Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-03-21T13:44:00+01:00

Méfiez-vous des enfants sages (Cécile Coulon)

Publié par MyaRosa

Méfiez-vous des enfants sages

de Cécile Coulon

515TWpviE4L._SL500_AA300_.jpg

Catégorie(s) : Littérature contemporaine francophone

Edition / Collection : Points

Date de parution : 7 février 2013

Nombre de pages : 120

Prix : 5,20€

 

L'histoire :

Elle s'appelle Lua et elle déteste le chocolat noir. Enfant, elle passait tout son temps avec Eddy, le vieux rocker marginal d'en face. Dans cette petite ville tranquille du Sud des Etats-Unis, il était son seul soutien. Et puis la vie a tout gâché. Lua a grandi, elle ne croit plus en Dieu. Ses parents n'ont rien compris, rien vu. Mais cela les intéresse-t-il vraiment ? Lua ne sera plus une enfant sage.

 

monavis

 

 Les éditions Points ont eu la merveilleuse idée de mettre les jeunes à l'honneur en faisant paraître simultanément, le 7 février 2013, sept romans (inédits ou réédités) qui leur donnent la parole. sept romans pour parler du quotidien, de la drogue, de l'alcool, de la sexualité et de l'apprantissage de la vie. Qu'ils soient délurés ou innocents, sages ou révoltés, les personnages de ces romans n'ont pas dit leur dernier mot. Vous pouvez découvrir dès à présent en librairie "Méfiez-vous des enfants sages" de Cécile Coulon, "Pommes" de Richard Milward, "Trainspotting" (nouvelle traduction) de Irvine Welsh, "Les Sopranos" et sa suite "Les Etoiles dans le ciel radieux" de Alan Warner, "Cheese Monkeys" de Chip Kidd et "Précious" de Sapphire. Amitié, révolte, drogue, trash, violence, et art sont au programme !

 

mefiez-vous-des-enfants-sages.png Pour ma part, cette thématique m'intéresse grandement et j'ai décidé de commencer ma découverte par le roman de Cécile Coulon, une jeune auteure que je ne connaissais pas. Ce qui m'a interpellé, c'est d'abord ce titre "Méfiez vous des enfants sages" ainsi que ce synopsis pour le moins intrigant. L'écriture de Cécile Coulon m'a agréablement surprise. Je ne pensais pas qu'on pouvait écrire si bien et avec autant de maturité, en étant si jeune. Elle a un style bien à elle et porte un regard détaché et en même temps très juste sur le passage de l'adolescence à l'âge adulte. Le début du roman est assez déstabilisant car l'auteure nous raconte des bribes du quotidien de plusieurs personnages et on ne voit pas trop où elle veut nous emmener. Néanmoins, son écriture est tellement poignante qu'on reste scotché devant ses descriptions et les petites tranches de vie qu'elle nous raconte et qui vont prendre tout leur sens dans la suite du roman. Si Lua est au coeur de l'histoire, elle n'est pas le seul personnage mis en avant. D'autres passent, comme elle, de l'innocence de l'enfance à l'âge ingrat pour finir par devenir des êtres désabusés. Lua, petite fille sage et intelligente apprend un peu trop tôt ce qu'est vraiment la vie et perd de façon brutale ses rêves et ses espoirs. Elle n'a de cesse ensuite que de se raccrocher à des héros marginaux, des êtres qui ne croient plus en rien et qui n'attendent plus rien de la vie. Elle perd en même temps, sa foi et son innocence.

 

  D'abord extérieur à l'histoire, le lecteur se rapproche de Lua et découvre la vie avec ses yeux. Autour d'elle, les personnages sont comme absents : son père est obsédé par son travail et ses recherches que Lua a en horreur et sa mère semble vivre dans le passé et dans ses songes. Aucun d'eux ne constate les changements qui s'opère en Lua, son araignée au plafond qui tisse sa toile petit à petit et lui fait perdre son innocence et sa joie de vivre. Ce n'est pas l'intrigue qui est mise en avant, mais plutôt l'état d'esprit de Lua, ses émotions, son ressenti, sa façon de voir le monde qui l'entoure. C'est un roman très fort sur la perte de l'innocence et le passage à l'âge adulte, porté par une écriture plaisante et poignante, troublante de maturité et de justesse. J'ai beaucoup aimé et je compte bien lire les autres romans de Cécile Coulon, car oui, malgré ses 22 ans, elle a déjà plusieurs ouvrages à son actif !  Comment peut-on écrire si bien en étant si jeune ? Je suis jalouse ! :D

 


Voir les commentaires

commentaires

Candice 04/04/2013 13:19

Je ne suis pas plus attirée que ça par le résumé mais ton avis me tente beaucoup !

MyaRosa 06/04/2013 00:48



Une lecture assez particulière, mais j'ai vraiment aimé.



l'or des chambres 27/03/2013 20:57

Tu sais le printemps se fait vraiment attendre chez nous (nous avons même encore eu de la neige cette semaine) alors c'est un vrai plaisir quand on le trouve, éclatant de vitamines et de couleurs,
sur les blogs !!! Bisous

MyaRosa 28/03/2013 21:07



Je suis bien d'accord avec toi. Pourtant, pas de neige par chez moi cette année, mais marre de la grisaille et du froid... Bisous



Anis 27/03/2013 08:07

Je suis assez d'accord avec ce titre. Il y a beaucoup parfois derrière un front sérieux et un regard rêveur.

MyaRosa 27/03/2013 11:19



Tout à fait. :) Ca me parle aussi. En tout cas, Cécile Coulon a une plume qui vaut vraiment le détour. Elle a écrit ce roman à seulement 18 ans.



Véro. 24/03/2013 19:28

C'est sidérant comme certains auteurs le sont dès leur plus jeune âge... Ca force le respect !

MyaRosa 27/03/2013 11:26



Ah ça oui, franchement, ça me laisse sans voix !



l'or des chambres 22/03/2013 13:44

Voilà qui a l'air très intéressant !! (et en passant j'adore ta nouvelle bannière, c'est très printanier :0)

MyaRosa 27/03/2013 11:29



Oh merci beaucoup L'Or ! Tu es la première - et la seule - à me le dire. Ca me fait très plaisir. :) J'aime l'hiver et la neige mais là, j'avais vraiment besoin de légèreté et de quelque chose de
printanier. :)



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog