Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2014-02-28T05:00:00+01:00

Le Cercle des amies

Publié par MyaRosa

Le Cercle des amies

(Circle of friends)

Maeve Binchy

couv75898828

Catégorie(s) : Littérature irlandaise - roman contemporain

Edition / Collection : Pocket

Date de parution : 5 décembre 2013

Nombre de pages : 760

Prix : 8,10€

 

L'histoire :

Septembre 1957, jour de rentrée à l'université de Dublin. Parmi les étudiants qui se pressent dans les rues de la ville, trois jeunes filles : Benny, Eve et Nan. Pour ces jeunes filles, l'université, c'est l'unique moyen d'échapper au destin médiocre qui les attend. Celui d'une vie monotone dans un village de campagne comme Knockglen, où sont nées Benny et Eve, compagnes d'enfance. Nan, fille d'ouvrier ne rêve, elle, que d'un mariage prestigieux.Apprentissages, désillusions, révélations, la vie à vingt ans, dans la capitale, réserve bien des surprises...

 

monavis2

 

 Lorsque j'ai choisi ce livre, je n'avais jamais entendu parler de Maeve Binchy. J'ai craqué sur la jolie couverture et le résumé derrière lesquels je voyais un joli voyage, une immersion dans l'Irlande des années 50. Je n'avais pas fait attention au nombre de pages et pour être honnête, je crois que si je l'avais vu avant je ne me serai pas lancée dans cette lecture. Je sais, c'est stupide, mais j'ai beaucoup de mal à me lancer dans ce que j'appelle des pavés, tous ces livres qui font plus de 400 pages. J'ai un peu honte de l'avouer car je ne cherche pourtant pas des lectures faciles, vites lues, vites oubliées, mais j'associe sans le vouloir ces énormes livres à l'ennui. Et pourtant, les rares pavés que j'ai osé affronter se sont avérés être presque toujours de merveilleuses lectures. Et il en va de même pour celui-ci... Pas une seconde je n'ai trouvé le temps long et pour tout vous dire, mon seul regret concernant ce roman est de l'avoir déjà terminé et de laisser ici tous ces personnages dont j'ai partagé le quotidien pendant un moment.

 

 L'histoire se déroule en Irlande, à la fin des années cinquante. Eve et Benny sont les meilleures amies du monde. Elles vivent depuis toujours à Knockglen, un village un peu perdu où tout le monde connaît tout le monde et sont très excitées à l'idée de partir à Dublin pour leurs études. Là-bas, elles font la connaissance de Nan, une fille éblouissante et mystérieuse, mais aussi de Jack, Aidan, Sean, Carmel, Bill, Sheila,... Ils vont rapidement former un petit cercle d'amis que nous allons suivre au fil des mois. Amour, amitié, rêves, apprentissage de la vie, désillusions et révélations seront au rendez-vous !

 

 Comme j'ai aimé ce roman ! Si je devais le décrire sans trop en dire, je vous dirais que c'est comme regarder un bon feuilleton. C'est réconfortant, amusant et on l'on suit chaque petit rebondissement, chaque révélation avec beaucoup d'intérêt. Dans ce roman, il se passe tout et rien en même temps. On suit le quotidien de tout un tas de personnages, des tranches de vie. Il y a des petits moments qui pourraient paraître insignifiants mais sont délicieux et il y a aussi des secrets, des mensonges et des drames qui viennent pimenter le tout. Qu'est ce que c'est addictif et plaisant ! J'ai passé un très bon moment. Et puis que dire de Knockglen ? On nous parle de Dublin dans le résumé, mais il est surtout question de ce petit village endormi qui s'éveille sous nos yeux. C'est un personnage à part entière. J'ai l'impression d'y avoir séjourné, de connaître cet endroit comme ma poche, de pouvoir vous raconter tout un tas d'histoires sur chacun de ses habitants comme si j'y avais moi-même vécu. Quelle étrange sensation ! Ca m'a beaucoup plu !

 

 J'ai aimé suivre toutes ces histoires palpitantes et je me suis profondément attachée aux lieux et aux personnages. Benny, Eve, Mère Francis, Heather, Kit, Fonsie, Patsy, et bien d'autres... Ils sont tous tellement attachants ! Et il y en a d'autres que j'ai adoré détester et pourtant, l'auteur arrive même à les rendre plus humains à nos yeux. J'ai aimé voir tous ces personnages s'épanouir, s'aider, voir Benny s'émanciper un peu et devenir une femme. C'est un roman qui m'a fait rire, qui m'a fait hurler de rage et qui m'a aussi beaucoup émue. C'est un roman qui met l'amitié, l'entraide et la générosité à l'honneur. Je me suis régalée et je suis bien contente d'avoir encore de nombreux romans de Maeve Binchy à découvrir. Celui-ci date de 1990 et n'a pas pris une ride ! L'écriture de Maeve Binchy est absolument délicieuse. Elle avait un talent de conteuse incroyable. Elle décrit à merveille la condition des femmes dans les années cinquante et brosse un portrait très intéressant de l'Irlande de cette époque, partagée entre tradition et modernité.

 

 Je viens de découvrir qu'il existe une adaptation cinématographique de ce roman (qui porte le même titre) avec Colin Firth et Chris O'Donnell. L'avez-vous vue ? J'espère la voir très prochainement mais apparemment, le DVD n'est jamais sorti en version française. Quel dommage !

 

85 86 87.jpg 88.jpg 89-copie-1.jpg

 

En quelques mots :

Un roman très addictif qui se dévore comme un bon feuilleton télévisé. On suit les personnages et les nombreux rebondissements avec plaisir et émotions. C'est une lecture douillette et chaleureuse qui m'a énormément plu et j'espère pouvoir me plonger très prochainement dans un autre roman de Maeve Binchy.

 

6775.jpg

Voilà la bande-annonce du film ainsi qu'un passage délicieux sur Benny et Jack (à ne pas regarder en entier si vous n'avez pas lu le roman).


Voir les commentaires

2014-02-28T04:01:00+01:00

Sorties poche à ne pas manquer #75

Publié par MyaRosa

sortieslitterairesenpoche

 

 

51ThxbZeldL._SY445_.jpgLes Filles au chocolat, tome 1 : Coeur cerise ¤ Cathy Cassidy

¤ Mon avis sur ce roman ¤

6 mars 2014

Cherry, 13 ans, et son père Paddy s’installent en Angleterre chez Charlotte, sa nouvelle compagne qui a quatre filles : Coco, 11 ans ; les jumelles Summer et Skye, 12 ans, et Honey, 14 ans. Cherry est ravie de faire partie d’une famille nombreuse. Mais, à peine arrivée, elle craque bien malgré elle pour Shay, le petit copain de Honey. Voilà qui ne va pas arranger la cohabitation déjà difficile avec Honey, la seule à ne pas accepter l’arrivée de son nouveau beau-père ! Alors que tous participent à la création d'une fabrique artisanale de chocolats, Cherry se retrouve partagée entre l’affection pour ses nouvelles soeurs et le charme irrésistible de Shay…

 

51-8j4XN9cL._SY445_.jpgLes Filles au chocolat, tome 2 : Coeur guimauve ¤ Cathy Cassidy

¤ Mon avis sur ce livre ¤

6 mars 2014

Skye et Summer Tanberry sont des jumelles identiques, et Skye aime sa soeur Summer plus que quiconque au monde. Elles font tout ensemble; mais récemment, Skye a eu envie d'être aussi cool que sa soeur. C'est l'histoire de sa vie. Et quand son ami Alfie lui avoue être tombé amoureux non pas d'elle mais de Summer, cela la blesse.
Skye veut avoir sa propre personnalité, mais avec une jumelle aussi cool, comment peut elle faire?
Est ce que Skye réussira à sortir de l'ombre de sa soeur et a trouver sa propre manière de briller?

 

 

9782264061065.JPGL'âge des miracles ¤ Karen Thompson Walker

20 février 2014

Une journée d'octobre apparemment comme les autres, l'humanité découvre avec stupeur que la rotation de la Terre a ralenti. Les jours atteignent progressivement vingt-six, vingt-huit puis trente heures. Tandis que certains voient dans ce changement inexpliqué un signe que la fin est proche et cèdent à la panique, d'autres, au contraire, s'accrochent coûte que coûte à leur routine, comme pour nier l'évidence. Bientôt, la gravité est modifiée et certaines personnes sont touchées par un syndrome provoquant des malaises à répétition, les oiseaux sont désorientés et s'écrasent, les marées se dérèglent et les baleines s'échouent... En Californie, Julia est le témoin de ce bouleversement, et de ses conséquences sur la communauté, sa famille, et elle-même. Adolescente à fleur de peau, elle entre dans l'âge ou son corps, son rapport aux autres et sa vision du monde changent : l'âge des miracles. Entre roman d'anticipation et d'apprentissage, L'Age des miracles est un livre visionnaire sur la capacité d'adaptation de l'Homme, poussée ici à son paroxysme.

 

9782253177845-T-copie-1.jpgLe Voleur de regards ¤ Sebastian Fitzek

12 mars 2014

Celui que les médias berlinois ont surnommé le Voleur de regards a de nouveau frappé. Comme à son habitude, il a tué une femme avant d’enlever son enfant. Dans la main de sa victime : un chronomètre qui a commencé à égrener les secondes… Mais cette fois, on a également retrouvé le portefeuille d’Alexander Zorbach sur la scène du crime. Ancien policier devenu journaliste, celui-ci est alors pris dans l’engrenage d’un jeu machiavélique. Il sait qu’il ne dispose que de 45 heures et 7 sept minutes pour découvrir où l’enfant est retenu prisonnier – et ainsi prouver son innocence. Le compte à rebours est lancé… Encore une fois, le numéro 1 allemand du suspense psychologique (Thérapie, Ne les crois pas…) signe un thriller haletant, qui devrait étonner les lecteurs les plus blasés.

 

9782253177296-T.jpgDelirium ¤ Lauren Oliver (réédition)

¤ Mon avis sur ce roman ¤

19 mars 2014

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes… « Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »

 

9782253177197-TLe Protectorat de l'ombrelle, tome 4 : Sans coeur ¤ Gail Carriger

19 mars 2014

Lady Alexia Maccon a de nouveau des problèmes. Sauf que cette fois elle n’y est vraiment pour rien. Un fantôme fou menace la reine ! Alexia est sur l’affaire et suit une piste qui la conduit droit dans le passé de son époux. Mais la coupe est pleine quand sa sœur rejoint le mouvement des suffragettes – choquant !, avec la dernière invention mécanique de Madame Lefoux et une invasion de porcs épics zombies… Avec tout ça, Alexia a à peine le temps de se souvenir qu’elle est enceinte de huit mois ! Alexia découvrira-t-elle qui tente d’assassiner la reine Victoria avant qu’il soit trop tard ? Les vampires sont-ils encore coupables, ou est-ce qu’un traitre se cache parmi eux ? Et qui ou quoi, exactement, a élu résidence dans le deuxième dressing préféré de Lord Akeldama ?

 

9782253179245-T.jpgLa Vie devant ses yeux ¤ Laura Kasischke (réédition)

2 avril 2014

Diana vient d'atteindre la quarantaine ; elle a apparemment tout pour être heureuse : un mari professeur de philosophie, une jolie petite fille et une belle maison. Elle est cette mère de famille américaine typique, qui accompagne les sorties scolaires de sa fille, qui cuisine admirablement et enseigne le dessin à mi-temps. Pourtant le passé - et l'événement traumatisant qui en est au cœur - ne cesse de la hanter, par bouffées, et ces flashes sont autant de ruptures dans la narration du présent de Diana. Par un effet d'éclatement chronologique, Laura Kasischke crée une sorte de science-fiction « domestique ». Quant à l'époque, tout le jeu du roman consiste à nous faire peu à peu découvrir que le présent de l'histoire se situe en fait dans l'avenir, puisque l'héroïne, qui avait environ dix-huit ans à la fin des années 90, a maintenant une quarantaine d'années : le présent de l'histoire se situe donc aux environs de 2020 et rien ne semble avoir changé entre ce que l'on peut connaître de l'Amérique de l'an 2000 et cette époque imaginaire.

 

9782253179467-T.jpgLes Murmures de la terre ¤ Véronique Biefnot

2 avril 2014

Frappée d’amnésie, hantée par d’insoutenables cauchemars, Naëlle, malgré l’aide de Simon, n’a plus goût à la vie. Son compagnon l’incite à entreprendre un trekking méditatif en Bolivie, pour échapper à ses tourments et tenter de cicatriser ses blessures émotionnelles. Loin des sentiers touristiques, au cœur d’une nature spectaculaire, Naëlle va chercher à se reconstruire, à remonter la chaîne du souvenir, à reconstituer la trame de sa vie. Ayant atteint la communion avec la faune et la flore tropicale, elle parviendra au cours d’une transe à renouer avec son passé refoulé. Mais Simon, sans nouvelle, la croit disparue, en danger. Commence pour lui une quête non moins initiatique.
Décor andin et ambiance chamanique tissent la toile de fond de cette aventure qui aborde une réflexion profonde sur l’amour et la sexualité. Entre Naëlle, à la recherche d’elle-même, et deux hommes épris d’elle, s’engage un véritable thriller amoureux.

 

9782253194859-T.jpgNous étions faits pour être heureux ¤ Véronique Olmi

2 avril 2014

« C'est étrange comme il suffit d'un rien pour qu'une vie se désaccorde, que notre existence, tellement unique, si précieuse, perde son harmonie et sa valeur. » Quand Suzanne vient dans la maison de Serge à Montmartre, il ne la remarque pas. Elle accorde le piano de son fils. Elle est mariée, lui aussi, et à 60 ans il a ce dont rêvent les hommes : un métier rentable, une jeune femme parfaite, deux beaux enfants. Pourquoi soudain recherche-t-il Suzanne qui n'est ni jeune, ni belle, et apparemment ordinaire ? Pourquoi va-t-il lui confier un secret d'enfance dont il n'a jamais parlé et qui a changé le cours de sa vie ? Pour évoquer la passion naissante, les vérités enfouies et coupables, l'auteur de Bord de mer, Le Premier amour et Cet été-là, décline avec subtilité, en musique douce, juste et fatale, ces moments clefs où les vies basculent et cherchent désespérément la note juste.

 

9782253194828-T.jpgLe Jeu des ombres ¤ Louise Erdrich

9 avril 2014

Irene America, qui termine une thèse sur l'oeuvre du peintre G. Catlin, découvre que Gil, son mari, peintre, lit son journal intime. Elle entame alors un nouveau journal qu'elle cache mieux et poursuit l'ancien à travers lequel elle règle ses comptes avec son mari, à son insu.

 

 

 

 

 

9782253174998-T.jpgLe Manoir de Tyneford ¤ Natasha Solomons

9 avril 2014

Au printemps 1938, l'Autriche n'est plus un havre de paix pour les juifs. Elise Landau, jeune fille de la bourgeoisie viennoise, est contrainte à l'exil. Elle ne sait rien de l'Angleterre, si ce n'est qu'elle ne s'y plaira pas. Tandis que sa famille attend un improbable visa pour l'Amérique, elle devient domestique dans une grande propriété du Dorset, c'est elle désormais qui polit l'argenterie et sert à table. Au début, tout lui paraît étranger. Elle se fait discrète, dissimule les perles de sa mère sous son uniforme, tait l'humiliation du racisme, du déclassement, l'inquiétude pour les siens et ne parle pas du manuscrit que son père, écrivain de renom, a caché dans son alto. Mais la guerre gronde, le monde change et Elise l'insouciante est forcée de changer à son tour. Elle s'attache aux lieux, s'ouvre aux autres, se fait aimer et provoque même un scandale en dansant avec le fils du maître des lieux lors d'une soirée inoubliable au manoir. Il y a quelque chose d'enchanteur à Tyneford. Elise y apprendra qu'on peut vivre plus d'une vie et que l'on peut aimer plus d'une fois.

 

9782253177913-T.jpgLes Paradis aveugles ¤ Duong Thu Huong

9 avril 2014

Tout comme Roman sans titre, initialement paru aux Éditions des Femmes en 1992, et réédité par Sabine Wespieser éditeur en 2010, Les Paradis aveugles n’est pas une nouveauté.Il s’agit d’un des premiers romans de Duong Thu Huong, paru en 1988 au Vietnam, où il s’est vendu à plus de quarante mille exemplaires. La réalité qu’il dénonce – la Réforme agraire initiée en 1953 et ses conséquences désastreuses sur la société vietnamienne – de même que son succès ont conduit à l’arrestation de son auteur trois années plus tard. La première édition des Paradis aveugles en France, également aux Éditions des Femmes, date précisément de 1991.Hàng, la jeune héroïne de ce roman, travaille en URSS, comme nombre de Vietnamiens alors. Elle est appelée à Moscou, au chevet de son oncle malade. C’est l’occasion pour elle d’une plongée dans un passé douloureux.Son oncle Chinh en effet, fonctionnaire zélé du Parti communiste, fut l’un des ardents serviteurs de cette Réforme qui ravagea les campagnes. La mère de Hàng, par piété fraternelle et par respect des traditions, n’osa jamais s’opposer aux diktats édictés par son frère. Et quand enfin il tomba en disgrâce, elle continua de le soutenir : « La Réforme agraire, comme un ouragan, avait dévasté champs et rizières, semé la désolation. On se racontait publiquement les malheurs, les injustices subis. On invoquait à haute voix l'âme des innocents massacrés. Dans les demeures, les lampes à huile brûlaient toute la nuit. Les maisons ouvraient leurs portes, les conversations roulaient, les réunions battaient leur plein... On réclamait le châtiment des délateurs, la réhabilitation de l'honneur bafoué, le règlement des dettes de sang... De tous, oncle Chinh était le plus haï. Personne ne savait où il s'était caché. Pour assouvir la vengeance des villageois, seules restaient ma mère et la maison des ancêtres. Une nuit, la foule surexcitée, armée de bâtons et de couteaux, encercla la maison, et somma ma mère de venir régler les dettes de sang accumulées par son frère ».

 

9782253177548-T.jpgA l'encre russe ¤ Tatiana de Rosnay

23 avril 2014

2006. Nicolas Duhamel souhaite renouveler son passeport. La démarche va se révéler aussi éprouvante que périlleuse. Ses parents étant nés à l’étranger, il doit prouver qu’il est bel et bien français. En prime, une stupéfiante découverte l’attend : son père n’est pas le fils de Lionel Duhamel, mais se nomme en fait Koltchine. Depuis vingt-quatre ans, Nicolas vit dans le mensonge. Pourquoi avoir savamment entretenu le secret ? Son père, surfeur hors pair, disparu au large de Guéthary quand il était encore enfant, n’est plus là pour lui répondre. Que savait-il d’ailleurs, ce père intrépide, des circonstances de sa naissance ? Quoi qu’il en soit, celles de sa mort en mer restent auréolées de mystère. Profondément secoué par ces révélations, qui ravivent la douleur de la perte, Nicolas se lance sur la piste de ses origines jusqu’à Saint-Pétersbourg. Contre toute attente, de cette enquête personnelle découlera un roman, publié sous le pseudo de Kolt, qui rencontrera un succès phénoménal et propulsera son auteur en tête des meilleures ventes. 2011. Un brin plus arrogant, un poil plus égoïste après trois ans sous les projecteurs, de Hollywood à Singapour, Nicolas Kolt a choisi de fêter l’anniversaire de sa fiancée au Gallo Nero, villégiature de rêve sur la côte toscane. Il espère y trouver l’inspiration pour son second roman, tant attendu (par ses parents, amis, lecteurs, éditeurs). Pendant trois jours où il croyait trouver luxe, calme et volupté, dans ce paradis pour happy few, Nicolas verra s’accumuler orages et périls, défiler sa vie et se jouer son avenir.

 


Voir les commentaires

2014-02-27T13:26:00+01:00

Le petit monde d'Elliott Erwitt

Publié par MyaRosa

Le Petit monde d'Elliott Erwitt

Marie Houblon

CouvMondeElliottErwitt-350x350.png

Catégorie(s) : Beau livre - Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : jeunesse - humour - tendresse - réflexion

Edition / Collection : Tourbillon

Date de parution : 2 janvier 2014

Nombre de pages : 96

Prix : 14,95€

 

Présentation de l'éditeur :

La vision du monde de l'enfance à travers les yeux du grand photographe, Elliott Erwitt.

Des photographies drôles, surprenantes et émouvantes associées à des verbes pour réfléchir et faire travailler l'imaginaire, dès le plus jeune âge. Un moment de partage entre toutes les générations.

 

monavis2

 

 Quoi de plus parlant que les images pour expliquer des mots aux enfants ? On découvre dans ce très beau livre des photographies fabuleuses du grand Elliott Erwitt, un photographe américain né en 1928. Cet artiste a parcouru l'Europe et les Etats-Unis, il a photographié les enfants, les chiens et les étoiles et on retrouve dans son travail un humour satirique absolument irrésistible. Dans cet ouvrage, chacune de ses photographies est associée à un verbe. Il n'y a rien de plus que des photos accompagnées de verbe, et pourtant, il y a tant de choses à dire sur tout cela ! C'est justement le but de ce livre, partager, parler, exprimer son ressenti, laisser parler son imagination...

 

MondeElliottErwittint1.png

 

 Mon fils de trois ans aime beaucoup ce livre et me pose toujours tout un tas de questions quand on le regarde. Nous partons alors dans de grands débats sur ce qu'est en train de faire le personnage, sur ce qu'il pense. C'est vraiment une porte ouverte sur la discussion, l'imagination et le rêve. Même si j'adore le concept, je dois reconnaître que j'ai été très surprise pas l'enthousiasme de mon fils. Je ne pensais pas que ce livre lui plairait autant et pourtant, il le regarde très souvent. Les photographies d'Elliott Erwitt sont vraiment fascinantes et les verbes choisis par Marie Houblon avec beaucoup de justesse poussent à la réflexion et offre un autre regard sur l'image. C'est un ouvrage vraiment passionnant, aussi bien pour les petits que pour les grands et je pense qu'il est également très intéressant à exploiter en classe.

 

MondeElliottErwittint2.png

En quelques mots :

Un très bel album qui, avec peu de texte, dit beaucoup de choses. Les photographies sont fabuleuses et le concept est très intéressant. C'est un livre qui invite l'enfant à observer, à imaginer, à rêver et à s'exprimer. Une merveilleuse idée !


Voir les commentaires

2014-02-27T11:06:00+01:00

Les Saisons de l'arbre

Publié par MyaRosa

Les Saisons de l'arbre

Maryse Guittet

saisons-de-l-arbre.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : nature - saisons - météo - animaux

Edition / Collection : Tourbillon

Date de parution : 10 octobre 2013

Nombre de pages : 8

Prix : 8,95€

Dès 8 mois

 

Présentation de l'éditeur :

Un livre éducatif et ludique pour commencer à appréhender le cycle des saisons, et le temps qui passe et modifie l’aspect de l’arbre. À chaque double-page, un jeu de cache-cache avec des volets à soulever pour observer qui est caché dans le feuillage.


 

monavis

 

 J'étais vraiment persuadée de vous avoir déjà parlé de ce livre et je viens de me rendre compte que ce n'est pas le cas. C'est un album en forme d'arbre que mon fils adore et qu'on regarde ensemble très souvent. On y découvre les changements qui s'opèrent sur l'arbre au fil des saisons : les couleurs qui changent, les feuilles qui tombent, les fruits qui mûrissent, les oiseaux qui viennent s'y faire un nid et la neige qui le recouvre d'un joli manteau blanc.

 

int2.jpg

 

 C'est un livre tout en carton, bien solide, qui a une forme très originale. On ouvre le feuillage de l'arbre pour y découvrir une autre saison et il y a des petits volets à soulever pour découvrir de petites choses amusantes : des animaux qui se cachent ou qui mangent, par exemple. Les illustrations sont vraiment très jolies, pleines de douceur et de couleurs. Je commence à le regarder avec ma fille (10 mois) et mon grand (3 ans) l'aime tout autant !

 

int.jpg

 

En quelques mots :

Un petit livre, devenu incontournable chez nous, qui permet de mieux comprendre le cycle des saisons et d'observer les changements qui s'opèrent au fil des mois.

 


Voir les commentaires

2014-02-27T09:08:00+01:00

J'apprends à dessiner les camions et les tracteurs

Publié par MyaRosa

J'apprends à dessiner les camions et les tracteurs

Rebecca Gilpin

9781409570783.jpg

Catégorie(s) : Guide pratique / Jeunesse / Livre d'activités

Thèmes & Mots clés : camions - tracteurs - dessin

Edition / Collection : Usborne / Activités Usborne "J'apprends à dessiner"

Date de parution : 23 janvier 2014

Nombre de pages : 32

Prix : 5,95€

Dès 3 ans

 

Présentation de l'éditeur :

Ce livre déborde d'idées pour dessiner de superbes camions et tracteurs. Suis les instructions simples et tu verras apparaître, entre autres, un camion-citerne étincelant, un gros tracteur rouge et un transporteur de voitures.

 

monavis

 

 Aujourd'hui, je vous propose de dessiner non pas des fées, des princesses ou des châteaux, mais des camions et des tracteurs ! Ca vous tente ? Ce petit livre est, comme tous les autres titres de la collection, très bien conçu. On y retrouve des tas d'exemples, de conseils et de modèles pour réaliser, étape par étape, de très beaux dessins. Les modèles proposés sont très variés : une course de tracteurs, un camion-citerne, un tracteur et sa remorque, un tracteur dans un paysage enneigé, des camions de fête, des camions sous la pluie, un camion américain, etc... De quoi satisfaire tous les amateurs de beaux véhicules !

 

photo-408-.JPG

 

 Les explications sont très claires et en plus de cela, chaque étape est soigneusement illustrée. Le modèle de départ qui nous somblait si compliqué à dessiner de vient beaucoup plus simple. Quel bonheur de voir de jolis dessins prendre vie sous nos yeux ! Les modèles ont été réalisés par différents illustrateurs et c'est une très bonne chose car les techniques utilisées et les traits sont ainsi plus variés. En plus du dessin classique au crayon, on peut personnaliser nos oeuvres et les rendre plus attractives en découpant de l'aluminium pour le camion-citerne, en créant des effets à l'aide d'un pinceau ou de peinture diluée, par exemple.

 

photo-409-.JPG

photo-410-.JPG

 

En quelques mots :

Un joli livre d'activités à petit prix qui propose de l'aide et des conseils pour apprendre à dessiner les camions et les tracteurs. Clair et bien présenté, ce livre donne envie de réaliser une multitude de dessins et même des choses que l'on se sentait incapable de faire nous-mêmes.


Voir les commentaires

2014-02-26T20:34:00+01:00

Ploc Ploc la grenouille aux yeux d'or

Publié par MyaRosa

Ploc Ploc la grenouille aux yeux d'or

Laurence Puidebois (texte) & Nicolas Lacombe (illustrations)

Ploc-Ploc.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : animaux - colère - erreur - tolérance

Edition / Collection : Balivernes / Petites sornettes

Date de parution : 4 avril 2013

Nombre de pages : 32

Prix : 9€

 

L'histoire :

Près d'un étang vit Ploc Ploc, la grenouille aux yeux d’or. Mais les autres animaux prennent ses yeux magnifiques pour des billes, des médailles, des lunettes, ...

Ploc Ploc va se mettre vraiment en colère !

Mais elle se rendra compte que tout le monde peut se tromper...

 

monavis

 

 Je vous ai déjà parlé des albums réalisés par Laurence Puidebois et Nicolas Lacombe. Vous en souvenez-vous ? J'ai d'abord été charmée par "Nina Têtemba" qui m'avait beaucoup plu, surtout pour ses illustrations très originales réalisées avec du scotch, puis j'ai été émerveillée par le superbe "ABC animaux insolites", un très beau livre qui nous fait découvrir des animaux étonnants par le biais de haïkus surprenants et d'illustrations pleines de charme. Ce soir, nous avons fait la connaissance de Ploc Ploc la grenouille aux yeux d'or. Mon petit loup a tellement aimé cette histoire qu'il a voulu aller se coucher avec le livre qu'il a ensuite glissé sous son oreiller.

 

PlocPloc__Page_04-e62cd64f88.jpg

 

 C'est une histoire vraiment très amusante qui est construite sur une structure répétitive, une valeur sûre pour les plus jeunes. Ploc Ploc, la petite grenouille a des yeux magnifiques. Des yeux si beaux et si brillants qu'on les dirait faits d'or. Mais Ploc Ploc en a assez car à cause de ses yeux couleurs d'or, les autres animaux la confondent sans cesse avec divers objets : des billets, une médaille, des lunettes,... La grenouille est très en colère. Elle en a tellement marre d'être prise pour ce qu'elle n'est pas qu'elle décide d'aller s'isoler sur un rocher. Elle se rendra alors compte que tout le monde peut se tromper...

 

PlocPloc__Page_05-c55a078e6d.jpg

 

 Cette histoire est vraiment très rigolote et il n'y a pas besoin d'en expliquer la morale tant elle est claire, même pour les petits. L'erreur est humaine (et animale ?), tout le monde peut se tromper. Mon fils a adoré croiser des tas d'animaux et retrouver à chaque fois des dialogues similaires. Il a même déjà retenu le texte et le répète en boucle en riant. La fin est vraiment très rigolote et nous a beaucoup plu et les illustrations de Nicolas Lacombe sont toujours aussi étonnantes. C'est un album très réussi !

 

PlocPloc__Page_09-12a3f4a8ac.jpg

 

 En quelques mots :

Un album étonnant et amusant qui a plu à toute la famille et qu'on va certainement relire très souvent.


Voir les commentaires

2014-02-26T05:00:00+01:00

Où est cachée Boucle d'Or ?

Publié par MyaRosa

Où est cachée Boucle d'Or ?

Jacky Goupil & Marie Kyprianou

couv28032063.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : conte - curiosité - observation - jeu

Edition / Collection : Casterman

Date de parution : 22 janvier 2014

Nombre de pages : 12

Prix : 7,95€

Dès 2 ans

 

Présentation de l'éditeur :

Où est cachée Boucle d'Or ?

Essaie de la retrouver dans ces images remplies de détails. Pas si facile, mais drôlement amusant ! Un joli livre qui apprend à observer et qui développe la curiosité.

 

monavis

 

 J'adore cette collection qui fonctionne sur le principe du "cherche et trouve" (Comme Où est Charlie ?) et propose en même temps une petite histoire. Il y a quelque temps, nous avions découvert "Où est le Petit Chaperon rouge ?" et nous poursuivons notre découverte avec ce nouveau titre dans le même esprit.

 

 Jacky Goupil nous offre une version raccourcie mais tout de même très fidèle du conte populaire Boucle d'Or et les trois ours. On y retrouve tous les moments clés de l'histoire : l'arrivée de Boucle d'Or chez les trois ours, les bols de soupes, la chaise casssée, le retour des ours et le départ précipité de la petite fille. Le texte est simple et composé de seulement quelques phrases par double-page. Mais le plus intéressant dans tout cela, c'est que ce n'est pas une version classique du conte. L'enfant joue, s'amuse et participe à l'histoire. Il doit retrouver Boucle d'Or sur chaque double-page mais aussi des tas d'objets : un coffret à bijoux, un chandelier, une horloge, des champignons, un pot de miel, un hérisson, des bottes, des lunettes, une machine à coudre,... C'est ludique et amusant. Mon fils adore !

 

photo-401-.JPG

 

 Les illustrations sont superbes et grouillent de détails. Il faut donc un peu de concentration et d'observation pour trouver tous les objets. Mon fils est très concentré à chaque fois et s'amuse beaucoup. On aime aussi beaucoup observer tous les petits détails présents dans les illustrations, discuter de ce que l'on voit et cela permet aussi à l'enfant d'enrichir son vocabulaire en découvrant de nouveaux mots. Il y a tant de choses à observer ! La maison des ours est superbe et pleine de petits objets fascinants. On adore !

 

photo-402-.JPG

 

En quelques mots :

Un album qui permet de redécouvrir l'histoire de Boucle d'Or tout en s'amusant. C'est ludique, amusant, coloré et bien pensé. On adore !


Voir les commentaires

2014-02-25T20:36:00+01:00

[Cuisine] Madeleines à la confiture ou au nutella

Publié par MyaRosa

cuisinebis.jpg

 

 Cela fait bien longtemps que je n'ai pas partagé de nouvelle recette avec vous et pourtant, je cuisine toujours autant. Je teste de nouvelles recettes, je farfouille sur le net ou dans ma bibliothèque de livres de recettes à la recherche de petits plats et de desserts qui pourraient plaire à toute la famille. La recette que je vous propose aujourd'hui est celle de mes madeleines et c'est un grand classique chez nous. Une recette testée et approuvée des dizaines et des dizaines de fois. Elle est très rapide à réaliser et remporte toujours un franc succès. De plus, vous pouvez la préparer nature ou bien fourrée à la confiture, au nutella, au caramel au beurre salé, à la pâte de spéculoos, au beurre de cacahuète, ou l'aromatiser à la vanille, à la fleur d'oranger, aux zestes d'orange ou de citron,... C'est le moment de laisser parler votre gourmandise imagination !

 

madeleines.jpg

 

Pour 18 madeleines, il vous faut :

2 oeufs

100g de farine

4g de levure chimique (1/3 du paquet)

85g de sucre

85g de beurre fondu

+ ce que vous voulez pour aromatiser votre madeleine (confiture, nutella, beurre de cacahuètes, pâte à tartiner, zestes d'agrumes, fleur d'oranger, extrait de vanille, etc...)

 

photo-396-.JPG

 

Dans un saladier, mélanger les oeufs, la farine, le sucre, la levure et le beurre fondu. Bien mélanger.(Si vous avez choisi d'utiliser de l'arôme, de l'extrait ou des zestes pour parfumer vos madeleines, c'est le moment de les mettre).

 

Déposer une petite cuillère de pâte au fond de chaque empreinte du moule à madeleines, puis 1/2 cuillère de garniture (nutella, confiture, etc...). Recouvrir de pâte à madeleine jusqu'en haut des empreintes. Mettre au frais pendant une bonne heure.

 

Préchauffer le four à 220°C. Faire cuire 5 minutes puis baisser la température du four à 180°C et poursuivre la cuisson encore 6-7 minutes.

 

Sortir du four et bien laisser refroidir avant de démouler. C'est prêt !

 

photo-30-.JPG

photo.PNG

 

 Et je ne pouvais pas achever ce billet sans vous parler de Proust et de sa fameuse madeleine. Ah que j'ai aimé découvrir cet auteur que tout le monde m'avait décrit comme barbant ! C'est un auteur que j'apprécie beaucoup et je relirai d'ailleurs bien volontiers ses romans. En attendant, je ne résiste pas à l'envie de partager avec vous un extrait du fameux passage de la madeleine qui date de 1913...

 

“Mais, quand d’un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l’odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sur leur gouttelette presque impalpable, l’édifice immense du souvenir.”

 

(Vous trouverez un extrait plus long : ici)

 

 

Voir les commentaires

2014-02-25T14:24:00+01:00

Ogres et ogresses

Publié par MyaRosa

Ogres et ogresses

Praline Gay-Para (texte et voix)

Martine Bourre, Vanessa Hié & Rémi Saillard (illustrations)

9782278067602-T.jpg

Catégorie(s) : Livre-CD - Contes - Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : ogres - ogresses - ruse - sagesse

Edition / Collection : Didier Jeunesse / A petits petons

Date de parution : 19 février 2014

Nombre de pages / Durée du CD : 96 pages / 30 min

Prix : 21,30€

Dès 4-5 ans

 

Présentation de l'éditeur :

Il était une fois deux ogresses et un ogre affamés. Trois histoires racontées par Praline Gay-Para.

 

monavis2

 

 Cet après-midi, avec mes loulous, nous avons écouté et regardé ce très beau livre-CD qui met à l'honneur une figure emblématique de la littérature enfantine : l'ogre. On y découvre trois histoires que vous connaissez peut-être déjà puisqu'elles ont déjà été publiées dans différentes collections. Il y a d'abord "L'Ogresse et les sept chevreaux" qui est la version libanaise de "La Chèvre et les sept biquets", puis "Trouvé-dans-un-nid" un conte de Grimm très populaire en Allemagne et pour finir "Aïcha et l'ogre", un conte populaire tunisien. Je ne connaissais aucune de ces trois histoires et je suis ravie de cette nouvelle découverte.

 

 La première histoire, illustrée par Martine Bourre, m'a semblé plus familière que les deux autres puisque je connais la version européenne avec le loup, mais c'est celle qui m'a le moins plu. Néanmoins, les dialogues sont savoureux et rendus encore plus vivants grâce au talent de conteuse de Praline Gay-Para. Les illustrations reprennent les codes de l'esthétisme oriental et c'est très réussi. C'est plein de couleurs et l'ogresse est vraiment hideuse et terrifiante.

 

photo-400-.JPG

 

 La seconde histoire est un conte de Grimm dont je n'avais jamais entendu parler : "Trouvé-dans-un-nid". C'est une très belle histoire d'amour fraternel et de courage. Un jour qu'elle se promenait avec son père, la jeune Lili entend un bébé pleurer et part aussitôt à sa recherche. Le titre de l'histoire vous a certainement mis sur la voie car ils vont, effectivement, trouver un bébé... dans un nid ! Ils vont le recueillir et l'aimer comme s'il avait toujours fait partie de la famille et Lili et Trouvé-dans-un-nid vont devenir inséparables. Alors quand la terrible cuisinière qui n'est autre qu'une ogresse décide de manger le petit dernier, Lili est bien décidé à tout faire, jusqu'à risquer sa propre vie, pour le sauver. C'est une magnifique histoire qui nous parle de l'amour inconditionnel et de tous les liens qui unissent un frère et une soeur et ce, en dépit des liens du sang. J'ai vraiment adoré ce conte et j'ai également beaucoup apprécié les illustrations de Rémi Saillard.

 

photo-399-.JPG

 

 La dernière histoire, illustrée par Vanessa Hié, m'a également beaucoup plu. La petite Aïcha vit dans une grande maison avec son père et son chat. Son père doit s'absenter pour un voyage d'affaires et décide de construire une muraille infranchissable autour de la maison afin que sa fille puisse y rester sans danger. Pas si infranchissable que ça cette muraille, puisque sans trop d'efforts, la petite fille arrive à se glisser dehors pour aller frapper chez le voisin qui n'est autre qu'un horrible ogre... boucher par-dessus le marché ! Je n'ai rien contre les bouchers, mais ça rend le personnage entre plus effrayant avec ses couteaux bien aiguisés et son tablier blanc plein de sang. Et encore, je vous passe les détails... Il y a des petites choses qui m'ont mises mal à l'aise dans le texte comme le langage un peu cru ou les passages où l'ogre suce le doigt de la petite fille, mais en dehors de ça, j'ai beaucoup aimé l'histoire et j'ai adoré les illustrations très nuancées et contrastées.

 

photo-398-.JPG

 

 En quelques mots :

Praline Gay-Para nous emporte avec elle pour un joli voyage, à travers le monde, à la rencontre des ogres et des ogresses qui ont fait trembler des générations entières. La culture orientale est très marquée, que ce soit dans l'accent ou les intonations de la voix de Praline Gay-Para, dans les illustrations ou dans les mélodies qui accompagnent les textes. Un joli voyage pour ceux qui n'ont pas froid aux yeux ! Rassurez-vous, la ruse et l'intelligence des petits héros parviennent toujours à venir à bout de ces terribles personnages...


Ecouter quelques extraits

   

Voir les commentaires

2014-02-24T20:11:00+01:00

Sorties poche à ne pas manquer #74

Publié par MyaRosa

sortieslitterairesenpoche

 

51hAT0DxXFL. SY445Avant toi ¤ Jojo Moyes

21 mars 2014

¤ Mon avis sur ce roman ¤

Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

 

9782253179160-T-copie-1.jpgKaïken ¤ Jean-Christophe Grangé

26 février 2014

Quand le Soleil Levant devient un Soleil Noir, Quand le passé devient aussi tranchant qu'une lame nue, Quand le Japon n'est plus un souvenir mais un cauchemar, Alors, l'heure du kaïken a sonné. Olivier Passan, de la Criminelle, est lancé dans la traque d'un insaisissable meurtrier, l’Accoucheur, qui éventre des femmes au terme de leur grossesse pour tuer leur bébé. Dans le même temps, ce flic tourmenté cherche à comprendre les raisons du naufrage de son couple : Naoko, sa femme japonaise, a demandé le divorce. L'histoire personnelle de Passan trouve des similitudes dans celle du serial killer, sorte de double monstrueux. Passan devra aller jusqu'à Tokyo chercher la clé de l'énigme...

 

51JuYT6-a2L._SY445_.jpgSweet Sixteen ¤ Annelise Heurtier

2 avril 2014

¤ Mon avis sur ce roman ¤

Molly, 15 ans, fait face à un destin plus grand qu'elle. En compagnie de huit camarades, elle s'apprête à faire sa rentrée des classes au lycée de Little Rock - un établissement réservé aux Blancs. Molly, elle, est noire.

Cette tentative d'intégration, dans cet État du Sud, suscite un violent rejet et un effroyable déferlement de haine. C'est avec émotion que l'on suit le parcours de cette jeune fille réservée mais animée de la plus farouche résolution, qui parvient à rester droite au coeur de la tempête. En écho à l'expérience de Molly, l'auteur nous donne à lire la lente prise de conscience de l'une de ses camarades de classe blanche, Grâce Anderson, qui rejettera progressivement les «valeurs» souvent révoltantes de son milieu d'origine.

Dépeinte avec un grand souci de réalisme et de sensibilité, l'aventure vécue par ces jeunes gens une année durant forme la chronique d'une innocence volée, avec néanmoins une réelle touche d'optimisme : la démarche incroyablement courageuse de Molly et de ses condisciples a ouvert la voie à une égalité qui ne demande encore aujourd'hui qu'à être renforcée. C'est aussi le propos de ce roman, formidable plaidoyer débordant d'humanisme.

 

9782264058829La Femme sans tête ¤ Viviane Moore

6 février 2014

Paris, 1581. La misère envahit les rues. Orgies et fêtes enfièvrent les salons. Jean de Moncel, jeune commissaire au Châtelet, est sur les traces d'un tueur de prostituées. Le corps décapité de l'une d'elles le mène jusqu'à Théophraste Le Noir, médecin qui, replié dans son laboratoire avec sa fille Sybille, cherche sans relâche le secret alchimique de l'Elixir de Vie. Sorcellerie ? Rites occultes ? Machination ?... L'alchimiste est-il le monstre que poursuit Jean, ou bien l'humaniste en avance sur son temps que défend passionnément sa fille ? Après le succès de la saga Tancrède le Normand, Viviane Moore signe un thriller historique captivant dans l'univers de l'alchimie médicinale au XVIe siècle.

 

9782253164920-TDésordre ¤ Penny Hancock

2 avril 2014

« Ceci n’est pas l’histoire d’une petite fille qui disparaît. C’est l’histoire d’une petite fille qui réapparaît... Sonia, la quarantaine, mène une vie confortable dans la jolie maison des bords de la Tamise où elle a grandi. Mais depuis que son mari, Greg, multiplie les déplacements professionnels à l’étranger et que leur fille Kit est partie à l’université, son existence lui pèse. Alors que Greg la presse de quitter Londres pour se rapprocher de lui, Sonia se sent incapable de quitter sa maison, décor d’une jeunesse pour laquelle elle éprouve la plus vive nostalgie. À l’heure du bilan, elle réalise en effet que son adolescence a été le seul moment vraiment heureux de son existence, celui où les émois et les sentiments ont été les plus forts et les plus purs. Aussi, lorsque Jez, 15 ans, le neveu d’une de ses amies, Helen, vient frapper à sa porte pour emprunter un disque, Sonia, prise d’une pulsion inexplicable, décide de ne plus le laisser partir. Elle se met alors à nourrir une étrange et inquiétante obsession pour la jeunesse de Jez, qu’elle tient séquestré. Lorsque Helen signale la disparition du jeune garçon à la police, une enquête minutieuse commence, qui ne tarde pas à s’orienter vers un suspect inattendu. À travers ce récit conjuguant les voix de Sonia et d’Helen, Penny Hancock nous offre un portrait magnifique de deux femmes à un carrefour de leur vie, aux prises avec leurs peurs et leurs faiblesses, leurs secrets et leurs solitudes. Surtout, elle nous donne un roman où règne une tension extrême, une terrifiante histoire de folie, cruellement humaine, qui culmine dans un suspense infernal, digne du légendaire Misery, de Stephen King.

 

9782253176084-TQui ? ¤ Jacques Expert

2 avril 2014

1994, Carpentras, résidence pavillonnaire du Grand Chêne. Un lotissement où tout le monde connaît tout le monde, calme et sans histoires. Jusqu'à ce jour de mars, où la petite Laetitia Doussaint, est retrouvée violée et assassinée dans les bois alentours. Crime crapuleux dont l'auteur ne sera jamais identifié. 2013 : Quatre hommes s'apprêtent à regarder à la télé l'émission " Affaires non résolues ", dont le thème, ce soir là, est le meurtre de Carpentras. Quatre hommes hantés par l'affaire depuis ce jour où ils ont retrouvé le corps de Laetitia. Tous étaient voisins à cette époque, tous habitaient la résidence du Grand Chêne. Durant l'heure que va durer l'émission, avec son lot de questions et de révélations, ceux-ci se souviennent. Leurs épouses également. Certains secrets reviennent à la surface, des suspicions anciennes, des non-dits. Au terme de l'heure que dure l'émission, le voile sera levé. L'un de nos quatre hommes est en effet bel et bien le coupable du viol et du meurtre de Laetitia. Mais qui ?

 

51r413MJylL._SY445_.jpgComplètement cramé ! ¤ Gilles Legardinier

3 avril 2014

Lassé d’un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux qu’il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome en France, le pays où il avait rencontré sa femme. En débarquant au domaine de Beauvillier, là où personne ne sait qui il est réellement, il espère marcher sur les traces de son passé. Pourtant, rencontres et situations hors de contrôle vont en décider autrement… Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps, Odile, la cuisinière et ses problèmes explosifs, Manon, jeune femme de ménage perdue et Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui cherchait un moyen d’en finir va être obligé de tout recommencer…

 

41yBLRbmC7L._SY445_.jpgDemain ¤ Guillaume Musso

27 mars 2014

Emma vit à New York. À 32 ans, elle continue de chercher l’homme de sa vie. Matthew habite à Boston. Il a perdu sa femme dans un terrible accident et élève seul sa fille de quatre ans. Ils font connaissance grâce à Internet et bientôt, leurs échanges de mails les laissent penser qu’ils ont enfin droit au bonheur. Désireux de se rencontrer, ils se donnent rendez-vous dans un petit restaurant italien de Manhattan. Le même jour à la même heure, ils poussent chacun à leur tour la porte du restaurant. Ils sont conduits à la même table et pourtant… ils ne se croiseront jamais. Jeu de mensonges ? Fantasme de l’un ? Manipulation de l’autre ? Victimes d’une réalité qui les dépasse, Matthew et Emma vont rapidement se rendre compte qu’il ne s’agit pas d’un simple rendez-vous manqué…

 

51M9WuxFpbL. SY445Il coule aussi dans tes veines ¤ Chevy Stevens

13 mars 2014

Ile de Vancouver, Canada. Sara Gallaguer, 34 ans, mère d'une fillette de 6 ans, sait depuis toujours qu'elle a été adoptée. Mais dans un atmosphère familiale très compliquée, et alors qu'elle se prépare à épouser Evan, la jeune femme décide de découvrir qui sont ses vrais parents. Ses recherches ne passent pas inaperçues et alertent son père biologique, qui n'est autre que le tristement célèbre Tueur des Campings, un serial killer que la police canadienne cherche à coincer depuis des années. Quand ce dernier, qui prétend se prénommer John, prend contact avec elle, Sara est prise au piège. Elle refuse de lui parler, mais John menace de tuer si elle le rejette. Et il passe rapidement à l'acte...

 

41MUpdN-QDL._SY445_.jpgL'Enfant aux cailloux ¤ Sophie Loubière

13 mars 2014

Elsa Préau est une retraitée bien ordinaire. De ces vieilles dames trop seules et qui s'ennuient tellement - surtout le dimanche - qu'elles finissent par observer ce qui se passe chez leurs voisins. Elsa, justement, connaît tout des habitudes de la famille qui vient de s'installer à côté de chez elle. Et très vite, elle est persuadée que quelque chose ne va pas. Les deux enfants ont beau être en parfaite santé, un autre petit garçon apparaît de temps en temps - triste, maigre, visiblement maltraité. Un enfant qui semble l'appeler à l'aide. Un enfant qui lui en rappelle un autre... Armée de son courage et de ses certitudes, Elsa n'a plus qu'une obsession : aider ce petit garçon qui n'apparaît ni dans le registre de l'école, ni dans le livret de famille des voisins. Mais que peut-elle contre les services sociaux et la police qui lui affirment que cet enfant n'existe pas ? Et qui est vraiment Elsa Préau ? Une dame âgée qui n'a plus toute sa tête ? Une grand-mère souffrant de solitude comme le croit son fils ? Ou une femme lucide qui saura croire à ce qu'elle voit ?

 

41yEZP4iYjL._SY445_.jpgL'île des beaux lendemains ¤ Caroline Vermalle

6 mars 2014

À soixante-treize ans, Jacqueline découvre que son cœur en a dix-sept et abandonne tout, décidée à remonter le temps vers les promesses de sa jeunesse. Marcel, son époux délaissé, affronte la descente de la Loire et toutes les rivières de l'enfer pour partir à sa recherche. Leurs chemins croisent ceux de Paul, ancien prêtre et amateur astronome, fasciné par une étoile morte à l'aube du monde, et de Nane, aristocrate gouailleuse et rebelle, qui panse les plaies des âmes en peine avec les douceurs de l'Île-d'Yeu. C'est auprès d'elle que Jacqueline fera le plus beau des apprentissages : celui de la liberté. Ils ont trois cents ans à eux quatre, et leur aventure commence tout juste. Tissée de poésie, d'espoir et de lumière, l'histoire de gens ordinaires qui découvrent qu'il n'est jamais trop tard pour devenir soi-même.

 

51VbKOhPq-L. SY445L'Héritage Dickens ¤ Louis Bayard

6 février 2014

Enfant malade, Tim Cratchit est devenu célèbre bien malgré lui. Il a en effet été l'un des personnages principaux du roman de Charles Dickens, Un conte de Noël. C'était lui, le jeune Tiny Tim, qui réussissait à émouvoir le héros du livre, Ebenezer Scrooge, et devenait ainsi l'instrument de sa rédemption. En 1860, une vingtaine d'années plus tard, Tim a bien changé. Lassé de l'image d'Epinal qui lui a trop longtemps collé à la peau, il vit désormais dans un bordel des bas-fonds de Londres, où, en échange du gîte et du couvert, il apprend à lire et à écrire à la tenancière. Il lui arrive également de sillonner la Tamise sur le bateau du capitaine Gully pour récupérer les cadavres qui y flottent. C'est ainsi qu'il repêche un jour le corps d'une petite fille, marqué d'une lettre mystérieuse. Quelques jours plus tard, une autre enfant est retrouvée assassinée, son corps marqué de la même façon. Qui s'en prend ainsi aux petites filles perdues des bas-fonds de Londres? C'est le début d'une enquête passionnante pour Tim, qui va le mener dans les beaux quartiers de la ville, là où tout s'achète et se monnaye. Pris dans un réseau de mensonges, de meurtres et de manipulations, ce qu'il va découvrir dépassera tout ce qu'il a pu imaginer.

 

51t8At0Gk6L._SY445_.jpgLes Curieuses rencontres du facteur de Skogli ¤ Levi  Henriksen

6 février 2014

Le jour de son cinquième anniversaire de mariage, Simon Smidesang découvre sa femme au lit avec un autre. Il démissionne de son travail de journaliste et part se réfugier dans la maison de ses grands-parents, à Skogli. Là, il devient facteur et fait la connaissance de villageois tout sauf ordinaires : un couvreur passionné d'insectes et d'oiseaux. Un vieux monsieur élégant qui l'invite à faire sa pause du midi chez lui. Une vieille dame qui, chaque année à la même date, suspend devant chez elle les costumes de son défunt mari. Ou encore une mystérieuse jeune femme, nouvelle dans le village, qui ne sort quasiment jamais de sa maison. Toutes ces personnes lui permettront-elles d'oublier l'encombrant souvenir de celui avec qui sa femme l'a trahi et lui redonneront-elles le goût de vivre ?

 

JGIOL'amour et tout ce qui va avec ¤ Kristan Higgins

22 janvier 2014

Le jour de ses trente ans, Callie Grey doit se rendre à l’évidence : elle attend toujours que son ex petit-ami – qui n’est autre que son patron – la demande en mariage. Un espoir qui s’écroule lorsque Mark lui annonce qu’il est amoureux de sa nouvelle recrue, Miss Perfection, accessoirement fille du plus gros client de l’agence. Et comme si cela ne suffisait pas pour la déprimer totalement, sa mère lui organise une charmante petite fête d’anniversaire… dans le funérarium familial ! Décidée à ne pas de laisser évincer sans réagir, Callie, pour aiguiser la jalousie de Mark, entame alors dans une relation improbable avec Ian McFarland, le nouveau et très séduisant vétérinaire de Georgebury. Certes, Ian semble plus à l’aise avec les animaux qu’avec les humains – et ne parlons pas de la gent féminine… Certes il est psychorigide sur les bords, voire un peu maniaque. Mais Callie, avec son optimisme légendaire, décide de lui laisser sa chance…

 


Voir les commentaires

2014-02-24T08:04:00+01:00

Baisers ratés de Venise

Publié par MyaRosa

Baisers ratés de Venise

Davide Cali (texte) & Isabelle Mazzanti (illustrations)

51zVIKAX2wL._SX342_.jpgCatégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : voyage - tourisme - humour - culture - amour

Edition / Collection : Gulf Stream / Les Grands albums

Date de parution : 16 janvier 2014

Nombre de pages : 40

Prix : 19,50€

Dès 6 ans

 

L'histoire :

Après une balade dans Paris, retrouvons notre ami voyageur parmi les pigeons de la place Saint-Marc et les touristes déguisés pour le Carnaval. Entre dégustation de risotto, visite de la Fenice, promenade en vaporetto sur la lagune et clair de lune romantique sur le pont des Soupirs, notre amoureux transi parviendra-t-il à embrasser sa dulcinée ?

 

monavis2

 

 Vous vous souvenez de "Bons baisers ratés de Paris" ? C'est un album dont je vous ai parlé il y a quelques semaines. J'avais beaucoup aimé le concept et l'humour de cet album. On y faisait une visite très complète de la capitale et de tous ses trésors aux côtés d'un jeune couple. Le jeune homme, éperdument amoureux de sa belle, espérait en vain se voir offrir un baiser et attendait chaque visite avec impatience, espérant que tel ou tel endroit serait enfin le bon, l'endroit romantique que sa belle attendait. Cette fois, nos jeunes tourtereaux sont en balade à Venise, ville ô combien romantique !

 

 A leurs côtés, nous (re)découvrons la place Saint-Marc, le Carnaval, la Fenice, les musées vénitiens, les restaurants d'où émanent de délicieuses odeurs de risotto et de polenta et les somptueux cafés où planent encore les ombres des plus grands qui sont passés par là. Venise, pleine de vie, de bruits, d'odeurs et de couleurs se dévoile à nous. Est-ce sous un pont que la belle va embrasser son amoureux ? Ou bien dans les petites ruelles plus calmes de la ville ? Peut-être qu'elle attend le dernier moment, la dernière balade en gondole pour que ce voyage se termine en beauté ? Une chose est sûre, cette visite romantique et amusante de Venise aura enchanté autant les personnages que le lecteur !

 

41GXodFfP6L.jpg

51kSkRpZhfL.jpg

51VQ2erN2zL.jpg

 

En quelques mots :

Un album drôle et intéressant qui nous permet de visiter Venise et de découvrir ses merveilles tout en suivant des personnages sympathiques et amusants. J'attends avec impatience le troisième (et dernier ?) volet qui nous emmènera de l'autre côté de l'Atlantique, à New York !



Voir les commentaires

2014-02-21T20:23:00+01:00

Une pluie d'étoiles

Publié par MyaRosa

Une pluie d'étoiles

Les Frères Grimm (texte) & Bernadette (illustrations)

Pluiedetoiles_cv.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse - Conte

Thèmes & Mots clés : conte - générosité - partage - solitude

Edition / Collection : NordSud / Le Moulin à paroles

Date de parution : 7 octobre 2010

Nombre de pages : 26

Prix : 13,90€

 

L'histoire :

Il était une fois une petite fille du nom de Mathilda. La pauvrette n'avait plus ni père ni mère, ni même un toit au-dessus de sa tête. Une robe, un manteau et un bonnet, voilà tout ce qu'elle possédait. Mais elle était pourvue d'une richesse insoupçonnée : la générosité. L'émotion et le merveilleux se mêlent dans ce conte des frères Grimm qui invite au partage et à la compassion. Les délicates illustrations de Bernadette, aux gracieux décors champêtres, lui offrent le plus beau des écrins.

 

monavis2

 

 J'aime beaucoup les contes des Frères Grimm et j'en ai lu beaucoup, mais je ne connaissais pas celui-ci. Je photo-391-.JPGsuis ravie de le découvrir d'une aussi jolie façon, dans ce bel album admirablement illustré par Bernadette qui reprend le texte original traduit en français. C'est un conte très court et le format album lui convient parfaitement. Je ne sais pas si je l'aurais apprécié de la même façon si je n'avais pas eu les illustrations sous les yeux, car elles apportent beaucoup.

 

 Dans cet album, nous faisons la connaissance de Mathilda. C'est une photo-393-.JPGpetite orpheline qui ne possède rien de plus que quelques vêtements. Elle n'a pas de maison et parcourt le monde sans véritable but. Pauvre petite, me direz-vous, et pourtant non, car cette petite fille est unique. Elle possède la plus belle qualité qui soit : la générosité. Elle donne sans rien attendre en retour. Tout au long de l'histoire, elle va croiser de multiples personnages dans le besoin et ne va pas hésiter une seconde à leur offrir le peu de choses qu'elle possède avant de reprendre sa route. Et parce que c'est un conte, vous vous doutez bien que la petite fille qui n'attendait pourtant rien en retour de ces actes de générosité, va se voir largement récompensée. C'est une belle histoire, pleine d'humanité et de compassion. J'ai beaucoup aimé, et les illustrations de Bernadette sont à couper le souffle. Les paysages qu'elle nous fait découvrir sont fabuleux et nous donnent l'impression de voyager à travers le monde en compagnie de Mathilda.

 

photo-392-.JPG

 

En quelques mots :

Une charmante lecture, pleine de douceur et de générosité, que je ne peux que recommander.

 


Voir les commentaires

2014-02-21T15:51:00+01:00

Avec mon doigt... Les couleurs

Publié par MyaRosa

Les couleurs

Stella Baggott & Josephine Thompson

9781409570646.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : découvertes - éveil - couleurs - nature - animaux

Edition / Collection : Usborne / Avec mon doigt...

Date de parution : 23 janvier 2014

Nombre de pages : 10

Prix : 8,95

Dès 6 mois

 

Présentation de l'éditeur :

Les bébés aimeront beaucoup regarder les images vivement colorées, soulever les rabats et découvrir les matières de ce charmant livre.

 

monavis

 

 Lorsque mon fils était bébé, j'ai complètement craqué sur cette collection des éditions Usborne qui propose des petits livres d'éveil très colorés avec de belles illustrations et plein de petites choses à toucher. Je vous ai d'ailleurs déjà présenté un album ou deux issus de cette collection. Aujourd'hui, c'est ma fille qui prend le relai et poursuit la collection, ce qui n'empêche pas son grand frère de revenir se plonger dans ces jolis albums car ils sont vraiment très bien faits.

 

photo-390-.JPG

 

 Ce que j'aime particulièrement, ce sont les belles illustrations, vives et colorées, de Stella Baggott. Mais il y a aussi tous ces petits volets à soulever et toutes ces différentes textures que l'on retrouve un peu partout. Si la collection s'appelle "Avec mon doigt...", c'est parce qu'il y a toujours un petit chemin à suivre avec son doigt pour parcourir les pages. Les enfants adorent ! Ici, on voyage d'une couleur à l'autre en découvrant des petites bêtes, des animaux, des plantes, des fruits et des légumes. C'est joli comme tout !

 

photo-389-.JPG

 

 On passe du rouge des plants de fraises et de la coccinelle au orange des carottes, du renard et du potiron. On tourne la page et on découvre une jolie voiture jaune qui poursuit sa route sur un beau chemin ensoleillé autour de champs de blé puis l'on découvre une jolie forêt verte avec des pastèques et une petite grenouille. Sur la page suivante, le bleu de l'océan nous saute aux yeux. Imaginez un peu, un beau clair de lune, un bateau, des poissons et des dauphins. Quel joli rêve bleu ! Viennent ensuite des animaux marins joliment parés de violet pailleté et puis un joli décor d'automne dans les tons marrons qui précède une adorable maison rose et enfin un sublime décor en noir & blanc où la neige, les moutons et les pingouins sont à l'honneur. Que c'est joli ! En tout cas, nous, on adore !

 

photo-388-.JPG

 

En quelques mots :

Un petit album charmant qui permet de découvrir les couleurs et différentes textures tout en s'amusant et nous offre, par le biais d'un petit chemin à suivre avec le doigt, un joli voyage à la découverte de la nature et du monde qui nous entoure.


Voir les commentaires

2014-02-21T08:57:00+01:00

Bou et les 3 zours

Publié par MyaRosa

Bou et les 3 zours

Elsa Valentin (texte) & Ilya Green (illustrations)

61gJd-lU4NL._SY445_.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : conte - langage - forêt - aventure

Edition / Collection : L'Atelier du poisson soluble

Date de parution : 10 avril 2008

Nombre de pages : 42

Prix : 15€

 

L'histoire :

Tout le monde connaît le conte de Boucle d'or et les trois ours. Mais connaissez-vous celui de Bou, petite fille aux cheveux noirs de jais, qui vit entourée de son paië et de sa maïe et qui, se perdant au milieu des bois pour "groupir des flores" et ne parvenant pas à retrouver son chemin, entre dans la « casa pikinote » de 3 « zours » ?

 

monavis

 

 J'aime beaucoup l'histoire de Boucle d'Or et les trois ours. Nous en avons plusieurs versions à la maison et nous en connaissons des tas d'autres, mais je dois reconnaître que la plus originale d'entre toutes est, sans aucun doute, celle-ci ! Elsa Valentin et Ilya Green ont réussi à rendre cette histoire encore plus universelle qu'elle ne l'est déjà, dans un album haut en couleurs, surprenant et amusant.

 

photo-385-.JPG

 

 Dans cet album, Boucle d'Or devient Bou et la forêt devient la forest. Le texte est très déstabilisant, au début de la lecture. C'est un joli mélange de plusieurs langues (français, italien, espagnol,...), de mots valises, de phonétique, de patois, d'argot, etc... Ce qui est très intéressant, c'est la réaction des enfants face à cet étrange texte. Lorsque j'ai lu cet album, je me suis dit que mon fils n'allait rien comprendre du tout, et j'ai été très surprise de voir que le texte n'a pas semblé le surprendre et qu'il a, par ailleurs, tout compris. C'est une expérience étrange et fascinante, certainement plus déstabilisante pour un adulte que pour un enfant finalement.

 

 En dehors de ce texte hors du commun, l'histoire reste très proche du conte que l'on connaît tous. Les illustrations d'Ilya Green sont, comme toujours, merveilleuses. Il y a tant de détails à observer, tant de couleurs à contempler ! Que j'aime cet univers ! Je vous disais plus haut que le texte rendait cette histoire universelle, mais il en est de même pour les illustrations. On ne sait pas du tout où on est ni à quelle époque. La petite Bou est mignonne comme tout, elle a des traits asiatiques, des joues bien roses et un regard bleu envoûtant. L'endroit dans lequel se déroule cette histoire pourrait être n'importe quel pays du monde et à quelle époque, on ne le sait pas. C'est vraiment un album unique, universel et intemporel.

 

photo-386-.JPG

photo-387-.JPG

 

En quelques mots :

Un album étonnant qui revisite à merveille le conte de Boucle d'Or et les trois ours.

 

photo-383-.JPG


Voir les commentaires

2014-02-20T12:46:00+01:00

Astrid et Veronika (Linda Olsson)

Publié par MyaRosa

Astrid et Veronika

(Let me sing you gentle song)

Linda Olsson

JGCatégorie(s) : Littérature étrangère - Roman contemporain

Edition / Collection : Pocket

Date de parution : 16 janvier 2014

Nombre de pages : 283

Prix : 6,70€

 

L'histoire :

Une romancière de trente ans, de retour dans son pays natal, et une octogénaire, vivant en quasi-ermite à l'orée d'un village suédois, se lient d'amitié. Par petites touches, ces deux femmes meurtries, recluses dans leur solitude, racontent des drames qu'elles n'avaient jamais révélés à personne. Au fil des saisons, elles réapprennent à se souvenir des belles choses qu'elles croyaient à jamais oubliées : un air de musique, un sourire... Et à s'ouvrir de nouveau au monde.

 

monavis2

 

 Ce roman, je voulais le découvrir depuis très longtemps, surtout après avoir lu les billets très enthousiastes de Milly et d'Ingrid, et j'ai été ravie de découvrir qu'il sortait enfin en poche et avec une très jolie 51ipjwP3GZL._SY445_.jpgcouverture, en plus. C'est donc avec beaucoup d'impatience et d'attente que je me suis plongée dans l'histoire d'Astrid et de Veronika et j'en ressors bouleversée et totalement charmée. Quel roman, mais quel roman ! Je me doutais qu'il allait me plaire, mais je ne pensais pas que ce serait à ce point. Que de larmes versées, que de sourires et de rires durant cette lecture. Une chose est sûre, je n'oublierai jamais ces deux femmes.

 

 Ce roman, c'est l'histoire de deux femmes qui n'ont, en apparence, pas grand chose en commun. Veronika a la trentaine. Elle est romancière et revient dans son pays natal, la Suède, pour écrire son nouveau roman. Elle a loué une maison  modeste, à l'écart de tout, espérant y trouver l'inspiration. Astrid est une octogénaire qui vit dans la maison voisine. Elle n'a jamais quitté la Suède, sort très rarement de chez elle et ne parle à personne. On la dit même un peu sorcière. Jour après jour, ces deux femmes vont apprendre à se connaître et à s'apprivoiser. Elles vont partager leurs secrets et leurs peines et réapprendre ensemble à s'ouvrir au monde et à profiter de la vie.

 

 Il y a, dans ce roman, une atmosphère toute particulière qui m'a beaucoup plu. Une ambiance calme et 876.jpgsilencieuse qui, loin d'être ennuyeuse, m'a paru confortable et relaxante. Astrid et Veronika sont toutes les deux très renfermées et elles se comprennent souvent sans même avoir besoin de parler. Il y a entre elles des silences qui ne sont pas gênants et que l'on partage aussi avec plaisir. Elles ne parlent jamais pour ne rien dire. Elles se confient l'une à l'autre, reviennent sur des moments de leur passé dont elles n'ont jamais parlé à personne et sur lesquels elles ont, elles aussi, du mal à revenir. Elles profitent également des petits bonheurs qu'offre la vie en partageant des plaisirs simples : de longues promenades dans la nature, de simples mais délicieux dîners pris ensemble à la nuit tombée. Ensemble, elles observent le monde, la nature qui les entoure, ces petits riens qu'elles avaient presque oublié mais qui font tellement de bien et évoquent souvent, pour elles, des souvenirs profondément enfouis.

 

 Il y a des choses terribles dans ce roman. Des éléments du passé qui empêchent ces deux femmes d'avancer. couv15684784.jpgDes secrets terribles, des drames insurmontables dont elles n'arrivent pas à se relever, et pourtant, ensemble, elles vont essayer d'aller de l'avant. Ces deux femmes, avec leur sensibilité, leur pudeur, leur histoire, sont tellement touchantes ! Ce roman m'a fait ressentir une multitude d'émotions. J'ai beaucoup pleuré, mais j'ai aussi beaucoup ri et je pense que je devais avoir le sourire presque tout au long de ma lecture. Astrid et Veronika fait partie de ces romans inoubliables qui malgré leur noirceur, vous réconfortent et arrivent à vous remonter le moral, à vous donner envie de voir la vie du bon côté quoi qu'il arrive. Ce roman m'a émue comme rarement je l'ai été, et il aura une place de choix dans ma bibliothèque aux côtés de mes romans favoris, si chers à mon coeur, comme "Beignets de tomates vertes" de Fannie Flagg, "La Terre fredonne en Si bémol" de Mari Strachan ou encore "Les Heures lointaines" de Kate Morton. Un roman inoubliable que je relirai à coup sûr et que j'ai même déjà envie de relire.

 

En quelques mots :

Magnifique et émouvant, Astrid et Veronika est un roman inoubliable qui fait passer du rire aux larmes en un rien de temps. Les personnages sont irrésistibles et il y a dans ce livre une atmosphère toute particulière, réconfortante, apaisante et chaleureuse. A lire, à relire et à offrir !

 

Sans-titre-2.jpg


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog