Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2014-08-15T08:26:00+02:00

[Cuisine] Muffins aux poires et aux pépites de chocolat

Publié par MyaRosa

cuisinebis

 

 Le mois dernier, je vous ai parlé de mes muffins croustimiam pêche-nectarine, de délicieux gâteaux faciles à réaliser qui apportent fraîcheur et gourmandise aux petits déjeuners et goûters d'été. Dernièrement, j'ai eu envie d'essayer la même recette de base en y ajoutant d'autres saveurs, et le résultat était largement à la hauteur de mes attentes, alors c'est avec plaisir que je partage avec vous cette recette ultra simple et inratable. A vos fourneaux !

 

photo-copie-1.JPG

 

Pour environ 15 muffins, il vous faut :

1 yaourt nature

2 oeufs

200g de farine

1 sachet de levure

120g de beurre

150g de sucre en poudre

1 sachet de sucre vanillé

1 paquet de pépites de chocolat

Une grosse cuillère à soupe de poudre d'amande

4 ou 5 poires

Des perles de sucre

7890

Préchauffer le four à 180°C (th6).

Battre les oeufs et le sucre. Ajouter la farine, la levure puis le beurre fondu. Bien mélanger.

Ajouter ensuite la poudre d'amande, le sucre vanillé et le yaourt. Mélanger une nouvelle fois, de préférence avec un fouet.

Eplucher les fruits. Les couper en petits cubes et les ajouter à la préparation. Ajouter les pépites de chocolat et mélanger à nouveau.

 

Remplir aux 3/4 des moules à muffins (si vous avez des moules en silicone, inutile de les beurrer mais si ce n'est pas le cas, n'oubliez pas de le faire avant) et ajouter des perles de sucre sur le dessus.

 

Faire cuire au four entre 22 et 25 minutes. Ils doivent être bien dorés. Je vous conseille de bien attendre que les muffins aient refroidi avant de les démouler.

 

Ils se mangent aussi bien tièdes que froids et se conservent bien.

 

Le résultat est assez sucré. Si vous le souhaitez, vous pouvez réduire un peu la quantité de sucre et/ou ne pas mettre de perles de sucre. Néamoins, je trouve que les perles apportent un peu plus de croustillant ! Vous pouvez également faire la même recette avec d'autres fruits de saison (pommes, nectarines, abricots, bananes, etc...).

 

Voir les commentaires

2014-08-10T12:14:00+02:00

L'histoire parfumée de la princesse

Publié par MyaRosa

L'histoire parfumée de la princesse

Emma Foster (illustrations)

98754338900743.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : princesse - gourmandise - fraise - diversification alimentaire

Edition / Collection : Elcy éditions

Date de parution : 5 avril 2014

Nombre de pages : 30

Prix : 6,90€

Dès 3-4 ans

 

L'histoire :

La princesse Manon adore les fraises et refuse de manger autre chose. Que fait-elle lorsque toutes les fraises sont dévorées par les oiseaux ? Découvre son aventure amusante dans ce livre parfumé aux délicieuses senteurs de fraise et de myrtille.

 

monavis2

 

 Il y a quelque jours, c'était mon anniversaire, et j'ai décidé d'instaurer une nouvelle tradition. Je me suis offert une petite sortie à la librairie et j'ai décidé de me faire plaisir en m'offrant quelques livres. Comme, en général, je choisis les albums avec mes enfants, j'avais envie, cette fois, de craquer juste pour moi, et c'est ce livre très girly que j'ai choisi (entre autres...). En plus du rose bonbon et du mauve, c'est un livre parfumé qui sent la fraise et la myrtille et il est question non seulement d'une princesse, mais aussi de gourmandise ! Difficile de résister...

 

photo-1.JPG

 

 Nous faisons la connaissance d'une petite princesse qui aime tellement les fraises qu'elle ne mange que cela. Toute la journée, elle se nourrit de glaces à la fraise, de crêpes nappées de coulis de fraises, de mousses à la fraise, de cupcakes aux fraises et de milk-shake... à la fraise ! Mais voilà qu'un beau jour une nuée d'oiseaux dévore toutes les fraises du château. Alors que tout le monde se plie en quatre pour proposer à la princesse des mets savoureux, elle refuse d'avaler quoi que ce soit...

 

photo-3.JPG

photo-4.JPG

 

 Cette petite histoire m'a beaucoup plu. On y parle de façon détournée de la diversification alimentaire et de l'éveil gustatif. La question de l'obésité ou de l'importance de manger équilibré n'est pas abordée, mais cela peut être justement l'occasion d'en discuter avec les enfants. Il y a beaucoup d'enfants qui se focalisent sur un aliment qui leur plait et ne voudraient manger que cela, refusant bien souvent de goûter ce qu'ils ne connaissent pas. Ils se retrouveront forcément un peu dans cette histoire qui les incite à être curieux et à goûter à tout. L'histoire est sympathique et les illustrations, pleines de gourmandises, m'ont beaucoup plu. C'est une jolie découverte et je trouve le prix très raisonnable pour un grand format avec couverture cartonnée.

 

photo 2

 

En quelques mots :

Un bel album qui parle de princesse et de gourmandise, à mettre entre les mains des petits gourmands et de ceux qui, au contraire, refusent de goûter ce qu'ils ne connaissent pas.




Voir les commentaires

2014-08-08T05:00:00+02:00

Splat à la fête foraine

Publié par MyaRosa

Splat à la fête foraine

(Splat the Cat up in the Air at the Fair)

d'après le personnage créé par Rob Scotton

couv27461018.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : fête foraine - manèges - amitié - humour

Edition / Collection : Nathan

Date de parution : 12 juin 2014

Nombre de pages : 32

Prix : 5,95€

 

L'histoire :

Aujourd'hui, Splat et ses amis vont à la fête foraine avec une mission très spéciale : rapporter à Katti un cadeau inoubliable !

 

monavis

 

 C'est toujours un plaisir de retrouver Splat et ses amis dans de nouvelles aventures. Cette fois, ils s'en vont à la fête foraine, mais Kattie ne peut pas se joindre à eux car elle s'est blessée en tombant dans les escaliers. Un peu déçus, les matous partent quand même à la fête foraine et font la promesse de rapporter un joli cadeau pour Kattie. Bien sûr, comme toujours, les choses ne vont pas se passer aussi simplement et nos amis devront faire face à la maladresse de certains et à plusieurs imprévus...

 

photo-1-.JPG

photo-2-.JPG

 

 Même si je me régale toujours autant à regarder les illustrations et même si le thème de la fête foraine me plait beaucoup, je dois avouer que j'ai trouvé cette histoire un peu en dessous de celles des albums précédents. Il ne se passe pas grand chose et c'est plutôt sans surprise. On attend un rebondissement qui ne viendra pas et je crois que c'est la première fois que je ne me met pas à rire comme une baleine (J'adore cette expression !) . C'est dommage ! Je ne vous conseille pas de commencer par ce volume pour découvrir Splat car ce n'est vraiment pas le meilleur, mais ça reste tout de même très sympa et je craque toujours autant sur les illustrations.

 

photo.JPG

 

En quelques mots :

Pas mon album de Splat préféré. Il ne se passe pas grand chose. Malgré tout, les illustrations sont charmantes et amusantes !

7890.jpg

D'autres albums de Splat à découvrir :

¤ Bonne nuit, Splat ! ¤

¤ Splat agent secret ¤

¤ Splat chante faux ! ¤

¤ Splat est un vrai chef ! ¤

¤ Splat raconte ses vacances ¤

¤ Splat s'amuse sous la pluie ¤

¤ Splat n'aime pas perdre ¤

¤ Splat dit merci ! ¤

¤ Splat et le Gang des Chats ! ¤

¤ Splat the Cat : What was that ? ¤

¤ Splat fait son spectacle ! ¤

¤ Splat est amoureux ¤

¤ Splat prépare un cadeau ! ¤

¤ Splat va à l'aquarium ! ¤

¤ Splat et la sortie de classe ! ¤

¤ Splat à la mer ! ¤


Voir les commentaires

2014-08-06T05:00:00+02:00

Avec mon doigt... A la ferme

Publié par MyaRosa

Avec mon doigt... A la ferme

Stella Baggott & Josephine Thompson

a-la-ferme-avec-mon-doigt.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse - Livre à toucher

Thèmes & Mots clés : animaux - ferme - campagne - couleurs

Edition / Collection : Usborne / Avec mon doigt...

Date de parution : 12 juin 2014

Nombre de pages : 10

Prix : 8,95€

Dès 6 mois

 

Présentation de l'éditeur :

Les bébés aimeront beaucoup regarder les images vivement colorées, soulever les rabats et découvrir les matières de ce charmant livre.

 

monavis

 

 La collection "Avec mon doigt..." plait beaucoup à ma petite fille de quinze mois (et même à son grand frère et à sa maman !). Nous avons tous les titres de la collection et on ne se lasse pas de les feuilleter. Les livres sont bien adaptés aux petites mains. La couverture et les pages sont en carton bien épais sans pour autant être trop lourdes. Ce que j'aime dans cette collection, ce sont d'abord les couleurs pétillantes et éclatantes qui nous sautent aux yeux dès la couverture. On en prend vraiment plein les yeux et on s'émerveille à chaque page. Et puis, bien sûr, ces livres sont très ludiques. Il y a des tas de matières à toucher, des rabats à soulever, des choses à observer ou à chercher et puis un petit chemin à suivre avec le doigt sur chaque page. La collection compte actuellement six titres. Il y en a notamment un sur les couleurs, un autre sur les animaux, un sur le thème du "caché-trouvé" et un autre avec des fonds sonores.

 

photo-84-.JPG

photo-85-.JPG

 

 Dans ce nouvel album, on découvre les animaux de la ferme, au fil des pages. Partez à la rencontre des canards qui barbotent dans la mare, faites le tour du poulailler pour admirer le coq, les poules et leurs adorables petits poussins. Près du potager, vous trouverez les cochons. Regardez-bien les traces qu'ils laissent sur leur passage ! Viennent ensuite les moutons gardés par le berger puis les petits oiseaux et les souris qui se déplacent dans les champs et ajoutent leurs cris au bruit produit par le tracteur. Et pour finir, que diriez-vous d'aller rendre visite à nos amies les vaches ? Une jolie balade à la campagne, à la rencontre des animaux. Un album joli et ludique qui nous a beaucoup plu. Ma petite puce l'adore !

 

photo-83-.JPG

 

En quelques mots :

Cette collection est une valeur sûre et nous offre de beaux albums ludiques, amusants et très colorés. Celui-ci nous offre une petite balade à la campagne, à la rencontre des animaux de la ferme. Succès garanti !

 

A découvrir aussi :

couv11347869 ¤ couv53561182.jpg ¤ couv56532441.jpg ¤ couv11176292.gif ¤ couv55802218.jpg ¤

Voir les commentaires

2014-08-04T05:02:00+02:00

Pan'Pan Panda : Une vie en douceur, tome 2

Publié par MyaRosa

Pan'Pan Panda : Une vie en douceur, tome 2

Sato Horokura

couv9612757.jpg

Catégorie(s) : manga

Thèmes & Mots clés : panda - amitié - cuisine - Japon

Edition / Collection : Nobi Nobi !

Date de parution : 10 avril 2014

Nombre de pages : 112

Prix : 9,45€

 

L'histoire :

Panettone, que tout le monde appelle Pan’Pan, est un panda qui travaille comme gardien à la résidence Kanda. Il habite avec Praline, une fillette débrouillarde qui lui prépare les meilleurs petits plats. Chacun veille ainsi l’un sur l’autre et s’entraide dans tous les moments de la vie !

 

monavis

 

 Je ne sais pas si vous vous souvenez de ce manga, mais je vous ai parlé du premier tome il y a quelques mois. Il raconte le quotidien de Panettone (Pan'Pan), un panda au coeur tendre, et de Praline, une petite fille qui adore cuisiner. Ils vivent ensemble et prennent soin l'un de l'autre, se soutiennent quand ça ne va pas et vivent de merveilleux moments ensemble. Ce manga s'adresse à toute la famille et convient parfaitement aux plus jeunes qui n'ont pas encore l'habitude de lire des mangas. C'est une bonne entrée en matière qui permet également d'en apprendre plus sur la culture japonaise. Le livre se lit dans le sens de lecture auquel nous sommes habitués en Europe et toutes les pages sont en couleurs.

 

  nobinobi_PanPanPanda02_01.jpg nobinobi_PanPanPanda02_02.jpg

 

 Dans ce nouveau tome, nous découvrons les traditions du Nouvel an japonais ainsi que les plats qui sont traditionnellement cuisinés à cette période de l'année. Il est également question de la St Valentin et du White day que nous connaissons peu en France ou que nous ne fêtons pas de la même manière. On suit également les disputes et l'évolution de la relation de Rose et Rika et il y a tout un chapitre bonus dans lequel on revient dans le passé pour suivre Rose et Romarin. Les relations frère-soeur ne sont pas toujours faciles et j'ai trouvé ce passage réaliste et très émouvant. Il y a également des chapitres qui m'ont beaucoup plu dans lequels Praline et Pan'Pan se lance dans la plantation de pastèques et décident de pique-niquer sous les cerisiers en fleurs. Merveilleux !

 

  nobinobi_PanPanPanda02_03.jpg nobinobi_PanPanPanda02_04.jpg

 

 Bien sûr, la cuisine a toujours une place importante et on retrouve beaucoup de bons petits plats au fil des pages : l'umani, le natto, l'o-zôni, l'o-sechi, etc... Autant de saveurs exotiques que j'aimerais beaucoup découvrir ! D'ailleurs, je ne sais pas si vous vous en êtes aperçus, mais tous les personnages portent des noms en rapport avec la cuisine et/ou la nature (gâteaux, gourmandises, épices, herbes aromatiques, fleurs, etc...) : Praline, Panettone, Paprika, Romarin, ... C'est doux, tendre et mignon comme tout ! Il y a, en prime, de nombreux bonus à la fin de l'ouvrage avec notamment de très jolis croquis. 

 

nobinobi_PanPanPanda02_05.jpg

 

En quelques mots :

Un manga plein de douceur et de gourmandise. Un second tome qui célèbre l'arrivée des beaux jours, la nature et l'amitié. J'aime beaucoup !

 

A lire aussi :

couv61147113.jpg ¤ couv36253253.jpg ¤ couv1588408.jpg ¤ couv35890251.jpg ¤


Voir les commentaires

2014-08-02T05:00:00+02:00

Villa du crime (Guy Jimenes)

Publié par MyaRosa

Villa du crime

Guy Jimenes

98764323679965.jpg

Catégorie(s) : Roman policier - Jeunesse

Edition / Collection : Oskar éditeur / Polar

Date de parution : juin 2014

Nombre de pages : 105

Prix : 11,95€

Dès 11 ans

 

L'histoire :

Comme un paquebot immobile dans la chaleur de l'été, la villa de location domine le causse, non loin de la mer ; à ses pieds, un homme à la main blême rôde en compagnie d'un chien. Marie est là pour quinze jours de vacances au soleil avec son père Damien. Quinze jours dans une maison vide depuis le terrible drame qui a frappé ses anciens habitants, il y a un an...

 

monavis

 

 Je poursuis mes lectures estivales avec "Villa du crime", un roman policier jeunesse qui m'a beaucoup plu. Les parents de Marie sont divorcés et, comme chaque année, elle va passer deux semaines de vacances avec son père. Cette année, il a loué une villa près de la mer, mais lorsqu'ils arrivent sur place, Marie est un peu déçue. La villa est bien moins belle que sur les photos et elle sent le renfermé. Elle succombe malgré tout rapidement au charme du lieu mais se demande pourquoi un tel endroit n'a accueilli personne avant eux. La réponse ne tarde pas à arriver... Il y a eu un terrible drame dans ce lieu, un an auparavant. Après cette révélation, Marie se sent très mal à l'aise. Elle n'arrive pas à s'enlever cette histoire de la tête et a le sentiment que quelqu'un rôde près de la villa...

 

 Si vous cherchez un bon roman destiné à un ado, je vous recommande celui-ci ! L'intrigue est assez simple, mais l'auteur nous embarque dans son histoire dès la première page et ne nous lâche plus. La tension est palpable et le suspense maintenu jusqu'au bout. C'est un roman qu'on a envie de lire d'une traite. Il est très agréable à lire et je pense qu'il pourrait même plaire à des adolescents qui lisent peu ou n'aiment pas trop la lecture. C'est d'ailleurs un bon moyen de leur faire découvrir l'univers du roman policier. Je suis certaine qu'après avoir découvert celui-ci, ils auront envie d'en lire d'autres ! C'est, en plus, une histoire qui se passe pendant les vacances d'été. Ca m'a fait penser à la série Clairvoyance de Amélie Sarn.

 

En quelques mots :

Parfait pour initier les ados au roman policier. Une lecture estivale addictive qu'on a envie de lire d'une traite.

 

A découvrir aussi :

couv45545687.jpg ¤  couv66257750.jpg ¤

Voir les commentaires

2014-08-01T05:00:00+02:00

L'école des saveurs [extraits]

Publié par MyaRosa

Suite à ma lecture de ce roman, voilà quelques extraits de

"L'école des saveurs" de Erica Bauermeister.

 

987533

 

"Lillian avait quatre ans lorsque son père les avait quittées et que sa mère, sous le choc, s'était réfugiée dans les livres. Elle l'avait regardée s'immerger et disparaître, percevant instinctivement, malgré son jeune âge, que cette décision avait été prise par instinct de survie, et elle s'était adaptée à l'univers qui allait désormais être le sien. Dans cette nouvelle vie, la figure de sa mère se transforma en une série de couvertures de livres à la place habituelle des yeux, du nez et de la bouche. Lillian ne tarda pas à comprendre que les couvertures pouvaient annoncer une humeur au même titre que les expressions du visage : sa mère s'enfonçait à tel point dans les profondeurs de ses lectures que la personnalité du personnage principal la nimbait comme un parfum appliqué dans discernement. Lillian ne savait jamais qui elle allait trouver à la table du petit déjeuner, bien que le peignoir, les cheveux et les pieds soient toujours les mêmes. C'était comme si elle avait une magicienne pour mère, à une différence près : Lillian soupçonnait les magiciens qu'elle voyait aux goûters d'anniversaire de rentrer chez eux et d'y redevenir des hommes corpulents, pères de trois enfants, avec une pelouse à tondre. Tandis que sa mère, elle, se contentait de finir un livre avant de passer directement au suivant." (Pages 13-14)

 

photo-50-.JPG

 

"Pour la mère de Lillian, chaque élément du livre était magique, mais ce qui la ravissait le plus, c'étaient les mots eux-mêmes. Elle recherchait les phrases exquises et les rythmes compliqués, les descriptions qui coulaient en ondulant sur la page comme de la pâte à gâteau dans le moule ; elle lisait à voix haute pour poser les mots dans l'air, où elle pouvait les entendre mais aussi les voir." (Page 14)

 

photo-41-.JPG

 

"Plus elle cuisinait, plus les épices lui apparaissaient chargées des émotions et souvenirs de leurs lieux d'origine et de tous ceux qu'elles avaient traversés durant leurs années de voyage. Elle découvrit aussi que les gens semblaient réagir aux épices comme à d'autres personnes, qu'ils étaient instinctivement détendus au contact de certaines et pris d'une sorte de rigidité cadavérique affective devant d'autres. A douze ans, Lillian avait acquis la conviction qu'un vrai cuisinier, un cuisinier qui sait lire les coeurs et les épices, pouvait prévoir les réactions avant la première bouchée et influencer ainsi le déroulement d'un repas ou d'une soirée." (Pages 19-20)

 

8765433378.jpg

Julie & Julia

 

"Ajoute le zeste d'orange et la cannelle au lait. Râpe le chocolat.

Celui-ci, sous son emballage jaune à rayures rouges, était brillant et foncé. Quand Lillian le passa contre sa râpe fine, il tomba en légers nuages sur le plan de travail avec des crissements âpres, exhalant une odeur d'arrière-boutique pleine de chocolat noir et de vieilles lettres d'amour, de fond de tiroir, de feuilles mortes, d'amandes, de sucre et de cannelle." (Page 33)

 

9976433.jpg Julie & Julia

 

"Isabelle s'était toujours représenté son esprit comme un jardin, un lieu magique où jouer quand elle était enfant, lorsque les adultes conversaient entre eux et qu'elle était censée écouter poliment [...] D'année en année, le jardin s'étendait, les sentiers devenaient plus longs et plus compliqués. Des prairies de souvenirs." (Page 179)

 

photo(57)

 

"Les soirs où l'air était doux, Isabelle mettait un des vieux disques de jazz de son père, ouvrait la porte du chalet et descendait jusqu'à la plage de galets. Tandis que le soleil glissait derrière le sommet des montagnes, le son triste et sensuel d'une trompette, la voix basse et grave d'une femme amoureuse coulaient du chalet comme de la lumière par une fenêtre ; Isabelle assise sur un bois flotté jouait avec les galets entre ses orteils, et les phoques montaient à la surface et écoutaient, leurs yeux sombres et intelligents pointant au-dessus de l'eau." (Pages 191-192)

 

987653357.jpg (source)

 

"La Provence, quand Carl et elle y arrivèrent à la fin du mois d'août, sentait la lavande - l'air, les draps, le vin, même le lait dans son café le matin - , un imperceptible courant sous-jacent, un monde aquarelle d'un tendre violet. Elle s'aperçut qu'elle respirait plus lentement et plus profondément, pour l'attirer en elle, la garder en chaque partie d'elle-même pour plus tard." (Page 210)

 

98754333267.jpg (source)

 

"Antonia célèbrait des choses que lui-même avait toujours négligées, les considérant comme des étapes à expédier dans son trajet vers un but plus important. A son contact, il découvrait que même les expériences de la vie quotidienne devenaient plus profondes, plus nuancées, que satisfaction et conscience se glissaient entre les épaisseurs de l'existence comme des billets d'amour cachés entre les pages d'un cahier." (Page 240)

 

photo-68-.JPG

Voir les commentaires

2014-07-31T19:28:00+02:00

L'école des saveurs (Erica Bauermeister)

Publié par MyaRosa

L'école des saveurs

(The School of Essentials Ingredients)

Erica Bauermeister

couv5300046

Catégorie(s) : Roman contemporain - Littérature américaine

Edition / Collection : Le Livre de Poche

Date de parution : 4 mai 2011

Nombre de pages : 251

Prix : 6,60€

 

L'histoire :

Un jour, la petite Lilian se lance un défi fou : si elle parvient à guérir sa mère de son chagrin en cuisinant, elle consacrera son existence à la gastronomie. La magie d'un chocolat chaud aux épices opère et, une vingtaine d'années plus tard, Lilian anime tous les premiers lundis du mois un atelier de cuisine dans son restaurant. L'École des saveurs réunit des élèves de tous horizons qui, de l'automne au printemps, vont partager des expériences culinaires, découvrir la force insoupçonnée des épices, capables par leur douceur ou leur piquant, d'éveiller des ardeurs inconnues et de guérir des peines anciennes... Un savoureux roman culinaire, une ode à la gourmandise et aux sens.


 

monavis

 

 Ce livre me faisait de l'oeil depuis plusieurs années, et c'est finalement grâce à Ingrid que j'ai sauté le pas. Dès les premières pages, j'ai été totalement charmée. Imaginez un peu... Il est question d'une femme toujours plongée dans les livres et d'une petite fille qui se lance dans la cuisine par curiosité mais aussi et surtout pour "sauver" sa maman et lui redonner goût à la vie. Comment résister ? Pour tout vous dire, j'ai été tellement émue et séduite par le début de ce roman que je l'ai relu plusieurs fois. J'ai tellement aimé que j'aurais voulu que tout le livre parle de cette histoire mais malheureusement, ce n'est que l'incipit et on passe rapidement à autre chose sans jamais y revenir. Quelle frustration ! Néanmoins, c'est une belle entrée en matière...

 

987533.jpg

 

 Nous suivons ensuite Lillian qui tient un restaurant et donne un cours de cuisine tous les lundi soirs. Les cours de Lillian sont assez atypiques et informels et vont apporter quelque chose à chaque élève. On suit les 8766433890.jpgpersonnages durant les cours, mais aussi en dehors. On en apprend plus sur eux au fil des pages, on découvre leur vie et ce que représente pour eux la cuisine. Chaque saveur, chaque dégustation fait ressurgir chez l'un ou chez l'autre des souvenirs émouvants. Il y a dans ce livre beaucoup d'amour et d'amitié. L'auteur met en avant l'importance de se recentrer sur l'essentiel, de prendre le temps d'observer, d'écouter, de savourer chaque instant. Les passages liés à la cuisine sont vraiment délicieux. Les descriptions de plats et d'ingrédients mettent vraiment l'eau à la bouche et donnent envie de se lancer sans plus attendre dans la confection de bons petits plats. D'ailleurs, c'est bien dommage qu'on ne retrouve pas quelques recettes à la fin du livre...

 

  J'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture pleine de chaleur et de générosité. photo(68)On se sent bien dans la cuisine de Lillian. On y resterait bien un peu plus longtemps. J'ai apprécié les souvenirs des élèves qui refont surface grâce aux différents plats concoctés. Il y a des passages délicieux sur des souvenirs de voyage, des petits bonheurs racontés avec passion, de délicieuses descriptions et des petits riens qui font tout... Néanmoins, j'ai trouvé ce roman assez inégal. Même si certaines histoires m'ont émue, j'ai trouvé que ça sonnait parfois un peu faux. C'était tellement plein de bons sentiments que j'avais l'impression que l'auteur voulait émouvoir le lecteur à tout prix, et du coup ça n'a pas toujours fonctionné. J'ai même parfois eu l'impression de lire un livre de développement personnel. Ca manquait un peu de subtilité et je n'ai pas retrouvé la délicatesse qui m'avait tant charmée dans le début du livre. Néanmoins, il y a des messages qui m'ont beaucoup plu et je garderai quand même un très bon souvenir de cette lecture délicieuse qui est une ode à la vie, à l'amitié, à la gourmandise et à l'amour. L'auteur nous encourage à rendre exceptionnel le quotidien, et ça, ça me plait beaucoup ! Et puis, il y a des passages tellement beaux, tellement délicats... Ce serait dommage de les manquer.

 

9875432790953.jpg

 

En quelques mots :

Pas le coup de coeur que j'espérais, mais une jolie lecture à savourer et à consommer sans modération. Le début est totalement irrésistible !

imagesLObis.jpg

Rendez-vous demain pour lire quelques extraits de ce roman. ;)

Voir les commentaires

2014-07-31T13:05:00+02:00

Tout le monde s'appelle Caca

Publié par MyaRosa

Tout le monde s'appelle Caca

Pauline Pinson (texte) & Magali Le Huche (illustrations)

COUV-tout-le-monde-sappelle-caca-350x327.png

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : humour - caca - légumes - ruse

Edition / Collection : Tourbillon / Premières histoires des petits

Date de parution : 9 mai 2014

Nombre de pages : 18

Prix : 7,95€

Dès 10 mois

 

L'histoire :

Si, c'est vrai !

Buc connaît une famille où tout le monde s'appelle Caca. Mais mange-t-on des brocolis, parfois, dans cette famille ?

Pour ceux qui trouvent que les légumes, c'est très "beurk" !

 

monavis

 

 Buc le cochon lapin est notre nouveau chouchou, à la maison. Il fait partie de ces héros miroirs que les enfants adorent parce qu'ils vivent les mêmes choses qu'eux. Ils peuvent facilement s'identifier à eux, se retrouver dans leur attitude ou dans les émotions exprimées par le personnage. Il y a des tas et des tas de héros de ce genre dans la littérature enfantine, mais le petit plus de Buc, c'est qu'il est drôle. Très drôle ! Dans l'histoire précédente, il avait fait des bêtises pendant que sa maman était au téléphone et lorsque celle-ci s'était fâchée après avoir constaté l'ampleur des dégâts, Buc lui avait raconté une histoire incroyable dans laquelle il lui expliquait que ce n'était pas lui l'auteur du désastre, mais une baleine !

 

TOUT-LE-MONDE-SAPPELLE-CACA-5.png

 

 Dans cette nouvelle histoire, Buc, comme tous les enfants de son âge, est dans sa période "caca". Il n'arrête pas de répéter ce mot et lorsque ses parents lui apportent une assiette de brocolis, il refuse d'y goûter et leur raconte l'histoire de la famille Caca... Mais les parents de Buc n'ont pas dit leur dernier mot. Ils vont rentrer dans son jeu pour parvenir à leurs fins.

 

TOUT-LE-MONDE-SAPPELLE-CACA-6.png

 

 C'est une histoire drôle et très amusante qui devrait parler à toute la famille, aussi bien à ceux qui n'aiment pas les légumes qu'à ceux qui essaient désespérement de diversifier l'alimentation de leurs petits et aussi à tous les parents et les enfants qui sont en pleine période "caca". Mon fils est dans ce cas. En ce moment, rien ne le fait plus rire que de dire ou d'entendre ce mot alors je vous laisse imaginer l'effet qu'a pu lui faire cet album... A la fin, il ne pouvait plus s'arrêter de rire. On lit cette histoire en boucle, ces derniers temps, et il ne s'en lasse pas !

 

TOUT-LE-MONDE-SAPPELLE-CACA-3.png

En quelques mots :

Une histoire rigolote qui devrait parler à tous les enfants mais aussi à leurs parents !

 

 

A lire aussi :

couv16237311 ¤ couv21258153.png


Voir les commentaires

2014-07-29T16:36:00+02:00

Aliénor et le château assiégé

Publié par MyaRosa

Aliénor et le château assiégé

Nancy Guilbert (texte) & Elodie Fraysse (illustrations)

987654332.jpeg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : chevaliers - princesse - filles/garçons - gourmandise - aventure

Edition / Collection : Les P'tits Totem éditions / Drôles d'aventures

Date de parution : 30 avril 2014

Nombre de pages : 40

Prix : 15€

 

L'histoire :

Le château du Roi Gauvin est assiégé par les troupes du Roi Guillaume ! Prévenue par le messager Fiellon, Aliénor décide une nouvelle fois de régler les choses à sa façon. Accompagnée de ses fidèles compagnons, elle élabore un plan audacieux pour délivrer le Roi Gauvin et sa famille.

 

monavis

 

 Troisième tome des aventures d'Aliénor, ce livre est une petite merveille ! Quelle bonne idée que cette série qui balaie sur son passage tous les préjugés. Pourquoi une petite fille voire une princesse, ne pourrait-elle pas devenir chevalier ? Aliénor est bien décidée à prouver à tout le monde qu'elle peut y arriver ! Et qu'importe qu'elle ait une épée ou non et qu'elle s'y prenne comme les autres chevaliers ou pas, la fillette a plus d'un tour dans son sac pour mettre son plan à exécution et délivrer la famille du Roi Gauvin. Elle est maligne, rusée, audacieuse et malicieuse. On s'attache tout de suite à cette princesse espiègle qui refuse de rentrer dans le moule et de faire ce que l'on attend d'elle sans broncher. On admire son audace et son courage car elle n'a vraiment pas froid aux yeux !

 

03-alienor3.jpg

 

 J'ai beaucoup aimé cette histoire originale et très amusante. Le texte est plein d'humour et les illustrations pleines de rondeurs collent parfaitement au côté espiègle de la petite Aliénor. On la suite avec plaisir dans cette aventure et on a hâte de voir comment elle va s'en sortir. Et puis, il y a ses petits compagnons à quatre pattes qui sont adorables, tout comme ce gros dragon rouge nommé Crême brulée qui n'est jamais bien loin (ça, c'est vraiment bien trouvé !)

 

photo-81-.JPG

photo-80-.JPG

 

 J'aime ces livres qui bousculent un peu les codes et qui prônent la liberté. Pourquoi certaines choses devraient être réservées aux filles et d'autres aux garçons ? C'est ridicule ! Même si l'histoire se déroule au Moyen-Age, Aliénor est une héroïne résolument moderne qui rêve de devenir chevalier mais qui a également tout d'une princesse et elle refuse d'abandonner tout cela : elle aime les robes, les bijoux et... la pâtisserie ! Ca aussi, c'est une bonne surprise. J'adore les histoires gourmandes et il y a dans cette histoire des chevaliers, un château assiégé, un dragon et... de délicieux gâteaux ! Aliénor n'a pas froid aux yeux. C'est une héroïne authentique et attachante qui devrait charmer les petits et les grands, les filles et les garçons. Il y a deux autres titres déjà parus et un autre devrait sortir prochainement. Il me tarde de les découvrir.

 

photo-82-.JPG

 

En quelques mots :

Je découvre, avec plaisir, Aliénor qui est une héroïne unique, authentique et attachante. C'est une petite fille espiègle et malicieuse qui refuse de se fondre dans le moule et qui, avec ruse et courage, est bien déterminée à réaliser son rêve en devenant chevalier. Mon p'tit loup et moi, on a adoré !


Voir les commentaires

2014-07-28T19:39:00+02:00

Ma valisette d'activités de vacances

Publié par MyaRosa

Ma valisette d'activités de vacances

(holiday activity pack box)

holiday_activity_pack_box_fr.jpg

Catégorie(s) : Cahiers d'activités

Edition / Collection : Usborne

Date de parution : 15 mai 2014

Prix : 9,95€

Dès 6 ans

 

Présentation de l'éditeur :

Voici une valisette distrayante à emporter en voyage ou en vacances. Elle contient trois petits livres dans lesquels l'enfant peut écrire, et un autre avec plus de 200 autocollants.

 

monavis

 

 Ca y est, le premier mois de vacances est passé. En général, c'est à ce moment-là que les enfants commencent à tourner en rond et à s'ennuyer. Et comme, en plus, la météo fait des siennes un peu partout en France, il faut trouver de quoi les occuper. Les éditions Usborne ont pensé à tout puisqu'ils viennent de sortir une petite valisette qui contient tout ce qu'il faut pour s'amuser : deux petits livres sur lesquels on peut écrire, gribouiller, dessiner et colorier, un livre d'autocollants et un livre de jeux, le tout sur le thème des vacances et de l'été. Formidable, n'est-ce pas ?

 

photo-74-.JPG

photo-75-.JPG

 

 La valisette est recommandée à partir de 6 ans car les petits jeux sont un peu difficiles pour les plus jeunes, mais les autres livres peuvent convenir à des plus petits. Les petits jeux sont très amusants. Ils demandent de l'observation, de la réflexion et un peu de patience. Au programme : fête foraine, trains, visite de musée, camping, restaurant, plage, etc... Il y a toutes les solutions à la fin du livre.

 

photo-76-.JPG

photo-79-.JPG

 

 Le petit livre d'autocollants sur l'été est vraiment sympa. On y trouve plus de 200 autocollants et ils sont classés par thèmes : les fleurs d'été, la plage, une journée au parc, un après-midi ensoleillé, la montagne, les insectes, la campagne, le ciel, la forêt, les jeux dans l'eau, etc... Les illustrations sont vraiment jolies et colorées.

 

photo-73-.JPG

photo-77-.JPG

 

 Quant aux livres de dessins et de coloriages, ils sont superbes ! Les illustrations sont très soignées, les thèmes variés et ça donne vraiment envie de s'y mettre sans plus attendre. Il y a de jolies scènes à compléter, des coloriages à terminer ou bien à réaliser avec les couleurs que l'on aime. Il y en a pour tous les goûts. Des coloriages avec des animaux, des motifs, des paysages, des véhicules, etc... J'adore !

 

photo-78-.JPG

 

En quelques mots :

Une valisette très complète pour se détendre et s'amuser tout l'été ! Indispensable !


Voir les commentaires

2014-07-28T18:13:00+02:00

Mon pop-up des bruits

Publié par MyaRosa

Mon pop-up des bruits

Eric Singelin (conception) & Emiri Hayashi (illustrations)

98765.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse - Livre pop-up

Thèmes & Mots clés : couleurs - nature - quotidien

Edition / Collection : Nathan / Petit Nathan

Date de parution : 28 mai 2014

Nombre de pages : 12

Prix : 10,95€

Dès 6 mois

 

Présentation de l'éditeur :

Le premier livre animé de bébé !

 

monavisJHG.jpg

 

 Il y a quelque temps, je vous ai présenté un joli livre pop-up adapté aux tout-petits : Mon pop-up des couleurs. Ce livre ayant remporté un franc succès auprès de mes p'tits loups, nous avons eu envie de découvrir d'autres livres de ce genre et il se trouve qu'il y a, dans la même collection, un pop-up sur les bruits. Ca tombe bien même si, du bruit, il y en a plus qu'il n'en faut en ce moment à la maison à cause du mauvais temps...

 

photo-70-.JPG

photo-71-.JPG

 

 Ce pop-up est aussi joli que le titre précédent. Le graphisme est simple, les lignes épurées, la mise en page bien aérée et c'est, en plus, très coloré ! On nous invite à observer le monde et à écouter les petits bruits du quotidien à travers de petits textes qui s'adressent directement à l'enfant et des illustrations qui semblent sortir du livre. C'est vraiment très réussi ! On découvre, au fil des pages, des fleurs, une petite abeille, des voitures, un drôle d'oiseau, de délicieux gâteaux et un cheval au galop. Et sur la dernière page, une petite surprise devrait faire sourire les p'tits bouts de chou. Je ne vous en dis pas plus...

 

photo-69-.JPG

 

En quelques mots :

Voilà un très joli pop-up à regarder avec bébé pour lui faire découvrir les bruits du quotidien et du monde qui l'entoure.

 

 

A découvrir aussi :

pop-up-zoo.jpg ¤ 7 ¤

Voir les commentaires

2014-07-25T11:12:00+02:00

A kiss in the dark (Cat Clarke)

Publié par MyaRosa

A kiss in the dark

Cat Clarke

couv9082506

Catégorie(s) : Young adult - Romance - Drame

Edition / Collection : Robert Laffont / R

Date de parution : 12 juin 2014

Nombre de pages : 393

Prix : 17,90€

 

L'histoire :

Lorsqu'Alex et Kate se rencontrent, l'attirance est immédiate. Il a de l'humour, un beau visage et un brin de timidité : tout ce que Kate recherche chez un petit ami. Elle est jolie, craquante, avec un irrésistible soupçon de naïveté : Alex ne peut résister à son charme. L'un des deux cache pourtant un lourd secret qui va non seulement peser sur leur amour naissant, mais aussi menacer leur vie...

 

monavis

 

 Le dernier roman de Cat Clarke est vraiment étonnant. Je vais me répéter, mais cette auteur a un talent incroyable et elle arrive même à me faire aimer ce que je pensais ne pas pouvoir aimer. Les mots employés par les personnages sont souvent crus, parfois vulgaires, et en général c'est quelque chose que je n'apprécie pas du tout. Sauf dans les romans de Cat Clarke. Ne me demandez pas pourquoi... Peut être parce qu'ils sonnent justes. On n'a pas l'impression d'avoir sous les yeux un texte écrit par un auteur qui cherche à se faire passer pour un ado, comme c'est souvent le cas dans les romans young adult. Et puis ses personnages, qu'ils soient attachants ou détestables sont toujours crédibles. On en oublie qu'il s'agit de fiction. On a l'impression que tout se déroule sous nos yeux et qu'on les connait intimement. C'est assez troublant.

 

 Même si j'ai beaucoup aimé les trois précédents romans de Cat Clarke, je n'étais pas spécialement impatiente de lire celui-ci. Je ne sais pas vraiment pourquoi. Sans doute parce que j'ai envie d'autres lectures, en ce moment, d'histoires moins ancrées dans le réel, moins tristes aussi peut être. Pourtant, comme à chaque fois, la magie Cat Clarke a opéré dès les premières lignes. Une fois plongée dans ce roman, il m'a été bien difficile de le lâcher. Je voulais à tout prix savoir comment les choses allaient se dérouler, ce qui allait se passer ensuite, une fois que le secret dont il est question serait révélé.

 

 On apprend très vite ce qu'il en est de ce fameux secret en question. Au début, ça m'a paru très gros, vraiment trop énorme pour être crédible, et pourtant, plus on avance dans la lecture et plus on y croit. On est tellement pris par cette histoire d'amour sincère qu'on en oublie tout le reste. C'était certainement le but recherché et c'est largement réussi ! L'amour entre Alex et Kat est vrai, en dépit de tout. Leurs rendez-vous m'ont beaucoup émue et ont balayé tous les préjugés que j'avais. On est totalement pris dans l'histoire, dans ce tourbillon d'amour passionné même si on sait dès le début que les choses vont forcément mal tourner.

 

 C'est vraiment bluffant la manière dont Cat Clarke arrive toujours à nous faire aller là où elle veut, à nous faire passer des messages, à nous faire croire en ses histoires et à nous émouvoir. A chaque fois, on se pose les mêmes questions. On se met à la place des personnages et on se dit "Qu'aurais-je ressenti à sa place ? Est-ce que j'aurais eu les mêmes réactions et fait les mêmes choix ?" Je ne pensais pas que cette histoire me plairait autant et encore moins qu'elle allait m'émouvoir à ce point. J'ai vraiment eu le coeur serré et j'ai même pleuré quand les choses ont commencé à mal tourner et quand le dénouement est arrivé.

 

 Même si l'histoire n'est pas du tout la même, j'ai ressenti un peu les mêmes émotions que lors de ma lecture de "Toi contre moi" de Jenny Downham. Et j'ai été ravie que l'histoire se déroule à Edimbourg, ville que j'avais hâte de retrouver depuis ma lecture du roman "J'ai laissé mon coeur dans les brumes d'Edimbourg". J'ai adoré les balades de Kat et Alex dans les rues d'Edimbourg, surtout quand ils se baladent au coeur de la ville souterraine - Mary's King Close - un endroit chargé d'Histoire mais surtout de mythes et de légendes. En avez-vous déjà entendu parler ? On dit que cet endroit est hanté par des fantômes de malades de la peste et l'un des fantômes les plus célèbres de ce lieu est une petite fille nommée Annie. Atteinte de la peste, elle aurait été abandonnée par ses parents et on dit que son fantôme continue de pleurer la perte de sa poupée, la seule chose qui lui restait. Alors, les touristes qui visitent cet endroit laissent des jouets pour apaiser le fantôme de la petite Annie. Cette histoire fait vraiment froid dans le dos. C'est anecdotique, mais j'avais déjà eu connaissance de cette histoire grâce au roman de Carolina Lozano et j'ai beaucoup aimé la retrouver ici.

 

 En quelques mots :

Bref, tout ça pour vous dire que je vous recommande vivement la lecture de ce roman unique en son genre. Il est très addictif, tellement que vous l'aurez terminé avant même de vous en rendre compte et je suis sûre que vous serez, comme moi, un peu tristes de quitter les personnages et bouleversés. C'est une histoire d'amour incroyable et surprenante qui devrait balayer beaucoup de préjugés. Je l'espère, en tout cas. J'ai eu un coup de coeur pour ce roman émouvant et plein de surprises.

Sans-titre-1.jpg

A découvrir aussi :

couv18076015 ¤ couv66104521.jpg ¤ couv10855872.jpg ¤

Voir les commentaires

2014-07-24T09:08:00+02:00

Quand la montagne scintille

Publié par MyaRosa

Quand la montagne scintille

Laurie Cohen (texte) & Marjorie Béal (illustrations)

CouvRVB_QuandLaMontagneScintille_10cm.gif

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : montagne - rythme de vie - saisons - découverte

Edition / Collection : Balivernes / Calembredaines

Date de parution : 18 juin 2014

Nombre de pages : 48

Prix : 14€

 

Quatrième de couverture :

Quand la montagne scintille de mille feux, les étoiles viennent briller jusque dans nos yeux, allumés par ce paysage aux multiples facettes, avec ses vertes pentes et ses hautes crêtes. Venez rencontrer chamois, ours ou écureuils, sous le soleil ou sous la neige, au milieu des sapins...

 

monavis.jpg

 

 Après un petit tour en ville, une balade à la campagne et un plongeon rafraîchissant dans la mer, nous voilà partis à la montagne, toujours guidés par Laurie Cohen et Marjorie Béal et c'est encore un régal !

 

9782350670942_QuandLaMontagneScintille__Page_04-4bc80e224f.jpg

 

 Dans ce bel album, la montagne est personnifiée. On découvre ses multiples facettes : sa manière de chanter le matin, de s'illuminer en hiver, d'être douce et calme en été ou bien triste et brumeuse parfois. On se balade dans les prés en admirant sa majestueuse beauté. Elle trône comme une reine, nous éblouit, nous attire irrésistiblement. On arpente avec beaucoup de plaisir et quelques frissons ses routes sinueuses, on respire à plein poumons pour profiter du parfum de sapin et de pommes de pin qui flotte dans l'air, on la regarde scintiller comme un diamant lorsqu'elle est recouverte de neige, on admire ses couleurs flamboyantes lorsque le soleil se couche, on admire la vue, paisiblement, tout simplement.

 

9782350670942_QuandLaMontagneScintille__Page_11-12bd2d742c.jpg

 

 La montagne est fascinante. Elle a tellement de belles choses à nous offrir ! On se balade, au fil des pages, guidé par les mots tendres et poétiques de l'auteur. On admire les couleurs et les contrastes que nous offre l'illustratrice. On s'approche, tout doucement pour ne pas les effrayer, des animaux qui vivent en harmonie au coeur de la montagne. C'est beau et tellement paisible. Ah, comme il est charmant ce petit tour à la montagne ! On y retournerait bien plus souvent !

 

9782350670942_QuandLaMontagneScintille__Page_12-62509fa8cf.jpg

En quelques mots :

Un album plein de couleurs et de poésie qui nous offre une jolie balade au coeur de la montagne, secrète, sauvage et fascinante.

 

 

Dans la même collection :


couv54643049.gif.jpg ¤ couv23979424.gif.jpg ¤ couv4405784.gif ¤

Avez-vous choisi votre destination ? Plutôt mer, ville, campagne ou montagne ?

 

A découvrir aussi :

couv67952753.jpg ¤ couv75616866.jpg ¤


Voir les commentaires

2014-07-23T21:58:00+02:00

L'Enfant allemand (Camilla Läckberg)

Publié par MyaRosa

L'Enfant allemand

(Tyskungen)

Camilla Läckberg

couv40662254.jpg

Catégorie(s) : Littérature suédoise - roman policier

Edition / Collection : Actes Sud / Actes noirs

Date de parution : 5 janvier 2011

Nombre de pages : 455

Prix : 23€

 

L'histoire :

La jeune Erica Falck a déjà une longue expérience du crime. Quant à Patrik Hedström, l'inspecteur qu'elle vient d'épouser, il a échappé de peu à la mort, et tous deux savent que le mal peut surgir n'importe où, qu'il se tapit peut-être en chacun de nous, et que la duplicité humaine, loin de représenter l'exception, constitue sans doute la règle. Tandis qu'elle entreprend des recherches sur cette mère qu'elle regrette de ne pas avoir mieux connue et dont elle n'a jamais vraiment compris la froideur, Erica découvre, en fouillant son grenier, les carnets d'un journal intime et, enveloppée dans une petite brassière maculée de sang, une ancienne médaille ornée d'une croix gammée. Pourquoi sa mère, qui avait laissé si peu de choses, avait-elle conservé un tel objet ? Voulant en savoir plus, elle entre en contact avec un vieux professeur d'histoire à la retraite. L'homme a un comportement bizarre et se montre élusif. Deux jours plus tard, il est sauvagement assassiné... Dans ce cinquième volet des aventures d'Erica Falck, Camilla Läckberg mêle avec une virtuosité plus grande que jamais l'histoire de son héroïne et celle d'une jeune Suédoise prise dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale. Tandis qu'Erica fouille le passé de sa famille, le lecteur plonge avec délice dans un nouveau bain de noirceur nordique.

 

monavis2.jpg

 

 "L'Enfant allemand" est le cinquième volet des enquêtes d'Erica Falck et de Patrick Hedström. Je me suis jetée sur les quatre précédents dès leur sortie en librairie et je ne sais vraiment pas pourquoi j'ai attendu si longtemps avant de lire la suite. Surtout que j'apprécie énormément les histoires de Camilla Läckberg ainsi que les personnages récurrents de cette série policière suédoise et la fin du tome précédent nous laissait avec de nombreuses interrogations en tête. Cela dit, j'avais trouvé "L'Oiseau de mauvais augure", le quatrième volume, un peu en dessous des autres et c'est sans doute pour cela que je ne m'y suis pas remise avant. J'ai quand même eu un choc en voyant que ma dernière lecture de l'auteur datait d'il y a... 4 ans ! Je suis désolée, je m'égare un peu. Ce que j'essaie de vous dire c'est que je suis vraiment, vraiment fan de cette auteur et qu'après m'être replongée dans cette série, j'ai juste envie de me jeter tout de suite sur la suite.

 

BVN.jpg

 

 J'ai toujours entendu dire que ce livre était le meilleur de Camilla Läckberg. Je ne sais pas si c'est mon préféré, mais il est sur le haut de la liste, c'est certain. Comme toujours, l'intrigue est prenante et, cette fois, elle touche de près la famille d'Erica. Il m'a fallu à peine un paragraphe pour être totalement captivée. Je ne me souvenais plus que Camilla Läckberg avait l'habitude de se focaliser sur un personnage différent à chaque paragraphe. C'est un peu déstabilisant au début, mais on s'y fait vite et ça apporte beaucoup de rythme au récit puisqu'il y a toujours une mini-intrigue liée au personnage. Il y a toujours des indices semés ici et là et les pièces du puzzle s'assemblent au fur et à mesure.

 

8997643.jpg

 

 Ce que j'aime dans cette série, c'est que même si l'enquête est différente à chaque fois, on suit les mêmes personnages sur plusieurs années. On les voit évoluer, changer, grandir, faire face à des échecs et des déceptions ou au contraire se reconstruire, s'épanouir et devenir vraiment heureux. Attention, tout n'est jamais tout rose avec Camilla, et c'est tant mieux ! Je trouve qu'elle décrit la vie, la vraie, avec beaucoup de finesse. Elle aborde les problèmes de couples, la vie de jeune parent qui n'est pas toujours facile, et des tas d'autres sujets, certains très graves, très noires. Elle arrive toujours à mettre le doigt sur quelque chose qui nous parle à nous, lecteurs. Vous allez me dire qu'il y a beaucoup de romans policiers dans lesquels on retrouve les mêmes enquêteurs. Certes, mais là on les suit aussi dans leur quotidien et dans leur vie de famille. On apprend à les connaître et même à connaître leurs proches au fil des tomes et c'est vraiment plaisant. Je les trouve attachants, crédibles et touchants. Je pense notamment à Melberg qui est toujours aussi incompétent mais qu'on voit sous un autre jour dans ce volet... Et ce côté romancé, léger, n'enlève rien à la noirceur des enquêtes et des thèmes abordés qui sont toujours très, très noirs.

 

987532.jpg

 

 J'ai été captivée par cette histoire. L'auteur nous balade entre le passé et le présent et nous livre des informations au compte goutte. On est tenu en haleine du début à la fin et on a beaucoup de mal à reposer le livre lorsqu'on l'a commencé. Je n'ai pas arrêté de me dire "Allez, encore un paragraphe !" et comme je vous l'ai dit plus haut, étant donné que l'on change de personnage très régulièrement, le suspense est à son comble. Camilla Läckberg cultive la tension et la frustration en nous laissant toujours sur notre faim. D'ailleurs, je crois qu'à chaque fois, je suis autant impatiente d'en apprendre plus sur l'enquête en cours que sur ce qui va se passer dans la vie des personnages. Bref, vous l'aurez compris, j'ai adoré cette lecture. Je me suis régalée du début à la fin et c'est une histoire que je n'oublierai pas de sitôt. Camilla Lâckberg sait, comme personne, mêler l'horreur, le suspense et l'émotion. Je suis déjà impatiente de me plonger dans les autres volumes qui m'attendent ainsi que dans l'adaptation TV de ce roman. Je vous en parlerai certainement très prochainement.

 

9009865.jpg

 

En quelques mots :

Bluffant, captivant, terrible et émouvant, ce cinquième roman est très addictif. J'ai eu beaucoup de mal à le lâcher et lorsque je ne lisais pas, j'y pensais quand même. Je me posais des tas de questions, j'essayais d'imaginer... J'ai tremblé, j'ai ri, j'ai été horrifiée, émue, bref c'est un roman que je n'oublierai pas, c'est certain. A lire absolument ! 

 

 

¤¤¤¤

C'est une question que l'on me pose régulièrement via les commentaires, alors voilà l'ordre de lecture des romans de Camilla Läckberg qui mettent en scène Patrick et Erica :


¤ La Princesse des glaces ¤

¤ Le Prédicateur ¤

¤ Le Tailleur de pierre ¤

¤ L'Oiseau de mauvais augure ¤

¤ L'Enfant allemand ¤

¤ La Sirène ¤

¤ Le Gardien de phare ¤

¤ La Faiseuse d'anges ¤


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog