Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-01-28T12:50:38+01:00

À la vie à la mort

Publié par MyaRosa

Paule du Bouchet

125 pages, éditions Gallimard (Scripto), septembre 2002, 7,90€

Quatrième de couverture :

Mai 1944. Il neige des fleurs de cerisier. Derrière ce brouillard de neige, un brouillard de larmes. Un petit garçon voit sa mère disparaître à jamais au bout d'un champ.
Avril 1918. Le soldat est beau comme une photo. Il a dit qu'il était américain. Qu'il repartait pour le front et qu'il voulait offrir un cadeau à une femme. Juliette l'a conseillé au mieux, elle y a mis tout son coeur. Un poudrier. Il a dit qu'il voulait y faire graver des initiales...

A travers sept nouvelles de guerre, des guerres de notre histoire proche, un fil, ténu comme une anecdote : celui de la vie qui continue, de la conscience qui parle trop clair, de l'amour plus fort que la guerre, de la mémoire qui ne s'éteint jamais.
A la vie, à la mort.

 

Mon avis :

 

 Je termine cette lecture sincèrement touchée par ces histoires et profondément émue par les personnages croisés au fil des pages. Avec beaucoup de sensibilité et d'émotions et au travers de sept nouvelles poignantes, Paule du Bouchet nous parle de la Première Guerre Mondiale et de la Seconde Guerre mondiale. Les histoires qu'elle nous raconte auraient pu être celles de nos grands-parents, de nos arrière-grands-parents, d'un cousin éloigné ou bien du voisin d'à côté. On a tellement de mal à réaliser que de telles horreurs ont pu se produire il y a si peu de temps, et pourtant... 

 

 Dans les nouvelles de ce recueil, on croise des personnages ordinaires auxquels on s'identifie facilement et qui vont être ou ont été confrontés à la guerre, à l'impensable. Il y en a qui cherchent un proche disparu, d'autres qui s'accrochent grâce à l'amour, un petit garçon qui fait tout pour se montrer digne de la promesse faîte à son papa avant la guerre, un homme revenu du front pour qui plus rien n'a de sens, des femmes et des enfants envoyés dans des camps de concentration, des enfants privés de l'insouciance qui devraient les caractériser et obligés de grandir plus vite, des résistants, des enfants qui cherchent ou attendent désespérement leurs parents, des jeunes qui risquent leur vie pour aller au bout de leur conviction ou sauver quelqu'un, des gens qui n'arrivent plus à avancer et vivent dans le passé comme si tout s'était arrêté et d'autres qui s'efforcent de continuer malgré tout ou de s'offrir l'illusion d'un quotidien ordinaire...

 

 Tant de vies gâchées, de destins brisés, de projets balayés, de familles séparées, d'enfance et d'innocence volées, de rêves envolés, mais aussi et surtout, tellement de courage et de force pour lutter, pour affronter, pour se reconstruire, pour vivre et aimer malgré tout, à la vie, à la mort. Ce recueil, écrit avec beaucoup de justesse et de sensibilité, nous bouscule, nous bouleverse et nous marque à jamais. Parce que derrière l'horreur et l'injustice, il y a beaucoup de sacrifices, de générosité, d'humanité et d'espoir et parce que l'auteur arrive à nous montrer la lumière derrière la noirceur. Elle parvient à nous faire ressentir les couleurs et les saveurs de la nature et des paysages qu'elle nous décrit qui poursuivent leur course comme si tout tournait rond dans le monde, comme si rien n'avait changé. Avec beaucoup d'aisance, elle nous fait ressentir la bonté, la force et l'humanité des personnages qu'elle nous présente. C'est une lecture poignante et indispensable qui ne peut laisser personne indifférent. Pour que jamais tout cela ne se reproduise et tombe dans l'oubli...

 

En quelques mots :

Un recueil poignant et bouleversant à mettre entre les mains des jeunes et des moins jeunes pour que personne, jamais, n'oublie...

 

(disponible en poche depuis le 14 janvier)

 

"Joseph avait dix ans quand sa mère disparut un jour à ses yeux au bout d'un champ de cerisiers en fleur, à flanc de montagne. C'était en mai 1944, un matin, et avec cette disparition, ce fut toute sa vie qui sombra. Tout ce qui précéda immédiatement cet instant fut englouti corps et biens. Joseph resta seul avec la silhouette de sa mère perdue dans un brouillard de fleurs de cerisiers. Tout ce qui se passa ensuite disparut aussi, comme si cela était arrivé à un autre que lui. Pendant des mois, des années, Joseph attendit sa mère."

 

Voir les commentaires

commentaires

Marielle 30/01/2016 21:44

Ce recueil de nouvelles doit être bouleversant !
Merci pour cette belle découverte tu en parles si bien en plus ...

MyaRosa 01/02/2016 09:06

Oh merci, Marielle. C'est gentil. C'est un très beau recueil qui mériterait d'être plus connu.
J'espère que tu as passé un bon week-end. Je file faire un tour sur ton blog. Bonne journée.

Les carnets de Manou 30/01/2016 10:01

Merci ma Mya pour ton avis sur ce livre qui me fait super envie. Gros bisous ma Mya et bon week end.

lily

MyaRosa 01/02/2016 09:07

Il est vraiment très beau, ce recueil.
Bonne journée ma Lily. J'espère que tu as passé un bon week-end.

Nancy 28/01/2016 18:35

Merci pour cette émouvante chronique, Mya.
Elle donne vraiment envie de découvrir le roman et ses différents personnages.
Belle soirée à vous !

MyaRosa 28/01/2016 22:13

C'est un recueil vraiment bouleversant. Une lecture que je n'oublierai pas.
Je vous souhaite une belle soirée, Nancy.

Laurette 28/01/2016 16:37

Très belle présentation d'un livre que je vais me procurer tant il semble magnifique. Merci pour cette découverte.
Laurette

MyaRosa 28/01/2016 22:15

Bonsoir Laurette,

Je ne peux que t'y encourager. Il est vraiment très émouvant, ce recueil.
Je te souhaite une belle soirée.

Blandine 28/01/2016 15:05

J'imagine ton émotion à la lecture de ces nouvelles, que tu retranscris très bien. Tant de destins brisés, de vies abîmées et sur tant de générations...Non, il ne faut pas (les) oublier.
Merci beaucoup pour ce titre que je note de suite!
Bonne journée,
Blandine.

MyaRosa 28/01/2016 15:08

C'est un recueil à découvrir absolument. Il vient de sortir en poche, en plus.
C'est un livre que je vais conserver précieusement, relire et faire lire à mes enfants plus tard, c'est certain.
Bel après-midi, Blandine.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog