Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #imaginaire catégorie

2017-01-31T09:06:28+01:00

Le Fantôme qui écrivait des romans

Publié par MyaRosa

Eric Sanvoisin

223 pages, éditions Balivernes, novembre 2016

L'histoire :

C'est l'histoire d'un auteur paranormal...

C'est l'histoire d'une fille emprisonnée par elle-même...

C'est l'histoire d'un livre étrange...

Trois voix, trois existences qui sont liées quand s'enchevêtrent littérature et réalité.

 

Mon avis :

 

 Dans ce livre aussi étrange que captivant, nous faisons la connaissance de trois personnages qui sont liés par un livre. Il y a d'abord Antonin, un adolescent mort de façon tragique qui hante malgré lui les lieux du drame et qui va trouver, grâce à l'écriture, le courage et la force de dénoncer son assassin. Il y a ensuite Leï, un adolescent blessé et mal-aimé qui s'invente un ami imaginaire. Un chien invisible qui lui raconte des tas d'histoires qui l'aident à affronter la vie. Un compagnon qui ne le quitte jamais... Et puis, il y a Emilia, une adolescente rongée par l'anorexie qui meurt à petit feu.

 

 Mais, je ne vous ai pas tout dit... Leï est le personnage du livre écrit par Antonin, livre lu par Emilia qui tombe amoureuse du personnage de Leï et qui décide de prendre contact avec l'auteur de ce roman pour en savoir plus et aussi parce qu'elle a une idée derrière la tête. Au fil de ces échanges, Antonin va tomber amoureux d'Emilia. Vous suivez toujours ?

 

 Trois personnages meurtris, rongés par la souffrance, la maladie, la mort. Trois personnages liés. Trois personnages entre rêve et réalité. Eric Sanvoisin nous offre un roman à l'atmosphère troublante dans lequel résonnent des voix qui veulent se faire entendre. Ce n'est pas un roman très joyeux. C'est plutôt triste et mélancolique, mais il s'en dégage pourtant une étrange douceur et de la lumière. C'est un livre bien construit et extrêmement bien écrit. Il y a de la poésie dans chaque mot. La rencontre de ces personnages ne va pas leur apporter le bonheur absolu, mais tout de même un certain apaisement, une sérénité qu'ils n'attendaient plus. J'ai aimé que l'histoire de tombe pas dans la facilité, que tout ne devienne pas tout beau, tout rose d'un seul coup.

 

 Ce livre est vraiment très agréable à lire. Il est déroutant, mais c'est quelque chose qui m'a plu. On sort vraiment des sentiers battus. Ca ne ressemble à rien de ce que j'ai pu lire jusqu'à présent. On a l'impression d'être dans un rêve. C'est étrange et en même temps ça nous amène à réfléchir à de nombreux sujets : la folie, la mort, la maladie, la souffrance, le mal-être, l'écriture, l'acceptation de soi, le pouvoir de l'imaginaire, l'amitié, l'entraide, la liberté... C'est un livre que je n'oublierai pas.

 

En quelques mots :

Un livre unique en son genre. Une histoire triste et poétique.

On est comme plongé dans un rêve.

Etrange et fascinant.

 

***

"Un écrivain ne cesse jamais d'écrire. Il est enchaîné aux mots. Tant qu'il n'a pas achevé une histoire en cours, il y pense jour et nuit. Quand enfin elle est terminée, il en commence une autre. Parfois, il en écrit plusieurs en même temps. Un écrivain est condamné à écrire. Pour le meilleur et pour le pire." (Pages 58-59)

 

"En réalité, un écrivain incarne tous ses personnages à la fois. Les bons et les méchants. Et puis tous ceux qui nagent entre deux eaux. Un roman est une sorte de grand jeu de rôle. Son auteur joue le premier et invite ensuite ses lecteurs à l'imiter." (Page 60)

 

Voir les commentaires

2016-12-16T13:59:58+01:00

Alfie Bloom et l'héritage du druide

Publié par MyaRosa

Alfie Bloom and the Secrets of Hexbridge Castle - Gabrielle Kent

297 pages, éditions Michel Lafon, novembre 2015

L'histoire :

Alfie Bloom est un garçon ordinaire, jusqu’au jour où il reçoit un héritage inattendu : un château ! Et pas n’importe lequel, le château d’Hexbridge, un endroit bizarre où les majordomes ont de bien étranges pouvoirs et où les peaux d’ours peuvent voler. Le garçon y découvre bien vite que les circonstances de sa naissance font de lui l’unique gardien d’une magie vieille de plusieurs siècles. Avec l’aide de ses cousins, Maddie et Robin, il devra tout faire pour la contrôler et la protéger des forces obscures qui veulent s’en emparer.

 

Mon avis :

 

 Chaque année, à l'approche de Noël, j'ai envie de lectures pleines de magie et de créatures fantastiques. Cette année, j'ai jeté mon dévolu sur Alfie Bloom qui m'a été offert par Stéphanie (merci encore !) il y a quelque temps et dont on m'avait dit tant de bien. Si j'ai mis longtemps avant de venir vous en parler, j'ai mis beaucoup moins de temps à lire ce livre et j'ai tellement aimé que j'ai dévoré le second tome dans la foulée. 

 

 Si l'intrigue est assez classique et un peu prévisible, l'univers d'Alfie Bloom n'en reste pas moins fascinant. Alfie est un garçon comme les autres à qui la vie n'a pas vraiment souri jusque là. Il a perdu sa maman, son père bien que très gentil n'est pas très disponible, il vit dans un appartement très modeste et subit quotidiennement les moqueries de ses camarades de classe. Il a tout de même une meilleure amie géniale, Amy, et des cousins avec qui il s'entend merveilleusement bien mais qui vivent à la campagne, loin de chez lui. La vie d'Alfie bascule le jour où il hérite d'un château qui semble tout droit sorti d'un livre et qui se situe juste à côté de chez ses cousins. Alfie s'y installe avec son père et pense que désormais les soucis sont derrière lui et qu'il va pouvoir prendre un nouveau départ, mais il ne connaît pas encore le poids de cet héritage ni Mélasse et Crasse, les directrices de sa nouvelle école qui semblent détester les enfants...

 

 J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre. Le début est très mystérieux et nous donne tout de suite envie d'en savoir plus. La famille d'Alfie est géniale et attachante. J'ai adoré suivre les jeux et les journées d'Alfie et ses cousins à la campagne. Puis, vient l'exploration du château et la découverte de ses secrets. Pas de temps morts ni d'ennui avec Alfie ! L'atmosphère m'a beaucoup plu. Ce mélange entre passé-présent, réalité-fiction, monde moderne et monde médiéval est vraiment très réussi. Ce livre est très addictif et se dévore en un rien de temps ! Une fois le livre terminé, on n'a qu'une envie : lire la suite. Le roman se termine, en plus, sur une belle journée de Noël. Que demander de plus ?

 

En quelques mots :

Un premier tome très réussi ! Un univers mystérieux et fascinant, des tas de rebondissements, des personnages attachants. J'ai adoré !

 

 

 

Noël à Hexbridge Castle :

"Le Grand Salon semblait contenir toutes les décorations de Noël du monde. Un arbre gigantesque s'étirait pratiquement du sol au plafond, recouvert de magnifiques ornements, avec des boules de verre et des guirlandes lumineuses. Sur la grande table en chêne se trouvait un festin digne d'un roi et de sa cour tout entière : agneau rôti à l'ail et au romarin, saladiers de chou au beurre, carottes au miel, pommes de terre dorées et croustillantes, une dinde énorme et un imposant jambon cuit recouvert de miel luisant. [...] Alfie restait immobile et silencieux, souriant devant la cheminée qui craquelait joyeusement. [...] Lizzie, la grand-mère d'Amy, avait préparé de succulents desserts : pudding à la prune avec une sauce chocolat-orange, un cake aux fruits de Noël orné de tout un petit village fabriqué en pâte d'amande et glaçage, ainsi qu'un ensemble de petits gâteaux ronds trempés dans du chocolat blanc et de la noix de coco, on aurait dit des boules de neige."

 

 

Voir les commentaires

2016-11-08T12:05:45+01:00

Le Fabularium : Inventaire des créatures fantastiques (Encyclopédie à colorier)

Publié par MyaRosa

The Book of Beasts

Angela Rizza, Jonny Marx, Jack Clucas, John Bigwood

64 pages, éditions Nathan, octobre 2016

Présentation de l'éditeur :

Une fabuleuse anthologie des animaux fantastiques, des monstres légendaires et des incroyables créatures qui peuplent les mondes de la mythologie, du merveilleux et de la magie.
Embarquez pour un incroyable périple dans les mondes disparus et les civilisations mystérieuses en quête des créatures les plus fantastiques.
Griffons, dragons, loup-garous, gorgones... chaque créature dessinée fait aussi l'objet d'une petite fiche de présentation de son histoire et de ses pouvoirs.

 

Mon avis :

 

 Waouh, waouh, waouh ! Ce livre est incroyable, fabuleux, éblouissant, merveilleux ! Je ne sais pas par où commencer pour vous en parler. Il faut vraiment le voir pour le croire. Ce livre extrêmement soigné fait l'inventaire des créatures fantastiques qui peuplent les histoires, les mythes et les légendes du monde entier. Monstres terrifiants, êtres fascinants, créatures étranges et mystérieuses... vous allez faire des rencontres inoubliables et vous n'êtes pas près d'oublier ce beau voyage !

 

 

 Le livre est découpé en quatre chapitres : la terre, l'air, l'eau et le feu. Dans chacun d'eux, il y a des dizaines de créatures plus ou moins connues à (re)découvrir : lutin, lièvre cornu, loup-garou, gobelin, Grendel, Kitsune, sirènes, dragon de Beowulf, Wolpertinger, Ziphius, Mélusine, Serpent arc-en-ciel, etc... Une petite fiche nous présente chaque créature en nous donnant des indications sur ses origines, sa naissance, son histoire et ses particularités.

 

 

 Les illustrations de ce livre sont absolument fabuleuses ! Elles sont très soignées, pleines de contrastes et de petits détails. Le livre est en noir et blanc et l'on peut ajouter sa touche personnelle puisque toutes les créatures (il y en a 90 !) sont à colorier. Le livre est tellement beau que je n'ai pas encore osé, mais je vais m'y mettre. En tout cas, c'est vraiment un très beau livre que je lis avec plaisir et que j'ai hâte de faire découvrir à mes enfants. Un beau cadeau pour les amateurs de fantastique ! Je trouve que le prix est très raisonnable pour un livre aussi beau (14,90€).

 

 

En quelques mots :

Une merveille ! Une anthologie très complète qui permet de (re)découvrir les créatures légendaires qui peuplent les histoires tout en ajoutant sa touche personnelle puisqu'on nous propose de colorier les illustrations. Un livre unique !

 

Voir les commentaires

2016-10-24T13:15:14+02:00

Histoires de fantômes illustrées

Publié par MyaRosa

Illustrated Ghost Stories - Collectif

288 pages, éditions Usborne, septembre 2016

Quatrième de couverture :

Découvre treize histoires captivantes... à donner la chair de poule. Que tu y croises des fantômes malicieux ou des esprits vengeurs, mieux vaut ne pas lire ces récits à la nuit tombée !

 

Mon avis :

 

 J'ai toujours aimé les histoires effrayantes. Petite, je dévorais les contes et les histoires de sorcières ou celles dans lesquelles il y avait des personnages fantastiques un peu effrayants. Je me suis ensuite mise aux Chair de poule et autres collections de ce genre et je n'étais jamais rassasiée. Bizarrement, aujourd'hui, en dehors de quelques romans comme ceux de Susan Hill (La Dame en noir / La Main de la nuit) ou de quelques nouvelles de Poe, de Maupassant ou de Gudule (Le Club des petites filles mortes), je lis rarement des récits de ce genre et pourtant, les histoires de fantômes m'attirent toujours autant. J'étais donc ravie de découvrir ce nouveau recueil des éditions Usborne. Il m'a accompagné durant plusieurs jours et a tenu toutes ses promesses.

 

 

 Ce recueil contient treize histoires écrites par plusieurs auteurs mais toutes illustrées par Jose Emroca Flores : Le fantôme de l'île Noire, L'amie fidèle, L'express de 16h15, La Légion perdue, Sortez vos morts, Les pêcheurs, Le chat des neiges, La colline hantée, Monsieur Clark, L'esprit de la justice, La femme au béret rouge, La bague d'or et d'émeraude, La poudre aux yeux.

 

 Les histoires ne se déroulent pas toutes dans le même contexte, mais elles ont en commun une atmosphère sombre et pesante, du suspense, des rebondissements et souvent une chute surprenante. S'ils sont tous effrayants, les esprits que l'on rencontre dans ces histoires ont souvent de bonnes intentions. Ils veulent parfois que la vérité soit rétablie ou bien ils veillent secrètement sur un lieu ou une famille. On croise, dans ce recueil, un pirate, une jeune fille disparue trop tôt, des fantômes en quête de justice, des esprits errants, des animaux bienveillants ou encore un magicien mystérieux...

 

 En quelques mots :

Voilà quelques histoires qui devraient vous tenir éveillés longtemps... C'est un recueil parfait pour l'automne et ses matins brumeux et pluvieux ou bien les longues soirées d'hiver. Un livre à lire au coin du feu ou sous la couette pour frissonner et trembler.

 

Je participe au Challenge Halloween organisé par Lou & Hilde !

Retrouvez mes autres lectures d'Halloween ici.

 

 

Voir les commentaires

2016-09-27T08:03:19+02:00

Sacha Yolka, tome 1 : Le Labyrinthe d'Ormonde

Publié par MyaRosa

Régine Joséphine

416 pages, éditions Balivernes, novembre 2015

L'histoire :

La vie de Sacha Yolka se déroule entre son lycée et la caravane qu’elle partage avec sa grand-mère. Le jour où celle-ci disparaît, tout bascule… Qui est cet étrange jeune fait de brume et d’ombre ? Sans le vouloir, Sacha est propulsée à sa suite dans l’Erluzen, le monde de l'Eau Mère habité par les éblouissants Luziens aux bulles chantantes. Mais le danger est là, présent. Qui veut sa mort ? Et pourquoi ?

 

Mon avis :

 

 Au lycée, tout le monde évite Sacha parce qu'elle ne rentre dans aucune case et ne ressemble pas aux autres élèves. Elle vit dans une caravane avec sa grand-mère excentrique qu'on dit un peu sorcière car elle parle toute seule et fait des choses étranges. Même ses professeurs semblent dégoûtés par son mode de vie et son apparence. Mais Sacha n'en a que faire, au contraire, elle s'amuse beaucoup de la situation car elle sait qu'elle est bien la plus heureuse.

 

 Pour rien au monde, elle ne troquerait sa liberté contre une vie bien rangée et triste à mourir. Pendant que les autres mènent une vie sans surprise où chaque jour ressemble au précédent, Sacha passent des heures dans la nature à faire ce qui lui chante. Elle se baigne, court, observe, explore, dort rarement au même endroit deux semaines de suite et n'a pas d'horaires ni besoin de se soucier de son apparence. Elle est libre comme l'air et sait qui elle est et ça, n'a pas de prix.

 

 Elle aime plus que tout sa grand-mère qui prend soin d'elle, mais elle s'inquiète aussi pour elle car celle-ci disparaît de temps en temps pendant plusieurs jours sans lui fournir aucune explication. Que fait-elle pendant tout ce temps ? Où va-t-elle ? Sacha l'observe et se dit de plus en plus qu'on lui cache quelque chose. Une nouvelle disparition de sa grand-mère, un accident, une rencontre étonnante et son univers bascule complètement...

 

 Ce livre est en fait une réédition -revue et corrigée- des deux premiers tomes de la saga parus précédemment aux éditions Gecko. Régine Joséphine nous plonge dans un univers incroyable et totalement fascinant. Je dois l'avouer, j'ai eu parfois un peu de mal à m'y retrouver entre les personnages et surtout leur rôle à jouer au sein de cet autre monde, mais une fois bien dedans, j'ai vraiment adoré. L'auteur a une imagination débordante et l'univers qu'elle a créé a su me séduire. Le rôle de l'eau, ces bulles de chants, la façon dont le chant modifie la matière. C'est vraiment intrigant !

 

 C'est un excellent roman de fantasy pour les adolescents. L'univers est riche et intéressant, c'est bien rythmé, il y a beaucoup d'action et de rebondissements et du suspense et surtout... les personnages m'ont beaucoup plu. Je ne les ai pas trouvé caricaturaux comme dans d'autres romans de ce genre. Ils sont travaillés, différents, crédibles, mystérieux et on prend plaisir à les suivre. La fin laisse présager une suite tout aussi palpitante et sa sortie est annoncée pour 2017 !

 

En quelques mots :

Un univers riche et fascinant. Une intrigue palpitante, mystérieuse et pleine de rebondissements. J'ai beaucoup aimé !

 

Voir les commentaires

2016-07-14T12:28:25+02:00

Le Talisman des étoiles

Publié par MyaRosa

Kochka

88 pages, Oskar éditeur, avril 2016, dès 10 ans

L'histoire :

Il était une fois, Hanna, Jutta et Godefroi, trois enfants en quête d'amour, de force, de courage et de paix. Trois destins unis par un lien très fort : un talisman ayant le pouvoir de changer le monde...

 

Mon avis :

 

 J'ai beaucoup apprécié ce joli conte dans lequel l'amour, la générosité et la paix sont mis à l'honneur. On y rencontre trois personnages qui, pour des raisons différentes, ne sont pas épargnés par la vie et doivent faire preuve de force et de courage pour avoir le droit d'exister.

 

 Il y a d'abord Hanna, petite fille rêveuse en manque d'amour qui a peur du noir. On ne fait que l'entrevoir, mais elle est le point de départ de tout cela car pleine de bonnes intentions et d'espoir... Il y a ensuite Jutta, surnommée Petits Souliers, une orpheline recueillie par un couple méchant qui la méprise, l'effraie et l'exploite à longueur de journée. Et puis, il y a Godefroi dont l'histoire m'a particulièrement émue. Un jeune garçon humble et généreux que ses parents mettent à la porte afin qu'il trouve sa place dans le monde. Il quitte à contrecoeur le foyer de son enfance et s'en va vers l'inconnu à la recherche d'un endroit où dormir et d'un métier à apprendre. D'abord rejeté par les gens qu'il croise, il est pris comme apprenti chez des artisans et va apprendre de chacune de ses rencontres sans jamais oublier sa quête et perdre sa liberté...

 

 Ces trois enfants ont beaucoup de choses en commun. Leur vie n'est pas simple, mais ils portent en eux l'espoir et ont le coeur sur la main. Ils sont généreux, bienveillants et ont de bonnes intentions. De près ou de loin, leurs chemins vont se croiser. Quelque chose les lie les uns aux autres. Quelque chose de fort, de beau et d'un peu magique aussi...

 

 J'ai trouvé ce conte lumineux et plein d'optimisme. L'écriture de Kochka est très poétique et m'a beaucoup plu. Chaque personnage affronte ses peurs - peur du noir, peur de la forêt, peur de l'inconnu, peur de ne pas être aimé, peur de ne pas trouver sa place, peur de ne pas être à la hauteur, peur d'être seul... - et on se retrouve forcément un peu en eux. C'est un beau message d'espoir et d'optimisme, un livre rempli d'amour qui nous offre une bonne dose de courage pour affronter l'obscurité et nos peurs les plus profondes...

 

En quelques mots :

Un conte lumineux et poétique rempli d'amour et d'espoir.

 

Voir les commentaires

2016-05-08T14:25:41+02:00

Susan Hopper, tome 2 : Les Forces fantômes

Publié par MyaRosa

Cendrine Wolf & Anne Plichota

330 pages, XO éditions, avril 2016

¤ Mon avis sur le premier tome ¤

 

L'histoire :

Après des années passées dans l'orphelinat des Highlands en écosse, Susan goûte enfin au bonheur d'être accueillie par Helen Hopper, la femme au parfum perdu.
Très vite, pourtant, le passé revient la hanter. Douze de ses aïeux démoniaques se sont installés non loin du manoir des Hopper, bien décidés à réveiller la malédiction qui pèse sur elle. ils ont laissé Eliot, le fils des Hopper, dont elle est follement amoureuse, entre la vie et la mort.
Dans sa lutte contre les puissances du mal, Susan peut compter sur la bienveillance d'Alfred, le grand-père fou au cœur tendre, et de Georgette, sa chienne facétieuse.
Malgré la malédiction et ses conséquences effroyables, elle veut devenir Susan Hopper...

 

Mon avis :

 

 C'est avec beaucoup de plaisir que je me suis plongée dans la suite des aventures de Susan, Eliot, Alfred et Georgette. J'ai retrouvé dans ce second tome tout ce qui m'avait plu dans le premier, cet univers sombre mais en même temps plein d'espoir, d'amour et d'optimisme. Il y a toujours autant de suspense et les personnages sont de plus en plus attachants. Les pauvres, ils ne sont vraiment pas épargnés ! Je n'aimerais pas devoir traverser les terribles épreuves qu'ils doivent affronter...

 

 J'ai trouvé ce second tome aussi réussi que le premier. Ca se lit vraiment bien. Il n'y a pas de passages longs ou qui traînent un peu. Tout est fluide, il y a de nombreux rebondissements et des scènes qu'on croirait avoir sous les yeux tellement elles sont bien décrites. Cette fois encore, je me suis évadée quelques heures. J'ai eu l'impression d'être aux côtés des Hopper dans leur propriété écossaise aussi fascinante qu'inquiétante mais dans laquelle on se sent bien. J'avais envie de les aider, j'avais peur pour eux, j'étais en colère et terrifiée. Je me suis beaucoup amusée et je n'avais pas du tout envie de les quitter. Ils forment une famille assez originale, mais tellement émouvante et attachante qu'on aimerait en faire partie... Je les quitte à contrecoeur et avec l'envie déjà bien présente de relire ces deux tomes fantastiques. Merci à Cendrine Wolf et à Anne Plichota pour cette belle aventure !

 

En quelques mots :

Un second tome qui tient toutes ses promesses et m'a passionné du début à la fin. Des personnages et un univers que j'ai pris plaisir à retrouver et que je n'avais pas du tout envie de quitter. Une lecture inquiétante, émouvante et pleine de surprises à ne manquer sous aucun prétexte !

 

Voir les commentaires

2016-05-02T15:09:44+02:00

L'Héritière des Raeven, tome 1 : Sorcière malgré elle

Publié par MyaRosa

Méropée Malo

412 pages, éditions Castelmore, février 2016

L'histoire :

Pour Assia, une nouvelle vie commence ! Assia, dix-neuf ans et bac en poche, rentre chez elle après des années en pension. Mais il n’y a personne pour l’attendre et elle apprend que toute sa famille est morte. La voilà seule au monde… La jeune fille découvre alors qu’elle est l’héritière d’une lignée de sorcières. Elle va devoir apprendre à manier ses nouveaux pouvoirs avec pour unique professeur un vieux grimoire, puisque sa mère n’est plus là. Assia n’est pas du genre à se laisser abattre : elle surmontera toutes les épreuves et éclaircira les circonstances qui ont mené à la mort des siens, parole de sorcière !

 

Merci à Livraddict et aux éditions Castelmore pour cette lecture.

 

Mon avis :

 

 Passionnée depuis toute petite par les histoires de sorcières, je n'ai pas hésité bien longtemps avant de me lancer dans ce roman à la couverture sublime et intrigante. Malheureusement, c'est déçue et frustrée que je ressors de cette lecture dont j'attendais beaucoup...

 

 Pour être honnête, j'ai eu du mal dès le début. J'ai trouvé que ça manquait vraiment de crédibilité et je n'ai pas réussi à m'attacher à Assia. Elle est trop parfaite pour qu'on y croit. Elle sait tout faire du premier coup et ne nous surprend jamais. Elle est lisse et sans contraste, pas assez mystérieuse et surprenante à mon goût pour une héroïne de roman.

 

 Quand au récit, je l'ai trouvé plutôt fade et sans surprise. Ca se lit bien, c'est vrai, mais on s'attend aux rebondissements, on les voit venir longtemps à l'avance. Tout est trop simple, trop téléphoné. Ca manque de surprises et de subtilité et aussi d'émotions. Je suis restée totalement hermétique à l'histoire et à ce qui arrive aux personnages. Ils ne m'ont pas tellement plu et je suis restée totalement extérieure à l'histoire. Si la seconde moitié m'a davantage convaincu car je l'ai trouvé plus aboutie, ça n'a malheureusement pas suffit à rattraper l'ensemble et mon impression générale. Il y a quelques bonnes idées mais qui sont, à mon sens, mal exploitées. Je ne suis pas emballée et je pense que c'est une lecture que je vais vite oublier.

 

En quelques mots :

Je n'ai pas aimé. Malgré quelques bonnes idées, l'ensemble est prévisible et manque de subtilité.

 

Voir les commentaires

2016-04-27T14:23:06+02:00

Susan Hopper, tome 1 : Le parfum perdu

Publié par MyaRosa

Anne Plichota & Cendrine Wolf

387 pages, XO éditions, mars 2013

L'histoire :

Et si vos cauchemars prenaient vie ?

Un manoir en Écosse… Susan n’en revient pas. Du haut de ses quatorze ans, elle savoure pour la première fois le confort d’un grand lit moelleux dans une chambre bien à elle. Et cela, grâce aux Hopper qui viennent de l’adopter.

Soudain, ce n’est plus la douceur du drap qu’elle sent sous ses orteils, mais un sol rocailleux et froid. Une brise glacée lui caresse les joues. En ouvrant les yeux, elle distingue une statue qui se découpe dans le brouillard. À ses pieds, les pierres tombales s’étendent à perte de vue. Un cimetière. Elle se trouve en plein milieu d’un cimetière. Et des tombes s’échappent lentement une ombre, puis une autre, et une autre encore…

Un rêve. Ce ne peut être qu’un rêve.

Mais si ce n’était pas le cas ?

Si la malédiction qui pèse sur Susan depuis sa naissance l’avait finalement rattrapée ?

 

Mon avis :

 

 Susan était toute jeune lorsqu'elle a perdu ses deux parents dans l'incendie de leur maison. Tellement jeune qu'elle n'a pas de souvenirs d'eux, si ce n'est une odeur qu'elle cherche en vain à retrouver. Après des années passées à errer dans un orphelinat et à changer fréquemment de familles d'accueil, Susan, quinze ans, est irrésistiblement attirée par la famille Hopper. Elle ne sait pas vraiment pourquoi, mais elle veut à tout prix intégrer cette famille. Quelque chose l'attend près d'eux, elle en est certaine. C'est ainsi que la petite orpheline solitaire se retrouve chez les Hopper, dans un très vieux manoir écossais chargé d'histoires et de secrets, dans une famille un peu particulière puisqu'elle est composée d'un ado qui, à cause de sa maladie, doit se protéger en permanence des rayons du soleil, d'un père gentil mais peu présent, d'une mère austère, d'un grand-père un peu fou qu'on tient à l'écart du manoir et de... Georgette. Ah Georgette, je préfère ne rien dire sur elle et vous laisser la découvrir...  Au fil des jours, Susan apprend à les connaître et s'ouvre peu à peu, mais malheureusement il semblerait qu'elle ne soit pas tout à fait en sécurité là-bas...

 

C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai dévoré ce premier tome des aventures de Susan Hopper. Le roman démarre très fort avec beaucoup de mystères et un prologue qui fait froid dans le dos. On se demande vraiment ce qui nous attend. J'ai adoré les personnages et ce qui m'a beaucoup plu, c'est qu'on a du mal à les cerner. On ne sait pas à qui faire confiance, on se demande qui a le plus de secrets, qui est dangereux et qui est bienveillant. On n'a pas vraiment de certitudes et c'est aussi déstabilisant que grisant. Il en va de même pour le domaine des Hopper qui est aussi fascinant qu'inquiétant avec sa superbe roseraie, son lac sombre, sa forêt mystérieuse, son potager luxuriant, ses domestiques, ses parquets qui grincent et ses pièces immenses chargées de meubles anciens et de souvenirs. On a envie d'en explorer chaque recoin et en même temps, on ne se sent pas tout à fait rassuré là-bas...

 

 L'histoire m'a beaucoup plu. Je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi sombre et effrayant et je me suis régalée ! Pour tout vous dire, j'ai tellement aimé que je n'ai pas attendu plus longtemps avant de me plonger dans le second tome qui vient juste de sortir. J'en ai d'ailleurs déjà dévoré un tiers et ça me plaît toujours autant. Si vous aimez les histoires mystérieuses, effrayantes et cauchemardesques avec des lieux chargés d'histoires et de secrets, des morts qui ne le sont pas vraiment et de terribles malédictions, vous allez être servis ! C'est un roman qui se dévore et qu'on n'a pas du tout envie de reposer. J'ai adoré !

 

En quelques mots :

Un roman sombre, effrayant et très addictif. J'ai adoré !

 

 

Voir les commentaires

2016-01-08T14:32:47+01:00

Emily et le miroir magique (#2)

Publié par MyaRosa

Emily Feather and the Secret Mirror

156 pages, Flammarion Jeunesse, août 2015, dès 9ans, 10€

L'histoire :

Emily est une petite fille ordinaire née dans une famille extraordinaire. Désormais, elle sait que derrière l'étrange porte de sa maison se cache un passage pour d'autres mondes magiques. Elle sait aussi que les autres membres de sa famille sont en réalité des fées, chargées de les protéger. Si seulement elle trouvait un moyen d'emporter un peu de cette magie à l'école...

 

Mon avis :

 

 Grâce aux univers extraordinaires qu'elle a su créer et grâce à ses petites héroïnes attachantes, Holly Webb remporte un franc succès depuis quelques années. Je suis sûre que vous avez déjà entendu parler de Rose, de Lily ou bien de Maisie Hitchins, mais connaissez-vous Emily ? Si vous n'avez pas encore fait sa connaissance, je vous invite à lire mon billet sur le premier tome de cette série : ici.

 

 Maintenant qu'elle sait la vérité sur sa famille, Emily est encore plus perdue et se pose des tas de questions. Elle se demande d'où elle vient, pourquoi ses parents biologiques l'ont abandonné et ce que renferme réellement le monde des fées. Et puis, elle s'interroge sur les autres créatures fantastiques qu'elle pensait réservées aux contes de fées. Si les fées existent, est-ce aussi le cas des créatures malfaisantes et terrifiantes qui peuplent les cauchemars des enfants ? Celles-ci peuvent-elles intégrer le monde réel ?

 

 Emily se sent encore plus seule et différente qu'avant. Elle souffre de ne pouvoir se confier à son amie Rachel et se demande si elle a vraiment sa place au sein de cette famille. Elle est toujours perdue dans ses songes ce qui ne fait qu'envenimer les choses avec cette peste de Katie qui se moque d'elle quotidiennement à l'école. Emily est tiraillée entre le monde réel et le monde des fées. Elle a promis de ne jamais retourner là-bas, mais elle est irrésistiblement attirée par cet univers. Arrivera-t-elle à trouver sa place quelque part ?

 

 J'ai beaucoup aimé cette lecture. Quel plaisir de retrouver Emily et sa famille ainsi que cet univers féerique vraiment enchanteur ! Emily est une petite héroïne qui se cherche et je la trouve vraiment attachante. J'adore les descriptions de sa maison biscornue ainsi que tous ces passages durant lesquels elle prépare des gâteaux pour se calmer et oublier tous ses soucis. J'ai hâte de la retrouver dans de nouvelles aventures et je ne peux que recommander cette série aux enfants qui aiment ou qui voudraient découvrir la magie et le fantastique (à partir de 9 ans).

 

En quelques mots :

Une lecture mignonne comme tout qui devrait plaire aux amateurs d'aventures extraordinaires. C'est parfait pour initier les plus jeunes au fantastique et c'est aussi une belle façon de parler avec les enfants de la différence, de l'adoption, du harcèlement scolaire ou des difficultés d'intégration.

 

 

Voir les commentaires

2015-09-28T11:48:13+02:00

Quand vient l'orage

Publié par MyaRosa

Marie-Hélène Delval

233 pages, éditions Bayard Jeunesse, septembre 2015

L'histoire :

Il est des légendes qui jamais ne s'éteignent...

Que faire quand on est coincé pour les vacances dans un petit village de montagne, entre des parents qui ne cessent de se disputer, et immobilisé par une méchante entorse ? Antoine décide d’en profiter pour se mettre à l’écriture d’un roman – fantastique, bien sûr, le genre qu’il préfère ! Une légende locale lui fournit le début de son intrigue: l’histoire de deux cavaliers que l’on entend galoper les nuits d’orage, et d’une mystérieuse jeune fille, morte depuis neuf siècles, qu’il faut pourtant protéger…

Mais on devrait se méfier des histoires qui survivent au passage du temps. Car elles ont le pouvoir d'envoûter les garçons de seize ans, au point de les conduire sur des chemins dangereux...

 

Mon avis :

 

 Lorsque j'ai croisé ce roman, j'étais convaincue qu'il allait me plaire. La jolie couverture, le résumé, l'histoire mystérieuse et inquiétante... J'étais vraiment impatiente de le commencer, mais mon enthousiasme est vite retombé...

 

 Il y a quelques années, j'avais été moyennement convaincue par "La Dame rouge", un autre roman de Marie-Hélène Delval. L'histoire était envoûtante, mais le récit était bien trop court. Ici, c'est un peu le contraire... Une fois le décor planté et les bases posées, j'ai vite trouvé le temps long. J'avais l'impression de tourner en rond, de relire la même chose. Il ne se passait pas grand chose et malgré l'écriture poétique et très agréable de l'auteur, il m'a manqué du suspense et un peu de frissons aussi.

 

 Il y a des élements qui m'ont plu : le contexte, le mal-être et la situation familiale un peu compliquée du personnage qui le poussent à se raccrocher à ce qu'il aime : les histoires fantastiques et les vieilles légendes, la mince frontière entre le réel et l'imaginaire et aussi le fait qu'il soit question d'écriture et d'inspiration, mais ça n'a pas suffit. Je n'ai pas été emportée par l'histoire. Je suis restée extérieure à la situation et pas réellement touchée. Je pense que c'est une lecture dont je garderai peu de souvenirs. C'est dommage...

 

En quelques mots :

Une intrigue intéressante mais qui malheureusement tourne vite en rond. Il m'a manqué du suspense, des frissons, de l'émotion... Ca ne m'a pas emballé.

 

Voir les commentaires

2015-09-02T19:48:04+02:00

Le Dernier brûleur d'étoiles

Publié par MyaRosa

Sophie Val-Piguel

860 pages, éditions France Loisirs (Nouvelles plumes), juillet 2015

L'histoire :

À la suite d'un étrange cauchemar, la vie de Gwenvael bascule. Contraint de fuir l'orphelinat où il vit depuis toujours, le jeune homme tente de donner un sens aux mystérieuses paroles prononcées par le directeur de l'institut juste avant son départ : « Trouve Calypso ».

Lorsqu'il est attaqué par une horde d'hommes des bois et capturé par un redoutable guerrier, Gwenvael comprend qu'il a franchi les portes d'un autre monde. Et s'il n'avait pas toujours vécu à l'orphelinat ? S'il était Celui qu'ils attendaient tous ?

 

 

Mon avis :

 

 Le synopsis de ce roman me tentait bien mais pour être honnête, j'avais quelques appréhensions avant de commencer ce livre. J'avais peur que ce soit du réchauffé, du déjà-vu et surtout c'est la taille imposante de cette belle brique (plus de 850 pages quand même) qui m'effrayait beaucoup et m'a fait repousser ma lecture plusieurs fois. Il faut dire aussi qu'en ce moment j'ai un rythme d'escargot...  Finalement, j'avais tort et c'est tant mieux ! J'ai été agréablement surprise par ce livre et j'ai passé un très bon moment en compagnie de Gwenvael.

 

 Sophie Val-Piguel nous entraîne immédiatement dans son univers et on se laisse facilement prendre au jeu. Son écriture est agréable et le monde qu'elle a conçu est intéressant sans pour autant être trop complexe. On comprend vite qui sont les méchants et qui sont les gentils, ce qui m'a parfois fait lever les yeux au ciel, je l'avoue, car ça me semblait un peu trop simple. Pourtant, il y a des rebondissements et des secrets que je n'avais pas vu venir et qui ont été de bonnes surprises. On n'échappe pas à quelques stéréotypes et ficelles un peu grosses, mais rien de bien méchant.

 

 J'aurais aimé que l'intrigue soit un peu plus complexe et moins prévisible parfois, mais j'ai vraiment passé un très bon moment et je n'ai pas vu le temps passer. J'ai dévoré cette belle brique qui me faisait tant peur sans même m'en rendre compte tellement j'étais plongée dans cet univers. Même si son épaisseur peut rebuter ou effrayer un peu, je recommande cette lecture aux jeunes adolescents qui aiment lire et s'évader dans des univers fascinants et surprenants. Ils ne seront pas déçus du voyage, j'en suis certaine !

 

Ce livre a obtenu le prix de l'imaginaire 2015. Un grand concours est organisé via facebook par les éditions France Loisirs. N'hésitez-pas à tenter votre chance : ICI

 

En quelques mots :

Un univers très intéressant et une histoire pleine de rebondissements. Un livre à recommander aux jeunes adolescents qui ne doivent pas être effrayés par l'épaisseur de l'ouvrage : ça se lit vraiment tout seul et c'est difficile à lâcher !

 

 

¤¤¤

En ce moment, les éditions France Loisirs proposent une offre d'adhésion à leur club très intéressante : 3 livres au choix pour 1€ chacun + le roman "Le Dernier brûleur d'étoiles" en cadeau. Pour plus d'infos, cliquez ici.

 

En partenariat avec les éditions France Loisirs, j'organise un concours sur ma page facebook pour gagner "Le Dernier brûleur d'étoiles" de Sophie Val-Piguel.

 

Le concours est ouvert à la France, à la Belgique, à la Suisse, à la Guadeloupe, à la Martinique et à la Réunion jusqu'au 25 septembre inclus et se déroulera uniquement sur facebook.

 

Pour plus d'infos, rendez-vous ici. Bonne chance à tous !

 

Voir les commentaires

2015-08-03T12:21:36+02:00

Fairy Oak, tome 1 : Le Secret des jumelles

Publié par MyaRosa

Fairy Oak: Il Segretto delle Gemelle - Elisabetta Gnone

344 pages, éditions Kennes, septembre 2015

L'histoire :

Depuis plus de mille ans, quand sonne minuit, dans les maisons de Fairy Oak se produit un fait magique : de minuscules fées lumineuses racontent des histoires d'enfants à des sorciers aux bons yeux émus et attentifs.
Insolite n'est-ce pas?!
Chacun sait que les fées et sorcières ne s'entendent pas bien et que les sorcières n'aiment pas du tout les enfants.
Mais nous sommes dans la Vallée de Verte-Plaine, dans le village de Fairy Oak, et ici, les choses se passent toujours un peu différemment...

 

Merci à Babelio et aux éditions Kennes

 

Mon avis :

 

 Le nom d'Elisabetta Gnone vous est peut-être familier puisque l'auteur est à l'origine de la série W.I.T.C.H. et est également journaliste chez Disney. On peut notamment retrouver sa plume dans des mensuels comme Bambi, Winnie l'Ourson ou encore Minnie & Cie. Depuis quelques années, elle se consacre à l'écriture de Fairy Oak, une série fantastique qui devrait plaire aux plus jeunes et dont le premier tome sortira en France à la rentrée.

 

 

 J'ai d'abord été charmée par l'objet-livre. Les éditions du Kennes ont fait un joli travail. La couverture est brillante et possède des rabats et on découvre à l'intérieur de superbes illustrations en noir & blanc ainsi que des encartes magnifiquement illustrés (et en couleurs !) présentant les personnages et les décors de l'histoire. C'est magnifique !

 

 

 En ce qui concerne l'histoire, je dois avouer que j'ai été un peu déroutée. Si le début m'a enchanté, j'ai trouvé que ça partait rapidement dans tous les sens et je me suis demandée comment les plus jeunes pourraient s'y retrouver. C'est assez confus au début, mais tout s'éclaircit par la suite. L'univers est vraiment sympathique, il y a de très bonnes idées, et j'ai aimé séjourner dans cet endroit où les humains et les êtres magiques cohabitent. Les personnages sont vraiment amusants et il y a des scènes très drôles que j'ai pris plaisir à lire.

 

 

 Mis à part le début un peu confus, le reste du livre est très accessible et devrait plaire aux plus jeunes qui aiment déjà ou veulent découvrir le fantastique. C'est assez simple et prévisible pour un lecteur adulte, mais je pense que c'est parce qu'il s'agit d'un premier tome. Tout se met en place tranquillement et laisse présager de nombreux rebondissements dans les tomes à venir. Malgré quelques petits bémols, j'ai passé un bon moment et je lirai la suite des aventures de Pervinca et Vanilla avec grand plaisir. Que pensez vous des couvertures ? Moi, j'adore !

 

 

En quelques mots :

Un premier tome un peu confus et prévisible mais qui laisse présager des rebondissements et des surprises dans les tomes à venir. Un univers enchanteur et des personnages attachants. Un livre qui devrait plaire aux jeunes lecteurs (dès 8-10 ans).

 

Voir les commentaires

2015-03-20T08:14:52+01:00

Archie Greene et le secret du magicien

Publié par MyaRosa

Archie Greene and the magician's secret - D. D. Everest

342 pages, éditions Bayard Jeunesse, mars 2015

L'histoire :

À 12 ans, un jeune garçon, Archie Greene devient apprenti-relieur au Musée des collections magiques, et découvre qu’il a un don : celui de parler aux livres !

 

Mon avis :

 

 J'ai totalement craqué pour la jolie couverture de ce livre, surtout pour les illustrations que l'on trouve à l'intérieur, sur les rabats. Il ne m'a pas fallu bien longtemps pour être charmée par ce roman. Rien que le titre du premier chapitre - Un gâteau d'anniversaire pour personne - a aiguisé ma curiosité et j'ai lu presque tout le reste d'une traite.

 

 Ce que j'ai préféré, c'est découvrir tout cet univers mystérieux en même temps qu'Archie. Au début du roman, il habite chez sa grand-mère et reçoit un étrange paquet qui va l'amener à découvrir un univers magique dont il ignorait totalement l'existence ainsi qu'une partie de son histoire personnelle et celle de sa famille. Il se rend compte qu'on lui a caché beaucoup de choses, jusqu'à l'existence d'une tante et de cousins, et il ne comprend pas bien pourquoi...  J'ai aussi beaucoup aimé tous les passages qui se déroulent au sous-sol de la librairie, chez les cousins d'Archie - sa tante fait toujours de délicieux repas avec des mélanges étonnants comme par exemple, un gâteau à la sardine ! - et aussi lorsqu'ils vont boire du chocolat chaud ou du jus de fruits rouges peu ordinaires au salon de thé La Plume.

 

 C'est difficile de ne pas penser à Harry Potter en lisant ce livre. Il y a beaucoup de similitudes... Néanmoins, ça ne m'a pas empêché d'apprécier cet univers, loin de là, surtout que le monde magique d'Archie Greene tourne autour des livres ! Tout se passe dans des bibliothèques, dans une librairie, dans une maison dont les murs sont couverts de livres du sol au plafond. Des livres dangereux qui détiennent la plus noire des magies, mais aussi des livres protecteurs, des livres pop-up et pop-out qui renferment toutes sortes de personnages et de créatures fascinantes, des livres captivants qui vous aspirent littéralement entre leurs pages, des livres qui parlent du passé mais qui peuvent aussi prédire l'avenir, conseiller, encourager... Il est question aussi de chuchoteurs, ce sont des personnes rares et recherchées qui arrivent à communiquer avec les livres. Vous vous doutez bien que l'amoureuse des livres que je suis a adoré tout cet univers fabuleux...

 

 Je pense que ce livre peut être accessible pour de jeunes lecteurs qui lisent déjà des romans seuls. Le texte est écrit gros et les chapitres sont très courts. D. D. Everest nous offre avec ce premier tome une belle entrée en matière dans son univers. On y croise des personnages sympathiques - Archie, Ronce, Chardon,... - d'autres plus mystérieux dont on doute encore de l'honnêteté et tout un tas de créatures étonnantes comme le dragon-mouche, le loup-flamma, le serre-livres,... L'auteur a réussi à aiguiser ma curiosité jusqu'à la fin et je suis impatiente de découvrir la suite des aventures d'Archie Greene.

 

"- [...] Les livres Captivants. Ceux-là, il faut vraiment s'en méfier.

- Comment un livre captivant peut-il être dangereux ? demanda Archie, dubitatif.

- Ils sont redoutables, crois-moi ! insista la jeune fille d'un ton grave. Les livres Captivants t'attirent à l'intérieur de leurs pages, et font de toi un personnage de l'histoire. [...] Tu risques d'être définitivement pris au piège." (Page 143)

 

 

En quelques mots :

Un premier tome très réussi qui nous transporte dans un univers magique et fascinant dans lequel les livres sont à l'honneur. J'ai passé un très bon moment et j'attends la suite avec impatience.

 

 

Voir les commentaires

2015-03-07T20:14:38+01:00

Emily et la porte enchantée (Holly Webb)

Publié par MyaRosa

Emily et la porte enchantée

(Emily Feather and the Enchanted Door)

Holly Webb

Catégorie(s) : Roman jeunesse - Fantastique

Edition / Collection : Flammarion

Date de parution : 18 mars 2015

Nombre de pages : 148

Prix : 10€

Dès 8 ans

 

Quatrième de couverture :

"Emily enfouit son visage dans l'oreiller. Pourquoi voyait-elle des choses invisibles pour les autres ? Elle n'avait aucune envie de voir des choses étranges. Surtout là, maintenant, dans l'obscurité."

 

Emily adore sa maison biscornue. Pourtant, en ce moment, il s'y passe des choses étranges : elle voit les portes changer de couleur ou de place, et ses nuits sont agitées de rêves incompréhensibles... Comme personne autour d'elle ne semble y accorder d'importance, la fillette s'interroge. Qui est-elle vraiment ? Et que lui cache sa famille ? Emily est bien décidée à le découvrir.

 

 

 Après nous avoir émerveillé et fait voyager avec les aventures de Rose, Lily et Maisie, Holly Webb revient avec une toute nouvelle série de quatre livres mettant en scène la jeune Emily et sa famille. Je me suis plongée dans le premier tome et j'ai A-DO-Ré ! Quelle pépite ! Ce roman m'a fait rêver. J'ai passé un très bon moment et j'ai eu l'impression de redevenir une petite fille...

 

 Emily est une petite fille de dix ans pétillante et pleine de vie qui adore cuisiner. Elle passe beaucoup de temps à chercher de nouvelles recettes et à faire des gâteaux pour régaler toute sa famille. Son père écrit des romans fantastiques et sa maman aux doigts de fée confectionne des tenues fantastiques avec de superbes tissus. Emily a aussi des frères et soeurs : Robin, un petit garçon espiègle de huit ans, et des jumelles, Lark et Lory, qui sont un peu plus âgées. Leur maison n'est pas toujours bien rangée et leurs parents, trop occupés à écrire ou à coudre, oublient souvent de préparer les repas, mais en dehors de ça, leur existence est tout à fait normale.

 

 Pourtant, il commence à se passer des choses étranges autour d'Emily. Elle fait des rêves bizarres, se réveille dans un endroit alors qu'elle pensait être dans un autre, a l'impression de voir des choses bouger dans les miroirs de sa maison et les portes changer de couleur. Emily essaie d'en parler autour d'elle mais personne ne la prend au sérieux. Aurait-elle lu trop de contes de fées ?

 

 J'ai lu ce livre en apnée, sans pouvoir m'arrêter. C'est simple, j'ai tout aimé. Cette petite Emily qui se sent un peu à part m'a tout de suite beaucoup plu ainsi que sa famille. J'ai aimé leur maison chaleureuse et étonnante à l'atmosphère si particulière et tous ces mystères qui entourent les rêves et les visions d'Emily. Fantasmes et réalité se mélangent et nous emportent dans un univers magique et merveilleux, entre rêve et réalité, dans lequel on croise des personnages de contes de fées, des farfadets, des fées, des ondines et autres créatures fantastiques et légendaires. Voilà une très bonne entrée en matière et une façon originale de parler de la différence et des difficultés que l'on peut avoir à trouver sa place. J'attends la suite avec beaucoup d'impatience.

 

 

En quelques mots :

Coup de coeur pour ce roman féerique et merveilleux qui m'a fait passer un très bon moment. Je le recommande fortement. A lire dès 8 ans !

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog