Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2016-03-31T12:32:21+02:00

Bouh !

Publié par MyaRosa

Antonin Louchard

34 pages, Seuil Jeunesse, mars 2016

Quatrième de couverture :

Si on t'a offert ce livre, c'est sûrement que tu n'as pas été gentil. Alors, c'est bien fait pour toi. T'avais qu'à être gentil. Voilà !

 

Mon avis :

 

 Dans les livres d'Antonin Louchard, l'humour est très décalé et il y a toujours un petit côté provocateur et irrévérencieux qui ne peut pas plaire à tout le monde mais que j'adore. Il n'y a qu'à lire la quatrième de couverture de cet album pour s'en rendre compte. Chez nous, ça fonctionne bien. Ca fonctionne même très bien. Mes enfants ont totalement craqué pour ce livre et on le lit plusieurs fois par jour, en ce moment.

 

 

 Le personnage au coeur de ce livre - un petit fantôme - s'adresse directement au lecteur. Il tente par tous les moyens de lui faire peur, mais il n'y parvient pas. Il se contenterait bien d'un sursaut ou même d'un petit frisson, mais à force de gesticuler dans tous les sens et de raconter des bêtises, il provoque une réaction bien différente : il fait rire ! Le fantôme ne sait plus quoi faire et est un peu vexé. Voilà qu'en plus, ses parents l'appellent pour manger. Oh non, la honte ! Mais attention, il pourrait bien revenir...

 

 

 Cette histoire est vraiment très amusante. Les enfants ne voient pas arriver la fin et même lorsqu'ils la connaissent, ils en redemandent ! Les miens poussent de grands cris et rigolent comme des baleines à chaque fois que l'on lit cette histoire. Je trouve que c'est une excellente façon de les rassurer et de dédramatiser tout ce qui pourrait leur faire peur lorsque vient le moment d'aller au lit. On a beaucoup aimé !

 

 

En quelques mots :

Un petit album drôle et décalé que toute la famille a adoré !

 

 

Voir les commentaires

2016-03-31T11:51:06+02:00

Comptines des animaux rigolos

Publié par MyaRosa

Cécile Hudrisier

16 pages, éditions Didier Jeunesse, mars 2016

Présentation de l'éditeur :

Mes petites puces à chanter : un livre sonore pour le plaisir de jouer avec les comptines.

 

Mon avis :

 

 Les éditions Didier Jeunesse lancent une toute nouvelle collection de livres sonores pour les tout-petits. Deux titres sont à découvrir dès à présent en librairie : Comptines des animaux rigolos et Comptines des petits coquins.

 

 Ces petits albums sont en carton bien épais avec des bords arrondis, ce qui est idéal pour les plus petits qui pourront les manipuler sans soucis. Dans chaque livre, il y a six comptines amusantes à découvrir. Certaines sont très connues et d'autres beaucoup moins mais toutes ont en commun des thématiques proches des jeunes enfants. Il suffit d'appuyer sur une puce pour entendre la comptine.

 

 

 Les chansons sont bien choisies, le son est bon - ni trop fort, ni trop faible - et les illustrations sont vraiment très jolies. Il y a beaucoup d'humour et de fraîcheur dans ce petit album. Les chansons à écouter sont interprétées principalement par des enfants. Dans ce livre, on peut (re)découvrir les comptines suivantes : Petit escargot - Un petit chat gris - Un canard disait à sa cane - P'tit lapin plein d'poils - Sardine à l'huile - Y'a une pie dans l'poirier. Ce sont des comptines pétillantes et pleines de bonne humeur. Si vous voulez écouter quelques extraits, cliquez ici !

 

 

En quelques mots :

Une nouvelle collection pétillante, pleine d'humour et de bonne humeur pour danser, chanter et s'amuser en famille !

 

Voir les commentaires

2016-03-30T13:24:41+02:00

Un tigre en tutu

Publié par MyaRosa

Tiger in a tutu - Fabi Santiago

32 pages, éditions Hatier Jeunesse, mars 2016, dès 3 ans

L'histoire :

Max est un tigre qui a un rêve. Il aime les pirouettes et les pliés, bondir et virevolter. Il veut être un danseur éblouissant et briller sur la scène ! Mais un tigre en tutu peut-il connaître la gloire ?

Avec Max, va au bout de tes rêves et de ton talent,

quoi qu'il arrive !

 

Mon avis :

 

 Cet après-midi, je vous propose une petite balade dans Paris, en charmante compagnie.

Ca vous dit ?

 

 

 Max est un tigre qui rêve de danser à l'Opéra ! Dans les rues de Paris, il bondit, virevolte, tourbillonne. Il oublie le reste du monde et n'écoute que la musique qui anime son coeur. Mais sa passion ne plaît pas beaucoup aux passants qui, loin de s'enthousiasmer devant son talent, s'enfuient en courant. Alors qu'il commence à perdre l'espoir de voir un jour son rêve devenir réalité, Max rencontre Céleste, une petite danseuse de l'Opéra. Loin de se moquer de lui, celle-ci l'encourage, l'épaule, le félicite et le pousse à aller jusqu'au bout de sa passion.

 

 

 C'est un album vraiment joli qui met à l'honneur la force de l'amitié et de l'entraide. C'est un livre plein d'optimisme qui prône la tolérance et encourage chacun à aller au bout de ses rêves. Les illustrations sont drôles et pétillantes. On s'attache tout de suite aux personnages et on est ému et honoré d'assister à cette belle rencontre entre deux êtres qui, de prime abord, semblent différents mais qui ont pourtant beaucoup de choses en commun. On espère de tout coeur voir Max réaliser son rêve. Est-ce qu'il y parvient ? Il ne vous reste plus qu'à tourner les pages de ce très beau livre pour le savoir, mais une chose est sûre, maintenant, il a une amie et tout le monde sait que l'on est bien plus fort quand on est deux...

 

 

En quelques mots :

Une très belle histoire joliment illustrée qui véhicule des messages remplis d'amour et d'optimisme.

 

Voir les commentaires

2016-03-30T12:46:48+02:00

(Pirouette) Mes comptines préférées

Publié par MyaRosa

224 pages, éditions Didier Jeunesse, août 2015

Présentation de l'éditeur :

13 titres sélectionnés parmi les meilleurs de la collection « Pirouette ».
Un beau recueil pour les tout-petits, où les comptines s’enchaînent au fil des saisons et des fêtes, comme autant de repères pour l’enfant. Les mises en images très créatives sont signées des grands noms du catalogue: Martine Bourre, Charlotte Mollet…

 

Mon avis :

 

 Voilà le CD qui nous accompagne au fil des saisons et rythme nos journées depuis l'été dernier. Il tourne en boucle, à la maison, et on ne s'en lasse pas ! On y trouve des comptines pétillantes et malicieuses revisitées avec beaucoup d'humour et de talent. Des comptines qui nous parlent d'animaux, de gourmandises, du Père Noël, de drôles d'aventures, de sorcières et de petits pingouins. Le livre qui accompagne le CD est un vrai bonheur pour les yeux. On retrouve avec plaisir les paroles de toutes les chansons ainsi que les surprenantes et merveilleuses illustrations que l'on retrouve dans les différents titres de la collection.

 

 

 Pour moi, c'est vraiment la bible des comptines à avoir chez soi. Un livre-disque indispensable pour faire rire, amuser et étonner les enfants. Les miens en redemandent. Ils écoutent ces chansons amusantes et rythmées du matin au soir et adorent que l'on regarde le livre ensemble. Quelle bonne idée d'avoir réuni tous ces titres qui ont fait le succès de la collection Pirouette dans un joli recueil !

 

 

 Voilà la liste des comptines à (re)découvrir en musique et en images : Un petit chat gris - Monsieur l'escargot dort - Petit escargot porte sur son dos - Oh, l'escargot - Un grand cerf - Il court, il court, le furet (Le Noël du Bois Joli) - J'aime la galette - Loup y es-tu ? - Pirouette, Cacahouette - Une poule sur un mur - L'était une p'tite poule grise - Meunier, tu dors - Les petits poissons dans l'eau.

 

 

En quelques mots :

Coup de coeur pour ce livre-CD qui réunit de nombreux succès de la collection Pirouette. Au programme : 13 comptines détournées drôles et pétillantes à (re)découvrir en musique et en images. Un recueil familial plein d'humour et de bonne humeur à avoir absolument chez soi.

 

Voir les commentaires

2016-03-30T11:52:13+02:00

Cherche et trouve à la ferme

Publié par MyaRosa

Gareth Lucas, Ruth Russell, Kirsteen Robson

32 pages, éditions Usborne, février 2016

Présentation de l'éditeur :

Au fil des pages joliment illustrées, les enfants pourront s'amuser à chercher et à compter tout un tas d'animaux et d'objets. Les dessins fourmillant de détails éveilleront aussi leur curiosité et leur imagination.

 

Mon avis :

 

 Voilà un livre que j'aime vraiment beaucoup parce qu'il sent bon le printemps et qu'il est plein de couleurs vitaminées et de bonne humeur. C'est un livre très agréable à feuilleter avec lequel on s'amuse à observer, à trouver, à deviner, à compter et à imaginer...

 

 

 Les illustrations sont vraiment superbes. Chaque page ou double page a une thématique : les vaches, les outils, les épouvantails, les moutons, les canards, les insectes, les cochons, les ânes, les lapins, le potager, la mare, le poulailler, les chevaux, les souris, la grange, les aliments, les tracteurs, les fraisiers, etc...

 

 

 A chaque fois, de petites bulles nous invitent à chercher des objets ou des animaux, mais aussi à compter, à observer et même à deviner. Les questions et consignes sont simples et amusantes : "Qui grignote une fraise sucrée ?", "Trouve le chat qui ferme un oeil.", "Où est le morceau de fromage qui manque ?", "Où est l'autre souris qui tient une mûre ?", "Cherche trois poissons identiques", "Cherche deux objets qui servent à balayer la ferme", "Trouve deux chèvres portant un chapeau", "Un seul oiseau est en train de voler, lequel ?", "Où est le papillon le plus petit ?", "Vois-tu mon cousin ? Il vit dans un pays chaud".

 

 

 En quelques mots :

Un grand album très joli, ludique et amusant. Une lecture à partager en famille.

 

A découvrir aussi :

Cherche et trouve les animaux

 

Voir les commentaires

2016-03-30T08:54:39+02:00

Je reviendrai sur tes pas

Publié par MyaRosa

Liam McAllister

314 pages, éditions du 123 (France Loisirs), février 2016

L'histoire :

Il laisse ses victimes baignant dans leur sang, au son d’une chanson de David Bowie.
La presse l’a surnommé Major Tom, mais le tueur au scalpel reste insaisissable.
Pour mettre un terme à cette cascade de meurtres, Scotland Yard propose au taciturne Martin Peterson une nouvelle partenaire, la mystérieuse et séduisante Kate Mulligan. Un duo électrique qui doit agir au plus vite…

 

Mon avis :

 

 "Je reviendrai sur tes pas" est un thriller psychologique surprenant et difficile à lâcher. On est tout de suite intrigué par ce tueur au scalpel qui sème sur son passages des cadavres et des CD de David Bowie. On sent qu'il n'est pas comme les autres et qu'il y a quelque chose d'étrange derrière tout cela... Ce qui est un peu dommage, c'est que l'auteur nous met rapidement et un peu trop facilement sur la voie. On comprend vite ce que cache cette intrigue qui nous paraissait d'abord plutôt classique mais qui est en fait bien plus complexe. J'aurais aimé que l'auteur nous laisse deviner les choses par nous-mêmes au fil des pages et que les indices soient plus habilement semés, mais ça n'a pas gâché mon plaisir. Je peux même dire que ça m'a d'autant plus intrigué lorsque j'ai compris ce que cachait cette sombre affaire...

 

 Et puis, il y a ce duo d'enquêteurs vraiment attachant. Au départ, on ne sait pas trop quoi penser d'eux. Ils sont tellement différents, tellements durs, mais on apprend à les connaître et à les apprécier à leur juste valeur et eux aussi se découvrent au cours de l'enquête. Ils ont tous les deux un lourd fardeau à porter, un passé qui les ronge de l'intérieur et les empêche d'aller vers les autres et ils sont finalement plus fragiles - et plus humains - que ce que l'on pensait... Ils m'ont tous les deux beaucoup plu ! Je pense d'ailleurs qu'on les retrouvera dans d'autres enquêtes car la fin laisse vraiment présager une suite, surtout que certains points restent en suspens...

 

 Autre petit point qui m'a un peu dérangé, j'ai eu l'impression d'avoir toujours une longueur d'avance sur les enquêteurs et comme ces derniers sont souvent séparés, l'auteur leur fait découvrir ce que le lecteur sait déjà à tour de rôle, ce qui peut paraître un peu redondant et donne parfois l'impression de tourner en rond... Néanmoins, malgré ces petits bémols, j'ai vraiment passé un bon moment et je ne me suis pas du tout ennuyée. Je ne peux rien dire sur le thème de ce roman au risque de dévoiler trop d'éléments, mais je peux quand même vous dire qu'il est vraiment très intéressant et fait froid dans le dos... J'espère qu'on retrouvera bientôt Kate et Martin dans une nouvelle enquête !

 

En quelques mots :

Malgré quelques petits bémols, ce suspense psychologique m'aura tenu en haleine jusqu'à la fin. Le thème est vraiment intéressant et fait froid dans le dos. Les personnages m'ont bien plu et j'espère les retrouver prochainement.

 

 Header0316

 

Voir les commentaires

2016-03-29T11:35:44+02:00

Sorties poche à ne pas manquer #134

Publié par MyaRosa

Les Sept soeurs, tome 1 : Maia

Lucinda Riley

6 mai 2016

À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu'elles étaient bébés, Maia d'Aplièse et ses soeurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève.

Pour héritage, elles reçoivent chacune un mystérieux indice qui leur permettra peut-être de percer le secret de leurs origines. La piste de Maia la conduit au-delà des océans, dans un manoir en ruines sur les collines de Rio de Janeiro, au Brésil. C'est là que son histoire a commencé… Secrets enfouis et destins brisés : ce que Maia découvre va bouleverser sa vie.

 

Big Easy

Ruta Sepetys

1er avril 2016

Années 50 à la Nouvelle-Orléans. Josie Moraine, 17 ans, n'a pas tiré le gros lot. Fille d'une prostituée qui n'a rien d'une mère attentionnée, elle grandit dans une maison close du Quartier français, celui de la mafia, des affaires louches et des gens sans avenir. Pourtant, Josie a un rêve : quitter cette villle, surnommée The Big Easy et pourtant si peu easy, pour entrer à Smith, prestigieuse université du Massachusetts. Impliquée dans une histoire de meurtre, dépouillée par sa mère et endettée, tout pousse la jeune fille à suivre, elle aussi, la voie de l'argent facile. Mais Jo vaut beaucoup mieux que cela... et ceux qui l'aiment le savent bien...

 

Les Ferrailleurs, tome 1 : Le Château

Edward Carey

13 avril 2016

Au milieu d’un océan de détritus composé de tous les rebuts de Londres se dresse la demeure des Ferrayor. Le Château, gigantesque puzzle architectural, abrite cette étrange famille depuis des générations. Selon la tradition, chacun de ses membres, à la naissance, se voit attribuer un objet particulier, qui le suivra toute sa vie. Clod a quinze ans et possède un don singulier : il est capable d’entendre parler les objets... Tout commence le jour où la poignée de porte appartenant à Tante Rosamud disparaît. Les murmures des objets se font de plus en plus insistants. Dehors, une terrible tempête menace. Et voici qu’une jeune orpheline se présente à la porte du Château...

 

Amours

Léonor de Récondo

6 mai 2016

Un bourg du Cher en 1908. Le riche Anselme de Boisvaillant "engrosse" Céleste, la jeune bonne de dix-sept ans, contre son gré. Victoire, son épouse délaissée, décide de faire de l'enfant l'héritier tant espéré. Tout va rapprocher ces deux femmes mal aimées, et créer des liens d'une intensité libératrice. Léonor de Récondo démontre encore toute la force de son talent avec un roman subtil et troublant sur l'éclosion du désir et la ferveur amoureuse, porté par une écriture charnelle et poétique.

 

La Vallée des poupées

Jacqueline Susann

16 juin 2016

Pilules rouges, vertes ou jaunes. Pilules pour s'évader, dormir, maigrir, ou rester jeune. De l'alcool pour les avaler. Du sexe. Voici le monde cruel de La Vallée des poupées. Anne, Neely et Jennifer sont jeunes et belles lorsqu'elles arrivent à New York. Le succès et la gloire leur semblent à portée de main. Des coulisses de Broadway aux plateaux d'Hollywood, de la vie nocturne new-yorkaise aux cures de désintox, très vite, elles réalisent le prix à payer pour une victoire aussi précaire qu'éphémère... Jugé subversif lors de sa parution en 1966, La Vallée des poupées reste aujourd'hui, avec 30 millions d'exemplaires vendus dans le monde, un classique.

 

L'étrangère

Valérie Toranian

11 mai 2016

«Elle tricote. Je sors mon carnet. - Raconte-moi précisément ce qui s'est passé dans les convois... - Plus tard... Je rêve de recueillir cette histoire qui est aussi la mienne et elle s'y oppose comme une gamine butée. - Quand plus tard ? - Quand tu auras eu ton bébé.» Aravni garde farouchement le silence sur son passé. Sa petite-fille, Valérie, aimerait pourtant qu'elle lui raconte son histoire, l'Arménie, Alep, Constantinople et Marseille. Dans ce récit qui traverse le siècle, elle écrit le roman de la vie, ou plutôt des vies d'Aravni : de la toute jeune fille fuyant le génocide arménien en 1915 jusqu'à la grand-mère aussi aimante qu'intransigeante qu'elle est devenue, elle donne à son existence percutée par l'Histoire une dimension universelle et rend hommage à cette grand-mère «étrangère» de la plus belle façon qui soit.

 

Une semaine légèrement agitée

Chrissie Manby

4 mai 2016

Va-t-elle survivre à une (longue, très longue) semaine de vacances avec (toute) sa famille ? C'est le casse-tête obsédant de Chelsea Benton depuis que sa mère a lancé sa bombe : les réunir tous en hôtel-club à Lanzarote pour fêter ses 60 ans. Bien sûr, Chelsea les aime ! Mais. il y aura son petit neveu aux doigts poisseux (très mauvais pour les fringues de marque), sa nièce ado que tout "saoule", son grand-père adorable mais pas du genre à passer inaperçu, son beau-frère. Aucune chance de mettre à profit ces vacances forcées pour approfondir les relations avec le beau mec de l'avion (oui, celui qui est accompagné de la petite peste de 6 ans). Mais la goutte d'eau qui fait déborder la piscine, c'est que la soeur de Chelsea est de la partie. La fille parfaite, mariée, femme au foyer exemplaire dont Chelsea se demande si elle doit l'envier (elle, elle vient encore de se faire larguer) ou la plaindre (franchement, lâcherait-elle son job d'esclave dans un magazine glamour à Londres pour devenir épouse et maman ? Elle se tâte). Bref des vacances (horribles) sans surprise ? Pas sûr. Des surprises, il va y en avoir au contraire. Et même, de vraies.

 

Maudits

Joyce Carol Oates

10 mars 2016

Le jour même de son mariage à Princeton, au pied de l'autel, Annabel Slade, fille de très bonne famille, est enlevée par un homme étrange qui pourrait bien être le Diable en personne. L'affaire révèle l'existence d'une série d'événements surnaturels qui, depuis plusieurs semaines, hantent les habitants de la ville et des sinistres landes voisines. Princeton ne sera plus jamais comme avant mais Josiah, le frère d'Annabel, est bien décidé à la retrouver.

 

Les Quatre saisons de l'été

Grégoire Delacourt

11 mai 2016

Eté 99, dont certains prétendent qu'il est le dernier avant la fin du monde. Sur les longues plages du Touquet, les enfants crient parce que la mer est froide, les mères somnolent au soleil. Et partout, dans les dunes, les bars, les digues, des histoires d'amour qui éclosent. Enivrent. Et griffent. Quatre couples, à l'âge des quatre saisons d'une vie, se rencontrent, se croisent et s'influencent sans le savoir. Ils ont 15, 35, 55 et 75 ans. Ils sont toutes nos histoires d'amour.

 

L'oeuf de dragon

George R.R. Martin

4 mai 2016

Quatre-vingt-dix ans avant les péripéties du « Trône de Fer », Aegon, de la lignée royale, surnommé l'Oeuf, court les routes incognito comme écuyer d'un chevalier errant, Dunk. Au hasard des chemins, le duo se voit convié par le fringant Jehan le Ménétrier à participer à un tournoi richement doté qui sera le clou des noces de lord Beurpuits. Au champion ira le grand prix, un inestimable Oeuf de dragon. Mais il apparaît bientôt que les noces et le tournoi sont un nid d'intrigues et d'ambitions, petites et grandes, et qu'une prophétie annonce de grands événements.

De fait, après la rébellion, les partisans de Deamon Feunoyr, qui a chassé quelques années plus tôt la fine fleur des chevaliers en exil de l'autre côté de la mer, fomentent une nouvelle conspiration. Certains souhaitent déposer le souverain légitime pour installer leur propre prétendant. À leur corps défendant, Dunk et l'Oeuf se retrouvent au coeur du complot.

 

Témoin des morts

Elisabeth Herrmann

9 juin 2016

À 29 ans, Judith Kepler est une jeune femme taciturne et solitaire. Après des années d’errance, cette orpheline a décidé de mettre son caractère bien trempé au profit d’un métier hors du commun : nettoyeuse de maisons dans lesquelles une personne est décédée. Scènes de crime, scènes ordinaires de décès, elle a tout vu. Un jour, Judith est appelée au domicile d’une jeune femme assassinée, Christina Borg, et découvre des documents qu’elle croyait disparus : son dossier d’admission dans un orphelinat de RDA dans les années 1980. Pourquoi cette femme possède-t-elle ces fichiers ? Aurait-ce un lien avec le meurtre ? Dévorée par la curiosité, Judith contacte un ancien agent des services de renseignement d’Allemagne de l’Ouest, Quirin Kaiserley, dont elle a trouvé le nom chez Christina. Ensemble, Quirin et Judith entament une enquête à hauts risques pour retracer l’histoire familiale de la jeune fille, intimement liée à celle de son pays. Et découvrir que les blessures de la guerre froide ne sont pas encore refermées…

 

Le Sourire du diable

Antonia Hodgson

19 mai 2016

" Bienvenue à Marshalsea, môssieur... " Londres, 1727 : le jeune Tom Hawkins, qui a refusé de devenir révérend comme son père, ne vit que pour le jeu, la bière, les femmes. Criblé de dettes, il est envoyé à Marshalsea, une prison des bords de la Tamise où sont réunis les débiteurs de la ville. Dans cette prison, l'argent décide du sort de chacun. Les plus riches, comme Tom, mènent une vie de château – ou presque – avec lingerie et domestiques. Ils ont même droit à une taverne ! Les autres croupissent dans l'aile insalubre et coupe-gorge de l'établissement. Dans ce monde souterrain impitoyable, Tom Hawkins affronte des personnages plus avides, fourbes et cruels les uns que les autres. Il ne peut faire confiance à personne. Surtout pas à son compagnon de cellule, l'ironique Samuel Fleet, qui incarnerait le diable ! Sa rencontre avec la séduisante Kitty Spark pourrait bien tout changer..

 

Les Ambitieux

Kelly Parsons

6 avril 2016

La trentaine sportive, Steve Mitchell est chirurgien à Boston. Marié avec Sally, père de deux filles, il n'a plus qu'un rêve : devenir professeur de chirurgie à l'hôpital universitaire. Mais subitement ses projets s'effondrent : l'un de ses patients meurt après une intervention bénigne, puis une deuxième opération tourne à la catastrophe. Steve comprend que ces décès ne sont pas normaux, et qu'un tueur est à l'oeuvre à l'hôpital. Très vite, sa situation se complique encore quand l'assassin lui révèle qu'il détient des informations qui sont en mesure de ruiner définitivement sa carrière et son mariage. Ne pouvant faire appel à la police, Steve doit mener l'enquête seul et en urgence, avant qu'un prochain meurtre ne vienne tout détruire.

 

Le fils

Philipp Meyer

30 mars 2016

Eli McCullough, le Colonel, marqué à vie par trois années de séquestration chez les Comanches, prend part à la conquête de l’Ouest avant de s’engager dans la guerre de Sécession et de bâtir un empire. Peter, son fils, révolté par l’ambition dévastatrice du père, ce tyran autoritaire et cynique, profite de la révolution mexicaine pour faire un choix qui bouleverse son destin et celui des siens. Jeanne-Anne, petite-fille de Peter, ambitieuse et sans scrupules, se retrouve à la tête d’une des plus grosses fortunes du pays, prête à parachever l’oeuvre de son arrière-grand-père. De 1850 à nos jours, une réflexion sur la condition humaine et le sens de l’Histoire à travers les voix de trois générations d’une famille texane.

 

La Cour des secrets

Tana French

14 avril 2016

Dans le lycée pour filles fortunées de Saint-Kilda à Dublin, le corps d'un jeune étudiant est retrouvé. Un an plus tard, on dépose sur le tableau d'affichage de l'établissement une photo de lui, assortie de la sentence : " Je sais qui l'a tué ". Stephen Moran, un policier ambitieux qui rêve d'intégrer la Brigade des homicides rouvre l'enquête aux côtés d'Antoinette Conway. En une seule journée, cette jeunesse est soumise aux interrogatoires de rigueur. Issus du milieu ouvrier, les deux policiers sont mal à l'aise dans ce milieu huppé. Pourtant les drames se produisent aussi dans les cages dorées...

 

Identique

Scott Turow

6 avril 2016

Le sénateur Paul Gianis se présente comme maire à Kindle County tandis que son frère jumeau, Cass, est libéré après avoir purgé une peine de vingt-cinq ans de prison pour le meurtre de son ancienne petite amie, Dita Kronon. Lorsque Evon Miller, frère de la victime et responsable de la sécurité pour la société de Hal Kronon et Tim Brodie, détective privé, reprennent l'enquête sur la mort de Dita, ils se retrouvent pris au piège des illusions et confrontés à une vérité sans fard : les gens ne croient que ce qui les arrange. Passion, meurtre et trahison : dans ce superbe roman, Scott Turow, maître incontesté du thriller juridique, revisite avec brio le thème de la gémellité.

 

Les Profondeurs

James Grippando

1er juin 2016

Les marais des Everglades sont troubles, ce matin. On vient de trouver le corps d'une femme. Une femme noire. Abe est procureur, réputé irréprochable et sans tache et, pour lui, cette scène de crime n'est pas différente d'une autre. Mais quand on identifie le corps, et que l'agent Victoria Santos lui demande s'il connaît cette femme, Abe hésite à répondre. Une seconde d'hésitation qui le propulse du côté des suspects. Et l'entraîne dans les profondeurs d'une spirale infernale le jour où sa propre femme, Angelina, disparaît à son tour. Meurtres en série. Infidélités conjugales. Secrets inquiétants. Machination. Qu'y a-t-il vraiment sous la surface des êtres et des choses ?

 

Confiance aveugle

C.J. Lyons

20 mai 2016

Sarah Durandt sait que l’assassin est mort. Elle l’a vu recevoir l’injection. Et pourtant, elle n’est pas apaisée : jamais il n’a voulu lui révéler où se trouvaient les corps de son mari et de son fils, qu’il lui a arrachés deux ans plus tôt. De retour chez elle, dans les monts Adirondacks, elle s’engage dans une quête désespérée pour le moindre indice. Mais la vérité qu’elle découvre la glace d’effroi. Peut-être ont-ils exécuté le mauvais coupable. Peut-être le véritable meurtrier est-il toujours en liberté. Et prêt à tuer de nouveau.

 

De Mères en filles, tome 1 : Alice

Dominique Drouin

13 juillet 2016

Provence, 1890. Alice Martin naît de l'union illégitime entre un homme marié et sa jeune belle-sœur. Le destin voudra qu'elle grandisse sous la garde de son père naturel et de son épouse, qui ignore tout des origines de sa fille adoptive. Perpétuellement en quête d'amour et de vérité, elle trouvera dans la pratique du piano son seul réconfort.

Claudio Calvino, un immigrant italien pauvre, travaille sur le parvis de l'Opéra de Lille. Sa vie bascule lorsqu'un maestro l'entend chanter des airs populaires et lui fait une offre qu'il ne peut refuser. À quinze ans, il quitte tout pour devenir chanteur d'opéra.

Ces deux destins que tout opposait ne feront plus qu'un dans une grande passion amoureuse et musicale...

 

Des mensonges nécessaires

Diane Chamberlain

1er juin 2016

1960. Dans les champs de tabac de Caroline du Nord, Jane Forrester et Ivy Hart ne pourraient mener des existences plus différentes. A quinze ans, Ivy travaille dur pour faire vivre sa famille, notamment « bébé William », âgé de deux ans qui souffre d’un retard mental. Au contraire, Jane est confortablement mariée et rien, dans son milieu bien-pensant, n’exige d’elle qu’elle donne de sa personne. Sauf sa conscience et sa sensibilité. Bravant son mari et les conventions sociales, elle s’engage au service des pauvres – au service de la famille d’Ivy Hart. Une proximité qui lui ouvre les yeux sur des secrets insoupçonnables et un scandale humain qui devient sa bataille.

 

La Corde

Stefan Aus Dem Siepen

6 janvier 2016

Dans un village à l'orée d'une immense forêt, les habitants mènent une vie tranquille, rythmée par les saisons. Jusqu'au jour où l'un d'eux découvre une solide corde dans un champ, dont l'une des extrémités s'enfonce dans la forêt. Comment est-elle arrivée là ? Où mène-t-elle ? Une douzaine d'hommes décident de partir en expédition, quelques jours seulement avant les récoltes - période cruciale pour l'avenir de la communauté. Laissant leur femme au village, les hommes s'enfoncent dans la forêt et suivent la corde. Mais celle-ci semble interminable... La forêt, d'abord accueillante et regorgeant de gibier, devient peu à peu hostile, menaçante. Deux hommes disparaissent... Ce roman, présenté sous forme de conte, offre une réflexion sur les passions humaines. Comment l'apparition d'un élément étranger au sein d'une société parfaitement organisée perturbe-t-elle les relations et sème-t-elle le chaos ?

 

La Ville orpheline

Victoria Hislop

4 mai 2016

Été 1972. Famagouste est une station balnéaire où se retrouve la jet-set du
monde entier. Savvas Papacosta, le plus riche promoteur de la ville, construit
l’hôtel dont le luxe surpassera tous les autres : Le Sunrise. Marbres, dorures,
champagne et caviar, rien n’est trop beau pour l’hôtel de Papacosta qui n’hésite pas à utiliser sa sublime femme Aphrodite pour attirer les riches clients. Il est secondé par Markos, son homme de main qui trouble Aphrodite ; est-ce à cause de son influence grandissante auprès de son mari, ou y a-t-il une autre raison ? Au Sunrise, la vie n’est que luxe et volupté mais les violences ethniques déchirent l’île et la tension monte. Famagouste est bombardée et les habitants fuient, n’emportant que le strict nécessaire. Que va devenir Le Sunrise ? Restera-t-il quelqu’un dans la ville désertée ?

 

L'homme idéal... ou presque

Kristan Higgins

1er juin 2016

Si Maggie devait faire la liste de tout ce qui la rend très heureuse dans la vie, ce serait :
— le Joe’s, le restaurant plein de charme qu’elle dirige – une véritable institution pour les 1 407 habitants de Gideon’s Cove* ;
— une famille (presque toujours) aimante, et surtout une sœur jumelle avec laquelle elle partage une entente et une complicité à l’épreuve de tous les chocs de l’existence ;
— un chien qu’elle adore ;
— des employés fidèles et dévoués – quasiment une deuxième famille.
Déjà pas mal, n’est-ce pas ?
Pourtant, si elle en avait le pouvoir, Maggie ajouterait volontiers une dernière petite chose à cette liste : un homme très amoureux d’elle, qu’elle aimerait aussi à la folie, et avec lequel elle vivrait un bonheur conjugal à faire pâlir d’envie toute la population féminine de Gideon’s Cove. Hélas, entre son amour impossible et malencontreux pour le père Tim, le prêtre de la paroisse, ses blind dates catastrophiques et sa liaison torride avec Malone, ténébreux et mutique pêcheur de homards, elle doute de pouvoir un jour y parvenir…

 

L'été des lucioles

Gilles Paris

¤ Mon avis sur ce roman ¤

9 mars 2016

Du haut de ses neuf ans, Victor a quelques certitudes : c'est parce que François, son père, n'ouvre pas son courrier qui s'amoncelle dans un placard que ses parents ne vivent plus ensemble ; c'est parce que Claire et Pilar adorent regarder des mélos tout en mangeant du pop-corn qu'elles sont heureuses ensemble. Et c'est parce que les adultes n'aiment pas descendre les poubelles au local peint en vert qu'il a rencontré son meilleur ami Gaspard. Les vacances au Cap-Martin, cet été-là, seront pour Victor et son copain Gaspard l'occasion de partir â l'aventure sur l'étroit chemin des douaniers qui surplombe la côte. En guidant les garçons jusqu'aux passages secrets menant aux somptueuses villas, papillons, baronne et jumeaux feront bien plus que leur ouvrir la porte des jardins enchantés. Un voyage au pays de l'enfance qui déborde d'émotion et de tendresse.

 

¤¤¤

Alors, lesquels vous tentent ?

 

Pour voir + de sorties, cliquez ici.

 

Voir les commentaires

2016-03-25T15:42:47+01:00

Le premier oeuf de Pâques

Publié par MyaRosa

Zemanel (texte) & Amélie Dufour (illustrations)

24 pages, Flammarion/Père Castor, janvier 2013

L'histoire :

Poulette vient de pondre son tout premier oeuf ! Vite, vite, il ne faut pas qu'elle soit en retard à la fête aux oeufs. Car aujourd'hui, comme à chaque début de printemps, la reine des poules doit désigner le plus bel oeuf de l'année...

 

Mon avis :

 

 Cela fait plusieurs années que nous relisons cet album à l'approche de Pâques, et je le trouve toujours aussi mignon. C'est l'histoire d'une poule qui vient de pondre son premier oeuf et qui décide de l'apporter jusqu'au palais de la reine des poules puisque c'est là-bas qu'a lieu, chaque année, la fête des oeufs. Poulette est très fière de son oeuf mais elle doit se dépêcher si elle veut arriver à temps. Elle est tellement pressée qu'elle fait tomber son oeuf plusieurs fois : dans la boue, dans le sable, dans les feuilles, etc... ce qui entraîne les moqueries d'autres volatiles qui lui conseillent de faire demi-tour car la reine ne choisira jamais un oeuf aussi quelconque que le sien. Mais Poulette, si fière de son premier oeuf, n'écoutera pas leurs paroles blessantes et se donnera beaucoup de mal pour atteindre son but...

 

 

 Cette histoire est aussi attendrissante qu'amusante. On se doute que l'oeuf de Poulette sera élu plus bel oeuf de l'année, mais ce qui est amusant c'est la façon dont il le devient. Poulette n'avait pas prévu tout cela mais jamais elle n'a baissé les bras. On est séduit par son courage et sa détermination et par les rencontres que l'on fait page après page. C'est une histoire mignonne comme tout et pleine d'optimisme qui nous montre qu'on ne peut pas tout prévoir et qu'on peut tous devenir extraordinaires. La fin du livre donne une explication amusante sur l'origine des oeufs de Pâques. J'aime beaucoup, beaucoup ce petit album printanier.

 

 

En quelques mots :

Une histoire vraiment mignonne à ne pas manquer !

 

A découvrir aussi :

La Surprise de Pâques

La Chasse aux oeufs

Winnie fête Pâques

Lapingouin : Les chocozoeufs de Pâques

50 activités pour Pâques

Pâques : cartes pochoirs

Fête Pâques (livre d'autocollants)

Pâques (livre d'autocollants)

Voir les commentaires

2016-03-25T08:35:02+01:00

Tout le monde sait faire du vélo

Publié par MyaRosa

Ingrid Chabbert (texte) & Maurèen Poignonec (illustrations)

48 pages, éditions Kilowatt, mars 2016, dès 7-8 ans

L'histoire :

Il paraît que tout le monde sait faire du vélo. C'est ce qu'on lui répète depuis qu'il sait marcher. Pour Antoine, c'est plus compliqué que ça. Chez lui, sa mère ne vas pas bien. Alors quand Coralie déménage juste en face, Antoine découvre le bonheur d'avoir une véritable amie. Avec qui il peut parler et tout partager. Peut-être même apprendre à faire du vélo ?

 

Mon avis :

 

 Ce petit roman est vraiment touchant. Il dresse le portrait d'Antoine, un petit garçon qui ne sait pas faire de vélo et qui se sent un peu seul... Chez lui, l'ambiance n'est pas terrible. Quand son père est à la maison, il a tout le temps le nez plongé dans son journal et il n'en ressort que pour lancer de mauvaises blagues à Antoine et se moquer de sa maladresse. Depuis quelque temps, sa maman n'est plus la même... Elle ne sourit plus et son regard s'est assombri. Elle ne fait plus rien avec Antoine et semble tout le temps triste. Celle qui le couvrait de bisous et de câlins lui envoie désormais des phrases cinglantes à la figure et des claques à la pelle...

 

 Mais voilà que la pétillante Coralie s'installe juste en face de chez lui... Totalement hypnotisé par ses cheveux roux qui volent au vent, sa bonne humeur et ses éclats de rire contagieux, Antoine se laisse apprivoiser et apprend enfin le bonheur de l'amitié. Il a désormais quelqu'un à qui parler et avec qui il peut tout partager. La petite fille le tire vers le haut. Antoine reprend confiance en lui et n'a plus l'impression d'être un moins que rien. Il sourit et apprécie la vie. Il apprendra peut-être même à faire du vélo, qui sait ?

 

 

 Quelle bonne surprise, ce roman ! Le petit Antoine est vraiment touchant. Certaines de ces paroles nous brisent le coeur. On le sent tellement seul, tellement perdu même au sein de sa famille... C'est une lecture qui semble d'abord légère mais qui aborde en fait des thèmes plus sombres. On devine la dépression de la maman que même son mari ne semble pas soupçonner et on souffre pour ce petit Antoine qui n'a plus aucune estime de soi et s'enfonce peu à peu... Rassurez-vous, la fin est jolie et pleine d'optimisme. Elle laisse présager un avenir plus radieux pour le petit Antoine et sa famille. C'est vraiment une belle lecture et j'ai été charmée par les jolies illustrations de Maurèen Poignonec qui sont pleines de bonne humeur et de petits détails à observer.

 

 

"[...] elle lit dans les yeux, Coralie... elle y voit les sourires que tu perds, les bêtises que tu collectionnes et les larmes que tu effaces."

 

En quelques mots :

Une jolie lecture. Un thème difficile abordé avec beaucoup de tact et de délicatesse.

 

 

A lire aussi :

Les Années cerises de Claudie Gallay

 

Voir les commentaires

2016-03-25T07:53:45+01:00

Je colorie... le jardin

Publié par MyaRosa

Felicity Brooks, Benedetta Giaufret, Enrica Rusina

16 pages, éditions Usborne, février 2016, dès 3 ans

Quatrième de couverture :

Ce charmant livre présente de nombreux oiseaux, fleurs et animaux à colorier, ainsi que des autocollants à ajouter sur toutes les pages.

 

Mon avis :

 

 Ce joli livre de coloriage aux couleurs très printanières nous entraîne à la découverte du jardin. Les enfants auront ainsi le plaisir de découvrir et de colorier les petits insectes qui bourdonnent et volettent autour des fleurs, les grenouilles et autres petites bêtes qui vivent dans la mare, les coquelicots, marguerites et digitales qui attirent les abeilles, les petits oiseaux et nids d'oisillons que l'on peut observer au sommet des arbres, des petits lapins et des hérissons trop mignons, les légumes et l'épouvantail du potager ainsi que quelques outils de jardinage, les citrouilles, pommes et feuilles mortes qui colorent le jardin en automne, les animaux qui peuplent le jardin durant la nuit ainsi qu'un bel abri de jardin bien garni.

 

 

 Les illustrations sont vraiment mignonnes et conviennent bien aux jeunes enfants : pas trop de détails, elles sont bien délimitées et l'arrière-plan est déjà en couleurs. L'enfant n'a plus qu'à apporter sa petite touche personnelle afin de rendre son jardin unique. A la fin du livre, une double page remplie d'autocollants permet de décorer encore un peu les différentes pages et on peut aussi les utiliser pour apporter un peu de notre jardin dans nos cahiers, agendas, dessins, etc...

 

 

En quelques mots :

Un livre de coloriage vraiment très joli qui met la nature à l'honneur et qui convient bien aux jeunes enfants.

 

Voir les commentaires

2016-03-24T15:28:24+01:00

Le petit chaperon rouge (Coucou ! Mes contes de fées)

Publié par MyaRosa

Anna Milbourne & Julia Sarda Portabella

14 pages, éditions Usborne, mars 2016

Quatrième de couverture :

Accompagne le petit chaperon rouge au fin fond de la forêt du conte de fées au fil des pages de ce livre plein de charme.

 

Mon avis :

 

 Je vous ai déjà présenté plusieurs titres de la série "Coucou !" des éditions Usborne : La nuit, Le château fort, Les maisons des animaux, La ferme, Le jardin. Ce sont des petits livres que l'on adore lire ensemble, mes enfants et moi. Bien qu'illustrés par des artistes différents, les titres de cette collection sont tous charmants et très colorés. Il y a toujours une foule de détails à observer et on apprend beaucoup de choses tout en s'amusant. A cette série de livres documentaires pour les petits vient s'ajouter dès aujourd'hui, le premier titre de la collection "Coucou ! Mes contes de fées". Si le format est le même, le contenu est différent puisqu'on lit une histoire mais, cette fois encore, je suis sous le charme. Que c'est joli !

 

 

 C'est un vrai bonheur de redécouvrir l'histoire du petit chaperon rouge dans une aussi belle édition. Tout est absolument délicieux : le texte, les illustrations, le magnifique décor, les découpes au laser qui nous transportent totalement dans l'univers du conte. C'est fabuleux ! Et puis, les rabats ne sont pas là pour faire joli. Ils apportent un petit quelque chose à l'histoire puisqu'on rentre vraiment dans la maison de la grand-mère en soulevant un volet et on peut même regarder à l'intérieur du ventre du loup ! Et puis, qu'elle est vivante, cette forêt ! Il y a tant de choses à observer : les animaux sauvages qui se cachent au creux des pages, les petits nids d'oiseaux, les papillons qui volètent de page en page, les fleurs de toutes les couleurs qui semblent tellement vraies qu'on a l'impression d'en sentir la délicieuse odeur. On dirait que le vent souffle, ça grouille de vie dans chaque recoin. Un vrai bonheur ! J'ai hâte de découvrir quel sera le prochain titre de cette belle collection déjà très prometteuse.

 

 

En quelques mots :

Superbe ! Un album magnifique, plein de vie et de détails à observer.

 

***

Edit du 28/04 : J'ai ma réponse concernant le prochain titre à paraître dans la collection. Cette fois, c'est l'histoire de Cendrillon que nous aurons le plaisir de redécouvrir. En farfouillant un peu sur le net, j'ai même trouvé la couverture du livre. Elle est magnifique, non ? Je l'adore !

 

 

Voir les commentaires

2016-03-24T13:15:00+01:00

Fidèle au poste

Publié par MyaRosa

Amélie Antoine

312 pages, éditions Michel Lafon, mars 2016

L'histoire :

Mai 2013. Chloé et Gabriel, mariés depuis plusieurs années, mènent une existence heureuse à Saint-Malo, jusqu'au jour où la jeune femme se noie accidentellement au cours d'une baignade matinale. Gabriel, incapable de surmonter seul son chagrin, se décide à chercher du soutien auprès d'un groupe de parole. Il fait alors la connaissance d'Emma, une photographe récemment arrivée en ville, qui l'aide à surmonter son deuil.
Mais Chloé semble toujours très présente et étonnement vivante aux yeux de Gabriel qui ne parvient pas à l'oublier et à se reconstruire. Et si la réalité n'était pas celle à laquelle le jeune veuf se raccroche ?

 

Mon avis :

 

 Difficile de parler de ce livre sans trop en dire, alors je vais faire court : lisez-le ! Pour moi, ce roman est une vraie bonne surprise. Je m'attendais à quelque chose d'assez classique, mais j'ai bien vite compris que ce ne serait pas le cas... En plus des zones d'ombres et des secrets que devine peu à peu Gabriel qui tente de faire son deuil, la voix de Chloé vient hanter le récit, nous livrant ainsi un récit à trois voix peu ordinaire...

 

 J'ai trouvé l'écriture de l'auteur très agréable et j'ai dévoré ce roman très rapidement en ayant vraiment l'impression que le temps s'était arrêté. J'étais totalement immergée dans l'histoire, aux côtés de Gabriel, d'Emma et de Chloé. Je n'ai rien vu venir et j'ai été scotchée par les différents rebondissements. La construction de ce roman est bluffante et vraiment bien pensée. Je comprends l'engouement des lecteurs pour ce roman court et efficace et j'ai passé un très bon moment en le lisant. Je vais m'arrêter là pour ne pas vous gâcher le plaisir, mais franchement lisez-le et assurez-vous d'avoir un peu de temps devant vous car vous ne pourrez pas vous arrêter en cours de route tant l'histoire est addictive et pleine de surprises !

 

En quelques mots :

Un roman vraiment surprenant et très addictif. J'ai adoré !

 

Voir les commentaires

2016-03-23T13:27:52+01:00

A l'intérieur

Publié par MyaRosa

House Rules - Jodi Picoult

604 pages, éditions Michel Lafon, janvier 2016

L'histoire :

Adolescent atteint du syndrome d’Asperger, Jacob Hunt ne possède pas le mode d’emploi pour communiquer avec les autres. Enfermé dans sa bulle, il est pourtant d’une intelligence prodigieuse. Un sujet le passionne plus que tout : la criminalistique. Il parvient souvent à se rendre sur des scènes de crime, où il ne peut s’empêcher d’expliquer aux policiers comment faire leur travail. En général, il tombe juste.
Mais lorsqu’un assassinat se produit dans le quartier, l’attitude de Jacob est un signe flagrant de culpabilité pour la police. Pour la mère et le frère de Jacob, l’intolérance et l’incompréhension qui ont toujours menacé leur famille resurgissent brutalement.
Et cette question lancinante, qui ne laisse pas leur âme en paix… Jacob a-t-il, oui ou non, commis ce meurtre ?

 

Mon avis :

 

 Jodi Picoult fait partie de mes auteurs favoris. Dans ses romans, elle aborde toujours des sujets délicats avec beaucoup de finesse, de subtilité et une analyse toujours juste et poussée. Ses romans sont assez éprouvants car on se met toujours à la place des personnages qui sont amenés à prendre des décisions très difficiles. La même question revient sans cesse : qu'aurions nous fait à leur place ? L'auteur nous pousse toujours à aller plus loin dans la réflexion, à nous interroger sur notre vie, nos choix, nos valeurs, ce qui est juste et ce qui ne l'est pas, et ce roman n'aura pas fait exception à la règle. Jodi Picoult n'hésite pas à briser les tabous, à oser poser des questions que personne n'ose jamais poser : Est-ce qu'un parent dont l'enfant souffre d'autisme souhaiterait avoir une vie différente, un enfant différent ? Est-ce que le frère ou la soeur de cet enfant devra s'en occuper quand les parents de celui-ci ne seront plus là ? Est-ce qu'un individu ayant le syndrome d'Asperger est capable d'aimer quelqu'un ?

 

 Je me suis torturée l'esprit pendant des jours et des jours, me mettant dans la peau de chacun des personnages. Ils m'ont tous ému à leur manière et j'ai eu l'impression de faire partie de cette famille. Il faut dire que le thème abordé dans ce roman - le syndrome d'Asperger - m'intéresse et me touche énormément, et je trouve que l'auteur s'en est très bien sortie. Bien sûr, on sait tous qu'un individu touché par le syndrome d'Asperger ne réagira pas de la même manière qu'une autre personne ayant le même trouble, et d'ailleurs il s'agit d'un roman et non d'un essai sur le sujet, l'auteur ne prétend pas décrire et comprendre toutes les formes du syndrome d'Aspeger, mais avec des exemples concrets et très imagés elle arrive à nous en décrire les grandes lignes, les traits de caractère que l'on retrouve chez la plupart des personnes qui en souffrent. Elle essaie de nous faire comprendre au mieux la logique des aspies et elle y arrive tellement bien qu'on se glisse facilement dans la peau de Jacob, ce qui donne une vision vraiment différente de l'affaire, à l'opposé du regard extérieur porté par ceux qui, dans le roman, suivent le procès de Jacob. 

 

 

 Ce livre est un joli pavé de plus de six cent pages, et pourtant, on ne voit pas le temps passer. On est captivé par l'enquête - bien que très vite bouclée, Jacob étant le suspect idéal - mais surtout par le quotidien de Jacob et de sa famille, par leur routine si particulière, et aussi par le procès aussi déroutant que captivant. Les chapitres sont courts et on change de point de vue à chaque chapitre. On découvre ainsi le ressenti de Jacob, mais aussi de son frère, de sa mère, de son avocat et du policier chargé de l'enquête. On a donc toutes les cartes en main pour essayer de comprendre ce qui s'est vraiment passé et pour saisir les émotions de chacun. J'ai été très touchée par cette famille... Cette mère qui se débat pour sauver son fils, qui a mis sa vie entre parenthèses depuis des années et qui gère tout toute seule. Par ce frère qui se sent abandonné, seul, mal-aimé parce que depuis toujours tout tourne autour de son frère. Par Jacob qui voudrait s'intégrer, se faire des amis, comprendre la façon dont pensent et agissent les gens qui l'entourent mais qui a, la plupart du temps, l'impression de venir d'une autre planète. Ce sont des personnages attachants, émouvants, crédibles et inoubliables.

 

 Ce roman m'a fait frémir, il m'a bouleversée, mais il m'a aussi fait sourire et rire. On s'amuse des habitudes de Jacob qui doivent pourtant être beaucoup moins amusantes quand on les subit au quotidien, mais on sourit surtout parce que c'est quelqu'un de profondément attachant et de passionnant qui a beaucoup d'humour et de choses à raconter. Les anecdotes liés à son syndrome et qui ponctuent le livre ne sont pas là pour que l'on se moque de lui, mais pour qu'on puisse comprendre réellement sa façon de penser et ce qu'entraîne son syndrome au quotidien, ce qui l'empêche de s'intégrer vraiment au sein de la société. Concernant l'enquête, on ne sait pas trop où on va, on a une petite idée mais l'auteur brouille les pistes et Jacob a parfois des paroles étranges qui viennent tout remettre en cause. C'est troublant. On subit chaque rebondissement comme une attaque personnelle. On souffre pour les personnages car on s'attache énormément à eux au fil des pages et on voudrait pouvoir les protéger. C'est un roman captivant, surprenant, unique en son genre et impossible à lâcher. J'ai adoré et je ne peux que vous le recommander. Vous ne sortirez pas de cette lecture indemnes et moi, je n'oublierai jamais ce roman et cette famille...

 

 

En quelques mots :

Gros coup de coeur !

Une lecture intense, éprouvante mais surtout passionnante. Une histoire très intéressante qui nous en apprend beaucoup sur le syndrome d'Asperger et qui ne peut laisser personne indifférent.

 

 

A lire aussi :

Pardonne-lui (Jodi Picoult)

Le Pacte (Jodi Picoult)

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog