Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2014-03-31T07:10:00+02:00

Ecoute-nous (Liz Coley)

Publié par MyaRosa

Ecoute-nous

(Pretty Girl-13)

Liz Coley

41kLlZGO8WL._SY445_.jpg

Catégorie(s) : Thriller

Edition / Collection : Presses de la cité

Date de parution : 27 mars 2014

Nombre de pages : 293

Prix : 20€

 

Ce livre a également été publié sous le titre : "Angie, 13 ans, disparue".

 

L'histoire :

Angela a 13 ans quand elle disparaît d’un camp de vacances. Le lendemain, elle rentre chez ses parents – ou du moins c’est ce qu’elle croit : en réalité, elle a été absente plus de trois ans. Trois années dont elle n’a aucun souvenir. Que s’est-il passé ? Où était-elle tout ce temps ? Sans la moindre réponse à ces questions, Angela tente de reprendre une vie plus ou moins normale avec l’aide de la psychologue qu’elle voit désormais régulièrement. Au fil des séances, alors qu’elle cherche à retrouver la mémoire, Angela laisse parler les différentes personnalités qu’elle s’est créées pour supporter son calvaire. La jeune fille l’ignore, mais ce qu’elle a vécu est encore plus terrifiant que tout ce qu’elle peut imaginer…

 

monavis

 

 Je ne sais pas par où commencer ce billet tellement ce livre m'a prise au dépourvu. Je m'attendais à un thriller assez classique et je suis tombée sur un roman plutôt unique en son genre qui mélange les genres et nous emmène là où on ne l'attendait pas. Il y a d'abord cette mystérieuse disparition qui fait qu'on s'interroge. Qui ? Comment ? Pourquoi ? Et puis, bien plus étrange encore, il y a cette réapparition d'Angie, trois ans plus tard. La jeune fille revient chez elle en ayant l'impression d'avoir quitté ses parents la veille. Elle ne se souvient pas de ce qu'elle a vécu durant ces trois années et n'a aucune idée du calvaire vécu par ses parents pendant ce temps et des moyens mis en place pour la retrouver. Angie va donc se retrouver confrontée à une situation bien singulière. Elle va devoir se réapproprier son corps et sa vie, reprendre le chemin du lycée, retrouver ses amis et le reste de sa famille et commencer une thérapie afin de comprendre ce qui lui est arrivé et de retrouver la mémoire. Mais a-t-elle vraiment envie de se souvenir ? Et peut-on vraiment reprendre le cours de sa vie quand on a oublié trois années ? Peut-on vivre comme une ado normale de seize ans quand on a encore treize ans dans sa tête ? Quand les souvenis commencent à refaire surface, Angie se rend compte que la réalité est bien plus terrifiante que ce qu'elle imaginait...

 

 Quelle lecture étonnante ! Le roman commence comme un thriller classique et prend peu à peu une autre dimension, beaucoup plus singulière. "Ecoute-nous" est le premier roman pour adultes de Liz Coley qui a l'habitude d'écrire pour la jeunesse, et ça se sent ! Attention, ce n'est pas du tout une remarque péjorative car ce roman est très bien écrit, mais j'ai souvent eu l'impression de lire un roman pour ados ou jeunes adultes. On sent que l'auteur connait bien cet univers et ses règles : la vie au lycée, les ragots, les embrouilles entre copines, la jalousie, la réputation que l'on peut se faire et qui peut être ruinée en un rien de temps,... Plus étrange encore, bien que l'histoire soit vraiment noire, j'ai souvent trouvé ce roman... drôle ! Oui, vous avez bien lu ! Drôle ! Il y a des dialogues et des scènes qui m'ont carrément fait éclater de rire malgré l'horreur de la situation. C'est un choix plutôt étonnant mais qui se justifie pourtant puisque l'héroïne dit à un moment qu'elle a besoin de rire et de minimiser les choses pour pouvoir continuer à vivre normalement. Ce thriller prend des allures de plus en plus surprenantes au fil des pages et l'auteur a pris tellement de libertés qu'on touche du doigt l'univers fantastique.

 

 C'est un roman vraiment très prenant qu'il est difficile de reposer lorsqu'on l'a commencé. J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur a traité son sujet. C'est émouvant, parfois drôle, triste et surprenant. Comme je vous l'ai dit plus haut, on navigue entre les genres et on va de surprises en surprises. J'ai trouvé Angie très sympathique et très touchante et son histoire m'a émue. Il y a quand même des points discutables car peu crédibles ou vraiment tirés par les cheveux, mais malgré tout, j'ai aimé les libertés prises par l'auteur. Elles rendent le récit encore plus étonnant et plus fascinant. J'aime être surprise et déroutée et ici, j'ai été servie ! Ce roman est vraiment unique en son genre et je ne suis pas près de l'oublier... Je garderai un souvenir ému d'Angie et de tous les autres...

 

           A1D.jpg 8986-copie-1.jpg 876-copie-1.jpg

 

En quelques mots :

Un thriller unique en son genre, à ne surtout pas manquer ! L'auteur a pris pas mal de libertés et l'histoire est parfois tirée par les cheveux, mais c'est tellement déroutant que ça vaut le détour !


Voir les commentaires

2014-03-28T20:37:00+01:00

Un Vent de cendres (Sandrine Collette)

Publié par MyaRosa

Un Vent de cendres

Sandrine Collette

couv62363126.png.jpg

Catégorie(s) : Roman policier / Thriller / Littérature francophone

Edition / Collection : Denoël / Sueurs froides

Date de parution : 13 février 2014

Nombre de pages : 255

Prix : 18€

 


Merci à Babelio et aux éditions Denoël pour cette lecture.

 

 

L'histoire :

Malo a un mauvais pressentiment. Depuis leur arrivée au domaine de Vaux pour faire les vendanges, Octave, le maître des lieux, regarde sa sœur Camille d'un œil insistant. Le jeune homme voudrait quitter l'endroit au plus vite, partir loin de cette angoisse qui ne le lâche plus. Camille trouve ses inquiétudes ridicules, mais Malo n'en démord pas. L'étrange fascination d'Octave pour Camille, pour ses cheveux d'un blond presque blanc, le met mal à l'aise. Camille, elle, oscille entre attirance et répulsion envers cet homme autrefois séduisant, au visage lacéré par une vieille blessure. Ils se disputent et, le troisième jour, Malo n'est plus là. Personne ne semble s'en soucier, hormis Camille qui veut retrouver son frère à tout prix. Mais leur reste-t-il une chance de sortir vivants de ce domaine, ou le piège est-il déjà refermé ?

 

monavis

 

 Malo et Camille sont frères et soeurs. Ils partent rejoindre des amis pour faire les vendanges, un bon moyen de se faire un peu d'argent tout en passant du temps ensemble. Dès le départ, Malo sent que quelque chose ne va pas. Il ressent comme un malaise et a un mauvais pressentiment. Sa soeur se moque un peu de lui car même si les propriétaires du domaine sont un peu étranges, l'endroit et le travail lui plaisent et l'ambiance est plutôt festive et joyeuse. Loin d'être effrayée, Camille est plutôt intriguée par Octave, l'un des maîtres des lieux au visage défiguré. Elle se pose encore plus de questions sur Andreas, "le grand patron", qui ne descend jamais les voir mais les observe de sa fenêtre. On le dit fou à lier. Camille est jeune, vive et curieuse. Elle s'intéresse à eux, s'interroge, ce qui agace encore plus Malo qui ne cesse de la mettre en garde. Et puis, après une dispute, voilà que ce dernier disparaît sans laisser de trace... Tandis que les autres mettent cela sur le compte de sa jeunesse et de son impulsivité (pour ne pas dire de sa bêtise), Camille est la seule à s'en inquiéter. Qu'est-il arrivé à son frère ? Que se passe-t-il dans ce domaine ? Quels sont les secrets d'Octave et d'Andreas ?

 

 Sandrine Collette a fait une entrée fracassante dans l'univers du polar puisque son premier roman, après avoir été salué par la critique et les lecteurs, a obtenu le Grand prix de littérature policière 2013. (Je vous en avais d'ailleurs parlé ici). Inutile de préciser qu'elle était donc attendue au tournant pour ce second opus et d'ailleurs, elle le dit elle-même dans les dernières pages du livre, elle avait vraiment peur de décevoir. En ce qui me concerne, j'avais beaucoup aimé "Des noeuds d'acier", mais j'ai trouvé celui-ci encore bien meilleur ! L'auteur arrive avec une facilité déconcertante à nous plonger dans une atmosphère oppressante et angoissante. On se sent comme pris au piège, incapable de sortir de l'histoire, victime et coupable d'une fascination morbide et malsaine. On lit le livre en apnée, incapable de décrocher. On sait dès le début que tout finira mal et pourtant on est là, on s'accroche, et on attend que l'horrible spectacle commence...

 

 L'auteur nous livre ici un huis clos vraiment percutant, une sorte de réécriture moderne de "La Belle et la Bête". Ca, je dois dire que je ne l'avais pas vu venir et ça a été une belle surprise. Il y a plein de clins d'oeil et de nombreuses scènes qui nous y font penser. L'auteur joue avec nos nerfs. Il y a des moments où la tension est forte et puis ça redevient plus léger, à tel point qu'on en oublierait presque ce qu'on lit, absorbés par quelques scènes de franches camaraderies ou même par quelques passages romantiques où l'on sent naître une histoire d'amour. Et puis d'un coup, la tension remonte, on trépigne, on retient son souffle, on attend, on espère, on redoute et puis on repart sur autre chose. C'est assez frustrant et en même temps tellement jubilatoire ! L'auteur maîtrise totalement la construction de son récit et la façon dont elle nous raconte son histoire. Elle sait entretenir la tension, provoquer la peur et l'angoisse, détendre l'atmosphère lorsque c'est nécessaire pour pouvoir frapper à nouveau et nous assomer d'un grand coup sur la tête.

 

 Et puis les personnages sont tellement intrigants... Il y a Octave, son terrible visage, son côté si doux parfois et son apparence qui l'empêche de se détendre totalement, de s'intégrer aux autres. Il est presque toujours sur la défensive, mais on sent que c'est un personnage très intéressant qui, lorsqu'il se laisse aller même juste quelques minutes, devient touchant. Et  Andreas, le mystérieux Andreas, perché en haut de sa demeure. On sait peut de choses sur lui. Il passe son temps à épier les autres. On sent tellement de haine, de rage et de douleur en lui. De folie aussi... C'est fascinant ! 

 

 Et puis il y a cette fin... Et quelle fin ! Franchement, je n'y étais pas mais alors pas du tout et quelle tension dans ces dernières pages ! L'auteur nous tient dans ses filets et, cette fois, ne nous lâche plus. La tension monte, le rythme s'accèlère et on tremble d'effroi. Brrrr, quelle lecture ! Ca fait vraiment froid dans le dos et pour tout vous dire, j'en veux encore ! Vivement le prochain Sandrine Collette !

 

En quelques mots :

Un huis clos terrifiant au suspense implacable qui nous offre une réécriture libre, moderne et effrayante de "La Belle et la Bête". J'ai adoré !

 

BVN.jpg

 

"[...] certains endroits, à l'instant où on les découvre, révèlent ce sombre pressentiment que rien de bon ne peut y advenir. Un trouble diffus qui se remarque à peine, une hésitation, un frisson qui pourrait tout aussi bien venir du petit vent d'est ; seulement il y a autre chose. Ces endroits, on ne les connaît pas, mais eux semblent vous attendre.

 Pour le pire.

 Et le pire, c'est de se dire plus tard qu'on l'avait senti venir." (Page 26)

 

"Chaque fois qu'il a été heureux, quelque chose l'a brisé. C'est comme si le destin lui disait : Regarde, mon vieux, tu as vu, c'est merveilleux, non ? Eh bien voilà, c'est fini. Restent des petits morceaux de bonheur qui s'étiolent, se diluent puis disparaissent, sans qu'il puisse rien y faire. Une mauvaise étoile peut-être." (Page 221)


Voir les commentaires

2014-03-27T19:45:00+01:00

10 tableaux et des animaux

Publié par MyaRosa

10 tableaux et des animaux

Marie Sellier

9782092551240.JPG

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : Art - animaux - imagination - découverte - curiosité

Edition / Collection : Nathan

Date de parution : 3 avril 2014

Nombre de pages : 48

Prix : 14,90€

Dès 5 ans

 

Quatrième de couverture :

Regarde bien par les petits trous et puis tourne la page pour découvrir tous les animaux !

 

monavis

 

 J'aime beaucoup les livres de Marie Sellier. Elle fait découvrir l'Art aux enfants de manière très ludique, avec beaucoup de passion et d'émotions. Ce nouvel ouvrage en est encore un bel exemple. Comme dans "10 tableaux et un ballon rouge", il y a une dizaine de tableaux célèbres à découvrir et ceux-là mettent en scène des animaux. A chaque fois, on découvre de petites parcelles du tableau et l'auteur attise notre curiosité et nous encourage à imaginer ce qui peut bien se cacher derrière la page. On découvre ensuite le tableau dans son intégralité et l'auteur, avec des mots simples et amusants, fait parler les personnages, nous raconte ce qui pourrait être leur histoire.

 

 C'est une merveilleuse manière de faire découvrir l'Art aux enfants, dès le plus jeune âge. On y (re)découvre des tableaux de grands artistes d'époques différentes (Matisse, Renoir, Chagall, Magritte, etc...). Cet album, en plus d'être superbe, est ludique et bien pensé. La lecture en est amusante et c'est une belle invitation à la création et une porte ouverte vers l'imaginaire. On a envie de laisser parler notre imagination et de raconter et d'écrire, nous aussi,  les belles histoires que nous inspirent ces tableaux. Car il n'y a pas une histoire associée à chacun, mais des tas de possibilités, des tas d'histoires à voir et à raconter.

 

En quelques mots :

Un album vraiment SUPERBE qui nous offre un joli voyage au coeur de tableaux célèbres mettant en scène des animaux. Avec des mots tendres et plein d'humour, Marie Sellier attise la curiosité de l'enfant et l'invite à laisser parler son imagination.

 

 

¤¤¤

A lire aussi :

10 tableaux et un ballon rouge

Le Fils de Picasso

Le secret de grand-mère


Voir les commentaires

2014-03-27T08:18:00+01:00

Entre Chat et Chien (Eric Battut)

Publié par MyaRosa

Entre Chat et Chien

Eric Battut

couv74338091.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : amitié - animaux - complicité - création artistique

Edition / Collection : Autrement / Fil Rouge

Date de parution : 19 mars 2014

Nombre de pages : 48

Prix : 5,20€

Dès 5 ans

 

L'histoire :

Chien est poète, mais depuis longtemps l'inspiration lui manque. Chat est vagabond, et depuis longtemps il n'a rien mangé... Un soir d'hiver, Chat trouve refuge dans la maison de Chien. Il se découvre alors un don pour le dessin, tandis que Chien retrouve le goût d'écrire. Ensemble, et malgré tout ce qui les oppose, ils décident de faire un livre...

 

monavis

 

 Une jolie histoire, celle d'une rencontre entre un chien poète qui a perdu l'inspiration et un chat vagabond qui se laisse porter par la vie. Le premier offre au second un logis et un bon repas chaud et le second, qui ne semblait rien pouvoir lui offrir en retour, va lui apporter beaucoup puisque, malgré lui, il va lui faire retrouver l'inspiration.

 

 Chez son nouvel ami, Chat va découvrir la poésie et surtout l'illustration. Il va même se découvrir un don pour le dessin. Après une petite brouille, les deux amis vont vite trouver un moyen de se réconcilier et de faire quelque chose de bien, ensemble, avec leurs talents respectifs.

 

 C'est une très belle histoire d'amitié et de complicité, une belle parabole sur la création artistique et le travail commun. Chat et Chien se rencontrent, se découvrent, se comprennent et se complètent. On voit cette belle complicité éclore et évoluer petit à petit et j'ai trouvé cela très émouvant. Quelle belle rencontre !

 

                     photo-460-.JPG photo-459-.JPG

 

En quelques mots :

Un très bel album, tendre et poétique, qui, avec beaucoup de simplicité, délivre un message fort. L'histoire de Chat et de Chien est celle de deux solitudes qui se rencontrent. Deux personnages qui vont apporter beaucoup à l'autre, sans même s'en rendre compte.  La créativité, l'amitié et l'inspiration sont les mots clés de cette belle histoire.


Voir les commentaires

2014-03-26T09:17:00+01:00

Fais-le pour maman (François-Xavier Dillard)

Publié par MyaRosa

Fais-le pour maman

François-Xavier Dillard

couv5416763.jpg

Catégorie(s) : Thriller

Edition / Collection : Fleuve Noir

Date de parution : 13 mars 2014

Nombre de pages : 281

Prix : 18,50€

 

L'histoire :

Au début des années 70, Sébastien, 7 ans, vit seul avec sa mère et sa sœur adolescente, Valérie. Leur mère arrive tant bien que mal à joindre les deux bouts, malgré ses deux emplois qui lui prennent tout son temps et toute son énergie. Une dispute de trop avec sa fille qui dégénère, et c’est le drame familial. Valérie survivra à ses blessures mais la police ne croit pas à la version de la mère accusant son petit garçon d'avoir blessé sa soeur. La mère prendra 5 ans de prison. Des années plus tard, et grâce à ses parents adoptifs, Sébastien mène une vie « normale », alors que sa sœur vit dans un institut spécialisé et que sa mère n’est jamais reparue après sa sortie de prison. Sébastien est devenu un père et un médecin exemplaires. Jusqu'à de mystérieux décès d’enfants parmi ses patients et avec eux, le retour funeste des voix du passé...

 

monavis753

 

 Je découvre la plume de François-Xavier Dillard avec ce thriller qui est son second roman, et je peux vous dire que ce ne sera pas ma dernière lecture de cet auteur, c'est certain ! J'aime qu'un thriller me captive dès les premières pages et me donne envie de poursuivre ma lecture sans jamais m'arrêter, et ici ça a été le cas du début à la fin. L'écriture de l'auteur est percutante et rythmée. Les chapitres sont courts et nous laisse à chaque fois sur notre faim. On alterne les points de vue, on change de narrateur régulièrement, ce qui donne plus de poids au récit.

 

 L'histoire familiale de Sébastien est vraiment atypique et terrifiante. On croise dans ce récit des personnages qui en ont vraiment bavé et on se demande comment on peut continuer à vivre après avoir vécu tant d'horreurs. On ressent beaucoup de compassion et d'empathie à l'égard de certains tandis que d'autres semblant noyée dans la folie nous font vraiment froid dans le dos. Il y a des scènes vraiment terrifiantes que je n'oublierai pas de sitôt.

 

 J'ai vraiment adoré cette histoire et la façon dont François-Xavier Dillard a construit son récit. C'est vraiment très rythmé et on a beaucoup de mal à reposer le livre une fois qu'on l'a commencé. On veut à tout prix savoir, comprendre, connaître la suite. On ne voit pas le temps passer et les pages défilent à toute vitesse car le récit est mené tambour battant, sans aucune lourdeur. Attendez-vous à passer une nuit blanche !

 

 Il y a dans ce livre tout ce que j'aime et que j'espère trouver dans un thriller. Un récit rythmé, beaucoup de surprises et de rebondissements, des scènes effrayantes, des personnages attachants et d'autres terrifiants et une fin à la hauteur - ce qui n'est malheureusement pas toujours le cas. L'auteur nous offre un thriller diabolique et bien ficelé que l'on referme sans voix, le souffle court, avec des idées et des images terrifiantes plein la tête. Waouh !

 

En quelques mots :

GENIAL ! Un thriller comme je les aime : palpitant, troublant, rythmé, bien mené, sans lourdeur, effrayant et surprenant !


Voir les commentaires

2014-03-25T09:00:00+01:00

Le Horla (Guillaume Sorel)

Publié par MyaRosa

Le Horla

Guillaume Sorel

d'après l'oeuvre de Guy de Maupassant

couv50958967.jpg

Catégorie(s) : BD

Edition / Collection : Rue de Sèvres

Date de parution : 12 mars 2014

Nombre de pages : 64

Prix : 15€

 

Quatrième de couverture :

Je ne suis pas fou...

Quelque chose habite ici... avec moi

Elle peut toucher les gens...

"Il" se nourrit d'eau et de lait...

Mais je ne peux pas la voir...

Je suis possédé !

Quelqu'un possède mon âme !

 

monavis878

 

 J'ai lu, Le Horla, la nouvelle de Maupassant, lorsque j'étais adolescente et cette histoire m'a beaucoup marquée. Bien des années après, je m'en souviens encore parfaitement et je me souviens surtout de ce sentiment de malaise que j'ai ressenti durant ma lecture et par la suite.

 

 Guillaume Sorel nous offre, dans cette adaptation libre, sa version de l'histoire. Une adaptation en bande-photo-457--copie-1.JPGdessinée que je trouve très réussie. Ici, il n'est pas question d'un journal. Même s'il écrit, le narrateur nous livre directement son ressenti, souvent par le biais de mots qu'il adresse à son chat qui s'est enfui de sa maison et semble effrayé par quelque chose. Le narrateur ressent, lui aussi, un profond malaise et est certain que son animal voit ce que lui ne voit pas. Il sent une présence autour de lui qui s'infiltre partout dans sa demeure, prend de plus en plus de pouvoir. Il a l'impression que cet être immatériel aspire son âme. Quand il arrive à dormir, il se réveille vidé et exténué. Il voudrait fuir mais ne le peut pas ou de moins en moins. Il se sent prisonnier dans sa propre demeure, impuissant dans ce corps si faible face aux forces invisibles qui lui veulent du mal...

 

 Les illustrations de Guillaume Sorel sont époustoufflantes et apportent vraiment quelque chose au récit. Le sentiment de malaise que l'on ressent est décuplé par la tension provoquée par les couleurs sombres et inquiétantes que l'on retrouve sur les planches. La demeure du narrateur qui paraît somptueuse dans les premières pages, devient de plus en plus lugubre et inquiétante. On n'a plus tellement envie d'y entrer. Et puis, Guillaume Sorel, représente parfaitement cet être immatériel aux traits épouvantables. On image ce que le narrateur a en tête, ce qui l'effraie et on sait encore moins quoi en penser. Folie ? Surnaturel ?

 

photo-458-.JPG

 

 En quelques mots :

Cette adaptation du Horla est vraiment terrifiante et épatante. J'ai aimé redécouvrir cette histoire par le biais des mots et des dessins de Guillaume Sorel. Les libertés prises par rapport à la nouvelle de Maupassant se révèlent totalement justifiées et judicieuses. La tension est palpable et cela fait vraiment froid dans le dos !


Voir les commentaires

2014-03-24T13:10:00+01:00

Les Vivants (Matt De La Peña)

Publié par MyaRosa

Les Vivants

(The Living)

Matt de La Peña

couv27787745.jpg

Catégorie(s) : Young-adult - Science-fiction

Edition / Collection : Robert Laffont / R

Date de parution : 17 mars 2014

Nombre de pages : 382

Prix : 17,90€

 

L'histoire :

Vous regretterez d'avoir survécu...

Shy, jeune Américain d'origine mexicaine, a choisi ce job d'été pour mettre de l'argent de côté. Quelques mois à bord d'un luxueux navire de croisière vont lui permettre d'engranger les pourboires. Il sera ainsi en mesure d'aider sa mère et sa soeur à régler les factures. Que demander de mieux ? Des bikinis à ne plus savoir ou regarder, des buffets garnis à volonté, et peut-être même une fille ou deux. Après tout, chaque croisière rassemble des gens de tous les âges et de tous les horizons... Mais lorsque le tremblement de terre le plus destructeur jamais enregistré dévaste la Californie, la vie de Shy bascule. Et ce séisme n'est que le premier d'une longue série de désastres. Ceux qui sont encore vivants devront se battre pour le rester...

 

monavis

 Shy est un jeune américain d'origine mexicaine issu d'un milieu modeste qui croyait avoir trouvé le job d'été de ses rêves : être aux petits soins pour des riches sur un luxueux navire de croisière et faire en sorte que leur voyage se déroule le mieux possible. Il espère ainsi obtenir un peu d'argent pour subvenir à ses besoins et aider sa mère, sa soeur et son neveu avec qui il vit. Malgré quelques clients désagréables et hautains, tout se passe pour le mieux à bord du bateau. Quand il ne s'occupe pas de la piscine et de la salle de sport, Shy passe son temps avec d'autres jeunes venus des quatre coins du monde qui travaillent aussi sur le navire. Ensemble, ils refont le monde, parlent de leurs rêves et de leurs espoirs et aussi des clientes riches et séduisantes qu'ils croisent au fil des jours. Mais les choses basculent lorsqu'un tremblement de terre imprévisible et terriblement destructeur s'abat sur la Californie. La croisière de rêves se transforme alors en un véritable cauchemar et il va falloir se battre pour en sortir et rester en vie.

 

 Même s'il y a dans ce roman beaucoup d'éléments prévisibles, j'ai tout de même pris beaucoup de plaisir à le lire. Tout se passe très vite et on a envie de savoir, de comprendre. Il y a vraiment un avant et un après et le contraste entre les deux est saisissant et angoissant. J'ai trouvé ce roman très addictif et je l'ai quasiment lu d'une traite. Même si je m'attendais à ce qui allait suivre, j'ai beaucoup plus aimé la seconde partie du récit dans laquelle les personnages sont livrés à eux-mêmes, obligés de lutter pour survivre sans pourtant savoir ce qui les attend ni s'ils ont une chance de s'en sortir. Il y a moins de dialogues et plus d'action et de suspense.

 

 Même s'il est classé en young-adult, je conseillerai davantage ce roman à de jeunes ados qui ont envie de découvrir les thrillers réalistes plutôt qu'aux adultes qui le trouveront sans doute trop prévisible et pas assez fouillé. C'est vraiment dommage car l'histoire est chouette et prenante, mais on sent tout de suite quand l'auteur nous délivre des indices. Ca manque de subtilité. Mais je pense qu'un lectorat plus jeune pourrait l'apprécier car c'est vraiment parfait pour découvrir ce genre. Les chapitres sont entraînants et bien rythmés, il y a des rebondissements, du suspense et des indices à repérer durant la lecture. De plus, les ados s'identifieront facilement aux personnages qui sont issus d'origines et de milieux différents. En ce qui me concerne, je lirai la suite avec plaisir et j'ai hâte de savoir ce que l'auteur nous réserve. Je me dis qu'il y aura certainement dans le second volet plus de surprises et de suspense puisque le rythme s'accèlère et que l'angoisse monte vers la fin de ce roman.

 

En quelques mots :

Un thriller réaliste très bien mené et très addictif mais malheureusement trop prévisible. Je le conseillerai à des adolescents de 13-14 ans. Je pense qu'il peut être parfait pour des ados qui lisent peu car on a très envie de savoir comment ce cauchemar va se terminer et on ne voit pas le temps passer.

 

765997.jpg


Voir les commentaires

2014-03-23T10:11:00+01:00

Regarde dans l'herbe

Publié par MyaRosa

Regarde dans l'herbe

Emiri Hayashi

9782092549650.JPG

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : nature - printemps - insectes - végétaux

Edition / Collection : Nathan / Petit Nathan

Date de parution : 10 avril 2014

Nombre de pages : 12

Prix : 13,90€

 

Présentation de l'éditeur :

Un album poétique et printanier dans la collection « Regarde… ». Un bel album, où l'enfant part à la découverte, page après page, des insectes en se promenant dans la nature.

 

monavis878

 

 Voilà le tout dernier album illustré par Emiri Hayashi et, une fois de plus, c'est une merveille ! C'est notre album chouchou du moment. Nous avons tous eu un coup de coeur pour ce très bel album. Il faut dire que le photo-451-.JPGthème est très printanier et que les illustrations sont pétillantes, pleines de vie et donnent envie de partir explorer la nature. Comme toujours, le texte est tendre et vraiment mignon. On incite l'enfant à observer, à toucher, à explorer. Il y a des parties fluorescentes et d'autres argentées. Ca brille et ça attire le regard ! J'adore regarder ce livre avec ma fille de onze mois. Elle est très réceptive au texte, écoute attentivement en souriant et est très sérieuse lorsqu'il s'agit d'observer les illustrations. Elle me fait rire ! Et puis, j'oublie toujours de préciser que les albums de cette collection sont très, très grands. Ils sont un peu difficile à manipuler pour les bébés. Cela nécessite l'aide d'un adulte, mais une fois ouvert, c'est tellement magique. Le livre semble immense dans les toutes petites mains de bébés et il y a tant à observer !

 

photo-454-.JPG

 

 Nous avons tous les titres de cette collection, à la maison : Regarde dans la mer, Regarde dans la neige, Regarde dans la nuit et Regarde comme je t'aime. Même s'ils sont destinés aux bébés, mon fils de trois ans aime beaucoup les feuilleter et il veut souvent qu'on les lise ensemble. Je dois vous avouer que je les trouve tellement mignons, tellement jolis qu'il m'arrive aussi de les regarder quand les enfants sont couchés.

 

photo-455-.JPG

 

 Dans celui-ci, on observe la nature le temps d'une journée. Dans la fraîcheur du matin, on admire les coccinelles qui se promènent dans l'herbe et on peut même voir des gouttes d'eau perler ici et là. Ensuite, on observe un escargot en train de déjeuner. Il savoure une feuille de salade sans se presser. Il y a même une petite taupe qui se prélasse près du potager. L'après-midi, les abeilles se posent dans un champ de pâquerettes pour butiner tandis que des libellules volent près de la rivière. Et puis vient l'heure du goûter. Les fourmis ont trouvé une grosse fraise bien sucrée à se partager. Et voilà qu'il fait maintenant nuit. Les papillons blancs volent dans les airs pour dire bonsoir au bébé. Il y en a des milliers. Comme c'est beau !

 

photo-456-.JPG

 

 En quelques mots :

Coup de coeur pour cet album calme et délicat qui invite le tout-petit à observer et à découvrir les insectes qui peuplent la nature. Un album qui attise la curiosité et qu'on regarde avec beaucoup de plaisir. C'est si beau !

Sans titre 1


Voir les commentaires

2014-03-23T09:33:00+01:00

Un Roi tout nu (Bruno Gibert)

Publié par MyaRosa

Un Roi tout nu

Bruno Gibert

51qQ9qInK2L._SX342_.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : Savane - animaux - humour

Edition / Collection : Autrement jeunesse / Fil rouge

Date de parution : 21 août 2013

Nombre de pages : 24

Prix : 5,20€

 

L'histoire :

Ah ! Quelle chaleur ! Gémit le Roi des animaux sous sa crinière. Ni une ni deux, le lion enlève sa fourrure et s'en va faire un tour. Mais lorsqu'il veut la reprendre... Malheur ! Elle a disparu !

 

monavis

 

 C'est l'histoire d'un roi lion qui, fatigué par la chaleur étouffante, décide de retirer sa fourrure quelques heures. Seulement, le pauvre bougre ne s'attendait pas à ce que ses sujets ne le reconnaissent pas. Pire encore, ils se moquent de lui ! Le terrible lion qui fait trembler la Savane depuis des années n'est plus grand chose sans sa fourrure. Lui qui a tant chassé, tant effrayé les autres, ne fait plus le malin et se sent comme un tout petit chat. Et le pire, c'est que sa fourrure a disparu... Malheur !

 

 Quelle drôle d'histoire ! Le voilà bien mal en point ce pauvre roi lion. Lui qui a toujours fait trembler les autres, se retrouve finalement dans la position inverse et va tirer de cette aventure une bonne leçon. Une chose est sûre, il ne devrait plus mépriser les autres ni être aussi vaniteux. Mon fils adore cette histoire qui est pleine de surprises et de rebondissements. On y croise de nombreux animaux de la Savane et le texte semble simple, mais pour nous adultes, il y a d'autres messages, d'autres clins d'oeil dont on se délecte. C'est une histoire pour les petits, mais pour les grands aussi !

 

En quelques mots :

Un album amusant dans lequel on découvre une histoire malicieuse et pleine de rebondissements.


Voir les commentaires

2014-03-22T15:07:00+01:00

Cache-cache des grosses bêtes

Publié par MyaRosa

Cache-cache des grosses bêtes

illustré par Olivier Latyk

9782092552148.JPG

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : animaux - éveil - bébés - cache-cache

Edition / Collection : Nathan / Petit Nathan

Date de parution : 27 mars 2014

Nombre de pages : 10

Prix : 9,95€

Dès 6 mois

 

Présentation de l'éditeur :

Une promenade parmi les grosses bêtes sous forme de cache-cache, avec des flaps en feutrine à soulever.

 

monavis753

 

  Petit nouveau dans la collection Petit Nathan, ce livre a eu beaucoup de succès auprès de mes enfants. Ma fille (onze mois) a tout de suite eu envie de soulever les flaps en feutrine pour découvrir ce qu'ils cachaient. Elle m'a semblé très amusée par la rythmique du texte qui est construit avec des questions-réponses et des formules drôles et tendres. Elle était vraiment concentrée et captivée par le son de ma voix et par les illustrations très colorées de l'album.

 

 Son grand-frère (trois ans) a, lui aussi, été conquis. Il a feuilleté le livre dans son coin, m'a demandé de lui lire et l'a montré à sa petite soeur en lui nommant les différentes grosses bêtes que l'on croise au fil des pages. C'est un album ludique et familial qui nous a beaucoup plu.

 

 En ce qui me concerne, j'ai beaucoup aimé les illustrations. Le graphisme est simple mais mignon et sympathique. Les couleurs attirent le regard et le texte est plein de douceur. Je sens que mes enfants vont vouloir le lire et le regarder très souvent. Les livres de cette collection sont tous bien adaptés aux tout-petits et si vous ne les connaissez pas encore, je vous les recommande fortement.

 

photo-452-.JPG

photo-453-.JPG

 

En quelques mots :

Un petit album mignon, ludique et amusant qui intrigue et attise la curiosité du tout-petit.


Voir les commentaires

2014-03-22T10:52:00+01:00

Victoria ou le secret des fleurs (Vanessa Diffenbaugh)

Publié par MyaRosa

Victoria ou le secret des fleurs

(The Language of flowers)

Vanessa Diffenbaugh

couv25754001

Catégorie(s) : Littérature américaine / Roman contemporain

Edition / Collection : Pocket

Date de parution : 7 juin 2012

Nombre de pages : 480

Prix : 8,10€

 

Ce livre existe également sous le titre "Le Langage secret des fleurs"

 

L'histoire :

Jeune orpheline que la vie n'a pas épargnée, Victoria Jones se méfie des autres. Elle qui n'aime pas les mots va trouver dans le langage des fleurs le moyen d'exprimer ses émotions extrêmes et de se réconcilier avec la vie.

 

monavis878

 

 Cela faisait vraiment longtemps que j'avais envie de découvrir ce livre, alors quand Ingrid a organisé une lecture commune, j'ai sauté sur l'occasion. De plus, avec le retour des beaux jours et l'arrivée du printemps, ce roman correspondait parfaitement à mes envies du moment. Et pourtant, j'étais loin de me douter que sous cette apparence romantique et légère, j'allais trouver une histoire aussi triste et émouvante.

 

 Victoria est orpheline. Elle a passé son enfance à déménager de foyers en orphelinats et a grandi en se méfiant de tout le monde et en se tenant à l'écart des autres. Aujourd'hui, à dix-huit ans, elle se retrouve encore plus livrée à elle-même, seule, et tente de s'en sortir en utilisant sa connaissance des fleurs et de leur langage si particulier. Nous suivons son quotidien, son combat pour s'en sortir, mais aussi son passé puisque les chapitres alternent le présent et les souvenirs de Victoria, pour que l'on comprenne bien tout ce qu'elle a vécu et comment elle en est arrivée là.

 

 J'ai trouvé ce roman très bien construit et j'ai tellement aimé l'histoire que j'ai eu beaucoup de mal à le photo-448-.JPGlâcher. J'avais envie de savoir ce qui était arrivé à Victoria, de comprendre et de voir si elle allait réussir à s'en sortir, et si oui, comment. J'ai trouvé les personnages terriblement attachants. Elizabeth, Grant, Victoria, ... Ils ont tous des qualités indéniables mais également des défauts et c'est justement parce qu'ils sont imparfaits qu'ils sont attachants. Ils paraissent vrais, humains. Ils ont des cicatrices, des blessures qui les empêchent d'avancer ou qui, au contraire, les poussent à aller de l'avant, à se battre. Ce sont des personnages courageux et généreux. Victoria, qui me paraissait si dure au début du roman, se dévoile, s'ouvre sous nos yeux au fil du roman telle une fleur. Mais détrompez-vous, ce n'est pas tout beau, tout rose. L'auteur a su éviter la facilité et n'a heureusement pas pansé toutes les blessures des personnages en un claquement de doigt. C'est un roman qui oscille sans cesse entre la délicatesse, la douceur, la violence et la haine tout comme le personnage de Victoria, tellement complexe.

 

 J'ai aimé l'intrigue, pleine de secrets et de mystères, de douleurs et d'amour, mais aussi le cadre qui l'entoure, le romantisme lié au langage des fleurs et cette passion pour la nature, très communicative, qui anime les personnages. Pour tout vous dire, ça m'a donné envie de connaître mieux les fleurs et de m'intéresser davantage à elles alors que je n'ai pas vraiment la main verte. Ce roman étant le premier de l'auteur, j'espère de tout coeur qu'elle nous offrira d'autres trésors de ce genre car j'ai adoré sa façon d'écrire, de construire son histoire. C'est un très beau roman, sensible, délicat et terriblement émouvant, que j'ai refermé avec les larmes aux yeux, triste et émue de quitter les personnages mais ravie que le livre s'arrête sur cette note pleine de promesses. J'insiste encore, mais il ne faut vraiment pas se fier au titre et à la couverture du roman. On est loin des romances légères et frivoles destinées principalement aux femmes. Ce roman est sublime. Il est beaucoup plus complexe, fouillé, dur et touchant qu'il n'y paraît. J'aime quand un roman me bouscule, me fait passer du rire aux larmes, me procure de la joie, me serre le coeur, me fait rencontrer des personnages que j'aimerais connaître, me fait me sentir légère et me laisse une empreinte, un souvenir qui perdurera, et ici, j'y ai trouvé tout ça et bien plus encore... Des romans comme celui-ci, j'aimerais en lire plus souvent !

 

Sans titre 1

 

En quelques mots :

Quelle jolie surprise que ce roman ! Je ne m'attendais pas à y trouver un récit aussi émouvant. L'écriture de l'auteur est délicieuse et on navigue sans cesse entre passé et présent et entre les personnages et les événements marquants, avec surprise et émotions. C'est un roman que je relirai, à coup sûr. Un joli coup de coeur.

 

    8764.jpg 88765.jpg 876.jpg 98876.jpg couv40341735.jpg couv73055669.jpg

 

D'autres avis chez Ingrid, C'era, Lizouzou, Clédesol, Asyllia,...


Voir les commentaires

2014-03-20T16:05:00+01:00

Sorties poche à ne pas manquer #76

Publié par MyaRosa

sortieslitterairesenpoche.jpg

 

51xdlToglbL._SY445_.jpgWonder ¤ R. J. Palacio

22 mai 2014

« Je m'appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c'est sans doute pire. Né avec une malformation faciale, Auggie n'est jamais allé à l'école. A présent, pour la première fois, il va être envoyé dans un vrai collège... Pourra-t-il convaincre les élèves qu'il est comme eux, malgré tout ?

 

 

 

 

9782253177579-T.jpgIl était une rivière ¤ Bonnie Jo Campbell

16 avril 2014

Murrayville, petite cité ouvrière du Michigan, située au bord de la rivière Stark. Margo Crane, seize ans, y a vécu toute son enfance au côté de son grand-père, qui lui a appris à tirer comme personne et à pêcher dans les eaux poissonneuses de la rivière. Lorsque son grand-père meurt, que sa mère l abandonne, les adultes vont très vite trahir la confiance que la jeune fille, solitaire et fragile, leur avait accordée.
Seule au monde, Margo s embarque dans le bateau de son grand-père et, munie de sa carabine, de quelques provisions et de la biographie de son héroïne, Annie Oakley, « la petite femme au tir sûr », elle part à la recherche de sa mère. Mais le paradis de son enfance est devenu un lieu dangereux et inhospitalier pour une jeune fille qui doit survivre par elle-même.
Au cours de cette odyssée à travers le Michigan rural, où le contact avec la nature est parfois violent, Margo va devoir transcender de nouvelles épreuves et décider du prix à payer pour accomplir ses choix et trouver la paix intérieure.

 

9782253177289-T.jpgSublimes créatures, tome 2 : 17 lunes (réédition) ¤ Kami Garcia & Margaret Stohl

16 avril 2014

Certains secrets changent la vie... D'autres y mettent fin. Ethan Wate pensait à Gatlin, la petite ville du Sud qu'il a toujours considérée comme sa maison, comme un endroit où rien ne pouvait jamais changer. Puis, il a rencontré une nouvelle arrivante mystérieuse, Lena Duchannes qui a révélé un monde secret caché en plein jour depuis des lustres. Un Gatlin qui abritait des secrets anciens sous ses chênes couverts de mousse et ses trottoirs craquelés. Un Gatlin où une malédiction a marqué la famille de Lena avec des êtres surnaturels puissants pour des générations. Et maintenant qu'Ethan a ouvert les yeux sur la facette sombre de Gatlin, il n'y a pas de marche arrière possible.

 

9782253194798-T.jpgLe Livre d'un été ¤ Tove Jansson

9 avril 2014

Observer les oiseaux sauvages, écrire un livre sur les vers de terre ou guetter les marins de passage, tel est le quotidien de la petite Sophie, qui passe ses vacances d’été sur une île du golfe de Finlande avec sa grand-mère. Une femme hors du commun, à la fois douce et espiègle, qui fume en cachette, jette sa canne pour prendre un bain de mer, et construit Venise avec des boîtes d’allumettes. À mi-chemin du rêve et de la réalité, leurs dialogues complices révèlent l’amour entre une femme qui connaît profondément la vie, et une enfant avide de la connaître. Auteur de renom dans les pays scandinaves, Tove Jansson est aussi connue dans le monde entier pour ses ouvrages pour enfants (dont la célèbre série des Moumines).

 

51C0TTFLJgL._SY445_.jpgJ'adore New York ¤ Lindsey Kelk

21 mars 2014

Pendant le mariage de sa meilleure amie, Angela surprend son fiancé dans les bras d'une autre. Munie d'une robe de demoiselle d'honneur, d'une paire de Louboutin et de son passeport, elle saute dans un avion à destination de New York. Sur place elle se lie d'amitié avec Jenny, l'adorable réceptionniste de l'hôtel où elle atterrit, s'offre le relooking du siècle, décroche un job de rêve. Sa nouvelle vie n'a pas fini de la surprendre : la voilà bientôt courtisée par un banquier et une rock star…

 

 

41r5ZaLm8gL._SY445_.jpg13 et demi ¤ Nevada Barr

2 avril 2014

Dylan, onze ans, mène une enfance heureuse dans le Minnesota jusqu'à ce que sa vie tourne au cauchemar. Réveillé par des policiers au milieu d'un bain de sang, il découvre avec horreur son père, sa mère, sa petite soeur et le chat, massacrés à coups de hache. Son frère est grièvement blessé, lui n'a pas une égratignure... Très vite, surnommé « le petit boucher », Dylan sera condamné pour le meurtre de sa famille et envoyé en maison de correction. Polly vit à La Nouvelle-Orléans. Elle rencontre Marshall Marchand, un séduisant architecte. Au moment où leur relation commence à se dégrader, d'horribles meurtres ensanglantent la ville. Traquée, Polly veut protéger ses filles, mais la nasse s'est déjà refermée.

 

51Omzzk4OXL._SY445_.jpgRetour à Cedar Cove, tome 1 : La Maison d'hôtes ¤ Debbie Macomber

¤ Mon avis sur ce roman ¤

5 mars 2014

Après la mort tragique de son mari, Jo-Marie décide de changer de vie, et reprend une maison d’hôtes à Cedar Cove, la Villa Rose. Un roman feel-good sur les destinées féminines et les nouveaux départs, à lire bien douillettement sous sa couette, avec des personnages qu’on rêverait d’avoir comme amis, dans une ville où l’on aimerait vivre, et une intrigue délicieusement captivante.

 

51uuIJ9g9ZL._SY445_.jpgGansett Island, tome 1 : Cadeau d'amour ¤ Marie Force

19 février 2014

Maddie Chester est la maman d'un adorable petit Thomas de un an qu'elle élève seule sur l'île de Gansett. Elle gagne difficilement leurs vies comme femme de chambre à l'Hôtel McCarthy. Un matin, elle est renversée de sa bicyclette sur le chemin de son travail. L'auteur de l'accident n'est autre que le fils McCarthy, Mac, de retour sur l'île pour quelque temps afin d'aider son père à vendre l'hôtel. Maddie est sérieusement blessée, Mac sérieusement ennuyé... Aussi va-t-il tout faire pour réparer la catastrophe qu'il a provoquée.

 

51Jl4rmqgOL._SY445_.jpgRevivre à Butternut, tome 1 : Mon voisin du bord du lac ¤ Mary McNear

2 avril 2014

Allie Beckett revient dans le chalet familial au bord du lac Butternut, accompagnée de son fils Wyatt. Elle espère qu’ils pourront se reconstruire après la mort de son mari. Elle rencontre son voisin Walker Ford qui se prend d’affection pour l’enfant et sa mère.

 

 

 

 

41LEbjoml5L._SY445_.jpgLes Tricoteuses du bord de mer ¤ Gil McNeil

12 mars 2014

Prendre enfin un nouveau départ : c'est le rêve de Jo McKenzie dont le mari vient de décéder. Seule avec deux jeunes enfants et des finances dans le rouge, elle doit changer de vie. Elle décide de s'installer dans la ville de son enfance, une petite station balnéaire. Jo rénove la boutique de sa grand-mère, un magasin de tricot et de laine. Elle crée aussi un club de tricoteuses et se fait de nouvelles amies, des personnages souvent hauts en couleur. Il y a notamment l'excentrique star de cinéma, l'italienne passionnée qui dirige le restaurant local ou la présentatrice télé... Ces femmes de tous horizons parlent de leurs vies, de leurs enfants, échangent quelques ragots autour de la cheminée et, accessoirement, apprennent à tricoter. Et les choses changent encore pour Jo lorsqu'un homme entre dans sa vie...

 

51rSb-rO9dL._SY445_.jpgA comme association, tome 1 : La Pâle lumière des ténèbres ¤ Erik L'Homme

6 mars 2014

Première mission pour Jasper : trafic de drogue chez les vampires.Jasper vit à Paris, va au lycée et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval. Bon, mais depuis peu, il fréquente aussi le 13, rue du Horla, l'adresse ultra secrète de L'Association. L'organisation a repéré chez lui certaines aptitudes pour la magie et lui a proposé de devenir agent stagiaire. Et les stages de L'Association ne se passent pas vraiment autour de la photocopieuse ! Armé d'une bombe lacrymogène au jus d'ail, Jasper est envoyé chez les vampires pour enquêter sur un trafic de drogue. Attention au retour du jet d'ail !

 

41yjtYcgX6L._SY445_.jpgLa Mort pour seule compagne ¤ Harry Bingham

3 avril 2014

Toute jeune recrue de la brigade criminelle du commissariat central de Cardiff, Fiona Griffith n'est pas particulièrement appréciée de sa hiérarchie ni de ses collègues. Rebelle, à fleur de peau, elle semble préférer la compagnie des morts, qui exercent sur elle une attraction pour le moins étrange, à celle des vivants. Véritable handicap social au quotidien, cette fascination morbide s'avère un atout sur une scène de crime. Car face aux cadavres d'une prostituée et de sa fillette, retrouvées sauvagement assassinées dans un squat, Fiona perçoit des choses qu'aucun de ses coéquipiers n'est en mesure de saisir...

 

51jA-APeGEL._SY445_.jpgLa Comptine des coupables ¤ Carin Gerhardsen

3 avril 2014

La police de Hammarby est sous le choc : une mère philippine et ses deux enfants sont retrouvés assassinés chez eux, la gorge tranchée. Aucun indice sur le meurtrier, mais des questions en pagaille : comment une femme de ménage aux revenus modestes peut-elle vivre dans une maison aussi luxueuse ? Pourquoi le père des enfants, un Suédois, vit-il isolé, presque sans contact avec le monde extérieur ? Le commissaire Conny Sjöberg peine à mener l'enquête, à la tête d'une équipe mal en point : Jen Sandén se remet difficilement d'une crise cardiaque, Petra Westman s’est lancée sur la piste de l’homme qui a abusé d’elle et Einar Eriksson manque bizarrement à l’appel. Tourmenté par son passé, Sjöberg va découvrir que la clef de l’énigme est peut-être dans la culpabilité qui ronge les hommes jusqu’à leur dernier souffle, à commencer par lui-même.

 

514-Ph-j36L._SY445_.jpgLa Femme qui décida de passer une année au lit ¤ Sue Townsend

17 avril 2014

Le jour où ses jumeaux quittent la maison pour entrer à l’université, Eva se met au lit… et elle y reste. Depuis dix-sept ans que le train de la vie l’entraîne dans une course effrénée, elle a envie de hurler : « Stop ! Je veux descendre ! » Voilà enfin l’occasion.Son mari, Brian, astronome empêtré dans une liaison extraconjugale peu satisfaisante, est contrarié. Qui lui préparera son dîner ? Eva ne cherche qu’à attirer l’attention, prétend-il. Mais la rumeur se répand et des admirateurs par centaines, voyant dans le geste d’Eva une forme de protestation, se pressent sous la fenêtre de sa chambre, tandis que son nouvel ami, Alexander, l’homme à tout faire, lui apporte du thé, des toasts, et une sollicitude inattendue. Depuis son étrange prison, Eva va-t-elle trouver (enfin) le sens de la vie ?

 

51X4RCwMnmL._SY445_.jpgLa Fille du loup ¤ Barbara Wood

17 avril 2014

Rome, 54 après J.-C., sous le règne de Néron. Depuis son enfance, Ulrika a des visions prémonitoires. Une nuit, elle fait un rêve étrange dans lequel un loup lui apparaît. Elle l'interprète comme un présage, « Wulf » étant le prénom que portait son père, mort alors qu'elle n'était encore qu'une enfant – c'est du moins ce que lui a dit Sélène, sa mère. Cette dernière révèle enfin la vérité à Ulrika : son père est toujours vivant et se trouve en Germanie, et il ignore qu'il a une fille à Rome. Ulrika décide alors d'entreprendre un long voyage en terres barbares afin de le retrouver...

 

 

Voir les commentaires

2014-03-19T22:32:00+01:00

La petite caravane

Publié par MyaRosa

La petite caravane

Edouard Manceau

9098.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : observation - absence de texte - oursons - véhicules

Edition / Collection : Tourbillon / tournicote

Date de parution : 27 février 2014

Nombre de pages : 20

Prix : 9,95€

Dès 2 ans

 

L'histoire :

Une caravane d'oursons aux véhicules étranges transporte un petit poisson. Il passe de mains en mains, de scooter en auto-tamponneuse... Où va la caravane ? Où emmène-t-on le poisson ?

Une histoire à réinventer à chaque lecture.

 

monavis753

 

 Quel drôle d'album ! Sa principale particularité est qu'il n'y a pas de texte. Pas une ligne. Pas un seul mot. C'est assez déroutant au début, et pourtant, on se prête vite au jeu. On observe, on imagine, on suppose... Sous nos yeux, apparaît un petit ourson sur un scooter qui transporte un poisson dans un bocal. On ne sait pas où il va ni ce qu'il fait. Au fil des pages, l'embarcation change, évolue et le convoi devient de plus en plus important puisque des personnages et des véhicules viennent s'y ajouter.

 

LA-PETITE-CARAVANE-INTR-1.png

 

 C'est un drôle d'album dans lequel il n'y a aucun mot et pourtant, il y a beaucoup de choses à dire dessus lorsqu'on l'a entre les mains. Il y a des tas de choses à observer et surtout, une histoire à inventer et à réinventer encore et encore. Les enfants se posent beaucoup de questions et cherchent les réponses eux-mêmes, imaginent. Mon fils a beaucoup aimé ce petit album qui est différent à chaque lecture.

 

LA-PETITE-CARAVANE-INTR-7.png

 

 Il y a dans ce livre beaucoup d'humour et de solidarité et c'est une jolie invitation au pays des rêves et de l'imagination où tout est possible et où les oursons conduisent des scooters chargés de poissons rouges, pêchent dans la glace et jouent de la musique. Faites de beaux rêves...

 

 En quelques mots :

Un petit album étonnant et épatant qui sans aucun mot nous parle de beaucoup de choses. Nous avons été captivé par cette histoire et par les belles illustrations d'Edouard Manceau. Un album très réussi !

 

¤¤¤

D'autres albums d'Edouard Manceau à découvrir :

Tout pour ma pomme

Coucou : Le Grand cache-cache des animaux  


Voir les commentaires

2014-03-19T21:51:00+01:00

La Fanfare des grenouilles

Publié par MyaRosa

La Fanfare des grenouilles

Satoe Tone

CouvRVB LaFanfareDesGrenouilles

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : musique - orchestre - entraide - pluie - tristesse - partage

Edition / Collection : Balivernes / Petites Sornettes

Date de parution : 6 mars 2014

Nombre de pages : 32

Prix : 9€

 

L'histoire :

Il pleut, il pleut... Il pleut depuis si longtemps...

Que faire ? Nous pourrions créer une fanfare...

Avec de la musique, la joie reviendra !

 

monavis878

 

 Lassée de regarder tomber la pluie, une petite grenouille décide de chanter pour la chasser. Elle invite ses amis à la rejoindre et c'est ainsi que la fanfare des grenouilles voit le jour. Nous suivons cette jolie troupe de musiciens dans leur pélerinage. Ils avancent en chantant et en jouant avec leurs instruments, le sourire aux lèvres, l'air joyeux, espérant apporter de la joie autour d'eux et toucher le plus de monde possible. Après avoir réveillé les fleurs, la fanfare tente de distraire les arbres, les écureuils, les souris et les oiseaux et vont jusqu'à tenter l'impossible : réveiller le soleil. Leur musique et leur joie de vivre peuvent-elles être plus fortes que les nuages et que le mauvais temps. Arriveront-ils, tous ensemble, à faire revenir le beau temps ?

 

9782350670881_LaFanfareDesGrenouilles_bassedef__Page_04-72d.jpg

9782350670881_LaFanfareDesGrenouilles_bassedef__Page_08-bd2.jpg

 

 Quelle belle histoire ! J'ai beaucoup aimé suivre cette belle fanfare, la voir grandir et devenir de plus en plus importante, de plus en plus vivante et joyeuse. Ma première lecture m'avait laissé un peu perplexe et finalement, je me rends compte que plus je lis cet album, plus je l'apprécie. Le texte est répétitif et ressemble beaucoup à une comptine, ce qui colle parfaitement avec l'histoire. Il délivre un joli message d'optimisme et de solidarité. Il nous montre qu'ensemble, on peut venir à bout de beaucoup de choses et qu'il faut souvent presque rien pour apporter du bonheur autour de soi. Comme toujours, les illustrations de Satoe Tone sont éblouissantes, pleines de nuances et de jolies couleurs qu'on ne se lasse pas d'admirer.

 

9782350670881_LaFanfareDesGrenouilles_bassedef__Page_11-db4.jpg

9782350670881_LaFanfareDesGrenouilles_bassedef__Page_14-359.jpg

 

En quelques mots :

Un album adorable qui nous entraîne au coeur de la fanfare des grenouilles. On se prête au jeu et on suit cette joyeuse troupe, qui tente de chasser la pluie et la morosité ambiante, avec beaucoup de plaisir. Le message délivré par ce livre est beau et plein d'optimisme. C'est une très jolie découverte.

 

 

A découvrir aussi :

Une si jolie Terre

La très grande carotte 


Voir les commentaires

2014-03-19T10:03:00+01:00

Plein hiver (Hélène Gaudy)

Publié par MyaRosa

Plein hiver

Hélène Gaudy

9876.jpg

Catégorie(s) : Littérature francophone - Roman contemporain

Edition / Collection : Actes Sud

Date de parution : 8 janvier 2014

Nombre de pages : 200

Prix : 20€

 

L'histoire :

Par une aube tranquille et glaciale, un jeune homme apparaît, seul, sur la route de Lisbon, dans le Nord des Etats-Unis. Aussitôt naît la rumeur qui bientôt envahit les rues de la ville : David Horn est revenu. Quatre ans plus tôt, le garçon de quatorze ans n'est pas rentré d'une soirée comme les autres au cours de laquelle, en compagnie de sa petite bande, il avait refait, rageur, le tour d'un univers étriqué circonscrit par la montagne, le ciel pâle, une rivière minuscule. Son retour perturbe l'équilibre de la communauté, qui s'était resserrée sur son absence, et suscite plus de méfiance que d'enthousiasme. Celui qui revient peut-il être le même que celui qui est parti ? Plein hiver explore cet espace blanc de l'identité à petites touches précises qui pénètrent peu à peu le mystère des personnages. Sur le temps qui passe et les rêves plus grands que l'Amérique, sur les éloignements nécessaires et la méconnaissance de ceux qu'on aime, Hélène Gaudy compose un roman fiévreux, trouble comme les blessures d'enfance, qui dessine la cartographie d'adolescences en suspens.

 

monavis

 

 Après la lecture de ce roman, je suis très embêtée car j'ai beaucoup de mal à mettre des mots sur mon ressenti. L'histoire se déroule à Lisbon, une petite ville américaine où tout le monde se connaît et dans laquelle on ne fait que passer. Les gens la traversent sans s'y arrêter car il n'y fait pas spécialement bon vivre. Il n'y a rien d'attirant ou de particulier dans cette ville. Ses habitants y sont comme englués et seuls les adolescents espèrent encore pouvoir en sortir. A Lisbon, tout semble terne, le temps semble suspendu. Pourtant, un événement est venu, par deux fois, bousculer les habitants de Lisbon : la mystérieuse disparition d'un adolescent qui s'est fondu dans le décor, comme s'il avait été avalé par la ville, et puis sa réapparition inattendue, quatre ans plus tard.

 

 Ce roman est surprenant par bien des aspects. D'une part parce que son intérêt ne réside pas dans le pouquoi de cette disparition/réapparition. L'auteur préfère avancer des hypothèses, engendrer encore plus de questions, plutôt que de nous livrer un fait établi. Ce roman s'intéresse surtout à ces jeunes qui vivent à Lisbon, qui rêvent de mieux, qui cherchent à retrouver la douceur de l'enfance ou aspirent à devenir adultes, sans pour autant trouver ce qu'ils recherchent. Le point positif de ce roman est sans aucun doute son atmosphère, et pourtant, c'est peut-être justement ce qui m'a dérangée...

 

 Hélène Gaudy a réussi à créer un roman fort, un huis-clos oppressant et froid duquel ressortent la solitude et l'ennui des habitants de la petite ville de Lisbon. Néanmoins, l'atmosphère était tellement forte que je me suis sentie, moi aussi, prisonnière de cette ville, incapable de sortir de cette torpeur dans laquelle j'étais plongée. Je n'arrivais pas à m'attacher aux personnages et je n'avais aucune envie de retourner à Lisbon. Je me suis sentie piégée et mal à l'aise. Pourtant d'habitude, j'adore ressentir cela, mais là je n'y ai pris aucun plaisir. J'avais surtout envie de me sortir de là, de quitter Lisbon pour ne jamais y revenir. L'ennui a pris le dessus et je me sens encore très mal à l'aise après avoir refermé ce roman. Cependant, je trouve ça vraiment fort que l'auteur ait réussi à nous faire ressentir exactement ce que doivent ressentir ses personnages. J'ai apprécié sa plume et cet aspect du roman en y repensant après, mais je quitte Lisbon pour ne plus jamais y revenir, c'est certain ! C'est une lecture vraiment troublante et je me rends finalement compte en écrivant ce billet de toute sa force et de son emprise, chose dont je n'avais absolument pas conscience durant ma lecture. 

 

En quelques mots :

Quelle étrange impression ! Je n'ai pas apprécié ce roman lorsque j'étais plongée dedans, mais c'est après lecture et en essayant de mettre des mots sur mon ressenti que j'y trouve finalement du positif. Je me rends compte de la force de ce livre, de son impact et de l'emprise qu'il a sur le lecteur. Hélène Gaudy a un talent indéniable et cette lecture est vraiment troublante.

 

Merci à Babelio et aux éditions Actes Sud pour cette lecture


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog