfance, est si bien retranscrite que le drame qui arrive est plus terrible encore et nous frappe de plein fouet. Parce qu'on prend conscience, maintenant qu'on n'est plus enfant, qu'on n'est jamais à l'abri. Que l'horreur peut s'abattre sur nous n'importe quand et surtout quand on ne s'y attend pas. Que la sécurité n'est qu'une illusion.

 

 Cette disparition inquiétante va faire ressortir les vilains petits secrets de chacun. J'ai vraiment aimé la façon dont Lee Martin perçoit et décrit ses personnages. A aucun moment il ne les juge. Il n'est pas question d'être bon ou mauvais. Je pense aussi qu'il y a une part d'ombre en chacun de nous. Ses personnages sont crédibles, vrais et m'ont, pour le plupart, beaucoup touchée. Ils ont des regrets, des envies, des peurs, des sentiments et des désirs qu'ils n'assument pas ou ne comprennent pas vraiment ainsi que des secrets. Certains vivent écrasés sous le poids de leur culpabilité et d'autres se sentent tellement seuls qu'ils sont aveuglés par leur besoin d'aimer et d'être aimé. C'est un livre qui pousse à s'interroger sur la nature humaine et sur la responsabilité. Durant tout le roman, Lee Martin joue sur les contrastes : lumière et obscurité, bien et mal et - il l'explique d'ailleurs lui-même à la fin du livre - s'intéresse aux contradictions qui nous sont communes : solitude et bonheur, sécurité et menace, amour et rejet, complexité et simplicité. C'est un roman poignant, bien construit et vraiment très intéressant à étudier. Par son atmosphère il m'a fait penser à deux romans merveilleux : "Arrive un vagabond" de Robert Goolrick et "La Fin de l'innocence" de Megan Abbott et en raison des questionnements qu'il soulève sur la nature humaine, il m'a rappelé "Un roi sans divertissement" de Jean Giono et "Tout ce qu'on ne s'est jamais dit" de Celeste Ng. Je peux maintenant ajouter "Cet été-là" à la liste des livres qui m'ont vraiment chamboulée.

 

 Ce n'est pas tellement le suspense ou les rebondissements que je retiendrai, mais vraiment cette atmosphère et ce questionnement sur l'humanité. Cette façon de nous dire "Vous vous croyez en sécurité ? Vous pensez connaître les gens qui vous entourent ? Vous croyez que rien ne peut vous arriver sous prétexte que vous êtes chez vous et que le soleil brille ? Détrompez-vous ! TOUT peut arriver. TOUT peut s'écrouler. Cette lecture m'a vraiment secouée. Elle m'a rendue terriblement nostalgique, m'a brisée le coeur et je me suis sentie très mal après l'avoir refermée mais - oui, je sais, c'est étrange - pour moi c'est quelque chose de très positif. J'aime quand un livre me fait ressentir quelque chose de fort, me retourne, me bouscule, me pousse à réfléchir. Le roman de Lee Martin n'est pas de ceux que l'on lit pour se distraire et que l'on oublie après l'avoir refermé, loin de là. Non, il est plutôt de ces livres qui nous poussent à aller plus loin dans la réflexion et avec lesquels on a l'impression qu'il y a un avant et un après. On se sait pas forcément à quel niveau, mais on se sent différent après ce genre de lecture. Grandi. Je suis encore troublée et choquée de tout ce que ce livre m'a fait ressentir et je pense que je vais mettre un moment à m'en remettre.

 

 Petit bonus que j'ai beaucoup apprécié, à la fin du livre, l'auteur nous parle de son roman, de ce qui l'a poussé à l'écrire. Il nous parle aussi de son enfance et d'un souvenir particulièrement marquant et nous dévoile aussi une playlist très détaillée qui correspond bien à son roman et à ses personnages.

 

En quelques mots :

COUP DE COEUR

Magnifique, terriblement noir et poignant, ce roman polyphonique déchirant, plein d'émotions et de contrastes, nous pousse à nous interroger sur la nature humaine. Une lecture aussi fascinante que dérangeante.

 

"Les petites villes ne sont pas différentes des grandes à un égard : partout où il y a un cercle de lumière, il y a aussi quelqu'un qui se tient à l'extérieur."

 

" Le vrai caractère d’un homme se mesure à ce qu’il ferait s’il était sûr de ne jamais être découvert."

 

"C'est drôle comme quelqu'un peut arriver et ouvrir votre vie, vous montrer exactement ce qu'il y a à l'intérieur."

 

"C'était ce qui était bien avec l'été. Il était à vous. Il vous appartenait.

Si vous vouliez rire comme une idiote à une stupide blague d'escargot, vous pouviez. Si vous vouliez vous rouler par terre jusqu'à ce que vos cheveux soient tout ébouriffés et que vous soyez étourdie, hé, qui irait vous en empêcher ?"

 

 

Voir les commentaires

2017-02-02T13:05:24+01:00

Sorties poche à ne pas manquer #150

Publié par MyaRosa

Un Fils en or

Shilpi Somaya Gowda

19 janvier 2017

Anil est un jeune Indien qui commence des études de médecine dans le Gujarat puis part faire son internat aux Etats-Unis. Sa redoutable mère rêve pour lui d'une union prestigieuse. Or, depuis qu'il est petit, elle le sait très proche de Leena, la fille d'un métayer pauvre. Quand celle-ci devient une très belle jeune fille, il faut l'éloigner, en la mariant au plus vite. Les destins croisés d'Anil et de Leena forment la trame de ce roman, lui en Amérique, qui est loin d'être le paradis dont il rêvait ; et elle en Inde, où sa vie sera celle de millions de femmes victimes de mariages arrangés. Ils se reverront un jour, chacun prêt à prendre sa vie en main. Mais auront-ils droit au bonheur ?

 

La Séparation

Dinah Jefferies

13 janvier 2017

Malaisie, 1955. Lydia Cartwright vient de rentrer chez elle après avoir passé du temps auprès d'une amie malade. Mais la maison est vide, les serviteurs sont partis, et le téléphone a été coupé. Où est donc passé son mari, Alec ? Et ses deux petites filles, Emma et Fleur ?
Désespérée, la jeune femme contacte l'employeur de son mari et apprend qu'Alec a été muté ailleurs. Pourquoi ne l'at-il pas attendue ? Pourquoi n'a-t-il pas laissé de message ?
Elle se lance alors dans un périlleux voyage à travers la jungle en guerre, sans se douter que des milliers de kilomètres la séparent de sa famille. Forcée de se tourner vers Jack Harding, un homme qu'elle avait juré de ne plus revoir, elle va tout faire pour retrouver ses proches.
Mais sera-t-elle capable de supporter la trahison de ceux en qui elle avait confiance ?
Un grand destin de femmes, de la Malaisie à l'Angleterre des années 1950.

 

La Maison des hautes falaises

Karen Viggers

29 mars 2017

Hanté par un passé douloureux, Lex Henderson part s'installer dans un petit village isolé, sur la côte australienne. Il tombe très vite sous le charme de cet endroit sauvage, où les journées sont rythmées par le sac et le ressac de l'océan. Au loin, il aperçoit parfois des baleines. Majestueuses, elles le fascinent.
Peu de temps après son arrivée, il rencontre Callista, artiste passionnée, mais dont le cœur est brisé. Attirés l'un par l'autre, ils ont pourtant du mal à laisser libre cours à leurs sentiments. Parviendront-ils à oublier leurs passés respectifs et à faire de nouveau confiance à la vie ?

 

Après toi

Jojo Moyes

19 mai 2017

Un an et demi après avoir exaucé le vœu de Will, Lou quitte sa ville natale où elle est la cible de critiques. Elle commence une nouvelle vie à Londres, mais elle a du mal à se conformer aux dernières volontés de Will qui lui recommandait de profiter de la vie.

 

Le Rêve de Sam

Florence Cadier

12 janvier 2017

Le jour où, dans une square, Sam s'assoit sur le mauvais banc, il se fait arrêter par la police. Car Sam a la peau noire. Et en 1952, dans le sud des Etats-Unis, un Noir ne peut pas s'asseoir n'importe où. En grandissant, le jeune garçon s'accroche à un rêve : devenir juge afin de combattre les lois raciales. À travers le récit de Sam, plongez au cœur de la lutte non violente des Noirs américains.

 

Quoi qu'il arrive

Laura Barnett

8 mars 2017

En 1958, Eva a dix-neuf ans, elle est étudiante à l'université de Cambridge et amoureuse de David. Un jour, alors qu’elle se rend à un cours, son vélo roule sur un clou. Un homme, Jim, assiste à la scène. Que va-t-il se passer ? Ce moment sera déterminant pour leur avenir commun.
Un point de départ, trois versions possibles de leur histoire : le roman suit les différents chemins que les vies de Jim et d'Eva pourraient prendre après cette première rencontre.
Des vies faites de passion, de trahisons, d'ambition et sous-tendues par un lien puissant. Car, quoi qu'il arrive, Eva et Jim vivront une histoire d'amour.

 

Le Secret de Pembrooke Park

Julie Klassen

24 février 2017

Abigail Foster s'inquiète pour l'avenir de sa famille depuis qu'elle est ruinée jusqu'à ce qu'un étrange notaire leur propose d'emménager dans un grand manoir abandonné depuis dix-huit ans. Son père et elle sont accueillis à Pembrooke Park par le charmant vicaire, William Chapman, qui leur apprend que, selon des rumeurs, une pièce secrète renfermerait un trésor... Aux prises entre de vieux amis et de nouveaux ennemis, Abigail ignore la nature des dangers auxquels elle devra faire face avant de lever le voile sur ces mystères et de trouver l'amour qu'elle recherche depuis toujours...

 

Acquanera

Valentina D'Urbano

2 février 2017

Lorsqu'on découvre dans son village natal un squelette qui pourrait être celui de sa meilleure amie, Fortuna décide de revenir après dix ans d'absence. Elle retrouve le lac sombre, la maison de sa chère grand-mère, Elsa, et l'hostilité de sa mère, Onda. À la recherche de la vérité, elle explore son histoire familiale, celle de quatre générations de femmes marquées par d'étranges dons de voyance...

 

Rompre le silence

Mechtild Borrmann

4 janvier 2017

En 1997, Robert Lubisch vide la villa familiale à la suite du décès de son père, un riche industriel qui a fait fortune dans les années d’après-guerre. Parmi ses papiers, il trouve une carte d’identité SS au nom d’un inconnu et la photographie d’une très belle femme. Quel est le rapport avec son père ? Lui, l’homme si parfait, si lisse, avait-il des secrets à cacher ? Au fil de ses recherches, Robert sent qu’il a réveillé un démon assoupi depuis la guerre et que l’histoire de son père est bien plus trouble qu’il l’a toujours pensé.
Sans clichés ni leçons d’histoire, un polar passionnant sur l’influence et les dégâts du national-socialisme sur un groupe de jeunes adultes pris dans la tourmente de l’Histoire.

 

Le Livre de Perle

Timothée De Fombelle

12 janvier 2017

Tombé dans notre monde une nuit d'orage, un homme emprunte le nom de Joshua Perle. Commence alors pour lui une vie fugitive, une quête mystérieuse. Mais ceux qui l'ont banni et le traquent le laisseront-ils trouver le chemin du retour ? Perle a-t-il raison de penser que la fille qu'il aime l'attend toujours là-bas ?

 

Entre Ciel et Lou

Lorraine Fouchet

22 mars 2017

Bretagne. Jo prévoit de profiter d’une joyeuse retraite sur l’île de Groix. Mais la deuxième vie qu’il imaginait au côté de sa bien-aimée, il devra l’inventer seul. Son épouse est partie avant lui, en lui lançant un ultime défi : celui d’insuffler le bonheur dans le cœur de leurs enfants. Il n’a d’autre choix que d’honorer Lou, sa mémoire et ses vœux. Entre un fils sur la défensive et une fille cabossée par l’amour, la mission s’avère difficile mais réserve son lot d’heureuses surprises – car il n’est jamais trop tard pour renouer. En famille, on rit, on pleure, on s’engueule et, surtout, on s’aime !

 

Les Aventures improbables de Julie Dumont

Cassandra O'Donnell

15 février 2017

« Il y a des filles qui n ont pas de bol. Celles qui ont tiré les mauvaises cartes dès le début. Celles-là, on n a ni envie de les engueuler ni de leur tirer dessus. Puis il y a celles qui prennent les mauvaises décisions quoi qu il arrive. Bref, les filles à emmerdes. J appartiens clairement à la deuxième catégorie.Oh, je ne m en glorifie pas. C est un état de fait. J attire les catastrophes. Quoique je dise ou quoique je fasse, il y a toujours un couac. Celui du jour est sans nul doute de m être portée au secours d un type qu on venait de balancer nonchalamment dans un fossé. Parce qu une chose est sûre, si j avais su dans quoi je mettais les pieds en ramassant ce porte-poisse, j aurais tourné les talons et poursuivi ma route sans me retourner.Mais, la curiosité est un vilain défaut et, dans le petit bourg de province normand où j ai grandi, les secrets et les drames prolifèrent aussi vite que la gastro et les cancans rattrapent toujours les coupables... »

 

Red Queen, tome 2 : Glass Sword

Victoria Aveyard

1er mars 2017

Mare Barrow a le sang rouge, comme la plupart des habitants de Norta. Mais comme les seigneurs de Norta, qui se distinguent par leur sang couleur de l’argent, elle possède un pouvoir extraordinaire, celui de contrôler la foudre et l’électricité. Pour la famille royale, elle est une anomalie, une aberration. Une dangereuse machine de guerre.
Alors qu’elle fuit la cour et Maven, le prince qui l’a trahie, Mare fait une découverte qui change la donne : elle n’est pas seule. D’autres Rouges, comme elle, cachent l’étendue de leurs pouvoirs. Traquée par Maven, Mare fait face à sa nouvelle mission : recruter une armée, rouge et argent. Aussi rouge que l’aube, plus rapide qu’un éclair d’argent. Capable de renverser ceux qui les oppriment depuis toujours. Mais le pouvoir est un jeu dangereux, et Mare en connaît déjà le prix.
Le deuxième volet épique et passionnant de la série Red Queen.

 

Le Pensionnat de Mlle Géraldine, tome 3 : Jupons et poisons

Gail Carriger

22 février 2017

Toujours élégante, Sophronia continue sa deuxième année au pensionnat – avec un éventail à lames d’acier dissimulé dans les plis de sa robe de bal, bien évidemment. Une arme tendance et fort à propos, puisque la jeune espionne, sa meilleure amie Dimity, l’adorable soutier Savon et le charmant Lord Felix Mersey montent clandestinement dans un train en direction de l’Écosse pour ramener leur camarade de classe Sidheag à sa meute de loups-garous. Personne ne se doute de ce qu’ils vont trouver – ou qui – à bord de ce train étrangement vide. Alors que Sophronia met à jour un complot susceptible de plonger Londres tout entière dans le chaos, elle va aussi devoir décider une bonne fois pour toutes vers qui va sa loyauté.

 

Le Mystère de Lucy Lost

Michael Morpurgo

12 janvier 2017

Mai 1915. Sur une île au sur de l'Angleterre, un pêcheur et son fils découvrent une jeune fille blessée, à bout de forces et à peine capable de parler. D'où vient-elle ? Est-elle une sirène ? Le bruit court que c'est une espionne au service des Allemands... De l'autre côté de l'Atlantique, le paquebot «Lusitania» quitte New York. La jeune Merry s'est embarquée sur le géant des mers pour rejoindre son père blessé au combat et hospitalisé en Angleterre.

 

Demande-moi pardon

Michael Robotham

1er mars 2017

Quand Piper et Tash, deux amies de toujours, disparaissent un dimanche matin, l’enquête captive le pays tout entier, mais on ne retrouve pas les deux adolescentes.
Trois ans plus tard, durant le plus grand blizzard du siècle, un mari et sa femme sont sauvagement assassinés dans la ferme où Tash vivait autrefois. Un suspect a été arrêté, un jeune homme perturbé qui entend des voix et affirme avoir vu une fille poursuivie par un homme des neiges.
Convaincu que Piper et Tash peuvent être encore en vie, le psychologue Joe O’Loughlin persuade la police de rouvrir l’enquête. Mais plus il s’approche de la vérité, plus cela devient dangereux. Quelqu’un compte sur eux et se bat pour sa vie.

 

Une vie après l'autre

Kate Atkinson

11 janvier 2017

11 février 1910 : Ursula Todd naît – et meurt aussitôt.
11 février 1910 : Ursula Todd naît – et meurt, quelques minutes plus tard, le cordon ombilical enroulé autour du cou.
11 février 1910 : Ursula Todd naît le cordon ombilical menace de l’étouffer, mais Ursula survit.
Ursula naîtra et mourra de nombreuses fois encore – à cinq ans, noyée ; à douze ans, dans un accident domestique ; ou encore à vingt ans, dans un café de Munich, juste après avoir tiré sur Adolf Hitler et changé ainsi, peut-être, la face du monde…

 

Te laisser partir

Clara Mackintosh

22 mars 2017

Un soir de pluie, le fils de Jenna, cinq ans, est percuté par une voiture devant ses yeux, tout près de leur maison. Le chauffard prend la fuite. L’existence de la jeune mère bascule de manière inéluctable. Aurait-elle pu empêcher la tragédie ? Elle décide de tout quitter et part se réfugier dans un cottage sur la côte désolée du pays de Galles. Peut-être le chagrin et la douleur s'estomperont-ils… Bientôt, l’enquête prend un nouveau tournant et le passé ressurgit brutalement, provoquant une cascade de répercussions dramatiques.

 

Le Secret des tombes

Ariana Franklin

2 février 2017

Au XIIème siècle, les moines de Glastonbury ont découvert deux étranges squelettes enterrés dans leur cimetière – l'un est grand, comme celui d'un guerrier, l'autre est petit avec de longs cheveux blonds. L'île d'Avalon se situant à Glastonbury, il pourrait s'agir des restes du roi Arthur et de la reine Guenièvre. Les moines l'espèrent. Un incendie vient tout juste de détruire leur abbaye et ils ont désespérément besoin de reliques pour attirer les pèlerins, leur source de revenu. Le roi Henry II a également besoin de la preuve de la mort du légendaire Arthur. Il veut empêcher ses sujets gallois réfractaires de croire qu'Arthur pourrait revenir et prendre la tête d'une révolte contre lui. Mais Henry doit en avoir la certitude, il fait donc appel à la Confidente des Morts, l'anatomiste Adelia Aguilar, pour qu'elle examine les os. Quelqu'un s'oppose pourtant à l'identification de ces squelettes et est prêt à tuer pour arriver à ses fins.

 

L'Ours

Claire Cameron

5 janvier 2017

Anna, 5 ans, et son petit frère Stick campent avec leurs parents dans un parc naturel sauvage lorsqu'ils sont surpris en pleine nuit par ce que la petite fille confond avec un gros chien. Le lendemain, Anna découvre qu'elle et Stick sont désormais seuls, et que c'est à elle, la " grande ", qu'il incombe de protéger son frère. Débute alors pour les deux enfants isolés une dangereuse errance...

 

Fidèle au poste

Amélie Antoine

22 février 2017

¤ Mon avis sur ce roman ¤

Mariés depuis trois ans, Chloé et Gabriel mènent une existence heureuse à Saint-Malo, jusqu'au jour où la jeune femme se noie accidentellement au cours d'une baignade matinale. Gabriel, incapable de surmonter seul son chagrin, se décide à chercher du soutien auprès d'un groupe de parole. Il y fait la connaissance d'Emma, une photographe arrivée dans la ville récemment, qui va l'aider à traverser son deuil. Seulement, Chloé semble toujours très présente et, étonnamment, vivante aux yeux de Gabriel qui ne parvient pas à se reconstruire. Et si la réalité n'était pas celle à laquelle il se raccroche ?

 

***

C'est tout pour aujourd'hui.

Est-ce que certains livres vous tentent ?

Pour voir + de sorties, cliquez ici !

 

Voir les commentaires

2017-01-31T10:06:54+01:00

Je t'aime

Publié par MyaRosa

Guillaume Olive & He Zhihong

32 pages, Seuil Jeunesse, janvier 2017, dès 3 ans

L'histoire :

Couché dans son landau, un bébé s'interroge. "Je t'aime." Qu'est-ce que cela veut dire ? Dans ses rêves, il part à la rencontre des animaux. Du buffle à la grenouille, en passant par la carpe et le moineau, chacun donnera sa définition de l'amour.

 

Mon avis :

 

 Me voilà une nouvelle fois charmée par la douceur des illustrations de He Zhihong et la poésie des mots de Guillaume Olive. Que c'est beau ! Mais, que c'est beau !

 

 Tout est calme et reposant, dans cet album. Par une belle après-midi ensoleillée, un bébé s'apprête à faire la sieste. Il est bercé par la voix et les caresses de sa maman et s'endort paisiblement. Dans son sommeil, il s'interroge sur le sens du mot aimer et demande aux animaux qu'il rencontre de lui expliquer ce que cela signifie.

 

 

 Chacun a sa propre définition. Pour le moineau, c'est comme la rosée du matin. Pour les canards, c'est comme le vent du printemps. Pour l'abeille, c'est comme la chaleur du soleil. Pour le coq, c'est comme les premières lueurs du jour.

 

 Quelle belle façon de parler de l'amour ! Cet album est une petite bulle de douceur. On s'y sent bien. On est en sécurité, au chaud, aimé. C'est une histoire vraiment parfaite pour rassurer les tout-petits avant le coucher. Beaucoup de tendresse et de délicatesse, aussi bien dans les mots que dans les illustrations.

 

 

En quelques mots :

Un album plein de tendresse et de délicatesse pour expliquer aux tout-petits le sens du mot aimer.

 

 

A découvrir aussi :

Voir les commentaires

2017-01-31T09:06:28+01:00

Le Fantôme qui écrivait des romans

Publié par MyaRosa

Eric Sanvoisin

223 pages, éditions Balivernes, novembre 2016

L'histoire :

C'est l'histoire d'un auteur paranormal...

C'est l'histoire d'une fille emprisonnée par elle-même...

C'est l'histoire d'un livre étrange...

Trois voix, trois existences qui sont liées quand s'enchevêtrent littérature et réalité.

 

Mon avis :

 

 Dans ce livre aussi étrange que captivant, nous faisons la connaissance de trois personnages qui sont liés par un livre. Il y a d'abord Antonin, un adolescent mort de façon tragique qui hante malgré lui les lieux du drame et qui va trouver, grâce à l'écriture, le courage et la force de dénoncer son assassin. Il y a ensuite Leï, un adolescent blessé et mal-aimé qui s'invente un ami imaginaire. Un chien invisible qui lui raconte des tas d'histoires qui l'aident à affronter la vie. Un compagnon qui ne le quitte jamais... Et puis, il y a Emilia, une adolescente rongée par l'anorexie qui meurt à petit feu.

 

 Mais, je ne vous ai pas tout dit... Leï est le personnage du livre écrit par Antonin, livre lu par Emilia qui tombe amoureuse du personnage de Leï et qui décide de prendre contact avec l'auteur de ce roman pour en savoir plus et aussi parce qu'elle a une idée derrière la tête. Au fil de ces échanges, Antonin va tomber amoureux d'Emilia. Vous suivez toujours ?

 

 Trois personnages meurtris, rongés par la souffrance, la maladie, la mort. Trois personnages liés. Trois personnages entre rêve et réalité. Eric Sanvoisin nous offre un roman à l'atmosphère troublante dans lequel résonnent des voix qui veulent se faire entendre. Ce n'est pas un roman très joyeux. C'est plutôt triste et mélancolique, mais il s'en dégage pourtant une étrange douceur et de la lumière. C'est un livre bien construit et extrêmement bien écrit. Il y a de la poésie dans chaque mot. La rencontre de ces personnages ne va pas leur apporter le bonheur absolu, mais tout de même un certain apaisement, une sérénité qu'ils n'attendaient plus. J'ai aimé que l'histoire de tombe pas dans la facilité, que tout ne devienne pas tout beau, tout rose d'un seul coup.

 

 Ce livre est vraiment très agréable à lire. Il est déroutant, mais c'est quelque chose qui m'a plu. On sort vraiment des sentiers battus. Ca ne ressemble à rien de ce que j'ai pu lire jusqu'à présent. On a l'impression d'être dans un rêve. C'est étrange et en même temps ça nous amène à réfléchir à de nombreux sujets : la folie, la mort, la maladie, la souffrance, le mal-être, l'écriture, l'acceptation de soi, le pouvoir de l'imaginaire, l'amitié, l'entraide, la liberté... C'est un livre que je n'oublierai pas.

 

En quelques mots :

Un livre unique en son genre. Une histoire triste et poétique.

On est comme plongé dans un rêve.

Etrange et fascinant.

 

***

"Un écrivain ne cesse jamais d'écrire. Il est enchaîné aux mots. Tant qu'il n'a pas achevé une histoire en cours, il y pense jour et nuit. Quand enfin elle est terminée, il en commence une autre. Parfois, il en écrit plusieurs en même temps. Un écrivain est condamné à écrire. Pour le meilleur et pour le pire." (Pages 58-59)

 

"En réalité, un écrivain incarne tous ses personnages à la fois. Les bons et les méchants. Et puis tous ceux qui nagent entre deux eaux. Un roman est une sorte de grand jeu de rôle. Son auteur joue le premier et invite ensuite ses lecteurs à l'imiter." (Page 60)

 

Voir les commentaires

2017-01-30T09:21:14+01:00

La Marque des soyeux

Publié par MyaRosa

Laura Millaud

127 pages, éditions Balivernes, octobre 2014

L'histoire :

Souffre-douleur partout où il passe, Vivien se réfugie dans les livres. Alors qu'il parcourt un ouvrage sur Lyon, il est projeté dans le passé en 1831, au moment de la révolte des Canuts, les ouvriers de la soie. Il y découvrira l'amitié, l’entraide, l'honneur et la lutte contre l'injustice. Comment s'en inspirera t'il à son retour ? L'aventure d'un jeune garçon d'aujourd'hui découvrant une Histoire qui sera pour lui source d'espoir et de changement.

 

Mon avis :

 

 Ce court roman a été une très bonne surprise pour moi. Il m'a passionné de la première à la dernière page. Comment être insensible au sort de Vivien qui subit les moqueries des enfants de son âge à cause de son apparence ? Comment ne pas être touché par ce jeune garçon intelligent et sensible qui noie son chagrin dans les livres ? C'est d'ailleurs en pleine lecture - alors qu'il cherche à en savoir plus sur la ville dans laquelle il vient de s'installer avec ses parents : Lyon - que notre personnage va être projeté dans le passé...

 

 Il se retrouve en 1831, au moment de la révolte des Canuts. Si, comme moi vous n'êtes pas de la région, ce nom ne vous est peut-être pas familier, mais vous ne l'oublierez pas après votre lecture. Les ouvriers de la soie ont, en effet, marqué l'Histoire, notre Histoire à tous, puisqu'ils ont été les premiers à se révolter contre leurs conditions de travail et à réclamer un salaire plus juste.

 

 A travers l'aventure de Vivien, nous découvrons le quotidien des ouvriers et les conditions très difficiles dans lesquelles ils vivaient. Un travail épuisant à peine rémunéré, pas de repas chauds tous les jours, des familles entières réunies sous un seul et même toit qui était aussi leur lieu de travail... L'auteur nous apprend des tas de choses sur les métiers de la soie et nous offre une jolie balade dans les rues lyonnaises en nous faisant notamment traverser des traboules (passages qui permettent d'accéder d'une rue à l'autre en passant par des cours d'immeubles). C'est aussi l'occasion d'enrichir son vocabulaire avec quelques mots de patois. J'ai vraiment aimé cette découverte !

 

 Vivien va vivre une aventure inoubliable et faire des rencontres marquantes qui vont changer sa propre vie à jamais. Cette expérience va lui montrer la chance qu'il a et les privilèges dont il bénéficie sans même en avoir conscience. Il va prendre confiance en lui et ne plus se laisser faire. Il va retenir le courage et la détermination des Canuts et décidera de se battre pour obtenir le respect des autres et honorer la mémoire de ses ancêtres. Une belle leçon de vie et un roman passionnant qui nous apprend des tas de choses. Un dossier documentaire très complet est proposé à la fin du livre.

 

En quelques mots :

Une lecture enrichissante et passionnante.

 

Voir les commentaires

2017-01-29T13:21:07+01:00

Famille parfaite

Publié par MyaRosa

Touch & Go - Lisa Gardner

506 pages, éditions Albin Michel, septembre 2015

L'histoire :

Les Denbe semblaient sortir des pages des magazines glamour : un mariage modèle, une belle situation, une ravissante fille de quinze ans, une demeure somptueuse dans la banlieue chic de Boston... une vie de rêve. Jusqu'au jour où ils disparaissent tous les trois. Pas d'effraction, pas de témoin, pas de motif, pas de demande de rançon. Juste quelques traces de pas et des débris de cartouches de taser sur le sol de leur maison. Pour la détective privée Tessa Leoni, l'enlèvement ne fait aucun doute. Mais que pouvait bien cacher une existence en apparence aussi lisse ?

 

Mon avis :

 

 J'aime beaucoup Lisa Gardner. J'ai déjà lu plusieurs de ses romans et on ne s'ennuie jamais. Le rythme est toujours soutenu, il y a de la noirceur, des rebondissements, du suspense... bref, tout ce que j'aime retrouver dans ce genre de lecture. Je n'en avais pas lu depuis longtemps et ce livre me tentait particulièrement. J'ai un faible pour les histoires de famille qui font ressurgir les secrets de chacun et avec Lisa Gardner, j'étais sûre de ne pas être déçue...

 

 

 Pourtant, je dois reconnaître que, cette fois, je me suis demandée si j'avais choisi la bonne lecture... Le début m'a beaucoup intriguée, mais une fois l'histoire mise en place, j'ai trouvé le temps long. Il ne se passait pas grand chose et j'avais vraiment l'impression qu'on tournait en rond. Ce qui n'est vraiment pas habituel dans les romans de Lisa Gardner. C'était calme. Un peu trop calme. Mais heureusement, à la moitié du livre à peu près, j'ai retrouvé tout ce que j'aimais tant dans les romans de Lisa Gardner et même si ça a pris plus du temps qu'avec les autres romans, j'ai fini par être happée complètement par l'histoire.

 

 Le cadre et l'atmosphère oppressante ont été une bonne surprise et m'ont vraiment beaucoup plu, tout comme les petits secrets des membres de la famille que l'on apprend peu à peu et le fait que plusieurs équipes d'enquêteurs soient sur le coup. J'avais plusieurs pistes durant ma lecture et j'ai deviné le fin mot de l'histoire avant la fin du livre, mais ça n'a pas gâché ma lecture tant j'ai trouvé l'idée excellente. En dehors de quelques passages un peu longs, ce roman est captivant, bien écrit et bien construit. C'est très cinématographique. On a l'impression d'assister à toutes les scènes clés du livre et même d'en faire partie. C'est comme si on était à côté des personnages qui vivent un véritable cauchemar. Les personnages sont bien analysés et m'ont tous intéressée, en particulier Libby, mère de famille qui croyait avoir réalisé ses rêves avant de se rendre compte que ce n'était pas tout à fait le cas et qu'elle était finalement bien loin d'être heureuse et plus proche qu'elle ne le pensait de la personne à qui elle ne voulait surtout pas ressembler. Ce roman nous pousse à nous interroger sur la famille, la réussite sociale et le bonheur.

 

 Le dernier tiers est vraiment très rythmé et plein de rebondissements et j'ai trouvé la fin vraiment très bien. La lenteur du début qui m'avait un peu refroidie a été vite balayée par l'action et les rebondissements qui ont suivi et je ne peux que vous recommander ce thriller efficace, captivant et totalement addictif. Je suis déjà en train de choisir mon prochain Lisa Gardner. Si vous en avez à me conseiller, n'hésitez-pas !

 

En quelques mots :

Si le début est un peu long, la seconde moitié du roman nous le fait oublier rapidement tant elle est pleine d'action et de rebondissements. Un thriller classique mais efficace avec lequel on ne s'ennuie pas !

 

 

***

"Voilà une chose que j'ai apprise quand j'avais onze ans ; la douleur a un goût. La question, c'est de savoir celui qu'elle a pour vous." (Page 7)

 

"A la deuxième bouchée de petit pain, les paupières de Z se baissent : le soudain afflux dans son sang de pâte pleine de beurre, de cannelle et de sucre caramélisé le transporte.

Je me demande quel souvenir est en train de lui revenir à cet instant précis. Celui d'une mère, d'une grand-mère, peut-être simplement d'un moment où il s'est senti bien au chaud, en sécurité, aimé. C'est en cela que réside le vrai pouvoir des aliments régressifs : ils ne vous remplissent pas seulement le ventre, ils vous mettent dans un certain état d'esprit. Mon repas sollicite la mémoire de Z, crée un lien qui sera difficile à rompre entre mes roulés à la cannelle et la sensation de bien-être qu'il éprouve. D'où les bons petits plats que je cuisine depuis dix-huit ans pour Justin et son équipe. Parce que rien ne vous vaudra un culte impérissable aussi vite que des cookies aux pépites de chocolat encore tièdes. Dans ces cas-là, même la brute la plus endurcie redevient aussitôt un petit garçon et déguste une douceur de son enfance en regardant celle qui la lui a donnée avec une adoration renouvelée." (Page 300)

 

 

Voir les commentaires

2017-01-26T18:56:13+01:00

Le Courage en héritage

Publié par MyaRosa

Calouan

70 pages, Oskar éditeur, juin 2015

L'histoire :

Mamie Grignette vient de mourir, emportant avec elle, ses rires, ses joies et ses peines. Mais sa petite-fille ne se doute pas qu'elle lui a laissé le plus beau des héritages : un secret de vie, d'amour, de larmes et de force aussi.

 

Mon avis :

 

 Un récit court mais poignant pour parler de deuil, de courage et d'amour. Une petite fille fait ses adieux à sa grand-mère. Elle repense à ses souvenirs, à tout ce qu'elle aimait tant chez cette mamie extraordinaire qu'elle n'oubliera jamais. Tandis que ses parents s'apprêtent à faire le tri dans les affaires de la disparue, la jeune fille se recueille une dernière fois dans sa chambre, respire à pleins poumons son odeur et fait une étrange découverte... Une petite boîte contenant quelques objets bien mystérieux. Peut-être la clé d'un secret bien gardé ?

 

 Même si elle n'aime pas se mêler des affaires des autres, la jeune fille en a gros sur le coeur et se met à faire des rêves étranges. On lui cache quelque chose. Elle le sait, elle le sent. Elle décide alors de partir sur les traces de cette grand-mère qu'elle pensait connaître par coeur mais qui avait aussi un passé et des secrets... Cette révélation l'aidera à affronter ses propres épreuves et à grandir.

 

 Deuil, amour, secrets de famille, souvenirs, émotions... Voilà un petit roman très bien écrit qui m'a beaucoup émue. Un roman qui aborde beaucoup de sujets et aussi un bel hommage aux grands-mères qui portent tant de choses en elles, laissant souvent leur passé, leurs souffrances et leurs regrets si bien enfouis que personne ne soupçonne rien. On oublie et les plus jeunes n'imaginent même pas qu'avant d'être grands-mères, ce sont avant tout des femmes qui ont grandi, vécu, aimé, souffert, franchi des obstacles et gravi des montagnes avec amour, passion et courage. Une belle lecture.

 

En quelques mots :

Un récit court et émouvant qui parle de la perte d'un être cher ainsi que des secrets de famille et qui met à l'honneur les femmes et leur courage.

 

"Ma grand-mère était mon havre de paix, ma confidente, ma boussole, ma cabane dans les bois aussi. Un tourbillon de vie, entre éclats de rire et délires, entre gourmandises et jeux joyeux."

 

"Comment fait-on pour continuer à vivre quand une partie de son coeur est arrachée ? Comment fait-on pour continuer à s'amuser, à chanter, à admirer un paysage, à s'émerveiller d'un cadeau ? Comment fait-on pour aimer à nouveau, d'autres gens ?"

 

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog