Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2016-08-19T08:24:13+02:00

L'Arbre de l'amitié

Publié par MyaRosa

Oliver's Tree - Kit Chase

32 pages, éditions Circonflexe, juin 2016

L'histoire :

Oliver, Lulu et Charlie aiment jouer dans la forêt mais il n'est pas toujours facile pour le petit éléphant de suivre ses camarades : plus grand et plus lourd, il ne trouve aucun arbre sur lequel grimper et cela le rend très triste. Ses amis vont alors lui faire la plus belle des surprises : inventer l'arbre de ses rêves ! Une jolie histoire d'amitié illustrée par des dessins pleins de délicatesse et de poésie.

 

Mon avis :

 

 Ce petit album mignon comme tout et totalement craquant nous raconte une belle histoire d'amitié. Oliver, Lulu et Charlie adorent jouer ensemble. Ils aiment se cacher dans la forêt, mais le pauvre Oliver ne peut pas suivre ses amis ni les attraper lorsqu'ils grimpent aux arbres. Pas facile pour un éléphant de se percher sur une branche ! Il est trop lourd pour grimper, pas assez souple ou pas assez grand et les branches ne résistent pas à son poids... Oliver aimerait tellement suivre ses amis. Ca a l'air tellement amusant là-haut ! Après un nouvel échec, le petit éléphant s'en va tristement et s'isole. Ses amis vont tout faire pour lui faire retrouver le sourire.

 

 

 Quelle belle histoire ! C'est vraiment adorable ! J'ai beaucoup aimé la façon dont les deux amis prennent les choses en main et décident de préparer une belle surprise pour leur copain. Le texte est court, facile à comprendre et plein de douceur. C'est parfait pour les petits dès 3 ans. Les illustrations, réalisées à l'aquarelle et à l'encre, sont fabuleuses. Elles sont, elles aussi, pleines de douceur et de tendresse. Voilà une belle histoire qui met à l'honneur l'amitié, le partage et la générosité. Un livre qui nous montre qu'avec trois fois rien, juste un peu de temps et d'imagination, on peut faire le bonheur de quelqu'un et rendre une journée inoubliable.

 

 

En quelques mots :

Une histoire adorable, pleine de douceur et de générosité. A découvrir absolument !

 

Voir les commentaires

2016-08-18T13:03:39+02:00

Un merci de trop

Publié par MyaRosa

Carène Ponte

279 pages, éditions Michel Lafon, juin 2016

L'histoire :

S’il fallait décrire Juliette en un mot, « transparente » serait sans doute le bon. Depuis toujours, elle a fait ce que l’on attendait d’elle, mettant de côté ses rêves et celle qu’elle est vraiment. Résultat, à trente ans, elle mène une vie où choisir entre lasagnes et sushis est un événement. Pourtant, au fond d’elle-même, elle sait qu’elle n’est pas cette fille sans personnalité.

Heureusement, il n’est jamais trop tard pour devenir soi. C’est ce que va découvrir Juliette au détour d’un merci, un merci de trop. Et elle est loin d’imaginer où cela va la mener.

Parfois, le bonheur est à portée de main.

 

Mon avis :

 

 Si vous cherchez un livre pour vous détendre, rire, terminer les vacances tranquillement ou passer un bon moment, j'ai ce qu'il vous faut ! Le roman de Carène Ponte m'a tenu compagnie durant quelques heures et cette lecture pleine de fraîcheur et d'optimisme m'a fait le plus grand bien.

 

 Il faut dire que Juliette est un personnage très sympathique. Cette jeune femme est pétillante, drôle, pleine de vie, mais elle manque de confiance en elle. Elle a toujours fait ce qu'on attendait d'elle plutôt que ce qu'elle voulait vraiment par peur de décevoir. C'est la fille discrète - presque invisible - qui s'efface derrière les autres, ne se fait jamais remarquer et dont on oublie le prénom. Pourtant, s'il on cherche à en savoir plus sur son compte, Juliette est intéressante et attachante. Elle a de la répartie, de bonnes idées et des rêves plein la tête. Le passage à la trentaine va lui donner envie de tout envoyer valser pour n'écouter que son coeur et ses envies. Il est temps que Juliette pense enfin un peu à elle et qu'elle s'épanouisse. Elle n'en peut plus de cette vie fade et sans surprise, elle veut vibrer !

 

 J'ai vraiment beaucoup aimé le personnage de Juliette ainsi que l'écriture de Carène Ponte. Voilà un roman qui fait du bien, qui décomplexe et qui donne envie de s'écouter et d'envoyer balader tout ce qui nous prend la tête. Les échanges entre les personnages sont savoureux, il y a des scènes vraiment cocasses et des références actuelles qui parleront, j'en suis sûre, à toutes les femmes d'aujourd'hui. J'ai eu l'impression de regarder un film, une jolie comédie romantique avec de l'humour, de l'émotion, des rebondissements et de la bonne humeur. Je me suis régalée de la première à la dernière page !

 

En quelques mots :

Une comédie romantique classique mais très agréable à lire. Un roman qui détend, des personnages attachants et pétillants que l'on suit avec plaisir et une histoire qui fait du bien et décomplexe. Je ne peux que vous recommander cette lecture feel-good !

 

Voir les commentaires

2016-08-16T08:15:59+02:00

Gaspard ne répond plus

Publié par MyaRosa

Anne-Marie Revol

500 pages, éditions JC Lattès, mai 2016

L'histoire :

Dans le cadre d’un jeu de téléréalité, Gaspard de Ronsard doit traverser l’Asie en stop. Son périple tourne court lorsqu’il chute d’un pick-up et échoue au fond d’un fossé…
La suite se déroule entre Paris et un village égaré dans les rizières du Nord Vietnam. On y rencontrera une brocanteuse cartomancienne, un détective fleur bleue, un diariste fantasque, des producteurs de télé affolés, et une vieille chef de tribu acariâtre, My Hiên. Celle-ci n’a qu’une idée en tête : obliger Gaspard à sauver son peuple d’un danger imminent.
Parviendra-t-il à rentrer chez lui ?
Dans ce roman drôle et déluré, chacun cherche quelque chose à l’autre bout du monde, pour le meilleur comme pour le pire. Mais il faut peut-être accepter de tout perdre si l’on veut se retrouver…

 

Mon avis :

 

 Ca y est, j'ai terminé mon pavé de l'été ! Ce livre de 500 pages m'aura tenu compagnie durant plusieurs semaines. Oui, semaines. Fatiguée par les travaux et les préparatifs du déménagement, j'ai très peu lu et j'avais un peu de mal à me concentrer. Néanmoins, je suis contente que Gaspard m'ait tenu compagnie durant tout ce temps. Son histoire rocambolesque et originale m'a fait passer de bons moments.

 

 Tout commence lorsque Gaspard, candidat d'une émission de télé-réalité, s'égare au beau milieu de nulle part. Alors qu'il traversait l'Asie avec sa coéquipière, le jeune homme est tombé du véhicule qui les emmenait sans que personne ne s'en rende compte... On ne sait pas vraiment si c'est un accident, si quelqu'un l'a poussé ou s'il a délibérément sauté, mais Gaspard est blessé. Il est recueilli - ou retenu prisonnier, on ne sait pas vraiment - au Vietnam, dans un village isolé où une femme peu commode dicte sa loi et tente de maintenir la population à l'écart du monde moderne. Pendant ce temps là, à Paris, c'est la panique ! Personne ne sait où est Gaspard ni s'il est vivant et encore moins comment le retrouver. Tandis que la chaîne tente de garder le secret, Eulalie, la femme qui a élevé Gaspard est prête à tout retourner et à soulever des montagnes pour sauver son petit protégé.

 

 Ce qui m'a plu, dans ce roman, c'est d'abord ce contraste très fort entre l'univers mesquin et sans scrupule de la télé-réalité et la vie des habitants de ce petit village isolé qui est d'ailleurs renforcé par la construction du roman puisque les chapitres sont alternés. Dans ce petit village oublié, les gens sont ensemble. Ils ne s'enferment pas devant leur télé - ils n'en ont pas ! - mais passent leurs soirées tous ensemble, se racontent des histoires, partagent leurs connaissances. Ils vivent au rythme de la nature sans se soucier du lendemain et de ce qui se passe à l'autre bout du monde. Si j'ai un peu boudé les passages de ce roman qui se déroulent dans les coulisses de l'émission, j'ai vraiment adoré tous les moments passés au Vietnam.

 

 Il y a beaucoup de rebondissements et de digressions, dans ce roman. Des coïncidences qui sont un peu trop grosses et nombreuses pour être crédibles, mais qu'importe, on se laisse emporter. Les personnages sont hauts en couleur, certains un peu trop caricaturaux à mon goût, mais d'autres m'ont vraiment beaucoup plu : Gaspard, Hubert, My Hiên et Khoa... Et puis, il y a les carnets d'Hubert que découvre Gaspard et qui vont lui apprendre beaucoup de choses sur son passé. J'ai adoré les découvrir avec lui ! Hubert nous raconte sa vie, mais il nous parle aussi de tout et de rien, nous confie ses découvertes, nous livre la recette du teurgoule normand, nous explique certains mots, nous parle d'itinéraires parisiens ou de ses conquêtes. Au fil de ses écrits, on le découvre peu à peu, il se dévoile l'air de rien. C'est un personnage qui m'a beaucoup touchée et j'attendais, comme les habitants du village, la suite de la lecture de ses carnets avec impatience.

 

 En quelques mots :

Malgré quelques bémols et des passages un peu longs, j'ai passé un bon moment en compagnie des personnages de ce roman et j'ai apprécié ce voyage à l'autre bout du monde, loin de tout. Avec "Gaspard ne répond plus", Anne-Marie Revol nous offre un roman original, dense, dépaysant et surprenant qui ne manque ni d'humour ni d'émotions.

 

 

"Il faut parfois savoir faire preuve d'humilité : on ne rend pas les gens heureux malgré eux.
Ce serait trop simple."
(Page 333)

 

" Ce qui me plaît plus que tout ici, c'est la façon qu'ont les habitants d'appréhender l'instant. Chacun vit au rythme de la course du soleil, de la lune et des saisons. Personne ne tient compte de l'heure puisque personne ne possède de montre, de réveil ou d'horloge.
 C'est en débarquant à Paris que j'ai découvert combien le temps pouvait être obsédant. Avant, dans ma province, il s'écoulait lentement. Si lentement que tout était bon pour le tromper, le perdre, le tuer. Idem au lycée. A la ferme. A l'armée. Je m'emmerdais sec. Tout durait une éternité. Les minutes, les heures, les journées ne finissaient jamais.
 La capitale m'a électrisé : il y avait tant à voir et à faire que soudain le temps vint à me manquer. J'aurais alors donné n'importe quoi pour en gagner, pour le suspendre, le défier."
(Page 400)

 

Voir les commentaires

2016-08-15T19:44:18+02:00

Sorties poche à ne pas manquer #143

Publié par MyaRosa

Mr Mercedes

Stephen King

28 septembre 2016

Midwest, 2009. Dans l’aube glacée, des centaines de chômeurs en quête d’un job font la queue devant un salon de l’emploi. Soudain, une Mercedes fonce sur la foule, laissant huit morts et quinze blessés dans son sillage. Le chauffard, lui, a disparu dans la brume, sans laisser de traces. Un an plus tard, Bill Hodges, flic à la retraite qui n’a pas su résoudre l’affaire, reste obsédé par ce massacre. Une lettre du « tueur à la Mercedes » va le sortir de la dépression et de l’ennui qui le guettent.
Délaissant le fantastique pour le polar dans lequel il se glisse avec une jubilation contagieuse, Stephen King démontre une fois de plus son talent de conteur, et son inspecteur Bill Hodges rejoint les figures emblématiques du roman noir américain.

 

La Nouvelle vie d'Arsène Lupin

Adrien Goetz

31 août 2016

Arsène Lupin revient. Un héros des années 10, lui ? Oui : des années 2010 ! Le gentleman-cambrioleur, plus sportif, gouailleur, élégant et désinvolte que jamais, détrousse les réseaux sociaux, enlève les scénaristes de sa série télévisée favorite, s’attaque au changement climatique, s’envole vers les Émirats, et va jusqu’à faire invalider les comptes de campagne du nouveau président de la République…
Dans ce trépidant divertissement, Adrien Goetz rajeunit le plus mythique des personnages français, ainsi que ses partenaires et adversaires, du ridicule détective Herlock Sholmès à la redoutable Joséphine Balsamo, convertie au féminisme militant. La traque d’Arsène Lupin commence !

 

Le Poids de l'amour

Agatha Christie

7 septembre 2016

À quoi pense Laura en ces jours de fête où l'on baptise Shirley, sa petite soeur ? Quelles noires pensées occupent l'esprit de cette enfant de dix ans, jusqu'alors fille unique ?
Seul, sans doute le vieux Mr. Baldock, son ami, saurait le deviner. Pourtant, très vite, cette petite soeur va devenir pour Laura le centre du monde ; la jeune fille découvre que sa véritable vocation est d'aimer plutôt que d'être aimée.
Mais peut-on intervenir impunément en ces domaines ? Elle aussi connaitra "le poids de l'amour"...

 

La mer les emportera

Nick Dybek

1er décembre 2016

Dans le Grand Nord américain, non loin de l'Alaska, les hommes de Loyalty Island partent chaque automne pêcher le crabe royal. Pendant plusieurs mois, ils bravent l'océan, au péril de leur vie, pour ramener ce qui permettra à leurs familles de survivre. Alors, quand John Gaunt, le riche propriétaire de la flotte, se meurt, c'est toute une communauté qui est menacée de disparaître.

Chez les Bollings, ce décès imminent exacerbe les tensions entre les parents de Cal. Henry, son père, est obnubilé par le sort de l'entreprise, dont l'unique héritier des Gaunt ne se soucie guère. Il est prêt à tout pour sauver son avenir et celui des autres marins. Tout. Y compris les actes les plus inavouables.

Mais Cal devine ses projets. Dès lors, le garçon se retrouve confronté à un insoluble dilemme. Doit-il dénoncer le héros de son enfance, ou se taire ? Des années plus tard, Cal, désormais adulte, est toujours hanté par ce choix...

 

Le Complexe d'Eden Bellwether

Benjamin Wood

24 août 2016

Cambridge, de nos jours. Un soir, en passant dans le campus après le travail, Oscar, aide-soignant,  est attiré par les sons de l'orgue provenant de la chapelle de King's College. Subjugué malgré lui, il ne peut maîtriser un sentiment d'extase. Dans l'assemblée, une jeune femme capte son attention. Iris n'est autre que la sœur de l'organiste prodige, Eden Bellwether. Introduit par Iris dans leur cercle d’amis, Oscar va découvrir la passion exclusive d’Eden pour la musique baroque et ses conceptions étranges sur l’usage hypnotique se son art.
Un premier roman magistral sur les frontières entre génie et folie, la manipulation et ses jeux pervers.

 

De si parfaites épouses

Lori Roy

8 septembre 2016

Les habitants d'Adler Avenue, quartier ouvrier de Detroit, regardent avec méfiance les familles noires s'installer dans le voisinage. Leur routine vole en éclats le jour où Elizabeth, une jeune fille simple d'esprit, disparaît. A-t-elle subi le même sort que la femme noire assassinée il y a peu dans l'usine ? Trois femmes se trouvent irrévocablement impliquées : Grace, qui attend avec impatience la naissance de son premier enfant, sa grande amie Julia, qui s'occupe tant bien que mal de ses nièces pendant les vacances, Malina, parfaite maîtresse de maison, qui organise d'une main de fer les ventes de charité de la paroisse de Saint-Alban. Leurs secrets, sagement dissimulés derrière les rideaux tendus de leurs maisons proprettes, seront-ils mis à nu ?

 

Personne ne le croira

Patricia Macdonald

28 septembre 2016

Nouveau nom, nouvelle ville, nouveau départ... Hannah et Adam n'aspirent qu'à mener une vie paisible et sans histoire aux côtés de leur adorable petite Cindy, sur laquelle ils veillent tendrement. Attirant sur eux l'attention des médias, une tragédie inattendue vient bouleverser les plans du couple. Pour échapper au danger qui les menace, ils vont devoir affronter un passé qu'ils tentaient d'oublier. Et qui les a rattrapés.

 

La Tête de l'emploi

David Foenkinos

7 septembre 2016

A 50 ans, Bernard se voyait bien parti pour mener la même vie tranquille jusqu'à la fin de ses jours. Mais parfois l'existence réserve des surprises... De catastrophe en loi des séries, l'effet domino peut balayer en un clin d oeil le château de cartes de nos certitudes. Et le moins que l'on puisse dire est que cet homme ordinaire, sympathique au demeurant, n'était pas armé pour affronter ce qui l'attendait.
Buster Keaton post-moderne, il va devoir traverser ce roman drôle et mélancolique pour tenter de retrouver sa place dans un monde en crise.

 

La Piste noire

Asa Larsson

1er septembre 2016

Nord de la Suède. Un pêcheur découvre le cadavre torturé d'une femme au bord d'un lac gelé. La belle Inna Wattrang était la porte-parole de Mauri Kallis, un célèbre industriel dont l'ascension et la réussite fascinent le pays. Les indices sont minces : les deux inspecteurs de la police judiciaire de Kiruna font appel à l'ex-avocate Rebecka Martinsson, devenue procureur auxiliaire, pour tenter d'élucider les relations troubles entre Kallis et son employée. Derrière le meurtre d'Inna se profile un univers de mensonges, de haines et de faux-semblants où le mal se tient à l'affût comme un corbeau noir.

 

Les Gens dans l'enveloppe

Isabelle Monnin, Alex Beaupain

7 septembre 2016

En juin 2012, j’achète à un brocanteur sur Internet un lot de 250 photographies d’une famille dont je ne sais rien. Les photos m’arrivent dans une grosse enveloppe blanche quelques jours plus tard. Dans l’enveloppe il y a des gens, à la banalité familière, bouleversante. Je décide de les inventer puis de partir à leur recherche. Un soir, je montre l’enveloppe à Alex. Il dit : « On pourrait aussi en faire des chansons, ce serait bien. » Les gens dans l’enveloppe, un roman, une enquête, des chansons.
I. M.

 

Le Chapiteau vert

Ludmila Oulitskaïa

1er septembre 2016

Trois amis deviennent dissidents par amour pour la littérature : Ilya, Sania et Micha font connaissance à l'école où ils sont les souffre-douleur d'autres camarades, plus grands ou plus forts. Car Ilya est laid et pauvre ; Sania un musicien fragile ; quant à Micha, il est juif... Le soutien de leur professeur de lettres est essentiel pour les trois amis, en cette Union soviétique qui vient de vivre la mort de Staline et où chacun doit se positionner par rapport au pouvoir. Ilya documente ces années mouvementées en prenant des photos, tandis que Micha se rapproche du samizdat. Et lorsque Micha est dénoncé et déporté dans un camp, c'est Sania qui se charge de s'occuper de sa femme et de son enfant. Dans cette vaste fresque qui plonge le lecteur au milieu de la tragédie soviétique, Ludmila Oulitskaïa sait tirer le meilleur profit de son immense talent de conteuse pour évoquer aussi bien la grandeur des hommes mus par le courage, les idéaux et l'amour, que les horreurs de la lâcheté, de la trahison et de la violence politique. Un magnifique roman dans la grande tradition russe.

 

Derniers témoins

Svetlana Alexievitch

1er septembre 2016

De tous les textes de Svetlana Alexievitch, celui-ci est le plus déchirant. Car qu'y a-t-il de plus terrible que l'enfance dans la guerre, de plus tragique que l'innocence soumise à l'abjection de la violence et de l'anéantissement ?
Les personnages de ce livre ont entre trois et douze ans. Garçons et filles, ils ont grandi au cœur des ténèbres du plus inhumain des conflits ; cette Seconde Guerre mondiale dont les plaies restent toujours béantes soixante ans après.
Publié une première fois dans une édition tronquée, mutilée par la censure encore soviétique à la fin des années quatre-vingt, jamais traduit en français, Derniers témoins paraît aujourd'hui pour la première fois dans sa version définitive, achevée en 2004. Il a donc fallu à Svetlana Alexievitch près d'un quart de siècle pour mettre un point final à ce monument de la littérature, dressé pour commémorer la plus injuste des souffrances.
La poésie inhérente à l'enfance lui donne une force d'évocation qui nous touche au plus profond de nous-mêmes. Bouleversant par sa charge de vérité, émouvant jusqu'à l'insoutenable, Derniers témoins change notre regard sur l'histoire, sur le monde, sur la guerre, sur l'enfance, sur la vie.

 

Sissi, tome 2 :

L'inconnue du lac de Starnberg

Christine Féret-Fleury

Après le séjour chez sa tante Sophie à Innsbruck, après les règles de la cour et de la vie royale, quel bonheur pour Sissi de retrouver la simplicité de la vie à Possenhofen ! Sissi disparaît des journées entières, galopant dès l'aube à travers la forêt ou accompagnant son père en balade. Toutes les semaines, elle reçoit une lettre de Charles-Louis qui lui révèle chaque fois un peu plus ses sentiments. Sissi est à la fois ravie et embarrassée, car elle a l'impression que sa mère et sa tante la forcent à aimer Charles-Louis en retour. Un jour, alors qu'elle se promène au bord du lac, Sissi découvre une jeune femme tapie derrière un buisson, blessée. Sans réfléchir, elle décide aussitôt de venir en aide à cette inconnue et de la recueillir en secret au château…

 

Là où tombe la pluie

Catherine Chanter

24 août 2016

En quittant Londres pour la campagne, Ruth et son mari Mark pensent pouvoir reconstruire leur vie à La Source, une propriété qui les séduit instantanément. Mais le rêve est de courte durée : l’eau vient partout à manquer. Pourtant leur terre, mystérieusement, reste fertile et luxuriante. Le couple doit alors affronter la jalousie de ses voisins agriculteurs, l'intrusion du gouvernement et, surtout, le fanatisme d'une secte, la Rose de Jéricho. Ses membres s'insinuent dans la vie de Ruth et Mark, de leur fille, Angie, et de leur petit-fils, Lucien. Les relations s'enveniment, la tension monte et culmine en un crime odieux.
Accusée de meurtre, Ruth est assignée à résidence. Seule dans cette enclave, elle entreprend de reconstruire le puzzle de la tragédie qui a détruit son mariage et sa famille, et se décide à affronter ses plus grandes peurs pour comprendre ce qu'il s'est réellement passé.

 

Les Soeurs Querelle

Jean-Paul Malaval

3 octobre 2016

De nos jours, en Vendée. Trois sœurs se retrouvent dans la maison familiale, Les Brisants, pour liquider les biens familiaux après la disparition de leur père, Berthold Anselmoz, grand voyageur et amateur de belles choses. Le sort des Brisants est problématique : la dépouille d'Anselmoz a été inhumée au fond du parc selon ses volontés. Peut-on vendre la maison ou faut-il la conserver ? Les trois sœurs, surnommées « Querelle » dans le pays, se déchirent selon la nature de la relation qu'elles entretenaient avec M. Père. Mais le connaissaient-elles vraiment ? Bientôt, un vieux coffre trouvé dans le grenier va provoquer un inexorable règlement de comptes.

 

Toute la lumière que nous ne pouvons voir

Anthony Doerr

28 septembre 2016

Toute la lumière que nous ne pouvons voir possède la puissance et le souffle des chefs-d’œuvre. Magnifiquement écrit, captivant de bout en bout, il nous entraîne, du Paris de l'Occupation à l'effervescence de la Libération, dans le sillage de deux héros dont l'existence est bouleversée par la guerre : Marie-Laure, une jeune aveugle, réfugiée avec son père à Saint-Malo, et Werner, un orphelin, véritable génie des transmissions électromagnétiques, dont les talents sont exploités par la Wehrmacht pour briser la Résistance.
Cette fresque envoûtante, bien plus qu'un roman sur la guerre, est une réflexion profonde sur le destin et la condition humaine. La preuve que même les heures les plus sombres ne pourront jamais détruire la beauté du monde.

 

Juste avant l'Oubli

Alice Zeniter

24 août 2016

Franck a rencontré Emilie il y a huit ans. Il est convaincu qu'elle est la femme de sa vie. Mais la jeune femme, thésarde, connaît une passion sans bornes pour l'écrivain policier Galwin Donnell, mystérieusement disparu en 1985. Elle se rend sur une petite île pour organiser un colloque qui lui est consacré. Franck compte l'y rejoindre et la demander en mariage. Mais rien ne se passe comme prévu.

 

Juste une mauvaise action

Elizabeth George

22 septembre 2016

Le retour de Lynley et Barbara Havers, à la recherche d'une enfant disparue en Toscane.

Barbara est catastrophée: Hadiyyah, la fille de son ami Taymullah Azhar a été enlevée par sa mère. Azhar ne s'étant jamais marié avec Angelina et son nom ne figurant pas sur le certificat de naissance de leur fille, il n'a aucun droit juridique. Il n'a pas d'autre possibilité que de faire appel à un détective privé.

Mais alors qu'ils retrouvent la trace d'Haddiyyah en Toscane, la petite se fait enlever. Cette dernière étant britannique, Scotland Yard et la police italienne vont devoir collaborer, non sans heurts. Et lorsque la presse s'en mêle, l'incident diplomatique n'est guère loin. C'est là que Lynley intervient...

 

48 heures pour mourir

Andreas Gruber

17 août 2016

Le corps d’une femme est retrouvé près du grand orgue de la cathédrale de Munich. Un crime pour le moins singulier : on lui a fait ingurgiter deux litres d’encre noire…
Sabine Nemez, jeune commissaire de police, est bien malgré elle mêlée à l’affaire : la victime n’est autre que sa mère, énième victime d’un inconnu qui enlève des femmes, les torture et les achève au bout de 48 heures si l’énigme qu’il a soumise à un proche n’a pas été résolue.
L’enquête est confiée à Maarten S. Sneijder, un expert du BKA, l’Office fédéral de police criminelle. Sabine parviendra-t-elle à convaincre cet homme aussi talentueux qu’irascible qu’un recueil de contes pour enfants sert de modèle au criminel ?
Au même moment, une psychologue viennoise ayant reçu un macabre colis suivi d’un coup de téléphone comprend qu’elle dispose de deux jours pour sauver une vie…

 

J'aimais mieux quand c'était toi

Véronique Olmi

7 septembre 2016

Nelly a 47 ans et vit à Paris avec ses deux enfants. Elle est comédienne de théâtre. Un soir, quand débute la représentation, elle reconnaît dans le public l’homme qui l’a quittée quelques mois auparavant, qu’elle aime toujours, et dont elle a refoulé jusqu’au nom. Elle se retrouve à nouveau prise dans les tumultes de la passion.

 

Les promesses

Amanda Sthers

7 septembre 2016

La vie, en général, n’en finit pas de faire des promesses qu’elle prend plaisir, ensuite, à ne pas tenir.
On avait ainsi promis à Alexandre, dès sa naissance, le bonheur, l’amour, le soleil, l’Italie et toutes les nuances du plaisir, et il en eut sa part. Mais il s’avisa, à mesure, que chaque promesse accomplie portait également en elle une part de regret, une zone de mélancolie.
Dans ce roman, on croisera beaucoup de désirs, de folles sensualités, des jours glorieux, des amantes, des amis fidèles – et, en même temps, leurs contrepoints douloureux et sombres. Cette histoire concerne la plupart des hommes qui entrent dans l’existence en grands vivants. Et qui, par négligence, y font d’irrémédiables dégâts.

 

La zone d'intérêt

Martin Amis

24 août 2016

Décor : Camp de concentration Kat Zet I en Pologne.
Personnages : Paul Doll, le Commandant ; bouffon vaniteux, lubrique, assoiffé d'alcool et de mort. Hannah Doll, l'épouse ; canon de beauté aryen, mère de jumelles, un brin rebelle. Angelus Thomsen, l'officier SS, arriviste notoire, bellâtre, coureur de jupons. Smulz, le chef du Sonderkommando ; homme le plus triste du monde.
Comment explorer à nouveau une des périodes les plus sombres de l’histoire sans reprendre les mots des autres ? Comment oser un autre ton, un regard plus oblique ? Avec ce marivaudage aux allures de Monty Python en plein système concentrationnaire, Martin Amis prend le risque. Une manière de caricaturer le mécanisme de l'horreur pour le rendre plus insoutenable encore.

 

Tout ce que je sais de l'amour

Michela Marzano

29 juin 2016

Partant de sa propre vie autant que de ses lectures, Michela Marzano évoque la recherche du Prince Charmant – un objectif inaccessible –, le désir d’enfant, la maternité, l’absence d’amour qui fonde parfois nos bancales existences, l’acceptation des limites de cet amour. Compréhensive pour chacun mais souvent impitoyable envers elle-même, elle aboutit à un constat personnel, où se reflète toute expérience humaine : « Cette fois, c’est différent. Car même si je perds tout, je ne me perdrai pas moi-même. » Ce récit, dont le titre est inspiré d’un vers d’Emily Dickinson, s’inscrit dans la lignée du magnifique Légère comme un papillon.

 

Les Femmes de Brewster Place

Gloria Naylor

17 novembre 2016

Brewster Place, ghetto noir des années 1970 coupé des quartiers blancs par un mur. Les gens qui y habitent s’y sont rarement installés par choix. Parmi eux, Mattie la mère célibataire ; Lucielia, l’épouse malheureuse ; Etta Mae, la beauté vieillissante ; Kiswana, la révolutionnaire… Sept femmes au total, qui se croisent, luttent et rêvent d’une vie meilleure…

 

 

Pour voir + de sorties, cliquez ici

Voir les commentaires

2016-08-14T09:14:18+02:00

Bulle et Bob se déguisent

Publié par MyaRosa

Natalie Tual, Ilya Green, Gilles Belouin

40 pages (+CD), Didier Jeunesse, août 2016, dès 3 ans

Quatrième de couverture :

Dans le grenier de Mamie, Bulle et Bob ont tout pour s'amuser : une cabane improvisée et surtout, une malle remplie de déguisements ! Un costume de Superman, une chemise de nuit qui fait fée... Et cette veste, c'était celle de Papi...

 

Mon avis :

 

 Ce mois-ci, Bulle et Bob nous reviennent ! Ils vont passer quelques jours chez leur Mamie Miette. Là-bas, ça sent les vacances. Il y a toujours des tas de choses à faire, des aventures à vivre, des recoins à explorer, des jeux à inventer... Cette fois, direction le grenier pour se déguiser. Un chapeau, un collier, une vieille chemise de nuit, un masque oublié, une longue jupe à fleurs, une nappe à motifs ; en voilà de jolis trésors ! Les voilà transformés en super-héros et en fée pirate. Et maintenant ? On construit une cabane, on prend son goûter, on imagine, on se souvient, on rêve, on s'évade...

 

 

 Quel plaisir de retrouver Bulle et Bob ! J'aime vraiment leur univers tendre et poétique. Ces enfants attachants découvrent les choses par eux-mêmes, se débrouillent seuls, inventent des jeux et des histoires avec ce qu'ils ont sous la main et leur imagination débordante. Leurs discussions sont toujours aussi savoureuses, pleines de spontanéité, de naïveté et de fraîcheur. Les chansons de Natalie Tual nous régalent et rentrent vite dans la tête. On se met à les fredonner dès la première écoute. Et les illustrations d'Ilya Green sont toujours aussi malicieuses et pétillantes.

J'adore ! 

 

 

 Dans ce nouveau livre-CD, il y a beaucoup de tendresse et aussi un peu de nostalgie. La disparition du grand-père est évoquée avec beaucoup d'émotions. Mon petit garçon de cinq ans qui est très sensible a éclaté en sanglots en écoutant la chanson "Mon papi". Ca m'a fait de la peine de le voir dans cet état, mais ça a été l'occasion pour nous d'aborder le deuil et la mort, de s'interroger sur la vie et la disparition des êtres chers. Et puis, comme toujours, Bulle et Bob nous ont fait oublié ce petit moment triste et on est vite reparti dans les rires, les jeux et la bonne humeur à leurs côtés.

 

"Quand on joue

Le ciel compte pour des prunes."

 

En quelques mots :

 

Un livre-CD plein d'émotions et de poésie.

Pour écouter quelques extraits, c'est par ici.

 

A découvrir aussi :

Bulle et Bob au jardin

Bulle et Bob dans la cuisine

 

Voir les commentaires

2016-08-13T16:34:27+02:00

(Le grand livre des labyrinthes) Les pirates

Publié par MyaRosa

Collectif

64 pages, éditions Usborne, août 2016

Présentation de l'éditeur :

Ces labyrinthes parsemés d'embûches séduiront les enfants épris d'aventures.
Pour trouver leur chemin, les enfants devront se concentrer et faire appel à leur sens de l'observation. Une activité idéale pour les occuper en voyage ou dans un moment de calme.

 

Mon avis :

 

 Après l'espace, les éditions Usborne nous invitent à repartir à l'aventure et nous entraînent, cette fois, dans l'univers fascinant des pirates ! Il faudra être courageux, observateur et aventurier pour résoudre les énigmes proposées dans ce livre et ne pas rester piégé au coeur des redoutables labyrinthes qui garnissent les pages.

 

 

 Cette fois encore, mon petit aventurier est conquis ! Il faut dire que le thème de ce livre lui plaît beaucoup et qu'il commence à avoir un peu d'entraînement avec tous les livres de labyrinthes que nous avons à la maison. Franchement, on ne s'en lasse pas ! Comme les titres précédents, cet album est très bien conçu. Les labyrinthes sont très faciles au début mais le niveau se corse petit à petit. Si l'on bloque vraiment, on peut trouver la solution à la fin de l'ouvrage. Les illustrations sont vraiment très belles et on se régale à parcourir les océans à nos risques et périls !

 

 

En quelques mots :

Un livre-jeu très amusant pour tous les aventuriers en herbe !

 

A découvrir aussi :

Le grand livre des labyrinthes (volume 2)

Le grand livre des labyrinthes : dans l'espace

Le très grand livre des labyrinthes

 

Voir les commentaires

2016-08-10T09:59:54+02:00

On aurait dit

Publié par MyaRosa

André Marois & Gérard DuBois

48 pages, Seuil Jeunesse, août 2016, dès 3 ans

L'histoire :

Maman va cueillir des légumes dans le jardin. Les garçons ont promis d'être sages. "Et si on s'inventait une histoire ? propose l'un.
- On aurait dit qu'on était deux guerriers solitaires et qu'on n'avait peur de rien", renchérit l'autre. Jusqu'où les mènera leur imagination débordante ?

 

Mon avis :

 

 Quelle merveille, cet album ! On le croirait tout droit sorti d'un grenier ou d'une chambre d'enfant d'un autre temps. On a l'impression d'avoir entre les mains un petit trésor qui aurait appartenu à un enfant, il y a longtemps. Un petit garçon, tout à fait comme les deux garçonnets que l'on voit sur la couverture ou bien une petite fille élégante et bien coiffée qui ne rêverait que de grimper aux arbres ou de sautiller à pieds joints dans les flaques d'eau. On l'imagine sans peine lire ce livre en cachette sous la couette, bien après le couvre-feu, imaginant toutes les aventures qu'il/elle va pouvoir vivre le lendemain...

 

 

  J'ai été charmée par le côté vintage de ce livre, mais aussi par cette histoire intemporelle qui rend hommage au pouvoir de l'imagination enfantine. L'histoire inventée par les garçons prend des proportions énormes et devient de plus en plus farfelue au fil des pages. On s'amuse de leurs jeux et de leurs bêtises ainsi que des dialogues qui sont savoureux. Et qu'ils sont trognons avec leur air malicieux, leurs joues rosies par l'excitation et leurs culottes-courtes !

 

 

 Sous leurs yeux et les nôtres, les objets du quotidien prennent vie, se transforment en d'autres choses plus extravagantes. L'espace d'un instant, on redevient enfant. On repense à toutes ces histoires que l'on inventait, à tous ces jeux que l'on imaginait et qui nous occupaient durant des heures... Un soupçon de nostalgie, beaucoup d'imagination et de fraîcheur; quel bonheur ! Merci Monsieur Marois et Monsieur DuBois pour cette adorable madeleine de Proust !

 

En quelques mots :

Une histoire intemporelle et savoureuse qui devrait séduire toutes les générations !

 

 

A découvrir aussi :

Un pommier dans le ventre

Le Noël blanc de Chloé

Rien que pour toi

Le Petit Pompier

 

Voir les commentaires

2016-08-10T09:41:48+02:00

Des nouvelles...

Publié par MyaRosa

Bonjour à tous,

 

 

 Je ne suis pas très présente ces derniers temps pour cause de travaux/déménagement. Ca y est, nous nous installons enfin dans notre maison ! Après plus d'un an et demi de stress et de fatigue, on est ravi et soulagé de pouvoir enfin y mettre les pieds, même s'il reste encore beaucoup à faire... En tout cas, je ne vous oublie pas et j'ai hâte de reprendre un rythme normal, de pouvoir lire des heures entières, visiter les blogs et partager mes lectures avec vous. Tout devrait rentrer dans l'ordre début septembre et j'aurai des petites merveilles à vous présenter. En attendant, j'ai de nouvelles bibliothèques à remplir et je fais mes "petits" cartons de livres tous les jours. Ca me permet aussi de faire un gros tri et de retrouver des petits trésors oubliés dans le fin fond de mes étagères depuis trop longtemps... En attendant de vous retrouver, je vous souhaite un beau mois d'août et de très belles lectures.

 

 

Voir les commentaires

2016-07-30T08:16:50+02:00

Quelques livres sur l'été #3

Publié par MyaRosa

Voici une nouvelle sélection d'albums, de romans, de CD et de cahiers d'activités parfaits pour l'été ! Au programme : du rire, du suspense, de l'évasion, de la détente, des voyages et des aventures en plein air. Bonnes vacances !

 

(Faye Whittaker)

*************************************************

 

 

Cliquez sur les couvertures pour accèder directement aux chroniques des livres (à part pour "Un été sans miel", roman lu avant la création de mon blog mais qui m'avait beaucoup plu. Vous trouverez d'autres sélections ici et ici.

 

Voir les commentaires

2016-07-29T09:02:59+02:00

Ce que le roi qui n'avait pas d'enfants ne savait pas...

Publié par MyaRosa

Jo Hoestlandt & Ronan Badel

28 pages, éditions Oskar, août 2015

L'histoire :

C'était un roi qui passait son temps à faire la guerre. Du matin au soir, de janvier à décembre, c'était là sa seule obsession et rien ni personne ne pouvait lui enlever cette folle idée de la tête...

 

Mon avis :

 

 Aujourd'hui, j'avais envie de vous parler de cette histoire que nous aimons beaucoup, mes enfants et moi. C'est l'histoire d'un roi qui, pour occuper ses journées et parce que son épée le "chatouille", passe son temps à terroriser les petits et les grands. Il arrive au village sans crier gare et détruit tout sur son passage en hurlant : "Tremblez, tremblez tous ! Car mon épée me chatouille !" Les enfants, les animaux, les adultes, tout le monde se réfugie là où il peut... jusqu'au prochain coup de folie de ce roi qui n'en fait qu'à sa tête. De nombreuses personnes et même des enfants ont bien tenté de le raisonner, mais en vain. Le roi ne tient pas ses promesses et ne peut s'empêcher de revenir à la charge.

 

 

 Mais ce roi n'avait pas d'enfants et comme il ne s'intéressait pas spécialement à eux, il ignorait beaucoup de choses sur leur compte... C'est bien sûr ce qui causera sa perte et fera revenir la sérénité et le calme dans le royaume. Comment ? Pourquoi ? Ca, il vous faudra le découvrir en lisant l'album. C'est drôle, agréable à lire, plein de surprises et les illustrations m'ont beaucoup plu. Ce livre fait partie de la collection Complices qui propose une lecture à deux voix.

 

 

En quelques mots :

Une histoire drôle et surprenante qui m'a beaucoup plu.

 

 

Voir les commentaires

2016-07-26T12:59:00+02:00

Hortense

Publié par MyaRosa

Jacques Expert

317 pages, éditions Sonatine, juin 2016

L'histoire :

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec le père de cette dernière, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »

2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?

 

Mon avis :

 

 Ces dernières années, j'ai beaucoup entendu parler de Jacques Expert et j'avais vraiment envie de découvrir ses thrillers. Je ne savais pas par lequel commencer, et c'est finalement "Hortense", le dernier en date, qui a retenu mon attention. Alors, verdict ?

 

 Bonne pioche ! Je me suis régalée et je n'ai pas vu le temps passer. J'ai tout de suite été émue par l'histoire de cette mère a qui on a volé sa fille, son bonheur, sa vie... Tant d'années gâchées, tant de rêves envolés, tant de souffrance pour une seule personne. Après s'être battue pendant des années et des années, après avoir dépensé tout son argent pour aller chercher son enfant aux quatres coins du monde, après avoir suivi les pistes de charlatans en tous genres et de connaissances hypocrites qui ne cherchaient qu'à attirer l'attention sur elles, Sophie n'est plus que l'ombre d'elle-même. Elle survit péniblement jusqu'à ce qu'elle croise la route d'une jeune femme blonde qui, elle en est certaine, n'est autre que sa fille disparue vingt-deux ans plus tôt... Pour ne pas l'effrayer, Sophie l'observe et rentre petit à petit dans sa vie sans toutefois lui dévoiler son terrible secret.

 

 L'écriture de Jacques Expert est vraiment très agréable. C'est fluide, sans longueur, les pages défilent à toute vitesse sans qu'on s'en rende compte. On a envie de savoir, on se pose plein de questions. Est-ce vraiment la fille de Sophie ? Si oui, où était-elle pendant toutes ces années ? Peut-on rattraper vingt-deux années ? Comment réagira Hortense en découvrant la vérité ? Peut-on tout pardonner ?

 

 Durant tout le roman, Jacques Expert brouille les pistes et enchaîne les rebondissements. Il y a quelque chose de dérangeant tout au long de la lecture, mais on ne sait pas quoi : des petites phrases étranges par ci par là qui nous intriguent, une part de mystère qui nous effraie autant qu'elle nous fascine, une atmosphère pesante et déstabilisante et puis le doute qui ne nous quitte pas... On doute de tout et de tout le monde. On croit comprendre, on devine, on imagine comment les choses vont bien pouvoir se finir jusqu'à la chute, la vraie, diabolique et terriblement efficace qui nous laisse sans voix mais avec tout de même quelques questions restées sans réponse. J'ai adoré !

 

En quelques mots :

Un thriller psychologique efficace, sombre et dérangeant.

J'ai adoré !

 

 

D'autres thrillers à découvrir :

L'Enfant aux cailloux (Sophie Loubière)

Ma Fille (Jane Shemilt)

Révélée (Renee Knight)

Fais-le pour maman (François-Xavier Dillard)

L'Inconnue du quai (Mary Kubica)

 

Voir les commentaires

2016-07-25T10:22:24+02:00

Sorties poche à ne pas manquer #142

Publié par MyaRosa

Amelia

Kimberly McCreight

31 août 2016

À New York, Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. Très proches, elles n'ont pas de secrets l'une pour l'autre. Jusqu’à ce matin d'octobre, où elle reçoit un appel du lycée qui lui demande de venir de toute urgence.
Elle ne reverra plus jamais Amelia : celle-ci a sauté du toit de l'établissement.
Rongée par le chagrin, Kate plonge dans le désespoir et l’incompréhension. Pourquoi une adolescente en apparence si épanouie s’est-elle donnée la mort ? Mais un jour, Kate reçoit un SMS anonyme qui remet tout en question : « Amelia n'a pas sauté. » Obsédée par cette révélation, elle s'immisce dans la vie privée de sa fille et découvre, à travers les réseaux sociaux, les mails et les SMS d’Amelia, une réalité terrible, un véritable monde parallèle qu’elle n’aurait jamais pu imaginer.

 

Les Jeunes mariés

Nell Freudenberger

17 novembre 2016

Depuis qu’elle est toute petite, Amina rêve d’ailleurs. De chocolat Cadbury et de pantalons à l’occidentale. D’hivers rigoureux et de discussions en anglais. De quitter le Bangladesh pour offrir un nouvel avenir à ses parents vieillissants. Quand, sur AsianEuro.com, elle fait la connaissance de George, un ingénieur américain de trente-cinq ans, elle accepte sans hésiter sa demande en mariage… Mais si la famille de George essaie tant bien que mal de l’accueillir, Amina perçoit dans l’atmosphère hypocrite des déjeuners dominicaux tous leurs préjugés. Sur sa religion, dans un contexte post-11 septembre encore brûlant. Sur le besoin qu’elle a de faire venir ses parents au plus vite, une fois obtenu son passeport américain. Quand s’ajoutent au fossé culturel les non-dits d’une relation apparemment sans histoires, les États-Unis cessent définitivement de ressembler à une terre promise pour Amina. Nell Freudenberger confirme son talent pour écrire l’exil. Ce portrait d’une jeune émigrée est aussi celui de deux pays que tout oppose, le Bangladesh et les États-Unis, dont elle capte avec une même justesse les contradictions.

 

Les Corps inutiles

Delphine Bertholon

24 août 2016

Clémence vient d'avoir quinze ans, de terminer le collège. Un nouveau cycle s'ouvre à elle lorsqu'elle est agressée, en plein jour et en pleine rue par un inconnu armé d'un couteau. Ce traumatisme inaugural - même si elle n'en a pas encore conscience - va contaminer toute son existence. En effet, l'adolescente réalise qu'elle perd progressivement le sens du toucher...
À trente ans, Clémence, toujours insensible, est une célibataire endurcie, solitaire et sauvage. Après avoir été maquilleuse de cinéma, la jeune femme se retrouve employée de la « Clinique », une usine d'un genre particulier. En effet, la Clinique fabrique des poupées… mais des poupées grandeur nature, hyper-réalistes, destinées au plaisir - ou au salut - d'hommes esseulés.
Le roman déroule en alternance l'histoire de Clémence adolescente, hantée par cette agression dont elle n'a jamais osé parler à sa famille, et le récit de Clémence adulte, assumant tant bien que mal les conséquences physiques et psychologiques de son passé. Mais la vie, comme toujours, est pleine de surprises...

 

Si tu me dis viens, je laisse tout tomber... Mais dis-moi viens

Albert Espinosa

29 juin 2016

Dani est un enfant nain. Après la disparition brutale de ses parents, des personnages farfelus et pleins d'humanité vont jalonner son chemin. À l'hôpital, le petit garçon rencontre M. Martín, un vieil oculiste amoureux d'une employée de casino, qui lui enseigne que la passion est un guide parfois avisé. Plus tard, sur l'île de Capri, c'est George, photographe et boxeur, malgré sa jambe en moins, qui recueille le jeune Dani en fuite. Avec George, Dani apprend à maîtriser son corps pour mieux vivre ses rêves. Il dépasse sa condition, grandit et devient un homme. Pourtant, à la veille de ses quarante ans, il se retrouve seul, abandonné par la femme de sa vie. Il part pour Capri afin d'enquêter sur l'enlèvement d'un enfant. Ce retour inattendu sur l'île est un signe…

 

L'Etrange petit monde de Milo

Virginia MacGregor

8 juin 2016

Milo a neuf ans et il s'est donné une mission : prendre soin de sa grand-mère, avec Hamlet, son cochon familier. Le problème, c'est que parfois sa grand-mère "déraille" un peu : elle oublie des choses et un jour, elle met le feu à la cuisine... Finalement, on oblige Mamie à aller en maison de retraite. Un lieu parfait, avec un beau jardin, un plancher brillant comme un miroir et des infirmières souriantes. Pourtant, quelque chose ne tourne pas rond dans cet établissement. Milo en est certain car il remarque des détails qui échappent aux adultes. Avec l'aide de l'excentrique cuisinier de la maison de retraite, il mène son enquête. Et si le petit Milo, avec son coeur gros comme ça, pouvait réellement changer la vie de ceux qu'il aime ?

 

J'aurais dû apporter des fleurs

Alma Brami

23 juin 2016

"N'apporte rien, Gérault, on a tout !" Toujours cette générosité qui écrase. Mieux vaut des mains vides et l'honneur sauf, qu'un "oh, mais fallait pas" qui accable. Fallait pas, vraiment pas, tu nous déranges avec ton cadeau minable, remporte-le. Je viendrai avec rien. Rien et mon manteau et malgré tout, peut-être qu'ils auront droit à mon sourire, peut-être, si je suis grand seigneur. " Gérault tente d'offrir une image idéale de lui-même, mais quand on est seul, au chômage à cinquante ans, ce n'est pas chose facile. Homme empêché, il s'interdit de dire ce qu'il pense et retient en lui sa colère, sa violence. Sa voix intérieure prendra-t-elle peu à peu le dessus ? Ironique et tendre, Alma Brami révèle un personnage lucide, terriblement humain, reflet des travers de notre société tout entière.

 

Retour à la nuit

Eric Maneval

3 novembre 2016

"Ecoute-moi bien, Antoine. Tu as eu de la chance que je sois là. Tu comprends ? Ne parle pas, fais-moi oui ou non de la tête." Oui. "Je t'ai sauvé la vie. Regarde-moi dans les yeux : je t'ai sauvé la vie, Antoine. Mais si tu veux te faire du mal, je peux te faire du mal. Je peux le faire à ta place, tu comprends ?" Non. "Tu as peur ?" Oui. "Tu as peur de moi, mais tu n'as pas peur de plonger dans une rivière en crue ? T'es un drôle de numéro, toi. Tu vois la bouteille que j'ai dans la main ? C'est de l'alcool à 90°. Je vais en mettre sur tes blessures. Ca va faire très mal. Ca va te brûler et tu vas hurler. C'est moi qui vais te faire mal. N'oublie pas ça : moi je peux te faire du mal. Tu t'en souviendras la prochaine fois que tu voudras mourir." Vingt-cinq ans plus tard, Antoine est veilleur de nuit dans un foyer à caractère social. Il revient sur cette histoire. Depuis cette cascade qui l'a emporté lorsqu'il était enfant, jusqu'à Ouria, cette adolescente à qui il montrera ses cicatrices, une nuit, et qui voudra les toucher.

 

Une Sorte de paradis

Amanda Smyth

1er décembre 2016

Martin Rawlinson est anglais, il a 49 ans. Il travaille pour la police de Trinidad et espère que l'essai sera concluant, car il espère bien changer de vie et s'installer définitivement sur l'île avec une belle trinadienne de 28 ans, Safiya. Son seul problème réside en une question : comment annoncer cela à sa femme, Miriam, et sa fille Gloria, restées en Angleterre ?
Mais justement, elles viennent le rejoindre pour quelques semaines de vacances, histoire de combler le fossé qui entre eux semble s'être creusé. Il loue pour l'occasion une villa luxueuse à Tobago donnant sur une plage de rêve. Miriam est pleine d'espoir' mais le vent va bientôt tourner.
Dans ce cadre paradisiaque, c'est la tragédie qui va frapper : un soir surgit de nulle part une bande de garçons' Gloria est violée, Miriam molestée et Martin roué de coups.
Martin découvre bien vite que la police indigène est corrompue jusqu'à l'os, que les hôpitaux menacent ruine, que tout ici va à vau-l'eau et que le danger est partout. Et que le paradis n'a jamais autant ressemblé à l'enfer.

 

Personne ne se sauve tout seul

Margaret Mazzantini

20 octobre 2016

Delia et Gaetano étaient un couple. À présent, ce n’est plus le cas, et ce soir, ils doivent apprendre à se revoir. Ils se retrouvent pour dîner dans une trattoria à la mode, en plein air, peu de temps après que Gaetano a déménagé. Il habite dans un quartier vaguement malfamé, tandis qu’elle est restée dans la maison avec Cosmo et le petit Nico. Delia et Gaetano ont trente-cinq ans, un âge où il est possible de tout recommencer. Mais leur colère est intacte, et leur chair, encore chaude et agitée. Ils rêvent d’aller en paix, mais sont tentés par d’autres corps, d’autres lieux, d’autres vies. Où se sont-ils trompés ? Le fait est qu’ils ne le savent pas. La passion des débuts et la rage de la fin sont encore dangereusement proches. Ils ont grandi dans une époque où tout semble avoir déjà été dit, où l’alphabet émotionnel est devenu confus. Ils échangent des mots qui ne parviennent pas à donner une voix à leur solitude, à leur urgence. Pourtant, les mots sont capables d’éclairs fugitifs, qui vont droit au cœur des souvenirs les plus déchirants, et mettent en scène, une calme soirée d’été, le drame intemporel de l’amour et du désamour.

 

Les Amants de Louisiane

Nora Roberts

31 août 2016

De retour en Louisiane, Gwen fulmine. Si elle est revenue dans sa ville natale après deux ans d’absence, ce n’est pas pour passer de simples vacances, mais pour chasser de la maison familiale un certain Luke Powers, écrivain célèbre et séducteur invétéré dont sa mère, veuve depuis des années, semble s’être entichée malgré une scandaleuse différence d’âge. Oui, elle a franchi des milliers de kilomètres depuis New York pour lui faire plier bagage. Et, quoi qu’il lui en coûte, elle va y parvenir !
Mais, une fois devant Luke, Gwen se sent soudain beaucoup moins sûre d’elle. Se pourrait-il que ses soupçons au sujet de sa relation avec sa mère soient injustifiés ? Et ne serait-elle pas en train de tomber elle-même sous le charme ?
 
 
Au coeur du silence
Graham Joyce
11 février 2016
Zoe et Jake passent des vacances d'hiver idylliques dans les Pyrénées, amoureux comme au premier jour. Mais ils sont pris dans une avalanche et n'en réchappent que miraculeusement. De retour au village et dans leur hôtel, ils les trouvent déserts, sans âme qui vive. Sans doute la zone a-t-elle été évacuée : passée l'euphorie de s'en être miraculeusement sortis, vient, pour eux, la peur de devoir subir une nouvelle avalanche. Le couple tente donc de fuir coûte que coûte. Mais la neige et le brouillard, entre autres, en ont décidé autrement. Zoe et Jake vont devoir rester bloqués dans le village vidé de ses habitants, seuls au coeur du silence.
 
 
Vivement l'avenir
Marie-Sabine Roger
4 mai 2016
Dans une petite ville de province, trois trentenaires paumés vont se rencontrer et prendre en charge un jeune homme handicapé physique et mental, considéré par tous comme un monstre. Un roman chaleureux, drôle et d'une justesse rare sur notre époque. Dans la lignée de «La Tête en friche».
 
 
Hiver rouge
Dan Smith
20 octobre 2016
1920, Russie centrale. La terreur s'est abattue sur le pays. À la mort de son frère, Nikolaï Levitski a déserté l'Armée rouge pour aller l'enterrer dans son village. Mais lorsqu'il arrive dans la petite communauté, perdue en pleine nature, c'est la stupéfaction. Les rues sont vides et silencieuses. Les hommes ont été massacrés dans la forêt alentour, les femmes et les enfants ont disparu. Nikolaï se met alors sur la piste des siens. C'est le début d'une quête aussi désespérée que périlleuse dans une nature hostile, au cœur d'un pays ravagé par la guerre civile.
 
 
Les Croix de la pleine lune
Marie-Berdanette Dupuy
8 juin 2016
Disparus ! Trois adultes et deux adolescentes se sont évaporés dans la région de Villebois-Lavalette, en Charente. Lorsque le corps d’un des hommes est retrouvé, l’inspectrice Maud Delage et ses deux collègues, Irwan et Xavier, comprennent qu’ils n’ont plus une seconde à perdre…
L’enquête des trois policiers les mène à une secte dont les membres révèrent un trésor fabuleux. Celui-ci se trouverait, à les en croire, dans les souterrains d’Angoulême.
Il faudra à Maud rester sur ses gardes, car la secte l’a choisie pour être offerte en sacrifice… Irwan pourra-t-il protéger sa collègue, lui qui a su se rapprocher d’elle et prendre une longueur d’avance sur Xavier ?
Ce deuxième volume des aventures de Maud Delage, après Du sang sous les collines (2014), emmène la jeune inspectrice sur des sentiers décidément fort dangereux !
 
 
The Edge of Nowhere, tome 3 :
Les Flammes de Whidbey
Elizabeth George
10 novembre 2016

Voilà un an que Becca s'est installée sur l'île de Whidbey, après avoir fui son dangereux beau-père. Elle espère toujours des nouvelles de sa mère, partie chercher un endroit où elles pourraient, ensemble, tout recommencer. En attendant, elle mène une vie normale de lycéenne avec Derric, son petit copain, et Jenn, sa meilleure amie. Une vie normale, ou presque. Depuis quelques semaines une série d'incendies criminels fait rage et la jeune fille a des soupçons sur l'identité du coupable. Mais, pour obtenir des preuves suffisant à son arrestation, elle va devoir apprendre à mieux contrôler son pouvoir, qui semble prendre une direction inattendue : elle entendait jusque-là des « murmures », elle a maintenant des visions...

Entre recherches, enquêtes et secrets, le quotidien de Becca n'a jamais été si mouvementé.

 

Le Siècle mécanique, tome 1 : Boneshaker

Cherie Priest

24 août 2016

Nous sommes en 1880. La Guerre Civile américaine fait rage depuis deux décennies, poussant les avancées technologiques dans d’étranges directions. Dans les Territoires de l’Ouest, les villes baignent dans des gaz mortels, alors que la terre est vidée de ses ressources. Sur la frontière entre le Nord et le Sud, les espions fomentent leurs complots et les trafiquants font plus d’argent que leur gouvernement.

C’est dans ce monde que vivent Briar Wilkes et son fils. Elle est la veuve de l’infâme Dr. Blue, créateur du Boneshaker, la machine qui détruisit Seattle, perçant accidentellement une poche de gaz qui transforma les vivants en non-morts. Mais quand son fils décide de franchir le mur qui cerne Seattle en ruine dans l'espoir de réécrire l'histoire, elle doit le retrouver au plus vite avant qu’il ne lui arrive malheur. Sa quête la conduira dans une ville grouillant de morts-vivants affamés, de pirates de l'air, de seigneurs criminels et de réfugiés armés jusqu'aux dents. Seule Briar peut le ramener vivant.

 

Le Siècle mécanique, tome 2 : Clementine

Cherie Priest

7 septembre 2016

1880. La Guerre Civile américaine fait rage. Des dirigeables de combat sillonnent le ciel pendant que les scientifiques détournent les lois de la nature pour créer sans cesse de nouvelles armes. C'est dans cet univers que Maria Boyd, ancienne espionne confédérée, est chargée de protéger le dirigeable Clementine pour lui permettre de livrer sa précieuse cargaison. Mais un mystérieux pirate de l'air ne semble pas l'entendre de cette oreille et Maria devra user de toutes ses ressources pour accomplir sa mission.

 

Fièvre

Megan Abbott

24 août 2016

Deenie et ses meilleures amies Lise, Gabby et Skye ne pensent qu'à une chose : qui l'a déjà fait ? est-ce que ça fait mal ? Elles passent leur temps à pianoter nerveusement sur leur téléphone et à échanger les derniers potins du lycée. Un matin, en classe, Lise est prise d'une violente crise de convulsions et transportée aux Urgences. Deux jours plus tard, Gabby subit le même type de crise. Deenie s'inquiète. Est-ce un virus ? Serait-ce lié à leur folle baignade dans le lac interdit ? Alors que les théories les plus fumeuses circulent et que les autorités médicales semblent dépassées, la panique submerge petit à petit la communauté entière. Qui sera la prochaine victime de cette mystérieuse fièvre ?

 

Pour voir + de sorties, cliquez ici.

 

Voir les commentaires

2016-07-23T13:28:44+02:00

Drôles de vacances !

Publié par MyaRosa

Duck's vacation - Gilad Soffer

40 pages, éditions Circonflexe, juin 2016, dès 4 ans

Quatrième de couverture :

Canard a bien mérité ses vacances au bord de la mer, au soleil et au calme… enfin presque ! Il y a toujours un lecteur curieux qui ne peut pas s'empêcher de tourner la page et de perturber la tranquillité de notre héros malchanceux. Malgré ses nombreux avertissements, Canard ne parvient pas à stopper l'histoire et vit des aventures dont il se passerait bien ! Et toi, résisteras-tu à l'envie de tourner ces pages ?

 

Mon avis :

 

 Je suis toujours à la recherche de livres sur l'été et les vacances (d'ailleurs si vous avez des suggestions, n'hésitez-pas !) et je suis récemment tombée sur cette petite pépite dont j'avais hâte de vous parler. C'est un livre irrésistible, original et très drôle que je trouve parfait pour les vacances d'été. Mes enfants et moi, nous avons adoré !

 

 C'est l'histoire d'un personnage de livre - un canard - qui voudrait bien prendre des vacances. Il en a assez que les lecteurs tournent les pages du livre dans lequel il apparaît. Il n'a pas envie de bouger ni de vivre d'autres aventures, il voudrait juste qu'on le laisse souffler un peu sur son transat. Mais voilà, les lecteurs sont curieux et ne peuvent pas s'empêcher d'aller voir ce que les pages suivantes réservent au personnage... 

 

 

 Ce livre nous offre une expérience de lecture unique et inoubliable ! Dès le début, le personnage s'adresse directement au lecteur en lui demandant de changer ses habitudes et même d'arrêter de lire le livre qu'il a entre les mains. Forcément, le lecteur ne peut pas s'empêcher de faire le contraire et le personnage prend cela pour de la provocation et se met de plus en plus en colère. C'est drôle et même très, très drôle ! Le dénouement - totalement inattendu - nous laisse sans voix et colle parfaitement à l'ambiance générale. J'ai adoré !

 

 

En quelques mots :

Un album drôle, surprenant et très original à découvrir absolument !

 

 A lire aussi :

Bouh !

 

Voir les commentaires

2016-07-23T12:11:08+02:00

T'choupi : Ma journée

Publié par MyaRosa

Thierry Courtin

14 pages, éditions Nathan, Juillet 2016, dès 3 ans

Quatrième de couverture :

Un livre-horloge pour vivre tous les moments de la journée avec T'choupi !

 

Mon avis :

 

 Mes enfants de cinq et trois ans adorent T'choupi ! Les albums, livres sonores, livres-jeux, imagiers et autres livres le mettant en scène nous accompagnent quotidiennement et aucun des deux ne semble s'en lasser. Récemment, nous avons craqué pour ce livre-horloge dans lequel on suit T'choupi durant toute une journée.

 

 

 Ce livre est bien adapté aux petits. Le texte est simple et facile à comprendre. Les illustrations sont joyeuses, rondes et colorées. L'enfant s'identifie facilement au personnage et il se retrouve dans le déroulement de sa journée. Il reconnaît les rituels que l'on fait aussi chez nous : le réveil et le coucher, les repas, la toilette, l'école, les activités... Tout cela a quelque chose de familier, de réconfortant et de rassurant.

 

 

 C'est très bien pour apprendre à se repérer dans le temps et comprendre l'ordre et la logique de ce que l'on fait durant une journée complète. C'est un livre qui peut également servir à apprendre à lire l'heure. L'horloge intégrée au livre est parfaite : les aiguilles bougent facilement et mais pas trop non plus (elles ne bougent pas si on retourne ou secoue le livre, par exemple), elles font un petit "clic" en bougeant et j'ai apprécié le fait qu'elles ne soient pas en carton, mais en plastique bien solide. Pour avoir déjà testé d'autres livres-horloges, je trouve celui-ci vraiment bien fait.

 

 

En quelques mots :

Un ouvrage très bien conçu qui permet aux petits de passer une journée aux côtés de T'choupi mais aussi d'apprendre à se repérer dans le temps et même à lire l'heure.

 

Dans le même genre :

Lire l'heure (avec Les Contes de la Ferme)

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog