Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-11-29T09:47:26+01:00

Mon amoureux de la lune

Publié par MyaRosa

Agnès de Lestrade & Amandine Laprun

54 pages, éditions Oskar, septembre 2015

L'histoire :

Dans la maison de vacances d’à côté, Paola aperçoit une silhouette habillée en cosmonaute. Derrière cette drôle de tenue se cache Léandro. Si le petit garçon est obligé de porter cette combinaison, c’est parce que sa peau ne supporte pas la lumière du jour et encore moins le soleil. La fillette, un brin curieuse, ne se doute pas encore que cette rencontre va bouleverser sa vie...

 

Mon avis :

 

 J'aime beaucoup la collection Ottokar des éditions Oskar qui propose de courts romans illustrés pour les jeunes lecteurs. J'ai totalement craqué pour Léandro et Paola. Leur histoire est si mignonne !

 

 Paola habite en Bretagne. Elle a deux petits frères, Achille et Gaspard, et sa famille est très soudée. La fillette est curieuse et pleine de vie. Elle joue de la guitare et adore le jazz manouche. Sa petite vie bien tranquille bascule le jour où une famille s'installe dans la maison d'à côté pour les vacances... Elle aperçoit une silhouette étrange. Un fantôme ? Un cosmonaute ? Curieuse comme elle est, Paola ne peut pas résister et est bien décidée à résoudre ce mystère. C'est ainsi qu'elle fait la connaissance de Léandro, un garçon de son âge qui souffre d'une maladie mystérieuse qui l'empêche de vivre normalement. Loin d'être effrayée, Paola est fascinée par son nouvel ami et se sent tout de suite à l'aise avec lui. Il faut dire que Léandro et son beau regard caramel sont assez fascinants ! Le jeune homme est plein de surprises. Il adore le spectacle, la musique, le cirque et la danse mais il est aussi sensible et très touchant. Comme Paola, on en oublie le mal dont il souffre et qui l'empêche, injustement, d'avoir une vie normale...

 

 J'ai adoré, ce petit roman ! Les personnages sont vraiment irrésistibles et très attachants. Ils vont apprendre à se découvrir et tomber amoureux l'un de l'autre. On ne peut pas être insensible à leur histoire ! J'ai trouvé ce livre remarquablement bien écrit et très agréable à lire. Sensibilité, émotions, espièglerie, curiosité, amour, gourmandise, ... On se sent bien dans cet univers et on suit avec plaisir nos deux protagonistes. Il y a plein de petites choses qui m'ont plu : les thèmes abordés, les références (la culture gitane, Mary Poppins, etc...), la douceur et la poésie du texte, l'ouverture d'esprit de ces deux enfants, l'accent qui est mis sur le sens et l'importance de la famille, le nom des chiens (Pain d'épice et Neige) et aussi toutes ces petits passages gourmands qui mettent l'eau à la bouche. Ce roman, c'est comme une part de gâteau au chocolat préparé avec amour ! J'ai savouré chaque page et je n'avais pas du tout envie de refermer ce joli livre.

 

En quelques mots :

Un premier amour pas comme les autres...

Une histoire pleine de sensibilité, d'espièglerie, de douceur et de gourmandise.

Une jolie lecture savoureuse et adorable !

 

 

Quelques petits passages qui correspondent bien à l'esprit du roman et qui, je l'espère, vous donneront envie de le découvrir :

 

"Je me suis précipitée chez moi. Maman m'attendait dans la cuisine. Les jumeaux étaient en train de goûter. Leurs bouilles étaient deux soleils pleins de pain grillé. Je les ai embrassés dans le cou et, en riant, ils ont dit :

- Paola, tu as vu le fantôme ?"

 

"- Je suis né comme ça. Sans carapace. Il n'y a pas que la lumière qui me touche. Tout me touche.

[...] Moi, un garçon qui pleurait, ça faisait fondre mon coeur en nougat. Mon coeur était tout chaud à l'intérieur."

 

"15 heures, c'est pas une heure pour sortir quand on s'appelle Léandro et qu'on est un enfant de la lune. 15 heures, c'est une heure qui tue, qui brûle. Une heure à tourner sur un vélo à une roue. Une heure à attendre patiemment que le soleil se couche pour pouvoir mettre enfin le nez dehors."

 

"Maman m'a accueillie à la cuisine [...] on s'est serrées dans les bras l'une de l'autre en disant "recharge". La recharge à la maison, c'est l'amour. Tous les cinq, on peut toujours compter les uns sur les autres. Quand maman est malade et que papa est en mer (il est pêcheur), j'assure. Quand j'ai un coup de cafard, maman vient s'asseoir sur mon lit et on discute jusqu'à ce que j'ai retrouvé le sourire. Et quand papa et maman ont des soucis (ce qui peut arriver à tout le monde) ils peuvent compter sur les jumeaux pour faire les clowns. Et quand personne ne va bien, on peut compter les uns sur les autres... pour aller mieux. Une vraie famille, quoi !"

 

 

Voir les commentaires

commentaires

krol 29/11/2016 18:35

Agnès le Lestrade écrit souvent des textes profonds et sensibles. Je ne connaissais pas celui-ci, je le note.

MyaRosa 29/11/2016 21:43

Je suis d'accord. :)
C'est un très joli roman.

Nancy 29/11/2016 12:33

Nous avons ce roman à la maison et je l'aime beaucoup, que ce soit le thème ou l'écriture ...et j'apprécie la collection Ottokar, bien sûr ;-)
Belle journée Mya !

MyaRosa 29/11/2016 21:04

Merci, Nancy. J'espère que vous avez passé une belle journée.
Je devrais bientôt recevoir votre livre paru dans cette jolie collection. J'ai hâte !
Bonne soirée.

Céline 29/11/2016 11:26

Je garde un très bon souvenir de ce livre !
C'est vrai que Ottokar est une jolie collection ;)

MyaRosa 29/11/2016 21:44

Un très joli roman. Je savais que j'allais aimer, mais je ne pensais pas que j'allais fondre à ce point.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog