Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2015-08-19T08:28:16+02:00

Les Billes de Pétronille

Publié par MyaRosa

Mélanie Hillairet

44 pages, éditions Marmaille & Compagnie, avril 2015

L'histoire :

Voici contées les aventures saugrenues de la famille de Larouille… En ces temps obscurs où une drôle d’épidémie infeste villes, bourgs et campagnes, Pétronille et les siens vivent reclus dans leur manoir. La vie est dure au château pour la jeune fille entre les persécutions de la vieille tante et les brimades de son oncle. Pétronille se demande bien comment tromper l’ennui. Jusqu’au jour où l’une de ses billes vient à rouler sur le vieux parquet du salon vers un passage secret… Un nouveau monde et d’étonnantes découvertes risquent de changer sa vie !

 

Mon avis :

 

 L'histoire se déroule à une époque sombre et inquiétante. La tuberkiki, un mal invisible mais terriblement néfaste, sème la terreur et décime des familles entières. La famille de Larouille n'est pas épargnée... En quelques mois, Suzi, la soeur jumelle de Pétronille, Pépé l'assoiffé, l'oncle Séraphin et même le chien du voisin ont été emportés. Les temps sont durs. Les gens s'enferment chez eux en espérant être épargnés. Certains meurent de peur, d'autres de faim. Bref, l'heure n'est pas à la joie et aux festivités. L'atmosphère est glauque et terriblement pesante au manoir de la famille de Larouille, surtout depuis que l'abominable Tante Gertrude dicte sa loi. Pétronille joue aux billes pour passer le temps. C'est la seule chose qui lui reste... Un jour, elle surprend une conversation terrifiante qui va tout remettre en cause et se retrouve emportée dans une aventure aussi effrayante que fascinante...

 

 

 Quelle histoire ! J'ai vraiment adoré l'atmosphère bien singulière de cet album. C'est sombre, glauque, terrifiant et en même temps assez drôle. On se dit rapidement que tout est possible et on se demande jusqu'où l'auteur va nous emmener. Quelle aventure effroyable et passionnante ! C'est mystérieux, angoissant. On se croirait en plein cauchemar et les illustrations verdâtres et obscures participent pleinement à rendre l'ambiance encore plus particulière. Les visages sont expressifs et terrifiants. On se demande d'où vient le mal car les personnages ont tous quelque chose d'inquiétant : visages peu souriants, dents tranchantes, mentons pointus, maquillage effrayant. C'est aussi divertissant qu'un tour de train fantôme ! Voilà une chouette idée de lecture pour Halloween - oui, je sais, j'ai une petite longueur d'avance. Armez-vous de courage pour tourner les pages de ce livre et vous immerger complètement dans un univers glauque, terrifiant et jubilatoire. Mystères, morts suspectes, passages secrets, fantômes, plancher qui craque... vous ne serez pas déçus du voyage !

 

 

En quelques mots :

Un album original, angoissant et fascinant à découvrir absolument. Une chouette idée de lecture pour ceux qui aiment se faire peur.

 

 

A découvrir aussi :

Quatre abominables petites histoires

La Famille Noctambule

Sam

La Funeste nuit d'Ernest

Un dîner affreusement parfait

Dracula (album)

 

Voir les commentaires

2015-08-19T07:35:32+02:00

Mes premières comptines en anglais

Publié par MyaRosa

Séverine Cordier (illustrations)

12 pages, éditions Gründ, septembre 2015, dès 1 an

Présentation de l'éditeur :

Des comptines et chansons en anglais pour éveiller les petits aux mots et au langage. Appuie sur la puce et écoute !

 

Mon avis :

 

 Oh qu'il est beau, ce tout nouveau livre sonore ! En plus d'être joli, il nous entraîne en plein coeur de Londres, à la découverte de la langue anglaise ! Au programme : des chansons rythmées, des comptines et une berceuse pour se familiariser avec les lettres, les chiffres, les parties du corps, etc... Ca vous tente ? Alors, suivez Mother Goose / La Mère l'Oie, et c'est parti pour l'aventure !

 

 

 Je suis totalement charmée par ce livre. Les illustrations de Séverine Cordier sont vraiment très jolies et il y a de petits clins d'oeil sympathiques qui devraient faire sourire les adultes. C'est gai et plein d'humour ! Les chansons choisies sont variées et très agréables à écouter : The weels on the Bus ; One, two buckle my shoe ; Itsy bitsy spider ; Twinkle, twinkle, little star ; The alphabet song ; Head and shoulders  etc...

 

 

 Chaque double page est consacrée à une chanson. Celle-ci est toujours joliment illustrée, il y a une pastille qui permet de l'écouter et on retrouve aussi les paroles de la chanson ainsi que la traduction. Le son n'est ni trop fort, ni trop faible. Je ne me lasse pas de feuilleter et d'écouter ce joli livre sonore en compagnie de mes enfants. Eux aussi, l'aiment beaucoup.

 

 

En quelques mots :

Un joli livre sonore qui permet de se familiariser dès le plus jeune âge avec la langue anglaise. J'aime beaucoup, beaucoup.

 

Voir les commentaires

2015-08-18T11:55:49+02:00

L'arbre à bébés

Publié par MyaRosa

The Baby Tree - Sophie Blackall

32 pages, éditions Circonflexe, mai 2015

Présentation de l'éditeur :

D'où viennent les bébés ? Tôt ou tard, chaque enfant pose cette question... Suis le parcours de ce petit garçon curieux qui interroge tout le monde à ce sujet et obtient toutes sortes de réponses, tant poétiques que déroutantes, avant que ses parents ne trouvent les mots justes pour le lui expliquer.

 

Mon avis :

 

 Parce que les enfants sont curieux et se posent beaucoup de questions sur la vie, on se demande parfois comment leur expliquer les choses sans leur mentir mais en les rendant accessibles. Cet ouvrage propose d'expliquer la naissance aux enfants. C'est un album qui peut être lu dès quatre ans et qui peut faire l'objet d'une discussion accompagnée d'explications en fonction de l'âge des interlocuteurs.

 

 

 Même si on y apprend beaucoup de choses, ce n'est pas un documentaire. C'est l'histoire d'un petit garçon qui va bientôt être grand frère et qui se pose beaucoup de questions. Il interroge son entourage mais personne ne lui répond la même chose... On lui parle d'arbre à bébés, de graines, de séjour à l'hôpital et même de cigognes, alors il ne sait plus quoi penser... Heureusement, ses parents vont trouver les bons mots pour lui expliquer simplement les choses et le petit garçon se rendra compte que personne n'avait tout à fait tort.

 

 

 Voilà une belle façon d'expliquer les choses aux enfants. Le texte est simple et clair mais aussi tendre et poétique. Les illustrations sont charmantes. Le coup de crayon me disait quelque chose et je me suis rendue compte que Sophie Blackall n'était autre que l'illustratrice de Zoé + Juju, une série de livres jeunesse que j'aime beaucoup. A la fin de l'ouvrage, il y a même des conseils et des explications pour aider les parents à répondre aux questions de leurs enfants s'ils demandent plus de détails ou de précision.

 

 

En quelques mots :

Un joli livre pour expliquer la naissance et aider les parents à répondre aux questions de leurs enfants.

 

Voir les commentaires

2015-08-18T07:17:12+02:00

Les feuilles qui craquent...

Publié par MyaRosa

 Si vous me cherchez, je suis en train de faire craquer des feuilles sous mes pas. Depuis toujours, j'ai une longueur d'avance sur les saisons. Je les aime toutes et je suis toujours follement excitée à l'idée des changements qui vont s'opérer. C'est peut-être aussi parce que je n'aime pas les fins que je trouve toujours un peu tristes. Je préfère penser renouveau, recommencement, changement...

 

 

 Nous sommes encore en plein mois d'août et pourtant, je suis déjà ailleurs. Dans ma tête, il y a des feuilles de toutes les couleurs qui s'envolent, des parapluies, des citrouilles, des plaids moelleux, des balades en forêt, des clémentines, des boissons chaudes réconfortantes, des livres et des bougies parfumées. Je pense déjà Halloween, tableau noir et odeur de craie, histoires de sorcières et de fantômes, décoration, premiers feux de cheminée, pomme-cannelle, matins givrés, écharpes et bottes, soupe au potiron, plats mijotés qui embaument la maison... Il y a du bon dans chaque saison !

 

 

 Et vous, comment vous sentez-vous ? Attendez-vous avec impatience la prochaine saison ?

 

Quelques lectures pour se mettre dans l'ambiance :

La Soupe au potiron

Bombastica Naturalis

L'étrange secret de Dolly Lola

Un délice ! (Une histoire de soupe au potiron)

 

 

Voir les commentaires

2015-08-18T06:28:35+02:00

Les 7 différences des bébés animaux en photo

Publié par MyaRosa

48 pages, éditions Tourbillon, juin 2015

Présentation de l'éditeur :

Es-tu observateur ? Affûte ton regard, et pars à la recherche des petits et des gros détails déformés, déplacés, effacés... parmi les bébés animaux du monde.

 

Mon avis :

 

 Récemment paru aux éditions Tourbillon, ce joli livre-jeu devrait plaire à toute la famille ! Le principe est simple : chercher les sept différences sur deux photos qui, à première vue, paraissent identiques. Une activité ludique, drôle et intéressante pour les petits et les grands curieux qui aiment observer la nature et le monde qui les entoure. On retrouve toutes les différences à la fin du livre.

 

 

 Au-delà de l'aspect divertissant de cet ouvrage, les phographies de bébés animaux que nous découvrons au fil des pages sont fabuleuses. On découvre et on observe des koalas, des pandas, une famille de guépards, des éléphanteaux, de jeunes suricates, des oursons polaires, des manchots, des bébés cygnes, un petit veau et sa maman, des porcelets, un mignon petit agneau, de jeunes bouledogues, des chatons, des poussins, un petit renardeau adorable, des bébés ratons laveurs, des louveteaux, un faon, des dalmatiens, des petits singes, etc... C'est passionnant et plein de tendresse. Un régal pour les yeux !

 

 

En quelques mots :

Un livre-jeu tendre et divertissant qui devrait plaire à toute la famille.

 

Voir les commentaires

2015-08-18T06:05:11+02:00

Mon grand imagier : A la ferme

Publié par MyaRosa

Felicity Brooks, Keith Newell, Rosalinde Bonnet

20 pages, éditions Usborne, mars 2015, dès 2 ans

Présentation de l'éditeur :

Ce livre joliment illustré propose plus de 250 mots du vocabulaire courant classés par thèmes incluant les animaux, les aliments, les bruits de la ferme et les véhicules.

 

Mon avis :

 

 Voilà encore un bel ouvrage des éditions Usborne destiné aux tout-petits. Il propose de leur faire découvrir l'univers passionnant de la ferme. Ils découvriront, au fil des pages, les animaux, les aliments, les bâtiments et les outils, le marché, les engins et véhicules, les alentours de la ferme, le poulailler, les légumes, les bruits de la ferme, les objets du quotidien, etc...

 

 

 Au total, on trouve dans ce livre plus de 250 mots illustrés. Les pages sont bien aérées et les dessins sont très jolis. C'est un livre que j'aime beaucoup regarder avec ma fille de deux ans qui, comme tous les enfants de son âge, est très curieuse et a envie d'apprendre. Elle aime répéter les mots après moi, me montrer ceux qu'elle connaît, feuilleter le livre toute seule et observer les images. C'est un imagier vraiment chouette et très complet.

 

 

En quelques mots :

Que diriez-vous d'une balade à la campagne ? Ce bel imagier propose de faire découvrir aux petits la ferme et ses trésors avec plus de 250 mots nommés et joliment illustrés.

 

Voir les commentaires

2015-08-17T14:23:08+02:00

Comptines pour la maternelle

Publié par MyaRosa

Fani Marceau & Claire Le Grand

12 pages, éditions Gründ, août 2015, dès 1 an

Présentation de l'éditeur :

Au fil des pages de cet imagier sonore Imagidoux, les enfants font leurs premiers apprentissages. À travers les images, ils découvrent les premières notions : couleurs, formes, chiffres, parties du corps, alphabet, heures, toutes illustrées en chansons et comptines : Jean Petit qui danse ; Quelle heure est-il Madame Persil ; Un, deux, trois, je m'en vais aux bois ; La chanson des couleurs ; Madame rond ; La chanson de l'alphabet. Cet imagidoux très gai et musical accompagnera leur entrée à l'école maternelle.

 

Mon avis :

 

 Chez nous, les livres sonores ont toujours eu beaucoup de succès. Nous avons commencé à les utiliser quand les enfants avaient à peine quelques mois. Ils réagissaient déjà beaucoup aux sons et aux images qu'ils avaient sous les yeux. Aujourd'hui encore, ma fille de deux ans en raffole et son grand-frère de quatre ans s'y intéresse toujours. Il en existe sur les cris des animaux, les sons de la nature, les bruits du quotidien, les instruments de musique, les berceuses et les comptines et même avec des petites histoires. Récemment, nous avons découvert la collection Imagidoux des éditions Gründ qui est vraiment très, très chouette !

 

 

 Dans ce livre sonore, ce sont les premières notions d'apprentissage qui sont mises à l'honneur : l'alphabet, les chiffres, les formes, les couleurs, les différentes parties du corps et les moments de la journée. C'est un livre qui peut accompagner et préparer l'enfant avant l'entrée à l'école. Les illustrations sont joyeuses et très colorées et les comptines proposées sont mignonnes et agréables à écouter. Elles tournent en boucle à la maison ! Les boutons sont très sensibles et donc parfaits pour petites mains, ce qui n'est pas toujours le cas, et le volume est parfait : ni trop fort, ni trop faible. J'ai maintenant très envie de découvrir d'autres titres de la collection. Si vous en avez à me conseiller, n'hésitez-pas !

 

 

 J'en profite pour faire un petit sondage. Utilisez-vous des livres sonores avec vos enfants ? Est-ce qu'ils les aiment ? Et vous, qu'en pensez-vous ? Quels sont vos préférés ?

 

En quelques mots :

Un livre sonore joyeux, coloré et agréable à écouter qui initie les petits aux premières notions (couleurs, formes, chiffres, lettres, etc...)

 

Voir les commentaires

2015-08-17T09:38:22+02:00

C'est l'histoire du poisson bavard

Publié par MyaRosa

Rémi Courgeon

32 pages, éditions Seuil Jeunesse, juin 2015, dès 5 ans

L'histoire :

Qui a dit que les poissons n'avaient aucune conversation ?

 

Mon avis :

 

 Cet album nous raconte l'histoire d'une belle amitié entre un petit garçon qui se sent un peu seul et un poisson rouge bavard. Lorsqu'il a pu choisir un petit compagnon pour ses sept ans, Colin a tout de suite voulu un poisson. Mais une fois devant les aquariums, il lui a été difficile de choisir. Il y en avait tellement... Jusqu'à ce qu'un poisson se mette à faire plus de bruit que les autres. Ca a été un véritable coup de foudre entre ces deux-là, et le début d'une grande et belle amitié ! Colin et... Findus devinrent les meilleures amis du monde et ils ne se doutaient pas des fabuleuses aventures qu'ils allaient vivre ensemble...

 

 

 C'est une histoire incroyable, totalement déjantée et en même temps tellement chouette ! Qu'il est rigolo, ce petit poisson bruyant qui se prend pour un fantôme et sème la terreur dans la maison !  Qu'il est mignon et attachant, ce petit bonhomme qui grandit de jour en jour mais qui jamais ne se lasse de son petit compagnon d'eau. L'histoire laisse songeur. On s'interroge et on sait que tout est possible : souvenirs d'enfance, ami imaginaire, imagination débordante, solitude, rêve éveillé... On parle de complicité, d'amitié, d'entraide et de liberté. Le récit prend une tournure totalement inattendue et Rémi Courgeon n'a pas fini de nous surprendre ! Les illustrations de cet album sont jolies et nous entraînent ailleurs. C'est une jolie lecture pour les petits et les grands rêveurs.

 

 

En quelques mots :

Un album plein d'humour et de fantaisie. Une jolie histoire d'amitié qui ne manque pas d'originalité !

 

 

A lire aussi :

Pieds nus

Le poisson perroquet

Mon oiseau...

 

 

Voir les commentaires

2015-08-17T08:24:57+02:00

La petite boîte

Publié par MyaRosa

Eric Battut

32 pages, éditions Didier Jeunesse, juin 2015, dès 2 ans

L'histoire :

Le roi franchit le pont levis, traverse le jardin, prend son bain, enfile son pyjama… Mais sans jamais se séparer de sa petite boîte, qu’il garde bien consciencieusement avec lui. Qu’est-ce qu’elle peut bien renfermer ? Un trésor ? Oui, un sacré trésor...

 

Mon avis :

 

 J'aime beaucoup Eric Battut et son univers tendre et malicieux. Dans ce nouvel album, il nous fait découvrir un petit roi auquel les enfants peuvent facilement s'identifier. Ce petit roi transporte une petite boîte bien mystérieuse. On sent qu'il y tient beaucoup et qu'elle doit renfermer le plus merveilleux des trésors. A votre avis, qu'est-ce que c'est ? Un collier de perles ? Des diamants ? Des pièces d'or ? A moins que ce soit quelque chose qui a plus de valeur encore, peut-être qu'il s'agit pour les enfants du plus merveilleux des trésors... Ca y est, vous avez deviné de quoi il s'agit ? De son doudou, bien sûr !

 

 

 C'est une histoire que mes enfants de deux et quatre ans ont beaucoup aimé. Les illustrations sont simples et efficaces et les enfants reconnaissent facilement les différents éléments et les décors. Ils se sont posés beaucoup de questions sur cette petite boîte mystérieuse et ont beaucoup aimé la fin qui les a fait sourire, eux qui sont tellement attachés à leur doudou. C'est une histoire drôle et mignonne comme tout, accessible dès deux ans.

 

 

En quelques mots :

Une histoire pleine d'humour, de mystère et de malice, à lire aux petits de deux ans et plus pour un moment de tendresse et de complicité avant le coucher.

 

 

Du même auteur :

Deux amis pour la vie

Entre Chat et Chien

Pierre et le loup

 

Voir les commentaires

2015-08-15T12:33:34+02:00

Le Gardien de phare

Publié par MyaRosa

Fyrvaktaren - Camilla Läckberg

459 pages, éditions Actes Sud, juin 2013

L'histoire :

Par une nuit d'été, une femme se jette dans sa voiture. Les mains qu'elle pose sur le volant sont couvertes de sang. Avec son petit garçon sur le siège arrière, Annie s'enfuit vers le seul endroit où elle se sent en sécurité : la maison de vacances familiale, l'ancienne résidence du gardien de phare, sur l'île de Gråskär, dans l'archipel de Fjällbacka. Quelques jours plus tard, un homme est assassiné dans son appartement à Fjällbacka. Mats Sverin venait de regagner sa ville natale, après avoir travaillé plusieurs années à Göteborg dans une association d'aide aux femmes maltraitées. Il était apprécié de tous, et pourtant, quand la police de Tanumshede commence à fouiller dans son passé, elle se heurte à un mur de secrets. Bientôt, il s'avère qu'avant de mourir Mats est allé rendre une visite nocturne à Annie, son amour de jeunesse, sur l'île de Gråskär - appelée par les gens du cru "l'île aux esprits", car les morts, dit-on, ne la quittent jamais et parlent aux vivants... Erica, quant à elle, est plus que jamais sur tous les fronts. Tout en s'occupant de ses bébés jumeaux, elle enquête sur la mort de Mats, qu'elle connaissait depuis le lycée, comme Annie. Elle s'efforce aussi de soutenir sa soeur Anna, victime, à la fin de La Sirène, d'un terrible accident de voiture aux conséquences dramatiques...

 

Mon avis :

 

 Septième volet des enquêtes d'Erica Falck, Le Gardien de phare, est un roman envoûtant et difficile à lâcher qui joue avec nos peurs. Je n'ai pas attendu bien longtemps après avoir lu La Sirène avant de m'y plonger car le suspense était insoutenable et il fallait que ja sache ce qu'il allait advenir des personnages. Camilla Läckberg met nos nerfs à rude épreuve et n'épargne pas ses personnages, c'est le moins que l'on puisse dire... 

 

 J'ai trouvé ce volet tout aussi bon que les précédents. J'avais un peu peur car les avis sont assez partagés, mais j'ai tout de suite accroché à l'histoire de l'île aux esprits et ça m'a bien plu que Camilla Läckberg mélange le réel aux superstitions locales. L'atmosphère de ce roman est troublante, aussi angoissante qu'addictive. On a du mal à décrocher ! Et puis, j'aime beaucoup les huis clos et les romans qui se déroulent dans des lieux isolés. C'est le cas dans celui-ci de toutes les parties qui se déroulent sur la petite île et son phare. Cela m'a fait penser un peu à deux autres romans qui m'ont beaucoup plu : L'enfant des illusions et Une Vie entre deux océans. D'ailleurs, j'aimerais beaucoup lire d'autres histoires de gardiens de phare alors si vous en connaissez, n'hésitez-pas à faire des suggestions.

 

 

 Il y a des petites choses que j'avais senti venir assez rapidement, mais ça n'a pas gâché ma lecture pour autant. C'est toujours un plaisir de suivre les personnages : Erica, sa famille, mais aussi les collègues de Patrik. On les voit changer, évoluer au fil des livres, on apprend à les connaître, on les découvre un peu plus à chaque fois. C'est très plaisant. Je me passionne toujours autant pour les passages qui concernent le quotidien de chacun que pour l'enquête qui est au coeur du récit. Il n'y en a jamais trop, c'est toujours parfaitement dosé.

 

 J'ai été touchée par les femmes que l'on croise dans ce livre qui sont à la fois fortes et fragiles et qui font leur possible pour garder la tête hors de l'eau et faire le bonheur de leurs enfants. C'est un livre qui m'a fait frémir et m'a tenu en haleine du début à la fin. Les fantômes et les voix du passé planent au dessus de nous... Saurez-vous les écouter ? J'ai hâte de découvrir "La Faiseuse d'anges". Pour info, le prochain roman de Camilla Läckberg - Le Dompteur de lions - devrait arriver chez nous au printemps prochain.

 

 

En quelques mots :

Un roman addictif, mystérieux, angoissant et surtout impossible à lâcher !

 

Voir les commentaires

2015-08-05T15:01:19+02:00

Sorties poche à ne pas manquer #116

Publié par MyaRosa

 

Le Journal de Frankie Pratt

Caroline Preston

5 novembre 2015

Cartes postales anciennes, lettres, publicités, échantillons de tissus, menus glanés chez les antiquaires ou sur internet : six cents pièces ont été nécessaires à la composition de ce scrapbook. Son héroïne, Frankie Pratt, a 18 ans en 1920 lorsque sa mère lui offre un journal. Élève prometteuse à Cornish (Nouvelle-Angleterre), la jeune fille voudrait quitter son village, découvrir l'université, et plus tard devenir écrivain, mais il lui faut renoncer au prestige du Vassar College pour aider sa mère veuve et désargentée : même avec une bourse, ces études demeurent hors de portée. Par un étrange tour du destin, les portes de la célèbre institution vont finalement s'ouvrir à elle, à la faveur de son idylle naissante avec le peu recommandable capitaine Pingree. Étudiante, Frankie croise des intellectuels et des écrivains, parmi lesquels Edna St. Vincent Millay (prix Pulitzer 1923), qui l'encourage à s'installer à Greenwich Village afin de se consacrer à l'écriture. Mais après quelques charlestons et verres de gin frelaté, les amours à New York deviennent folles, et il est temps pour elle de renouer avec ses rêves : elle embarque pour Paris. À bord du SS Mauretania, Frankie se prend d'amitié pour une " vieille fille aventurière " et deux princes russes exilés – rencontre qui la conduit jusqu'à l'appartement en soupente de la librairie Shakespeare & Company tenue par Sylvia Beach, plaque tournante de la vie des écrivains et des expatriés de langue anglaise. Parmi eux, un certain James Joyce, qui travaille à son nouveau manuscrit, et un homme séduisant surgi du passé... Tandis que Lindbergh atterrit en triomphe à l'aéroport du Bourget, Frankie doit repartir vers son village natal, au chevet de sa mère atteinte d'un inquiétant rhume de poitrine. Mais même de retour à Cornish, Frankie ne saurait renoncer à sa quête de succès et d'amour...

 

Retour au pays

Rosamunde Pilcher

23 juin 2015

Nous devons tous un jour faire face à un tournant décisif dans notre existence. Comme Antonia, lorsqu'elle se réfugie à la campagne, chez ses parents, pour oublier un amour contrarié... Comme Lavinia qui, retrouvant le village écossais où, petite fille, elle avait l'habitude de passer ses vacances, croise le garçon dont elle était jadis amoureuse... Claudia qui, après vingt ans dans la grande ville, revient dans le pays de son enfance et réalise alors que c'est là qu'elle se sent vraiment chez elle... Ou bien encore Emily qui, à la mort de sa mère adorée, va devoir s'habituer à la présence d'une nouvelle femme dans la vie de son père...

 

Un flair infaillible pour le crime

Ann Granger

5 novembre 2015

Ann Granger est un auteur de romans policiers et historiques très prolifique, avec plus de trente romans parus en Angleterre. Elle a rencontré un franc succès en Angleterre avec sa série " Lizzie Martin ", qui comporte déjà quatre volumes. > Celui-ci est le quatrième. Il y a peu d'infos pour le moment alors je vous en reparlerai, mais c'est une sortie que j'attendais avec tellement d'impatience que j'avais envie de vous l'annoncer sans attendre.

 

Muchachas, tome 1

Katherine Pancol

2 septembre 2015

Les filles sont partout dans ce roman.
Elles mènent la danse.
De New York à Paris, de la Bourgogne à Londres ou à Miami.
Des filles qui inventent, s'enflamment, aiment.
Des filles qui se battent pour la vie.
Et les hommes ?
Ils sont là aussi.
Mais ce sont les muchachas qui dansent, dansent, dansent.
Elles font voler les destins en éclats.
Et ça n'en finit pas !

 

La Famille Middlestein

Jami Attenberg

16 avril 2015

Bienvenue chez les Middlestein, une famille au bord de la crise de nerfs depuis que Edie, la mère, risque d'y passer si elle ne prend pas au sérieux ses problèmes d'obésité. Cerise sur le gâteau, le père la quitte pour découvrir à soixante ans les affres du speed dating. Une trahison impardonnable pour leur célibataire invétérée de fille, un rebondissement que voudrait bien oublier le fils en fumant son joint quotidien, si sa femme ne s'était pas mis en tête de sauver Edie à grand renfort de Pilates et de Weight Watchers, quand elle n'oblige pas leurs jumeaux à répéter leur chorégraphie hip-hop pour leur bar-mitsvah. Une question taraude toutefois les Middlestein : et s'ils étaient tous un peu responsables du sort d'Edie ? Best-seller du New York Times, dans la lignée de Jonathan Franzen, un livre universel sur le mariage, la filiation et l'obsession de notre société pour la nourriture, porté par un humour aussi cinglant que désopilant et une humanité débordante.

 

Poussières d'étoiles

Priscille Sibley

3 décembre 2015

Matt a deux ans quand il tient Ellie dans ses bras pour la première fois, dix-sept quand il lui donne son premier baiser, et trente-trois quand il l'épouse enfin.
Le couple semble alors tout avoir pour être heureux : Matt est neurochirurgien, Ellie professeur à l'université après une brillante carrière d'astronaute. Tout, sauf un enfant...

Quand un accident plonge Ellie dans un coma irréversible, Matt est dévasté. Il sait toutefois que sa femme n'aurait pas voulu qu'on la maintienne en vie artificiellement. Mais c'est sans compter ce qu'il va découvrir : après des années d'attente et de faux espoirs, Ellie est enceinte.

Peut-il aller contre les volontés de sa femme pour garder le bébé en vie ? Qu'aurait voulu Ellie pour leur enfant ? Le dilemme vire au cauchemar quand l'entourage du couple et les médias s'en mêlent. Et bientôt les familles de Matt et de Ellie se déchirent entre combat pour la vie et droit à mourir dans la dignité...

 

La Maîtresse d'école

Marie-Paul Armand

Juin 2015

Dans la France de l'entre-deux-guerres, sagement assise derrière son pupitre, crayons bien rangés et léçons bien apprises, une petite fille rêve qu'un jour c'est elle qui sera maîtresse d'école. Mais, pour réaliser son rêve, Céline doit d'abord affronter l'incompréhension de son antourage. Difficile de faire accepter, dans un hameau de pêcheurs, le besoin d'étudier. Même Pierrot, à qui elle a offert son coeur depuis sa plus tendre enfance, ne peut admettre l'idée d'épouser une femme absente, ballotée sur les routes au rythme des nominations incertaines dans des écoles éloignées. Pourtant, la vocation est là, tenace, incontournable, déchirante. Entre l'amour d'un homme et l'amour d'un métier, il va falloir trancher.

 

Hosanna

Jacques Chessex

1er juillet 2015

Ce récit posthume de Jacques Chessex aurait pu s'appeler La Mort du voisin. En effet, lorsqu'un voisin nonagénaire meurt de sa mort naturelle, et qu'une cérémonie a lieu dans la chapelle du village, l’écrivain s'y rend. Tout son talent va consister à rendre la palette d'émotions qui le saisit et nous saisit. Bonheur et honte de survivre, et certitude, hélas, de ne pas survivre longtemps. Mais aussi le retour du passé, en images fulgurantes et superbes, un fou qui hante les rues de Ropraz, un visage de jeune homme suicidé, une amante au sexe de miel…

 

Les Cousins Belloc

Jean Anglade

26 août 2015

Leurs pères sont morts pour la France, leurs mères ont été victimes de la grippe espagnole qui fit des ravages en 1918. Vincent et Mauricet Belloc sont orphelins, cousins et inséparables. Après la guerre, ils sont hébergés en Auvergne, à Arlanc, l’un chez grand-mère Félistine, chapeletière, l’autre chez grand-mère Yolande, dentellière. Et c’est tout naturellement que, quelques années plus tard, ils entrent ensemble en apprentissage chez M. Fernand Ameil, charcutier à Riom, où on les considère comme les fils de la maison. Jusqu'au jour où la patronne, s'alarmant de leur manque de curiosité pour le sexe opposé, se met en tête de trouver la femme idéale, capable de briser leur innocent et néanmoins troublant duo...

 

Les premières aventures de Sherlock Holmes, tome 1 :

L'ombre de la mort

Andrew Lane

26 août 2015

Quand Sherlock s'est retrouvé embarqué dans l'enquête, il ne pensait pas frôler la mort d'aussi près. Une course poursuite haletante s'engage alors...

 

Le fils maudit

Françoise Bourdon

26 août 2015

Le Luberon, 1868. Lorenzo ne supporte plus les humiliations de son père, un charbonnier originaire du Piémont, et décide de partir à l'aventure sur les routes de France. Quand il revient au pays, plusieurs années après, sa mère est décédée et sa petite sœur a disparu. Plus vindicatif que jamais, son père le traite publiquement de bâtard le jour de son mariage et lui donne une malédiction... Une nouvelle errance commence pour le jeune homme qui s’estime déshonoré. Épris de justice et de liberté, c'est après bien des combats et des drames que Lorenzo reviendra dans la région de son enfance. À Roussillon, capitale de l'ocre, son destin croisera celui de Virginie, une institutrice émancipée. Et jamais l'espoir de découvrir le secret de ses origines ne le quittera. Un roman tissé de destinées tourmentées, de blessures inguérissables, d’espérances jamais brisées, qui nous transporte dans une Provence illuminée de soleil et de couleurs.

 

Alphabet City

Eleanor Henderson

21 mai 2015

Vermont, 1987. Jude et Teddy trompent l'ennui en fumant de l'herbe, tous deux rêvant d'une vie plus palpitante. Jusqu'au jour où un terrible drame les sépare... A 16 ans Jude doit apprendre à vivre le deuil de son meilleur ami, tout en essayant de trouver sa place dans le monde. Parti rejoindre son père à New York, il découvre une ville hostile mais vivante, et s'initie au straight edge, un courant punk radical. Loin des idéaux hippies de ces parents, Jude découvre une nouvelle famille, avec sa musique, ses idéaux, ses excès aussi, et ses terribles secrets... Flirtant avec Gus Van Sant et Larry Clark, Eleanor Henderson brosse un portrait universel de l'adolescence (é)perdue.

 

Satan était un ange

Karine Giebel

12 novembre 2015

Tu sais Paul, Satan était un ange... Et il le redeviendra. Rouler, droit devant. Doubler ceux qui ont le temps. Ne pas les regarder. Mettre la musique à fond pour ne plus entendre. Tic tac... Bientôt, tu seras mort. Hier encore, François était quelqu'un. Un homme qu'on regardait avec admiration, avec envie. Aujourd'hui, il n'est plus qu'un fugitif qui tente d'échapper à son assassin. Qui le rattrapera, où qu'il aille. Quoi qu'il fasse. La mort est certaine. L'issue, forcément fatale. Ce n'est plus qu'une question de temps. Il vient à peine de le comprendre. Paul regarde derrière lui ; il voit la cohorte des victimes qui hurlent vengeance. Il paye le prix de ses fautes. Ne pas pleurer. Ne pas perdre de temps. Accélérer. L'échéance approche. Je vais mourir. Dans la même voiture, sur une même route, deux hommes que tout semble opposer et qui pourtant fuient ensemble leurs destins différents. Rouler droit devant, admirer la mer. Faire ce qu'ils n'ont jamais fait. Vivre des choses insensées. Vivre surtout... Car après tout, pourquoi tenter sans cesse de trouver des explications ?

 

Ne meurs pas sans moi

Suzanne Stock

3 septembre 2015

En apparence, Sandra Denison aime la vie. Rien ne semble pouvoir arreter la brillante avocate new-yorkaise, qui collectionne les succes professionnels comme les hommes. Elle avance, sure d'elle, et ne regarde jamais en arriere. Car le terrible drame de son enfance la ronge. La jeune femme revoit encore les flammes lecher les murs de la maison, se refermer comme un piege infernal sur sa mere. Et ces etranges yeux rouges qui la fixent. Sandra Denison aimait la vie jusqu'a ce qu'une nuit suffise a la faire basculer dans l'horreur. Un message qui ne lui etait pas destine et qu'elle n'aurait pas du voir, les meurtres atroces de ses proches, une creature invisible qui la poursuit. Pourquoi son pere, qu'elle appelle desesperement a l'aide, l'abandonne-t-il maintenant ? La tient-il pour responsable des tragiques evenements survenus vingt ans auparavant ? Dans une ville comme frappee d'un sortilege et soudainement desertee, Sandra va devoir affronter les secrets qu'elle redoute tant. Seule au monde. ou presque. Car les fantomes surgissent du passe, bien decides a lui faire endurer le pire des cauchemars. Ils reclament leur dette de sang. Quelqu'un devra payer. Avec Ne meurs pas sans moi, Suzanne Stock nous livre un thriller d'une habilete redoutable. Une mecanique sombre et deroutante au denouement insoupconnable.

 

Prends ma vie

Lottie Moggach

13 août 2015

Un roman d'une incroyable modernité qui nous entraîne dans le labyrinthe des réseaux sociaux.

Leila, jeune femme solitaire et mal dans sa peau, ne parvient à communiquer qu'à travers son écran d'ordinateur. Elle n'a jamais rencontré Tess. Pourtant, elle en sait plus sur elle que n'importe qui. Elle a lu chacun de ses mails, elle connaît son passé et tous les détails de sa vie, ses amis, sa famille.
Tess, belle, mondaine et maniaco-dépressive, n'a jamais rencontré Leila. Mais elle a besoin d'elle pour disparaître sans que personne ne s'en aperçoive. Les deux jeunes femmes concluent un pacte : Leila sera désormais Tess dans ce monde virtuel que toutes deux fréquentent si assidûment. Tout se passe bien jusqu'au jour où un ancien amant de Tess cherche à la recontacter...
En observatrice mordante de notre siècle, Lottie Moggach a écrit un roman psychologique saisissant dans lequel chacun se reconnaîtra.

 

La Maison de Tess

Cathy Kelly

19 novembre 2015

Tess a toujours vécu heureuse à Avalon. Mais aujourd’hui, depuis son charmant cottage, elle peine à faire face à son récent divorce et aux difficultés financières rencontrées avec son magasin d’antiquités… Sa fougueuse sœur Suki, elle, a depuis longtemps coupé les ponts avec la ville de son enfance pour épouser un homme promis à un brillant avenir politique. Mais quand elle devient la proie d’un biographe tenace, elle n’a d’autre solution que de retourner à Avalon, qu’elle s’était juré d’oublier. De son côté, la joyeuse et exubérante Mara vient chercher auprès de sa tante Danae le soutien qui lui permettra de surmonter une rupture difficile. Appréciée de tous, Danae est responsable du bureau de poste de la petite ville balnéaire depuis des années. Sa vie solitaire et recluse lui convient à merveille et lui permet de protéger un lourd secret qu’elle se refuse de partager.  La vie suit donc son court tant bien que mal sur la côte irlandaise. Mais à l’approche des fêtes de Noël, des événements qu’elles n’attendaient pas vont les placer devant un choix crucial à faire…  Quatre femmes, quatre destinées, pour qui la volonté d’en finir avec le passé va s’incarner dans l’expression d’une amitié inébranlable.

 

Sissi, tome 1 : Le Secret de l'archiduchesse

Christine Féret-Fleury

15 juillet 2015

À 12 ans, la jeune et espiègle Élisabeth, surnommée Sissi, fait le désespoir de sa mère, la duchesse Ludovika en Bavière. Élisabeth se moque de son titre et des devoirs qu’il implique. Si cela ne tenait qu’à elle, sa vie ne serait que poésie et randonnées interminables dans la nature. Lorsqu’un jour sa tante l’archiduchesse Sophie, la mère du futur empereur d’Autriche, invite sa famille à séjourner dans son château d’Innsbruck, aussitôt Sissi se sent prise au piège. Forcée de se plier à l’étiquette et à se métamorphoser en princesse bonne à marier. Mais bientôt Sissi va découvrir que, derrière le faste et les convenances, la Cour dissimule surtout de sombres secrets…

 

Oh, my dear !

T. J. Middleton

3 septembre 2015

Al Greenwood, 50 ans, est taxi dans un paisible petit village côtier d’Angleterre. C’est un homme qui a tout pour être heureux, et qui le serait certainement s'il n’était pas marié à l’encombrante Audrey. Aussi décide-t-il tout simplement un jour de s’en débarrasser en commettant le crime parfait. Le scénario est vite trouvé : profitant d’une des promenades quotidiennes de sa femme, il la précipitera du haut d’une falaise. Aussitôt dit, aussitôt fait, Al s’embusque sur le parcours habituel d’Audrey, surgit à son passage et la précipite dans le vide. Tout se passe comme prévu sauf… sauf qu’en rentrant chez lui, il tombe nez à nez avec sa femme qui lui annonce avoir exceptionnellement renoncé à sa petite ballade. Si il n’a pas tué Audrey, qui est donc sa victime ? Et comment va-t-il déjouer la perspicacité des enquêteurs, dans cette petite communauté où tout le monde se connaît ? Quant à sa femme, qui commence à trouver son comportement étrange, ne faut-il pas qu’il s’en débarrasse très vite, avant qu’elle ne nourrisse trop de soupçons ? Mais cela ne fera-t-il pas de lui un tueur en série ? Commence alors pour Al un long cauchemar, dont il est encore très loin de soupçonner l’issue.   Avec ce premier roman jubilatoire, T. J. Middlteon nous propose un condensé d’humour noir très british doublé d’une intrigue palpitante.

 

Je suis curieuse. Alors, quels livres vous tentent ?

En avez-vous certains à (dé)conseiller ?

Je vous souhaite de belles lectures.

 

Voir + de sorties poche

 

Voir les commentaires

2015-08-05T07:59:50+02:00

Comment ? Quoi ?

Publié par MyaRosa

Fabian Negrin & Claude Helft

40 pages, éditions Seuil Jeunesse, juin 2015, dès 6 ans

L'histoire :

Le vent souffle fort aujourd'hui.
Il fait décoller, voler, tourbillonner les mots en mer et dans les airs, même la Tour Eiffel rejoint la stratosphère.
Puis tout redevient calme. Calme ?
Pas tout à fait...
Un album marabout-bout de ficelle, pour rire, réfléchir et jouer avec la langue française.

 

Mon avis :

 

 Voilà un album original et étonnant qui ne ressemble à aucun autre livre. Une femme demande à son mari parti en mer ce qu'il aimerait manger en rentrant. L'homme et son bateau sont déjà loin et le vent déforme les paroles... La purée de patates se transforme donc en purée de tomates et à mesure que le message se transmet, il se transforme encore et encore au fil de la journée...

 

 

 C'est un album drôle et surprenant qui joue avec les mots et les sons. Les illustrations sont vraiment fabuleuses. Qu'il est beau, ce décor de bord de mer rendu encore plus impressionnant grâce aux rafales qui rythment les pages. Entre le téléphone arabe et "Trois petits chats", un livre en rimes pour jouer avec la langue française et ses particularités. Le vent se fait de plus en plus violent, le vocabulaire de plus en plus complexe jusqu'à ce que tout se calme... ou presque !

 

 

En quelques mots :

Un album drôle et fabuleux pour s'évader, rire et s'amuser avec les mots et les sons.

 

 

A découvrir aussi :

Le Pirate et le gardien de phare

Petit somme

Tout blanc

 

Voir les commentaires

2015-08-03T13:05:19+02:00

La Papote

Publié par MyaRosa

Yannick Jaulin (texte) & Samuel Ribeyron (illustrations)

32 pages, éditions Didier Jeunesse, juin 2015

L'histoire :

Trois soeurs sans le sou, une poupée magique, un voisin jaloux...

Une "Poule aux oeufs d'or" aux accents vendéens qui charme tant par les images que par le texte.

 

La papote, petite poupée de chiffon vendéenne, fait des crottes d'or lorsqu'on la serre tendrement contre son coeur. Mais entre des mains cupides, elle se transforme en monstre, fait des crottes nauséabondes et attaque le jeune roi ! Qui saura la faire revenir à la raison ?

 

Mon avis :

 

 Après la Bretagne il y a quelques jours, je vous propose maintenant de partir en direction de la Vendée. Connaissez-vous l'histoire de la papote, cette petite poupée qui fait des crottes ? Elle m'a fait penser à La Poule aux oeufs d'or, mais aussi à Jack et le haricot magique. C'est l'histoire de trois soeurs abandonnées par leurs parents qui n'ont que très peu d'argent pour vivre. Un jour, la plus jeune doit acheter une nouvelle robe, mais elle revient à la maison avec une poupée de chiffon. Le vendeur lui a promis que la poupée faisait des crottes en or ! Les deux soeurs sont furieuses et se moquent de la naïveté de la plus jeune. Celle-ci s'enfuit avec la poupée et figure-vous que le vendeur n'avait pas menti ! C'est donc ravie et enrichie que la plus jeune regagne sa maison. Mais un voisin malveillant les observe et finit par voler la poupée. Pourtant, nulle trace d'or, avec lui, la poupée devient effrayante et ne fait que des crottes nauséabondes. Quel est le secret de la papote ? Redeviendra-t-elle bienveillante ?

 

 

 J'ai beaucoup aimé cette histoire et mon p'tit loup aussi. Comme tout bon conte, elle est un peu triste au départ, intrigante, amusante, effrayante et il y a une leçon à en tirer. La poupée rend finalement ce qu'on lui donne et reflète la beauté intérieure de celui qui la possède. Ceux qui la maltraitent et ne la respectent pas n'ont qu'à bien se tenir ! Elle qui semble si inoffensive et si douce peut devenir maléfique et cauchemardesque. Les illustrations sont vraiment jolies et le texte, rythmé par des mots et expressions de patois vendéen, est drôle, poétique et chantant ! Je suis vraiment ravie de cette belle découverte et je pense que c'est un conte qu'on relira très souvent, mes enfants et moi. Mon fils a d'ailleurs voulu que je lui relise certains passages et il a bien compris le sens de l'histoire. En bref, c'est drôle, joli, amusant, un peu effrayant... tous les ingrédients sont réunis pour faire rêver petits et grands !

 

 

"Il n'y a qu'une force dans l'univers qui fait

ou bien de la lumière ou bien des noirceurs,

tout dépend de l'amour qu'on lui donne."

 

 

En quelques mots :

Un conte vendéen superbement illustré à (re)découvrir. Une histoire drôle, un peu effrayante et bien rythmée à ne surtout pas manquer !

 

Voir les commentaires

2015-08-03T12:21:36+02:00

Fairy Oak, tome 1 : Le Secret des jumelles

Publié par MyaRosa

Fairy Oak: Il Segretto delle Gemelle - Elisabetta Gnone

344 pages, éditions Kennes, septembre 2015

L'histoire :

Depuis plus de mille ans, quand sonne minuit, dans les maisons de Fairy Oak se produit un fait magique : de minuscules fées lumineuses racontent des histoires d'enfants à des sorciers aux bons yeux émus et attentifs.
Insolite n'est-ce pas?!
Chacun sait que les fées et sorcières ne s'entendent pas bien et que les sorcières n'aiment pas du tout les enfants.
Mais nous sommes dans la Vallée de Verte-Plaine, dans le village de Fairy Oak, et ici, les choses se passent toujours un peu différemment...

 

Merci à Babelio et aux éditions Kennes

 

Mon avis :

 

 Le nom d'Elisabetta Gnone vous est peut-être familier puisque l'auteur est à l'origine de la série W.I.T.C.H. et est également journaliste chez Disney. On peut notamment retrouver sa plume dans des mensuels comme Bambi, Winnie l'Ourson ou encore Minnie & Cie. Depuis quelques années, elle se consacre à l'écriture de Fairy Oak, une série fantastique qui devrait plaire aux plus jeunes et dont le premier tome sortira en France à la rentrée.

 

 

 J'ai d'abord été charmée par l'objet-livre. Les éditions du Kennes ont fait un joli travail. La couverture est brillante et possède des rabats et on découvre à l'intérieur de superbes illustrations en noir & blanc ainsi que des encartes magnifiquement illustrés (et en couleurs !) présentant les personnages et les décors de l'histoire. C'est magnifique !

 

 

 En ce qui concerne l'histoire, je dois avouer que j'ai été un peu déroutée. Si le début m'a enchanté, j'ai trouvé que ça partait rapidement dans tous les sens et je me suis demandée comment les plus jeunes pourraient s'y retrouver. C'est assez confus au début, mais tout s'éclaircit par la suite. L'univers est vraiment sympathique, il y a de très bonnes idées, et j'ai aimé séjourner dans cet endroit où les humains et les êtres magiques cohabitent. Les personnages sont vraiment amusants et il y a des scènes très drôles que j'ai pris plaisir à lire.

 

 

 Mis à part le début un peu confus, le reste du livre est très accessible et devrait plaire aux plus jeunes qui aiment déjà ou veulent découvrir le fantastique. C'est assez simple et prévisible pour un lecteur adulte, mais je pense que c'est parce qu'il s'agit d'un premier tome. Tout se met en place tranquillement et laisse présager de nombreux rebondissements dans les tomes à venir. Malgré quelques petits bémols, j'ai passé un bon moment et je lirai la suite des aventures de Pervinca et Vanilla avec grand plaisir. Que pensez vous des couvertures ? Moi, j'adore !

 

 

En quelques mots :

Un premier tome un peu confus et prévisible mais qui laisse présager des rebondissements et des surprises dans les tomes à venir. Un univers enchanteur et des personnages attachants. Un livre qui devrait plaire aux jeunes lecteurs (dès 8-10 ans).

 

Voir les commentaires

2015-07-31T08:34:32+02:00

La Fille de Guillaume le mal-peigné

Publié par MyaRosa

Françoise Richard (texte) et Anne Buguet (illustrations)

32 pages, éditions du Jasmin, octobre 2008

L'histoire :

Cela se passe dans la Bretagne profonde. Un jeune homme rencontre une jeune fille. Il veut immédiatement l'épouser. Hélas ! c'est la fille de Guillaume le mal-peigné, et celui-ci est prêt à tout pour empêcher l'union de sa fille. Notre héros est confronté à de rudes épreuves, mais il peut compter sur l'aide de sa bien-aimée. Car en Bretagne, les jeunes filles sont toutes un peu fées...

 

Mon avis :

 

 Lors d'un petit tour à la librairie, je suis tombée sur ce bel album illustré par Anne Buguet qui nous fait (re)découvrir un conte breton. C'est l'histoire d'un jeune homme qui a une dette de jeu envers un homme nommé Guillaume le mal-peigné. Lorsqu'il revient comme convenu, un an plus tard, pour rembourser l'argent qu'il doit, il tombe sur une vieille femme a qui il vient en aide. Pour le remercier de sa gentillesse, celle-ci le met en garde sur Guillaume le mal-peigné, affirmant que cet homme est le diable en personne. Elle lui fait quelques précieuses recommandations et le jeune homme se met en route... En chemin, il rencontre les filles de Guillaume le mal-peigné et tombe amoureux de l'une d'entre elles. Mais l'homme n'est pas décidé à laisser l'une de ses filles partir avec le premier venu. Alors, il lui lance des défis impossibles à relever...

 

 

 

 Finalement, le jeune homme ne fait pas grand chose dans cette histoire. C'est la fille de Guillaume le mal-peigné - qui est aussi un peu fée - la véritable héroïne de ce conte. Elle est intelligente, forte et courageuse et bien décidée à gagner sa liberté. Elle va tout faire pour s'enfuir avec le jeune homme, loin de son père tyrannique et mauvais. On retrouve dans ce conte les légendes ancestrales terrifiantes et fascinantes de la Bretagne. Les illustrations d'Anne Buguet nous entraînent au coeur de cette magnifique région de France, reprenant les emblèmes, les costumes traditionnels et les symboles bretons. C'est superbe ! Voilà un bel album à offrir à tous les amoureux de la Bretagne et une belle façon de transmettre notre patrimoine aux plus jeunes.

 

 

En quelques mots :

Un conte traditionnel breton à (re)découvrir et à transmettre. Des illustrations fabuleuses. Un superbe album !

 

A découvrir aussi :

Les Trois princesses

Princesses de Brocéliande

Le Nom du diable

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog