Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2016-04-15T13:44:46+02:00

Rita la poule veut un bébé

Publié par MyaRosa

May Angeli

32 pages, éditions Des Elephants, mars 2016, dès 3 ans

L'histoire :

Dès que Rita pond, Rita chante. Et dès que Rita chante, Irma la fermière lui prend son oeuf. Mais Rita rêve d'avoir un bébé...

 

Mon avis :

 

 May Angeli nous offre un album plein de sensibilité et de délicatesse sur la maternité et le désir d'enfant. On est tout de suite touché par Rita qui souhaite plus que tout devenir maman. Elle est prête à tout pour avoir un petit. Elle se fait discrète pour couver son oeuf, le défend du mieux qu'elle peut et est terrorisée à l'idée de le savoir seul dehors même si elle l'a bien caché pour le préserver.

 

 

 On s'inquiète avec elle et on se demande si elle aura une belle surprise en sortant du poulailler. C'est une histoire vraiment mignonne et pleine de tendresse. Les illustrations sont superbes. Ce sont des gravures sur bois dans les tons bleu, orange et ocre. On observe avec plaisir et au fil des pages la campagne environnante, la fermière et les animaux très joliment mis en lumière.

 

 

En quelques mots :

Une belle histoire pour les petits !

 

Voir les commentaires

2016-04-15T13:11:34+02:00

La Tornade

Publié par MyaRosa

Thunderstorm - Arthur Geisert

40 pages, éditions Des Elephants, mars 2016

L'histoire :

C'est ici, dans ce paysage du Midwest, que commence l'histoire. Sur la route, un pick-up démarre. Minute par minute, heure par heure, nous suivons sa course, sur une fresque de plus de dix mètres de long, alors que le vent se lève, que les nuages s'amoncellent, et que le tonnerre gronde. La tornade est proche...

 

Mon avis :

 

 J'ai découvert Arthur Geisert avec l'album "On vole des arbres !", une jolie lecture d'automne avec une enquête policière farfelue qui m'avait beaucoup plu. C'est un plaisir de retrouver son univers dans un nouvel album et, cette fois encore, il a su me surprendre et me transporter ailleurs. J'ai retrouvé ses illustrations fantastiques qui grouillent de détails, véritables fresques du monde rural américain.

 

 

 Dans ce livre, pas de texte, juste l'heure à laquelle se déroule chaque scène. On suit un pick-up rouge qui avance péniblement tandis que le temps change et qu'une tornade se rapproche de plus en plus... On observe les gens qui se préparent et prennent leurs précautions, les animaux qui se réfugient où ils peuvent, la tornade qui prend de l'ampleur et dévaste tout et on observe ensuite les dégâts provoqués par son passage et tout ce qu'il y a à reconstruire tandis que le ciel redevient incroyablement bleu...

 

 

 C'est impressionnant ! Il y a des tas de choses à observer, que ce soit dans le paysage, sur les routes, à l'intérieur des granges et des maisons. On se rend bien compte de la force de la tornade car elle a provoqué beaucoup de changements dans le décor en très peu de temps et on admire le courage des habitants qui semblent habitués à ce genre de situations et prennent les choses sereinement. Les illustrations sont superbes. Arthur Geisert a une technique bien particulière. Ses dessins ont été gravés sur cuivre, imprimés à la main puis colorisés à l'aquarelle. Le résultat est très réussi !

 

 

En quelques mots :

Un album unique en son genre à découvrir absolument !

 

Voir les commentaires

2016-04-15T12:44:02+02:00

De quelle couleur sont les bisous ?

Publié par MyaRosa

Rocio Bonilla

40 pages, éditions Père Fouettard, avril 2016, dès 3 ans

L'histoire :

Minimoni adore peindre ! Elle a déjà peint des fusées, des gorilles, des fleurs, et voilà qu’elle aimerait dessiner un bisou. Mais… de quelle couleur sont les bisous ?

 

Mon avis :

 

 Cet album est totalement craquant ! On y rencontre Monica, surnommée Minimoni, une fillette drôle et pétillante qui aime le vélo, les tartes aux fraises, les hirondelles et surtout... la peinture ! Monica est toujours en train de peindre toutes sortes de choses, mais cette fois, elle ne sait pas quelle couleur choisir... A votre avis, on doit le peindre de quelle couleur, un bisou ?

 

 

 Est-ce qu'il est rouge comme la sauce tomate et la colère, vert comme les crocodiles et les brocolis, jaune comme le miel et les tournesols, brun comme le chocolat et les feuilles en automne, rose comme les cupcakes et les robes de princesse, blanc comme la neige, bleu comme l'eau, noir comme l'obscurité ou bien gris comme la pollution ? Sa maman va lui offrir une jolie réponse et le lecteur peut, lui aussi, donner la sienne en coloriant la dernière page du livre.

 

 

 Grâce à ce bel album, on plonge le nez dans chaque couleur et c'est à chaque fois un nouvel univers qui nous est dévoilé. On a envie de donner, nous aussi, des idées de choses qui symbolisent pour nous chaque couleur et de faire la liste des choses que l'on aime et que l'on n'aime pas, comme Monica. C'est un livre qui donne envie de dessiner, de créer, d'imaginer et d'inventer. Un album ludique et rempli d'illustrations charmantes qu'on ne se lasse pas de lire et de relire, mes enfants et moi. Une jolie découverte !

 

 

En quelques mots :

Un album irrésistible et joliment illustré qui met à l'honneur les couleurs, l'imagination et la créativité. On adore !

 

Voir les commentaires

2016-04-15T12:12:20+02:00

Allez hop, sur le pot !

Publié par MyaRosa

Skip to the loo, My Darling !

Sally Lloyd-Jones & Anita Jeram

32 pages, éditions Gründ, avril 2016, dès 2 ans

Quatrième de couverture :

Bébé lapin n'est pas le seul à sauter sur son pot ! D'autres drôles d'animaux se sont donnés le mot ! Et toi, les rejoindras-tu ?

 

Mon avis :

 

 L'apprentissage de la propreté est une étape importe mais parfois un peu compliqué pour nous parents et pour nos p'tits bouts. Heureusement, il existe quelques livres qui en parlent avec humour et tendresse pour rassurer les petits et les inciter à aller sur le pot. Celui-ci est très bien fait. On y rencontre des tas d'animaux rigolos qui ont chacun une envie pressante et se dirigent vers leurs pots.

 

 

 Tout commence au cours d'une pique-nique lorsqu'un petit lapin a une envie pressante. Il suit alors le panneau qui le mènera jusqu'à son pot, et d'autres animaux décident d'y aller aussi. Ils vont croiser en chemin des dinosaures, un éléphant en tutu, des fantômes, des chats très élégants, des animaux qui font de la musique, une grenouille qui fait de la trotinette, et des tas d'autres petits personnages qui vont se joindre à eux... Tout ce joyeux petit monde arrive en fanfare vers le coin des pots. Quelle drôle de fête ! La fin est amusante car on fait remarquer au petit lecteur qu'il manque encore quelqu'un... Il essaie de deviner qui ça peut bien être et se retrouve nez à nez avec lui-même grâce à un petit miroir inséré dans l'album. On l'incite ainsi à participer à la fête et à faire la même chose que les animaux : aller sur le pot !

 

 

 Un album original porté par des petits personnages attachants et délicieusement illustrés ainsi que par un joli décor printanier et des mots tendres et amusants. Vous avez sans doute reconnu le joli coup de crayon de la talentueuse Anita Jeram qui a notamment illustré deux grands classiques de la littérature de jeunesse que j'aime beaucoup : Devine combien je t'aime et Vous êtes tous mes préférés. C'est un vrai bonheur de retrouver la délicatesse et la douceur de son charmant univers.

 

 

En quelques mots :

Un bel album plein d'humour, de tendresse et de douceur qui rassure et incite les petits à aller sur le pot.

 

Voir les commentaires

2016-04-14T20:40:26+02:00

Sorties poche à ne pas manquer #135

Publié par MyaRosa

La Petite Sorcière

Benjamin Lacombe & Sébastien Perez

6 mai 2016

Cette année encore, Lisbeth va passer les vacances de Noël chez sa grand-mère Olga. Lisbeth se réjouit de la retrouver. Et Edward, le petit voisin bègue de sa grand-mère, qui a le béguin pour la jolie Lisbeth, se réjouit lui aussi... Un après-midi où Lisbeth et Edward explorent le grenier à la recherche d'un livre de botanique, ils tombent sur un ouvrage étrange et poussiéreux... En le feuilletant, Lisbeth découvre une galerie de portraits de femmes au destin hors du commun, des femmes qui ont été persécutées parce qu'elles étaient différentes : un grimoire de sorcières ! En tournant les pages, Lisbeth n'en croit pas ses yeux : il est dit que sa grand-mère Olga serait une sorcière ! La petite fille n'est pas au bout de ses surprises...

 

La Morte dans le labyrinthe

Ariana Franklin

21 avril 2016

La maîtresse favorite d'Henri II, Rosamund Clifford, aurait été empoisonnée, selon la rumeur, par sa femme jalouse, Aliénor d'Aquitaine. Si Henri croyait à ces histoires, l'Angleterre serait déchirée par une lutte meurtrière entre le Roi et sa Reine. Dans une course contre la montre pour prouver l'innocence d'Eleanor, et avec un dangereux assassin sur ses trousses, Adelia n'a jamais affronté de plus grand danger.

 

Confiteor

Jaume Cabré

4 mai 2016

Avant que la lucidité ne le quitte à jamais, un homme écrit à la femme de sa vie, dans le chaos absolu d'une mémoire vacillante, de longs feuillets recto/verso. D'un côté : l'itinéraire d'un enfant sans amour et l'affliction d'un adulte sans dieu ; de l'autre : l'histoire du Mal souverain.  «Confiteor» (en latin : «je confesse») est une véritable cathédrale profane.

 

Un ravisseur sans scrupules

Julie Garwood

25 mai 2016

Le baron Haynesworth ne se soucie pas de l'avis de ses filles lorsqu'il s'agit de les marier. Il songe avant tout à conforter ses alliances en Écosse. C'est ainsi que Brenna est promise au riche MacNare, un homme qu'elle n'a jamais vu. Pas question de discuter : elle est expédiée sous bonne escorte dans les Highlands ! Mais rien ne se passe comme prévu. En traversant une forêt, Brenna voit surgir cinq géants vêtus de kilts. Faisant fi des protestations de la jeune femme, leur chef la jette sur son étalon noir et s'enfuit au galop. Connor MacAlistair est ravi de son exploit : il s'est vengé de MacNare et la jeune femme qui se débat entre ses bras est ravissante. Connor a prévu de l'épouser sur-le-champ, et rien ne saurait l'empêcher de faire valoir immédiatement ses droits conjugaux.

 

Les Yeux de Rose Andersen

Xavier-Laurent Petit

11 mai 2016

On ne vit pas à Santa Arena, où tout est sec, pauvre, désolé, sans espoir. On survit, et encore. Si on veut vivre, il faut partir. Là-bas, de l'autre côté de la frontière, la grande ville des étrangers, les ranjeros, brille de tous ses feux. Là-bas, les hommes sont riches, les femmes ont la peau blanche et les yeux verts comme des dollars, et les cinémas racontent des histoires merveilleuses. Ils sont nombreux, ceux qui tentent le passage du cerco. Et rares ceux qui réussissent. Moins de deux pour cent. Les autres sont abattus par la Border Patrol, ou bien s'en vont mourir de soif et d'épuisement dans le désert. De toute façon, avant d'espérer partir, il faut gagner mille dollars, le prix d'un passeur, l'équivalent de deux ans de travail à gratter les cuves puantes de la Chemical & Petrological Corporation. Personne n'a encore jamais dit à Adriana qu'elle avait de la chance. Mama Yosefa, la reine du bidonville, lui a juste dit un jour en la regardant dans les yeux : « Toi, tu mérites mieux. » Et Adriana a décidé qu un jour, elle aussi aurait les yeux verts. Mais ce qui l'attend, de l'autre côté de la frontière, même un film des ranjeros n'aurait pas pu l'imaginer.

 

Pique-nique à Hanging Rock

Joan Lindsay

11 mai 2016

14 février 1900, Australie. L’été touche à sa fin. Les jeunes pensionnaires de Mrs Appleyard attendent depuis des mois ce pique-nique annuel, non loin de Hanging Rock. Revêtues de leurs mousselines légères, elles partent dans une voiture tirée par cinq chevaux bais magnifiques. Après le déjeuner, les demoiselles s’assoupissent à l’ombre des arbres. Mais quatre d’entre elles, plus âgées, obtiennent la permission de faire une promenade. Enivrées par cet avant-goût de liberté, elles franchissent un premier ruisseau... puis disparaissent dans les hauteurs. Quand, tard dans la nuit, la voiture regagne le pensionnat, trois jeunes filles manquent à l’appel.
Publié en 1967, magnifiquement adapté au cinéma par Peter Weir en 1975, Pique-nique à Hanging Rock est un récit envoûtant, mystérieux et inoubliable, considéré comme l’un des plus grands romans de la littérature australienne.

 

Les Nuits de la Saint-Jean

Viveca Sten

4 mai 2016

Sur l’île de Sandhamn, une jeune fille a disparu au cours de la nuit. L’inspecteur Thomas Andreasson et son équipe ratissent les lieux, mais Lina Rosén est introuvable. L’enquête conclut à une noyade accidentelle. Quelques mois plus tard, Nora Linde, l’amie d’enfance de Thomas, décide de prendre quelques jours de vacances sur l’île avec ses enfants. En jouant dans la forêt, ses deux garçons font une découverte macabre : des restes humains enfouis dans un sac sous la neige. Est-il possible que ce soit le cadavre de Lina ? Et quelle est cette ombre qui menace les Rosén ? Malgré l'absence de pistes, Thomas et Nora ont un étrange pressentiment : l'assassin de Lina n'en a pas fini avec sa sinistre mission.

 

Le Passeur

Lois Lowry

15 juin 2016

Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n'existent pas. Les inégalités n'existent pas. La désobéissance et la révolte n'existent pas. L'harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le comité des sages. Les personnes trop âgées, ainsi que les nouveaux-nés inaptes sont « élargis », personne ne sait exactement ce que cela veut dire. Dans la communauté, une seule personne détient véritablement le savoir : c'est le dépositaire de la mémoire. Lui seul sait comment était le monde, des générations plus tôt, quand il y avait encore des animaux, quand l'oeil humain pouvait encore voir les couleurs, quand les gens tombaient amoureux. Dans quelques jours, Jonas aura douze ans. Au cours d'une grande cérémonie, il se verra attribuer, comme tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté. Jonas ne sait pas encore qu'il est unique. Un destin extraordinaire l'attend. Un destin qui peut le détruire.

 

Temps glaciaires

Fred Vargas

20 avril 2016

"Adamsberg attrapa son téléphone, écarta une pile de dossiers et posa les pieds sur sa table, s'inclinant dans son fauteuil. La femme du 33 bis ? demanda-t-il. Veines ouvertes dans la baignoire ? Pourquoi tu m'emmerdes avec ça à 9 heures du matin, Bourlin ? D'après les rapports internes, il s'agit d'un suicide avéré. Tu as des doutes ? Adamsberg aimait bien le commissaire Bourlin. Grand mangeur grand fumeur grand buveur, en éruption perpétuelle, vivant à plein régime en rasant les gouffres, dur comme pierre et bouclé comme un jeune agneau, c'était un résistant à respecter, qui serait encore à son poste à cent ans".

 

Le Fille qui cherchait son chien (et trouva l'amour)

Meg Donohue

1er juin 2016

Une jolie psy qui ne tourne pas rond. Une ado qui parcourt inlassablement les rues de la ville à la recherche de son chien. Un garçon amoureux en secret qui la suit. Une famille un brin bancale. Un séduisant célibataire qui fuit les sentiments…
Dans ce roman décalé et rafraîchissant, où bat le cœur de San Francisco, Meg Donohue brosse une galerie de portraits drôles et attachants où chaque personnage, toujours relié aux autres, cherche son chien à sa manière : avec nostalgie, avec passion, avec vulnérabilité… et finit par se trouver lui-même et rencontrer l’amour.
 
 
Une Minute de silence
Siegfried Lenz
21 avril 2016
Dans une petite ville de la Baltique bercée par le rythme incessant des vagues, Christian, dix-huit ans, assiste à la minute de silence observée par tout le lycée en mémoire de Stella Petersen, professeur d'anglais morte en mer. À la fin de la cérémonie, Christian vole la photographie de Stella : avec quelques cartes, c'est le seul souvenir qu'il puisse garder de leur amour. Un amour qui ne dura pas plus d'un été. Un amour ponctué par les sorties en mer, les arrêts à la cabane de l'île aux Oiseaux et les instants magiques dans les bras de la jeune femme. Lenz a écrit Une Minute de silence en 2008, il était alors âgé de quatre-vingt-deux ans. C'est un avant-dernier roman intimiste, presque onirique, sur le thème de l'amour et du mystère des sentiments, de la mort et de l'oubli.
 
 
Le premier jour du reste de ma vie
Virginie Grimaldi
4 mai 2016
Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : décoration de l’appartement, gâteaux, invités… Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin.
Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière pour faire le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde.
 
Un Nouveau jour
Sarah Rayner
3 février 2016
Karen, veuve depuis peu et mère de deux jeunes enfants, est confrontée à la mort de son père. Abby, épuisée par le quotidien auprès de son fils autiste, est en instance de divorce. Michael, fleuriste, est contraint de déposer le bilan. Les destins de ces trois personnages vont se croiser derrière les portes closes de la clinique de Brighton. Là-bas, ils prennent part à des groupes de parole et se lient à d'autres pensionnaires atteints de troubles semblables aux leurs. Grâce au soutien à la fois distant et aimant de l'équipe soignante, chacun reprendra pied dans l'existence pour retrouver le goût de rire.
 
 
Noces irlandaises
Maeve Binchy
mars 2016 (réédition)
Deux jeunes Irlandais, Deirdre et Desmond, se sont installés à Londres où sont nés leurs trois enfants. Vingt-cinq ans plus tard ils s'apprêtent à célébrer leurs noces d'argent. Anna, leur fille aînée, a décidé de réunir tous ceux qui étaient présents à leur mariage : le prêtre qui célébra leur union ; le séduisant Frank Quigley, ami et patron de Desmond ; Maureen, la demoiselle d'honneur qui a réussi sa carrière mais est restée célibataire...
Anna entreprend aussi de rassembler la famille que la vie a disloquée : Brendan, le fils parti vivre en Irlande, sur la terre des ancêtres, et Helen, la petite dernière, entrée au couvent pour une raison mystérieuse.
Tous se retrouvent le grand jour venu. Choc des mémoires et des destins. Rien ne sera plus pareil...
 
 
D'eau et de feu
Françoise Bourdin
3 mars 2016
De retour au domaine de Gillepsie après des années d'internat, le jeune Scott est stupéfait : son père, Angus, vient de se remarier avec une Française. Installée dans le vaste manoir écossais avec ses quatre enfants, la nouvelle épouse a la ferme intention de marquer son territoire et d'y imposer les siens. Or cette nouvelle tribu n'est pas du tout du goût de Scott...
Tandis que les tempéraments se heurtent et que les jalousies s'installent, la tension sourd autour du véritable enjeu familial : qui sera l'héritier des distilleries ?
Chaque clan aiguise ses armes, mais un rebondissement improbable fera peut-être tout basculer...
 
 
Carnaval
Ray Celestin
19 mai 2016
Au cœur du Sud profond, La Nouvelle-Orléans, construite sur des marécages en dessous du niveau de la mer, a toujours été aux prises avec tornades, inondations et épidémies de toutes sortes. La nature du sol en fait une cité qui s'affaisse, où les morts ne peuvent être enterrés. Alligators, serpents, araignées hantent ses marais. Nombre de menaces ont toujours plané au-dessus de la ville. Et pourtant...
Lorsqu'en 1919 un tueur en série s'attaque à ses habitants en laissant sur les lieux de ses crimes des cartes de tarot, la panique gagne peu à peu. On évoque le vaudou. Les victimes étant siciliennes, les rivalités ethniques sont exacerbées. Un policier, Michael Talbot, un journaliste, John Riley, une jeune secrétaire de l'agence Pinkerton, Ida, et un ancien policier tout juste sorti de prison, Luca D'Andrea, vont tenter de résoudre l'affaire. Mais eux aussi ont leurs secrets... Alors qu'un ouragan s'approche de la ville, le tueur, toujours aussi insaisissable, continue à sévir. Le chaos est proche.
 
 
Est-ce que tu m'entends ?
Hugues Royer
6 avril 2016
Eden, 19 ans, est caissière dans une supérette parisienne afin de financer ses études. Enfant adoptée, elle ignore tout de ses origines, jusqu’au jour où elle entend une voix l’interpeller. S’agit-il d’une hallucination ?
Peu de temps auparavant, William, son père biologique, s’est tué dans un accident de la route alors qu’il s’apprêtait à demander la main de sa fiancée.
Étrangement, son esprit, perdu entre terre et ciel, plane désormais au-dessus d’Eden. Va-t-il enfin réussir à entrer en contact avec celle qu’il recherche depuis tant d’années, et dont il a été séparé lorsqu’elle était encore bébé ? Avant de pouvoir accomplir cette mission ultime, une terrible épreuve l’attend…
 
 
Northanger Abbey
Val McDermid
4 mai 2016
Catherine Morland est une jeune femme un peu naïve qui ne connaît pas grand-chose du monde. Elle vit dans un pittoresque village où il ne se passe rien et, pour égayer sa vie, se perd dans les livres. Surtout des histoires gothiques qui lui procurent de délicieux frissons. Quelle joie lorsque des amis l'invitent à Edimbourg. Elle y rencontre Henry Tilney, le jeune homme propriétaire d'un domaine au nom prometteur : Northanger Abbey. L'imagination de Catherine s'emballe : une ancienne abbaye, des tourelles en ruine, des chambres secrètes, des fantômes... Elle est fascinée par Henry, mais ne peut pas s'empêcher de se demander si tout est réellement aussi parfait... Et quels secrets dissimulent les hauts murs de Northanger Abbey ?
 
 
 

Voir les commentaires

2016-04-12T14:02:07+02:00

Tout ce qu'on ne s'est jamais dit

Publié par MyaRosa

Everything I Never Told You -  Celeste Ng

277 pages, éditions Sonatine, mars 2016

L'histoire :

Lydia est morte.

Lydia Lee, seize ans, est morte. Mais sa famille l’ignore encore…

Sa mère, Marylin, femme au foyer, rêve que sa fille fasse les études de médecine qu’elle n’a pas pu accomplir. Son père, James, professeur d’université d’origine chinoise, a tant souffert de sa différence qu’il a hâte de la retrouver parfaitement intégrée sur le campus.

Mais le corps de Lydia gît au fond d’un lac.

Accident, meurtre ou suicide ? Lorsque l’adolescente est retrouvée, la famille Lee, en apparence si soudée, va devoir affronter ses secrets les mieux gardés. Des secrets si longtemps enfouis qu’au fil du temps ils ont imperceptiblement éloigné ses membres, creusant des failles qui ne pourront sans doute jamais être comblées.

 

Mon avis :

 

 Par où commencer pour vous parler de ce livre ? Je suis un peu perdue, encore scotchée et bouleversée par l'histoire de la famille Lee. Rien que d'en parler, j'ai le ventre noué et envie de pleurer. Dès les premières lignes, Celeste Ng a su me captiver, m'envoûter. Son écriture est remarquable, pleine de délicatesse, de justesse et de poésie. Il y a de la douceur et de la douleur dans chacune des phrases de ce roman. On ne peut être que subjugué par tant d'insensité. L'émotion nous gagne, nous prend aux tripes dès les premières pages et ne nous lâche pas avant la fin. On referme le livre avec un sentiment doux-amer, complètement assomé par toutes les idées dérangeantes qui nous traversent l'esprit, par tout ce que ce livre met en lumière et remue. Par la force et la justesse du propos. C'est un livre qui peut plaire à tous, même à ceux qui ne sont pas particulièrement amateurs de thrillers car il n'a rien de classique. C'est avant tout un grand roman contemporain intimiste et touchant.

 

 Il s'agit d'un premier roman et ça, ça m'épate encore plus. Il y a tant de maîtrise, tant de force et d'intelligence dans la construction de ce récit. Les dialogues, les scènes décrites, les pensées des personnages, tout sonne juste. Il n'y a rien à jeter, rien à ajouter. Le livre est parfait ainsi. Ce n'est pas un roman bourré d'actions ou de rebondissements, mais un roman d'atmosphère. La disparition de Lydia va mettre en lumière les pensées, les rêves, les espoirs, les regrets et les souffrances enfouis de toute une famille. Il n'y a pas un personnage qui est mis en avant par rapport aux autres. On s'intéresse à chacun. On apprend à les connaître, à les comprendre. L'auteur les décrypte pour nous, nous laisse rentrer dans leurs têtes sans jamais porter de jugement. On a l'impression de prendre leur place durant un moment. On remonte le temps jusqu'à l'enfance des parents, leur rencontre, et la naissance de leurs enfants. C'est fascinant de voir ce qui les a façonné et les conséquences de leurs actes et de leurs choix. Il y a un vrai travail de recherche autour de la psychologie des personnages. C'est passionnant ! Ils m'ont tous ému à leur manière et je ne les oublierai pas.

 

 Beaucoup de sujets délicats sont abordés avec justesse dans ce roman : l'épanouissement et l'accomplissement personnel, la place de chacun et les rapports au sein d'une famille, ce que les parents attendent vraiment de leurs enfants, les choix que l'on fait et qui déterminent le reste de notre vie, la différence, le sexisme et la racisme dans la vie de tous les jours, toutes les souffrances que l'on inflige et que l'on s'inflige sans en avoir conscience et souvent par amour, la violence ordinaire, la difficulté d'aller au bout de ses rêves et de s'accepter tel que l'on est, le fait de vouloir se détacher de ce que l'on attend de nous, la complexité des rapports au sein d'une fratrie, l'intégration sociale, etc... Tout est abordé avec beaucoup de finesse et de délicatesse. C'est beau et triste à la fois, ça fait réfléchir, ça fait mal, ça remue beaucoup de choses... Franchement, quelle claque ! Ce roman m'a brisé le coeur ! Je suis vraiment retournée et je peux déjà vous dire que ce livre fera partie de mes plus belles lectures de 2016. Pour le moment, il est même tout en haut du podium et j'attends déjà avec impatience le prochain roman de Celeste Ng.

 

 

En quelques mots :

Gros coup de coeur !

Un roman inoubliable d'une rare intensité qui m'a bouleversé et m'a brisé le coeur. Une écriture lumineuse, poétique et parfaitement maîtrisée. Une claque comme on en prend rarement !

 

Voir les commentaires

2016-04-12T08:54:20+02:00

Mon premier livre de choses à trouver : à la maison

Publié par MyaRosa

Fiona Watt & Stephen Barker

30 pages, éditions Usborne, janvier 2016, dès 2 ans

Présentation de l'éditeur :

Ce charmant livre pour les tout-petits présente tout un tas de choses à trouver, à découvrir et à commenter.

 

Mon avis :

 

 Dans ce très beau et grand livre cartonné, il y a une foule de choses à observer, à repérer et à nommer à travers les différentes pièces de la maison. Il y a d'abord des tas d'objets du quotidien que l'enfant peut s'amuser à identifier : rideaux, lit, canapé, vase, parapluie, bol, assiette, lampe, baignoire, jouets, fleurs, etc... Ensuite, on suit les instructions et on cherche ensemble : des chaussettes rayées, un robot, une pomme, des oiseaux, un manteau bleu, un bébé, une coccinelle ou encore des cupcakes habilement cachés dans les illustrations.

 

 

 Parfois, il faut retrouver plusieurs éléments identiques ou bien déterminer quel objet est le plus grand ou quel verre est le plus rempli, par exemple. Ce sont des petits jeux qui demandent un peu d'observation et de concentration. Ils sont bien adaptés aux enfants de deux ans et +. Les illustrations sont rondes, colorées, bien remplies sans que l'on s'y perde. C'est très amusant pour les petits de pouvoir explorer la cuisine, la salle de bains, les chambres, le salon, le jardin, le garde-manger, et d'y reconnaître des tas de choses qu'ils ont aussi chez eux et voient tous les jours.

 

 

En quelques mots :

Un joli livre cartonné pour découvrir, observer, chercher, nommer et s'amuser !

 

Voir les commentaires

2016-04-12T08:36:52+02:00

Mon petit Chopin

Publié par MyaRosa

Séverine Cordier (illustrations)

12 pages, éditions Gründ, mars 2016

Présentation de l'éditeur :

Un livre sonore pour découvrir les premiers airs de Chopin !

 

Mon avis :

 

 Vous connaissez ma passion pour ces petits livres sonores. Je ne m'en lasse pas ! Cette fois, je vous propose de partir à la découverte de la musique fabuleuse de Chopin. Grâce aux petites puces, les enfants pourront déclencher la musique eux-mêmes et découvrir les titres suivants : Grande valse brillante, Polonaise "militaire", Valse du petit chien, La goutte d'eau, Le papillon et Nocturne.

 

 

 Les illustrations sont mignonnes comme tout. Elles mettent en scène des enfants, des animaux, des familles, des doudous et Chopin lui-même ! C'est très doux et plein de bonne humeur. Sur chaque double page, l'illustration et le texte très court qui l'accompagne (une ou deux phrases) aident à comprendre la musique de Chopin. C'est parfait pour découvrir la musique classique !

 

 

En quelques mots :

Un petit album mignon comme tout qui permet de découvrir l'univers fabuleux de Chopin.

 

Voir les commentaires

2016-04-11T13:04:50+02:00

Dessins, gribouillages et coloriages : animaux, fleurs, motifs et autres

Publié par MyaRosa

128 pages, éditions Usborne, janvier 2016, dès 6 ans

Présentation de l'éditeur :

Tu trouveras dans cet album une foule d'idées pour dessiner et colorier.

 

Mon avis :

 

 J'adore ces gros livres de coloriages et de gribouillages des éditions Usborne ! Ils sont très grands avec des pages bien épaisses qui permettent de colorier au feutre sans que cela ait une incidence sur la page suivante. Mais surtout, ils sont remplis de tas de jolis dessins aux thèmes variés que l'on peut compléter, décorer, colorier et personnaliser à sa guise. C'est simple, quand on feuillette ce livre, on a envie de s'y mettre tout de suite. On a des tas d'idées pour remplir toutes ces pages et le plus difficile est de choisir par laquelle commencer. Les pages sont vraiment très aérées et les dessins bien grands, ce qui permet un grand confort appréciable à tout âge. On ne s'abîme pas les yeux en essayant de colorier de minuscules parties sans dépasser. Le but est vraiment de se détendre et de s'amuser sans se prendre la tête !

 

 

 Les illustrations de ce livre sont vraiment adorables. Des oiseaux, des fleurs, des papillons, des cupcakes, des sirènes, des fées, des danseuses, des coeurs, des chaussures, des tasses, des maisons, des nuages, des bonbons, des vêtements, des fruits, des crayons et des tas de motifs décorent les pages de ce bel ouvrage. Il y a des dessins commencés que l'on doit compléter, des parties à décorer avec des motifs, des coloriages à peine entamés à poursuivre en suivant un code couleurs ou non, des tas de suggestions pour remplir les pages, des dessins sur fond noir à mettre en couleurs et des tas de possibilités pour créer, inventer, imaginer, rêver... C'est un livre qui convient à tout âge, peu importe le niveau et les capacités de chacun. C'est un ouvrage qui nous offre beaucoup de liberté et qui nous encourage à laisser parler notre imagination. Une vraie bulle d'oxygène. Une activité relaxante et amusante pour toute la famille à consommer sans modération !

 

 

En quelques mots :

Un superbe livre de coloriages et de gribouillages qui convient à tous les âges et à tous les niveaux. Détente et amusement garantis !

 

 

A découvrir aussi :

Dessins, gribouillages et coloriages : La Mode

1000 dessins et gribouillages

Mon grand livre de dessins, gribouillages et coloriages

Dessins, gribouillages et coloriages : Pirates, dinosaures, machines et autres

 

Voir les commentaires

2016-04-11T12:07:24+02:00

Je veux un monstre !

Publié par MyaRosa

Elise Gravel

40 pages, éditions Nathan, avril 2016, dès 4 ans

L'histoire :

Lulu veut un monstre, car tous ses amis en ont un. Elle supplie son père et il finit par accepter. Ils adoptent un bébé monstre, tout doux, tout rouge, qui sent les pieds de pirate : Gus. Lulu va s'occuper de son éducation car il y a beaucoup à faire !

 

Mon avis :

 

 J'ai découvert l'univers d'Elise Gravel en 2014 avec l'excellente BD jeunesse Adopte un glurb ! J'avais beaucoup aimé l'humour et la fantaisie de ce petit guide très original et je suis ravie de retrouver ce même esprit dans un nouvel album.

 

 

 "Je veux un monstre !", c'est l'histoire de la petite Lulu qui souhaite plus que tout avoir, elle aussi, un monstre à ses côtés. Il faut dire que tous ses amis en ont un et, Lulu en est sûre, un monstre pourrait égayer ses journées. La vie sans monstre, qu'est-ce que c'est triste ! Contre toute attente, son père finit par céder et ils se rendent ensemble à la monstrerie, un magasin fabuleux dans lequel on trouve des tas de monstres aux couleurs, caractères et comportements variés. Après avoir choisi son monstre, Lulu va devoir s'armer de guides, de patience et de courage car élever un petit monstre, ce n'est vraiment pas de la tarte !

 

 

 Mes p'tits monstres à moi ont adoré ce livre ! Il faut dire que le petit monstre de l'histoire fait des tas de bêtises toutes plus terrifiantes amusantes les unes que les autres. Un monstre qui fait du bruit au lieu de dormir, qui fait caca n'importe où et mange les chaussettes sales et les téléphones portables, forcément ça plaît aux p'tits monstres ! Ils ont vraiment adoré cette histoire pétillante et colorée, ponctuée de bruits bizarres et de rebondissements tordants. Ils ont particulièrement aimé quand la petite fille énumère les différents types de monstres et leurs particularités, ainsi que lorsqu'elle décrit les mauvaises habitudes de Gus. A la fin, on leur propose même d'inventer leur propre monstre de compagnie ! Ca aussi, c'est génial et ça leur a donné des tas d'idées pour inventer des histoires.

 

 

En quelques mots :

Un album original, amusant et fantaisiste que nous avons adoré !

 

A découvrir aussi :

Adopte un glurb !

Activités avec les monstres

Monstres (Kididoc)

Ma valisette d'activités : les monstres

 

Voir les commentaires

2016-04-07T13:22:42+02:00

Une année particulière

Publié par MyaRosa

Ein ganz besonderes Jahr - Thomas Montasser

174 pages, éditions Presses de la cité, mars 2016

L'histoire :

"Ma nièce Valérie doit s'occuper de tout." Se retrouver un beau matin avec une librairie sur les bras, Valérie ne s'y attendait pas. Pour elle qui se destinait à une brillante carrière de consultante internationale en économie, quel cadeau empoisonné ! La jeune femme va pourtant se laisser prendre au jeu et, indépendamment des comptes de la boutique au bord de la faillite, découvrir la littérature. Kafka, Dickens, Calvino, Pessoa... Une tasse de thé à ses côtés, elle dévore avec joie tout ce qui lui tombe sous la main. Texte après texte, échange après échange avec les clients peu banals du magasin, Valérie commence à prendre goût à sa nouvelle vie, mais c'est un roman singulier intitulé Une année particulière et la rencontre d'un charmant inconnu qui l'aideront à écrire le chapitre décisif de son existence... Une touche d'humour et de fantaisie, de la sensibilité et, surtout, une foule de livres, qu'on aurait presque envie de ranger du côté des personnages. S'il est des romans qui donnent envie de lire et d'aller fureter dans les rayons des librairies, c'est bien celui-ci.

 

Mon avis :

 

 Il y a dans ce court roman une atmosphère toute particulière. C'est comme si on croisait une librairie par hasard au coin d'une rue et qu'on entrait timidement dedans, sur la pointe des pieds pour ne pas déranger. A première vue, ça ne paie pas de mine et c'est un peu poussiéreux, et pourtant, on s'y sent bien. On a envie de s'installer sur un fauteuil douillet avec un plaid tout doux et une bonne tasse de thé pour observer les étagères pleines de livres mystérieux. On en prend un au hasard, on s'y plonge et on oublie tout le reste... Puis, quelques heures plus tard, on remet tout en place et on referme la porte de cet endroit un peu magique avec le sourire et de belles histoires plein la tête, laissant la place à quelqu'un d'autre...

 

 C'est ce que j'ai ressenti durant ma lecture et c'est un peu ce qui arrive à Valérie, le personnage de cette histoire qui se retrouve du jour au lendemain avec une librairie au bord de la faillite sur les bras. Valérie qui jusqu'alors était plus attirée par les chiffres que par les mots, va prendre sa mission très à coeur et découvrir ainsi la vie de libraire et l'amour des belles lettres. Ecrit avec beaucoup de sensibilité et d'humour, ce roman très original met à l'honneur les livres, mais surtout les libraires indépendants qui conseillent, écoutent et partagent tant de choses avec leurs clients. Il nous montre la noblesse de ce beau métier et l'on suit les rencontres que va faire Valérie avec beaucoup d'intérêt.

 

 Durant ma lecture, j'étais vraiment dans une bulle, totalement immergée au milieu des livres de la librairie et ça m'a beaucoup plu. C'est une histoire peu banale et assez mystérieuse, mais je ne voudrais pas trop en dire... Disons que c'est une jolie parenthèse entre deux lectures plus classiques, un moment de détente qui se savoure et qui dévoile toute sa magie page après page... Un livre pour les amoureux des livres, truffé de références littéraires et qui donne envie de courir dans la librairie la plus proche.

 

"La littérature peut en effet fasciner un être et capter toute son attention. Elle peut le soustraire aux petites misères du quotidien et le transporter vers d'autres mondes au point qu'il s'y abandonne corps et âme. Même des êtres de nature très prosaïque y sont sensibles, à condition qu'ils trouvent la bonne lecture."

 

En quelques mots :

Une lecture originale, étonnante et savoureuse à conseiller à tous ceux qui aiment les livres.

 

Voir les commentaires

2016-04-07T09:34:19+02:00

Avec mon doigt... Mon imagier des animaux

Publié par MyaRosa

Stella Baggott (illustrations)

10 pages, éditions Usborne, février 2016, dès 6 mois

Présentation de l'éditeur :

Les bébés aimeront beaucoup regarder les illustrations très colorées de ce charmant livre et découvrir les mots sur chaque page.

 

Mon avis :

 

 J'aime beaucoup la collection "Avec mon doigt..." des éditions Usborne. Elle propose des livres tactiles très colorés adaptés aux tout-petits dès l'âge de six mois. Les illustrations sont toujours très mignonnes et attirent vraiment le regard avec leurs couleurs pétillantes et vitaminées. Les livres sont beaux et soignés, en carton bien épais avec des bords arrondis. Ils peuvent être manipulés sans souci par des petites mains. Les enfants adorent toucher les images en relief et suivre les petits chemins et les différentes formes du bout des doigts.

 

 

 Dans ce nouveau titre de la collection, on découvre des tas d'animaux : hibou, renard, écureuil, escargot, coccinelle, chenille, baleine, dauphin, crabe, grenouille, poussin, crocodile, serpent, perroquet, etc... On explore la forêt, le jardin, la mer, la ferme et la jungle. Chaque page a sa thématique. C'est un vrai régal pour les yeux !

 

 

En quelques mots :

Un concentré de vitamines et de bonne humeur qui permet aux bébés de découvrir des tas d'animaux et de partir à l'aventure en explorant des tas d'endroits fabuleux. Un bel album très coloré pour les bébés.

 

Voir les commentaires

2016-04-06T07:23:27+02:00

L'inconnue du quai

Publié par MyaRosa

Pretty Baby - Mary Kubica

390 pages, éditions Mosaïc, avril 2016

L'histoire :

La première fois que je l'aperçois, elle se tient sur le quai bondé de la gare de Fullerton, à Chicago. Il fait un froid à vous glacer les os, il pleut à verse. Elle serre un bébé dans ses bras. Rien ne les abrite. Quelques jours plus tard, elle est de nouveau là. Aussi fragile. Cette fois, je l’aborde. Sans trop savoir pourquoi. Ni où tout cela va me mener… Hantée par l’image de cette jeune sans-abri et de son bébé, Heidi néglige l’avis de son mari et l’hostilité de sa fille : elle ouvre sa maison à l’inconnue du quai. Qui est vraiment Willow ? Mutique, vulnérable, a-t-elle quelque chose à voir avec l’inquiétante Willow Greer, dont le compte Twitter est plein de conseils macabres sur le suicide ? Peu à peu, la présence de l’inconnue dans la maison agit comme un révélateur des fissures familiales…

 

Mon avis :

 

 L'an dernier, j'ai été séduite et scotchée par l'excellent premier roman de Mary Kubica - Une fille parfaite - qui figure d'ailleurs parmi mes plus belles lectures de l'année 2015. J'étais donc impatiente de lire son nouveau roman et je suis ravie car j'y ai retrouvé tout ce qui m'avait plu dans le précédent.

 

 Dans "L'inconnue du quai", nous suivons Heidi, une mère de famille qui, en se rendant à son travail, croise une jeune fille et son bébé. Cette image ne cesse de la hanter. Pourquoi cette jeune fille à peine plus âgée que la sienne est-elle dehors avec son enfant alors qu'il pleut des cordes ? Les deux femmes vont se croiser plusieurs fois jusqu'à ce que Heidi se décide à faire le premier pas, allant même jusqu'à proposer à l'adolescente de l'héberger. Mais qui est cette mystérieuse inconnue, discrète, secrète et un peu effrayante, qui refuse d'en dire plus sur sa situation et prend de plus en plus de place dans la vie de la famille Wood ? Car si Heidi est ravie d'accueillir la jeune fille et son bébé, cette décision va créer des tensions encore plus fortes au sein de son couple et fragiliser encore plus sa relation déjà difficile avec sa fille de douze ans, allant même jusqu'à faire ressortir les blessures et les secrets les plus sombres de chacun...

 

 Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j'ai adoré cette lecture ! On est tout de suite pris au piège. On a envie de savoir ce qui se passer et surtout de connaître les secrets de chacun. Willow - l'inconnue du quai - est vraiment mystérieuse et insaisissable, on veut savoir comment elle en est arrivée là. Mary Kubica a un talent incroyable. Elle décrit la psychologie des personnages à merveille et elle arrive à mélanger des tas de genres : thriller, roman noir, drame, etc... Comme dans "Une Fille parfaite", je me suis vraiment attachée aux personnages et ça, c'est quelque chose que je n'attend pas spécialement et qui m'arrive rarement lorsque je lis un thriller. Cette fois encore, elle a su me surprendre, m'émouvoir, me captiver.

 

 Il ne s'agit que de son deuxième roman, et pourtant, je trouve que l'auteur a déjà son style, sa signature. On reconnaît que c'est du Mary Kubica ! J'ai vraiment aimé être emportée dans ce tourbillon de sentiments mêlés et d'émotions. J'ai été surprise. Il y a des choses qu'on sent venir, mais on ne veut pas y croire, on préfère faire comme si on n'avait rien vu, rester dans le flou jusqu'à ce qu'on vienne nous ouvrir les yeux et nous crier la vérité. C'est un roman noir, triste, terrifiant, bouleversant. Une lecture qui aborde des thèmes peu évidents et qui m'a touché en plein coeur. La fin est tout simplement parfaite à mon goût, surtout les dernières lignes. Franchement, vivement le prochain Mary Kubica !

 

 Ce roman sera disponible dès le 13 avril et "Une Fille parfaite" sortira en poche le même jour. Jetez-vous dessus, ils sont géniaux !

 

 

En quelques mots :

Un roman très sombre, triste et émouvant, qui m'a captivé du début à la fin et que je n'oublierai pas. Ce n'est que le deuxième roman de Mary Kubica, mais elle a déjà un style bien à elle et j'attends déjà avec impatience son prochain livre.

 

Voir les commentaires

2016-04-05T12:39:03+02:00

D'où vient la pluie ?

Publié par MyaRosa

What makes it rain ?

Christine Pym & Katie Daynes

12 pages, éditions Usborne, mars 2016, dès 3 ans

Présentation de l'éditeur :

Pourquoi pleut-il ? Qu'est-ce qu'un arc-en-ciel ? D'où vient le vent ? Les jeunes enfants trouveront la réponse à de nombreuses questions dans ce beau livre joliment illustré qu'ils auront plaisir à découvrir avec un adulte.

 

Mon avis :

 

 Ce joli livre documentaire destiné aux jeunes enfants - dès 3 ans - propose de leur faire découvrir de manière ludique et amusante les phénomènes atmosphériques. La pluie et le beau temps n'auront désormais plus de secrets pour eux ! Voilà une belle façon d'éveiller leur curiosité scientifique et de répondre aux questions qu'ils se posent sur les nuages, les arc-en-ciel, la pluie et le soleil.

 

 

 Le livre est en carton très épais avec des bords arrondis. Chaque double page porte sur un thème précis : la pluie, l'arc-en-ciel, le soleil, les orages, le vent et la neige. Avec des explications claires, de belles illustrations et des rabats à soulever, on répond aux questions que les enfants se posent souvent : Quelle est la force du vent ? Qu'est-ce qui fait souffler le vent ? Pourquoi voit-on l'éclair avant d'entendre le tonnerre ? Pourquoi le tonnerre fait-il autant de bruit ? Pourquoi les couchers de soleil sont-ils orange et rouge ? Le soleil est-il vraiment une étoile ? Pourquoi fait-il plus froid en hiver ? Qu'y a-t-il au bout d'un arc-en-ciel ? De quoi un arc-en-ciel est-il fait ? Quelle est la taille d'une goutte de pluie ? Comment est-ce dans un nuage ? D'où la neige vient-elle ? Qu'est-ce qu'un grêlon ?

 

 

 C'est un ouvrage aussi joli que passionnant. Les illustrations sont vraiment très mignonnes et on apprend tout un tas de choses. J'ai pris beaucoup de plaisir à feuilleter ce livre avec mon petit garçon qui me pose beaucoup de questions sur le temps, les nuages, le soleil, etc... Cette collection de documentaires pour les petits est vraiment très réussie. Un autre titre est déjà disponible, il explique comment poussent les fleurs, et un autre arrivera chez nous l'été prochain et expliquera aux enfants d'où viennent les bébés.

 

 

En quelques mots :

Un documentaire ludique, amusant et très instructif. Un livre à feuilleter en famille.

 

Voir les commentaires

2016-04-05T09:23:16+02:00

Contes à colorier

Publié par MyaRosa

Bridget

16 pages, Bayard Jeunesse, avril 2016, dès 3 ans

Présentation de l'éditeur :

Colorie et dessine l'histoire.

 

Mon avis :

 

 Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler de cette toute nouvelle collection que j'aime déjà beaucoup. Elle nous propose de (re)découvrir quelques contes intemporels, mais aussi d'ajouter sa touche personnelle au livre et de participer pleinement au déroulement de l'histoire en dessinant et en coloriant les objets et les personnages et en ajoutant des tas de petites choses. L'idée est excellente et les quatre premiers titres de la collection - Boucle d'Or, Hänsel et Gretel, Cendrillon et Les Trois petits cochons - sont très réussis.

 

 

 Je pense qu'il est quand même préférable de connaître un peu le conte pour apprécier pleinement ces petits livres. L'histoire est vraiment raccourcie. Le texte invite surtout l'enfant à décorer, dessiner, ajouter et colorier. C'est très amusant car les personnages lui demandent de l'aide. Ils ont besoin qu'il éteigne les lumières en coloriant en noir ou qu'il ferme les rideaux afin que le loup ne puisse pas voir les petits cochons. L'enfant doit dessiner d'autres briques pour aider le petit cochon à terminer la construction de sa maison, il doit aider Hänsel et Gretel à semer des petits cailloux et des miettes sur leur chemin, colorier la maison en pain d'épices de la méchante sorcière, ajouter du charbon et des flammes dans la cheminée, aider Cendrillon à nettoyer le plancher ou à maquiller ses vilaines soeurs, décorer les habitations, remplir les assiettes des personnages avec les mets de leur choix, etc...

 

 

 C'est une activité ludique et amusante et l'on prend plaisir à relire le livre auquel on a contribué. Quelle excellente idée ! J'espère que d'autres titres viendront bientôt agrandir cette collection déjà très prometteuse. En attendant, je vous recommande ceux qui sont déjà disponibles. Ils sont tous très chouettes, ont des pages bien épaisses qui permettent de colorier au feutre, de belles illustrations et un prix tout riquiqui (4,90€) !

 

En quelques mots :

Une nouvelle collection ludique et amusante.

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog