Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2015-11-20T19:58:25+01:00

Et le ciel sera bleu

Publié par MyaRosa

There'll be blue skies

Tamara McKinley (alias Ellie Dean)

382 pages, L'Archipel, novembre 2015

L'histoire :

Angleterre, 1939. La vie n'a pas été tendre pour la jeune Sally Turner, 16 ans, qui élève seule son frère de six ans, Ernie, atteint de polio. Leur mère, Florrie, les a abandonnés dès que la guerre a éclaté, et leur père a été appelé sous les drapeaux. Tous deux trouvent alors refuge à Cliffehaven, une bourgade située sur la côte sud de l'Angleterre. Ils y sont accueillis par Peggy Reilly, la propriétaire de la Pension du Bord de Mer et Jim, son mari quelque peu bourru. Sally trouve, auprès de la famille Reilly, un foyer d'adoption qui lui permettra de s'épanouir. Elle obtient un emploi dans une usine de confection d'uniformes, où ses talents de couturière se révèlent. Mais la guerre menace ce fragile équilibre...

 

Mon avis :

 

 Depuis plusieurs années, Tamara McKinley rencontre un franc succès dans de nombreux pays avec ses romans qui nous font voyager et découvrir l'outback australien ainsi que l'histoire de ses pionniers. Je suis sûre que vous avez déjà entendu parler de La Dernière Valse de Mathilda, mais saviez-vous que Tamara McKinley avait également publié une saga sous le pseudonyme d'Ellie Dean ? Cette fresque romanesque compte déjà 9 tomes (je ne sais pas si d'autres sont prévus ou si la série est terminée) et l'auteur y dresse des portraits de femmes anglaises durant la Seconde Guerre Mondiale. Toutes ces histoires se déroulent dans la Pension du Bord de Mer tenue par la charmante et généreuse Peggy qui y vit avec toute sa famille.

 

 

 Dans ce premier tome, nous suivons Sally - seize ans - et son petit frère Ernie - six ans - qui doivent quitter Londres pour leur sécurité et trouvent refuge dans une petite ville située sur la côté sud de l'Angleterre : Cliffehaven.  Sally est très inquiète pour son petit frère qui a des problèmes de santé qui nécessitent beaucoup de soins. Les deux enfants sont accueillis par Peggy et sa famille dans leur Pension du Bord de Mer. Ces gens ont le coeur sur la main et font de leur mieux pour rendre leur séjour agréable. Pour ces jeunes enfants venus de l'East End qui n'ont pas l'habitude qu'on s'occupe d'eux, c'est vraiment une autre vie qui commence. D'abord sur leurs gardes, ils se laissent peu à peu apprivoiser par la famille Reilly et les pensionnaires de la pension, obtenant tout ce qui leur manquait jusque là : un peu d'attention, de l'affection, de la confiance et beaucoup d'amour !

 

 J'ai vraiment adoré les personnages : Peggy, Mme Finch, Ron, Jim, Alex, Anne et tous les autres. On apprend à les connaître, on les voit évoluer au fil du temps et on suit avec plaisir le quotidien de cette charmante tribu. Sally trouve du travail et se fait des amies, Ernie est tout de suite adopté par les fils Reilly et le grand-père qui le prend aussitôt sous son aîle, il grandit et devient plus indépendant malgré ses problèmes de santé, les filles Reilly s'épanouissent et l'aînée tombe amoureuse, bref tout le monde semble avoir trouvé sa place. Malheureusement, la guerre fait rage et continue de changer le cours des choses de façon irrémédiable. La stabilité qu'ils avaient tous trouvé est menacée à chaque instant...

 

 

 J'ai beaucoup aimé ce roman. L'écriture est très agréable et on s'attache tant aux personnages qu'on n'a pas envie de les quitter. On a l'impression de faire partie de la famille, d'être là pour partager leurs joies et leurs peines, leurs rêves et leurs désillusions. Le contexte est très dur et on s'attend à des rebondissements qui peuvent survenir à tout moment. On ne s'ennuie pas une seconde. Comme c'est dur et révoltant de voir tous ces enfants privés de l'insouciance qui devrait les caractériser, obligés de grandir plus vite, d'être responsables quoi qu'il arrive, sans parler de ses familles déchirées et séparées malgré elles... Mais on est également touché et ému par toutes ces petites attentions spontanées et bienveillantes, par l'entraide, la courage, la solidarité et la générosité des personnages.  C'est un livre émouvant, parfois triste, mais surtout plein d'amour. J'ai déjà hâte de retourner à Cliffehaven ! Cette lecture a une saveur toute particulière vu le contexte actuel, mais je trouve qu'elle apporte le réconfort et l'espoir dont on a tous besoin en ce moment... D'ailleurs, j'adore le titre. Je le trouve beau et poétique. Il me fait penser aux jolis mots d'Aragon : "Croire au soleil quand tombe l'eau".

 

En quelques mots :

Un début de saga très prometteur. Une histoire pleine d'amour et d'émotions qui se déroule dans un contexte dur et poignant. J'ai adoré ! Vivement la suite !

 

Voir les commentaires

2015-11-20T08:40:36+01:00

Colorie les motifs : Noël

Publié par MyaRosa

Nayera Everall & Kirsteen Rogers

32 pages, éditions Usborne, septembre 2015

Présentation de l'éditeur :

Ce livre, proposant une myriade de jolis motifs à colorier, est idéal pour plonger dans l'ambiance magique de Noël.

 

Mon avis :

 

 Aujourd'hui, j'avais envie de vous parler de ce joli livre d'activités qui nous propose des tas de motifs de Noël à colorier. Flocons de neige, petits anges, sapins, décorations, rennes, étoiles, cloches, bonshommes de neige, lutins et friandises sont au rendez-vous !

 

 

 Les premières pages du livre nous apportent des tas de conseils pour harmoniser les couleurs et créer des effets réussis. On nous invite aussi à décorer l'intérieur des illustrations avec nos propres motifs (flocons, étoiles, zigzags, rayures, points, pois, etc) pour que ce soit encore plus personnalisé. Il y a aussi une page conçue pour s'entraîner à colorier et à décorer avant de se lancer. Je trouve que c'est une excellente idée !

 

 

 J'aime beaucoup ce livre de coloriages. Les illustrations sont vraiment jolies et on a tout de suite envie de s'y mettre, de colorier, de gribouiller, d'agrémenter. On se détend et on entre dans l'ambiance de Noël dès la première page !

 

En quelques mots :

Un livre de coloriages qui nous met tout de suite dans l'ambiance délicieuse et chaleureuse de Noël et qui devrait séduire les petits et les grands.

 

 

Voir les commentaires

2015-11-18T12:58:58+01:00

A la recherche du Père Noël

Publié par MyaRosa

Thierry Dedieu

64 pages, Seuil Jeunesse, novembre 2015, dès 4 ans

L'histoire :

Impatient de voir le Père Noël, un bonhomme de neige décide de partir à sa rencontre. Il y arrivera mais à quel prix ?

 

Mon avis :

 J'aime beaucoup les livres de Thierry Dedieu. Je vous en ai déjà présenté un certain nombre : "Camille est timide", "Bob & Marley : Le cadeau / Les ricochets", "Poisson chat", "Un Royaume sans oiseaux" ou encore "L'étrange zoo de Lavardens" qui est celui qui se rapproche le plus de cet album de Noël au niveau des illustrations. J'aime l'originalité, la sensibilité et l'humour que l'on retrouve dans toute son oeuvre et j'étais vraiment impatiente de découvrir cet album de fin d'année.

 

 C'est l'histoire d'un petit bonhomme de neige qui quitte le jardin où il habite pour aller offrir un cadeau au Père Noël. Il ne sait pas vraiment comment ni où le trouver, mais il est bien déterminé à y arriver, quel qu'en soit le prix. Il va croiser sur sa route de nombreux animaux (lapin, renard, corbeau, ours, loup...) à qui il va demander son chemin mais ces derniers vont profiter de la situation, dépouillant ainsi notre pauvre petit bonhomme de neige du peu qu'il possédait. Peu importe, notre petit héros ne laissera rien ni personne l'arrêter et c'est sous le regard ému du lecteur qu'il va enfin rencontrer le Père Noël. La fin, mignonne comme tout, nous fait refermer le livre avec le sourire et l'envie de croire en la magie de Noël et la bonté de certains êtres.

 

 

 C'est un album magique et lumineux qui a la délicieuse saveur des histoires de Noël et d'hiver que l'on se raconte au coin du feu depuis la nuit des temps. Les illustrations sont splendides. On croirait avoir devant nous tous ces animaux et ces paysages enneigés à perte de vue. Je me suis régalée avec cette lecture et j'ai vraiment hâte de faire découvrir cette belle histoire à mes enfants. Je suis sûre que, comme moi, ils vont adorer ce petit bonhomme de neige qui n'a peur de rien et a le coeur sur la main, et ils seront ravis de retrouver à la fin de l'ouvrage le Père Noël et son sourire bienveillant. C'est une histoire pleine d'espoir et d'optimisme.

 

 

En quelques mots :

Une très belle histoire de Noël, pleine d'espoir et d'optimisme, portée par un petit personnage admirable et attachant qu'on n'a pas envie de quitter.

 

 

Voir les commentaires

2015-11-18T10:11:39+01:00

La princesse à la plume blanche

Publié par MyaRosa

Ghislaine Roman (texte) & Sophie Lebot (illustrations)

40 pages, De La Martinière Jeunesse, octobre 2015

L'histoire :

Il était un maharadja qui ne souriait que rarement. Depuis la disparition de sa tendre épouse, seuls les jeux de sa fille, la petite Chedana, avaient le pouvoir d'apaiser sa mélancolie. Un jour, il décida de se remarier...

 

Mon avis :

 

 Ce très beau conte nous fait voyager jusqu'en Inde. Il est question d'un maharadja qui vit avec sa fille dans un somptueux palais mais qui n'arrive pas à reprendre goût à la vie depuis le décès de son épouse adorée. Il finit tout de même par accepter de se remarier, mais sa nouvelle femme est malveillante et surtout terriblement jalouse de la beauté de la petite princesse. Elle met au point un plan machiavélique pour se débarrasser d'elle, mais c'est sans compter sur le pouvoir de Ganesh et la détermination de deux jeunes gens que tout semble opposer mais qui ont finalement beaucoup en commun...

 

 

 

 On croise, au fil des pages, des décors somptueux, des palais immenses et majestueux, un oiseau blanc bien mystérieux, une princesse curieuse et intelligente qui adore lire et un jeune homme du peuple, malin et courageux. C'est un très joli conte, magique et envoûtant, qui nous fait voyager et nous fait découvrir l'Inde éternelle. C'est très poétique. Et puis, ce qui m'a plu aussi, je dois l'avouer, c'est qu'on parle beaucoup de lecture dans cette histoire, et que cette princesse n'est pas une pauvre chose belle et fragile qui attend sagement qu'on vienne la délivrer. Elle m'a semblé forte, intéressante et intelligente.

 

 

 Les illustrations sont vraiment superbes. Les couleurs, les paysages, les détails, les étoffes, les fleurs et les bijoux nous entraînent ailleurs. On a l'impression de sentir et de goûter toutes ces saveurs exotiques et délicieuses que l'on associe à l'Inde. La découpe de l'oiseau que l'on retrouve au début du livre est impressionnante et très réussie. C'est un livre tellement beau qu'on n'ose pas le manipuler, mais une fois plongé dans l'histoire, on n'a aucune envie d'en sortir. Je suis ravie de cette belle découverte.

 

 

En quelques mots :

Un voyage magique et merveilleux qui nous entraîne à l'autre bout du monde. Un album plein de beauté, de poésie et de délicatesse. Superbe !

 

Voir les commentaires

2015-11-17T21:22:42+01:00

Mon poémier

Publié par MyaRosa

Michel Piquemal & Magali Bardos

172 pages, éditions Tourbillon, septembre 2015, dès 6 ans

Présentation de l'éditeur :

Drolatiques, classiques, animaliers, émouvants... une anthologie des plus beaux textes des plus grands poètes : de Jean de La Fontaine à Francis Ponge, en passant par Victor Hugo, Charles Baudelaire, Arthur Rimbaud, Jean Tardieu, Maurice Carême...

 

Mon avis :

 

 Voilà mon livre de chevet du moment. Une belle anthologie qui réunit plus de 70 poèmes choisies avec soin pour parler de la vie, de la mort, de la joie, du chagrin, du quotidien et du temps qui passe. Un livre pour rire, réfléchir, aimer, partager, pleurer, jouer, inventer, imaginer, rêver... Une lecture pleine de vie à partager avec ceux que l'on aime.

 

 

 J'aime beaucoup la mise en page de ce livre. Tout est aéré et coloré. Les illustrations sont jolies et transmettent beaucoup d'émotions. Les poèmes choisis sont classés par thématiques : bestiaire, folie des mots, émotions, grands classiques,saisons et temps qui passe, etc... L'ensemble est très complet. Voici quelques titres de poèmes présents dans ce livre : "Il pleut" de Raymond Queneau, "Le temps des cerises" de Jean-Baptiste Clément, "Demain, dès l'aube" de Victor Hugo, "Le Dormeur du val" d'Arthur Rimbaud, "Pour faire le portrait d'un oiseau" de Jacques Prévert, "Soyez les poètes de votre vie" de Jacques Salomé, "Il pleure dans mon coeur" de Paul Verlaine,...

 

 

 On se laisser porter par les mots de ces auteurs qui ont traversé le temps et qui, aujourd'hui encore, nous aident à avancer et nous permettent de mettre des mots sur ce que nous ressentons : Paul Eluard, Blaise Cendrars, Paul Verlaine, Jacques Prévert, Robert Desnos, Raymond Queneau, Claude Roy, Gérard de Nerval, Victor Hugo, Charles Baudelaire, etc...

 

 A la fin de l'ouvrage, Michel Piquemal propose un atelier d'écriture passionnant et répond aux questions que l'on peut se poser sur la poésie. Virelangues, haïkus, comptines et calligrammes n'auront plus de secrets pour vous !

 

 

En quelques mots :

Une anthologie très complète et passionnante qui parle de la vie, des émotions, des sentiments. Une lecture essentielle pour les petits et les grands.

 

Voir les commentaires

2015-11-17T20:21:49+01:00

Résultats du concours France Loisirs

Publié par MyaRosa
Bonsoir,
 
 Il est temps que je vous dévoile les noms des gagnants du concours organisé sur la page facebook du blog en partenariat avec les éditions France Loisirs, mais je tenais d'abord à vous remercier tous pour votre enthousiasme et vos idées de sujets pour les prochains albums de Simon.
 
 Ce sont souvent les mêmes thèmes qui ont été mis en avant : la différence, l'entraide, l'amitié, le handicap, la peur du noir et les relations au sein d'une fratrie. Je transmets tout cela à l'éditeur.
 
 
Les 5 personnes qui remportent le lot de deux livres (Azuro le dragon bleu / Simon le raton a une nouvelle maison) sont :
 
- Joanna I.
- Sarah L.
- Jessica J.
- Diane M.
- Laurie Sa.
 
Merci de m'envoyer vos coordonnées en privé afin que je puisse transmettre rapidement toutes les adresses à l'éditeur qui se chargera ensuite de l'envoi des lots.
 
Désolée pour ceux qui n'ont pas gagné, mais d'autres concours seront bientôt proposés ici ou sur la page facebook et les éditions France Loisirs proposent en ce moment une offre alléchante pour découvrir les aventures de Simon. Restez connectés. ;)
 
 

Voir les commentaires

2015-11-17T13:35:05+01:00

La cuisinière des fées

Publié par MyaRosa

The Faieries' Cook - Shirley Barber

30 pages, Piccolia (Les mondes enchantés), juillet 2005

L'histoire :

Martha, la lapine, adore cuisiner. Durant tout l'été, elle récolte et fait des conserves pour les longs mois d'hiver. Mais un hiver, des rats voleurs et paresseux lui dérobent toutes ses provisions. Que peut-elle faire ? Elle n'a plus rien à manger. Un jour, elle apprend que monsieur Gnome recherche une cuisinière...

 

 

Mon avis :

 

 Je crois qu'on a tous besoin de s'offrir quelques moments d'amour et de douceur, surtout en ce moment. Du coup, j'ai ressorti de ma bibliothèque mes livres doudous. Ceux que j'aime lire quand ça ne va pas et qui me remontent toujours le moral parce qu'ils me font rêver, parce qu'ils me permettent de croire et d'espérer. Celui-ci est l'un de mes préférés. Connaissez-vous le petit monde de Shirley Barber ? Il est peuplé de fées, d'elfes, de sirènes, de lutins, de licornes, de princesses et d'animaux bienvaillants qui ont le coeur sur la main. Ses illustrations sont toujours merveilleuses, de véritables petits trésors remplis de tendresse et de douceur.

 

 

 Dans cette histoire, il est question de Martha la lapine. C'est une excellente cuisinière, la meilleure de toute la forêt d'après ce qu'on raconte. Elle aime la nature et les fleurs sauvages et habite dans une charmante petite maison située au pied d'un vieux pommier. Elle récolte elle-même ce qu'elle cuisine, offre des caramels à l'églantine à ceux qui croisent son chemin et invite volontiers les elfes fatigués à venir déguster petits pains et café dans sa maisonnée. Mais voilà qu'un jour, en plein hiver, elle se fait dérober toutes ces provisions par de vilains rats sans scrupules. La pauvre Martha n'a plus rien à manger ! Mais elle ne se laisse pas abattre et va affronter le froid pour trouver du travail. C'est ainsi qu'elle devient la cuisinière officielle des fées. Un univers magique s'ouvre à elle et il se pourrait bien qu'une belle amitié l'attende là-bas...

 

 

 Cet album est vraiment charmant. J'aime la façon dont on voit les saisons défiler et le paysage changer. Il y a tellement de détails ! On peut observer la nature et s'offrir un peu de réconfort dans cette adorable maison qui sent toujours les bons petits plats et les gâteaux. On découvre, en même temps que la lapine, l'univers merveilleux des fées et les fêtes secrètes qu'elles organisent quand vient la nuit. Martha est un personnage exemplaire et attachant qui fait preuve de beaucoup de courage et de détermination. Elle n'attend pas que la roue tourne, elle prend les choses en main et nous montre que le travail est toujours payant. C'est un livre comme je les aime, une histoire qui a le charme et les saveurs d'antan, et qui transmet des valeurs universelles et intemporelles.

 

 

En quelques mots :

Un album charmant à découvrir absolument !

 

 

A découvrir aussi :

Le joli billet de Milly

Au petit bois (Shirley Barber)

Le royaume des fées

Les fées

Voir les commentaires

2015-11-16T18:00:18+01:00

Promenons-nous dans les bois

Publié par MyaRosa

Bénédicte Rivière (texte) & Mélanie Allag (illustrations)

24 pages, L'élan vert (Les petits m), août 2015

L'histoire :

Qu’entend-on dans la forêt ?
— Promenons-nous dans les bois,
pendant que le loup n’y est pas…
C’est le Petit Chaperon rouge qui se promène
toute seule (encore une fois !) en chantonnant.
Elle rencontre un lapin affamé, un castor
aux grandes dents, un renard vorace, un loup,
un crocodile… tous veulent faire du Chaperon leur déjeuner !
La fillette finira-t-elle dans une assiette ?

 

Mon avis :

 

 Bénédicte Rivière et Mélanie Allag revisitent et donnent un bon coup de pep's à l'un des contes les plus célèbres de la littérature enfantine : Le Petit Chaperon rouge. Dans cette version, notre Petit Chaperon est loin d'être né de la dernière pluie. La fillette a du caractère et ne se laisse pas faire. Elle n'hésite pas à envoyer promener les animaux qui tentent de l'effrayer. Ces derniers se disputent d'ailleurs pour savoir qui va la manger. C'est à celui qui aura les plus grandes dents ou sera le plus effrayant. A votre avis, qui va gagner ? Notre Petit Chaperon adoré va-t-il être mangé ?

 

 

 Cette adaptation moderne et pétillante m'a beaucoup plu. Les illustrations sont vraiment joyeuses et attirent le regard. Comment ne pas craquer devant cette couverture acidulée ? Les animaux sont très expressifs et j'adore la bouille de la fillette. Le texte est vraiment drôle. Tout le monde veut se mettre en avant, se sent supérieur à l'autre pour une quelconque raison mais tous - le lecteur y compris - vont être bien surpris quand l'histoire sera finie... C'est un album plein de surprises, de gaieté et de fantaisie. Mes enfants de deux ans et demi et quatre ans et demi ont adoré et s'amusent à raconter l'histoire à leurs peluches et à nous faire un petit spectacle en prenant des tas de voix différentes selon les personnages que le Petit Chaperon rencontre. C'est très drôle et ça amuse toute la famille.

 

 

En quelques mots :

Une version pétillante, drôle et dépoussiérée du Petit Chaperon Rouge.

 

Voir les commentaires

2015-11-16T15:08:31+01:00

Lili et l'ours

Publié par MyaRosa

The Bear - Raymond Briggs

48 pages, éditions Grasset Jeunesse, octobre 2015

L'histoire :

Lili découvre un ours dans sa chambre et ils deviennent amis. Elle lui donne à manger, elle le lave, ils jouent ensemble… « Quel pays des merveilles, l’imagination d’un enfant ! » pensent ses parents lorsqu’elle leur en parle. Mais s’il est immense et magnifique, ça prend de la place un ours dans une maison ! Avec un charme extraordinaire, Raymond Briggs réalise un rêve cher à l’enfance : avoir un ours (un vrai !) comme meilleur ami.

 

Mon avis :

 

 Paru pour la première fois en 1994, cet album est un petit trésor de douceur et de tendresse. Alors qu'elle est endormie, un ours, un vrai, entre dans la chambre de la petite Lili. Loin d'être effrayée, la fillette est ravie et se dépêche de faire de la place à son nouvel ami. Elle a hâte de raconter à ses parents cet événement inattendu. Ces derniers se moquent gentiment de l'imagination fertile de leur fille chérie et décident de rentrer dans son jeu en lui posant, tout au long de la journée, des questions sur leurs activités. La pauvre Lili n'a plus une minute à elle car il y a tant à faire pour prendre soin d'un ours ! C'est comme si elle se glissait, le temps d'une journée, dans la peau d'un adulte...

 

 

 C'est un album poétique et un peu magique qui met à l'honneur l'enfance et le pouvoir de l'imagination. Il y a tant de pureté et d'innocence dans ces quelques pages ! Raymond Briggs a mis en images et en mots le rêve de beaucoup d'enfants. Les illustrations sont délicates, lumineuses et pleines de tendresse. Un vrai bonheur pour les yeux ! On s'émerveille de cette douceur et de cette pureté qui émanent de chaque image, de la complicité qui s'instaure immédiatement entre Lili et l'ours malgré leurs différences, et on s'amuse du décalage entre la vision des adultes et celle de la petite fille. C'est un album drôle et réconfortant qui apporte un peu de douceur en ces temps tourmentés, tristes et sombres. Une vraie bouffée d'oxygène.

 

 

En quelques mots :

Un album plein de douceur, de poésie et de tendresse qui amuse, attendrit et réconforte.

 

 

A lire aussi :

Un éléphant à New York

La belle histoire des amis

Le paradis des ours en peluche

Mon grand-père devenu ours

L'ours et le soleil

 

Voir les commentaires

2015-11-13T20:21:04+01:00

Les Filles oubliées

Publié par MyaRosa

Sara Blaedel

320 pages, éditions Terra Nova, novembre 2015

L'histoire :

Le corps d'une femme est découvert dans une forêt isolée du Danemark. Une cicatrice sur le visage aurait dû rendre son identification facile, mais personne n'a signalé sa disparition. Louise Rick, enquêtrice au Département des Personnes Disparues, lance un appel à témoins. Une femme âgée reconnaît la victime qu’elle a connue enfant. Il s’agit d’une certaine Lisemette, qui fut internée autrefois dans une institution psychiatrique. Comme les autres enfants de cette lugubre institution, Lisemette était une « fille oubliée », abandonnée par sa famille. L’enquêtrice fait alors une autre découverte troublante : la victime avait une sœur jumelle. Et toutes les deux sont censées être mortes depuis une trentaine d'années...

 

Mon avis :

 

 Quelle bonne surprise, ce thriller ! La couverture n'est pas très engageante, mais il ne faut pas se fier aux apparences... Sara Blaedel est très célèbre dans son pays, le Danemark. Elle a écrit plusieurs romans qui ont été traduits dans plus d'une vingtaine de pays, et pourtant, elle est totalement inconnue chez nous. Pourquoi ? Je n'en ai aucune idée, mais j'espère de tout coeur que ce livre rencontrera le succès escompté car d'une part ce serait amplement mérité et d'autre part cela permettrait peut-être que ses autres romans soient traduits en français car figurez-vous que celui-ci est en fait la septième enquête de Louise Rick.

 

 Cette enquête m'a captivé du début à la fin. On y retrouve l'ambiance si particulière des romans nordiques et l'on suit en parallèle la vie personnelle de l'enquêtrice. Le tout est savamment dosé et ça fonctionne très bien. Tellement bien que je n'ai pas vu le temps passer et que j'ai dévoré ce roman sans m'en rendre compte alors que je lis très lentement en ce moment. J'y ai trouvé tout ce que j'aime dans les thrillers : de la noirceur, du suspense, des secrets bien gardés, des mensonges, de la culpabilité, des faits qui prouvent qu'on ne connaît jamais vraiment les gens qui nous entourent... Pour l'enquête, Louise est obligée de revenir dans une petite ville où elle a vécu et on sent qu'elle n'y va pas de gaieté de coeur. Elle connaît tout le monde ou presque ce qui rend l'ambiance encore plus singulière... et savoureuse ! On s'interroge sur l'affaire qui est mystérieuse et très, très glauque, mais aussi sur le passé et les secrets de l'enquêtrice. Si ce récit est une fiction, l'auteur s'est quand même inspirée de faits réels et ça fait vraiment froid dans le dos.

 

 En ce qui concerne l'écriture, j'ai trouvé ce roman très agréable à lire en dehors de quelques tournures de phrases un peu bancales qui ont été vite oubliées tant j'étais captivée par l'histoire. C'est le genre de romans que l'on peut lire d'un bout à l'autre sans voir le temps passer tant c'est fluide et rythmé. Tout m'a plu... La construction du roman, les personnages, l'intrigue, le contexte. J'espère vraiment que les autres romans seront traduits en français car là, j'ai juste envie de me jeter sur le prochain (ou les anciens) Sara Blaedel et c'est terriblement frustrant de savoir qu'il y en a mais qu'on n'y a pas accès... Si vous cherchez un bon thriller, foncez ! Vous ne serez pas déçus !

 

 

En quelques mots :

Aussi glaçant que captivant, un thriller à ne pas manquer !

 

Voir les commentaires

2015-11-12T15:23:59+01:00

La Veillée de Noël (La Reine des Neiges)

Publié par MyaRosa

Françoise Varillon (texte) & Olga T. Mosqueda (illustrations)

28 pages, éditions Hachette Jeunesse, octobre 2015

L'histoire :

A la veille de Noël, Olaf a bien du mal à trouver le sommeil. Soudain, un étrange bruit éveille son attention...

 

Mon avis :

 

 Mes enfants et moi, nous sommes de grands fans de la Reine des Neiges. Quand j'ai entendu parler de ce livre, il n'y avait ni résumé ni couverture mais je l'ai précommandé les yeux fermés car j'étais sûre que nous allions l'adorer. Et je ne me suis pas trompée. C'est vraiment trop mignon !

 

 

 Dans cette belle histoire, Olaf découvre Noël et s'étonne de tout ce qui l'entoure avec une naïveté très touchante et beaucoup d'humour. Un étrange bruit le fait sortir de son lit et il découvre, dans le ciel, "huit mini-Sven en plein galop tirant un homme sur un traîneau" ! Il n'en croit pas ses yeux et se cache pour observer...

 

 

 Les illustrations sont vraiment superbes : le paysage enneigé, le château décoré pour Noël, les petits gâteaux bien disposés, le Père Noël au sourire chaleureux et bien sûr Olaf et sa bouille rigolote. J'ai été agréablement surprise par le texte. On dirait une petite comptine ou un chant de Noël. Il est question d'étoiles filantes, d'aurores boréales glacées, de chocolat, d'orange, de givre, de papillotes et de pluie d'étincelle. Un parfum envoûtant de magie flotte dans l'air et nous entraîne doucement jusqu'au pays des rêves...

 

 

En quelques mots :

Une belle histoire de Noël, chaleureuse et attendrissante, à lire au coin du feu avec un bon chocolat chaud.

 

 

 

A découvrir aussi :

Princesse Sofia : Un Noël à Enchancia

 

Voir les commentaires

2015-11-10T20:13:39+01:00

Les Noces perdues

Publié par MyaRosa

Drömmen förde dig vilse - Anna Jansson

432 pages, éditions du Toucan (Toucan noir), septembre 2015

L'histoire :

Maria Wern est une jeune inspectrice de la brigade de police de Visby, charmante petite ville de l’île de Gotland, au sud de la Suède. Une nuit, alors qu’elle rentre à pied après une soirée arrosée où son amie Erika lui a présenté son nouveau compagnon, elle aperçoit trois hommes qui frappent brutalement un garçon déjà à terre. Elle tente de les arrêter mais les agresseurs se retournent contre elle et la rouent de coups. A son réveil à l’hôpital, elle apprend que le jeune garçon est mort. Ce meurtre, relayé par tous les medias de l’île, est un traumatisme pour une petite ville calme comme Visby. D’autant que deux jours plus tard, c’est une jeune infirmière de l’hôpital qui est retrouvée assassinée, horriblement mutilée.
Avec leurs maigres moyens, Maria et ses collègues se lancent à corps perdus à la poursuite du tueur, prêts à retourner toute l’île pour comprendre.
Mais il se pourrait qu’il ne soit pas nécessaire d’aller très loin…

 

Merci à Babelio et aux éditions du Toucan pour cette lecture.

 

Mon avis :

 

 Après "L'inconnu du nord", "Le Pacte boréal" et "Derrière les remparts", "Les Noces perdues" est le quatrième roman de l'auteur traduit en français. Je n'ai pas lu les précédents, mais je ne dis jamais non à un polar scandinave et on peut tout à fait les lire dans le désordre. J'ai un faible pour les pays nordiques et je trouve qu'il y a dans ces romans venues du nord une atmosphère vraiment particulière. J'étais impatiente de partir sur l'île de Gotland et de faire la connaissance de Maria Wern, l'enquêtrice que l'on retrouve dans toutes les enquêtes d'Anna Jansson publiées en France. Malgré quelques petits bémols, ce roman a tenu ses promesses et je l'ai trouvé... glaçant !

 

 Le roman commence fort puisque Maria Wern, la jeune inspectrice, est brutalement agressée en pleine rue alors qu'elle tente de porter secours à un jeune garçon. En plus des coups qu'elle a reçue et de son couple qui bat de l'aile, elle est dans l'angoisse et l'attente de résultats qui tardent à arriver et qui pourraient remettre son avenir en cause. Ses problèmes personnels sont rapidement balayés quand on retrouve un cadavre macabrement mis en scène. Pour une petite ville comme Visby, ça fait vraiment beaucoup ! Maria et ses collègues sont bien décidés à tout mettre en oeuvre pour trouver et arrêter le ou les coupable(s) et nous entraînent avec eux dans une course folle qui nous réserve quelques surprises...

 

 J'ai beaucoup apprécié cette lecture et j'ai trouvé l'écriture d'Anna Jansson très agréable. C'est un roman policier plutôt classique mais qui fonctionne très bien. Tout se met en place tranquillement et il faut attendre un bon moment avant d'entrevoir quelques parcelles de vérité. J'ai apprécié ce rythme qui m'a permis de mener l'enquête de mon côté, mais aussi de découvrir et d'apprécier les personnages. Ils ont tous une vie personnelle un peu compliquée et des blessures à gérer qui sont ravivées par l'enquête en cours.

 

 Les rebondissements sont nombreux, peut-être même un peu trop sur la fin pour qu'on puisse y croire totalement. J'ai été un peu surprise car même s'il est normal que le rythme s'accélère, j'ai trouvé que certaines choses arrivaient comme un cheveu sur la soupe et étaient un peu vite expédiées alors que l'auteur avait pris son temps et le soin de tout nous expliquer pendant presque tout le roman. C'est dommage... Je me suis d'ailleurs demandé à un moment si je n'avais pas sauté quelques pages. Néanmoins, si la forme m'a moins plu sur la fin, ça n'a pas tout remis en cause et le fond m'a agréablement surprise. Je n'ai rien vu venir ça fait froid dans le dos ! Une chose est sûre, je lirai d'autres romans d'Anna Jansson !

 

 

En quelques mots :

Un roman policier suédois classique mais efficace qui m'a beaucoup plu malgré quelques maladresses.

 

 

 

"Normalement, les légendes et les mythes ont pour motif de rappeler aux hommes de se méfier d'un danger. Les nixes peuplaient les fleuves pour que les enfants ne s'y aventurent pas et que les femmes évitent de suivre des hommes jouant du violon dans des escapades éthérées ; les sylphides pour que les enfants veillent à ne pas s'égarer dans la forêt et pour que les hommes se montrent chastes ; les sirènes pour qu'on se méfie des courants sous-marins. Pour ces raisons, on raconte ces histoires de génération en génération afin que les vivants ne commettent pas les mêmes erreurs que leurs ancêtres." (page 86)

 

"Lui-même avait du mal à se débarrasser de certaines affaires, en particulier de livres. Quand on les a lus, on devient une partie de l'intrigue : c'est comme si on donnait vie à un ouvrage quand on le lit. On y injecte ses réflexions et on ne peut plus s'en débarrasser après." (page 137)

 

Voir les commentaires

2015-11-09T09:27:14+01:00

Coloriages merveilleux

Publié par MyaRosa

Stéphanie Lezziero (illustrations)

48 pages, éditions Gründ (Temps calme), septembre 2015

Présentation de l'éditeur :

Dans ce bloc, découvre 250 strass autocollants pour décorer 24 coloriages merveilleux peuplés de fées, de licornes, de créatures et d'animaux fantastiques.

 

Mon avis :

 

 Aujourd'hui, je vous propose un moment de rêve et d'évasion, grâce à la collection Temps calme des éditions Gründ. Ce livre de coloriages est une vraie merveille ! Les illustrations sont magnifiques et nous entraînent dans des univers fabuleux peuplés de fées, de licornes, d'elfes, de sirènes et autres créatures fantastiques.

 

 

 Il y a 24 coloriages. Toutes les pages du livre sont détachables. On peut ainsi offrir ses créations ou bien les accrocher et cela offre aussi un confort très appréciable lors du coloriage. Certaines pages ont des fonds colorés et il y a 250 stress en relief à utiliser au fil des pages. Le papier est bien épais et les pages se détachent facilement. C'est un livre qui convient aussi bien aux enfants qu'aux adultes.

 

 

 Je pense que ces quelques photos seront plus parlantes que des mots...

 

 

En quelques mots :

Un joli livre de coloriage pour rêver et s'évader...

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog