Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2011-07-28T04:34:00+02:00

La Couronne verte - Laura Kasischke

Publié par MyaRosa

La Couronne verte

( Feathered )

de Laura Kasischke

couv31841500

Catégorie(s) : Roman contemporain étranger

Edition : Le Livre de poche

Date de parution : 12 mai 2010

Nombre de pages : 219

Prix : 6€

 

L'histoire : Véritable rituel, les vacances de printemps aux Etats-Unis marquent le passage à l'âge adulte pour les élèves de terminale, qui partent une semaine entre eux dans un cadre exotique.
Face à l'insistance de leur amie Terri, Anne et Michelle renoncent à une croisière dans les Caraïbes et optent pour les plages mexicaines. En dépit des mises en garde maternelles, Anne et Michelle acceptent d'aller visiter les ruines de Chichén Itzà en compagnie d'un inconnu... pour leur plus grand malheur.
Un roman aussi troublant que profond.

 

**

 

 J'ai découvert Laura Kasischke il y a quelques temps avec A moi pour toujours qui m'avait laissé un sentiment étrange. J'avais beaucoup aimé la plume de l'auteure mais l'histoire n'était pas du tout ce à quoi je m'attendais. J'ai été assez surprise et à la fin du roman je n'arrivais pas à savoir si j'avais aimé ou non. A de nombreuses reprises, lors de discussions littéraires, je me suis surprise à défendre ce roman, à en parler de manière très positive alors que je n'étais pourtant pas certaine de l'avoir aimé... Etrange. C'est ce qui m'a poussé à retenter l'expérience. J'avais envie de me lancer depuis longtemps et c'est Anne qui m'a convaincue grâce à son billet que vous pouvez lire ici. Je l'en remercie car je pense que si j'avais croisé ce roman, je ne me serai peut-être même pas arrêtée tant la couverture me rebute, donc un conseil :  

NE VOUS FIEZ PAS AUX COUVERTURES ! ;)

 

 J'ai retrouvé avec plaisir l'écriture de Laura Kasischke qui est fluide sans pour autant être fade ou insipide. Il s'agit ici d'un roman à plusieurs voix et si vous suivez un peu ce blog, vous savez déjà que j'aime beaucoup ce procédé. Ce fût donc une belle surprise pour moi. On navigue d'un chapitre à l'autre entre le point de vue de Michelle et de Anne, l'un étant raconté à la troisième personne du singulier et l'autre à la première. On pourrait penser que ça casse un peu le rythme, mais au contraire, ça apporte vraiment un plus au roman. Laura Kasischke est réputée pour sa critique et son analyse très juste des moeurs et elle le prouve une fois encore. C'est une fine psychologue, qui sait parler de l'adolescence et des sentiments contradictoires. Ces personnages sont plus vrais que nature. Lire l'un de ses livres donne l'impression de lire une histoire vraie. Elle arrive habilement à nous montrer comment une vie peut basculer en un rien de temps. Si son écriture est simple, elle n'en est pas moins virulente et percutante.

 

 L'angoisse s'insinue peu à peu, monte en puissance. On sait que l'on avance avec les personnages vers quelque chose de terrible et d'inéluctable. Tout est en place, rien n'est laissé au hasard. Dans ses romans, le fond, les digressions sont finalement aussi importants que l'intrigue principale. Il y a dans La Couronne verte un travail très intéressant sur les sens. Les couleurs, les odeurs, les bruits, le goût et le toucher jouent un rôle capital représentant tour à tour le plaisir, la beauté et finalement la terreur. Laura Kasischke nous montre l'envers du décor des séjours paradisiaques, c'est terrifiant et malheureusement criant de vérité ! J'ai vraiment adoré ce roman qui m'a captivé du début à la fin et je vous le recommande chaudement. Pour ma part, une chose est sûre, ce ne sera certainement pas mon dernier Kasischke !

 

feathered-laura-kasischke-hardcover-cover-art.jpgCouronne-verte-la.jpgLa-couronne-verte_2.jpg

quatreetoiles

Voir les commentaires

2011-07-27T16:57:00+02:00

Deux amis pour la vie - Eric Battut

Publié par MyaRosa

Deux amis pour la vie

de Eric Battut

deuxamispourlavie.gif

Catégorie(s) : Album jeunesse

Edition / Collection : Bayard / Les Belles-histoires des tout-petits

Date de parution : 30 avril 2010

Nombre de pages : 22

Prix : 5,20€

 

L'histoire : Dans la savane, un escargot et un éléphant se bagarrent.

Bing ! Boum !

Tous deux sont blessés.

Comment vont-ils faire pour se réconcilier ?

 

**

 

 Ca faisait un moment que je ne vous avais pas parlé de ma collection d'albums fétiche : Les Belles histoires des tout-petits. Aujourd'hui, je vous présente un titre que j'aime beaucoup : Deux amis pour la vie. Il s'agit d'une petite histoire rigolote et très touchante, une rencontre inattendue entre un escargot et un éléphant qui se battent pour une flaque d'eau. Contre toute attente, c'est finalement le plus gros qui se retrouve sur le dos... pour le bonheur de tous les petits lecteurs ! Sourires et éclats de rire garantis ! Mais n'allez pas croire que l'escargot s'en sort indemne... Face à cette situation incongrue, nos deux héros vont décider de s'entraider et on assiste ainsi à la naissance d'une belle amitié.

Une jolie histoire toute en couleurs dans les tons orangés. Les illustrations sont simples mais rondes et toutes mignonnes, agréables à regarder. J'aime beaucoup. Eric Battut a illustré d'autres albums de la collection dont je vous parlerai prochainement.

 

quatreetoiles

Voir les commentaires

2011-07-26T08:38:00+02:00

Laisse-moi entrer - John Ajvide Lindqvist

Publié par MyaRosa

Laisse-moi entrer

( Lat den rätte komma in )

de John Ajvide Lindqvist

couv12529394

Catégorie(s) : Thriller - Drame - Fantastique

Edition / Collection : Milady

Date de parution : 24 juin 2011

Nombre de pages : 606

Prix : 9€

 

L'histoire : Oskar a 12 ans et vit avec sa mère dans une banlieue glacée de Stockholm. Solitaire et discret, martyrisé au collège, Oskar n'a d'yeux que pour sa nouvelle voisine. Elle est si différente ! La petite fille ne sort que le soir, ne craint ni le froid, ni la neige, et exhale une odeur douceâtre et indéfinissable. Oskar trouvera en elle un écho à sa propre solitude et ils deviendront vite inséparables. Mais que penser des meurtres et disparitions inexplicables qui se multiplient dans le quartier depuis son arrivée ?

 

       4c89ecdbc7500.jpgletmeinconccept1.jpgLet-Me-In-Poster-Usa-02.jpglet-the-right-one-in-17003-97794587.jpg

 

Une magnifique et sanglante histoire d'amour

et d'amitié entre deux êtres seuls et différents


 

couv49368253.jpgcouv56979444.jpglat-den-ratte-komma-in-av-john-ajvide-lindqvist.jpglet-right-one-in-john-ajvide-lindqvist-paperback-cover-art2.jpglc3a5tdenrc3a4ttekommain.jpg

 

 J'avais lu le synopsis de ce roman il y a longtemps, lors de sa sortie en grand format et il m'avait beaucoup intrigué. Lorsqu'il a été proposé en partenariat, j'ai sauté sur l'occasion en préférant ne pas relire le résumé pour le découvrir pleinement, mais j'ai eu la mauvaise idée de lire tout de même les commentaires de journalistes présents sur la quatrième de couverture et j'ai amèrement regretté donc si vous n'avez pas encore lu ces citations, je vous conseille de ne pas le faire avant d'ouvrir le livre... Je vais essayer d'en dire le moins possible dans mon billet car je sais que j'aurais encore plus apprécié ce roman si je n'avais pas su de quoi il était question...

 

 Je ressors de ce livre encore toute étourdie et pleine de sentiments contraires. J'ai trouvé ce roman fascinant, émouvant, révoltant, parfois répugnant, mais surtout addictif ! Il m'a fallu quelques jours pour venir à bout de ces 600 pages, mais seulement parce que j'ai manqué de temps, sinon je l'aurais dévoré tant il est difficile de le reposer une fois commencé.  L'écriture de John Ajvide Lindqvist ainsi que la construction du roman sont remarquables. Il mêle avec brio des choses qu'on n'a pas l'habitude de voir ensemble. Ce livre est terrifiant, il y a énormément de violence, des scènes horribles et écoeurantes et en même temps, il y a dans ce livre beaucoup de douceur, d'amour et de beauté. Les descriptions des quartiers pauvres de Stockholm sont pleines de poésie, on ressent parfaitement ce qui s'en dégage, on s'y croirait, ça nous fait frisonner et en même temps rêver. J'ai aimé ce cadre, cet univers tellement particulier qui donne de la force à toute cette histoire. Dès les premières pages, j'ai adoré Oskar. Il est différent, a des pensées étranges, est obsédé par les tueurs en série et pourtant, on ne peut pas le prendre en grippe. Sa solitude est à briser le coeur, on a envie de l'aider, de lui envoyer tout l'amour que l'on a... Eli est un personnage fascinant, on ne sait pas quoi penser d'elle, elle est tour à tour effrayante et adorable. Ce livre m'a hanté pendant ces quelques jours. Il ne me quittait pas même lorsque j'étais obligée de le reposer. J'y pensais la journée, j'en rêvais la nuit et j'avais sans cesse envie de connaître la suite et en même temps aucune envie que ça s'arrête.

 

 Je n'ai trouvé aucun passage inutile ou sans intérêt, parfois quelques détails écoeurants peut-être un peu superflus, mais rien de grave. Le début est plutôt lent mais ça ne m'a pas dérangé, ça faisait partie de l'ambiance et ça renforce cette impression d'accélération à la fin du roman que j'ai trouvé brillante. Tout s'enchaîne, toutes les pièces du puzzle se mettent en place, des petits détails qui nous avaient semblés insignifiants deviennent très importants, des personnages qui ne s'étaient jamais croisés se rencontrent, tout est magnifiquement orchestré ! Ce roman m'a coupé le souffle, je suis bluffée ! J'ai aimé toute cette noirceur, les nuits froides de Stockholm, la solitude des personnages qui nous fend le coeur, leur amour si pur... C'est un livre bouleversant qui laisse des marques, on ne peut pas y être insensible ou l'oublier une fois la dernière page tournée. Il est dérangeant, parfois malsain mais aussi remarquable et très émouvant. Merci beaucoup à Livraddict ainsi qu'aux éditions Milady pour ce très beau livre qui sort de ce que j'ai l'habitude de lire et me laissera sans aucun doute un souvenir marquant. J'attends le prochain Ajvide Lindqvist avec impatience...

 

6a00d83451bcff69e20115712167cd970c-300wi.jpg41wUHPSyWeL._SL500_.jpgBook543-cover-UK.jpgcouv35269937.jpgaffiche-du-film-morse-copie-1.jpg

cinqetoiles

 

" Ici. Est là. Où tu n'es pas. "

 

Exceptionnellement, j'ai ajouté aux couvertures de livres des affiches de films, car ce roman a fait l'objet de deux adaptations cinématographiques.  

Pour visionner les bandes-annonces, cliquez sur l'affiche de votre choix.

 

Morse (film suédois - 2008)

affiche-1.jpg

Laisse-moi entrer (film américain - 2010)

affiche-laissez-moi-entrer_jpg_500x630_q95.jpg

Je n'ai vu aucune des deux mais je compte les visionner très prochainement et faire un billet spécial pour l'occasion. J'espère y retrouver l'esprit du livre et son atmosphère si particulière.

 

Laisse-moi-entrer-Let-Me-In-Poster-Ban-UK.jpg

 


Voir les commentaires

2011-07-24T15:32:00+02:00

Le "J'aime / J'aime pas" de la semaine #1

Publié par MyaRosa

 

66794597 p

 

Miss Alfie a eu l'excellente idée d'organiser un rendez-vous hebdomadaire sur le thème du "j'aime / j'aime pas". Si vous avez envie de pousser des coups de gueule, de parler de choses importantes ou futiles qui vous tiennent à coeur, que ça concerne la lecture ou non. Si vous avez envie de nous faire-part de vos petits bonheurs ou des petits trucs franchement agaçants vécus cette semaine, c'est parti pour l'aventure ! Ce sera pour moi l'occasion de vous parler de mes autres centres d'intérêt, je pourrais ainsi en profiter pour vous parler des séries et films que j'aime (ou pas...), je trouve cette idée vraiment sympa. N'hésitez-pas à nous rejoindre et si vous participez, à mettre vos liens en commentaire, je passerai avec plaisir y jeter un oeil. Allez, je me lance !

 

Cette semaine, j'ai aimé :

 

- Me plonger dans un livre très sombre : "Laisse-moi entrer" de John Ajvide Lindqvist.

- Lire de belles histoires à mon petit bonhomme et lui acheter de nouveaux albums.

- Regarder Cars ! Ca ne me branchait pas mais je me suis laissée convaincre et j'ai adoré !

- Ecouter en boucle les albums d'Adele et de Bruno Mars. Ecouter aussi un peu Pearl Jam et The Strokes.

- Regarder NCIS, même si je connais déjà les épisodes. Je ne m'en lasse pas.

 

Cette semaine, je n'ai pas aimé :

 

- L'actualité, mais je pense que je pourrais mettre ça toutes les semaines. Beaucoup de drames, d'horreurs et de mauvaises nouvelles...

- Me sentir épuisée toute la semaine et du coup manquer de patience et avoir l'impression de ne pas profiter.

- Manquer de temps, courir partout. Avoir des tas de choses pénibles à faire et ne pas profiter un peu plus du temps passé avec mon homme.

- Ne pas avancer comme je le voudrais dans ma lecture. Même si je me régale, je n'aime pas passer plus de quelques jours sur le même livre.

- Avoir beaucoup de lectures prévues et ne pas trouver le temps de lire les livres qui me font le plus envie actuellement.

- Les futilités qui passent à la télé.

- La météo

 

Retrouvez les billets des autres participants chez Miss Alfie.

Bonne soirée.

 


Voir les commentaires

2011-07-24T12:01:00+02:00

My way - JI DI

Publié par MyaRosa

My Way (tome 1)

( May Way )

de JI DI

couv26726552.jpg

Catégorie(s) : Bande-dessinée - Philosophie - Poésie

Edition : Xiao Pan

Date de parution : 31 décembre 1999

Nombre de pages : 128

Prix : 12,50€

 

L'histoire : Suivez le bonhomme au chapeau dans ses voyages incertains...
Où va-t-il ? Il ne le sait pas vraiment, mais chaque endroit qu'il traverse lui donne l'occasion de rencontrer des personnages différents, chacun à la recherche du bonheur, de l'amour ou tout simplement de lui-même.


Un recueil de petites histoires intimistes, dans un style graphique éblouissant, mis en scène et en couleurs par une jeune artiste chinoise au talent immense.

 


**

 

 En ce moment, j'ai très envie de lire plus de BD et de mangas. Lorsque j'ai découvert My Way sur plusieurs blogs, je n'ai pas pu résister. Je suis particulièrement fan de ce genre d'illustrations fantaisistes et d'univers oniriques. Je me suis plongée avec plaisir dans ce premier tome et je dois vous avouer que j'ai été un peu déroutée. Je m'attendais à des histoires un peu fantastiques et imaginaires et au lieu de cela, si les illustrations donnent l'impression d'être en plein rêve, l'histoire est finalement très terre à terre. JI DI nous parle d'amour. D'amour perdu, d'amour que l'on cherche, d'amour que l'on quitte pensant trouver le bonheur ailleurs. Les personnages de ses histoires sont comme vous et moi et n'ont pas conscience d'avoir, à un moment, trouvé le bonheur. Si j'ai aimé ce livre, je dois quand même avouer que j'ai été un petit peu déçue au début et que le personnage principal m'a fortement agacée. Ce personnage au chapeau croise des tas de personnages et essaie de leur faire prendre conscience de leurs défauts, du bonheur qu'ils ont à portée de main ou tente de leur montrer que ce qu'ils cherchent n'existe pas. Au début je l'ai vraiment trouvé pénible. Il n'arrête pas de dire à tous ceux qu'il croise qu'ils sont capricieux. Je n'ai pas aimé son côté moralisateur, donneur de leçons, et puis finalement, au bout de quelques histoires, j'ai fini par m'y faire et par m'interroger sur son histoire à lui, sur ce qu'il a perdu, sur ce qu'il cherche. On en apprend finalement très peu dans ce tome et j'espère en savoir plus dans le suivant. Peut-être qu'il me semblera un peu plus sympathique...

 

 Par contre, les petites histoires m'ont séduites. Elles ne sont pas toutes originales, mais on peut s'y retrouver. J'ai beaucoup aimé. Les illustrations sont magnifiques, pleines de couleurs et de poésie, à l'image de la couverture. La construction de ce livre est assez surprenante. On y retrouve plusieurs histoires, d'abord sous forme de bandes-dessinées : des illustrations avec un peu de dialogues mais surtout beaucoup de prose libre, c'est assez étrange au début mais on s'y fait vite. Ensuite on retrouve une petite histoire écrite qui vient s'ajouter à l'histoire dessinée, apporter quelques précisions, une suite, ou parfois c'est une histoire un peu différente mais sur le même thème. La partie écrite est différente de la partie dessinée, moins onirique, plus réaliste. Je n'aime pas trop les livres de développement personnel, ce n'est pas du tout mon truc, et j'ai eu parfois l'impression de lire un livre de ce genre. Sous une forme plus agréable, certes, mais quand même c'est assez déstabilisant car ce n'était pas du tout ce à quoi je m'attendais. Une fois la surprise passée, je me suis laissée porter par ces histoires et j'ai finalement beaucoup aimé. Maintenant que je suis habituée à cette façon de faire, je pense que je vais d'avantage apprécier les deux tomes suivants. A suivre... ;) L'auteure parle à la fin de son livre de son histoire et de la création de ce livre, j'ai trouvé ces passages très intéressants. J'ai fortement hésité entre trois et quatre étoiles vu que j'ai eu un peu de mal au début, mais je suis tellement fan des illustrations que je mets tout de même quatre petites étoiles. 

 

quatreetoiles


" Le bonheur est loin d'égaler la splendeur d'un feu d'artifice. Parfois, il paraît si ordinaire qu'avant même qu'on le remarque il a déjà disparu sans laisser de trace. "


Voir les commentaires

2011-07-20T14:14:00+02:00

Les ailes de l'ange - Jenny Wingfield

Publié par MyaRosa

Les Ailes de l'ange

( The Homecoming of Samuel Lake )

de Jenny Wingfield

couv37408778

Catégorie(s) : Roman contemporain étranger - Drame

Edition : Belfond

Date de parution : 28 avril 2011

Nombre de pages : 349

Prix : 20€

 

L'histoire : Swan, enfant espiègle et malicieuse, a onze ans. Depuis que son père, prédicateur, a perdu sa congrégation, sa famille s'est installée chez la grand-mère, Calla Moses. D'une honnêteté inébranlable les Moses n'éprouvent que du mépris pour leur voisin, Ras Ballenger, un éleveur équestre qui régente sa famille et ses chevaux avec une violence inouïe. Quand le petit Blade Ballenger, sauvagement battu, vient chercher refuge auprès de Swan, une amitié lie immédiatement ces deux êtres en quête de justice, mais aussi de tendresse. Face au renoncement des adultes, Swan se donne alors une mission : protéger Blade, envers et contre tous. Mais pourra-t-elle y parvenir sans se brûler les ailes ?

 

                           008664-AP222 93687553

 

**

 

 Ce livre n'est pas juste l'histoire de Blade et Swan - bien qu'ils soient très importants dans l'histoire - mais celle de toute une famille voire même de toute une communauté. L'auteure arrive, avec une écriture juste et entrainante, à nous faire voyager. On est propulsé dès les premières lignes dans un univers dépaysant : le sud des Etats-Unis dans les années cinquante. C'est tellement bien décrit qu'on s'y croirait, on a l'impression de sentir l'odeur du maïs, des haricots et des biscuits mêlée à celles du vent, des chevaux et de la terre. La famille Moses n'est pas parfaite, il y a des non-dits, de vilains secrets, mais on s'attache immédiatement à cette joyeuse petite troupe. Il y a d'abord Calla, la grand-mère qui ne cesse de houspiller les enfants mais dont on sait dès le début qu'elle les aime de tout son coeur, Toy, l'un des fils Moses qui est plus sensible qu'il n'y parait, Samuel, le beau-fils qui est plein de rêves et de bonnes intentions, Bernice, la détestable belle-soeur qui rêve de reconquérir Samuel et surtout il y a les enfants avec leurs drôles d'idées, leurs bêtises et leur innocence. Suite à un événement dramatique, ils se retrouvent presque tous sous le même toit et vont être confrontés à de nombreuses épreuves...

 

 Ce roman est magnifiquement écrit. Les mots sont justes et souvent durs. Il n'y a pas de fausses notes, pas de mièvrerie comme on pourrait le craindre, au contraire. La bonté et la générosité sont confrontées à la violence, à l'hypocrisie et à la cruauté. On passe de moments magiques pleins de grâce à des scènes violentes et choquantes d'une grande intensité. Il faut avoir le coeur bien accroché ! Je ne veux pas dire par là qu'il y a de la violence gratuite,il n'y a d'ailleurs que peu de détails, mais certaines scènes peuvent tout de même heurter la sensibilité de certains lecteurs. Ce ne sont pas tant les scènes en elles-mêmes que les réflexions qui en découlent qui nous choquent. Ca nous parait tellement réel qu'on en vient à réfléchir et à se demander jusqu'où la violence peut aller. Heureusement, dans toute cette horreur il y a de l'amour, beaucoup d'amour... Ca donne un peu l'impression que l'on a les méchants d'un côté et les bons de l'autre, mais ce n'est pas aussi simple...

 

 J'ai été bluffée par ce livre. Je ne m'attendais pas à accrocher à ce point, j'avais même peur de trouver l'histoire un peu mièvre. Ca n'a pas été le cas, loin de là et j'ai lu ce livre en quelques heures seulement. Je me suis beaucoup attachée aux personnages, au point d'être triste de les quitter une fois la dernière page tournée, et ce même si j'ai trouvé la fin parfaite. Je ne peux que vous encourager à découvrir ce livre qui décrit merveilleusement bien la vie à cette époque dans le sud des Etats-Unis. J'y ai trouvé un petit quelque chose qui m'a rappelé les livres de Faulkner, un auteur que j'aime beaucoup. C'est un livre bouleversant qui ne peut laisser personne indifférent. Un livre qui se dévore, dont le style est agréable et l'histoire passionnante. Une magnifique découverte, un premier roman brillant et une auteure à suivre de près.

 

Merci à

livraddict_logo_big.png

ainsi qu'aux éditions

logo_belfond_en_rouge_bigger.jpg

 

      Jenny-Wingfield---Les-ailes-de-l-ange.jpg Wingfield.jpg arton24904-749cd.jpg

cinqetoiles



Voir les commentaires

2011-07-18T11:38:00+02:00

L'été où je suis devenue jolie - Jenny Han

Publié par MyaRosa

L'été où je suis devenue jolie

( The Summer I turned pretty )

de Jenny Han

couv16190075

Genre(s) / Catégorie(s) : Jeunes adultes - Romance

Edition / Collection : Albin Michel / Wiz

Date de parution : 2 juin 2010

Nombre de pages : 302

Prix : 13€

 

L'histoire : Depuis qu'elle est enfant, Belly passe tous ses étés dans la maison au bord de la plage.
La, entre les bains de mer et les pichets de thé glacé, la vie est parfaite. Il y a Susannah et ses fils, Conrad l'ombrageux et Jeremiah, si charmant Et puis l'été de ses seize ans, les choses changent Susannah sourit un peu moins. Les garçons paraissent plus lointains. Parce qu'il se passe quelque chose dont personne ne parle. Belly aussi a son secret La vie chavire doucement, pour chacun d'eux. Plus rien ne sera comme avant.

 

 

 

 

**

 

 Ca faisait longtemps que j'avais envie de me plonger dans ce roman que je me réservais pour l'été, mais après avoir lu Toi et à moi à jamais d'Ann Brashares, je voulais laisser passer un peu de temps car ces deux romans sont très souvent comparés. J'ai aimé ce livre dès les premières pages et je me suis aussitôt attachée aux personnages. L'auteure a eu la bonne idée de ponctuer le récit de flash back, on revit ainsi quelques moments importants des étés précédents pour mieux comprendre l'histoire et les relations de toute cette petite bande. On a ainsi l'impression de les connaitre depuis toujours. L'histoire n'est pas des plus originales, il n'y a rien d'extraordinaire, mais peu importe, c'est un très bon roman jeunesse à déguster l'été qui rempli parfaitement sa mission et laisse finalement un souvenir marquant une fois la dernière page tournée...

 

 Ce que j'ai aimé par dessus tout dans ce roman, c'est qu'il est romantique à souhait et surtout empreint de nostalgie et de mélancolie. Il est doux et sucré comme un bonbon, c'est un délice de le lire, mais sous cette couche de sucre se cache finalement une amertume que nous connaissons tous. Ce livre a un parfum de fin de vacances, on sent dès le début que c'est la fin d'une époque, que plus rien ne sera jamais comme avant. Ces enfants qui ont toujours passé leurs vacances ensemble ont grandi, rien n'est déjà plus comme avant, l'enfance s'éloigne, le ciel n'est plus aussi bleu, le bonheur plus aussi simple. Le temps file et rien ne peut l'arrêter. On sent la détresse de Belly qui est partagée entre le plaisir de savoir qu'elle a changé, qu'elle n'est plus une petite fille, et en même temps l'envie que les choses restent comme elles sont. En même temps que je lisais tous ces petits plaisirs, tous ces moments de légéreté, un sentiment de malaise ne m'a pas quitté. J'avais une boule au ventre et ça m'a renvoyé à de nombreux souvenirs qui me sont chers. Ce n'est pas un simple roman jeunesse ou une simple histoire de vacances, on sent le temps filer sous nos doigts et ça nous renvoie à notre propre vie. On a tous une image, un souvenir d'un moment parfait qu'on aurait voulu conserver à jamais, un moment qu'on aurait voulu vivre toujours tout en sachant qu'on ne peut rien y faire, que le temps passe, que les choses changent...

 

 J'ai beaucoup, beaucoup aimé ce roman qui m'a fait ressentir beaucoup d'émotions. Je me suis laissée embarquer et la fin m'a donné envie de me jeter immédiatement sur la suite. Aaaah mais pourquoi ne l'ai-je pas achetée plus tôt ? Et pourquoi avoir attendu si longtemps avant de lire ce roman ? Je ne peux que vous conseiller de le lire. Pour les petites informations, sachez que c'est le premier tome d'une trilogie et que la suite est sortie début juin chez Albin Michel dans la collection Wizz. Pour l'occasion, le premier tome a été réédité avec une nouvelle couverture qui plait beaucoup. pour ma part, je me suis empressée d'acheter celle-ci avant qu'elle ne soit plus disponible car elle me plaisait davantage.

 

   couv48893534.jpg couv50774567.jpg couv57968316-copie-1.jpg

 

" Je me suis demandée si les amours d'enfance mouraient toujours ainsi, lentement d'abord, dans un sanglot, avant de s'évanouir comme ça, d'un coup."

 

" A la fin de l'été, le temps ralentissait tellement qu'on en venait à avoir envie de précipiter les événements. [...] le paradis peut-être suffocant. Il n'y avait rien d'autre à faire qu'attendre, sur la plage, que les vacances soient terminées. Une semaine avant le départ, je me mettais à souhaiter qu'il arrive très vite. Et, évidemment, le moment venu, je n'étais plus prête. J'aurais voulu rester pour toujours. C'était totalement illogique. Dès que nous montions dans la voiture, je n'avais plus qu'une envie : retourner à la maison en courant."

 

cinqetoiles

Voir les commentaires

2011-07-17T17:29:00+02:00

Petit poisson blanc devient grand

Publié par MyaRosa

Petit poisson blanc devient grand

( Klein wit visje wordt groot )

de Guido Van Genechten

9782871424833FS.gif

Genre(s) / Catégorie(s) : Album jeunesse

Edition / Collection : Mijade / Petit train

Date de parution : 2 juin 2010

Nombre de pages : 17

Prix : 5,20€

 

L'histoire : Petit poisson blanc devient grand. Aujourd'hui, il fête ses deux ans, et tous ses amis vont venir à sa fête, qu'ils soient gros ou minces, grands ou petits, gais ou tristes !

 

Un livre pour apprendre les contraires à partir de 24 mois.

 

**

 

 Cet album est, pour le moment, le préféré de Maé (6 mois). Je vous en ai déjà parlé lors de mes précédents billets mais les contrastes forts sont très importants pour les tout-petits et ce livre est parfait pour cela. Au tout début du livre et à la fin, au lieu d'avoir des pages blanches, on retrouve des bandeaux de couleurs. C'est agréable et pratique car c'est un bon moyen d'apprendre les noms des couleurs aux plus petits ou de faire réviser les plus grands. En ce qui concerne les autres pages, les illustrations sont très colorées et toujours sur fond noir comme pour la couverture. C'est très esthétique et agréable à regarder.

 

 Ce livre est une petite mine d'or, il permet d'aborder plein de notions importantes. Tout d'abord les couleurs, mais aussi les noms des différents animaux marins ainsi que les contraires. L'auteur profite d'un sujet de départ qui plait beaucoup aux enfants : l'anniversaire de Petit Poisson Blanc pour aborder tous ces sujets.  Ce petit poisson organise une petite fête et on découvre au fil des pages qui va venir à ce charmant petit goûter : un petit oursin et un grand, une grosse pieuvre et une mince, une longue anguille et une courte, une crevette bien droite et une toute courbée, une étoile de mer toute sale et une toute propre, un dauphin tout triste et un autre tout content. C'est donc également un bon moyen de parler de la différence. Le texte est bref et simple et permet ainsi à l'enfant de mémoriser plus facilement. On peut prendre ce livre pour point de départ de nombreux petits débats avec l'enfant.  En plus, si vous lisez ce livre, vous saurez pourquoi le petit dauphin est si triste...

 

 En conclusion, un petit album vraiment agréable et joli, plein de couleurs et qui permet d'aborder beaucoup de sujets différents et peut servir de point de départ pour de nombreux apprentissages. Une histoire simple mais qui plait beaucoup aux enfants. Je recommande.

 

cinqetoiles

Voir les commentaires

2011-07-15T04:15:00+02:00

Des yeux si bleus - Ruth Wallace Brodeur

Publié par MyaRosa

Des yeux si bleus

( Blue eyes better )

de Ruth Wallace-Brodeur

couv59044093.gif.jpg

Genre(s) : Jeunesse - littérature étrangère - Drame

Edition / Collection : Le Livre de poche jeunesse / Histoires de vies

Date de parution : 1er septembre 2005

Nombre de pages : 126

Prix : 4,90€

 

L'histoire : Mon frère Scott était le préféré de maman. Il avait les mêmes yeux qu'elle. Elle disait aussi qu'il y avait entre eux des affinités électives. Elle n'a jamais dit la même chose de moi, sa fille. Si je parle au passé, c'est parce que Scott vient de mourir. Accident de voiture. Et moi, j'ai l'impression d'avoir perdu à la fois mon frère et ma mère car, depuis, c'est comme si elle ne me voyait plus...

 

**

 

n359958

quatreetoiles

 

 Il y a quelques temps, Calypso a proposé un challenge vraiment sympathique. Vous trouverez plus d'informations ici, mais en quelques mots, l'idée est de partir d'un mot (choisi par Calypso pour cette première édition mais à partir de la prochaine fois le choix se fera par tirage au sort), de trouver un livre dont le titre contient ce mot et de publier nos billets le même jour. C'est amusant car je me lançais ce genre de défis quand j'étais plus jeune. C'est d'ailleurs pour cette raison que je me suis inscrite. Le premier mot est bleu, vous allez donc voir fleurir sur la toile de nombreux billets bleus. Choisir un livre n'a pas été aisé puisque j'avais des titres en tête mais de livres déjà lus : L'Homme aux cercles bleus, Bleu cauchemar, Je suis né un jour bleu,... J'ai ensuite pensé à Deux petites filles en bleu de Mary Higgins Clark que je souhaitais lire depuis longtemps mais j'ai prêté le livre et on ne me l'a jamais rendu... Je commençais à me dire que vu le temps restant j'allais choisir l'album Petit-Bleu et Petit-Jaune, que j'aime beaucoup, mais j'ai finalement pensé à ce petit livre qui dormait au fin fond de ma bibliothèque depuis un petit moment.

 

 Bon, je crois que je vais faire une petite pause car je n'arrête pas de lire des histoires de ce genre en ce moment et je vais finir par déprimer à force. Des yeux si bleus est un livre triste mais plein d'amour et d'espoir. Depuis la mort de son frère, Tessa se sent abandonnée. Sa maman ne la regarde plus, ne se soucie plus d'elle. Elle passe ses journées à pleurer ou à ne rien faire et décide même de partir de la maison quelques temps. Son père fait de son mieux pour s'occuper d'elle, mais Tess a quand même besoin de sa maman. Et puis elle a un terrible secret...

 

 Ce qui est intéressant dans ce livre, c'est que l'on suit le deuil et la reconstruction de chacun. Ils vivent cette perte difficilement mais ne réagissent pas de la même façon. Le père de Tessa essaie de reprendre sa routine d'avant pour ne pas sombrer, sa mère refuse d'accepeter la situation et n'a plus envie de rien, quant à Tessa, elle est encore très jeune. Elle essaie de faire son possible pour soutenir sa mère jusqu'à en oublier sa propre souffrance. Heureusement Tessa est bien entourée et fera de belles rencontres. De nombreuses personnes vont l'aider à leur manière à exprimer ce qu'elle ressent, à faire sortir sa souffrance mais aussi sa colère et le sentiment de culpabilité qui ne cesse de la ronger. C'est une leçon de vie, presque un roman d'apprentissage. Une petite fille qui après un deuil va grandir plus tôt que prévu et apprendre que rien n'est jamais simple, qu'on ne ressent pas tous la même chose. J'ai beaucoup aimé ce petit roman. Il est triste, on est souvent très touché par Tessa, mais il y a beaucoup d'optimisme et d'amour dans cette histoire.Un bon roman jeunesse, très utile pour aborder plus facilement la mort et le deuil avec des enfants.

 

Un-mot-des-titres  

Voir les commentaires

2011-07-14T11:24:00+02:00

Parce que les livres sont faits pour être partagés...

Publié par MyaRosa

Bonjour à tous,

 

Parce que ça faisait un petit moment que ça me trottait dans la tête, j'ai bien envie de partager avec vous deux belles découvertes.

 

couv70272511.gif

 

Tout d'abord Une Scandaleuse affaire d'Anita Shreve parce que ce livre est un véritable coup de coeur. Il ne faut pas se fier au synopsis, au-delà du scandale sexuel qui n'est finalement qu'une toile de fond, c'est un très beau roman qui explore avec brio les sentiments. C'est réaliste, criant de vérité et j'ai été très émue par cette histoire. C'est un roman à plusieurs voix, le procédé est très intéressant. Vous pouvez lire le résumé et mon billet : ici

 

 

 

 

couv59356735.jpgEt enfin La Terre fredonne en Si bémol parce que ce livre est une pûre merveille que j'ai envie de vous faire découvrir. C'est ma plus belle découverte et mon plus gros coup de coeur. J'ai tout aimé dans ce livre, j'ai ri, j'ai pleuré. Gwenni est terriblement attachante. L'écriture de Mari Strachan est belle, pleine de poésie. Ce roman ne ressemble à aucun autre, c'est un mélange de polar, de conte et de roman d'apprentissage, on y découvre de nombreux personnages hauts en couleurs, attachants ou détestables mais c'est un vrai plaisir de partager leur quotidien. C'est dépaysant, surprenant, touchant, triste, joyeux, magnifique... Ce livre est un petit bijou à découvrir absolument. Vous pouvez lire le résumé et mon billet ici.

 

 

Seules consignes, en prendre soin mais cela va de soi, me tenir informée lorsque vous le recevez ou l'envoyez à la personne suivante pour que je sache où il se trouve et me laisser un petit mot sur un post-it ou autre en me donnant vos impressions sur le livre. Ca me fera un petit souvenir... Si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à me le dire en commentaire ou sur Facebook ou Livraddict en me précisant bien quel livre vous intéresse (ça peut être les deux !). J'espère de tout coeur qu'ils vous plairont.

Bonne journée !

Voir les commentaires

2011-07-13T13:00:00+02:00

Une scandaleuse affaire - Anita Shreve

Publié par MyaRosa

Une Scandaleuse affaire

( Testimony )

de Anita Shreve

couv70272511.gif

Genre(s) : Roman étranger contemporain - Drame

Edition / Collection : Belfond

Date de parution : 21 octobre 2010

Nombre de pages : 290

Prix : 20€

 

L'histoire : À travers la chronique d'un scandale sexuel dans un collège huppé du Vermont, le portrait sombre et sans illusions d'une jeunesse livrée à l'alcoolisme, à la sexualité précoce et à la violence des images.
D'une actualité brûlante, un roman coup de poing qui nous met face aux contradictions de notre société. Le lycée Avery, prestigieuse pension de Nouvelle-Angleterre, est sous le choc depuis la découverte d'un film. Sur cette vidéo, les ébats sexuels de quatre élèves : trois garçons, ivres, et une fille de quatorze ans. Telle la boîte de Pandore, la cassette, dont le contenu circule bientôt sur internet, va libérer les secrets d'une petite communauté apparemment sans histoire, entre mensonges, adultères, hypocrisies, jalousies, culpabilité...
La machine à broyer médiatique est en marche, n'épargnant personne, ni les adultes, ni les élèves, jusqu'au drame...

 


**

 

 Décidemment, en ce moment j'accumule les coups de coeurs et les bonnes surprises ! En ouvrant ce livre, j'étais loin de me douter que j'y trouverai autant d'émotions et d'humanité. Par le biais d'une sordide histoire, Anita Shreve fait, avec beaucoup de justesse, le portrait d'une société à la dérive. Alcoolisme et sexualité précoces, mensonges, adultères et violence, autant de sujets tabous mais d'actualité sont abordés. Le récit est construit d'une manière qui me plait beaucoup, c'est en fait un roman à plusieurs voix. Des personnages liés, de près ou de loin, à cette affaire prennent la parole : le directeur de l'école, les élèves accusés, la victime, des journalistes, les parents des garçons, des employés du lycée Avery, des voisins. Le titre original de ce roman, que l'on peut traduire par témoignage, déclaration ou attestation, prend tout son sens. On partage les pensées de certains et le témoignage que d'autres font à une chercheuse universitaire venue leur poser des questions. Ce procédé apporte un certain réalisme à cette affaire qui pourrait bien être inspirée de faits réels. Loin de rejeter la faute sur un tiers, l'auteure essaie d'apporter une certaine objectivité et une distance par rapport au scandale tout en essayant d'en trouver la cause. Les réflexions sont pertinentes, intéressantes et nous poussent à nous interroger sur notre société. Le scandale est au coeur de cette histoire mais n'est pas le seul sujet abordé. On ne parle pas de sexe à tout-va. Ce livre parle aussi d'amour, d'amitié, de confiance, des relations parents-enfants et des difficultés liées à l'adolescence. On s'attache, malgré les faits, à presque tous les personnages, on essaie de les comprendre.

 

 L'écriture est fluide, agréable à lire et le style change suivant le personnage concerné, mais on ne s'y perd pas. Les chapitres sont très courts, il n'y a pas de longueurs ou de passages inutiles, le rythme est très prenant. On en apprend un peu plus à chaque chapitre, sur ce qui s'est passé ce soir-là, mais aussi sur ce qui s'est passé avant et après le scandale. On ne peut que constater les répercussions dramatiques que peut avoir une telle affaire sur toute une communauté.  L'effet boule de neige est impressionnant, des familles et des vies entières volent en éclat ! Ce livre est criant de vérité et peut être considéré comme une étude sociologique. Il nous pousse à réfléchir aux conséquences de nos actes. Sa construction est réfléchie, rien n'est laissé au hasard. J'ai été passionnée par cette affaire du début à la fin. Le sujet m'intéressait mais je ne m'attendais pas à être si enthousiaste. Je me suis imaginée à la place de chaque personnage, je me suis demandée si j'aurais réagi de la même façon et ce que j'aurais ressenti. J'ai ressenti beaucoup d'émotions : de la colère, de la honte, du dégoût, mais pas seulement, j'ai été touchée par les histoires d'amour de ce roman, par la détresse de certains personnages et surtout par l'amour incommensurable que peut éprouver une mère pour son enfant. Ce livre m'a dérangée et m'a émue aux larmes. Je ne risque pas de l'oublier... Je vous le conseille absolument ! Même si de prime abord le sujet ne vous intéresse pas, ce livre est plein de vérité, d'humanité et de surprises... C'est une lecture marquante pour laquelle j'ai eu un véritable coup de coeur.

 

testimony.jpg n252705.jpg testimony-anita-shreve-paperback-cover-art.jpg 9780349122281

 

cinqetoiles

le-mec-de-la-tombe-dà-côté

Voir les commentaires

2011-07-12T04:30:00+02:00

Misery - Stephen King

Publié par MyaRosa

Misery

de Stephen King

lu par Paul Barge

Misery-audio

Genre(s) : Roman contemporain étranger - Horreur - Livre audio

Edition / Collection : Editions Thélème

Date de parution : 17 mars 2010

Durée : environ 15 heures

Prix : 27€

 

L'histoire : Paul Sheldon est l'auteur à succès des aventures de Misery Chastain, héroïne romantique, qu'il finit par faire mourir dans son dernier roman. Au cours d'un voyage, il est victime d'un accident de voiture, et se réveille chez Annie Wilkes, ancienne infirmière, qui s'occupe de lui avec dévouement. Elle se révèle si passionnément obsédée par Misery, qu'elle refuse sa mort, et oblige Paul Sheldon à écrire une suite… sous peine de châtiments et de tortures cauchemardesques !

 

**

 

 Il y a quelques temps, j'ai eu l'opportunité de choisir un titre des éditions Thélème à découvrir grâce aux site des agents littéraires que je remercie chaleureusement. Lorsque j'ai vu que plusieurs titres de Stephen King étaient proposés, je n'ai pas hésité à choisir Misery que je souhaitais découvrir depuis longtemps. Je précise que je suis vraiment novice dans ce domaine. J'ai toujours aimé écouter des histoires, j'ai d'ailleurs plusieurs CD de contes et d'histoires pour enfants mais je n'ai jamais écouté un roman, ce fût donc une grande première qui explique certainement les difficultés rencontrées.

 

 Le choix de ce titre n'a peut-être pas été très judicieux pour une première approche du livre-audio car je n'en connaissais pas du tout l'histoire et l'écoute est très longue (environ quinze heures !). J'ai été séduite par le début, par la voix de Paul Barge, sa façon de raconter. Je me suis laissée emporter mais assez vite, je me suis rendue compte que je décrochais. Je n'étais plus concentrée, je pensais à autre chose, à mes autres lectures ou à ma liste de courses, si bien que j'étais souvent obligée de revenir en arrière pour ne rien manquer. Quinze heures c'est déjà long, mais quand en plus on revient sans arrêt en arrière, je peux vous dire que ça semble interminable. J'ai cru que je n'en verrais jamais le bout. Si bien que j'ai compris assez rapidement qu'il fallait que je change de façon de faire, qu'un livre-audio était une façon de lire différente qui demandait certainement une autre approche. J'ai pour habitude de lire très rapidement en restant bien souvent sur le même livre, mais avec un livre-audio il m'étais difficile et insupportable d'écouter pendant plusieurs heures en restant concentrée. Je sentais que j'avais besoin de prendre mon temps, d'écouter par petites doses et dès que j'ai commencé à m'y prendre de cette façon, j'ai davantage apprécié l'écoute de ce livre. Je m'excuse par contre pour le retard occasionné par cette méthode.

 

 Pour ce qui est de l'histoire, j'ai adoré. Ce fût ma première rencontre avec Stephen King et ce ne sera certainement pas la dernière. Quel huis-clos effroyable ! On est plongé dans l'horreur absolue, ce qui arrive à Paul Sheldon est la hantise de tout écrivain. Qu'y a t-il de pire que d'être retenu prisonnier par une admiratrice qui vous force à écrire et à redonner vie à un personnage que vous détestez ? Et encore, ce que cette femme lui fait subir est encore bien au dessus de cela mais je ne veux pas trop en dire... L'atmosphère de ce roman est lourde, pesante, terrifiante et pourtant tellement addictive. On a envie de savoir jusqu'où la folie et l'horreur peuvent aller. On est enfermé dans cette chambre avec Paul Sheldon, on a l'impression d'être à sa place et on étouffe. L'écriture de Stephen King est violente et percutante. La construction de ce roman est magistrale : l'horreur monte en puissance, s'intensifie de page en page et je pense que Paul Barge a très bien fait ressortir cette impression de malaise.

 

 Si j'ai eu beaucoup de mal, au début, à écouter ce roman par manque d'habitude, j'ai fini par trouver comment l'apprécier à sa juste valeur, en prenant mon temps, en écoutant par petites doses. C'est une façon de lire qui ne me déplait pas et je compte m'y remettre très prochainement. Je pense continuer avec des livres un peu moins longs ou que je connais déjà car il faut, à mon avis, un petit temps d'adaptation pour changer ses habitudes de lecture.  Je remercie les éditions Thélème ainsi que Les Agents littéraires pour cette découverte.

 

 

CaptureTitreNB1.png

theleme1.gif

quatreetoiles

Voir les commentaires

2011-07-11T10:02:00+02:00

Mes rêves - Xavier Deneux

Publié par MyaRosa

Mes rêves

de Xavier Deneux

9782848015958FS.gif

Genre(s) : Album jeunesse - Livre cartonné

Edition / Collection : Tourbillon / Blanc noir

Date de parution : 26 mai 2011

Nombre de pages : 18

Prix : 11,50€

 

Présentation de l'éditeur : Après le succès de Mes animaux et de Mon cirque Xavier Deneux poursuit son exploration du blanc et du noir avec cet imagier onirique sur le thème de la nuit et de l’imaginaire. De belles surprises graphiques autour de la lumière et des formes. Une illustration au trait poétique et délicat. Une petite merveille ! L’enfant ne verra pas les mêmes silhouettes en plein jour et dans l’obscurité. Caché sous la couette Il verra apparaître la Lune des lucioles des étoiles une fenêtre éclairée.

 

**

 

 Mes rêves de Xavier Deneux est un livre magnifique, étonnant, une invitation au rêve et aux voyages dans l'imaginaire. Je suis totalement conquise ! Tout d'abord, l'objet livre est d'une grande qualité. Les pages sont en carton épais, faciles à manipuler et bien solides. Les contrastes en noir et blanc sont parfaits pour la vision encore fragile des tout-petits qui distingue plus facilement les contrastes forts. Les illustrations sont superbes, le rouge et l'argenté viennent s'ajouter au noir et blanc et apportent un petit côté féérique et magique au livre. Les enfants se reconnaitront forcément dans les rêves évoqués : voler dans le ciel sur un oiseau ou sur un tapis volant, être un chevalier ou une princesse, parler aux baleines, faire du tobogan sur un éléphant,... Il y en a pour tous les goûts, des rêves classiques aux plus farfelus pour un livre amusant et enchanteur. Mais ce n'est pas tout ! Une fois dans le noir, surprise... aux sublimes illustrations viennent s'ajouter d'autres dessins (le livre doit avoir été exposé à la lumière au préalable).

 

  J'ai déjà entendu des gens dire "Oh, un livre en noir et blanc pour un enfant, ce n'est pas très gai", mais détrompez-vous ! Comme je l'ai dit plus haut pour les jeunes enfants c'est plus facile de distinguer ce genre de dessins et puis ce livre n'a vraiment rien de triste. Je trouve qu'au contraire il a un côté rassurant. Car la nuit c'est le noir mais c'est aussi les rêves, l'imaginaire, le moment des histoires, l'heure où tout est possible. C'est le livre idéal pour les enfants qui ont peur du noir, un livre adorable, magique et surprenant qui fera, à coup sûr, rêver petits et grands. C'est mon plus gros coup de coeur de cette année dans la catégorie livres pour les tout-petits. Un livre à offrir sans hésiter, succès garanti ! Il est conseillé à partir de deux ans, mais Maé qui n'a que six mois est déjà très sensible à ce genre de contrastes et ce petit livre a l'air de beaucoup lui plaire. Je remercie les éditions Tourbillon pour cette magnifique découverte. N'hésitez-pas à aller jeter un oeil sur leur site internet (en cliquant sur le logo en bas de l'article) qui regorge de petits trésors de ce genre.

 

le-mec-de-la-tombe-da-cote.jpg

cinqetoiles

siteon0-130x51.gif

 

Leiloona aussi est sous le charme : son avis ici


Voir les commentaires

2011-07-10T10:45:00+02:00

L'Accident - Agnès Aziza

Publié par MyaRosa

L'Accident

de Agnès Aziza

couv70863476.jpg

Genre(s) : Roman francophone - Jeunesse - Drame

Edition / Collection : Gründ / Gründ Romans

Date de parution : 3 mars 2011

Nombre de pages : 53

Prix : 5,90€

 

L'histoire : Aujourd'hui j'ai quinze ans trois jours et vingt heures comme mon frère le jour de l'accident.


Ça parle de la mort et les adultes ne veulent jamais en parler. 

Un roman qui parle aussi de la vie. Un roman qui parle aussi de l'amour. Un roman bouleversant.

 

**

 

 L'Accident est un roman très court, moins de soixante pages, mais il n'en est pas moins marquant. L'auteure arrive avec beaucoup de sensibilité et de justesse à nous émouvoir. L'histoire n'a pourtant rien d'original, les mots utilisés sont simples, il n'y a pas de surprise, et pourtant, j'ai lu ce livre avec le ventre noué et le coeur lourd. On est projeté de plein fouet dans cette histoire qui commence bien mais qui, on le sait, finira mal...

 

 Tout commence tranquillement, une famille comme beaucoup d'autres, un petit déjeuner, des discussions, des projets pour le lendemain, des chamailleries de frères et soeurs, la routine quoi... Mais un terrible accident vient gâcher cette belle matinée ensoleillée et changer à jamais la vie de chacun...

 

 J'ai rarement autant pleuré à la lecture d'un livre, rarement ressenti des émotions si fortes en si peu de pages. Je n'arrive pas à me l'expliquer, j'ai lu beaucoup d'histoires comme celle-ci, souvent plus étoffées, mais ici ni fioritures, ni faux semblants, juste les faits racontés par la soeur, ses émotions, ses sentiments. Ce livre m'a bouleversée. J'en ai encore les larmes aux yeux... Un livre dur mais qui parle de la vie et de la mort d'une façon "vraie". Je ne sais pas comment le dire autrement, c'est tellement réaliste, tellement crédible. Cette famille pourrait être n'importe laquelle... Une lecture difficile mais qui parle merveilleusement de la tristesse, du deuil, de l'amour mais aussi de l'espoir car il faut bien apprendre un jour où l'autre, même si c'est difficile à accepter, que la mort fait aussi partie de la vie. Une belle leçon de vie.

 

cinqetoiles

sticker-ma-grande-fee-coeur-fuschia-635584.jpg

 

 


Voir les commentaires

2011-07-07T14:07:00+02:00

Cuisine et correspondance

Publié par MyaRosa

Cuisine & correspondance

Une amitié en 82 recettes

( The Recipe Club, a tale of food and friendship )

de Nancy Garfinkel et Andrea Israel

couv55012445

Genre(s) : Roman étranger contemporain- Roman épistolaire

Editeur : Fleuve noir

Date de parution : 14 avril 2011

Nombre de pages : 349

Prix : 18€

 

L'histoire : Lilly et Val, c'est un peu le jour et la nuit, et pourtant les deux femmes sont amies depuis l'enfance. Leur point commun? Leur passion pour la cuisine. A l'âge de 7 ans, elles ont d'ailleurs fondé un petit club de recettes très fermé, qui n'a jamais compté...qu'elles deux!
Ensemble elles ont grandi, mûri, partageant tout, leurs craintes, leurs désirs, leurs secrets, leurs fous rires et leurs meilleures réalisations culinaires. Aujourd'hui, à 40 ans passés, alors qu'un stupide malentendu a mis fin à leur belle complicité, elles essaient timidement de renouer.
Entre leurs premières lettres et leurs derniers e-mails, leurs plumes et leurs recettes se sont affinées. Au fil des pages on se régale donc de leurs expériences de vie, et de leurs petits plats aux noms savoureux. Mais à mesure que les souvenirs refont surface, une découverte bouleversante manque de les séparer une nouvelle fois...

 

**

 

 J'aime beaucoup les romans épistolaires et j'adore cuisiner, c'est donc tout naturellement que je me suis tournée vers ce livre. Il m'est déjà arrivé de croiser quelques recettes dans des romans, notamment dans le livre de Fannie Flag "Un Lieu béni" que j'avais adoré, et c'est un petit bonus que j'apprécie beaucoup. J'ai découvert l'existence de ce roman il y a seulement quelques jours et je l'ai immédiatemment commandé. Aussitôt reçu, aussitôt lu ! En voilà au moins un qui n'aura pas fait long feu dans ma PAL ! :D Bon alors, et sinon, mis à part tout ce blabla, qu'est ce que j'en ai pensé ?

 

 Sans grande surprise, j'ai adoré ! Je me suis plongée avec bonheur dans cette magnifique histoire pleine de gourmandise. On suit principalement deux personnages, Val et Lilly pendant une grande partie de leur vie. Ces deux petites filles, bien que très différentes, sont les meilleures amies du monde. Val est sérieuse, brillante, timide et pleine de projets. Lilly est excentrique, populaire, et rêve de devenir chanteuse. La seule chose qu'elles ont en commun est leur passion pour la cuisine. Alors elles décident de fonder un club, juste toutes les deux, et de s'échanger des recettes régulièrement en plus des lettres qu'elles s'écrivaient déjà. Elles se confient, on les suit, on les voit grandir, évoluer, faire des erreurs, apprendre. On suit leurs premières disputes, leurs premiers émois, leurs premières peines de coeur, leurs rêves, les grands moments de leurs vies. Les recettes qu'elles partagent portent le nom de leurs états d'âmes ou des souvenirs qu'elles évoquent : Cake aux courgettes "Mieux-vaut-tard-que-jamais", Bisous caramel-amandes "premier baiser", lasagnes "peines de coeur", amertume verte au citron aigre, flocons d'avoine "spécial résidence universitaire",... Il y en a pour tous les goûts, des recettes simples et classiques aux recettes plus difficiles et originales. Je vais m'amuser à en tester quelques unes car certaines m'ont vraiment donné faim.

 

 J'ai aimé partager la vie de ces deux femmes même si parfois j'ai eu envie de les bousculer ou de jeter le livre par la fenêtre. Leurs mots de petites filles m'ont fait rire, leurs querelles d'adolescentes m'ont fait sourire et leurs lettres d'adultes m'ont fait de la peine. Tout n'est pas rose dans ce livre, elles ont toutes les deux des familles très spéciales, ne sont pas d'accord sur de nombreux sujets et se font souvent beaucoup de mal, mais malgré tout c'est une très belle histoire d'amitié. J'ai beaucoup aimé ce livre et sa construction. Les recettes ne sont pas là pour meubler, elles apportent vraiment un petit plus à l'histoire et sont toujours en relation avec ce que les deux personnages vivent. En plus des lettres, il y a une partie écrite "normalement" ainsi que d'autres formes de correspondance : des invitations, des articles de journaux, et quelques petites surprises...  C'est un livre qui m'a fait rire, sourire, presque pleurer et qui m'a parfois agacé, mais c'est justement ce qui m'a plu. J'aime ressentir de nombreuses émotions quand je lis, ne pas rester en dehors de l'histoire, avoir l'impression d'être en plein dedans, de la vivre, et c'est exactement ce que m'a apporté ce livre. Je ne peux que vous conseiller cette lecture divertissante, amusante et pleine d'amour. Des lectures comme celle-ci, il m'en faudrait plus souvent. Si vous avez des titres à me conseiller, je suis preneuse !

 

i-love-new-york.gif

cinqetoiles.jpg

 

" Mon chemin de lumière sera pavé de pralines aux cacahuètes."

 

         the-recipe-club.jpg2.jpg

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog