Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2016-04-29T12:21:39+02:00

Mon livre pop-up : Le jardin

Publié par MyaRosa

Pop Up Garden

Fiona Watt & Alessandra Psacharopulo

10 pages, éditions Usborne, mai 2016

Quatrième de couverture :

Tourne les pages de ce livre joliment illustré pour découvrir tout ce qui vit dans le jardin.

 

Mon avis :

 

 Je vous avais promis quelques beaux albums sur le jardin pour compléter mes sélections de livres sur le printemps et j'ai déniché des tas de petits trésors que je suis impatiente de vous faire découvrir. On commence avec celui-ci qui a totalement ébloui ma petite fée de trois ans. Elle n'en revenait pas de voir les images sortir du livre et, comme moi, elle a vraiment été séduite par les illustrations de ce bel album pop-up. Alors, on commence notre petit tour dans le jardin ? Suivez-moi, c'est par ici !

 

 

 On commence d'abord par observer l'intégralité du jardin. Tout semble calme, mais il ne faut pas s'y fier. Ca grouille de vie, par ici ! On aperçoit une mare avec des poissons, un joli coin fleuri dans lequel s'abrite un petit lapin et des papillons. Au milieu, une petite cabane. Si on s'approche, on peut même apercevoir par la fenêtre les outils qu'elle renferme. Et puis, de l'autre côté, il y a un potager bien garni. On a envie de s'en approcher. Comme c'est joli !

 

 

 Lorsque l'on tourne les pages, on peut observer plus attentivement les différentes parties du jardin et on nous invite à compter des abeilles qui bourdonnent, à chercher un petit hérisson bien caché, à nommer les légumes qui poussent dans le potager ou bien les animaux qui nagent dans la mare. On observe les fleurs, les oiseaux, les insectes... C'est joli et les pop-up sont impressionnants et très réussis. Succès garanti auprès des petits !

 

 

En quelques mots :

Joli ! Un petit album mignon comme tout qui devrait impressionner les petits.

 

***

Promis, je reviens vers vous très vite avec d'autres livres sur le jardin. En attendant, vous trouverez mes sélections de livres sur le printemps ici, ici et ici. Bonne lecture !

 

Voir les commentaires

2016-04-29T08:56:00+02:00

Bulle et Bob dans la cuisine

Publié par MyaRosa

Natalie Tual & Ilya Green

32 pages, éditions Didier Jeunesse, mars 2016

Quatrième de couverture :

C'est mercredi, Bulle et Bob sont chez leur mamie Miette.
Dans le jardin, il pleut à grosses gouttes.

- Et si on faisait un gâteau ?
- Oh oui !

 

Mon avis :

 

 Après avoir eu un gros coup de coeur pour "Bulle et Bob au jardin", j'ai complètement craqué pour "Bulle et Bob dans la cuisine". Le livre que je vous présente aujourd'hui est la version poche, mais il existe aussi une version livre-disque paru en 2010 et dans laquelle on retrouve la délicieuse voix et les jolies chansons de Natalie Tual. Néanmoins, cette version poche ne démérite pas et nous offre un joli moment de tendresse et de douceur.

 

 

 Aujourd'hui, Bulle et Bob passent la journée chez leur mamie Miette - quel joli surnom ! La météo est capricieuse alors les enfants décident de préparer un gâteau. Mais comme souvent, ils ne sont pas d'accord : Bulle voudrait faire un crumble tandis que son frère a plus envie de préparer un gâteau au chocolat. Alors, pour mettre tout le monde d'accord, ils décident de préparer des petits biscuits avec des emporte-pièces. Ainsi, chacun pourra confectionner et décorer ses gâteaux.

 

 

 Ce que j'aime, dans l'univers de Bulle et Bob, c'est avant tout leur relation que je trouve aussi mignonne qu'authentique. Ils sont complices, s'entraident, mais se chamaillent beaucoup aussi et ne sont pas toujours d'accord. Une vraie relation frère-soeur, en somme ! On s'amuse de leurs échanges, des dialogues toujours tendres et drôles et de tout ce qu'ils partagent. J'aime aussi le fait que les adultes qui les entourent les laissent se débrouiller et découvrir les choses par eux-mêmes. Ils ne sont jamais loin et veillent au grain, mais n'interviennent que lorsque c'est nécessaire. Ils les laissent grandir et devenir autonomes, expérimenter, se tromper, réessayer encore, apprendre de leurs erreurs, etc... Ici, la grand-mère se fait discrète et n'intervient que lorsqu'il est question d'utiliser le four. Ca me fait penser à la pédagogie Montessori que j'aime beaucoup.

 

 

 Les mots sont tendres, délicieux, poétiques. Ils glissent sur la langue comme une friandise. Et puis, il y a le charme indéniable des illustrations pleines de malice et d'espièglerie. Que j'aime l'univers tendre et chaleureux de Bulle et Bob ! Ces enfants sont curieux, dégourdis, malicieux et très attachants. Ils s'intéressent à tout et on sent qu'ils ont beaucoup d'imagination et encore des tas de belles aventures qui les attendent. C'est un régal à chaque fois et encore un gros coup de coeur pour toute la famille ! On en veut encore !

 

 

En quelques mots :

Coup de coeur ! On adore !

Voir les commentaires

2016-04-29T07:39:57+02:00

Cherche et trouve sous la mer

Publié par MyaRosa

Under the Sea Picture Puzzle Book

Gareth Lucas & Kirsteen Robson

32 pages, éditions Usborne, mai 2016

Quatrième de couverture :

Au fil des pages joliment illustrées, les enfants pourront s'amuser à chercher et à compter tout un tas d'animaux marins et d'objets. Les dessins fourmillants de détails éveilleront aussi leur curiosité et leur imagination.

 

Mon avis :

 

 Je vous ai déjà parlé plusieurs fois des "cherche et trouve" de Gareth Lucas et Kirsteen Robson. Mes enfants et moi, on les adore ! En plus des superbes illustrations pétillantes et colorées qui représentent des tas d'animaux, il y a toujours des choses amusantes à chercher. C'est une activité intéressante et divertissante qu'on aime partager tous ensemble, blottis les uns contre les autres sur le canapé. En équipe, ça fonctionne bien et c'est surtout beaucoup plus drôle. Et puis, il y en a toujours un qui voit quelque chose que les autres n'ont pas vu.

 

 

 Dans ce tout nouveau livre, nous partons en expédition... sous la mer ! Quelle aventure ! Poissons multicolores, crabes, pieuvres, tortues de mer, phoques, ours polaires, manchots, étoiles de mer, hippocampes, requins, méduses, dauphins, coquillages et baleines se partagent la vedette et les décors sont absolument superbes. Il y a des centaines d'animaux à observer et on se demande toujours ce que la page suivante nous réserve. Il y a aussi des sous-marins, des bateaux échoués, des objets et des trésors oubliés...

 

 

 Parmi toutes les choses amusantes à chercher, on trouve notamment une pieuvre portant des chaussettes, un poisson avec des lunettes de natation, un poisson qui se prend pour un pirate et une tortue qui se prend pour un super-héros, un requin avec des lunettes de soleil, un message dans une bouteille, un poisson coiffé d'un diadème, une tortue qui joue de la guitare, une pieuvre qui mange des nouilles chinoises, un poisson qui étend son linge, une tortue qui fait des bulles de savon, et des tas d'autres choses encore. Il y a aussi des choses identiques à retrouver, des objets à compter, des choses qui se ressemblent à différencier, etc... C'est drôle et amusant.

 

 

En quelques mots :

Un ouvrage très joliment illustré avec des tas de choses amusantes à observer et à trouver.

 

A découvrir aussi :

Cherche et trouve les animaux

Cherche et trouve à la ferme

Mon premier livre de choses à trouver : à la maison

 

Voir les commentaires

2016-04-27T14:23:06+02:00

Susan Hopper, tome 1 : Le parfum perdu

Publié par MyaRosa

Anne Plichota & Cendrine Wolf

387 pages, XO éditions, mars 2013

L'histoire :

Et si vos cauchemars prenaient vie ?

Un manoir en Écosse… Susan n’en revient pas. Du haut de ses quatorze ans, elle savoure pour la première fois le confort d’un grand lit moelleux dans une chambre bien à elle. Et cela, grâce aux Hopper qui viennent de l’adopter.

Soudain, ce n’est plus la douceur du drap qu’elle sent sous ses orteils, mais un sol rocailleux et froid. Une brise glacée lui caresse les joues. En ouvrant les yeux, elle distingue une statue qui se découpe dans le brouillard. À ses pieds, les pierres tombales s’étendent à perte de vue. Un cimetière. Elle se trouve en plein milieu d’un cimetière. Et des tombes s’échappent lentement une ombre, puis une autre, et une autre encore…

Un rêve. Ce ne peut être qu’un rêve.

Mais si ce n’était pas le cas ?

Si la malédiction qui pèse sur Susan depuis sa naissance l’avait finalement rattrapée ?

 

Mon avis :

 

 Susan était toute jeune lorsqu'elle a perdu ses deux parents dans l'incendie de leur maison. Tellement jeune qu'elle n'a pas de souvenirs d'eux, si ce n'est une odeur qu'elle cherche en vain à retrouver. Après des années passées à errer dans un orphelinat et à changer fréquemment de familles d'accueil, Susan, quinze ans, est irrésistiblement attirée par la famille Hopper. Elle ne sait pas vraiment pourquoi, mais elle veut à tout prix intégrer cette famille. Quelque chose l'attend près d'eux, elle en est certaine. C'est ainsi que la petite orpheline solitaire se retrouve chez les Hopper, dans un très vieux manoir écossais chargé d'histoires et de secrets, dans une famille un peu particulière puisqu'elle est composée d'un ado qui, à cause de sa maladie, doit se protéger en permanence des rayons du soleil, d'un père gentil mais peu présent, d'une mère austère, d'un grand-père un peu fou qu'on tient à l'écart du manoir et de... Georgette. Ah Georgette, je préfère ne rien dire sur elle et vous laisser la découvrir...  Au fil des jours, Susan apprend à les connaître et s'ouvre peu à peu, mais malheureusement il semblerait qu'elle ne soit pas tout à fait en sécurité là-bas...

 

C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai dévoré ce premier tome des aventures de Susan Hopper. Le roman démarre très fort avec beaucoup de mystères et un prologue qui fait froid dans le dos. On se demande vraiment ce qui nous attend. J'ai adoré les personnages et ce qui m'a beaucoup plu, c'est qu'on a du mal à les cerner. On ne sait pas à qui faire confiance, on se demande qui a le plus de secrets, qui est dangereux et qui est bienveillant. On n'a pas vraiment de certitudes et c'est aussi déstabilisant que grisant. Il en va de même pour le domaine des Hopper qui est aussi fascinant qu'inquiétant avec sa superbe roseraie, son lac sombre, sa forêt mystérieuse, son potager luxuriant, ses domestiques, ses parquets qui grincent et ses pièces immenses chargées de meubles anciens et de souvenirs. On a envie d'en explorer chaque recoin et en même temps, on ne se sent pas tout à fait rassuré là-bas...

 

 L'histoire m'a beaucoup plu. Je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi sombre et effrayant et je me suis régalée ! Pour tout vous dire, j'ai tellement aimé que je n'ai pas attendu plus longtemps avant de me plonger dans le second tome qui vient juste de sortir. J'en ai d'ailleurs déjà dévoré un tiers et ça me plaît toujours autant. Si vous aimez les histoires mystérieuses, effrayantes et cauchemardesques avec des lieux chargés d'histoires et de secrets, des morts qui ne le sont pas vraiment et de terribles malédictions, vous allez être servis ! C'est un roman qui se dévore et qu'on n'a pas du tout envie de reposer. J'ai adoré !

 

En quelques mots :

Un roman sombre, effrayant et très addictif. J'ai adoré !

 

 

Voir les commentaires

2016-04-26T18:38:48+02:00

Barri joue au parc

Publié par MyaRosa

Marc Clamens

10 pages, Hatier Jeunesse, avril 2016, dès 12 mois

Quatrième de couverture :

Barri adore jouer au parc. Peux-tu pousser la balançoire et le faire glisser sur le toboggan ? Un livre animé rigolo et astucieux qui enchantera les tout-petits.

 

Mon avis :

 

 Barri est un petit personnage que mes enfants aiment beaucoup et qu'ils sont toujours ravis de retrouver dans de nouvelles aventures qui évoquent le quotidien. Cette fois, c'est au parc qu'ils accompagnent le jeune éléphant. Grâce aux tirettes présentes sur presque toutes les doubles-pages, ils peuvent aider Barri à enfiler son manteau, à jouer à cache-cache dans les structures de l'aire de jeu, à faire de jolis châteaux de sable, à faire de la balançoire ou bien à glisser du haut du toboggan. C'est amusant et très ludique.

 

 

 Le livre est très bien conçu. Les pages sont cartonnées et très épaisses avec des bords arrondis. Les tirettes sont bien solides et peuvent être manipulées sans problème par des petites mains. Les enfants aiment beaucoup les livres dans lesquels ils peuvent se retrouver, identifier des choses qu'ils connaissent ou qu'ils font eux aussi et cette petite collection est particulièrement réussie. J'aime toutes ces couleurs et le graphisme géométrique que l'on retrouve à chaque fois. Chez nous, on adore Barri ! Et vous, vous connaissez ?

 

 

En quelques mots :

Un bel album cartonné que les petits vont adorer regarder et manipuler.

 

Voir les commentaires

2016-04-25T19:59:24+02:00

Sorties poche à ne pas manquer #137

Publié par MyaRosa

L'île aux mille couleurs

Tamara McKinley

4 mai 2016

Angleterre, 1920. Loulou Pearson, jeune sculptrice originaire de Tasmanie, partage sa vie entre la propriété du Sussex de sa grand-tante Clarice – sa protectrice – et son atelier londonien. Un avenir en or lui semble promis. Ne prépare-t-elle pas une exposition dans une galerie en vue ?
C’est alors qu’un événement vient bouleverser sa vie. Loulou apprend qu’un mystérieux donateur lui a légué un cheval de course. La surprise passée, elle décide d’embarquer pour sa Tasmanie natale, cette île aux mille couleurs, afin de prendre possession de son héritage.
Mais ce retour aux sources annonce des retrouvailles houleuses avec une mère qui l’a autrefois rejetée. Et puis, des secrets de famille pourraient bientôt refaire surface. L’occasion pour Loulou de savoir, enfin, qui elle est vraiment ?

 

Ailleurs, plus loin

Amy Bloom

17 juin 2016

1924. Fuyant la Russie après le massacre de sa famille lors d'un pogrom, Lilian Leyb, vingt-deux ans, débarque à New York.
Elle loue un demi-matelas dans un appartement surpeuplé et pouilleux du Lower East Side, souffle un travail de couturière dans un théâtre yiddish à une file de candidates, et, brûlant d'apprendre l'anglais, se récite des litanies de synonymes (petit ami : soupirant, jules, roméo), tirés du thésaurus offert par son ami Yaakov, tailleur, acteur, dramaturge – et Pygmalion. Mais le jour où Lilian découvre que sa fille, Sophie, serait encore en vie quelque part en Sibérie, elle n'a plus qu'une obsession : la retrouver. Elle part, une carte de l'Ouest américain cousue dans son manteau, pour un périple qui commence dans un réduit du train express de Chicago. Et le conte traditionnel de l'immigrant va se métamorphoser en aventure d'exil, des bas-fonds du Jazz District de Seattle jusqu'au sauvage Alaska et au Yukon des trappeurs...

 

L'Orangeraie

Larry Tremblay

19 mai 2016

«Quand Amed pleure, Aziz pleure aussi. Quand Aziz rit, Amed rit aussi.»
Ces frères jumeaux auraient pu vivre paisiblement à l'ombre des orangers. Mais un obus traverse le ciel, tuant leurs grands-parents. La guerre s'empare de leur enfance et sépare leurs destins. Amed, à moins que ce ne soit Aziz, devra consentir au plus grand des sacrifices.

 

Indulgences

Jean-Pierre Bours

26 mai 2016

Dans une Allemagne entre Moyen Âge et Renaissance, dans un monde que se disputent la peste et la lèpre, la famine et la guerre, deux femmes se battent pour accomplir leur destin. Au crépuscule du Moyen Âge, au coeur de la forêt saxonne, une jeune femme abandonne son enfant avant d'être rattrapée par les gardes du seigneur de Magdeburg qui l'accuse de sorcellerie. Depuis la " Hexenturm (la tour des sorcières) " et ses fantômes avilissants, elle va choisir d'assurer seule sa défense. Quinze ans plus tard, alors que les premiers feux de la Renaissance et de la Réforme commencent à briller sur Wittenberg, Gretchen – qu'immortalisera Goethe trois siècles plus tard – ne sait pas encore que la quête de son identité l'amènera à croiser ceux qui sont en train d'écrire l'histoire, qu'il s'agisse de Luther, Cranach ou du très mystérieux docteur Faust. Quel lien unit ces deux femmes ? Quel secret les rapproche ? La Renaissance que découvre Gretchen et le Moyen Âge dans lequel se débat Eva sont-elles des périodes si distinctes ? La lumière a-t-elle vraiment succédé à l'ombre ? Et le bien au mal ?

 

Un sari couleur de boue

Kashmira Sheth

13 avril 2016

Leela a été fiancée à deux ans, mariée à neuf. À treize ans elle s'apprête à s'installer dans sa belle-famille quand son mari, mordu par un serpent venimeux, meurt de ses blessures. Dans l'Inde des années 1920, il y a pire que d'être un intouchable. C'est être une veuve. Leela va devenir une morte vivante. Rester cloîtrée pendant un an. Ôter tous ses bijoux, se raser la tête et ne plus porter qu'un sari spécial couleur de boue. Elle ne devra jamais se remarier. Partout où elle passera, elle portera malheur. Elle est au désespoir. Heureusement, Leela peut compter sur quelques alliés : Kanubhai, son frère aîné, qui a promis de revenir l'aider ; Saviben, sa directrice d'école, qui est décidée à lui donner des cours à domicile. Ainsi que Gandhiji, un drôle de bonhomme qui prend fait et cause pour les paysans, les tisserands et tous les opprimés. D'ailleurs, celui-ci commence à bousculer les traditions et les consciences dans tout le pays...

 

Ces très chers voisins

Eliane Garillon

4 mai 2016

Pétronille Pignon vient de fêter ses 47 ans. Vieille fille, elle habite seule à Paris, dans un bel appartement du 16e arrondissement. Sa famille ? Des quémandeurs qui n’en veulent qu’à son argent. Ses connaissances ? Des râleurs. Ses voisins ? Des personnes infréquentables. Bref, le niveau de tolérance de Pétronille Pignon est proche de zéro. Surtout, elle n’a besoin de personne pour se gâcher la vie ! Mais le coup bas est venu d'en haut, c’est-à-dire des chambres de bonnes. Imaginez que dans son immeuble se sont installés une jeune Américaine et… un Mexicain. Un Mexicain !! Le pire, c’est que ces très chers voisins vont changer la vie de Pétronille, pour son malheur. Ou son bonheur ?

 

Rebecca

Daphné du Maurier

11 mai 2016

Un manoir majestueux : Manderley. Un an après sa mort, le charme noir de l’ancienne propriétaire, Rebecca de Winter, hante encore le domaine et ses habitants. La nouvelle épouse, jeune et timide,  de Maxim de Winter pourra-t-elle échapper à cette ombre, à son souvenir ?
Immortalisé au cinéma par Hitchcock en 1940, le chef-d’œuvre de Daphné du Maurier a fasciné plus de trente millions de lecteurs à travers le monde. Il fait aujourd’hui l’objet d’une traduction inédite qui a su restituer toute la puissance d'évocation du texte originel et en révéler la noirceur.

 

La Fille au revolver

Amy Stewart

4 mai 2016

Constance Kopp ne correspond à aucun moule. Elle surpasse en taille la plupart des hommes, ne trouve aucun intérêt dans le mariage ou les affaires domestiques, et a été isolée du monde depuis qu'un secret de famille l'a reléguée, elle et ses deux sœurs, dans la clandestinité. Un jour, le propriétaire d'une fabrique de soie, belliqueux et puissant, renverse leur carrosse au volant de son automobile... Et ce qui n'aurait dû être qu'un banal litige se transforme en une bataille rangée avec une bande de voyous habitués au chantage et à l'intimidation. Mais elle pourra compter sur l'aide d'un shérif progressiste qui, dans l'Amérique puritaine de ce début de siècle, n'hésitera pas à lui confier un revolver et une étoile.

 

La Moisson des innocents

Dan Waddell

2 mars 2016

Ils furent deux enfants assassins, condamnés pour avoir battu à mort un vieil homme sans défense. Deux garçons maudits qui ont purgé leur peine et se construisent une vie d'adulte sous une nouvelle identité. Mais un justicier a retrouvé leur trace… L'inspecteur Foster revient sur la scène du passé, qui est non seulement celle du crime mais celle de ses propres souvenirs. Et Dan Waddell débrouille avec une habileté machiavélique l'écheveau des souvenirs.

 

La maison des belles personnes

Gabriel Rolon

2 juin 2016

Dans un Buenos Aires rongé par la corruption des puissants, une enquête menée tambour battant par Pablo Rouviot, un psychanalyste aux méthodes peu orthodoxes. Meurtre, passions, secrets, drames familiaux et politique se mêlent dans ce thriller sulfureux d’un nouveau genre.

 

Manderley for ever

Tatiana de Rosnay

11 mai 2016

Je l’ai décrite comme si je la filmais, caméra à l’épaule, afin que mes lecteurs comprennent d’emblée qui elle était. J’ai décrypté ses livres, sa voix, son regard, sa façon de marcher, son rire. J’ai écouté ses enfants, ses petits-enfants. Autour des maisons qu’elle aimait avec passion, j’ai dressé le portrait d’une écrivaine atypique et envoûtante, méprisée des critiques parce qu’elle vendait des millions de livres. Son univers macabre et fascinant a engendré une œuvre complexe, étonnamment noire, à l’opposé de l’étiquette « eau de rose » qui lui fut si injustement attribuée.
Ce livre se lit comme un roman, mais je n’ai rien inventé. Tout y est vrai.
C’est le roman d’une vie.

 

Le Testament de Marie

Colm Toibin

18 août 2016

"Mon fils s'était laissé capturer. Au cours des heures que j'ai passées dans cette maison avec ses disciples, j'ai bien vu que, pour eux, c'était dans l'ordre des choses. Son arrestation faisait partie des étapes nécessaires de la grande délivrance qui surviendrait dans le monde. J'ai failli leur demander si cette délivrance signifiait qu'il ne serait pas crucifié, mais libéré au contraire. Je me suis ravisée. Tous ces gens ne parlaient que par énigmes, et j'ai compris qu'aucune de mes questions ne recevrait de réponse claire. J'étais revenue dans le monde des idiots, des bègues, des contorsionnés et des malcontents."
Ils sont deux à la surveiller, à l'interroger pour lui faire dire ce qu'elle n'a pas vu. Ils dressent de son fils un portrait dans lequel elle ne le reconnaît pas, et veulent bâtir autour de sa crucifixion une légende qu'elle refuse. Seule, elle tente de s'opposer au mythe que les anciens compagnons de son fils sont en train de forger.

 

Lignes de fuite

Val McDermid

11 mai 2016

Stephanie Harker franchit les contrôles de sécurité à l'aéroport quand elle voit son fils, devant elle, se faire embarquer par un homme en uniforme. Prise de panique, elle sonne l'alerte. Mais les autorités n'ayant pas assisté à la scène la pensent folle et le fuyard a du temps pour s'éloigner. Alors que Stephanie raconte sa version des faits au FBI, il devient évident que cette histoire est bien plus complexe qu'il n'y paraît. Pourquoi quelqu'un voudrait kidnapper Jimmy ? Par quels moyens Stephanie peut-elle le faire revenir ?

 

Treize

Seth Patrick

9 juin 2016

Le temps des Revivers est arrivé. Les Revivers, ce sont ces hommes et ces femmes capables, d'un simple contact tactile, de ramener brièvement les morts à la vie – pour leur permettre de faire leurs adieux à leurs proches, par exemple, ou, dans les cas les plus radicaux, de révéler à la police l'identité de leur assassin. Modeste et introverti, Jonah Miller est l'un des Revivers les plus talentueux au monde. L'un de plus tourmentés, également. Et ce qui vient de lui arriver n'est pas pour le réconforter : lors d'une séance d'interrogatoire menée auprès d'une jeune femme sauvagement assassinée, Jonah a eu l'impression qu'une présence menaçante était tapie de l'autre côté, du côté des morts. Sensation uniquement due au stress ? Jonah n'en est pas certain. Lorsque Daniel Harker, l'homme qui a révélé au monde l'existence des Revivers et de l'organisation Baseline censée exploiter leurs compétences, est assassiné, Jonah est chargé d'élucider les causes de ce nouveau meurtre. Petit à petit, il réalise que les pouvoirs dont il est dépositaire le dépassent. Bientôt, tout ce qu'il tenait pour vrai s'effondre, tandis que se dessinent les contours d'une sinistre conspiration.

 

Wonderland

Gilda Piersanti

12 mai 2016

Un camion traverse le bois d’Aston Hill, en Angleterre. Cristina, confortablement installée dans la cabine, accompagne des tableaux qui retournent en Italie après avoir été exposés à Oxford. C’est le mois d’août, la soirée est douce, la route est libre et les chauffeurs discutent tranquillement de foot. Cristina s’endort. Elle se réveillera en butte à une réalité qu’elle n’aurait pu imaginer, même dans ses pires cauchemars.
L’inspecteur principal de la brigade criminelle de Rome, Mariella De Luca, invitée à Oxford par ses collègues britanniques, est appelée à la rescousse car le chief inspector Mark Farrell doit faire face à une scène de crime incompréhensible : le camion transportant les œuvres d’art a été retrouvé immobilisé à la lisière du bois, les deux chauffeurs ont été assassinés, pourtant aucun tableau n’a été dérobé. Cristina, elle, a disparu.
Le compte à rebours est en marche pour la retrouver, mais Mariella De Luca est rappelée d’urgence à Rome sur une autre affaire de disparition, hypermédiatisée, qui bouleverse l’Italie. Car celle qu’on appelle déjà « la petite Barbie » n’a que douze ans et elle s’est volatilisée en plein cœur de Rome, à deux pas de chez elle, sur un chemin qu’elle emprunte tous les jours.
Très vite, Mariella se retrouve plongée dans l’univers des réseaux sociaux, où le désir de raconter sa vie semble, pour tant d’adolescents, tellement plus fort que celui de la vivre. Et si elle n’oublie pas l’enquête anglaise, elle sait qu’il lui faut progresser rapidement dans ce « monde merveilleux » où règne dangereusement la confusion entre vie réelle et vie virtuelle, car les meurtriers ne tuent pas sur la toile, mais dans la vraie vie.

 

Soleil brisé

M.O. Walsh

4 mai 2016

À Bâton-Rouge, en Louisiane, la vie est paisible en cet été 1989. Le lycée est fini et le narrateur, quatorze ans, va enfin pouvoir passer ses journées à observer Lindy Simpson, sa jolie voisine d’en face – d’un an son aînée – à qui il voue une passion obsessionnelle depuis son enfance.
Jusqu’à ce soir terrible où tout bascule. Lindy est victime d’une agression brutale en rentrant chez elle. Elle ne reconnaît pas son violeur et la police ne trouvera jamais le coupable. Par qui Lindy a-t-elle été agressée dans ce quartier familial si paisible ? Pourquoi, soudain, certains des habitants ont-ils des choses à cacher ? Et pourquoi le narrateur, trente ans plus tard, raconte-t-il cette histoire avec un sentiment de culpabilité ?

 

La Femme d'en haut

Claire Messud

17 mars 2016

Nora ressemble à votre voisine du dessus, celle qui vous sourit chaleureusement dans l’escalier mais dont vous ignorez tout. Lorsque la belle Sirena, accompagnée de son mari et de son fils, fait irruption dans son existence d’institutrice dévouée, elle réveille un flot de sentiments longtemps réprimés. Mais échappe-t-on réellement au statut de femme de second plan ? Claire Messud brise avec acidité le mythe de la femme sans histoires, pour la révéler grinçante et en colère, habitée d’espoirs fous et, inévitablement, de fracassantes désillusions.

 

Les Batailles d'Hastings

Eric Haviland

11 mai 2016

"Espèce d'idiote ! Pourquoi tu m'as fait ce coup-là ? Pourquoi ? Je ne t'aimais pas beaucoup, d'ailleurs personne ne t'aimait. Alors pourquoi moi ? Pour que je n'oublie jamais ce que j'ai vu quand j'ai ouvert la porte de notre chambre au Collège d'Hastings ? Tu avais pourtant l'air heureuse, l'autre jour au match de rugby et puis après au pub. Tu étais presque jolie, j'étais même jalouse.
Tu m'emmerdes, Cynthia, et je ne savais pas qu'on pouvait avoir tant de chagrin."
 Éric Haviland explore avec beaucoup de délicatesse le moment si fugace et pourtant si crucial où un événement dramatique fait basculer une adolescente dans l'âge adulte.

 

Pour voir + de sorties, cliquez ici.

 

Voir les commentaires

2016-04-25T12:38:22+02:00

Le roi, c'est moi !

Publié par MyaRosa

The King Cat - Marta Altés

32 pages, éditions Circonflexe, février 2016

L'histoire :

La vie d'un chat n'est pas toujours facile.

Un jour, on est le roi de la maison et subitement, tout change...

 

Mon avis :

 

 Un gros matou se prélasse jour après jour et règne en maître dans son foyer jusqu'à ce que l'arrivée d'un chien vienne tout bouleverser... Le chat n'a aucune envie de revoir ses règles et ses rituels et il ne comprend pas que personne ne lui demande son avis. Après tout, le roi, c'est lui ! Il trouve ce nouvel arrivant agaçant, étrange, stupide et carrément dégoûtant ! Ce chien a une façon de vivre vraiment bizarre. Heureusement, au bout de quelque temps, tout semble rentrer dans l'ordre et les habitudes reprennent, comme avant. Comme avant, vraiment ?

 

 

 Cet album m'a beaucoup plu. L'histoire est amusante et les illustrations sont vraiment très drôles. J'ai adoré découvrir le quotidien bien tranquille du chat et les changements qui s'opèrent dès l'arrivée du chien. C'est très réaliste et les personnages sont très expressifs. La fin est mignonne et a beaucoup plu à mes enfants. Voilà une belle façon de parler du "vivre ensemble" et des compromis nécessaires à une cohabitation, des bouleversements provoqués par l'arrivée d'un nouvel habitant dans une maison ainsi que d'amitié et de différence.

 

 

En quelques mots :

Un album amusant et très drôle !

 

Voir les commentaires

2016-04-25T12:12:17+02:00

Le monde de Raju

Publié par MyaRosa

Soon - Timothy Knapman & Patrick Benson

40 pages, éditions Circonflexe, janvier 2016

L'histoire :

Un matin, très tôt, Raju l'éléphanteau et sa maman quittent leur forêt natale et se mettent à marcher dans le froid et l'obscurité. « Quand pourrons-nous rentrer à la maison ? » demande Raju, fatigué. « Bientôt », lui répond sa maman. Raju découvre alors, petit à petit, que ce voyage en vaut vraiment la peine... Il va vivre une aventure inoubliable.

 

Mon avis :

 

 Lorsque l'on ouvre ce livre, on est tout de suite transporté ailleurs. L'Inde nous ouvre ses portes et l'on suit avec beaucoup de plaisir le périple de Raju, le petit éléphanteau, et de sa maman. On ne sait pas où ils vont, mais on sent tout de suite qu'une aventure inoubliable les attend. On s'amuse de cette impatience propre aux jeunes enfants dont fait preuve le petit Raju qui ne voit d'abord pas vraiment l'intérêt de cette aventure. Il préférerait rester tranquillement chez lui, là où tout lui est familier et rassurant. Mais il va découvrir, grâce à sa maman, que le monde est rempli de choses incroyables et qu'il faut oser sortir un peu des sentiers battus pour savourer pleinement la vie, la vraie.

 

 

 J'ai trouvé cette histoire très émouvante. Le petit Raju ne cesse de s'impatienter et demande sans arrêt à sa maman s'ils vont bientôt rentrer. Celle-ci reste toujours calme et patiente. On la sent amusée. Elle veut que son enfant découvre le monde, l'aventure, la liberté et se rende compte par lui-même de l'intérêt de ce voyage. Elle l'aide à grandir et le protège sans l'étouffer. Il va ainsi prendre peu à peu confiance en lui et devenir plus autonome. Lors de leur périple, ils vont devoir affronter quelques dangers, mais la maman reste toujours calme et rassurante. La fin est mignonne comme tout et m'a beaucoup plu. Les illustrations sont très belles et dépaysantes. J'ai beaucoup aimé cette lecture émouvante pleine de douceur et de tendresse.

 

 

En quelques mots :

Un album plein de douceur et de tendresse sur la découverte du monde et le fait de grandir.

 

Voir les commentaires

2016-04-25T09:31:16+02:00

Le Coeur en bataille, une histoire d'amour en 14

Publié par MyaRosa

Isabelle Wlodarczyk & Aline Pallaro

40 pages, éditions Oskar, mars 2016

L'histoire :

Ernest grandit au début du siècle dernier. Il tombe amoureux de la jolie Jasmine. Mais la guerre éclate et Ernest doit partir au front. Dans les tranchées, sous la mitraille, il pense encore et toujours à celle qu'il aime...

 

Mon avis :

 

 Les éditions Oskar lancent une nouvelle collection d'albums afin de faire découvrir certaines parties de l'Histoire aux plus jeunes. Chaque album de cette collection sera composé d'une histoire illustrée ainsi que d'un dossier documentaire faisant écho au récit et dans lequel on retrouvera des explications ainsi que des documents d'archives classés par thématiques. Quelle excellente idée !

 

 "Le Coeur en bataille" nous raconte une belle histoire d'amour durant la Grande Guerre. Ernest et Jasmine ne sont que des enfants lorsqu'ils se rencontrent et tombent amoureux. Ils sont encore très jeunes lorsque Ernest est envoyé sur le front. Malgré les horreurs de la guerre, la peur, le sang et le bruit effroyable des coups de fusils, Ernest ne cessera jamais de croire et d'espérer un avenir meilleur loin de là, avec sa belle et douce Jasmine dont l'amour lui permet de tenir et d'affronter le pire.

 

 

 Cet album permet de parler avec les plus jeunes de la Grande Guerre et surtout de la vie en temps de guerre : de la mobilisation, des adieux avec la famille et les amis, du quotidien dans les tranchées et de la façon dont les poilus gardaient le contact avec leurs proches et l'espoir de rentrer un jour chez eux.

 

 

 Le dossier documentaire est très complet et permet une meilleure compréhension de cette partie de l'Histoire. On y découvrir de véritables documents de l'époque comme une affiche de mobilisation, des lettres et cartes postales, des photographies et tableaux, des dessins, des notes écrites par des poilus dans leurs carnets, etc... Il y a même des informations et anecdotes très intéressantes sur les fleurs de guerre, les colis envoyés aux poilus par leurs proches, les lettres d'amour et les échanges avec les marraines de guerre.

 

 

En quelques mots :

Une lecture intéressante et enrichissante qui permet de parler aux enfants de la Première Guerre Mondiale.

 

A découvrir aussi :

A la vie, à la mort

Le Secret de Tristan Sadler

Une Lettre de vous

 

Voir les commentaires

2016-04-25T08:21:20+02:00

Mon frère des arbres

Publié par MyaRosa

Didier Lévy (texte) & Laurent Corvaisier (illustrations)

40 pages, éditions Oskar, mars 2016

L'histoire :

"Dans les arbres,

je me suis construit une cabane.

Et dans les arbres,

je me suis trouvé un frère.

Un drôle de grand frère."

 

Mon avis :

 

 En 2014, j'ai eu un gros coup de coeur pour "L'indien dans la nuit blanche", un album très émouvant dans lequel il était question de différence, d'imaginaire, de la peur du noir et surtout de fraternité. C'est un album que je relis régulièrement avec mes enfants et toujours avec autant de plaisir. J'étais donc ravie de découvrir un autre album de l'auteur et de l'illustrateur de "L'indien dans la nuit blanche" sur les étagères de la librairie. Cette fois, il est question d''amitié. D'une amitié naturelle, spontanée et très émouvante entre un petit garçon et... un bonobo !

 

 

  Le petit garçon joue seul dans la forêt et décide de construire une cabane. Lorsqu'il revient le lendemain, la cabane n'est pas vide. Un très grand singe s'y est installé. Nullement impressionné, le petit garçon affirme : "C'est ma cabane !" mais le singe lui répond : "Peut-être [...] mais ta cabane, elle est dans ma forêt !". Après quelques hésitations, le singe et l'enfant décident de partager et le bonobo demande au garçon de lui apprendre à faire l'enfant. D'abord surpris, le petit garçon accepte. Sous nos yeux, une belle amitié et une complicité émouvante commencent à naître entre ces deux êtres qui, bien qu'ayant un mode de vie très différent, se rendent compte qu'ils se ressemblent beaucoup.

 

 

 Je trouve qu'il y a une atmosphère vraiment singulière dans cet album. Lorsqu'on s'y plonge, on oublie tout le reste. Le monde extérieur ne compte plus et le temps semble suspendu. L'ambiance est douce et silencieuse. On observe ces deux êtres qui se rapprochent peu à peu. On se sent privilégié d'assister à cette belle rencontre et on ne veut surtout pas faire de bruit pour ne pas gâcher cet instant magique. On retient son souffle et on profite de ce moment chargé d'émotions et de tendresse. Le texte est plein de douceur et les illustrations très colorées nous transportent ailleurs. C'est superbe !

 

 

En quelques mots :

Un album intimiste et très émouvant à découvrir absolument.

Une belle histoire d'amitié qui va au-delà de la différence.

 

 

A découvrir aussi :

L'indien dans la nuit blanche

Un Noël aux Antilles et en Guyane

Le Chien que Nino n'avait pas

 

Voir les commentaires

2016-04-20T22:26:47+02:00

Sorties poche à ne pas manquer #136

Publié par MyaRosa

Le Rivage des secrets

Liz Fenwick

6 avril 2016

Lorsque Maddie hérite d'une maison au bord de la mer après la mort de son mari, elle espère que ce sera pour elle un nouveau départ. Magnifique, la propriété tombe un peu en ruine, oubliée et délaissée depuis des années. Fascinée, Maddie découvre les histoires de générations de femmes qui y ont vécu. Mais son rêve d'une vie tranquille à la campagne s'estompe quand d'anciens documents, cachés dans les épais murs, sont découverts lors des travaux. En se plongeant dans le passé, en écoutant les histoires des anciens du village, elle réalise que les secrets de cette maison et son histoire la concernent directement. Petit à petit, le passé ressurgit. Il va bouleverser l'existence de Maddie et de ses proches.

 

La Maison du lac

Hannah Richell

22 septembre 2016

Pour Lila, tout commence par un paquet déposé sur le pas de sa porte. À l'intérieur, un plan et la clé d'un cottage abandonné près d'un lac. Le legs d'un parent inconnu, une surprise qui ne pouvait pas mieux tomber. Car, à trente ans, la Londonienne traverse une période douloureuse : une tragédie familiale impossible à cicatriser, un mariage au bord de l'implosion, une carrière au point mort. Le moment est venu pour elle de prendre du recul, loin de la ville, loin des siens. Mais, alors qu'elle prend possession des lieux, Lila va découvrir peu à peu l'histoire de ses anciens occupants, cinq étudiants venus vivre ici clandestinement en 1980. Qui étaient-ils? Pourquoi ont-ils fui en laissant tout derrière eux ? Et d'où lui vient cette étrange impression que quelque chose la lie à leur destin ? Dans la maison du lac, de lourds secrets sommeillent. Des secrets aux conséquences inattendues, et dont les répercussions pourraient changer la vie de Lila, à jamais...

 

Les Enfants Jéromine

Ernst Wiechert

13 avril 2016

À Sowirog, un village aux frontières orientales de l’Allemagne, entre lac, bois et tourbières, la vie est simple et laborieuse, illuminée par la Bible. Mais, dans ce xxe siècle naissant, c’est vers la guerre, l’esprit de vengeance et la folie du nazisme que s’achemine le monde. Les sept enfants Jéromine auront à le découvrir. L’un d’entre eux, Jons Ehrenreich, futur médecin, épris de savoir et de justice, s’inclinera néanmoins devant la sagesse ancestrale, celle du travail et de l’humilité, face au mystère du destin dans un monde hanté par la mort.
Roman d’éducation dans la grande tradition allemande, cette œuvre, testament spirituel d’Ernst Wiechert, tente de réconcilier l’homme et le monde.

 

La porteuse de mots

Anne Pouget

4 mai 2016

«A l'eau ! A l'eau ! Qui veut de ma bonne eau ?» Du matin au soir, Pernelle arpente les rues de Paris. Sur ses épaules, deux lourds seaux remplis de l'eau qu'elle propose aux passants. Dans sa poche, un papier froissé couvert de mots qu'elle s'acharne à déchiffrer. Car la petite porteuse d'eau caresse un rêve secret : apprendre à lire. Ce n'est qu'un espoir inaccessible... jusqu'au jour où elle fait la connaissance d'Enzo, un jeune étudiant italien prêt à lui donner des leçons. C'est la première étape d'une succession d'événements incroyables qui mèneront Pernelle bien au-delà de ses rêves.

 

Mimsy Pocket et les enfants sans nom

Jean-Philippe Arrou-Vignod

17 mars 2016

Au grand-duché de Sillyrie, les enfants des rues disparaissent, enlevés par des hommes-loups. Malgré son agilité de chat et ses talents de voleuse, la jeune Mimsy tombe dans un piège. La voilà emmenée avec ses camarades à travers les forêts enneigées vers une destination inconnue. De son côté Magnus Million rejoint un monastère haut perché où l'attend une dangereuse mission. Mais bientôt, les fantômes du passé ressurgissent...

 

Oma, ma grand-mère à moi

Peter Härtling

(réédition)

Malgré son âge, Oma tient à élever son petit-fils orphelin.
Et même si elle radote un peu avec ses histoires du passé, Kalle sait que sa grand-mère l'aime tendrement. Mais un jour, le garçon comprend qu'Oma ne sera pas éternelle...

 

La Fille du train

Paula Hawkins

¤ Mon avis sur ce roman ¤

8 septembre 2016

Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

 

Avant toi

Jojo Moyes

¤ Mon avis sur ce roman ¤

10 juin 2016

Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

 

La Petite barbare

Astrid Manfredi

18 août 2016

En détention on l'appelle la Petite Barbare ; elle a vingt ans et a grandi dans l'abattoir bétonné de la banlieue. L'irréparable, elle l'a commis en détournant les yeux . Elle est belle, elle aime les talons aiguilles et les robes qui brillent, les shots de vodka et les livres pour échapper à l'ennui. Avant, les hommes tombaient comme des mouches et elle avait de l'argent facile.
En prison, elle écrit le parcours d'exclusion et sa rage de survivre, et tente un pas de côté. Comment s'émanciper de la violence sans horizon qui l'a menée jusqu'ici ? Peut-elle rêver d'autres rencontres ? Et si la littérature pouvait encore restaurer la dignité ?

 

Te retrouver

Fabio Volo

15 septembre 2016

Marco et son frère Andrea se sont perdus de vue après le traumatisme de la mort de leur mère. Le premier est devenu propriétaire d'un restaurant à Londres tandis que le second s'est marié et poursuit une carrière d'ingénieur en Italie. Deux vies lointaines et très différentes, bientôt réunies le jour où leur père appelle Marco, déclarant d'une voix bizarre : " Je t'ai enfin retrouvé. " Cette étrange révélation survient après une chute qui n'a pourtant provoqué, semble-t-il, qu'une fracture du fémur. Mais très rapidement, les médecins et les deux frères perçoivent d'autres symptômes alarmants. Et bientôt tombe le diagnostic, terrible : leur père est atteint d'une maladie mentale dégénérative. Irréversible.
Commence alors pour Marco et Andrea une nouvelle existence, une nouvelle relation car aucun d'eux n'envisage d'abandonner leur père à son triste sort. L'occasion pour eux de renouer des liens familiaux, fraternels et de voir ressurgir, pour Marco, un amour qu'il croyait à jamais révolu. En décidant, dans des circonstances douloureuses, de retrouver leur passé, les deux frères vont-ils choisir un autre chemin de vie ?

 

Le Retour au pays natal

Thomas Hardy

4 mai 2016

Thomasine est sur le point de se marier avec Damon Wildeve, jeune homme charmant mais trop peu sérieux. Courtisé par la frondeuse Eustacia Vye, au tempérament fougueux et aventurier, il répond à ses charmes et hésite à épouser celle qui lui était destinée.
Eustacia, avec ses velléités de liberté, est prête à tout pour quitter cette lande déserte et trop tranquille. Alors, quand le beau et brillant Clym Yeobright revient de Paris où il est diamantaire, Eustacia y voit la possibilité de s’évader enfin. D’autant que Clym répond favorablement à ses avances. Mais Clym a d’autres projets. Et celui de quitter son pays natal n’en fait pas vraiment partie…
Ce classique de la littérature anglo-saxonne, paru en 1878 et révisé en 1912, combine tous les éléments de la tragédie : repliés sur eux-mêmes, les personnages de ce Retour au pays natal contemplent en vain l’horizon d’une lande jalouse, dont ils semblent les prisonniers.

 

L'Entremetteuse

Elin Hilderbrand

4 mai 2016

La réputation de Dabney pour ses talents d’entremetteuse n’est plus à faire sur l’île de Nantucket : avec quarante-deux couples heureux à son actif, elle ne s’est jamais trompée quand il s’agissait d’amour. Enfin... jamais, sauf pour elle-même : Clendenin Hughes, le beau jeune homme aux yeux noisette, lui a autrefois brisé le cœur en quittant l’île pour réaliser son rêve de journaliste. Et soudain, après vingt-sept ans d’exil au bout du monde, alors qu’elle a refait sa vie, voilà que Clen est de retour. Dabney ne s’est jamais sentie aussi bouleversée – ni aussi vivante.
Mais quand une tragédie menace cette seconde chance, Dabney se trouve forcée d’affronter les conséquences de ses choix...

 

Highland Fling

Nancy Mitford

18 août 2016

Paru en Angleterre en 1931, Highland Fling est le premier roman de Nancy Mitford. Avec un humour grinçant, elle y dépeint les us et coutumes de ses contemporains aisés et insouciants en cette période de l'entre-deux-guerres. Son héroïne, Jane Dacre, nous convie à une majestueuse garden-party organisée dans un grand domaine écossais. L'arrivée d'Albert Gates, peintre surréaliste fantaisiste, va perturber le cours paisible et conventionnel des festivités... Nancy Mitford livre une comédie mordante, qui sonne d'autant plus juste qu'elle côtoyait quotidiennement cette société mondaine dont elle décrit comme nulle autre les comportements et les travers.

 

Le Ravissement des innocents

Taiye Selasi

18 février 2016

C’est l’histoire d’une famille, des ruptures et déchirements qui se produisent en son sein, et des efforts déployés par chacun pour œuvrer à la réconciliation. En une soirée, la vie de la famille Sai s’écroule : Kweku, le père, un chirurgien ghanéen très respecté aux États-Unis, subit une injustice professionnelle criante. Ne pouvant assumer cette humiliation, il abandonne Folá et leurs quatre enfants. Jusqu’à l'irruption d’un nouveau drame qui les oblige tous à se remettre en question.

 

Mes 100 jours de bonheur

(Les Beignets d'Oscar)

Fausto Brizzi

12 mai 2016

A bientôt 40 ans, Lucio est mis à la porte par sa femme Paola qui vient de découvrir son infidélité. Lorsqu'il se trouve une tumeur qui ne lui laisse plus que cent jours à vivre, il décide d'occuper le temps qui lui est imparti à reconquérir son épouse et à laisser à ceux qu'il aime un beau souvenir.

 

Dragon haven

Robin McKinley

9 juin 2016

Le parc naturel de Smokehill et ses habitants légendaires.
Jake y vivra à 15 ans la plus extraordinaire des rencontres...
De celles qui bouleversent une vie pour toujours !

À travers l'amitié de Jake et son dragon, Robin McKinley explore les sentiments fort d'un adolescent vis à vis du monde, de son père, de la science et de l'humanité.

 

Les Soeurs Grimm, tome 2 : Drôles de suspects

Micheal Buckley

7 juillet 2016

Fini les vacances et les courses-poursuites avec des géants : Daphné et Sabrina Grimm doivent maintenant aller à l'école de Port-Ferries. Dès le premier jour, Daphné devient la préférée de Blanche Neige, sa maîtresse. Alors que sa sœur s'amuse comme jamais, cette rentrée est un vrai cauchemar pour Sabrina. Et quand le corps de son professeur est retrouvé suspendu dans une immense toile d'araignée,
elle comprend que l'école a un sérieux problème avec ses élèves Findétemps. Les enfants des créatures de contes de fées ont-ils un rapport avec ce crime ? Les sœurs Grimm mènent l'enquête...

 

Retour à Maison Haute

Brenda Jagger

6 avril 2016

Grace Agbrigg est une femme ambitieuse : pas du genre à « orner » la demeure d’un riche époux. Hélas, l’Angleterre victorienne de la fin du xixe siècle laisse peu de place aux aspirations d’une jeune fille qui rêve de liberté.
Attirée par l’arrogant Gideon Chard, Grace cède à un mariage qui avait été arrangé. Mais elle se résoudra à mettre un terme à cette relation, non sans peine. Ce sera le premier cas de divorce de Cullingford – ce qui fera d’elle une paria au sein de la communauté.
Au-delà de la famille Barforth, c’est tout une société qui transparaît, tiraillée entre héritage du passé et aspirations à la modernité. Et Grace Agbrigg, femme de tête éprise d’indépendance, incarne cette soif de changement, où chacun peut se retrouver…

 

 

 

Voir les commentaires

2016-04-17T21:15:55+02:00

Everything, everything

Publié par MyaRosa

Nicola Yoon

360 pages, éditions Bayard, avril 2016

L'histoire :

"Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de "maladie de l'enfant-bulle". En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir dix-huit ans, et je n'ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre."

 

Mon avis :

 

 Totalement séduite par la couverture de ce roman - oui, je sais, c'est futile comme raison - je me suis plongée dans cette lecture sans trop savoir à quoi m'attendre, et quelle belle surprise ! J'ai tout de suite apprécié Madeline. A cause de sa maladie, elle passe ses journées enfermée chez elle depuis toujours dans sa chambre blanche aseptisée, au milieu des livres. Elle est très fragile et tout ce qui l'entoure doit être contrôlé et désinfecté car la moindre bactérie risquerait de la tuer. Sa mère et son infirmière personnelle prennent soin d'elle et font tout pour alléger sa peine. Elles ont de petits rituels sympathiques comme les parties de pictionary Juré-craché ou de Scrabble phonétique, les soirées films et les repas français du vendredi soir.

 

 Lorsqu'un garçon de son âge s'installe dans la maison qui est en face de la sienne, Madeline est totalement fascinée et se pose des tas de questions sur lui. Quand ce fameux garçon décide d'entrer en contact avec elle, c'est tout le quotidien de Madeline qui est bouleversé. Elle qui jusqu'alors acceptait son sort n'a plus envie de se contenter d'une vie qui n'en est pas une. De la vie, elle ne connaît que ce qu'elle lit dans les livres et, a dix-huit ans, elle a maintenant envie de la vivre vraiment, quitte à tout risquer...

 

 J'ai adoré ce roman ! Les dialogues entre Madeline et Olly sont vraiment drôles et émouvants. J'ai trouvé leur histoire mignonne et touchante. Le récit est ponctué de petites illustrations ainsi que de documents médicaux, de mails, de schémas et de notes écrites par Madeline ainsi que de délicieuses références littéraires. C'est très agréable à lire. Malgré le ton léger et l'humour bien présent, ce roman est loin d'être frivole. Il pose des tas de questions existentielles sur l'amour, la liberté, le sens de la vie, le mal-être, la connaissance de soi, le libre arbitre, le fait de prendre ou non des risques... J'ai été surprise à plusieurs reprises et je ne m'attendais pas à une lecture aussi prenante, enrichissante et intéressante. J'ai passé un très bon moment avec Olly et Madeline et je ne peux que vous recommander ce roman original, très agréable à lire, surprenant et qui fait réfléchir et ressentir tout un tas d'émotions différentes.

 

En quelques mots :

Une lecture à la fois drôle et triste mais surtout pleine de surprises et d'émotions.

J'ai adoré !

 

Quelques extraits :

 

"- Tu veux vraiment perdre le seul ami que tu as jamais eu, juste parce que tu as un peu mal au coeur ?

J'ai lu beaucoup, beaucoup de livres sur les peines de coeur. Pas un ne les décrit comme "un petit mal". "Quelque chose qui brise l'âme et détruit le monde tel qu'il existait jusqu'alors", oui. "Un petit mal", non.

 

"Il m'arrive de relire mes romans préférés en partant de la fin. Je commence par le dernier chapitre, et je lis à rebours jusqu'au premier. Quand on lit de cette manière, les personnages vont de l'espoir vers le désespoir, de la connaissance de soi vers le doute. Dans les histoires d'amour, les couples sont d'abord amants, avant de devenir des étrangers. Les récits d'initiation se transforment en récits d'égarement. Des personnages reviennent même à la vie.

Si ma vie était un roman qu'on lisait à l'envers, rien ne changerait. Aujourd'hui est pareil à hier, demain sera pareil à aujourd'hui. Dans Le Livre de Maddy, tous les chapitres se ressembleraient."

 

"Avant lui, ma vie était un palindrome [...] Comment pourrais-je retourner à mon existence d'avant ? Cette existence dans laquelle tous les jours s'étirent devant moi avec une similitude brutale et infinie ? Comment pourrais-je redevenir cette "fille-qui-lit" ? Non pas que je regrette l'ancienne vie plongée dans mes livres. Tout ce que je sais du monde, je l'ai appris grâce à eux. Mais la description d'un arbre ne sera jamais un arbre."

 

"- Je trouve que le tapis roulant est une métaphore parfaite de la vie, déclare Olly [...] Dès que tu nais, tu es projeté dans ce truc un peu dingue qu'on appelle la vie, et qui tourne, tourne... [...] Parfois, tu tombes du tapis prématurément. Parfois, tu es tellement abîmé par d'autres bagages qui te sont dégringolés dessus que tu ne fonctionnes plus normalement. Parfois, tu es perdu, oublié, et tu passes ton existence à tourner, tourner..."

 

 

Voir les commentaires

2016-04-15T13:44:46+02:00

Rita la poule veut un bébé

Publié par MyaRosa

May Angeli

32 pages, éditions Des Elephants, mars 2016, dès 3 ans

L'histoire :

Dès que Rita pond, Rita chante. Et dès que Rita chante, Irma la fermière lui prend son oeuf. Mais Rita rêve d'avoir un bébé...

 

Mon avis :

 

 May Angeli nous offre un album plein de sensibilité et de délicatesse sur la maternité et le désir d'enfant. On est tout de suite touché par Rita qui souhaite plus que tout devenir maman. Elle est prête à tout pour avoir un petit. Elle se fait discrète pour couver son oeuf, le défend du mieux qu'elle peut et est terrorisée à l'idée de le savoir seul dehors même si elle l'a bien caché pour le préserver.

 

 

 On s'inquiète avec elle et on se demande si elle aura une belle surprise en sortant du poulailler. C'est une histoire vraiment mignonne et pleine de tendresse. Les illustrations sont superbes. Ce sont des gravures sur bois dans les tons bleu, orange et ocre. On observe avec plaisir et au fil des pages la campagne environnante, la fermière et les animaux très joliment mis en lumière.

 

 

En quelques mots :

Une belle histoire pour les petits !

 

Voir les commentaires

2016-04-15T13:11:34+02:00

La Tornade

Publié par MyaRosa

Thunderstorm - Arthur Geisert

40 pages, éditions Des Elephants, mars 2016

L'histoire :

C'est ici, dans ce paysage du Midwest, que commence l'histoire. Sur la route, un pick-up démarre. Minute par minute, heure par heure, nous suivons sa course, sur une fresque de plus de dix mètres de long, alors que le vent se lève, que les nuages s'amoncellent, et que le tonnerre gronde. La tornade est proche...

 

Mon avis :

 

 J'ai découvert Arthur Geisert avec l'album "On vole des arbres !", une jolie lecture d'automne avec une enquête policière farfelue qui m'avait beaucoup plu. C'est un plaisir de retrouver son univers dans un nouvel album et, cette fois encore, il a su me surprendre et me transporter ailleurs. J'ai retrouvé ses illustrations fantastiques qui grouillent de détails, véritables fresques du monde rural américain.

 

 

 Dans ce livre, pas de texte, juste l'heure à laquelle se déroule chaque scène. On suit un pick-up rouge qui avance péniblement tandis que le temps change et qu'une tornade se rapproche de plus en plus... On observe les gens qui se préparent et prennent leurs précautions, les animaux qui se réfugient où ils peuvent, la tornade qui prend de l'ampleur et dévaste tout et on observe ensuite les dégâts provoqués par son passage et tout ce qu'il y a à reconstruire tandis que le ciel redevient incroyablement bleu...

 

 

 C'est impressionnant ! Il y a des tas de choses à observer, que ce soit dans le paysage, sur les routes, à l'intérieur des granges et des maisons. On se rend bien compte de la force de la tornade car elle a provoqué beaucoup de changements dans le décor en très peu de temps et on admire le courage des habitants qui semblent habitués à ce genre de situations et prennent les choses sereinement. Les illustrations sont superbes. Arthur Geisert a une technique bien particulière. Ses dessins ont été gravés sur cuivre, imprimés à la main puis colorisés à l'aquarelle. Le résultat est très réussi !

 

 

En quelques mots :

Un album unique en son genre à découvrir absolument !

 

Voir les commentaires

2016-04-15T12:44:02+02:00

De quelle couleur sont les bisous ?

Publié par MyaRosa

Rocio Bonilla

40 pages, éditions Père Fouettard, avril 2016, dès 3 ans

L'histoire :

Minimoni adore peindre ! Elle a déjà peint des fusées, des gorilles, des fleurs, et voilà qu’elle aimerait dessiner un bisou. Mais… de quelle couleur sont les bisous ?

 

Mon avis :

 

 Cet album est totalement craquant ! On y rencontre Monica, surnommée Minimoni, une fillette drôle et pétillante qui aime le vélo, les tartes aux fraises, les hirondelles et surtout... la peinture ! Monica est toujours en train de peindre toutes sortes de choses, mais cette fois, elle ne sait pas quelle couleur choisir... A votre avis, on doit le peindre de quelle couleur, un bisou ?

 

 

 Est-ce qu'il est rouge comme la sauce tomate et la colère, vert comme les crocodiles et les brocolis, jaune comme le miel et les tournesols, brun comme le chocolat et les feuilles en automne, rose comme les cupcakes et les robes de princesse, blanc comme la neige, bleu comme l'eau, noir comme l'obscurité ou bien gris comme la pollution ? Sa maman va lui offrir une jolie réponse et le lecteur peut, lui aussi, donner la sienne en coloriant la dernière page du livre.

 

 

 Grâce à ce bel album, on plonge le nez dans chaque couleur et c'est à chaque fois un nouvel univers qui nous est dévoilé. On a envie de donner, nous aussi, des idées de choses qui symbolisent pour nous chaque couleur et de faire la liste des choses que l'on aime et que l'on n'aime pas, comme Monica. C'est un livre qui donne envie de dessiner, de créer, d'imaginer et d'inventer. Un album ludique et rempli d'illustrations charmantes qu'on ne se lasse pas de lire et de relire, mes enfants et moi. Une jolie découverte !

 

 

En quelques mots :

Un album irrésistible et joliment illustré qui met à l'honneur les couleurs, l'imagination et la créativité. On adore !

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog