Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #bd mangas catégorie

2017-09-01T09:04:29+02:00

Crinoline, l'école des princesses (tome 1)

Publié par MyaRosa

Serge Carrère & Grégory Saint-Félix

56 pages, éditions Le Gâteau sur la cerise, juillet 2017, dès 6 ans

Quatrième de couverture :

Mais pourquoi Pocahontas est-elle si triste ? Quel gros chagrin l'empêche donc de rire et de jouer avec ses amies ? Pourtant, les occasions de s'amuser ne manquent pas à l'école Crinoline ! Un bal majestueux, un pique-nique mouvementé, des sorties romantiques, des cours de sport animés ! Heureusement, les princesses du club des "étoiles filantes" sont là pour se soutenir. Et même si la jalousie et l'amour perturbent parfois cette belle entente, elles vont comprendre que l'amitié est leur bien le plus précieux pour retrouver le sourire !

 

Merci à Livraddict et aux éditions Le Gâteau sur la cerise

pour cette lecture.

 

Mon avis :

 

 C'est la rentrée à l'école Crinoline. Les princesses vont pouvoir se retrouver et se raconter leurs vacances. Mais Pocahontas manque à l'appel ! Où est-elle ? Dans ce premier tome, on découvre le quotidien des princesses dans leur école. On découvre comment se passent les cours, les sorties, la vie au château, Noël, etc... Le livre est découpé en petites histoires. Il y a chaque fois un nouvel événement mais aussi un rebondissement qui donne envie de lire la suite sans plus attendre. C'est très bien pour les jeunes lecteurs et aussi comme première BD. A chaque fois, une grande et belle illustration pleine page vient faire la transition entre deux histoires. Les illustrations sont amusantes et font penser à l'univers manga.

 

 

Cette petite BD a beaucoup plu à ma fille. Forcément, puisqu'elle adore le rose et les paillettes et a pu retrouver ses princesses préférées dans de belles aventures ! Elle attend déjà la suite des histoires de Blanche-Neige, Cendy (Cendrillon), Pocahontas et Draculette avec impatience. Dans ces mignonnes petites histoires il est surtout question d'amitié. Bien sûr, comme tous les enfants, les petites princesses se disputent et sont parfois jalouses les unes des autres ou tristes et en colère, mais elles finissent toujours pas se réconcilier et retrouver le sourire. A la fin du livre, il y a un mini magazine à détacher dans lequel on retrouve des infos sur les personnages, des petits jeux, des coloriages et même une recette ! Un bonus qui a fait sensation auprès de ma princesse et qui a permis de rester un peu plus longtemps dans cet univers après la lecture du livre. Une chouette idée !

 

 

En quelques mots :

Une BD girly et kawaii à souhait qui devrait enchanter les enfants qui aiment les histoires de princesses et les contes de fées. Vivement la suite !

 

 

Voir les commentaires

2017-07-24T09:08:17+02:00

Flying Witch, tome 1

Publié par MyaRosa

Chihiro Ishizuka

158 pages, éditions Nobi Nobi !, mars 2017

 

L'histoire :

À son entrée au lycée, la jeune Makoto quitte la région de Tokyo pour le nord-est du Japon. Hébergée chez ses cousins Kei et Chinatsu, elle découvre les petits plaisirs d’une vie plus proche de la nature, où le temps semble s’écouler plus doucement. Mais le quotidien à la campagne ne s’annonce pas de tout repos pour autant, car Makoto est aussi une apprentie sorcière un peu étourdie !

 

Mon avis :

 

 Depuis toute petite, j'aime les histoires de sorcières. Elles me fascinent et m'attirent irrésistiblement. J'étais donc impatiente de découvrir cette série et je ne suis pas du tout déçue. C'est plein d'humour, de malice et de fraîcheur ! Un vrai régal !

 

 L'univers créé par Chihiro Ishizuka m'a beaucoup plu. En lisant le résumé, je pensais que Makoto allait débarquer dans une ville pleine de sorciers et étudier dans une école qui leur est consacrée, mais ce n'est pas le cas. Ses cousins n'ont pas de pouvoirs magiques, certains sont au courant de la nature de Makoto et semblent l'accepter sans souci tandis que d'autres ignorent que les sorcières font partie de leur monde et sont présentes un peu partout.

 

 Makoto est presque une adolescente ordinaire, en fait. Elle est drôle et très attachante. Elle n'a pas du tout le sens de l'orientation et se perd tout le temps même quand elle doit aller jusqu'à sa chambre... Elle est gentille et veut s'intégrer et se faire des amis même si elle oublie parfois qu'ils n'ont pas l'habitude de recevoir en retour des cadeaux de sorcières comme une mandragore par exemple, ni de voir quelqu'un discuter avec son chat.

 

 C'est un manga qui m'a beaucoup plu et dont j'ai vraiment hâte de lire la suite. C'est léger, amusant et on s'attache vite aux personnages. J'aime cette proximité avec la nature, cette façon dont la magie est dosée et s'intègre parfaitement au monde "normal". J'aime les illustrations, les rebondissements et les scènes cocasses qui ponctuent les pages. Je n'ai pas vu le temps passer et il va vite falloir que je me procure la suite. Pour info, ce manga est en noir et blanc et se lit dans le sens de lecture japonais.

 

En quelques mots :

Une très belle découverte ! J'ai beaucoup aimé l'histoire et l'univers créés par Chihiro Ishizuka. Je suis déjà impatiente de lire la suite !

 

 

Voir les commentaires

2017-07-23T13:42:00+02:00

Un coin de ciel bleu, tome 2

Publié par MyaRosa

Takamichi

128 pages, éditions Nobi Nobi !, juin 2017

L'histoire :

  Suite des aventures de Haruka, Misaki, et Yuki ! Leurs habitudes n’ont pas changé : école, moments de détente et promenade dans la charmante commune d’Aobato. Avec ce drôle d’oiseau qu’est le Colombar de Siebold, elles forment un quatuor toujours aussi comique ! Et pour mettre un peu de piment dans tout ça, leurs camarades de lycée ne sont jamais bien loin. L’été dans cette sympathique bourgade, c’est un enchaînement de petites péripéties et de grosses rigolades, mais aussi et surtout l’histoire d’une très belle amitié !

 

* Mon avis sur le 1er tome *

 

Mon avis :

 

 C'est avec plaisir que l'on retrouve le trio Haruka, Yuki et Misaki dans de nouvelles petites histoires mettant en scène leur quotidien. C'est l'occasion pour nous d'apprendre des tas de choses sur la culture japonaise d'aujourd'hui. C'est toujours un régal et une réussite ! Il est question de gourmandise, d'oiseaux et de nature, des clubs du lycée (sport, photo, arts plastiques), des festivals d'été, de balades et de baignades, de chance, d'amour et d'amitié.

 

 Cette série pleine de gags et d'optimisme me plaît beaucoup et je me réjouis déjà de retrouver cette bande de copines dans un troisième (et dernier) tome. La construction du livre est vraiment chouette. Ce sont des petits moments, des scènes très courtes de leur quotidien qui nous sont racontées. Le manga est accessible aux novices car il se lit dans le sens de lecture européen. Les illustrations sont très belles et elles sont en couleurs ! J'ai trouvé ce tome encore meilleur que le premier qui m'avait déjà beaucoup plu et j'ai vraiment apprécié tous les petits bonus que l'on retrouve à la fin de l'ouvrage (explications, photos, croquis, etc...).

 

 Si vous cherchez une lecture rafraîchissante pour les vacances. Un livre plein de bonne humeur et de légèreté qui vous transportera ailleurs et vous fera découvrir une autre culture, "Un coin de ciel bleu" est fait pour vous ! Le kaki-gôri, le yukata, les nimame et l'omikuji ne devraient ensuite plus avoir de secret pour vous !

 

En quelques mots :

Une lecture estivale pleine de pep's et de bonne humeur ! J'adore !

 

 

Voir les commentaires

2017-07-17T07:29:00+02:00

Un coin de ciel bleu, tome 1

Publié par MyaRosa

Yuru Yuru - Takamichi

128 pages, éditions Nobi nobi !, mai 2017

L'histoire :

Bienvenue à Aobato, coin tranquille loin du tumulte de la ville, quelque part sur la côte japonaise. Doux bruit des vagues, chant apaisant des oiseaux, mais aussi rires en cascade sont au programme ! C'est là que vivent Haruka, Yuki, et Misaki, trois amies unies comme les doigts de la main, malgré des personnalités très différentes. Venez donc découvrir leur quotidien : entre les balades sur la plage et les festivals d'été, impossible de résister à l'envie de rejoindre ce joyeux trio !

 

Mon avis :

 

 Cet été, j'ai envie de lire un peu plus de BD et de mangas et j'ai totalement craqué pour cette série qui compte trois tomes (les deux premiers sont déjà disponibles et le dernier tome sortira en septembre prochain). On y fait la connaissance de Haruka, Yuki et Misaki, trois jeunes filles pétillantes et pleines de vie qui nous font découvrir leur quotidien. Entre rires, gags, balades en bord de mer, repas gourmands et festivités, nous découvrons une belle histoire d'amitié qui met à l'honneur les petits bonheurs de la vie et illustre à merveille la culture japonaise d'aujourd'hui.

 

 

 J'ai beaucoup aimé cette lecture légère et pleine de charme. Il faut dire aussi que les illustrations en couleurs sont vraiment magnifiques ! Ce manga est très accessible et me semble idéal pour une première approche de cet univers car il se lit à la manière européenne et non pas à l'envers et est découpé en petites scénettes de la vie quotidienne. C'est drôle, amusant, plein de pep's et de joie de vivre. Une vraie bouffée de fraîcheur et une jolie lecture de vacances. J'ai déjà hâte de retrouver ces trois filles aussi différentes que complémentaires dans d'autres aventures pleines de malice, de gourmandise et d'insouciance.

 

 

En quelques mots :

Une jolie lecture d'été qui célèbre l'amitié et nous dévoile un peu de culture japonaise. C'est parfait pour découvrir les mangas et se détendre. Un feel good book made in Asia !

 

 

Voir les commentaires

2017-06-15T12:17:09+02:00

Les Nuits de Lison

Publié par MyaRosa

André Bouchard

64 pages, éditions Seuil Jeunesse, avril 2017

Présentation de l'éditeur :

Le premier titre de la nouvelle collection d'André Bouchard pour les petits. En 14 histoires, le rituel du coucher est raconté avec justesse et humour. Cet ouvrage deviendra indispensable pour coucher ses enfants dans la bonne humeur !

 

Mon avis :

 

 Adorable petite Lison ! Comme tous les enfants, elle a une imagination débordante, des peurs irrationnelles et surtout besoin d'être rassurée. En quatorze petites scènes, André Bouchard nous fait partager les nuits de Lison. Ou plutôt tous les subterfuges qu'elle utilise pour ne pas aller au lit ou pour se glisser entre ses parents. On partage ses rêves, son rituel du soir, ses peurs et ses ruses et on reconnaît forcément nos chères petites têtes blondes là-dedans !

 

 

 J'ai beaucoup aimé ces petites histoires drôles et pétillantes qui nous accompagnent vers le sommeil. C'est plein de fraîcheur et de spontanéité et surtout tellement réaliste ! Lison est un personnage que l'on aime déjà et que l'on se réjouit de retrouver dans d'autres scènes du quotidien. On retrouvera d'ailleurs Lison dès le 17 août prochain dans La Rentrée de Lison. Youpi ! Si vous cherchez une première BD pour vos enfants (dès 3 ans), celle-ci est vraiment trop chouette !

 

 

En quelques mots :

Une héroïne pétillante et malicieuse que l'on adore déjà et que l'on se réjouit de retrouver dans d'autres aventures. Un album très drôle dans lequel petits et grands se retrouveront.

 

 

Voir les commentaires

2015-05-27T09:08:59+02:00

Les Papooses : A l'école des Tchipiwas

Publié par MyaRosa

Sophie Dieuaide (texte) & Catel (illustrations)

104 pages, éditions Casterman, juin 2015, dès 6 ans

Présentation de l'éditeur :

Les papooses deviendront un jour des Indiens sages et tranquilles mais... ce n'est pas pour tout de suite !

 

Les papooses de la tribu des Tchipiwas savent nager, mais ils ont encore beaucoup à apprendre. Comment devenie un grand sorcier ? Comment ramener la paix dans la prairie ? Comment percer les mystères de l'Oiseau-Tonnerre ? D'aventure en aventure, les petits Indiens grandiront, c'est sûr !

 

Mon avis :

 

 Il existe déjà sept livres mettant en scène les papooses, apprentis Indiens malicieux et impertinents. Les éditions Casterman ont eu la bonne idée de réunir quelques unes de leurs aventures dans cette compilation. On retrouve trois histoires des papooses : "Un très très grand sorcier", "Du rififi dans la prairie" et "La Colère de l'Oiseau-Tonnerre" dans un format plus grand que l'original.

 

 

 Je ne connaissais pas encore les papooses et je suis vraiment ravie de cette belle découverte ! Nous suivons le quotidien de Petit Coyotte, Lune Rouge et Bison Dodu. Ils n'en font qu'à leur tête et en font voir de toutes les couleurs à leur tribu. Ils font des expériences, partent à l'aventure, font des blagues, se chamaillent, tentent d'accéder aux privilèges réservés aux adultes de la tribu... C'est drôle, très drôle ! On s'amuse de leur audace, de leur naïveté et de leurs (més)aventures et on s'attache à ces petits personnages malicieux dès les premières pages.

 

 Je n'ai pas vu le temps passer et j'aurais aimé découvrir encore d'autres aventures des papooses. Je suis impatiente de faire découvrir ces drôles de personnages à mes enfants. Ils vont adorer, j'en suis certaine ! Les illustrations sont jolies et colorées. J'aime bien le contraste entre les visages sages et sérieux des Indiens adultes et les mines très expressives des papooses. Voilà une BD amusante à lire en famille !

 

 

En quelques mots :

Cette compilation réunit trois aventures des Papooses. Une belle façon de faire découvrir ces petits Indiens en herbe, malicieux et impertinents, à toute la famille. Vous aurez le sourire jusqu'aux oreilles du début à la fin, je n'en doute pas.

 

 

A découvrir aussi :

L'indien dans la nuit blanche

Comptines pour chanter le Far West

14 contes du Québec

 

 

Voir les commentaires

2015-04-14T13:20:47+02:00

Cet été-là

Publié par MyaRosa

This One Summer - Jillian Tamaki & Mariko Tamaki

318 pages, Rue de Sèvres, mai 2014

Quatrième de couverture :

Awago Beach, c'est cet endroit.

Où l'on va chaque été,

mes parents et moi.

Depuis...

... Peut-être...

Toujours.

 

Mon avis :

 

 Je crois que j'apprécie de plus en plus les BD. C'est un univers que je connais mal et il y a quelques années encore, je pensais que les BD étaient réservées aux enfants et à ceux qui n'aimaient pas lire et qu'elles étaient presque toujours humoristiques. Depuis, j'ai découvert de véritables petits trésors bien plus profonds et forts que ce que j'imaginais pouvoir trouver au rayon BD et c'est avec plaisir que je poursuis ma découverte.

 

 

 Quelle bonne surprise, cette BD ! Les illustrations sont superbes et m'ont beaucoup plu. Dans ce livre, nous suivons, le temps d'un été, deux jeunes filles : Rose et Windy. Chaque année, elles se retrouvent avec leurs familles respectives à Awago Beach. Mais, cet été, les choses sont un peu différentes. Rose a treize ans et commence à s'intéresser aux garçons. Les jeux qu'elles faisaient ensemble auparavant n'ont, pour elle, plus le même goût ni la même saveur. Ce qui est émouvant, c'est qu'on sent bien qu'elle ne comprend pas non plus les changements qui s'opèrent en elle. Elle ne comprend pas pourquoi les choses sont différentes, pourquoi elle ne fait plus ce qu'elle aimait tant faire avant. Alors que Windy s'amuse des petites histoires d'ados plus âgés, Rose prend les choses très au sérieux et ne cesse d'y penser. Entre les films d'horreur qu'elles regardent en cachette et les baignades estivales, les filles discutent et s'interrogent sur le sexe, l'amour et les disputes des adultes qu'elles ne comprennent pas toujours. L'innocence s'estompe, l'enfance s'éloigne et elles avancent doucement mais sûrement vers l'âge adulte...

 

 

 Les avis sont partagés sur cette BD et je comprends pourquoi même si, pour ma part, c'est une belle surprise. Il n'y a pas vraiment d'intrigue, c'est surtout une tranche de vie. On suit ces jeunes filles le temps d'un été, on découvre leur quotidien, leurs préoccupations, ce qui les amuse, ce qui les effraie et les problèmes qu'elles rencontrent au sein de leurs familles. Le langage est parfois un peu cru, mais toujours réaliste. On sent qu'un décalage commence à les séparer, que l'une est en train de passer de l'autre côté et qu'elles ont parfois du mal à se comprendre malgré leur complicité évidente. Je trouve que c'est un très beau tableau de cette période charnière entre l'enfance et l'âge adulte. A la fin de ma lecture, je me suis sentie triste et nostalgique face à cet été qui se termine, à cette enfance qui n'est plus et qu'on est trop pressé de quitter à cet âge alors qu'on ne pourra jamais y revenir...

 

 J'ai lu dans ce livre dans le cadre de l'opération

"La BD fait son festival"

organisée par Priceminister. On m'a demandé de mettre une note alors je donne 17/20 à cette BD.

 

En quelques mots :

Une BD juste et émouvante sur le passage à l'âge adulte.

 

Voir les commentaires

2015-03-15T20:28:37+01:00

Les Aventures de Tom Sawyer

Publié par MyaRosa

Les Aventures de Tom Sawyer

(Tom Sawyer no Bouken)

Aya Shirosaki (illustrations)

d'après l'oeuvre de Mark Twain

Catégorie(s) : Manga - Jeunesse

Edition / Collection : nobi nobi ! / Les classiques en manga

Date de parution : 12 mars 2015

Nombre de pages : 256

Prix : 9,75€

8 ans

 

L'histoire :

Garnement espiègle, Tom Sawyer n’a rien contre l’école, surtout quand on y croise de jolies filles comme Becky Thatcher. Seulement, à choisir, il préfère de loin faire les 400 coups et partir à l’aventure avec son ami Huck le vagabond pour jouer aux pirates ou aux bandits. Mais un soir, dans un cimetière désert, les deux compères sont les témoins d’un crime bien réel ! Cette expérience va bouleverser leur quotidien, car le terrible Joe l’Indien, avide de vengeance, court toujours…

 

 

 Quel plaisir de redécouvrir l'oeuvre culte de Mark Twain qui a amusé des générations entières d'enfants ! Publié initialement en 1876, ce roman a été adapté de nombreuses fois - en courts romans, en BD, en dessin-animé, en album illustré - et on le redécouvre aujourd'hui en manga !

 

 

 Je me suis régalée ! J'ai adoré suivre les aventures de Tom Sawyer et de ses amis sur les rives du Mississippi. Quel joli retour en enfance ! Tom Sawyer est un héros auquel on s'attache très facilement et avec lequel on ne s'ennuie pas une seule seconde. Il est anti-conformiste, joyeux et courageux. Il rêve d'aventure et veut vivre de grandes choses. Ses journées sont pleines de péripéties et de jeux. On découvre en le suivant le Sud de l'Amérique et ses grands espaces. Je comprends pourquoi ce personnage, symbole de liberté, de courage et de générosité, a fait rêver tant d'enfants !

 

 J'ai beaucoup aimé cette lecture. Les illustrations sont belles, les dialogues savoureux et la mise en page très agréable. C'est très chouette pour faire découvrir l'oeuvre de Mark Twain a de jeunes lecteurs mais aussi pour les initier aux mangas. Croyez-moi, on ne voit pas le temps passer et on ne s'ennuie pas une seconde tant il y a de rebondissements et d'humour ! Ce livre respecte le sens de lecture japonais et c'est un one-shot. Il y a un joli marque-page ruban, plusieurs chapitres et quelques pages en couleurs. Cette collection est vraiment formidable. Il existe d'autres titres à ne pas manquer : Roméo et Juliette, La Petite Princesse Sara, Les Trois mousquetaires, Les enquêtes de Sherlock Holmes...

 

 

En quelques mots :

Voilà une belle façon de (re)découvrir l'oeuvre culte de Mark Twain. C'est une lecture savoureuse et pleine de charme qui m'a totalement replongé en enfance. J'ai adoré suivre Tom Sawyer, Huckleberry Finn et les autres enfants du Mississippi dans leurs merveilleuses aventures. A lire et à relire !

 

 

Voir les commentaires

2015-03-14T18:32:14+01:00

Les Carnets de Cerise, tome 1 : Le Zoo pétrifié

Publié par MyaRosa

Les Carnets de Cerise, tome 1 :

Le Zoo pétrifié

Joris Chamblain (texte) & Aurélie Neyret (illustrations)

Catégorie(s) : BD - Jeunesse

Edition / Collection : Soleil / Métamorphose

Date de parution : 26 septembre 2012

Nombre de pages : 80

Prix : 15,95€

 

L'histoire :

Cerise est une petite fille âgée de 11 ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement, les adultes. Ils sont si compliqués qu’elle souhaiterait mieux les comprendre. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d’eux. Prenez Michel... Tous les dimanches, ce vieil homme s’engouffre dans la forêt avec de gros pots de peinture à la main. Qu’y fait-il donc toute la journée ? Repeint-il une vieille maison ? Décore-t-il des arbres ? Et pourquoi a-t-il l’air si triste quand il rentre le soir ? Suivez Cerise, pas à pas, dans sa première enquête qui vous mènera au coeur de la forêt, à la découverte d’un lieu fabuleux !

 

Mes lectures de cet après-midi...

 

 

 Ca y est, j'ai enfin fait la connaissance de la malicieuse et pétillante Cerise ! Je peux vous dire que depuis le temps que j'avais envie de découvrir ses aventures, j'avais beaucoup d'attentes et un peu peur d'être déçue... Heureusement, il n'en est rien, bien au contraire. J'ai A-DO-Ré !

 

 

 Je me suis tout de suite attachée à cette fillette curieuse, rêveuse qui aime écrire et observer les gens. Quand j'étais petite, tout comme Cerise, j'aimais écrire des histoires, imaginer les secrets que pouvaient cacher les gens que je croisais par hasard. Ca m'a donc replongé en enfance, au coeur de mes souvenirs, et ça m'a bien plu. 

 

 

 L'intrigue est vraiment belle, pleine de surprises et d'émotion et les illustrations sont à couper le souffle ! Quelle richesse dans la mise en page et quelle diversité dans les dessins ! On feuillete les carnets de Cerise et puis on passe à la BD classique mais dans un style moderne et agréable et puis on revient au carnet, aux petites notes, aux crayons qui envahissent les pages, aux petites ratures,... C'est adorable !

 

 

 Ce livre m'a vraiment beaucoup plu et je me réjouis déjà de retrouver Cerise dans d'autres aventures. Les tomes 2 et 3 sont déjà disponibles et le quatrième est en cours de réalisation. Youpi ! Et vous, avez-vous déjà rencontré l'adorable Cerise ?

 

 

En quelques mots :

Une BD originale et vraiment charmante. L'intrigue est émouvante et les illustrations sont magnifiques. Vite, vite, je veux la suite !

 

 

 

Voir les commentaires

2015-03-03T13:56:53+01:00

Mots rumeurs, mots cutter

Publié par MyaRosa

Mots rumeurs, mots cutter

Charlotte Bousquet (texte) & Stéphanie Rubini (illustrations)

Catégorie(s) : BD ados

Thèmes & Mots clés : collège - rumeurs - réseaux sociaux - violence

Edition / Collection : Gulf Stream / Les Graphiques

Date de parution : 4 septembre 2015

Nombre de pages : 72

Prix : 15€

Dès 14 ans

 

Quatrième de couverture :

Je me suis levée, les mains tremblantes. J’entendais des chuchotements, des rires dans mon dos. J’ai pris le morceau de craie, regardé les chiffres inscrits sur le tableau. Des fractions qui auraient dû être faciles, des fractions qui se délitaient devant moi, des chiffres bizarres, monstrueux, qui me frappaient comme les insultes et les ricanements, comme la vérité qui me sautait au visage...

 

 

 Après Rouge Tagada, Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini nous offrent un second album graphique très réussi et un troisième vient justement de voir le jour. On ne les arrête plus ! Le projet est ambitieux et original : dresser le portrait d'une classe de collégiens en abordant des thèmes forts et parfois difficiles qui touchent les adolescents : la sexualité et l'homosexualité, l'amour et l'amitié, les rumeurs et la violence, la différence et les difficultés d'adaptation...

 

 

 "Mots rumeurs, mots cutter" nous parle de Léa, une jeune fille comme les autres, plutôt discrète et sans histoire qui, du jour au lendemain, voit son quotidien devenir un véritable cauchemar. A cause de la jalousie et de la méchanceté de certains qui s'amusent à colporter des rumeurs sur elle et à mettre en ligne sur les réseaux sociaux des photos prises à son insu, elle voit sa vie basculer. Ses amis lui tournent le dos, son petit copain ne veut plus entendre parler d'elle, elle subit quotidiennement les moqueries, les insultes, la violence physique et verbale de personnes qui ne la connaissent même pas. Ses parents s'inquiètent et ne comprennent pas ce qui bouleverse autant leur fille et Léa, quant à elle, se sent seule, sale et humiliée...

 

 

 Cette bande-dessinée brise les tabous et est beaucoup plus parlante qu'un long discours. Parce qu'il y a malheureusement des tas de jeunes qui subissent la même chose que Léa au quotidien, j'espère que ce livre leur donnera la force de se révolter devant tant d'injustice et d'oser enfin en parler et demander de l'aide. Je pense que c'est aussi, et surtout, un livre qui parlera à ceux qui malmènent d'autres élèves. J'espère qu'à travers l'histoire de Léa ils prendront conscience du mal qu'ils peuvent faire autour d'eux et que ce qu'ils prennent pour un jeu n'a rien d'amusant.

 

En quelques mots :

Encore une fois, Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini frappent très fort avec cette bande-dessinée qui brise les tabous et met en lumière une réalité terrifiante. Combien de jeunes sont victimes de ces mots cutter qui les brisent un peu plus chaque jour ?

 

 

A lire aussi :

 

Voir les commentaires

2015-01-30T12:42:00+01:00

Frères de terroirs - Carnet de croqueurs, tome 1 : hiver & printemps

Publié par MyaRosa

Frères de terroirs - Carnet de croqueurs,

tome 1 : hiver & printemps

Jacques Ferrandez & Yves Camdeborde

couv46636956.gif.jpg

Catégorie(s) : BD

Edition / Collection : Rue de Sèvres

Date de parution : 29 octobre 2014

Nombre de pages : 122

Prix : 22€

 

Présentation de l'éditeur :

Ils sont apiculteurs, maraîchers, vignerons, bouchers... Ils sont tous fournisseurs d’Yves Camdeborde depuis des années, avec qui ils partagent le goût du bien manger et du bien produire. Une année de rencontres avec les producteurs favoris d’Yves Camdeborde, mise en dessin par Jacques Ferrandez : pour aller à la découverte de chasseurs de truffes, pêcheurs de brochet et vignerons aux quatre coins de la France. Une belle peinture de savoir-faire et de convivialité.

 

monavis

 

 Pour les amateurs de cuisine et de gastronomie et aussi pour les curieux, les éditions Rue de Sèvres ont publié une BD originale et étonnante. On y suit le chef Yves Camdeborde qui part à la rencontre de petits producteurs, de maraîchers et de vignerons de notre beau pays. Les langues se délient, les confidences se font autour d'un bon verre de vin ou autour d'une assiette gastronomique. Parce qu'il est essentiel de savoir ce que l'on mange, ce livre permet d'aller plus loin et de comprendre d'où viennent les aliments qui sont dans nos assiettes. On voit la France sous un autre jour, on en apprend plus sur les métiers traditionnels et sur le savoir-faire et les petits trésors de la gastronomie française.

 

photo-1-copie-2.JPG

 

 Les illustrations sont vraiment superbes : des champs à perte de vue, nos belles régions mises en lumière, des visages souriants d'agriculteurs passionnés par leur métier. On trouve également des tas de recettes à tester : croque-monsieur au beurre demi-sel, oeuf de poule à la coque et ses mouillettes truffées ou encore les beignets de fleurs de courgettes. Au fil des pages, on découvre des sujets très intéressants : "L'âme du couteau", "Les chevriers de la vallée d'Aspe", "Cuisine aux beurres", "La Mémoire du beaujolais", etc... Ce livre s'intéresse aux produits cultivés en hiver et au printemps. Un second volume devrait voir le jour prochainement. Jacques Ferrandez et Yves Camdeborde n'ont pas fini de séduire nos papilles !

 

photo-2-copie-2.JPG

 

En quelques mots :

Une BD originale et très intéressante qui nous fait découvrir, au travers de la gastronomie, nos belles régions de Frence et des métiers passionnants.


Voir les commentaires

2015-01-16T17:34:00+01:00

La Petite Princesse Sara

Publié par MyaRosa

La Petite Princesse Sara

Azuki Nunobujuro (illustrations)

d'après l'oeuvre de Frances Hodgson Burnett

sara.jpg

Catégorie(s) : manga - jeunesse

Edition / Collection : Nobi Nobi / les classiques en manga

Date de parution : 9 octobre 2014

Nombre de pages : 208

Prix : 8,75€

Dès 8 ans

 

L'histoire :

Sara Crewe est une enfant de sept ans placée dans un pensionnat à Londres par son père, riche homme d’affaires aux Indes. Passionnée de contes et légendes, Sara saura se faire aimer par ses talents de conteuse. Son monde bascule à la mort de son père après sa faillite. L’horrible directrice, Miss Minchin fera alors d’elle une domestique et n’aura de cesse de la tourmenter et de l’exploiter… Sara réussira-t-elle à tenir la promesse faite à son père de devenir une princesse malgré toutes les épreuves qu’elle devra endurer ?

 

monavis

 

 En général, j'aime beaucoup les adaptations des grands classiques de la littérature. J'étais donc n.jpgimpatiente de découvrir cette récente collection des éditions Nobi Nobi qui propose de nous en faire (re)découvrir quelques uns ...en version manga ! Je suis plus que ravie car j'ai passé un merveilleux moment. J'ai adoré me replonger dans cette histoire. J'avais un peu peur que ce soit trop court car c'est un one-shot, mais il n'en est rien. L'ambiance et les émotions du roman de Frances Hodgson Burnett sont bien retranscrites et les illustrations sont très belles. C'est une lecture à partager entre petits et grands pour un délicieux moment de nostalgie et de partage.

 

"- Nous sommes pareilles. Simplement, nous ne sommes pas nées dans les mêmes conditions, voilà tout."

 

 C'est bien simple, tout m'a plu. Le texte qui tout en étant raccourci conserve l'essentiel et permet une première approche de l'oeuvre ou une redécouverte intéressante. J'ai aimé la façon dont l'histoire est découpée en chapitres. J'ai adoré les illustrations qui sont vraiment sarad.jpgcharmantes et permettent de faire ressentir toutes les émotions des personnages. J'ai aimé le petit dossier à la fin de l'ouvrage qui permet d'en apprendre plus sur l'oeuvre originale et sur la vie de l'auteur. Et puis, j'ai adoré le livre en lui-même qui est très beau, avec un joli marque page ruban rose, une mise en page soignée, et une couverture bien épaisse.

 

"- Eh bien, Sara ! Toute l'école t'adore déjà.

- Ah oui ?

- Tu es si douce avec nous.

- C'est parce que tout le monde est aimable avec moi. Quand on est entouré de gentilles personnes on le devient forcément.

- Lavinia ne doit pas en fréquenter beaucoup dans ce cas !"

 

 Cette collection nous promet déjà de jolies découvertes et des heures de lecture passionnantes ! D'autres adaptations de grands classiques de la littérature de jeunesse sont prévues pour 2015 et une adaptation des Trois Mousquetaires est déjà disponible. C'est vraiment intéressant de comparer différentes adaptations d'une même histoire et encore plus quand celles-ci sont aussi originales de part leur forme. C'est aussi un très bon point que ces titres sortent en one shot car, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais j'hésite souvent à m'acheter des mangas car le nombre de tomes de chaque série est toujours très impressionnant et le budget monstrueux. Ici, il y a un livre par histoire, et c'est tout ! Je me suis régalée et je vous recommande vivement cette lecture pleine de rebondissements et d'émotions qui nous replonge en enfance. 

 

10427342_777397612310085_6344533265465197975_n.jpg

En quelques mots :

Coup de coeur pour cette adaptation originale et pourtant très fidèle du magnifique roman de Frances Hodgson Burnett. J'ai adoré redécouvrir l'histoire tragique de cette petite princesse d'une aussi jolie manière.

 

photo-59-bis.jpg


Voir les commentaires

2014-12-16T09:28:00+01:00

Monsieur Blaireau et Madame Renarde, tome 2 : Remue-ménage

Publié par MyaRosa

Monsieur Blaireau et Madame Renarde, tome 2 :

Remue-ménage

Brigitte Luciani & Eve Tharlet

98765444899.jpg

Catégorie(s) : BD - Jeunesse

Thèmes & Mots clés : animaux - famille recomposée - différence

Edition / Collection : L'école des loisirs / Mille bulles de l'école des loisirs

Date de parution : 21 octobre 2010

Nombre de pages : 32

Prix : 6€

Dès 6 ans

 

 

Mon avis sur le premier tome :

09NJG.jpg

 

 


 

L'histoire :

Glouton, Carcajou et Roussette sont d'accord sur un point: blaireaux et renards ne sont pas faits pour s'entendre! Mais les parents ne partagent pas cet avis. Pire : Monsieur Blaireau et Madame Renarde décident qu'ils vont tous vivre dans le même terrier !

 

monavis

 

 Aujourd'hui, je suis retournée en forêt pour voir si les choses s'améliorent dans la famille blaireaux-renardes. Quel plaisir de retrouver Roussette, Carcajou, Glouton et la petite Cassis ! Les disputes sont toujours de mise, mais comme dans toutes les fratries, mais une belle complicité commence à naître entre eux, même si la jalousie n'est jamais très loin...

 

8766544.jpg

 

 Roussette a beaucoup de mal à partager sa maman. Jusqu'à tout récemment, elles vivaient seules toutes les deux et maintenant elles se retrouvent dans une famille avec un papa et trois enfants en plus. Que de 098877.jpgchamboulements ! Et puis, les blaireaux et les renards ne vivent pas de la même manière. Roussette ne comprend pas les règles imposées par Mr Blaireau. Pourquoi doit-on tout le temps ranger et manger à heure fixe ? Peut-être qu'il ne l'aime pas sinon pourquoi lui imposerait-il tout cela ? Pour la première fois depuis qu'elle vit avec les blaireaux, Roussette part passer du temps avec son papa et voilà qu'une bande de chats décide de leur prendre leur cabane. Une chose est sûre, on ne s'ennuie pas dans cette famille !

 

 J'ai beaucoup aimé ce tome. Je crois que je suis déjà très attachée aux personnages et à cette famille recomposée. J'aime les illustrations qui sont absolument superbes. Les couleurs de la forêt, le pelage des animaux, les paysages, tous les petits détails, comme c'est joli ! Et puis, les dialogues ne sont pas en reste. Ils semblent tellement naturels, tellement crédibles ! On a vraiment l'impression de partager un moment d'intimité au sein de cette famille en (re)construction. C'est amusant et surtout très émouvant. Vivement la suite !

 

photo-1-5-.JPG

 

En quelques mots :

Un second tome tout aussi bon que le premier. J'ai aimé retrouver les personnages et voir la situation évoluer. On s'attache beaucoup à cette petite tribu et j'ai hâte de la retrouver dans d'autres aventures !



Voir les commentaires

2014-12-10T13:24:00+01:00

Nekojima, l'île des chats

Publié par MyaRosa

Nekojima, l'île des chats

(Nekojima ni chome nijyu ni banchi)

Sato Horokura

nobinobi-Nekojima_couverture-BD.jpg

Catégorie(s) : Manga - Jeunesse

Thèmes & Mots clés : chats - amitié - humour - culture japonaise

Edition / Collection : nobi nobi !

Date de parution : 11 septembre 2014

Nombre de pages : 112

Prix : 9,45€

 

L'histoire :

Cathy est une petite fille comme les autres, enfin presque : avec sa famille, elle vit sur Nekojima, une île uniquement peuplée de chats. Mais pour ne pas perturber la quiétude de la population locale, elle doit se faire passer pour un félin ! C’est ainsi qu’elle va se lier d’amitié avec Lili, Fripouille, Cachou et Pacha, ses chat-marades de classe, et découvrir chaque jour avec entrain les différences entre humains et matous ! Sans plus attendre, posez vos valises sur Nekojima, l’île des chats, et ronronnez de plaisir grâce aux paisibles et amusantes aventures de cette adorable bande de petits félins, imaginées par Sato Horokura (Pan’Pan Panda, une vie en douceur) !

 

monavis

 

 On reconnaît tout de suite l'univers kawaï et tendre de Sato Horokura (Pan'Pan Panda). Cette fois, point de panda dans les parages, mais des chats en veux-tu en voilà ! Embarquement immédiat pour Nekojima, l'île nobinobi-Nekojima-pages-03.jpgdes chats. Préparez vos oreilles de chats synthétiques car si vous voulez vous aventurer là-bas, il va falloir, comme Cathy et sa famille, se déguiser en chat ! N'ayez crainte, il suffira de trois fois rien pour que la supercherie fonctionne. Les chats ne sont pas trop regardants sur les détails. Voilà, comme ça, c'est parfait, vous ressemblez à de vrais petits matous ! C'est partiiiiiii !

 

J'ai trouvé ce manga vraiment trop mignon. Cathy et sa famille se font passer pour des chats mais la petite fille n'arrête pas de gaffer et se retrouver souvent dans des situations embarrassantes : elle oublie que l'oignon est toxique pour les chats, qu'ils sont sensibles et n'aiment ni manger ni boire des aliments chauds et se retrouve bien embêtée quand ils se promènent dans le noir, grimpent aux arbres ou sautent de très haut, ce qui donne lieu à des scènes très cocasses. Les illustrations sont vraiment trop mignonnes, en plus !

 

 Ce qui m'a plu aussi, c'est qu'on apprend beaucoup de choses sur la culture japonaise. On parle beaucoup des fêtes et des traditions : Noël, la fête des enfants, les feux d'artifice, la fête de la lune, la Saint Valentin, etc... On parle également des plats typiques : tsukimi dango, plats à basr d'ormeau, kisu, etc... Il y a un lexique très intéressant à la fin du livre photo-2-20-.JPGqui nous explique quelques expressions japonaises, des superstitions, des croyances, etc... Par exemple, en France on dit qu'on a les oreilles qui sifflent lorsque quelqu'un parle de nous, alors qu'au Japon, on dit que quelqu'un parle de nous lorsqu'on éternue ! Et saviez-vous que les japonais avaient des petites amulettes pour chasser la pluie ? Ce sont des gri-gri que l'on accroche aux fenêtres en chantant une comptine pour chasser la pluie. On peut aussi en mettre une la veille d'un jour important si on ne veut pas qu'il pleuve.

 

 Comme "Pan'Pan Panda", "Nekojima" est vraiment un manga familial et tout public. Il peut être lu par de jeunes lecteurs car les histoires sont très courtes, ce sont juste de petites scènes, des petites tranches de vie, sans aucune violence. Au programme : fête de la lune, arbre à souhaits, concours de curry, cerisiers en fleurs, amitié, neige, humour, étoiles filantes, gourmandise, fêtes, et complicité.  C'est mignon comme tout ! Et puis, c'est très bien pour initier les plus jeunes au manga. Celui-ci se lit dans le sens de lecture européen et est en couleurs. Il y a des tas de bonus à la fin du livre : petits jeux, lexique, plan de l'île, galerie, postface, etc...

 

photo-1-20-.JPG

En quelques mots :

Un manga tendre et trop mignon dans lequel on assiste à de petites scènes amusantes qui nous font découvrir la culture japonaise et nous montrent les différences entre les humains et les chats. Un manga tout public, non violent et adorable, à lire en famille !


Voir les commentaires

2014-11-21T09:39:00+01:00

Monsieur Blaireau et Madame Renarde, tome 1 : La Rencontre

Publié par MyaRosa

Monsieur Blaireau et Madame Renarde, tome 1 :

La Rencontre

Brigitte Luciani & Eve Tharlet

couv72493925.jpg

Catégorie(s) : BD - Jeunesse

Thèmes & Mots clés : animaux - famille recomposée - différence

Edition / Collection : L'école des loisirs / Mille bulles de l'école des loisirs

Date de parution : 30 novembre 2012

Nombre de pages : 32

Prix : 6€

Dès 6 ans

 

L'histoire :

Glouton, Carcajou et Roussette sont d'accord sur un point: blaireaux et renards ne sont pas faits pour s'entendre ! Mais les parents ne partagent pas cet avis. Pire : Monsieur Blaireau et Madame Renarde décident qu'ils vont tous vivre dans le même terrier !

 

monavis753

 

 Je lis peu de BD, mais l'an dernier j'ai totalement craqué pour le graphisme de celle-ci. La couverture est vraiment jolie, vous ne trouvez pas ? J'aime beaucoup cette collection qui permet de découvrir des grands succès à petit prix. Le format est très agréable et ne prend pas trop de place, ce qui est bien utile dans mon cas puisque mes bibliothèques sont toutes pleines à craquer. De plus, la plupart des titres sont parfaits pour initier les plus jeunes à la bande-dessinée. Celle-ci est vraiment tout public et peut être lue par un jeune lecteur. Le sujet principal est la famille recomposée et j'aime beaucoup la façon dont on l'aborde, avec humour et tendresse. 

 

photo-1-4-.JPG

 

 Roussette et sa maman sont obligées de fuir leur terrier et se retrouvent par hasard dans celui de la famille Blaireau. Monsieur Blaireau a perdu sa femme et vit seul avec ses trois enfants : Glouton, Carcajou et Cassis, la petite dernière. Le courant passe tout de suite entre Monsieur Blaireau et Madame Renarde qui décident rapidement de s'installer ensemble. Mais les enfants ne sont pas d'accord ! Pas question pour Roussette de vivre entourée de blaireaux ! Cassis est encore petite, mais Glouton et Carcajou sont d'accord, pour une fois, ils ne sont pas très enthousiastes à l'idée de faire de la place dans leur terrier, surtout pour une fille aussi agaçante que Roussette ! Ils élaborent donc un plan pour que leurs parents ouvrent les yeux et se rendent compte que des blaireaux et des renards ne peuvent en aucun cas cohabiter. Et s'ils se trompaient ?

 

00.jpg

89976.jpg

 

 J'ai beaucoup aimé ce premier tome. Le graphisme est superbe ! Les personnages, les paysages, tout est splendide et je ne me lasse pas de les regarder. Quant à l'histoire, elle est vraiment intéressante. On a envie de savoir comment les choses vont évoluer. La fin est touchante même si, on s'en doute, les choses ne vont pas être simples... Je suis impatiente de lire la suite et ça tombe bien car je l'ai déjà à la maison. Je pense m'y plonger très prochainement.

 

photo-2-5-.JPG

987

 

En quelques mots :

Une BD vraiment très chouette ! Un premier tome qui pose le contexte et nous permet de découvrir les personnages. Vivement la suite !

 

photo-1-.JPG

"Ah, ces adultes ! D'abord, ils posent des questions puis quand on veut y répondre, ils ne veulent rien écouter."

45543

" - Cette petite renarde, tu ne la trouves pas agaçante, toi ?

- Peut-être, mais je trouve aussi qu'elle te ressemble beaucoup."


au-copie-1


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog