Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2012-02-29T05:00:00+01:00

La toute première fois

Publié par MyaRosa

La toute première fois

( Nothing like you )

de Lauren Strasnick

couv35316977

Catégorie(s) : Roman young adult - Girly

Edition / Collection : Albin Michel / Wiz

Date de parution : 1er février 2012

Nombre de pages : 280

Prix : 13,50€

 

L'histoire : Depuis la mort de sa mère, Holly cherche à ressentir quelque chose, n'importe quoi. Quand elle rencontre Paul, un garçon qu'elle trouve trop beau pour elle, elle pense à une aventure d'un soir. Mais Paul veut la revoir, et Holly accepte. Seulement voilà, Paul n'est pas libre. Il y a Saskia, la fille parfaite, aérienne et délicate, vers qui Paul ne cesse de revenir. Sans comprendre pourquoi, Holly accepte la situation, car elle se sent enfin vivante à nouveau. Les choses se compliquent lorsqu'elle se rapproche de Saskia, et découvre qu'elle n'a pas envie de lui faire du mal. Mais il est trop tard pour sortir indemne de ce dernier été avant l'âge adulte.

 

**

 

 La toute première fois est une histoire dans laquelle beaucoup d'adolescentes se reconnaitront. Holly est en nothing-like-you-paperback-510-365x550.jpgterminale, elle vit seule avec son père depuis la mort de sa mère et passe tout son temps libre avec Nils, son meilleur ami. Ils ont fait de la cabane à outils du père de Holly leur repère et y passent leurs soirées à discuter, écouter de la musique ou lire. Mais depuis quelques temps, les choses ont changé. Le départ à la fac approche, Nils accumule les petites copines et Holly ne sait plus trop où elle en est. Elle se sent seule alors quand Paul, un garçon populaire s'intéresse à elle, elle tombe dans ses bras sans imaginer à quel point cette relation va être compliquée...

 

 Il n'y a rien de très original dans ce roman et pourtant, je l'ai adoré ! J'adore ce genre de lectures. C'est un petit mélange entre "L'été où je suis devenue jolie" , les romans de Sarah Dessen et la série Dawson. L'auteur a su cerner à merveille les difficultés de l'adolescence, les sentiments contradictoires que l'on peut ressentir à cet âge. Holly se cherche, elle n'est tout à fait enfant mais pas tout à fait adulte non plus. Elle a envie que les choses changent et qu'elles restent comme avant en même temps. Elle est dans une sorte d'impasse, a l'impression de ne rien ressentir quand elle le devrait et passe du bonheur à la tristesse sans arrêt. Elle a peur de mourir jeune comme sa mère d'autant plus nothinglikeyou.jpgparce que tout le monde dit que leur ressemblance est incroyable. Elle a peur de l'avenir. Alors qu'elle pourrait avoir le rôle de la méchante, Holly est vraiment très touchante. J'ai adoré la relation qu'elle entretient avec Nils, c'est une belle histoire d'amitié qui fait rêver.

 

 Ce roman est très court. Nous suivons quelques moments de la vie de Holly durant sa dernière année de lycée, la période qui va marquer son passage à l'âge adulte. Les mots de l'auteur sont simples et accessibles et l'histoire est assez ordinaire, mais j'ai adoré et j'en garderai un très bon souvenir. Amour, amitié, jalousie, mensonges, sexualité, infidélité, deuil. Les thèmes abordés toucheront tous les adolescents (et ceux qui l'ont été). Je trouve que l'auteur a eu du cran de parler de certains sujets tabous, notamment en ce qui concerne le deuil et le passé de nos parents. Il y a beaucoup de choses qu'on pense tous mais qu'on ne dit pas. S'il est écrit avec une certaine légèreté, ce livre est tout de même plus profond qu'il n'y parait.  Un roman très émouvant que je recommande aux adolescents et à leurs parents.

 

Voir les commentaires

2012-02-28T08:35:00+01:00

La Mélodie des jours

Publié par MyaRosa

La Mélodie des jours

de Lorraine Fouchet

couv22570443

Catégorie(s) : Roman contemporain francophone

Edition / Collection : J'ai Lu

Date de parution : 8 février 2012

Nombre de pages : 383

Prix : 6,95€

 

L'histoire :  Aujourd'hui, on guérit du cancer du sein s'il est pris à temps. C'est du moins ce qu'on dit à Lucie... Mais lorsqu'on est  maman célibataire d'une petite Léa de onze ans, et qu'on se  retrouve seule dans une ville où on ne connaît personne, où  trouver le soutien nécessaire ? Sur le Site des Voisins, Lucie  découvre, à travers les messages des uns et des autres, une  solidarité insoupçonnée. Notamment Charlie, le mystérieux  inconnu dont les messages provocants ou drôles l'encouragent  chaque jour sur le chemin de la guérison.

 

**


"Je préfère être heureuse et que personne n'écrive mon histoire."

 

couv41250139.jpg Je me suis lancée dans cette lecture avec un peu d'appréhension car le sujet me touche beaucoup et j'avais peur que ce soit trop difficile, trop déprimant. Loin de tout cela, La Mélodie des jours est, au contraire, une merveilleuse ôde à la vie, un roman plein d'espoir et de solidarité. Bien sûr c'est parfois un peu trop beau pour être vrai et les coïncidences sont trop nombreuses pour que ce soit réaliste mais qu'importe, ça fait tellement de bien de lire ce genre de romans. On se reconnait forcément dans les personnages, on s'attache à eux, on les découvre un peu plus au fil des pages et c'est un vrai bonheur de pouvoir les suivre quelques temps. La vie pourrait être tellement belle si chacun y mettait du sien. Si on écoutait son voisin, si on s'intéressait un peu plus aux autres. Le site des voisins est une idée formidable. Il réunit des gens qui en apparence n'ont rien en commun, qui se croisent dans la rue sans se voir. Grâce au site ils se rendent de petits services et de fil en aiguille une belle relation se construit et embellit la vie de chacun. Si toute cette histoire tourne autour de Lucie et de la terrible épreuve qu'elle doit affronter, ce livre est aussi l'histoire de nombreuses personnes. Celle d'une ancienne institutrice qui n'a jamais quitté son île et décide de rejoindre le continent après la fermeture de son école, celle d'un jeune garçon qui se sent terriblement seul, celle d'un jeune homme qui décide de démarrer une nouvelle vie loin de son père qui le fait souffrir et bien d'autres encore.

 

  La musique tient également une place importante dans La Mélodie des jours et j'ai aimé découvrir des chansons que je ne connaissais pas en même temps que Lucie ou en redécouvrir certaines que je n'avais pas écouté depuis longtemps. Ce roman est terriblement émouvant et ces voisins sont on ne peut plus attachants. Qu'est ce qu'on s'y sent bien dans ce village de Provence ! On n'a vraiment pas envie de quitter cette petite troupe  mais on ressort de cette lecture avec le sourire aux lèvres, optimiste et plein d'espoir avec l'envie de profiter de la vie autant que possible. On a envie de laisser le passé là où il est, d'oublier les rancoeurs qui nous empêchent d'avancer et de ne rien regretter. Je garderai de ce roman un très beau souvenir et je le recommande fortement. Si vous n'êtes toujours pas convaincus, je vous propose de découvrir quelques jolies citations relevées au cours de ma lecture ainsi que quelques extraits de la playlist de Lucie. Franchement si vous n'avez pas le moral et que vous voulez un petit coup de pouce, lisez La Mélodie des jours. Ce roman vaut le détour !

 

 

"On danse tous sur le pont du Titanic mais on a le choix de la musique."


"Il faut être en paix avec le passé pour aller vers l'avenir, il faut avoir été triste pour entendre la musique, et être en paix avec soi-même pour la supporter."

 

 


Je vous souhaite une très belle journée.

Voir les commentaires

2012-02-27T08:46:00+01:00

Jour de grève chez les marmottes

Publié par MyaRosa

Jour de grève chez les marmottes

de Nicole Snitselaar (texte)

et Coralie Saudo (illustrations)

9782350670478.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes : Animaux - Hibernation

Edition / Collection : Balivernes / Petites sornettes

Date de parution : 23 février 2012

Nombre de pages : 32

Prix : 8€

 

L'histoire : Les petites marmottes apprennent qu'une longue sieste les attend, une sieste qui durera plusieurs mois. - Pas question ! s'écrient Myrtille et ses amis...

 

jourdegrevechezlesmarmottes_4.jpg

 

 Après "101 moutons au chômage", Nicole Snitselaar et Coralie Saudo reviennent avec un nouvel album délicieux. L'automne approche et il est temps pour les marmottes d'hiberner. Les lits sont prêts mais Myrtille et ses amis sont bien décidé à faire, cette année, la grève du sommeil. Dormir est une perte de temps et les petites marmottes préfèrent largement jouer. Elles s'amusent à monter et descendre les montagnes, à faire un barrage dans le ruisseau, à jouer à cache-cache au milieu des sapins mais lorsqu'un danger les menace, elles rentrent en courant dans le terrier. Epuisées, elles ne veulent pourtant pas céder. Il n'est pas question de dormir. Ou alors juste pour une petite sieste. Une toute petite...

 

 Cet album m'a beaucoup plu. Les petites marmottes ont de jolies frimousses et c'est amusant de les retrouver dans toutes ces situations. Le texte ne manque pas d'humour quant aux illustrations, elles sont tendres et rigolotes. Les couleurs utilisées et le décor nous font voyager au coeur des montagnes et j'ai beaucoup aimé l'utilisation de petits symboles que les enfants connaissent bien pour décorer les marmottes et la nature. Un petit trait par ci, un tourbillon par là, voilà de quoi donner de jolies idées à nos chères petites têtes blondes pour décorer leurs propres dessins. A la fin du livre, on nous propose un petit jeu. Myrtille est la seule marmotte à être décorée de petits coeurs. A vous de la retrouver sur chaque  page !

 

jourdegrevechezlesmarmottes_9.jpg

 


Voir les commentaires

2012-02-25T07:00:00+01:00

Sorties poche à ne pas manquer #19

Publié par MyaRosa

  sortieslitterairesenpoche


couv61525513.png.jpgLe Protectorat de l'Ombrelle, tome 1 : Sans âme (une aventure d'Alexia Tarabotti) de Gail Carriger - avril 2012

Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ? Qui sont vraiment ses ennemis, et aiment-ils la tarte à la mélasse ?

 

9782253166610-G.jpgLes Radley - Matt Haig - 7 mars 2012

Ils n'ont qu'une addiction : le sang. Mais depuis plus de vingt ans, ils ont décidé de renoncer à leur péché mignon et de se désintoxiquer. Pas facile d'être un vampire urbain au XXIe siècle ! Dans une banlieue british tout ce qu'il y a de plus respectable, les Radley essayent désespérément de se comporter comme « des gens normaux ». Mais des vampires de souche peuvent-ils définitivement refouler leurs désirs et leurs instincts ? Pas sûr... À contre-courant de toutes les histoires de vampires d'hier et d'aujourd'hui, l'Anglais Matt Haig renouvelle le genre avec ce roman, féroce et brillante satire de notre société et aussi pur plaisir de lecture... et d'angoisse. Un mélange entre Little Miss Sunshine et Beetlejuice. Aurélie Raya, Paris Match.

 

9782253163039-G.jpgSincères condoléances - Erling Jepsen - 7 mars 2012

Alors qu'il regarde un reportage sur la guerre en Irak, Allan apprend la mort de son père, qu'il n'a pas revu depuis des années. Et pour cause. Dans ses romans et ses pièces à succès, l'écrivain qu'il est devenu n'a cessé d'instruire contre ce père honni un procès à charge. Feignant d'abord l'indifférence, il se décide à envoyer une couronne pour l'enterrement . Sous la pression de sa mère, Allan accepte finalement de retourner dans ce village du Sud Jütland, théâtre des secrets de son enfance. Sa sœur Sanne l’accompagne. Mais ce qu’ils vont découvrir là-bas risque de mettre à mal leurs certitudes… Au fil d'une enquête où l'incrédulité le dispute à la consternation, le burlesque au désespoir, se dessine le portrait d'une mère manipulatrice, dénaturée .Le ton est grinçant, l'intrigue palpitante, et le constat sur la perversité des familles sans appel.

 

9782253162254-G.jpgMaria - Pierre Pelot - 7 mars 2012

Les Vosges, sous l'Occupation. Maria est institutrice. Un matin, les maquisards viennent la chercher devant sa classe. Jean, son mari, est collabo. Elle n'en savait rien. Pour avoir été la femme d'un traître, pour l'avoir aimé, Maria paiera. Marquée à vie par la cruauté de ceux que la France élève bientôt au rang de héros, elle ne révélera jamais le châtiment qui lui a été injustement infligé. Bien des années plus tard, un jeune homme arrive dans la vallée, pour rencontrer Maria, qui vit dans une maison de retraite. Qui est-il exactement ? Avec Maria, Pierre Pelot revient à sa géographie intime, rendant hommage, dans une langue sensible, à une région rude et secrète.

 

9782253159797-G.jpgLes Bulles - Claire Castillon - 14 mars 2012

Petite, je me croyais anormale ; Je suis ravie que tu fréquentes mon frère ; Mon mari ne me touche pas depuis des lustres, je ne vois pas pourquoi il me tromperait ; J'ai toujours su que j'étais la mère de mon neveu ; L'amour n'est pas un spectacle ; Si je meurs, pense à Hugues Aufray. Jamais à une fantaisie près, chacun ici vit dans sa bulle, à travers laquelle les images du monde parviennent déformées, fêlées, désespérées. À moins que, faisant office de loupe, celle-ci permette de mieux scruter certains détails troublants de vérité. Trente-huit nouvelles, trente-huit portraits décapants.

 

51MKun-rsdL._SL500_AA300_.jpgCeux qui rêvent - Pierre Bordage - 14 mars 2012

Trop bête d'échouer si près du but. Il ne chercha pas à contourner les dernières flaques, il fila droit devant lui, soulevant par instants de grandes gerbes d'eau. Lorsqu'il atteignit enfin la rive opposée, il fut pris d'un étourdissement, se jeta sur le sol et reprit son souffle. La traversée du bras de mer lui avait pris en grande partie ses dernières forces. [...] Il frémit de joie lorsqu'il prit conscience qu'il foulait désormais le même sol que Clara. Clara est enlevée pour être mariée de force à un riche industriel de la Nouvelle-France, l'un des cinq royaumes d'Amérique du Nord. Jean se lance dans une folle recherche qui lui fera traverser l'Atlantique au fond de la cale du paquebot Henri-VII, puis effectuer un long et dangereux périple à travers une Amérique hostile. Arrivera-t-il à temps pour la délivrer ? De son côté, Elan Gris, un jeune Lakota, s'enfuit de sa réserve pour tenter de gagner le pays fabuleux de ses visions...

 

51EZ5LZWxVL._SL500_AA300_.jpgLes Heures silencieuses - Gaëlle Josse - 14 mars 2012

Tout paraît à sa juste place dans la vie de Magdalena, épouse de Pieter Van Beyeren, administrateur de la Compagnie des Indes orientales à Delft. Rigoureuse, maîtresse d'elle-même, elle aurait pu succéder à son père. Mais le commerce est réservé aux hommes. Sa place est au foyer. Magdalena doit se limiter à cet espace intérieur, où elle a souhaité se faire représenter à son épinette, de dos. Un décor à secrets, que son journal intime dévoile. Déceptions, souvenirs, drames familiaux, mais aussi joies, et désirs interdits... Dans le silence de l'heure, derrière le précaire rempart de l'ordre et de la mesure, Magdalena transcrit les vacillements de son coeur, explorant les replis les plus secrets de l'âme.

 

41jLmqS5P0L._SL500_AA300_.jpgLes Dieux ne valent pas mieux - Marie Phillips - 29 février 2012

N'en croyez pas la légende, le sort des immortels n'est pas tout rose. Au contraire, être un dieu grec au XXIe siècle, c'est un vrai calvaire. Les fidèles ayant déserté, on est condamné à vivre à l'étroit, dans un quartier populaire de Londres. On vous manque de respect jusqu'au sein de votre propre famille. Et la reconversion est rude. Apollon prédit l'avenir sur une chaîne câblée, quand Aphrodite fait du téléphone rose. La déesse de la chasse promène les chiens des autres pendant son footing. Dionysos, patron d'une boite de nuit pourrie, n'offre plus les bacchanales d'antan. Diminués et déclassés, les dieux sont tombés très bas. Jusqu'à ce que la disparition de l'astre solaire les oblige à reprendre du service. Tremblez, mortels, ce livre vous fera mourir de rire.

 

***

 

Encore de nombreuses tentations. Avez vous trouvé votre bonheur dans cette liste ? Pour ma part, Les Dieux ne valent pas mieux, Les Radley et Sans âme  sont dans ma PAL. J'aimais déjà beaucoup la couverture de Sans âme en grand format mais celle-ci me plait encore bien plus alors je crois que je vais revendre mon exemplaire pour me l'acheter en poche. Oui, je suis faible et superficielle mais j'ai beaucoup de mal à résister aux jolies couvertures... Et vous, lesquels vous tentent ? Lesquels avez vous déjà lus ?


Voir les commentaires

2012-02-24T05:00:00+01:00

Le Loup qui voulait changer de couleur

Publié par MyaRosa

Le Loup qui voulait changer de couleur

de Oriane Lallemand (texte)

et Eléonore Thuillier (illustrations)

couv75121915.gif.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes : acceptation de soi - animaux - couleurs

Edition / Collection : Auzou / Mes P'tits albums

Date de parution : 10 septembre 2009

Nombre de pages : 32

Prix : 5,90€

 

L'histoire : Ce matin, le loup est de très méchante humeur. Tout en noir, il ne se trouve pas beau du tout. C'est décidé, il va changer de couleur ! Mais ce n'est pas aussi facile qu'il le croit...

 

**

 

 Aujourd'hui, je vous parle d'un album que j'aime beaucoup qui fait partie d'une très jolie collection des éditions Auzou. Dans cet ouvrage, il est avant tout question d'acceptation de soi. Ce petit loup ne s'aime pas, il se trouve fade et triste en noir alors il décide de se trouver un nouveau look. Pour se faire, il va recourir à des solutions farfelues. Il se barbouille le corps de peinture verte, se couvre d' épluchures d'oranges ou de pétales de roses, se roule dans la boue et se plonge dans un bain froid mais il n'y a rien à faire, rien ne lui plait. Et lorsqu'il se trouve enfin beau, les problèmes commencent... Et si la couleur qui lui allait le mieux était finalement la sienne ?

 

 C'est une histoire adorable qui véhicule un joli message. Les illustrations sont  très colorées - forcément - et pleines de détails amusants. Cet album met en relation des couleurs et des objets ou animaux de cette même couleur et permet de réviser un peu les jours de la semaine. Ludique, tendre et amusant, c'est un album qui devrait plaire à tous les enfants. Mon petit bonhomme d'un an l'aime déjà beaucoup, surtout quand je prend une grosse voix pour faire parler le loup. De plus, j'aime beaucoup le format de cette collection et il existe d'ailleurs d'autres titres mettant en scène ce personnage. Je n'ai pas encore eu la chance de les découvrir mais je vais essayer de les trouver à la bibliothèque pour pouvoir vous en parler très bientôt.


Voir les commentaires

2012-02-22T14:54:00+01:00

La Fille de braises et de ronces

Publié par MyaRosa

La Fille de braises et de ronces

( The Girl of fire and thorns )

de Rae Carson

couv67459193.jpg

Catégorie(s) : Young adult - Littérature américaine

 Edition / Collection : Robert Laffont / Collection R

Date de parution : 9 février 2012

Nombre de pages : 400

Prix : 14,90€

 

L'histoire : Princesse d'Orovalle, Elisa est l'unique gardienne de la Pierre Sacrée. Bien qu'elle porte le joyau à son nombril, signe qu'elle a été choisie pour une destinée hors normes, Elisa a déçu les attentes de son peuple, qui ne voit en elle qu'une jeune fille paresseuse, inutile et enveloppée. Le jour de ses seize ans, son père la marie à un souverain de vingt ans son aîné. Elisa commence alors une nouvelle existence loin des siens, dans un royaume de dunes menacé par un ennemi sanguinaire prêt à tout pour s'emparer de sa Pierre Sacrée. Délaissée, humiliée, la princesse devra s'affirmer au milieu des intrigues de la cour, du grondement d'une guerre inévitable et des mirages de l'amour. Il lui faudra puiser en elle le courage nécessaire à sa survie et à celle de son peuple. Accepter enfin d'être l'Elue de son propre destin.

 

VVV.jpg

 

76.jpg Ce livre est vraiment très différent de ce que j'ai l'habitude de lire et des romans que j'affectionne habituellement mais depuis quelques temps je suis décidée à élargir un peu plus mes découvertes et j'ai décidé de tenter l'aventure pour voir si oui ou non ce type de lecture pourrait me plaire . Les histoires de royauté, de joyaux magiques et de guerres dans le désert, très peu pour moi ce n'est vraiment pas ma tasse de thé et si on m'avait parlé du roman un peu plus en détails je pense que je ne m'y serais pas plongée et pourtant j'aurais eu tort car j'ai passé un merveilleux moment. Ce livre m'a captivé dès les premières pages. J'ai aimé la façon dont l'auteur nous raconte cette histoire et j'ai beaucoup apprécié Elisa, cette princesse mal dans sa peau et en qui personne ne croit. Elle m'a fait rire avec son obsession pour les pâtisseries et j'ai trouvé ça bien que pour une fois au lieu de nous présenter une princesse belle, soumise et anorexique il soit question d'une fille ronde et cultivée qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Cette histoire avant d'être celle d'une guerre cruelle est celle d'une jeune fille qui devient femme, apprend à s'assumer et à s'aimer et prend peu à peu confiance en elle. Cet aspect du roman m'a énormément plu.

 

couv47542168.png.jpg En ce qui concerne l'histoire, j'ai beaucoup de mal à classer ce roman. Fantasy ? Fantastique ? Historique ? C'est un peu de tout ça à la fois. Le début m'a fait un peu penser à "La Caverne de la rose d'or". C'est assez difficile à décrire mais même si le côté fantastique est au coeur de ce roman et joue un rôle important, il n'est pas omniprésent. A certains moments on se croirait dans un roman historique Sans titre 1ou une histoire contemporaine. J'ai d'ailleurs eu du mal à me situer dans le temps mais ça ne m'a pas vraiment dérangé. Mon côté fleur bleue a également été comblé puisqu'il y a quelques passages romantiques qui m'ont donné quelques papillons dans le ventre. Ce roman est composé de trois parties dont je vais vous parler tout en restant assez vague car je ne veux pas trop en dire. La première nous raconte le départ d'Elisa dans son nouveau royaume et son intégration, la seconde se déroule au désert et nous faisons connaissance avec les différents peuples et dans la troisième, ces deux mondes se confrontent. Toutes ces parties sont donc vraiment très différentes, surtout les deux premières qui sont mes préférées. Je me suis totalement immergée dans cette histoire à tel point que je n'arrivais plus à me détacher du livre. J'ai vraiment adoré les personnages, les relations complexes qui les lient et leurs aventures. Par contre, j'ai eu plus de mal couv47120771.jpgavec le côté fantastique que j'ai trouvé moins intéressant, assez peu exploité et surtout mal expliqué. Je n'ai pas vraiment compris pourquoi ces peuples se déchiraient. Il y a la pierre sacrée bien sûr mais ils ne savent pas vraiment eux-mêmes ce qu'elle peut apporter ou ce qui est à craindre. J'aurais aimé plus de précisions et d'éclaircissement sur certains points notamment en ce qui concerne les animagi mais je pense que ces quelques lacunes seront comblées dans les tomes suivants. J'ai adoré tous les rebondissements et l'action qui est omniprésente. J'ai eu l'impression de voyager aux côtés d'Elisa. Je ne me suis pas du tout ennuyée et bien que le roman fasse déjà 400 pages, je serais bien repartie pour le double ! La bonne nouvelle c'est qu'il s'agit d'une trilogie et j'attends déjà le second tome avec impatience (sortie prévue en octobre 2012).

 

 En résumé, j'ai adoré cette lecture. Les personnages ainsi que l'histoire m'ont beaucoup plu même si je trouve que certains points auraient mérité d'être éclaircis. Le côté fantastique n'est pas ce qui m'a le plus couv37602519.jpgenthousiasmé, j'ai surtout été agréablement surprise par Elisa et j'ai aimé suivre son évolution. Voilà une héroïne qui n'a pas froid aux yeux ! Ce roman m'a fait voyager dans des lieux totalement inconnus, aussi effrayants que fascinants et j'en redemande ! Si je n'avais pas ressenti un manque d'explications et quelques passages assez confus, je l'aurais trouvé PARFAIT ! Comme quoi, on peut avoir de jolies surprises.  J'ai hésité à le mettre dans mes coups de coeur et après réflexion, il y a parfaitement sa place. Les quelques points négatifs n'entachent pas mon sentiment général. J'ai rarement été captivée à ce point par un roman et je sais que je ne l'oublierai pas. Amour, secrets, trahisons, complots, violence et manipulation. Tout y est ! Vivement la suite ! Alors, êtes vous prêts à rejoindre Elisa dans cette aventure ? 

 


Voir les commentaires

2012-02-22T05:00:00+01:00

Sorties poche à ne pas manquer #18

Publié par MyaRosa

sortieslitterairesenpoche

 

41gPqpcMopL._SL500_AA300_.jpgLa Vie très privée de Mr Sim - Jonathan Coe - 2 mars 2012

Maxwell Sim est un loser de quarante-huit ans. Voué à l'échec dès sa naissance (qui ne fut pas désirée), poursuivi par l'échec à l'âge adulte (sa femme le quitte, sa fille rit doucement de lui), il s'accepte tel qu'il est et trouve même certaine satisfaction à son état. Mais voilà qu'une proposition inattendue lui fait traverser l'Angleterre au volant d'une Toyota hybride, nantie d'un GPS à la voix bouleversante dont, à force de solitude, il va tomber amoureux. Son équipée de commis-voyageur, représentant en brosses à dents dernier cri, le ramène parmi les paysages et les visages de son enfance, notamment auprès de son père sur lequel il fait d'étranges découvertes : le roman est aussi un jeu de piste relancé par la réapparition de lettres, journaux, manuscrits qui introduisent autant d'éléments nouveaux à verser au dossier du passé. Et toujours Max pense à la femme chinoise et à sa fille, aperçues dans un restaurant en Australie, dont l'entente et le bonheur d'être ensemble l'ont tant fasciné. Va-t-il les retrouver? Et pour quelle nouvelle aventure? Brouillant joyeusement les cartes de la vérité et de l'imposture, Coe l'illusionniste se réserve le dernier mot de l'histoire, qui ne manquera pas de nous surprendre. Plus d'une génération va se reconnaître dans ce roman qui nous enchante avec un humour tout britannique, bien préférable au désespoir.

 

41vsYON4EYL._SL500_AA300_.jpgCharlene ne reviendra pas - Lisa Unger - 12 avril 2012 (que j'ai chroniqué ici)

Quand la disparition d'une adolescente réveille le sombre passé d'une communauté bien tranquille. Un thriller habile orchestré de main de maître par la reine du suspense psychologique. Dans la petite ville des Hollows, chacun se connaît depuis l'enfance. Ici, tout est calme, rassurant. Alors, quand un soir Charlene, une adolescente gothique et vaguement rebelle, ne rentre pas chez elle, personne ne semble prêt à envisager le pire. Jusqu'au jour où l'inspecteur Jones fait un curieux parallèle entre la disparition de Charlene et celle de Sarah, une lycéenne retrouvée morte vingt ans plus tôt. Souvenirs enfouis, existences mensongères... Caché à l'abri de ces jolies façades fleuries, le mal veille. Bientôt, il frappera de nouveau.

 

51EevG1twfL._SL500_AA300_.jpgAmazonia - James Rollins - 12 avril 2012

Dans la forêt amazonienne, un Américain est retrouvé mourant aux abords d'un village. C'est l'un des membres d'une expédition scientifique partie étudier le savoir des chamans et disparue quatre ans plus tôt. Seul Nathan Rand, le fils du savant qui la dirigeait, n'a jamais perdu espoir de les retrouver vivants.
Et c'est ce fol espoir que le Dr Kelly O'Brien et son frère ravivent en lui proposant de rejoindre l'équipe de secours organisée par le gouvernement des États-Unis. Seulement, la jungle et ses enjeux pharmaceutiques attisent bien des convoitises. Des mercenaires se lancent à leur poursuite...

 

511-FPoFABL._SL500_AA300_.jpgIntime ressemblance - Lisa Scottoline - 12 avril 2012

Un soir, la journaliste Ellen Gleason trouve en rentrant chez elle un avis de recherche dans la boîte aux lettres. Un de ces dépliants comme la police de Philadelphie en diffuse chaque jour des dizaines. Sauf qu'en regardant de plus près la photo de celui-ci, son coeur s'arrêta soudain de battre : c'est la photo de son petit garçon Will qu'elle a adopté il y a deux ans ! Dès lors, impossible de rester sans rien faire. Son instinct de journaliste et son coeur de mère la poussent à enquête pour savoir qui est vraiment son fils. Mais, à trop vouloir découvrir ce : qui était caché, elle devient gênante pour certains, pour ces hommes, de l'ombre qui ne reculent devant rien...

 

41Pkzjo--YL._SL500_AA300_.jpgLes imperfectionnistes - Tom Rachman - 7 mars 2012

Ils sont pathétiques, ils sont incompétents, ils sont harcelés par le destin – bref, ils sont irrésistibles. Ces éternels abonnés à l’infortune ont tous en commun de graviter autour d’un anonyme et farfelu journal international basé à Rome. Sous la houlette du très incapable directeur de la publication Oliver Ott, petit-fils de l’énigmatique fondateur du quotidien, il y a entre autres Lloyd Burko, vieux correspondant à Paris, au bout du rouleau et prêt à tout pour vendre un article ; Arthur Gopal, le préposé aux nécrologies et aux mots croisés, frappé par une tragédie familiale qui va donner un ironique coup d’accélérateur à sa carrière ; Winston Cheung, pigiste débutant au Caire, vampirisé par un reporter sans foi ni loi ; Ruby Zaga, la vieille fille persuadée (à raison) d’être la paria de la rédaction ; ou encore Ornella de Monterrecchi, lectrice un peu trop scrupuleuse à qui sa fidélité exhaustive a coûté vingt ans de retard sur l’actualité…Roman choral magistralement orchestré, Les Imperfectionnistes raconte, en onze histoires croisées, les mésaventures hilarantes de ces « chiens écrasés » de l’existence, dressant au passage, avec une acuité redoutable, la fresque d’un demi-siècle dans les coulisses de l’univers médiatique, de son âge d’or à son crépuscule.

 

513K82OPPNL._SL500_AA300_.jpgOlive Kitteridge - Elizabeth Strout - 1er mars 2012

Olive est l’épouse du pharmacien de Crosby, petite ville côtière du Maine. Elle est la mère de Christopher, qu’elle étouffe. Et aussi ce professeur de mathématiques tyrannique, au franc-parler souvent blessant, capable pourtant de surprenants élans de bonté. Olive Kitteridge traverse cette fresque polyphonique où le destin des habitants de Crosby – héros ordinaires – s’entremêle sur une période de trente ans. Éclate alors une personnalité hors normes, cette femme a priori peu aimable, mais ô combien attachante. Ce portrait offre d’Olive une multitude d’éclairages – parfois contradictoires, toujours justes. Rarement un écrivain a approché avec une telle puissance la singularité et la complexité de la nature humaine – son universalité, aussi.
Salué outre-Atlantique pour la virtuosité de sa construction et la finesse de son ton, Olive Kitteridge s’inscrit dans la lignée de romans américains tels Le cœur est un chasseur solitaire, de Carson McCullers, ou Les Corrections, de Jonathan Franzen.

 

41ajv9PfiKL._SL500_AA300_.jpgApocalypse bébé - Virginie Despentes - 1er mars 2012

Valentine Galtan, adolescente énigmatique et difficile, a disparu.
La narratrice, Lucie, anti-héroïne trentenaire, détective privée sans conviction ni talent engagée par la grand-mère de Valentine pour surveiller ses faits et gestes, l’a perdue sur un quai de métro parisien. Comment la retrouver ? Que faire des édifiantes photos de Valentine qui la montrent si expérimentée avec les garçons ? Aurait-elle rejoint sa mère, qu’elle n’a jamais connue, à Barcelone ? Le mieux pour Lucie serait de faire équipe avec la Hyène, une « privée » aux méthodes radicales, une femme puissante, au corps souple, plein d’une violence qui s’exprime par saccades : moyennant finances, et aussi par amusement, La Hyène accepte le marché. Voici les collègues mal appariées, l’une lesbienne volcanique, l’autre hétéro à basse fréquence, qui traversent la France et l’Espagne jusqu’à Barcelone à la recherche d’une petite fugueuse, une gosse mal grandie, une fille de la bourgeoisie qui finira, on ne vous en dit pas plus, par rejoindre le camp des irréductibles.

 

51md74asLlL._SL500_AA300_.jpgJuste avant le crépuscule - Stephen King - 1er mars 2012

Se trouver au mauvais endroit au mauvais moment n’est jamais enviable. Mais se trouver au mauvais endroit au mauvais moment dans une histoire de Stephen King est bien pire encore !
Le premier recueil de nouvelles de King depuis Tout est fatal (2004) : 13 histoires dans la lignée des meilleurs épisodes de Twilight Zone, 13 histoires bien méchantes qui « ouvrent une trappe entre la réalité et cette période crépusculaire où tout, absolument tout, est possible. » Un recueil qui mêle brillamment suspense, humour noir et rebondissements.

 

51jOlOVcW5L._SL500_AA300_.jpgL'Enfant-rien - Nathalie Hug - 1er mars 2012

Aussi loin que je me souvienne, je l'attendais assis, le menton sur les genoux, les bras autour des jambes et le dos appuyé contre la porte du placard. N. H. Petit garçon étrange, Adrien guette chaque semaine l'arrivée du père de sa demi-sœur, dans l'espoir de recueillir un regard, une parole ou un geste tendre. S'il rêve d'un papa, Adrien veut surtout percer le secret de sa naissance, secret qu'il croit enfermé dans une boîte rouge, cachée hors de sa portée. Le jour où sa mère se fait renverser par une voiture et se transforme en « tas-de-fraises-à-la-crème », la possibilité d'une vie différente s'ouvre à lui. Mais Adrien, l'enfant-rien, peut-il vraiment trouver sa place dans une famille qui n'est pas la sienne ?

51760CiawDL._SL500_AA300_.jpgLa Malédiction des colombes - Louise Erdrich - 1er mars 2012

Tous les habitants de Pluto (Dakota du Nord) sont liés par l’amour ou l’amitié, le sang, mais surtout, par le poids du passé. Jamais élucidé, le massacre d’une famille de fermiers blancs en 1911 hante toujours la petite ville qui se meurt. Quatre Indiens avaient été lynchés sans autre forme de procès pour ce crime qu’ils n’avaient pas commis.
Mi ojibwe mi blanche, Evelina Harp est une fille intelligente et ambitieuse, toujours prompte à tomber désespérément amoureuse. Elle a grandi sur la réserve où son grand-père (qui a échappé au lynchage pour une mystérieuse raison) lui a révélé l’histoire du crime qui a marqué autrefois les deux communautés. Personne ne comprend mieux le poids de ce drame que le Juge Coutts, qui veille sur les habitants de Pluto avec compassion et lucidité.

 

A noter aussi quelques rééditions de grands classiques tels que les contes de Grimm (1er mars 2012), Le Rouge et le noir de Stendhal (4 avril 2012) ou encore Les Quatre filles du Docteur March de Louisa May Alcott (14 mars 2012). Bonne lecture ! 

 

   413t67CcUZL._SL500_AA300_.jpg  41N-KfLRLLL._SL500_AA300_.jpg  51Xak4T0epL._SL500_AA300_.jpg

Voir les commentaires

2012-02-21T05:00:00+01:00

Les Ecriveurs, tome 1 : La Cité lumineuse

Publié par MyaRosa

Les Ecriveurs, tome 1 : La Cité lumineuse

de Frédéric Mars

couv55310805

Catégorie(s) : Roman jeunesse - Fantastique

Edition / Collection : Baam !

Date de parution : 8 février 2012

Nombre de pages : 350

Prix : 14,95€

 

L'histoire : "Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi ce cadeau ou  cette place d'honneur qui vous semblaient destinés ont atterri  dans les mains d'un autre que vous ? Pourquoi des obstacles de dernière minute se dressaient sur votre route alors que rien ne semblait s'opposer à votre sucès ? Pourquoi le bus que vous deviez prendre partait sans vous à quelques secondes près ? Vous invoquez le sort, la malchance, la fatalité ? Vous pensez que c'est comme ça et qu'on n'y peut rien ? Mais bientôt, dans quelques instants, vous saurez. Ma vie et la vôtre, que vous le vouliez ou non, sont dorénavant liées à jamais... Pourquoi ça ? Oh, c'est très simple. Ça se résume même en une phrase :
Votre vie, c'est moi qui l'écris !"

 

Les habitants de Hometone vivent en retrait de la société. Ils n’ont aucun contact avec l’extérieur et les cendres disséminées par le volcan de l’île les rendent invisibles aux yeux de l’humanité. La raison ? Lara Scott va vous l’expliquer !La marche du monde se décide à Hometone, de même que votre sort ou celui de vos enfants. Tout est Écrit là-bas, au sens propre comme au figuré… car si vous lisez ceci, c’est que Lara en a décidé ainsi !

 

**

 

 Voilà un roman dont on entend beaucoup parler ces derniers temps et que j'étais impatiente de découvrir. Le début m'a un peu déstabilisé, ça me plaisait bien mais j'avais l'impression de ne pas tout comprendre et j'espérais que les choses allaient s'éclaircir par la suite. Heureusement, ce fût le cas assez rapidement. Le moins que l'on puisse dire est que la plume de Frédéric Mars est efficace. Il arrive sans peine à nous plonger dans un univers original et bien construit et les pages défilent à toute vitesse sans que l'on ait conscience du temps qui passe. Pourtant, l'univers dans lequel il a choisi de faire évoluer ses personnages est assez complexe. Je me posais plein de questions sur ce monde, je trouvais des détails qui auraient pu devenir incohérents et comme s'il lisait dans mes pensées, l'auteur répond à toutes ces questions au fur et à mesure. On découvre les écriveurs en même temps que Lara ce qui permet d'apprendre beaucoup de choses sans que ce soit trop lourd et redondant.

 

Comme c'est un premier tome, je m'attendais à ce que ce soit avant tout une ouverture sur l'univers des écriveurs, une présentation de leurs particularités. Je pensais qu'il n'y aurait pas beaucoup d'action et j'avais peur que ce soit surtout un tome explicatif mais il y a déjà beaucoup de rebondissements et de danger.  L'imagination débordante de l'auteur m'a fait sourire plus d'une fois. Je trouve ses idées très bonnes et il a réussi à trouver de jolies explications pour les phénomènes étranges qui nous entourent notamment lorsque nous avons une sensation de "déjà-vu" ou lorsque nous avons l'impression d'être dans une période de malchance et que le sort semble s'acharner sur nous. C'est un sujet qui a déjà été traité donc ce n'est pas évident d'innover et pourtant Frédéric Mars s'en sort très bien. J'ai adoré l'univers qu'il a créé. J'ai aimé suivre Lara dans ses péripéties et je suis déjà impatiente de savoir ce qui va se passer par la suite... Les autres personnages sont tout aussi passionnants. J'ai aimé la relation étrange qu'entretient Lara avec ses demies soeurs, j'ai adoré Will et puis les personnages importants de la cité lumineuse dont le physique est pour le moins particulier... Ce n'est pas un coup de coeur mais j'ai beaucoup apprécié cette lecture et je pense que cette série a beaucoup de potentiel et promet déjà de belles heures d'évasion dans un univers fascinant.

 

Si vous hésitez encore, allez faire un petit tour chez ma copine Taylor. ;)

 

 


 

 

 

 

Voir les commentaires

2012-02-19T18:39:00+01:00

Café givré

Publié par MyaRosa

Café givré

( Coffeehouse Angel )

de Suzanne Selfors

cafegivre

Catégorie(s) : Roman jeunesse - Fantastique - Girly

Edition / Collection : Flammarion / Tribal

Date de parution : 11 janvier 2012

Nombre de pages : 400

Prix : 11,50€

 

L'histoire : "Vous croyez aux signes ? La foudre qui frappe une voiture dont vous sortez à l'instant, un chat noir qui traverse votre chemin... Vous voyez ce que je veux dire ? Le hasard, peut-être. Moi, je n'y ai jamais cru, à ce genre de trucs. Avant de le rencontrer, lui."

Chez Anna est un petit café où le temps s'est arrêté. Katrina y vit paisiblement avec sa grand-mère. Jusqu'au jour où la magie et la poésie s'immiscent dans sa vie...

 

**

 

coffee.jpg Comme je vous le dis souvent, j'ai un faible pour les lectures gourmandes et les histoires de saison. L'hiver, mon petit plaisir est de lire des romans dans lesquels il est question de neige et de boissons délicieuses à savourer bien au chaud. C'est donc tout naturellement que je me suis tournée vers ce livre dont je n'avais jamais entendu parler mais dont le titre et la couverture évoquaient pour moi un moment de plaisir et de douceur. Ce roman a parfaitement rempli sa mission puisque j'ai passé un très bon moment.

 

 L'histoire se déroule dans un petit village de l'état de Washington dans lequel une grande partie des habitants est d'origine norvégienne et perpétue les traditions scandinaves. J'ai eu un peu de mal à me situer au début du roman car je ne savais pas si l'histoire se déroulait aux Etats-Unis ou en plein coeur de la Norvège, c'était un peu confus. Katrina a perdu ses parents lorsqu'elle était toute petite et vit avec sa grand-mère qui tient un café traditionnel depuis plus de quarante ans. Elle mène une existence paisible entourée de ses meilleurs amis, Vincent et Elizabeth mais a un emploi du temps bien rempli puisqu'elle aide sa grand-mère au café lorsqu'elle n'est pas en cours. Les choses iraient pour le mieux si un autre café ne s'était pas installé juste à côté du leur. Plus récent et plus attractif, le Java Heaven attire tous les clients à grand renfort de publicité, de café bio et de bons de réduction. Chez Anna coffeehouseangel.jpgne fait pas le poids à côté et la situation financière de la grand-mère de Katrina est catastrophique. S'ajoute à cela une étrange rencontre qui va bouleverser la vie de notre héroïne alors qu'elle est loin de s'en douter...

 

 J'ai beaucoup aimé ce livre. De nombreux sujets sont abordés, il y a bien sûr les difficultés financières rencontrées par les petits commerces face aux gros monstres industriels, les problèmes et les questionnements liés à l'adolescence mais il y a aussi et surtout de l'amour et de la générosité. Il est avant tout question de pardon et les messages véhiculés dans ce roman destiné à la jeunesse sont vraiment louables. Un soupçon de fantastique apporte à ce récit une autre dimension et l'auteur a parfaitement réussi à faire de cet ajout un atout sans que ce soit too much. Bien sûr on n'échappe pas à quelques clichés et bons sentiments mais si vous recherchez une lecture pleine d'amour et de douceur, ce livre devrait vous plaire. Les choses sont parfois un peu trop faciles, on est loin de la réalité, mais ça fait tellement de bien de lire une belle histoire pleine d'espoir et d'optimisme. C'est un livre que je recommande car j'ai passé un très bon moment en compagnie de Katrina et de ses proches.

 

"Essayer de comprendre l'amour,

c'est comme vouloir disséquer un arc-en-ciel."

 


Voir les commentaires

2012-02-19T13:58:00+01:00

Fée en herbe : Les rollers volants

Publié par MyaRosa

Fée en herbe, tome 3 : Les Rollers volants

de Claire Paoletti (texte)

et Frédéric Rébéna (illustrations)

9782092535103FS.gif

Catégorie(s) : Roman jeunesse

Edition / Collection : Nathan / Premiers romans

Date de parution : 9 février 2012

Nombre de pages : 43

Prix : 5,50€

Dès 7 ans

 

L'histoire : Zoomi, la petite fée, a décidé d'emprunter les rollers volants de sa grande soeur Wiiiz, pendant que celle-ci dort. Mais les rollers sont impossibles à diriger sans formule magique. Pour échapper à la colère de Wiiiz, et surtout pour s'amuser de nouveau avec les rollers, Zoomi a un plan surprenant ! Achille, son hérisson, en tremble déjà...

 

**

 

 Zoomi est une petite fée espiègle qui n'en fait qu'à sa tête. Elle a le pouvoir de parler aux plantes mais en dehors de cela, c'est presque une petite fille comme les autres. Elle a une grande soeur, Wiiiz qui a plus de pouvoirs magiques qu'elle et Zoomi ne cesse de lui jouer des tours. Chaque tome de ses aventures raconte une histoire différente et il est tout à fait possible de les lire indépendamment. C'est d'ailleurs avec ce titre, qui est en fait le troisième de la collection, que je découvre les personnages. C'est une série très mignonne qui s'adresse, avant tout, aux jeunes lecteurs à partir de sept ans. Dans ce tome, Zoomi veut à tout prix s'amuser avec les rollers volants de sa grande soeur mais ne sait pas bien comment s'y prendre car ils n'en font qu'à leur tête et ne l'écoutent pas. Elle fait la connaissance d'une plante assez étrange qui pousse à l'envers et a le pouvoir d'inverser les actions des gens. Aussitôt, Zoomi aidée de son fidèle compagnon Achille le hérisson qui n'est pourtant pas très attiré par ce projet, décide d'en profiter pour essayer une nouvelle fois les rollers volants de Wiiiz... C'est une jolie histoire qui plaira à coup sûr aux petits lecteurs amateurs de magie et de fantaisie. Les illustrations sont colorées et pleines de pep's. Zoomi est une chipie intelligente et attachante qu'on a plaisir à suivre au fil des pages. Une jolie série à découvrir.

 

  photo-18-.jpg photo-19-.jpg

 


Voir les commentaires

2012-02-17T16:25:00+01:00

Alibi - Vous en aurez tous besoin un jour...

Publié par MyaRosa

769009986

 

Petit oubli de ma part. Il faut absolument que je vous parle du magazine Albi découvert il y a quelques mois. Ce magazine est une vraie bible du polar et devrait satisfaire les amateurs du genre. C'est un trimestriel disponible en librairie et depuis peu sur le net qui propose des interviews, des textes inédits, des portraits d'auteurs, des enquêtes, des reportages et des chroniques toujours sur le thème du crime et des histoires sombres réelles et fictives. Je ne connaissais pas du tout ce magazine avant qu'on me propose de le découvrir mais j'ai été agréablement surprise par la qualité de cette revue. C'est un magazine de qualité qui peut parfaitement trouver sa place dans nos bibliothèques car c'est presque un livre finalement. La texture est souple mais le papier est de qualité et la mise en page est superbe et très esthétique. Il y a beaucoup de photos et les reportages sont très intéressants. J'ai eu l'opportunité de découvrir le numéro 4 de cette revue dans lequel il était question de secrets d'état. On y retrouve aussi des articles très intéressants sur d'autres sujets, notamment un entretien avec Anthony Horowitz, celui qui a fait revivre Sherlock Holmes il y a quelques temps et une reconstitution passionnante sur les disparues de Vancouver dont Elise Fontenaille a choisi de parler dans son dernier roman du même nom. J'ai également beaucoup apprécié l'article sur Christchurch, la capitale du Sud de la Nouvelle-Zélande que j'ai eu l'occasion de découvrir sous la plume de Paul Cleave dans "Un Père idéal". Fascinant de découvrir en image la ville dans laquelle évoluent les personnages de cet auteur que j'apprécie beaucoup et de revenir sur quelques passages du livre. C'est une excellente idée ! A la fin, j'ai eu le plaisir de découvrir un portfolio sur Las Vegas suivi d'une présentation des dernières parutions côté polar. Vous l'aurez sans doute compris, j'aime beaucoup et je soutiens ce magazine !

 

Un petit aperçu ?

 

photo(20)

photo(21)

Plus d'informations sur le site officiel du magazine Alibi : www.alibimag.com

 


Voir les commentaires

2012-02-17T12:58:00+01:00

Le Journal d'Aurélie Laflamme, tome 5 : Championne

Publié par MyaRosa

Le Journal d'Aurélie Laflamme, tome 5 : Championne

de India Desjardins

couv73816517

Catégorie(s) : Roman jeunesse - Girly

Edition / Collection : Michel Lafon

Date de parution : 2 février 2012

Nombre de pages : 286

Prix : 14,20€

 

Mon avis sur les tomes précédents :

couv15141385.jpg couv30250738.jpg couv71184484.png.jpg couv34670605.jpg

 

L'histoire : Depuis qu’elle sort avec le garçon le plus populaire du collège, la vie d’Aurélie est complètement chamboulée. Adieu la gaffeuse que tout le monde regardait bizarrement ! Elle devient carrément la fille la plus cool du bahut, et on l’invite à toutes les soirées.
Mais entretenir une relation n’est pas de tout repos : elle passe tellement de temps avec ses nouveaux amis qu’elle en oublie presque sa meilleure copine Kat. Et celle-ci ne se gêne pas pour lui signifier son mécontentement. Par-dessus le marché, on lui rapporte que Nicolas, son ex, serait encore amoureux d’elle. Finalement, ce n’est pas si simple d’être en haut de l’affiche…

 

**

 

 C'est toujours un plaisir de retrouver Aurélie Laflamme et l'écriture d'India Desjardins. Aurélie a quinze ans, elle vit seule avec sa maman depuis la mort de son papa et elle essaie de mener une vie normale mais être adolescente n'est pas de tout repos ! Dans ce cinquième tome, Aurélie sort avec le beau Iohann, se fait de nouvelles amies et devient de plus en plus populaire mais malgré tout les choses ne sont pas si simples car ses "anciens" amis trouvent qu'elle passe beaucoup moins de temps avec eux, Kat n'apprécie pas du tout de passer au second plan et d'après ce qu'on raconte, Nicolas, son ex, serait toujours amoureux d'elle...

 

 Pas le temps de s'ennuyer cette année, Aurélie est overbookée. Elle ne sait plus où donner de la tête avec tous ses nouveaux amis, les anciens, les matchs de Basket de Iohann, les sorties en amoureux, les sorties avec sa mère et son beau-père. Pas facile de se retrouver dans tout ça et de savoir ce qu'elle veut vraiment. Aurélie se cherche toujours, grandit, et apprend encore beaucoup de choses. J'ai passé un très bon moment (comme toujours). C'est un plaisir de retrouver tous les personnages de cette série. Je me suis beaucoup attachée à eux au fil des tomes. J'ai trouvé ce tome peut-être un peu moins drôle que les précédents, plus sérieux, mais ça reste toujours une lecture addictive et divertissante. On voit vraiment Aurélie grandir d'année en année et c'est vraiment génial. Je suis sûre que beaucoup d'adolescentes peuvent s'identifier à elle. Elle est drôle, pleine de pep's et de spontanéité et le fait que ce livre soit écrit sous forme de journal permet justement de faire ressortir le caractère d'Aurélie. C'est frais, bien écrit, drôle et léger sans jamais être superficiel. Une fois encore, les éditions Michel Lafon ont fait un travail remarquable sur la couverture qui est vraiment soignée et très jolie. On ne voit pas bien, mais il y a des paillettes, plein de petits dessins sur la quatrième de couverture et un élastique coloré pour fermer le livre. Comme je n'ai pas eu l'occasion de le faire avant, je vous propose de découvrir les quatrièmes de couvertures des cinq tomes déjà disponibles.

 

photo-14-.jpgphoto-13-.jpgphoto-15-.jpgphoto-16-.jpgphoto-17-.jpgimg_0-550_smile_amoureux_rose.png

Voir les commentaires

2012-02-16T19:45:00+01:00

Sorties poche à ne pas manquer #17

Publié par MyaRosa

sortieslitterairesenpoche.jpg

 

51IKVFaKvEL. SL500 AA300Queen Betsy, tome 6 : Vampire et flippée - Mary Janice Davidson - 17 février 2012

Avec son mariage qui approche à grands pas, Betsy est complètement surchargée. Heureusement, Betsy n'est pas du genre à perdre son sang-froid. Mais quand Sinclair, son fiancé, disparaît en même temps que ses amis et ses proches, Betsy se met à paniquer. Seule, inquiète pour les gens qu'elle aime, elle ne peut faire confiance à personne pour les retrouver et découvrir qui est derrière tout ça. Et elle ignore encore que son enquête va changer la face du monde des vampires

 

51vvwtgt9xL._SL500_AA300_.jpgLe Monde de la chasseuse de la nuit, tome 2 : L'étreinte des ténèbres - Jeaniene Frost -17 février 2012

Kira Graceling, détective privé à Chicago, aurait dû passer son chemin. Mais son sens du devoir lui interdit d'ignorer les gémissements de douleur qu'elle entend. La victime, Mencheres, est un maître vampire qui pensait n'avoir plus rien à découvrir de la vie. Jusqu'à ce que Kira entre dans la sienne : intrépide, adorable et humaine, elle n'hésite pas à braver la mort pour le sauver. Il brûle d'amour pour elle, mais le danger se rapproche, et Mencheres doit choisir entre la femme qu'il désire et un plongeon dans la plus noire des magies

 

51s3DrlV3mL._SL500_AA300_.jpgCassandra Palmer, tome 5 : L'emprise de la lune - Karen Chance - 17 février 2012

Être la Pythie est un boulot à plein temps qui ne laisse pas beaucoup de temps libre. Entre ses pouvoirs à maîtriser et ses problèmes affectifs avec Mircea, un vampire incroyablement sexy au passé trouble, Cassie ne sait plus où donner de la tête. Et comme si ça ne suffisait pas, elle doit préparer son intronisation, qui la fera accéder officiellement au poste de Pythie. Mais ce n'est pas du goût de tout le monde. Quelqu'un est prêt à tout pour empêcher la cérémonie d'avoir lieu. Et le plus simple pour y parvenir est tout simplement de se débarrasser de la principale intéressée

 

51HpsQHQCdL._SL500_AA300_.jpgLe Sang du rock, tome 1 : Wicked Game - Jeri Smith-Ready - 17 février 2012

Ciara a accepté un stage dans une station de radio locale dont les émissions nocturnes semblent provenir d'un autre espace-temps. Le secret des DJ : ce sont des vampires, à tout jamais retenus à l'époque à laquelle ils ont été convertis. Mais le rachat de l'entreprise met ces derniers en danger. Sans la station, et le lien qui les unit à leurs différentes époques, ils sont condamnés à se transformer en stupides fantômes du passé. Et Ciara ne tolère pas du tout cette politique de rachat

 

51kY-rsZNnL._SL500_AA300_.jpgDoctor Who, L'Horloge nucléaire - Oli Smith - 17 février 2012

Colorado, 1981. Perdu dans le désert, Appletown est un petit village où il fait bon vivre. Mais l'entrée en scène de deux étrangers va tout chambouler. Le premier est un savant fou, dont les mises en garde sont abrégées par sa mort soudaine. Le second est le Docteur. La mort tombe du ciel et le TARDIS s'en trouve endommagé. Pris au piège, le Docteur se rend compte que le temps s'écoule pour lui à l'envers, tandis qu'Amy et Rory sont menacés dans un futur qui s'éloigne de plus en plus au fil des secondes. Le Seigneur du Temps doit percer les secrets d'Appletown avant qu'il soit trop tard

 

51MEz4kv2xL._SL500_AA300_.jpgLa Fille du soleil noir, tome 2 : Anges noirs - M.L.N. Hanover - 17 février 2012

Un tueur en série a élu domicile à La Nouvelle-Orléans, une ville où règnent tradition vaudou et magie noire. Avec l'aide de Karen Black, ancien agent du FBI, Jayné mène une course contre la montre pour trouver la prochaine victime du démon. Mais plus elle se rapproche de son objectif, plus elle apprend à se méfier des apparences. Quand de terribles secrets remontent à la surface, Jayné est confrontée à un adversaire qui la connaît très bien et qui n'aura de répit que lorsqu'il aura anéanti tous ceux qui lui sont chers.

 

9782280243599FS.gifLa Captive du chevalier - Denise Lynn - 1er février 2012

Hampshire, Angleterre, 1146.Sauvée des griffes de ses ravisseurs par un chevalier inconnu, Marianne de Faucon tombe immédiatement sous le charme. Elle qui était destinée à une vie morne et sans attrait, et condamnée à un mariage arrangé, la voilà désormais en proie à une passion enflammée. Alors pas question pour elle de renoncer à cette chance inespérée de connaître le bonheur : Marianne est prête à tout pour provoquer l’amour de cet homme si désirable. Hélas, elle ignore encore que le hasard n’est pour rien dans leur rencontre… et qu’elle va devenir l’instrument d’une implacable vengeance.

 

couv20318400.jpgLa Maison en pain d'épices - Carin Gerhardsen - 16 février 2012

La Suède est frappée par une série de meurtres barbares. Seul point commun entre les victimes, leur âge : 44 ans. A première vue, ces personnages ne se connaissent pas, mais à mieux y regarder, leurs chemins se sont bel et bien croisés, il y a longtemps, dans la petite ville de Katrineholm. A l'époque, tous fréquentaient la même école. Et le souffre-douleur de la classe s'appelait Thomas Karlsson.
Aujourd'hui, Thomas est un homme effacé, asocial, aigri et...toujours en vie. Autant dire le coupable idéal. Surtout qu'il a été aperçu rôdant près du domicile des victimes.
Thomas l'avoue, il nourrit encore de la rancune, beaucoup de rancune même, à l'encontre de ses anciens tortionnaires. Seulement ce n'est pas lui qui les a tués, il le jure ! Ils l'ont pourtant roué de coups, humilié, insulté, tyrannisé...Ils ont brisé sa vie. Alors si ce n'est pas lui, qui ? Qui avait un meilleur mobile pour les assassiner ?

Voir les commentaires

2012-02-16T05:01:00+01:00

La petite fille qui voulait tout

Publié par MyaRosa

La Petite fille qui voulait tout

de Clotilde Bernos (texte)

et Choi Jung-in (illustrations)

couv09.gif

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes : générosité - égoïsme - bonheur - amitié

Edition / Collection : Flammarion . Chan OK / Perles du ciel

Date de parution : 9 novembre 2011

Nombre de pages : 36

Prix : 15€

 

L'histoire : Sur le chemin de la vie, la toute petite fille rencontre tour à tour un oiseau, un arbre et un jeune garçon. Elle les charme, puis leur dérobe tout, jusqu'au coeur, sans se soucier de la tristesse dans laquelle elle les plonge. La petite fille qui voulait tout finira-t-elle par comprendre que le bonheur n'est pas à prendre mais pousse juste si on l'arrose un peu ?

 

photo(12)

 

 La Petite fille qui voulait tout fait partie de la collection Perles du ciel du label Chan-OK qui met en avant et permet de découvrir les traditions culturelles sud-coréennes. Dans cette histoire, il est question d'un oiseau, d'un arbre, d'un garçon et d'une petite fille. Cette petite fille veut tout posséder, prend ce qui l'intéresse quand bon lui semble,  dit "je t'aime" et reprend son amour quand il n'y a plus rien à prendre. Elle ne donne rien en retour et ne s'intéresse pas aux autres. Elle ne pense qu'à elle. Cette petite fille grandit et avance sur le chemin de la vie en rencontrant tour à tour les autres personnages et les laisse démunis. Mais le temps passe et ils apprennent à ce reconstruire et à vivre ensemble tandis qu'elle avance vainement à la recherche du bonheur. Elle apprendra qu'il faut aussi donner un peu de soi et apprendre à cultiver le bonheur qui est peut-être juste sous nos yeux pour être heureux. Une belle leçon de vie. Un parcours initiatique à la manière des contes traditionnels agrémenté de magnifiques illustrations pleines de finesse et de sobriété. Les pages sont aérées et les illustrations renforcent  l'aspect onirique de cette histoire intemporelle. Un superbe album.

 

photo-11-.jpg

Voir les commentaires

2012-02-15T13:28:00+01:00

La Fille de l'Araignée

Publié par MyaRosa

Le Prince des maudits, tome 1 :

La Fille de l'Araignée

de Lenia Major

couv58081825

Catégorie(s) : Roman jeunesse - Historique - Fantastique

Edition / Collection : Balivernes - romans ados

Date de parution : 7 octobre 2010

Nombre de pages : 255

Prix : 17€

 

L'histoire : Alors qu’elle visite les ruines d’un château allemand avec sa classe, Eva se trouve mystérieusement projetée dans le passé, au cœur d’une bataille médiévale. Elle se voit contrainte de fuir et de protéger le Prince Emil, dont le père a été assassiné. L’intelligence d’Eva lui sera aussi utile que sa pratique des arts martiaux pour vaincre les nombreuses embûches qui se dresseront sur leur chemin. Et dans ses rêves, on la surnomme la fille de l’Araignée, on l’appelle la Maudite. Que veulent dire ces voix ? Saura-t-elle dompter les forces occultes qui la guident ?

 

878786665

 

 Attention gros coup de coeur ! Ce livre dormait dans ma PAL depuis plusieurs mois déjà et je me suis enfin décidée à le lire. Je n'étais pas particulièrement emballée par le thème et la couverture mais les avis élogieux m'ont poussé à me lancer dans cette aventure. Mon seul regret aujourd'hui est d'avoir attendu si longtemps avant de le découvrir car j'ai vraiment passé un moment magique en compagnie d'Eva. Quelle aventure ! Je connaissais Lenia Major pour son album "Mieux que dix fées" qui est un vrai petit bijou et j'étais curieuse de découvrir son écriture dans un roman. J'ai été totalement emballée et charmée dès les premières pages et franchement je n'ai aucun reproche à faire à ce livre car j'ai tout aimé et je n'aurais rien changé (à part la couverture mais bon c'est vraiment une question de goût).

 

 Lors d'un voyage scolaire et suite à un malheureux accident, Eva se retrouve mystérieusement propulsée à une autre époque en plein coeur d'une bataille médiévale. Pas le temps de réfléchir, elle doit porter secours au prince et l'emmener chez sa tante où il sera en sécurité. C'est le début d'une grande aventure pour nos deux héros qui vont apprendre à se connaître en affrontant de nombreux dangers. La bataille est loin d'être gagnée...

 

 Je ne sais même pas par où commencer car ce roman a beaucoup de qualités. L'univers créé par l'auteur est fascinant et il est tellement bien décrit qu'on s'y croirait. L'écriture est fabuleuse, pleine d'humour et de bon sens. L'histoire tient la route et les rebondissements arrivent aux bons moments. Les personnages sont attachants, on n'a pas envie de les quitter et pour une fois, l'héroïne est une fille forte qui ne se laisse pas faire et ne mâche pas ses mots. C'est un roman jeunesse drôle et intelligent qui permet de découvrir une période de l'histoire et d'apprendre des tas de choses sur les coutumes de l'époque sans que ce soit barbant. La confrontation avec une adolescente qui vient de notre époque est vraiment très intéressante car elle permet de marquer les décalages entre ces deux périodes de l'Histoire et nous offre des situations très amusantes. Je me suis régalée. Je ne pensais pas adhérer autant mais j'ai beaucoup ri, j'ai frémi avec les personnages et j'ai même eu des papillons dans le ventre. Dans ce livre il y a un contexte historique fascinant, beaucoup d'humour, une bonne dose de fantastique, et un univers qu'on n'a pas envie de quitter. J'étais triste en le refermant et impatiente de découvrir la suite car même si la fin est absolument parfaite, elle n'en est pas moins frustrante ! Viiiiite, il me faut la suite ! Ce premier tome m'a entièrement convaincue et je ne peux que vous conseiller de découvrir cette série qui mériterait d'être plus connue.


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog