Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-07-03T22:22:00+02:00

Les Douceurs de l'enfance (Philippe Gobet)

Publié par MyaRosa

Les Douceurs de l'enfance

Philippe Gobet & Lenôtre

Mickaël Roulier, Emmanuel Turiot et Catherine Vialard

couv5728571.jpg

Catégorie(s) : Beau livre - Livre de recettes

Edition / Collection : Hachette cuisine

Date de parution : 3 avril 2013

Nombre de pages : 256

Prix : 24,90€

 

Présentation de l'éditeur :

80 recettes de pâtisseries et gourmandises

Madeleines, quatre-quarts, gâteaux roulé à la confiture, tarte au citron, marbré au chocolat, île flottante, éclairs au chocolat, sucettes, guimauves ... Nous avons tous un dessert ou une sucrerie qui nous rappelle notre enfance. Philippe Gobet, chef-pâtissier et directeur des Ecoles Lenôtre, nous livre 80 recettes délicieuses à savourer. Il nous dévoile ses tours de main et ses trucs pour réussir ces douceurs à tous les coups. Les moments sucrés sont les plus doux, ce sont ceux des vacances, ceux des goûters, ceux des fêtes en famille. En cuisinant ces pâtisseries simples à réaliser, retrouvez votre âme d'enfant et surprenez vous à lécher la cuillère, comme autrefois.

 

monavis2


"Souvenirs d'enfance, les crêpes au beurre salé sur la plage de Port-Manech, le ballon rouge, les vacances en 2CV, je te tiens par la barbichette, l'odeur de la craie..."

 

 Ce livre, je l'ai aperçu alors que j'étais à l'autre bout du rayon. Il m'a tout de suite tapé dans l'oeil et je me suis empressée d'aller le feuilleter. Je n'avais plus envie de le laisser là, tout seul. J'avais l'impression qu'il m'attendait, qu'il m'appelait. Non, ne vous moquez pas ! J'étais plutôt raisonnable, ce jour là, et je suis repartie les mains vides en ayant noté le titre pour un futur achat ou cadeau. Seulement voilà, j'y ai pensé encore et encore, la nuit, le jour, j'ai revu les belles photographies en noir & blanc qui m'avaient tant charmée et j'ai fini par succomber à la tentation. Je suis retournée l'acheter et j'avais un sourire de petite fille le jour de Noël lorsque je l'ai eu entre les mains pour de bon. C'est bien simple, tout me plait, de la couverture à la dernière page, je suis conquise. C'est un livre de recettes, mais c'est aussi un très bel ouvrage qui parle de l'enfance, des souvenirs. Il émane de ses pages un irrésistible parfum d'enfance et une douce nostalgie.

 

photo-97-.JPG

 

"Le petit gamin grandit, prend goût aux retrouvailles dominicales. Avec une arrière-pensée, bien sûr. Car si le poulet rôti et le gigot sentent diablement bon, ils ne parviennent pas à masquer l'autre odeur, plus suave, qui s'échappe de la cuisine. Le dimanche en famille sent bon les tartes aux pommes, à la pâte fine et croustillante, les tartes aux fraises toutes brillantes de confiture maison, et le baba au rhum, avec son petit goût d'interdit."

 

 Philippe Gobet est un pâtissier qui n'a plus à faire ses preuves. Meilleur ouvrier de France, il a travaillé aux côtés des plus grands et est aujourd'hui directeur des écoles Lenôtre. Il nous propose ici des recettes étonnamment simples car le but n'est pas d'épater, d'en mettre plein les yeux avec des recettes farfelues et originales, mais de revenir vers des grands classiques, des desserts simples qui nous replongent dans nos souvenirs d'enfance grâce à leurs délicieuses saveurs. Les recettes sont à la portée de tous et les ingrédients utilisés sont vraiment basiques ; on en a tous au fond de nos placards. Pour commencer, on découvre de belles photographies en noir et blanc, un texte d'introduction plein d'émotions et des extraits de livres célèbres dans lesquels il est question de gourmandise et d'enfance (le fameux passage de la madeleine de Proust, par exemple). Les recettes sont ensuite regroupées dans différentes catégories aux noms enchanteurs : mercredi entre copains, les recettes de grand-mère, dimanche en famille, douceurs pour faire la fête, desserts pour petites canailles, et goûter spécial vacances.

 

"le flucaril à la framboise, les bisous papillons, pique-niquer au bord de l'eau, les guilis sous les pieds, apprendre à nager à la piscine d'Amboise [...] goûter la neige, se réveiller le matin de Noël, je t'aime un peu beaucoup [...]  mon anniversaire, les soirées croque-monsieur, les plateaux-télé [...]le rouge à lèvres rose nacré de maman, je t'ai pas vu me voir, l'oscologne... l'eau de Cologne [...] Zorro, mon premier vélo, les bons points, la balle au prisonnier, le lait à la ferme, pauvre petit chat malade, Aïe Pépito, les baignades dans la cascade..."

 

  photo-96-.JPG photo-100-.JPG

 

"Qu'avons-nous retenu de notre enfance ? Deux ou trois saveurs intimes. Celle du lait chocolaté de petit-déjeuner, de la tartine beurrée poudrée de sucre, ou celle du Saint-Honoré gonflé de crème. Les moments sucrés furent les plus doux. Ce sont ceux des vacances, ceux des goûters, ceux des fêtes en famille. Ceux pour lesquels nous gardons une tendresse infinie et que nous cherchons à retrouver. Mais pourquoi l'enfance a-t-elle ce goût si suave de la chantilly et de la crème vanille ?"

 

photo-95-.JPG

 

 On a l'impression de feuilleter un carnet. La mise en page est vraiment jolie. On dirait que des tas de petits papiers sont collés un peu partout, il y a des tâches, des empreintes de tasses, des bouts de scotch, et on dirait qu'il y a des photos qu'on a glissé ici et là. C'est très travaillé, on sent qu'il y a toute une équipe derrière, et en même temps, ça semble tellement intime. On a le sentiment de plonger au coeur des souvenirs de quelqu'un car il y a des petites listes de souvenirs, de jolis textes avec des anecdotes sur l'enfance. On a parfois l'impression que ce sont nos propres souvenirs, nos propres notes. Comme si on retrouvait un carnet oublié depuis des années dans une belle boite à biscuits caché au fond d'un placard. Que c'est beau ! Les photographies sont tantôt en noir et blanc, tantôt en couleurs et sont toutes plues belles les unes que les autres. C'est bien plus qu'un livre de cuisine, c'est un ouvrage qui a une âme. J'ai pris beaucoup de plaisir à le parcourir et à le lire. C'est un voyage plein d'émotions qui nous propulse aussi dans notre enfance à nous, fait remonter des souvenirs enfouis. C'est un régal ! Il y a énormément de choses à dire sur ce livre et je compte bien le feuilleter encore et encore donc je pense que je vous en reparlerai ces jours-ci. Une chose est sûre, je vous le conseille fortement même si vous ne cuisinez pas. Si vous êtes gourmand, un peu nostalgique, que vous aimez les beaux livres et le monde de l'enfance, il vous plaira, c'est certain !

 

photo-98-.JPG"Retour d'école, un soir comme un autre. L'enfant sent l'odeur de la tarte aux pommes sur sa mère qui vient l'accueillir. Frémissement de joie. Ce n'est plus un soir comme les autres. Quand il y a un dessert, un vrai dessert, pas un yaourt aux fruits, c'est plus qu'un repas, c'est la fête. Une fête intime, sans rien d'autre à commémorer que le plaisir de vivre ensemble."

 

"La confiture de lait à la cuillère dans notre cabane perchée, sucer un glaçon, vanille fraise..."

 

"La pluie dégouline sur les vitres embuées. L'enfant s'absorbe dans la contemplation des gouttes d'eau qui dessinent sur les carreaux la trame de l'ennui, plus menaçant encore que les nuages noirs. Papa dans le fauteuil, en train de lire le journal, sans rien percevoir du drame de l'instant. Ah si, tout de même, au cri déchirant du bâillement, il jette un oeil inquisiteur. Et plein, d'allant : si on faisait du chocolat chaud ? D'une main de maître, il mesure le cacao. Du vrai, du Van Houten. Celui qu'il faut d'abord mélanger avec du sucre et un peu de lait, sinon il y a des grumeaux. Puis on arrose du lait tout fumant. Les gros bols s'emplissent du liquide chaud et odorant. La porcelaine blanche est douce aux lèvres qui se recouvrent de l'écume laiteuse. C'est si bon qu'on se croirait dans une publicité."

 

878786665

 

Ca m'a donné envie de faire ma petite liste aussi. Voilà ce qui me vient à l'esprit quand je pense à mon enfance : l'odeur du melon un soir d'été, l'herbe fraîchement coupée, les morceaux de pommes dans un bol coupés avec soin par maman, le gâteau au yaourt (toujours un peu trop cuit...), les petits-déjeunes improvisés les soirs où on n'avait pas envie de cuisiner, les poignées de bonbons que me donnait ma grand-mère, le bol de chocolat avalé à toute vitesse le matin de Noël avant l'ouverture des cadeaux, l'odeur du café le matin et le parfum de ma maman, les carambars au caramel, les tartines de pain frais au beurre salé qu'on engloutissait en rentrant des balades en bord de mer, le chocolat chaud de mon arrière grand-mère servi dans des tasses en porcelaine qui me donnaientt l'impression d'être une grande dame, le pain perdu, la mousse au chocolat et les entremets dans les grands bols père-noël que j'aimais tant, les sucettes en forme de bouteille de coca avec un petit goût acidulé, les petits-déjeuners dans le jardin, 10 francs de bonbons et le far breton (sans pruneau) pour le goûter.

 

Et vous, quels sont vos douceurs d'enfance, ces petites gourmandises qui font remonter vos souvenirs les plus tendres ? Ma madeleine à moi, c'est le pain perdu que me préparait ma maman...


photo-99-.JPG

En quelques mots :

Bien plus qu'un simple livre de recettes, c'est un condensé d'émotions, un ouvrage superbe que je ne me lasse pas de feuilleter, une véritable éloge de la gourmandise qui nous replonge dans nos souvenirs d'enfance avec un doux parfum de nostalgie.

COUP DE COEUR


Voir les commentaires

commentaires

Milly 04/07/2013 14:53

Ohhh je crois que c'est carrément ton Coup de coeur de l'été Mya? Tu es vraiment convaincante et ce livre semble plus qu'un livre de recettes avec toutes ces petites anecdotes plus savoureuses les
unes que les autres. Aussitôt que je le vois en librairie, je m'y arrête.

Un souvenir? Il est arrivé quelquefois, que maman nous faisait ce qu'elle appelait de 'la bouillie' Un mélange de fécule de maïs, du lait chaud et du sucre, vanille peut-être??? Mais le plus beau
de la chose était qu'on pouvait la colorer avec des gouttes de colorant alimentaire! Devine quelle couleur était ma 'bouillie' rose Milly :D Mais tu sais que je n'en ai jamais remangé.. Je crois
que je vais essayer cette semaine, grâce à ton livre, ce souvenir culinaire, le plus lointain je crois m'est revenu ce matin...

MyaRosa 04/07/2013 17:55



Oh oui, l'un de mes plus gros coups de coeur, c'est certain, et mon livre de recettes préféré !


Quel beau souvenir, Milly. Merci de le partager avec moi. Ca m'aurait beaucoup plu cette bouille colorée. :)



Ingrid Fasquelle 04/07/2013 11:14

Quelle belle chronique...

MyaRosa 04/07/2013 17:55



Merci Ingrid. C'est un livre qui m'a beaucoup émue.



L'or rouge 04/07/2013 10:57

Waou, ça m'a tout l'air splendide tout cela... Les photos sont merveilleuses et les extraits sont vraiment très très beaux... J'aime ses livres de recettes qui sont bien plus que ça avec des petits
morceaux de vie, de sourires, et de vrai littérature... La cuisine c'est de l'amour en barre !! On a tous des merveilleux souvenirs liés à la cuisine et aux odeurs... Encore une fois tu fais une
trouvaille du tonnerre Mya Rosa ;0)

MyaRosa 04/07/2013 17:56



Merci L'Or. Je suis bien contente de cette jolie trouvaille. C'est l'un des plus beaux livres de ma bibliothèque. Je n'ai pas encore testé les recettes mais j'avais envie d'en parler tout de
suite. Les textes et les photographies m'ont beaucoup émue et rappelé plein de souvenirs.



Books All Around 04/07/2013 09:12

Ce livre a l'air MAGNIFIQUE ! Je le note pour le mettre sur ma liste de cadeaux de Noël :P Et bravo pour ta chronique, tu parles très bien du livre, ça en est même touchant :)

MyaRosa 04/07/2013 17:57



Génial ! Je ne peux que te le conseiller, il est sublime ! Merci beaucoup pour ton message. ;)



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog