Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2015-05-31T21:27:15+02:00

Sorties poche à ne pas manquer #112

Publié par MyaRosa

 

Revenge

Jesse Lasky

18 juin 2015

Ava Winters, héritière du célèbre Domaine viticole Starling à Napa Valley, avait tout pour être heureuse : la jeunesse, la beauté, la richesse. Jusqu'à ce qu'un drame vienne détruire sa vie et la laisse seule, sans famille et sans empire. Après avoir passé plusieurs mois au Japon à s'entraîner auprès de Satoshi Takeda, maître de la Vengeance, avec quatre autres élèves eux aussi abîmés par la vie, la jeune femme revient dans sa Californie natale. Et elle est prête à tout pour se venger de ses ennemis.

 

Les Lumineuses

Lauren Beukes

11 juin 2015

Harper Curtis n'était qu'un marginal, prêt à tout dans le Chicago sombre et violent de l'hiver 1931. Jusqu'à ce qu'il trouve refuge dans une maison abandonnée, jusqu'à ce qu'il voie Jinsuk, Zora, Willie, Kirby et les autres lui apparaître dans une auréole de lumière, jusqu'à ce qu'il comprenne qu'il doit toutes les tuer, et que la maison va l'y aider. Ainsi débute sa folle croisade meurtrière à travers le XX e siècle. Mais l'une de ses victimes va survivre. Assoiffée de vengeance, attentive aux indices anachroniques qu'Harper sème derrière lui, approchant bientôt d'une vérité pourtant impossible...

 

Un autre nom pour l'amour

Colleen McCullough

3 juin 2015

La Seconde Guerre mondiale vient à peine de s’achever, et Honora, une infirmière de l’armée prévenante et rigoureuse, est en charge d’un service de soins psychiatriques dans un hôpital situé sur une île du Pacifique. Cinq anciens soldats tentent d’y retrouver goût à la vie après avoir connu les horreurs de la guerre…
Pour ces soldats, dévoués à elle comme elle l’est à eux, Honora est un don précieux, et représente le souvenir chéri de ce qu’était le monde avant la guerre.
Mais l’arrivée du sergent Michael Wilson va tout bousculer. Revenu en héros, décoré mais blessé, Wilson est un homme mystérieux qui tait sa douleur. Pourtant, Honora se sent irrémédiablement attirée par cet esprit torturé, et pourrait même succomber à lui, quitte à sombrer dans les passions les plus extrêmes…

 

Cadavre 19

Belinda Bauer

¤ Mon avis sur ce roman ¤

17 septembre 2015

" Les morts ne peuvent pas nous parler. " L'affirmation du Professeur Madoc pendant le cours d'anatomie est sans équivoque. Et pourtant, Patrick Fort, son étudiant autiste est persuadé du contraire. Fasciné par la mort depuis le décès de son père lorsqu'il était enfant, Patrick suit des cours d'anatomie à l'hôpital universitaire de Cardiff. Ce jour-là, il doit déterminer la cause de décès du cadavre portant le numéro 19. Une mort naturelle paraît-il. Mais lui a une tout autre intuition, comme si ce corps qui gît sur la table d'autopsie tentait de communiquer avec lui. Et que faire des affirmations de Samuel Galan, ce patient tout juste sorti du coma qui prétend avoir assisté au meurtre de son voisin de chambre, le fameux cadavre 19 ? Alors que Patrick tente d'élucider ce mystère, des secrets vont ressurgir de son propre passé...

 

Maisie Hitchins, tome 3 : L'affaire du manoir hanté

Holly Webb

20 mai 2015

Maisie Hitchins et son amie Alice Lacey vont passer quelques jours à la campagne. Mais le manoir que M. Lacey a loué est hanté ! Des bruits bizarres et des cris perçants se font entendre la nuit, et la silhouette d'un chat rôde dans les couloirs... Maisie ne croit pas aux fantômes. Avec l'aide d'Alice et de son fidèle chien Eddie, elle décide de mener l'enquête.

 

Il était une fois... une liste

Robin Gold

6 mai 2015

Clara a perdu son fiancé dans un accident de la route. Pour tenter de reconstruire sa vie, elle retourne dans la maison de son enfance et, par hasard, retrouve une liste rédigée lorsqu'elle avait dix ans. Elle avait énuméré tout ce qu'elle souhaitait accomplir avant l'âge de 35 ans. Savourant les souvenirs d'un temps heureux, Clara décide de réaliser ses rêves de petite fille. Avec l'aide d'un chien loufoque, de sa famille aimante et d'une personne surgie de son passé, elle tente de cocher un à un les éléments de cette liste. Et Clara découvre peu à peu que la vie réserve toujours des surprises, même dans les moments les plus difficiles...

 

L'écho du doute

Rebecca Frayn

25 juin 2015

Lorsqu'elle rencontre Julian, Annie, jeune veuve et mère de deux enfants, pense en avoir fini avec le malheur. C'est alors qu'un nouveau drame surgit : Dan, son fils de 12 ans, disparaît un soir après l'école. Amis, professeurs, voisins, personne n'a rien vu, rien entendu. Comme si Dan s'était évanoui dans la nature... Malgré une enquête minutieuse, les jours se changent en semaines, puis en mois : Dan reste introuvable. S'opposant farouchement à Julian qui la pousse à reprendre le cours de sa vie, Annie s'accroche à l'espoir que, quelque part, son fils est vivant. Trois ans plus tard, le téléphone sonne, porteur d'incroyables révélations. Et loin de se résoudre, le mystère s'épaissit encore...

 

Les papillons rêvent-ils d'éternité ?

Sandra Labastie

¤ mon avis sur ce roman ¤

3 juin 2015

« Cette journée du 1er janvier, la première de la dernière année du monde, il s'est passé quelque chose de spécial entre nous, les élus. C'était comme au printemps, quand on devient joyeux sans comprendre pourquoi. C'est la dernière année de souffrance, a dit papa. Bientôt, on sera libérés. » S. L. Les croyants se préparent à la fin des temps. Parmi eux, une jeune fille de douze ans commence, malgré une vie régentée par la Bible, à se questionner sur sa condition, grâce à un dictionnaire auquel elle se réfère secrètement. L’adolescente, sujette aux railleries du « monde extérieur » autant qu’aux affres de la puberté, observe les craintes et les obsessions humaines, mais aussi les pouvoirs de l’imagination pour triompher d'une vie sans espérance. Sa voix juste et simple nous mène au cœur des joies étranges de ceux qui s’estiment élus de Dieu contre le monde entier, à la frontière très fragile où la croyance jouxte la folie.

 

Tony Hogan m'a payé un ice cream soda avant de me piquer maman

Kerry Hudson

20 août 2015

Accueillie dans ce monde par une flopée d'injures, la petite Janie Ryan est vite projetée au milieu de cris, de fumées de cigarettes, de vapeurs d'alcool, niais aussi de beaucoup d'amour. Dans une langue saisissante et originale, elle remonte à ses premiers jours pour nous raconter sa jeunesse écossaise, de centres d'accueil en HLM minables et autres bed and breakfasts douteux... Alcool, drogue, fins de mois difficiles et beaux-pères de passage : rien ne lui est épargné. Mais, toujours prête à en découdre, Janie se débat, portée par un humour féroce et la rage de se construire une vie correspondant à ses attentes. Kerry Hudson réussit ici l'exploit d'être à la fois drôle et triste, tendre mais jamais larmoyante. Un premier roman ébouriffant, comme son héroïne.

 

L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes

Karine Lambert

9 juin 2015

Les hommes sont omniprésents dans cet immeuble de femmes... dans leurs nostalgies, leurs blessures, leurs colères et leurs désirs enfouis. Cinq femmes d'âges et d'univers différents unies par un point commun fort : elles ne veulent plus entendre parler d'amour et ont inventé une autre manière de vivre ... Jusqu'au jour où une nouvelle locataire vient bouleverser leur quotidien. Juliette est séduite par leur complicité, leur courage et leurs grains de folie. Mais elle, elle, n'a pas du tout renoncé ! Et elle le clame haut et fort. Va-t'elle faire vaciller les belles certitudes de ses voisines ? Ce roman vif et tendre oscille entre humour et gravité pour nous parler de la difficulté d'aimer, des choix existentiels, des fêlures des êtres humains et de leur soif de bonheur. On s'y sent bien.

 

Crime

Irvine Welsh

11 juin 2015

Crime, c'est l'histoire de Ray Lennox, inspecteur qui s'est réfugié à Miami pour échapper aux conséquences d'une dépression nerveuse causée par le stress et l'abus de cocaïne, et par une affaire difficile d'infanticides sexuels. Seulement, Trudi, sa fiancée, ne s'intéresse qu'à l'organisation de leur mariage, et bientôt Lennox erre seul, à la dérive, en Floride. A l'occasion d'une prise de coke, il rentre en contact avec une victime de prédation sexuelle, Tianna, âgée de dix ans. Déterminé à la protéger à tout prix, Lennox s'enfuit à travers l'Etat avec l'enfant terrifiée. Mais l'inspecteur peut-il avoir confiance en ses propres instincts ? Et peut-il s'occuper de Tianna, alors qu'il essaie encore de se débarrasser des meurtres d'Edimbourg ? Welsh, qui vit partiellement à Miami, délaisse ici l'Ecosse et ses terres romanesques habituelles, pour observer la Floride et livrer un polar littéraire.

 

Le fabuleux destin d'une vache qui ne voulait pas finir en steak haché

David Safier

3 septembre 2015

Décidément, les taureaux... tous les mêmes ! Lolle est sous le choc : son beau, son fier, son viril Champion la trompe avec cette peste de Susi. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, voilà la vachette bafouée qui apprend que le fermier a décidé de vendre son troupeau et qu'elle a toutes les chances de finir en steak haché. Mais il existe, paraît-il, un lointain pays où les vaches sont sacrées. Un pays où Lolle et ses semblables pourraient vivre d'amour et d'herbe fraîche, en toute sérénité. Ce pays, c'est l'Inde. Des pâturages allemands à l'Ouest américain, territoire des bisons, jusqu'aux contreforts de l'Himalaya, dans l'antre du yéti, Lolle et ses amis entreprennent un périlleux voyage... Après l'irrésistible Maudit Karma, David Safier prouve, une fois de plus, avec tendresse et humour, qu'il n'a pas son pareil pour épingler les travers de ses congénères et se glisser dans la peau d'un animal. Une comédie réjouissante.

 

Défense de tuer

Louise Penny

3 juin 2015

Au plus fort de l'été, le Manoir Bellechasse, un hôtel luxueux des Cantons-de-l'Est, accueille les membres d'une riche famille canadienne-anglaise venus rendre hommage à leur défunt patriarche. Dans les esprits comme dans le ciel, l'atmosphère s'alourdit et une tempête s'abat, laissant derrière elle un cadavre presque trop bien mis en scène. Mais qui aurait l'audace de tuer sous les yeux de l'inspecteur-chef Armand Gamache qui célèbre là, comme chaque année, son anniversaire de mariage ?

 

Le testament des abeilles

Natacha Calestrémé

27 mai 2015

Tueries imprévisibles, décès inexplicables… une vague de morts étranges terrorise Paris, qui en quelques jours devient la scène d’une véritable hécatombe. Même des enfants trouvent la mort. Aucun lien apparent entre ces drames, sauf le dessin d’une fleur de lotus, symbole de pureté, retrouvé chaque fois à proximité des lieux. Secte, terrorisme, actes sadiques ? Rien ne semble coller… Jusqu’à ce que le major Yoann Clivel découvre le texte prophétique d’un certain « Moine aux abeilles », annonçant, quatre ans plus tôt, l’arrivée d’un élu : « L’année 1 du deuxième millénaire, l’enfant éclairé de réponses croisera l’ombre, en une folie meurtrière. » Ces écrits énigmatiques serviraient-il de fil conducteur à un hypothétique assassin ?

 

Face au mal

Bill Loehfelm

21 mai 2015

La vie nocturne et ses dérapages alcoolisés, Maureen connaît. Serveuse au Narrows, bar très branché de Staten Island, la jeune femme de vingt-neuf ans a un credo : rester de marbre face aux égarements de la clientèle. Jusqu'à ce qu'elle surprenne l'influent politicien Frank Sebastian dans une position hautement compromettante avec Dennis, le manager du club. Un acte auquel elle est décidée à n'accorder aucune importance. Mais lorsque le cadavre de Dennis est découvert le lendemain, gisant sur les rails du tramway, Maureen panique. Accident ? Avertissement du futur sénateur ? Dans le New York interlope, une traque terrifiante commence. Mais comment lutter contre un homme aussi puissant quand on est seule et sans défense ? Quels autres secrets inavouables cache le politicien ? Et jusqu'où est-il prêt à aller pour protéger sa carrière et maintenir son passé sous silence ?

 

+ de sorties poche

Voir les commentaires

2015-05-30T19:31:00+02:00

Un assassinat de qualité

Publié par MyaRosa

A Better Quality of Murder - Ann Granger

356 pages, éditions 10/18 (Grands détectives), mai 2015

L'histoire :

Londres, 1867. Un soir d'octobre, alors que l'inspecteur Ben Ross de Scotland Yard rentre chez lui, le fog tourbillonne et l'enveloppe telle une créature vivante. Lorsque le brouillard se lève le lendemain, une femme gît assassiné dans Green Park. Allegra Benedict était la belle épouse italienne d'un marchand d'art de Piccadilly. Qu'avait-elle été faire à Londres cet après-midi ? Pourquoi avait-elle vendu sa broche dans Burlington Arcade quelques heures avant sa mort ? Alors que Ben poursuit son enquête, son épouse Lizzie se penche sur la vie privée d'Allegra et découvre plus d'une raison pour laquelle quelqu'un aurait voulu sa mort.

 

Mon avis :

 

 Quel bonheur de voyager dans le temps et de retrouver Lizzie et Ben pour une nouvelle enquête ! Nous sommes à Londres, à l'époque victorienne. Lizzie et Ben forment un joli couple. Elle est fille de médecin, courageuse et intelligente. Lui est inspecteur de Scotland Yard et prend son travail très à coeur. Nous avons déjà fait leur connaissance dans deux précédents romans : Un intérêt particulier pour les morts et La curiosité est un péché mortel.

 

 Cette fois, Ann Granger nous prend au piège grâce au fameux fog londonien, ce brouillard tellement épais qu'il semble vivant. L'ambiance est étrange et effrayante. On ne voit pas plus loin que le bout de son nez. On marche à l'aveuglette, espérant ne pas tomber dans la Tamise. Pourtant, un danger plus terrible encore nous menace... Dans les rues de Londres, on raconte que les jours de brouillard, un spectre menaçant vient vous prendre par surprise et vous serrer la gorge... Foutaises, direz-vous, pourtant, le lendemain, un corps est retrouvé à Green Park. La morte était une femme magnifique, riche épouse d'un marchand d'art et elle a été étranglée. Se pourrait-il que cet acte cruel soit l'oeuvre du spectre ou quelqu'un lui voulait-il du mal ? Mystère...

 

 

 J'ai beaucoup aimé ce roman, plus encore pour le tableau qu'il dépeint que pour l'enquête en elle-même, je crois. Quel portrait terrible de l'époque victorienne ! On y dénonce l'hypocrisie, les inégalités (entre hommes et femmes, entre riches et pauvres), le manque de considération des notables pour les classes inférieures et leur côté moralisateur. Les descriptions des rues de Londres et du fameux fog sont aussi terribles que superbes. On a l'impression de sentir, de voir et d'entendre tout ce que l'auteur nous décrit. C'est comme si on voyageait dans le temps. On est au coeur de l'histoire, on en fait même partie.

 

 Une fois encore, j'ai passé un très bon moment. Je me suis régalée ! J'aime beaucoup, beaucoup Ann Granger. J'ai eu un coup de coeur immédiat quand j'ai découvert le premier volet des enquêtes de Lizzie et Ben et depuis, j'attends chaque nouvelle parution avec impatience. Lizzie, Ben, Londres et l'époque victorienne, tout cela me manque déjà...  Merci aux éditions 10/18 de publier enfin en français les romans d'Ann Granger et de nous offrir d'aussi belles couvertures. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi, je les trouve toutes superbes !

 

En quelques mots :

Tout aussi réussi que les deux premiers, ce roman policier m'aura tenu en haleine du début à la fin. J'ai adoré cette atmosphère pesante et oppressante ainsi que ce tableau cruel et sans fard de l'époque victorienne.

 

 

A découvrir aussi :

Un intérêt particulier pour les morts

La curiosité est un péché mortel

 

 

Voir les commentaires

2015-05-29T13:01:15+02:00

Le pommier de Cali

Publié par MyaRosa

Nancy Guilbert (texte) & Cécile Vangout (illustrations)

32 pages, éditions Eveil et Découvertes, mars 2015

L'histoire :

À la naissance de Cali, son grand-père a planté un tout petit pommier rien que pour lui...
Le pommier de Cali grandit. Le petit éléphant, aussi attachant qu’impatient, prend soin de
son arbre jusqu’à ce que la nature lui offre ses premières surprises.

 

Mon avis :

 

 C'est un joli coup de coeur, que je vous présente aujourd'hui. Un album tout en douceur et en poésie qui parle de patience, d'observation et d'affection. Un tout petit pommier a été planté à la naissance de Cali, un arbre "rien que pour lui". Son grand-père en prend d'abord soin pour lui et bientôt Cali grandit et c'est à son tour de veiller sur le pommier. Il l'observe et grandit en même temps que lui. Le temps passe, les saisons défilent, mais Cali est toujours fidèle au poste et rend visite chaque jour à son arbre. On observe avec lui les changements qui s'opèrent. On regarde ces deux-là changer, grandir, s'épanouir. Quelle belle image de la vie !

 

 

 Ce petit album est tellement adorable ! Je n'arrête pas de le relire et de le feuilleter. Je suis vraiment sous le charme. Les mots de Nancy Guilbert sont doux et poétiques et les illustrations de Cécile Vangout le sont tout autant. C'est un duo qui fonctionne vraiment très bien. Il y a tellement de tendresse, tellement d'amour entre ces pages ! La relation entre ce grand-père et son petit-fils est touchante. Le grand-père apprend à l'enfant à être patient et à prendre soin des autres. Il l'encourage à observer le cycle des saisons et les changements qui surviennent dans la nature. Cali, au départ, fougeux et impatient, devient calme et raisonnable. On le voit grandir sous nos yeux en même temps que l'arbre et acquérir grâce à lui et à son grand-père une certaine sagesse. Il fait preuve de beaucoup de générosité et fait tout ce qu'il peut pour que son arbre se sente bien. C'est émouvant et adorable !

 

 

 Cette histoire me touche particulièrement car nous avons fait la même chose à la naissance de nos enfants. Un pommier a été planté pour chacun d'eux chez Papi et Mamie et chaque fois que nous leur rendons visite, les petits vont voir leurs pommiers, les arrosent, les observent et attendent avec impatience de voir les premières pommes...

 

 

En quelques mots :

Coup de coeur pour cet album émouvant et plein de douceur.

 

 

A découvrir aussi :

Petit-Arbre veut grandir

Maya et son petit Ta

Est-ce que vous m'aimerez encore... ?

 

Voir les commentaires

2015-05-29T12:20:50+02:00

Dors bien, Pierre Lapin

Publié par MyaRosa

Sleep Tight Peter Rabbit

d'après Beatrix Potter

12 pages, éditions Gallimard Jeunesse, septembre 2007

Présentation de l'éditeur :

C'est l'heure d'aller se coucher pour Pierre Lapin. Mais où va-t-il dormir ? Dans un nid, comme Sophie Canétang ? Ou dans son petit lit à lui ?

 

Mon avis :

 

 J'aime beaucoup l'univers de Beatrix Potter. Ses histoires sont de véritables petits trésors de littérature appréciés autant par les enfants que par les adultes du monde entier. En plus des recueils d'histoires de Beatrix Potter, on trouve de très jolis livres comme celui-ci qui reprennent les personnages et les illustrations de l'auteur.

 

 

 Ce livre s'adresse aux tout-petits. C'est un bel album à lire avant le coucher. On y retrouve les délicates et charmantes illustrations de Beatrix Potter accompagnées d'un texte simple qui guide en douceur l'enfant vers le sommeil, le rassure, l'apaise... On s'interroge sur la façon dont dort Pierre Lapin et c'est un prétexte pour observer où et comment dorment les personnages créés par Beatrix Potter. Ainsi, on rencontre au fil des pages, Flopsaut, Trotsaut, Queue-de-coton, Petit-Louis, Sophie Canétang, Hunca Munca, Tom Chaton, Moufle, Mitoufle, Madame Trotte-Menu, Amande Ecureuil et bien d'autres encore...

 

 

 Le petit plus de ce livre ? Une veilleuse incrustée dans la couverture qui s'éteint toute seule au bout de quelques minutes ! La lune et les étoiles présentes sur la couverture s'illuminent lorsqu'on appuie sur un bouton, pour le plus grand plaisir des tout-petits qui n'en croient pas leurs yeux ! C'est une bonne idée, en revanche il est dommage qu'on ne puisse pas changer les piles et la veilleuse prend beaucoup de place (c'est pour cela que le livre est très épais malgré la petite douzaine de pages). Bon, c'est un détail, mais si vous êtes comme moi, que vous manquez de place, et que caser un nouveau livre dans votre bibliothèque est un vrai casse-tête, alors c'est quand même un peu embêtant...

 

 

En quelques mots :

Un très joli livre pour faire découvrir le monde de Beatrix Potter aux tout-petits.

Une histoire douce et rassurante, parfaite pour le soir.

 

 

A découvrir aussi :

Les Souris des Quatre Saisons : Le printemps

Ma petite étoile

Les Trottinou : Le Pique-nique des petites souris

 

Voir les commentaires

2015-05-28T13:41:43+02:00

Les amoureux du livre

Publié par MyaRosa

Frédéric Laurent

36 pages, éditions Balivernes, mars 2015

L'histoire :

Ils sont amoureux et la vie est belle.

Tout serait parfait s'ils ne vivaient séparés, lui sur la page de gauche, elle sur la page de droite...

 

Mon avis :

 

 Quelle bonne surprise, cet album ! Pour être honnête, la couverture ne me plaît pas beaucoup. J'avais laissé ce livre dans un coin et je n'y pensais plus jusqu'à ce qu'en faisant du rangement, je retombe dessus. Et là, quelle merveilleuse surprise ! Cette histoire est adorable et il fallait y penser. Une histoire d'amour entre deux personnages qui vivent chacun sur une page et sont séparés par la maudite, la terrible, l'infranchissable, l'insurmontable reliure !

 

 

 On suit le quotidien de ces deux personnages qui s'aiment tendrement. Ils ont chacun leur maison et leurs petites habitudes. Ils ne peuvent pas partager leurs repas, s'enlacer, se cajoler. Chacun fait sa vie de son côté mais ils ne cessent de penser l'un à l'autre. Et si, quelqu'un avait le pouvoir de les rapprocher ? Et si, ce quelqu'un, pour une fois, c'était le lecteur lui-même ? Finalement, c'est peut être lui, le vrai héros de cette histoire...

 

 

 Irrésistible, adorable, surprenant, voilà les mots qui me viennent pour décrire cet album très original. Les illustrations intérieures sont très jolies. Le texte est amusant. On explique la situation au lecteur, les personnages font quelques remarques et je n'avais pas vu où l'auteur voulait en venir avant la toute fin du livre. J'ai vraiment hâte de lire ce livre à mes enfants. Je suis sûre qu'ils vont adorer !

 

 

En quelques mots :

Il se faut pas se fier aux apparences... Cette couverture, que je trouve plutôt fade, cache en réalité un petit trésor. Une histoire surprenante, drôle et mignonne comme tout. J'ai adoré !

 

Voir les commentaires

2015-05-28T13:01:40+02:00

On a toujours besoin d'un rhinocéros chez soi

Publié par MyaRosa

Who wants a cheap rhinoceros ? - Shel Silverstein

64 pages, Grasset Jeunesse, avril 2015

L'histoire :

Doux, rondouillard, câlin et sage comme une image... Qu'il se transforme en porte-manteau, en gratte-dos, en pirate ou en requin, un rhinocéros à la maison, c'est de l'amour et de l'humour garantis !

Un merveilleux classique de Shel Silverstein, à (re)découvrir sans modération.

 

Mon avis :

 

 Publiée pour la première fois en 1964, rééditée et arrangée plusieurs fois, cette belle histoire arrive enfin jusqu'à nous ! Shel Silverstein nous offre une histoire originale et pleine d'humour qui s'adresse à tous les âges. On y rencontre un petit garçon qui nous parle de son rhinocéros de compagnie. Comme s'il essayait de nous le vendre, il argumente et nous montre à quel point un rhinocéros est indispensable à chacun. C'est vrai, après tout, c'est bien utile d'avoir un rhinocéros chez soi : il peut servir de porte-manteau, sait faire disparaître les mauvaises notes, fait un merveilleux pirate ou un requin terrifiant. On peut aussi s'asseoir sur ses genoux ou lui donner la fin de son assiette. Mais c'est, aussi et surtout, une grosse bête attachante et pleine d'amour.

 

 

 C'est tellement bien amené qu'on est convaincu à la fin du livre d'avoir, nous aussi, besoin d'un rhinocéros à la maison ! C'est plein d'humour mais aussi plein d'amour et de tendresse. On s'attendrit des liens qui unissent les personnages, de leurs jeux et de leur complicité. Le dénouement est adorable et les illustrations sont très amusantes. A l'image de ce rhinocéros si irrésistible et attachant, c'est un livre que l'on ne peut qu'aimer, tout simplement.

 

 

En quelques mots :

Un album drôle, vintage, charmant et émouvant à ne surtout pas manquer !

 

 

A découvrir aussi :

Comment cacher un lion

Un kangourou pour Noël

Rien que pour toi

Un Pommier dans le ventre

M. Tigre se déchaîne

 

 

Voir les commentaires

2015-05-27T12:38:11+02:00

Les animaux de Lou : Tu es super, Petit Hamster !

Publié par MyaRosa

Mymi Doinet (texte) & Mélanie Allag (illustrations)

32 pages, éditions Nathan, mai 2015

L'histoire :

Lou, la petite fille qui comprend les animaux, aide son ami Jules à retrouver son hamster, perdu dans la maison.

 

Mon avis :

 

 Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas parlé de la petite Lou. Pourtant, avec mes enfants, nous lisons et relisons régulièrement ses aventures. Dans chaque livre, un animal (dauphin, chat, tigre, éléphant,...) est en danger et c'est l'adorable Lou qui leur vient en aide. Cette petite fille, généreuse et attachante, a le pouvoir de parler aux animaux...

 

 

 Dans cette nouvelle aventure, c'est Jules, le voisin et ami de Lou, qui a besoin d'aide. On vient de lui offrir un hamster pour son anniversaire, mais le pauvre animal est tellement effrayé qu'il s'est sauvé dans la maison. Ensemble, les deux enfants vont partir à sa recherche et tenter de le rassurer.

 

 

 J'ai beaucoup aimé cette partie de cache-cache entre les livres de la bibliothèque, la jolie vaisselle, les souvenirs du grenier et les nains de jardin. C'est un petit livre bien adapté aux jeunes lecteurs. Il y a beaucoup d'illustrations et des petites bulles colorées pour apprendre progressivement à lire seul. La petite Lou va apprendre à son ami comment bien s'occuper d'un hamster et on retrouve quelques pages explicatives à la fin de l'ouvrage. C'est une petite histoire amusante mais aussi très instructive. J'aime beaucoup cette collection.

 

 

En quelques mots :

Comme tous les titres de la collection, ce roman devrait plaire aux jeunes lecteurs qui aiment les animaux et ont envie d'en savoir plus sur eux. C'est adorable !

 

 

 

A découvrir aussi :

Tu es libre, Petit Eléphant

Sauve-toi, Petit Tigre

Reviens, Petit Lapin

Nage, Petit Phoque

 

 

Voir les commentaires

2015-05-27T09:08:59+02:00

Les Papooses : A l'école des Tchipiwas

Publié par MyaRosa

Sophie Dieuaide (texte) & Catel (illustrations)

104 pages, éditions Casterman, juin 2015, dès 6 ans

Présentation de l'éditeur :

Les papooses deviendront un jour des Indiens sages et tranquilles mais... ce n'est pas pour tout de suite !

 

Les papooses de la tribu des Tchipiwas savent nager, mais ils ont encore beaucoup à apprendre. Comment devenie un grand sorcier ? Comment ramener la paix dans la prairie ? Comment percer les mystères de l'Oiseau-Tonnerre ? D'aventure en aventure, les petits Indiens grandiront, c'est sûr !

 

Mon avis :

 

 Il existe déjà sept livres mettant en scène les papooses, apprentis Indiens malicieux et impertinents. Les éditions Casterman ont eu la bonne idée de réunir quelques unes de leurs aventures dans cette compilation. On retrouve trois histoires des papooses : "Un très très grand sorcier", "Du rififi dans la prairie" et "La Colère de l'Oiseau-Tonnerre" dans un format plus grand que l'original.

 

 

 Je ne connaissais pas encore les papooses et je suis vraiment ravie de cette belle découverte ! Nous suivons le quotidien de Petit Coyotte, Lune Rouge et Bison Dodu. Ils n'en font qu'à leur tête et en font voir de toutes les couleurs à leur tribu. Ils font des expériences, partent à l'aventure, font des blagues, se chamaillent, tentent d'accéder aux privilèges réservés aux adultes de la tribu... C'est drôle, très drôle ! On s'amuse de leur audace, de leur naïveté et de leurs (més)aventures et on s'attache à ces petits personnages malicieux dès les premières pages.

 

 Je n'ai pas vu le temps passer et j'aurais aimé découvrir encore d'autres aventures des papooses. Je suis impatiente de faire découvrir ces drôles de personnages à mes enfants. Ils vont adorer, j'en suis certaine ! Les illustrations sont jolies et colorées. J'aime bien le contraste entre les visages sages et sérieux des Indiens adultes et les mines très expressives des papooses. Voilà une BD amusante à lire en famille !

 

 

En quelques mots :

Cette compilation réunit trois aventures des Papooses. Une belle façon de faire découvrir ces petits Indiens en herbe, malicieux et impertinents, à toute la famille. Vous aurez le sourire jusqu'aux oreilles du début à la fin, je n'en doute pas.

 

 

A découvrir aussi :

L'indien dans la nuit blanche

Comptines pour chanter le Far West

14 contes du Québec

 

 

Voir les commentaires

2015-05-25T20:49:03+02:00

Mes premières comptinettes

Publié par MyaRosa

Madeleine Deny (texte) & Laure Girardin-Vissian (illustrations)

10 pages, éditions Tourbillon, janvier 2015

Présentation de l'éditeur :

La mère Michel, Sur le pont d’Avignon, Alouette, Pomme de reinette... Des onglets en tissu pour choisir ses premières comptinettes tout seul.

Les comptines favorisent l’ouverture au monde extérieur (oser chanter), la mémorisation (par le repère de la mélodie et du rythme) et l’expression corporelle (mimer et danser). Des moments complices à partager.

 

Mon avis :

 

 Voilà un adorable petit album pour faire découvrir les comptines aux tout-petits. Des pages cartonnées bien solides avec des bords arrondis. Un format adapté aux petites mains. Des onglets en tissu doux pour accéder directement à la comptine souhaitée. Des illustrations mignonnes et colorées. Voilà pourquoi ce petit livre est une réussite !

 

 

 Parce que les comptines sont essentielles au développement de l'enfant, les parents prendront plaisir à les faire découvrir à leurs petits. C'est un livre qui donne envie de chanter, de danser, de mimer et qui encourage à écouter et à s'ouvrir aux autres. Parfait pour un joli moment de partage, d'éveil et de complicité.

 

 

En quelques mots :

Un petit livre mignon comme tout pour faire découvrir l'univers intemporel et merveilleux des comptines aux tout-petits.

 

A découvrir aussi :

Mes premières comptines

Comptines pour jouer dans l'eau

Comptines à mimer pour bouger

Mon comptinier

 

Voir les commentaires

2015-05-25T19:01:17+02:00

Madame Cocotte

Publié par MyaRosa

Edouard Manceau

32 pages, Seuil Jeunesse, mars 2015, dès 2 ans

Quatrième de couverture :

Toc, toc, toc...
Qui va donc sortir de cette drôle d'histoire, Madame Cocotte ?

 

Mon avis :

 

 Madame Cocotte observe son oeuf en se demandant ce qu'il peut bien abriter. Pour le savoir, il va falloir qu'elle enlève son chapeau, puis ses bottes, son bec, ses ailes, ses plumes, etc... jusqu'à ce qu'elle devienne elle-même un oeuf qui se changera ensuite en poussin. Quelle drôle d'histoire sans queue ni tête !

 

 

Avec humour et dérision, Edouard Manceau aborde le paradoxe de l'oeuf et de la poule. C'est une drôle d'histoire, peut être un peu difficile à comprendre pour les plus jeunes, mais c'est justement là qu'est tout l'intérêt de cet album. Chacun voit et comprend ce qu'il veut. On se laisse facilement porter par les mots d'Edouard Manceau, toujours fantaisistes et tendres et on s'amuse des transformations subies par cette drôle de Madame Cocotte. C'est rigolo et plein de bonne humeur.

 

 

En quelques mots :

Une histoire pleine de fantaisie et d'humour pour tous les petits curieux qui s'interrogent sur l'oeuf et la poule.

 

 

Du même auteur :

Tout pour ma pomme...

La petite caravane

Coucou : Le grand cache-cache des animaux

 

 

Voir les commentaires

2015-05-25T09:18:04+02:00

1000 animaux en images

Publié par MyaRosa

1000 animals - Jessica Greenwell & Nikki Dyson

34 pages, éditions Usborne, août 2014

Présentation de l'éditeur :

Dans ce livre superbement illustré, tu découvriras une multitude d'animaux étonnants. Des minuscules insectes aux énormes baleines, il y en a mille exactement recensés ici.

 

Mon avis :

 

 Ce très joli livre des éditions Usborne devrait plaire à tous les petits et grands curieux. Il recense mille animaux du monde entier classés en plusieurs catégories : les animaux d'Afrique, les animaux de la forêt tropicale, les singes, les animaux d'Australie, les animaux de l'Arctique et de l'Antarctique, les animaux des montagnes, les petites bêtes, les insectes volants, les animaux de la ferme, les animaux de compagnie, les oiseaux, les animaux des arbres, les animaux noir et blanc, les animaux à cornes et à bois, les animaux des bois, les animaux du désert, les animaux marins, les animaux nocturnes, etc...

 

 

 Les illustrations sont vraiment très jolies et c'est fascinant de découvrir autant d'espèces différentes. Il y a des animaux que l'on connaît bien et d'autres beaucoup moins connus comme l'agouti, le krill, le gecko léopard, le gaur de l'Inde ou encore le tarsier de Hotsfield. Fascinant ! Pour une fois, je pense que les images seront plus parlantes que les mots...

 

 

En quelques mots :

Ce livre fascinant répertorie mille animaux du monde entier. Des connus et des moins connus, des animaux à cornes et des animaux marins, des reptiles et des oiseaux... Il devrait plaire à tous les petits curieux.

 

A découvrir aussi :

Animaux

ABC animaux insolites

Cherche et trouve les animaux

Le kididoc des animaux

Mon livre des questions-réponses : les animaux

Mon imagier-flap des animaux

Mon petit monde des animaux

Mon premier livre des bébés animaux

 

 

Voir les commentaires

2015-05-23T16:31:54+02:00

Je colorie... la maison de poupée

Publié par MyaRosa

First Colouring Book Doll's House

Hayley Wells & Abigail Wheatley

20 pages, éditions Usborne, mai 2015

Présentation de l'éditeur :

Voici la maison de la famille Poupée. Christine et Michel y vivent avec leurs parents, leurs chats Max et Minouche, et leur chien Zouki.

 

Mon avis :

 

 Quel adorable livre de coloriages ! Le thème me plait beaucoup et les illustrations sont vraiment très jolies. On voit toutes les pièces de la maison de poupée défiler sous nos yeux au fil des pages : le salon, la cuisine, la salle à manger, la salle de bain, la chambre des parents, la chambre de Christine, la chambre de Michel et le grenier. Il y a plein d'objets à observer et à colorier : une horloge, un cheval à bascule, une théière, une valise pleine de déguisements, des jeux de société, des vêtements et des meubles, des jouets, un rideau de douche, des gâteaux, des assiettes, etc... C'est trop mignon !

 

 

 Les différentes parties sont bien délimitées pour plus de facilité. Ces coloriages sont assez simples pour les jeunes enfants, mais il faut tout de même avoir un peu d'expérience car il y a beaucoup d'éléments différents. Au milieu de l'ouvrage, il y a une double page surprise remplie d'autocollants adorables que l'enfant peut utiliser pour décorer la maison de poupée : un téléphone, une sucette, un cartable, une guitare, un nounours, un verre de jus de fruits, un pot de confiture, un vase rempli de jolies fleurs, une corbeille pleine de pain, des cupcakes, des livres, des chaussons, des crayons, etc... J'adore !

 

 

En quelques mots :

Un livre de coloriage vraiment adorable dans lequel l'enfant redonne vie à une jolie maison de poupée. Il y a, en prime, une cinquantaine d'autocollants à utiliser à sa guise pour décorer la demeure. C'est trop mignon !

 

 

A découvrir aussi :

La maison de poupée

La maison de poupée victorienne

 

Voir les commentaires

2015-05-23T15:21:45+02:00

Tant et tant de choses

Publié par MyaRosa

One thousand things - Anna Kövecses

80 pages, Seuil Jeunesse, mai 2015, dès 1 an

Quatrième de couverture :

Dans la nature, à la maison, autour de soi, il y a tant et tant de choses à reconnaître et à nommer. Avec Mini Souris, apprenez à votre enfant ses premiers mots grâce à cet imagier tout simple... mais réellement efficace.

 

Mon avis :

 

 Totalement irrésistible, cette couverture. N'est-ce pas ? Je l'aime beaucoup, beaucoup, beaucoup. Lorsque je suis allée à la librairie avec mes enfants, elle sortait vraiment du lot. Il y avait énormément d'albums, mais on ne voyait que celui-ci. A l'intérieur, bien qu'un peu moins chargé, le contenu du livre est dans le même esprit. C'est graphique, vintage, charmant et très esthétique.

 

 

 Cet album propose à l'enfant (dès 1 an) de découvrir des tas de choses en compagnie de Mini souris, petit personnage adorable que l'on s'amuse à chercher sur toutes les pages. En plus d'observer, de reconnaître et de nommer, l'enfant tente de répondre aux questions que se pose Mini Souris sur les formes, les couleurs, les contraires, etc...

 

 

 C'est simple, mais ça fonctionne toujours aussi bien avec les tout-petits. A l'intérieur, on découvre de belles choses de la nature, des paysages, des véhicules, des outils, des parties du corps humain, des objets du quotidien, des métiers, des activités, des sports, des fruits et des légumes, des animaux, des saisons, des vêtements, etc... On compte, on observe, on différencie des objets, c'est très ludique. Ma fille aime particulièrement nommer ce qu'elle voit sur la couverture : champignons, nounours, camion de pompier, fraise, oiseau, vélo, cochon, canard, et bien d'autres choses encore. C'est un livre que nous aimons beaucoup feuilleter ensemble, mes enfants et moi.

 

 

En quelques mots :

Classique mais efficace, voilà un bel imagier vintage et très complet qui permet à l'enfant de reconnaître et de nommer des tas de choses (objets, animaux, véhicules, parties du corps, couleurs, formes, etc...)

 

Voir les commentaires

2015-05-22T08:31:56+02:00

Cadeau !

Publié par MyaRosa

Christine Destours

24 pages, éditions Didier Jeunesse, avril 2015

L'histoire :

Lucie la fourmi se rend à l’anniversaire de Billie, les pattes chargées de cadeaux. Mais le chemin est long ! À dos d’escargot, de coccinelle, de grenouille ou de papillon, elle se rapproche peu à peu de sa destination, les remerciant à chaque fois d’un petit cadeau… En restera-t-il un pour Billie ?

 

Mon avis :

 

 Voilà une belle histoire qui met l'amitié, l'amour, la générosité, l'entraide et les sentiments à l'honneur ! Une petite fourmi nommée Lucie se rend chez son amoureux, Billie, dont c'est l'anniversaire. Elle part les bras chargés de cadeaux, espérant lui faire plaisir. Mais la route est longue pour aller chez Billie... Alors, Lucie demande de l'aide à ceux qu'elle croise. Ainsi, l'escargot, la coccinelle, l'asticot, la grenouille et le papillon l'aident, chacun leur tour, à se rapprocher un peu de la maison de Billie, et pour les remercier, Lucie leur offre gentiment un cadeau. Va-t-il en rester pour Billie ?

 

 

 Christine Destours nous offre un conte-randonnée plein d'humour et de malice qui devrait beaucoup plaire aux tout-petits. Le texte est simple et accessible et son côté répétitif plaît beaucoup aux jeunes enfants. Les illustrations sont mignonnes comme tout avec leurs formes arrondies et leurs couleurs joyeuses. On se demande vraiment s'il va rester un cadeau pour Billie lorsque Lucie arrivera à destination... La fin délivre un joli message et de belles valeurs. J'ai beaucoup aimé.

 

 

En quelques mots :

Un conte-randonnée drôle et coloré plein d'amour et de générosité.

 

Voir les commentaires

2015-05-22T08:02:04+02:00

Bébé Balthazar : Le livre des mercis

Publié par MyaRosa

Marie-Hélène Place (texte) & Caroline Fontaine-Riquier

12 pages, éditions Hatier Jeunesse, mai 2015, dès 6 mois

Présentation de l'éditeur :

Balthazar donne une pomme à son ours Pépin. "S'il te plaît Pépin, dis merci". Tu peux toi aussi dire merci ? Le tout-petit aimera entendre et prononcer "merci".

 

Mon avis :

 

 Le saviez-vous, les aventures de Balthazar et Pépin sont désormais accessibles aux bébés grâce à cette récente collection de livres sensoriels cartonnés destinés aux bébés (dès 6 mois). S'inspirant de la pédagogie Montessori pour leurs ouvrages, l'auteur et l'illustratrice encouragent le petit à explorer le monde et à découvrir les choses par lui-même en utilisant tous ses sens. Un texte simple, des illustrations douces et une mise en page épurée font le succès de cette collection.

 

 

 Ce nouveau titre de la collection met à l'honneur la politesse, le respect et la générosité. C'est une petite histoire pleine de douceur et de bonne humeur. Dès le réveil, Balthazar sourit dit bonjour à cette belle journée qui commence. Il remercie le soleil de le rendre heureux et le pommier d'offrir des fruits si merveilleux. Il offre une pomme à Pépin mais celui-ci oublie de dire merci alors Balthazar le rappelle gentiment à l'ordre. Ensuite, c'est à l'enfant de recevoir une pomme. Une jolie pomme bien rouge qui se détache du livre. Aura-t-il le réflexe de dire merci ?

 

 

En quelques mots :

Encore un titre très réussi. Une collection intelligente et pleine de douceur que je recommande fortement.

 

 

A découvrir aussi :

Coucou le chien

Ecoute le silence

La couleur du ciel

Balthazar s'habille

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog