Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-03-20T14:18:00+01:00

Delirium - Lauren Oliver

Publié par MyaRosa

 

couv24675838

 

 

Synopsis :

 

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes…


« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »

 

 

Mon avis :

 

 J'hésitais depuis quelques temps à m'acheter ce livre. L'histoire ne m'emballait pas plus que cela, mais j'étais intriguée par tous les avis élogieux croisés ici et là, et puis ma première expérience avec la dystopie, il y a quelques mois, a été une réussite, alors pourquoi pas ?! Ce partenariat entre Livraddict et les éditions Hachette jeunesse a donc été une excellente opportunité. Merci à eux ! Tout ça pour vous dire, que c'est sans trop d'attentes que je me suis plongée dans ce livre, et dès le début, j'ai beaucoup aimé l'histoire, sans trop savoir ce qui m'attendait.

 

 J'ai aimé l'amitié que partage Hana et Lena, leur insouciance, leur joie de vivre. J'étais curieuse de découvrir cet univers dans lequel l'amour est un fléau contre lequel tout le monde lutte. Dès le début, les bases sont posées. Lauren Oliver nous explique les règles de ce monde sans amour (les filles et les garçons ne se côtoient pas avant leur opération sauf s'ils sont membres de la même famille, un couvre-feu est imposé, des barrières électriques encerclent la ville,...) Vous l'aurez compris, un quotidien fait de règles et de répression, on a du mal à comprendre comment les habitants de Portland peuvent s'y soumettre, mais on comprend rapidement... Ils grandissent dans cette peur de l'amour, ils pensent vraiment que l'amour est la chose la plus dangereuse qui existe et on leur promet que l'opération est la clé de leur bonheur. Ce n'est pas sans rappeler quelques pages noires de l'Histoire et c'est ce qui est le plus effrayant... On y croit !

 

  Je trouve qu'il est difficile de parler d'amour sans qu'il y ait trop de clichés, et pourtant Lauren Oliver s'en sort à merveille. On ne parle pas uniquement d'amour entre un homme et une femme, mais de l'amour sous toutes ses formes : l'amitié, la tendresse entre une mère et son enfant, l'amour platonique que l'on porte à nos proches,... Ce livre nous montre les douleurs qu'infligent l'amour mais aussi tout ce qu'il nous apporte... J'ai été emballée par cette magnifique histoire d'amour que vivent Léna et Alex. Quelle belle histoire ! J'en avais des papillons dans le ventre ! Et puis, l'écriture de Lauren Oliver est vraiment sublime !

 

 On s'attache immédiatement aux personnages, on les voit évoluer, douter, s'interroger sur le bien-fondé de ce qu'on leur impose. Ce livre est plein d'émotions. On tremble, on rit, on se questionne, on a envie de se révolter. On a l'impression d'être, nous aussi, confronté à cette situation et de devoir choisir entre être guéri de l'amour pour toujours ou vivre avec les risques qu'il comporte...

 

 Un livre absolument magnifique qu'il faut lire de toute urgence !  Néanmoins, il y a un petit bémol... qui n'en est pas vraiment un ! Cette fin ! Mais quelle horreur, comment nous laisser attendre des mois sans savoir ?! JE VEUX LA SUIIIIIITE ! :D

 

Un grand merci à Livraddict et aux éditions Hachette jeunesse pour cette belle découverte !

 

1197107879928468677jean victor balin card coeur.svg.med

 

Quelques extraits :

 

"Parfois, j'ai l'impression qu'en se contentant de regarder les choses, en s'asseyant et en laissant le monde exister sous ses yeux...parfois, oui, je le jure, j'ai l'impression que le temps se fige et que le monde suspend sa course. Rien qu'une seconde. Et que si on réussissait à se saisir de cette seconde-là, alors on vivrait éternellement."


"Vous croyez peut-être que le passé a quelque chose à vous apprendre. [...] Vous croyez peut-être qu'il contient un message pour vous, qu'il y a une leçon à en tirer. Mais je connais la vérité [...] Je sais que le passé vous tirera vers l'arrière et vers le bas, je sais qu'à cause de lui vous traquerez le chuchotis du vent et le charabia des arbres, que vous essaierez de déchiffrer un code, de réunir les pièces de ce qui a été brisé. C'est sans espoir. Le passé n'est rien d'autre qu'un poids mort. Il vous lestera comme une pierre. Laissez-moi vous donner un conseil : si vous entendez le passé vous parler, si vous le sentez planer dans votre dos ou courir ses doigts sur votre colonne vertébrale, la meilleure réaction à adopter, la seule, est de prendre vos jambes à votre cou."

 

" Aimer : un mot unique, une chose fuyante, pas plus épaisse qu'un fil. Voilà ce dont il s'agit : le fil d'un rasoir. Qui s'insinue au coeur de votre vie et la coupe en deux. L'avant et l'après. Le reste du monde tombe d'un côté ou de l'autre."

 

"L'un des aspects les plus étranges de la vie est qu'elle continue à tracer sa route, sans se soucier que votre monde à vous subisse des transformations, des déformations, voire qu'il soit en train d'exploser. [...] Un jour, vous avez des repères, une voie. Le lendemain, vous êtes perdu. Et malgré tout, le soleil continue à se lever, les nuages à s'amonceler et à passer dans le ciel, les gens à faire leurs courses, les chasses d'eau à se vider et se remplir, et les stores à monter et descendre. Ainsi, vous comprenez que, pour l'essentiel, la vie, la mécanique implacable de l'existence ne vous concerne pas une seule seconde. Elle poursuivra sur sa lancée, bien après que vous aurez sauté dans le vide. Bien après que vous serez mort."


 

(452 pages - éditions Hachette Jeunesse/Collection Black Moon - 

janvier 2011 - 18€)

 

Voir les commentaires

commentaires

Misspendergast 01/12/2013 22:08

J'ai adoré ce premier volume, une dystopie qui n'est pas trop sombre, j'espère pouvoir lire la suite bientôt!

MyaRosa 02/12/2013 11:08



Je la trouve quand même très sombre, mais j'aime beaucoup.



karine 27/02/2012 08:47

ce livre est dans ma PAL depuis presque 1 an et je l'en ai tjs pas sorti... faut que je me bouge !

MyaRosa 01/03/2012 19:27



Oh que oui ! Il est GENIAL !



Léa 28/07/2011 22:31



Ras la casquette des loups-garou , vampires ou meme sorcieres en tout genre ; Je suis tomber par asar sur Delirium , j'ai par ailleur adorer sa couverture et sa question en guise de resumé , un
livre enigmatique qui ma taper a l'oeil . Je me suis tout de suite plonger dedans et j'ai tout de suite adorer cette complicitée en Hana et Lena . Une histoire d'amour et d'amitié comme je les
aime pleine de complicitée qui font rever . C'ete pour moi mon premier livre de ce genre et dans le meme univers je vous conseillerais Promise d'Ally Condie , si comme moi vous etes mordue
d'histoire d'amour un peu tordue et pleine d'action .



MyaRosa 01/08/2011 16:15



Merci beaucoup pour ce conseil. Promise me tente beaucoup et j'ai prévu de le lire très prochainement. C'est vrai que ça fait du
bien de lire autre chose que des histoires de vampires..



moi 15/07/2011 10:29



Je me réjouis de le lire il a l'air vraiment bien!!! Merci myarosa pour tes conseille sur les livres, ils m'aident beaucoup pour savoir les livres que je vais lire!!! Comme toi j'adore lire,
alors merci =D



MyaRosa 15/07/2011 11:44



Je t'en prie. :) C'est un plaisir de partager avec d'autres lecteurs, de donner des idées, d'échanger nos impressions. Merci de
tes messages. ;) Délirium est géniiiiial !



Mélanie 04/04/2011 09:16



Eh hop dans ma wish list celui là :p



MyaRosa 04/04/2011 13:43



Tu as bien fait de l'y ajouter, il est vraiment excellent ! ;)



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog