Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2015-02-10T10:38:00+01:00

Les fées - Ma valisette d'activités

Publié par MyaRosa

Les fées - Ma valisette d'activités

(fairy activity pack)

fees.jpg

Catégorie(s) : Activités - Jeunesse - Loisirs créatifs

Edition / Collection : Usborne

Date de parution : 22 janvier 2015

Nombre de livres : 4

Prix : 9,95€

Dès 4 ans

 

monavis

 

 J'aime beaucoup ces petites valisettes d'activités des éditions Usborne. Souvenez-vous, je vous en ai déjà présenté une sur le thème des vacances et une autre sur Noël. Dans ces petites valisettes, on retrouve des versions miniatures de livres d'activités déjà publiés. Celle-ci regroupe les titres suivants : Un tas de choses à trouver et à colorier au pays des fées, Je colorie... les fées, Activités avec les fées et le livre d'autocollants "Les fées" (qui contient plus de 120 autocollants). Parfait pour occuper les petites fées en herbe pendant les vacances !

 

photo-1-7-.JPG

 

 Le livre d'activités propose des tas de projets à réaliser soi-même : des ailes scintillants et un diadème pour se déguiser en fée, une décoration murale, des papillons féeriques, des cartes animées, des guirlandes de fleurs, des fées-marionnettes, des collages, etc... Il y a également des modèles pour apprendre à dessiner des fées et des scènes féeriques. C'est joli comme tout !

 

photo-2-7-.JPG

 

 Le livre de coloriage offre de jolies scènes à colorier : les fées du jardin, les fées pâtissières, les fées de l'arc-en-ciel, les couturières, le palais des fées, la fête féerique, de petites fées endormies, etc... J'adore !

 

photo-3-2-.JPG

photo-4-1-.JPG

 

 Le livre d'autocollants est génial ! On y trouve plus de 120 autocollants que l'on doit placer sur différentes scènes : Le jardin secret, Le goûter des fées, Les cascades, L'atelier de couture, Le palais des fées, Le bal des fées, La nuit des fées et Les fées du jardin. C'est joyeux, très coloré et ça fait rêver !

 

photo-2-8-.JPG

photo-1-8-.JPG

 

 Mais mon petit chouchou est sans conteste le dernier livre. C'est une sortie d'"Où est Charlie" au pays des fées. Les illustrations sont fabuleuses, pleines de petits détails à observer. On doit, par exemple, retrouver une fée coiffée d'un serre-tête, colorier des petites abeilles, ajouter des tâches sur de petits champignons, colorier les vêtements d'une souris-fée, chercher de petites fées qui se cachent parmi les feuilles et les fleurs ou encore décorer de jolis cupcakes. Regardez un peu comme c'est joli !

 

photo-1-9-.JPGphoto-2-9-.JPGphoto-3-3-.JPG

 

En quelques mots :

Une petite valisette trop mignonne et ludique à offrir à tous ceux qui aiment les univers féeriques. Idéal pour les vacances !


Voir les commentaires

2015-02-09T14:46:00+01:00

Les quatre saisons d'un ours

Publié par MyaRosa

Les quatre saisons d'un ours

(Bear Hug)

Katharine McEwen

ours.png

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : saisons - temps - forêt - famille - ours

Edition / Collection : Circonflexe

Date de parution : 17 octobre 2014

Nombre de pages : 32

Prix : 13€

 

Présentation de l'éditeur :

Découvre la vie d'un jeune ours tout au long d'une année, à travers les quatre saisons : la préparation de la grotte en automne, le long sommeil d'hiver, le réveil au printemps et la venue d'un petit dans la famille ! Et après les joies de l'été, il faut de nouveau se préparer…

 

monavis

 

 La couverture de cet album m'avait tapé dans l'oeil. Lorsque je suis allée à la librairie, j'en ai profité pour le feuilleter un peu et je suis finalement repartie avec ! Qu'il est beau ! Si vous trouvez la couverture jolie, je peux vous dire que vous n'êtes pas au bout de vos surprises. L'intérieur l'est bien plus encore ! C'est une explosion de couleurs et en même temps une petite bulle de tendresse. Il y a de la grâce et de la lumière qui émanent des pages. On en prend plein les yeux !

 

photo-2-6-.JPG

photo-1-6-.JPG

 

 Grâce à ce livre, nous suivons le quotidien d'une famille d'ours au fil des saisons. Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas. On voit le décor changer sous nos yeux, les ours grandir et la famille s'agrandir. La ronde des saisons poursuit sa course folle et nous entraîne dans un éternel recommencement. C'est un album qui avec peu de mots dit beaucoup. On parle du temps qui passe et qui change, des tâches à accomplir, des petits bonheurs du quotidien, de la transmission familiale, de l'éveil et de l'apprentissage des plus petits et de renouveau. C'est très beau !

 

NBVVB.jpg

En quelques mots :

Un album ludique et magnifique qui permet de parler du temps qui passe, de la ronde des saisons mais aussi de famille et de transmission des valeurs et des connaissances.

Superbe !



Voir les commentaires

2015-02-09T13:41:00+01:00

Un Monde de chevaux

Publié par MyaRosa

Un Monde de chevaux

Christine Pompéi (texte) & Mercedes Palacios (illustrations)

photo-4-.JPG

Catégorie(s) : Coffret - Jeunesse - Recueil de contes

Thèmes & Mots clés : chevaux - légendes - voyages

Edition / Collection : De La Martinière Jeunesse

Date de parution : 9 octobre 2014

Nombre de pages : 48

Prix : 19,90€

Dès 6 ans

 

Présentation de l'éditeur :

Un coffret pour découvrir le monde extraordinaire des chevaux !

 

monavis

 

 Ce coffret est une petite merveille, un trésor à offrir autour de soi. On y trouve un joli livre de contes de 48 pages, mais aussi un planisphère, des stickers repositionnables et six magnets que l'on peut placer dessus pour situer un peu mieux ces belles histoires du monde entier. J'adore !

 

photo-2-4-.JPG

 

 Le coffret en lui-même est vraiment fabuleux et très soigné. Tout est beau et on ne se lasse pas de le regarder et de le manipuler. Le livre de contes m'a beaucoup plu. Je le connaissais déjà puisqu'il a été publié en 2013, mais quelques histoires ont été remplacées et les illustrations sont nouvelles. J'ai aimé les redécouvrir et les comparer avec celles du livre que j'avais déjà.

 

photo-1-5-.JPG

photo-4.JPG

 

 Toutes ces belles histoires mettent en scène des chevaux courageux et uniques qui accomplissent des choses extraordinaires ou bien des hommes et des femmes qui nouent des liens très forts avec eux. Ces histoires parlent de respect, de liberté, d'amour, d'amitié, de différence, de confiance et de courage. Elles sont issues du folklore et des croyances de nos belles régions de France ou bien venues de pays et de continents lointains comme la Chine, l'Inde, l'Amérique, l'Orient, le Mexique, etc... Il y a également beaucoup d'histoires vraies de chevaux qui ont marqué l'Histoire.

 

photo-2-5-.JPG

 

 Les histoires ne sont pas très longues et les pages sont pleines d'illustrations. Je pense que c'est très bien pour des enfants qui sont déjà un peu à l'aise avec la lecture mais qui n'osent pas encore se lancer dans des romans sans images. On peut également s'en servir comme recueil d'histoires du soir pour des enfants un peu plus jeunes. J'ai passé un très bon moment et les illustrations de Mercedes Palacios sont fabuleuses. Les paysages sont époustouflants et on ressent bien la tendre complicité qui unit l'homme et le cheval. C'est beau, tout simplement.

 

photo-3-1-.JPG

Voici les histoires que l'on retrouve dans ce livre :

photo(3)- Le Cheval blanc (conte chinois)

- Le Marwari (conte indien)

- Le criollo ou les yeux dans les étoiles (conte sud-américain)

- Le pur-sang qui dansait dans le vent (conte oriental)

- La naissance du cheval camarguais (conte camarguais)

- Hans le malin (conte allemand)

- Un cheval dans le coeur (conte indien)

- Blind Tom (conte nord-américain)

- Morzillo (conte maya)

- Ourasi (conte français)

 

 

 

 

photo 3

A gauche, le recueil que l'on trouve dans ce coffret.

A droite, celui publié en 2013 et illustré par Sébastià Marti

 

 

En quelques mots :

Un magnifique coffret à offrir qui contient un joli livre de contes pour rêver ainsi que des magnets, des autocollants et un planisphère pour fairer durer le plaisir et poursuivre l'aventure en voyageant au rythme de ces histoires dépaysantes.

 

ko

A découvrir aussi :

danseuses.gif

Voir les commentaires

2015-02-09T08:56:00+01:00

Ici ça va (Thomas Vinau)

Publié par MyaRosa

Ici ça va

Thomas Vinau

couv11759040-copie-1.jpg

Catégorie(s) : Roman contemporain - Littérature francophone

Edition / Collection : 10/18

Date de parution : 21 août 2014

Nombre de pages : 134

Prix : 6,10€

 

L'histoire :

Pour échapper à un quotidien stressant, un couple trouve refuge au milieu des herbes folles, dans les ruines d'une maison familiale. Lui reconstruit, elle jardine. Et tandis que les blessures du passé surgissent entre les fissures des pierres, chacun se reconquiert, redécouvrant le goût de la vie et le chemin lumineux qui conduit à l'autre...

 

monavis

 

 Après avoir lu Pierre noire de Chantal Forêt, roman terrifiant dans lequel un couple se perd en tentant de restaurer une vieille maison au passé lourd, je suis tombée sur ce roman au sujet un peu similaire et je me suis laissée tenter. J'ai bien fait ! S'ils ont quelques points communs, ces deux romans sont finalement très opposés. Les deux auteurs ont fait des choix très différents.

 

 Dans "Ici ça va", le lecteur n'a pas toutes les cartes en main. On ne sait pas grand chose sur le couple que l'on suit et on sent rapidement que le but de l'auteur n'est pas de nous faire deviner leur histoire. Le passé revient parfois comme un lointain écho, mais l'essentiel est dans l'instant. On a l'impression que le temps s'est arrêté ou qu'il s'écoule plus doucement. Le livre est court mais on a envie de prendre notre temps, de le savourer tranquillement.

 

 Cette histoire est celle d'un nouveau départ, d'une restauration. C'est comme si les deux personnages avaient mis leur vie sur pause le temps de reprendre pied et de changer ce qui ne va pas. Il bricole, se souvient parfois de souvenirs lointains vécus dans cette maison qu'il a habité étant petit. Elle jardine, se promène, fait connaissance avec les voisins. Ils reprennent goût à la vie, se concentre désormais sur l'essentiel. Plus rien ne compte que les bruits de la rivière, l'odeur du petit matin, la lumière du soleil. C'est un roman calme, doux, apaisant, lumineux et aussi très poétique. Une belle découverte.

 

En quelques mots :

Un très beau roman, lumineux et poétique, calme et apaisant. L'histoire émouvante d'une reconstruction.

kjhff.jpg


 

Quelques extraits :

"Elle m'a dit qu'elle était heureuse d'être ici. Qu'elle était pleine d'espoir pour l'avenir. Je lui ai répondu que moi aussi. Nous nous sommes endormis comme ça. Bien au chaud dans nos projets. Avec demain comme couverture."

 

"Je ne lui ai pas trop parlé de ce qui m'est arrivé. Il a sa propre vie. Son propre combat. Il est loin et je n'ai pas voulu l'inquiéter avec ça. Mon frère est un morceau de mon coeur. Il le sait. Nous sommes le même air joué par deux instruments différents. Nous sommes la même musique."

 

"Je me méfie. J'ai toujours peur que ça ne dure pas. Dès qu'il y a un moment de bonheur, de paix, je me répète que ça ne durera pas. Que le temps est un menteur. Qu'avoir quelque chose c'est commencer à le perdre."

 

"La confiance ne se déclame pas. Il faut l'apprendre. Tout doucement. Il faut que quelqu'un d'autre vous l'apprenne. A grands coups de demains et de câlins."

 

"J'effectue des allers-retours entre mon enfance et notre avenir. Nous construisons quelque chose même si tout semble immobile. Même recroquevillés au fond de nous-mêmes. Nous construisons la prochaine saison. La prochaine lumière. Ce moment où les jours rallongeront. Cette façon de renaître."

 

"Ce fût une période de vacances. Un trou dans l'espace-temps. Une de ces périodes pendant lesquelles l'adulte bancal que nous sommes devenus obtient l'autorisation de retrouver l'enfant qu'il était. Une sorte de dérogation exceptionnelle aux piétinements du temps."

cocc.jpg

 


Voir les commentaires

2015-02-08T21:27:00+01:00

Sorties poche à ne pas manquer #97

Publié par MyaRosa

images.jpg

 

1

 

Premier appel du paradis ¤ Mitch Albom

19 février 2015

Cela s'est passé dans le petit village de Coldwater, au bord du lac Michigan, mais cela aurait pu arriver n'importe où ailleurs. Des appels téléphoniques en provenance de personnes décédées. Le plus souvent, des mots de réconfort pour les proches, un mari, un parent, un enfant. Une ligne directe avec le ciel ? Un miracle pour les croyants, une supercherie pour les autres. Sully Harding, qui vient de perdre sa femme, n'y croit pas. Il est bien décidé à démasquer l'imposteur. Mais tout le monde n'est pas prêt à raccrocher...

 

Angelfall, tome 1 : Penryn et la fin du monde ¤ Susan Ee

16 avril 2015

Le monde court à sa perte. Depuis six semaines, les anges attaquent les humains et ont entrepris de détruire la civilisation. Alors que Penryn tente de prendre soin de sa petite sœur, Paige, handicapée, et de sa mère, paranoïaque et schizophrène, elle assiste à une scène terrible : un ange, Raffe, se fait couper les ailes devant elle par d’autres de son espèce. Penryn se fait repérer et les anges kidnappent sa petite sœur. L’ange blessé est laissé pour mort. Penryn décide de lui venir en aide, car il est le seul à pouvoir révéler l’endroit où ils ont emmené Paige. Même s’ils sont ennemis, ils entreprennent ensemble leur voyage qui les mène jusqu’à San Francisco, où les anges ont établi leur nid. Raffe espère pouvoir se faire greffer des ailes et Penryn entrevoit enfin la possibilité de sauver sa sœur. Mais c’était sans compter sur la résistance humaine qui se met en place, la nature maléfique de certains anges et l’évolution de la relation entre Raffe et Penryn...

 

Les enfants qui fuient ¤ Barbara Cartland

4 février 2015

Lorsque Kyla apprend que sa belle-mère, Lady Shenley, projette de tuer Terry son petit frère pour s’approprier sa fortune, elle décide de fuir. Avec son frère, ils vont se réfugier à Lilliecote Castle, où travaille Nanny, leur ancienne gouvernante. Bien sûr, elle les accueille à bras ouverts. Mais la prudence s’impose : nul ne doit deviner leur identité. Et surtout pas le maître des lieux, le comte de Granston. Difficile, cependant, de ne pas attirer l’attention du comte, quand on est aussi jolie que Kyla . . .

 

2.jpg

 

Rose et la princesse disparue (#2) ¤ Holly Webb

21 janvier 2015

Rose poursuit ses cours de magie auprès de Mr Fountain dans une atmosphère pesante. En effet, Jane, princesse préférée du peuple, vient d'être kidnappée par la sorcière Miss Sparrow. Rassemblant son courage et ses pouvoirs, et avec l'aide de ses amis magiciens, Rose se lance à sa recherche.

 

La Disparition de Maura ¤ Tess Gerritsen

12 février 2015

Maura Isles n'aurait jamais dû suivre le charmant Doug, croisé lors d'un congrès médical. Un week-end à la montagne, une tempête de neige, un accident de voiture et les voilà coincés dans cet étrange hameau, le Royaume des Cieux. Aucun réseau téléphonique. Pas d'électricité. La table est mise, les portes sont ouvertes... mais où sont passés les habitants ? Quelques jours plus tard, à Boston, inquiète de la disparition de sa complice Maura, l'inspecteur Jane Rizzoli part à sa recherche. Son enquête ne tarde pas à la mener jusqu'au Royaume des Cieux...

 

Les Stagiaires ¤ Samantha Bailly

29 mai 2015

Ophélie, Arthur, Hugues et Alix viennent tous d'horizons différents. Leur seul point commun : ils rêvent de travailler chez Pyxis, entreprise spécialisée dans l'édition de mangas et de jeux vidéo, pilier dans le secteur de l'industrie créative. Une réalité s'impose rapidement : beaucoup de candidats, peu d'élus. Désormais, le stage est devenu une étape obligatoire pour ces jeunes qui sont à la croisée des chemins dans leurs vies professionnelles et affectives. Provinciale tout juste débarquée, Ophélie a laissé derrière elle petit ami et logement, et doit faire face aux difficultés de la vie parisienne. Etudiant en école de commerce, Arthur est tiraillé entre les grands projets qu'on a pour lui et son envie de mettre la finance entre parenthèses. à leurs côtés, Alix, passionnée de mangas, ne jure que par ses sagas favorites, et Hugues, graphiste, teste ses limites dans les soirées électro... Dans une atmosphère conviviale, travail et vie privée s'entremêlent. Pourtant, une question demeure en fond sonore : qui restera ? Quand la "génération Y" entre en collision avec le monde du travail : un récit marquant dans lequel beaucoup de jeunes adultes se reconnaîtront.

 

3.jpg

 

Kinderzimmer ¤ Valentine Goby

4 mars 2015

En 1944, le camp de concentration de Ravensbrück compte plus de quarante mille femmes. Sur ce lieu de destruction se trouve comme une anomalie, une impossibilité : la Kinderzimmer, une pièce dévolue aux nourrissons, un point de lumière dans les ténèbres. Dans cet effroyable présent une jeune femme survit, elle donne la vie, la perpétue malgré tout. Un roman virtuose écrit dans un présent permanent, quand l'Histoire n'a pas encore eu lieu, et qui rend compte du poids de l'ignorance dans nos trajectoires individuelles.

 

Un été à Pont-Aven ¤ Jean-Luc Bannalec

2 avril 2015

Pont-Aven. Pierre-Louis Pennec, propriétaire du Central, l’un des hôtels imposants du centre-ville, a été retrouvé assassiné dans son établissement. Le commissaire Georges Dupin, muté dans le Finistère quelques années auparavant, et très attaché à sa région d’adoption, est chargé de l’enquête. A première vue, les témoignages de tous convergent, lisses, sans faille. Pourtant, Dupin flaire une piste lorsqu’il apprend que Pennec savait ses jours comptés. Qui sont les héritiers de ce dernier, et que lègue-t-il au-delà de son prestigieux hôtel ? Depuis le début, il est par ailleurs intrigué par l’aménagement fort sophistiqué du bar du Central : à quoi sert une climatisation aussi perfectionnée, au fin fond de la Bretagne, si ce n’est pour protéger des tableaux ? En effet, Pennec était en possession d’un Gauguin inconnu à ce jour, d’une valeur estimée à quarante millions d’euros. Seulement voilà : le tableau n’est plus là, remplacé par une copie d’excellente facture mais qui ne leurre pas la charmante experte que Dupin appelle à la rescousse…

 

La Fille qui tombe du ciel ¤ Simon Mawer

2 avril 2015

1941. Elevée à Genève et parfaitement bilingue, Maria Sutro, révoltée par la situation en Europe occupée, est la recrue idéale pour les services secrets anglais. Non sans quelque hésitation, la jeune fille accepte de couper tous liens avec sa famille et ses amis pour disparaître dans la clandestinité et suivre l’entraînement réservé aux espions. Elle y apprend la science du sabotage, des codes secrets, des interrogatoires, du meurtre. Elle y rencontre également Benoit, un résistant français qui devra l’accompagner dans sa mission, au charme duquel elle n’est pas insensible. Parachutée dans le sud-ouest de la France, Maria rejoint la résistance française, avec pour mission de gagner Paris et de convaincre son amour d’adolescence, Clément Pelletier, un physicien dont les travaux sont d’une importance cruciale pour la suite du conflit, de rejoindre l’Angleterre. Commence alors pour Maria un long périple dans une France occupée et désolée, où la guettent de nombreux dangers. C’est également le début d’un dilemme amoureux entre Benoit, le compagnon des jours difficiles, et Clément, qu’elle n’a jamais réussi à oublier. Après Le Palais de verre, Simon Mawer signe un nouveau roman passionnant, de violence et d’amour, d’espoir et de trahison. Hommage rendu aux trente-neuf femmes qui, entre 1941 et 1944, ont été parachutées en France par les services secrets anglais, La Fille qui tombe du ciel est aussi le magnifique portrait d’une femme ordinaire confrontée à une situation extraordinaire.

 

4.jpg

 

Docteur Sleep ¤ Stephen King

4 mars 2015

Danny Torrance a grandi. Ses démons aussi... Hanté par l’idée qu’il aurait pu hériter des pulsions meurtrières de son père Jack, Dan Torrance n’a jamais pu oublier le cauchemar de l’Hôtel Overlook. Trente ans plus tard, devenu aide-soignant dans un hospice du New Hampshire, il utilise ses pouvoirs surnaturels pour apaiser les mourants, gagnant ainsi le surnom de « Docteur Sleep », Docteur Sommeil. La rencontre avec Abra Stone, une gamine douée d’un shining phénoménal, va réveiller les démons de Dan, l’obligeant à se battre pour protéger Abra et sauver son âme...

 

Sur tes yeux (La trilogie italienne #1) ¤ Irene Cao

25 février 2015

Elena, 29 ans, restauratrice d'art à Venise, se passionne pour son métier et consacre toutes ses journées à la fresque d'un palais de la lagune. Du moins, jusqu'à l'arrivée de Leonardo, un jeune chef cuisinier d'origine sicilienne, venu ouvrir un restaurant dans la Sérénissime. Très vite, Leonardo perce à jour la véritable nature d'Elena : un ange qui cache en lui un démon tourné vers les sens et le plaisir. Un démon que lui seul pourra libérer, mais à une condition : qu'Elena ne tombe jamais amoureuse de lui. Le premier volet d’une trilogie qui rencontré un immense succès en Italie.

 

L'Inquisiteur ¤ Mark Allen Smith

12 mars 2015

Parfois la vérité est la pire des tortures… Geiger a un don : il décèle le mensonge au moment où il l’entend, et dans son métier –« la recherche d’informations » comme l’appellent ceux qui la pratiquent –, ce don est précieux. Ses clients, riches et impitoyables, sont les multinationales, les agents du gouvernement ou la mafia. Les méthodes de cet expert dans l’art d’interroger vont de l’agression brutale à la manipulation psychologique complexe, et il arrive toujours à ses fins. Il fait rarement couler le sang mais sait amener ses victimes au point où la souffrance s’efface devant la peur. Être un professionnel de la torture ne l’empêche pas cependant d’avoir un strict code de conduite et il refuse de faire son travail sur des enfants, des vieillards ou des infirmes qui seraient incapables de supporter la question. La vie de l’Inquisiteur bascule le jour où un client veut faire passer aux aveux Ezra, un jeune garçon de douze ans. Sans réfléchir aux conséquences, Geiger l’arrache aux griffes de son ravisseur et met alors le doigt dans un engrenage qui va faire voler sa vie en morceaux. En compagnie de son partenaire Harry, de sa sœur psychotique Lily et d’Ezra, Geiger entame une course poursuite au cours de laquelle de brûlants secrets politiques et personnels éclatent au grand jour.

 

5.jpg

 

Un soupçon d'interdit ¤ Françoise Bourdin

5 mars 2015

Depuis la mort accidentelle de son mari il y a huit ans, Daphné est restée très attachée à sa belle-famille. Elle rejoint régulièrement Nelly, Maximilien, Ève, Vladimir et les autres dans la grande maison familiale de La Jouve, près de Montpellier.Mais si la vie des Bréchignac semble paisible, le souvenir d'Ivan est encore tenace. Malgré quelques rencontres, Daphné a du mal à être heureuse et à construire une relation avec un homme, d'autant qu'elle doit faire face à de sérieux problèmes financiers qui compromettent l'avenir de la cave à vin héritée de son mari. Elle se confie à Dimitri, le frère aîné d'Ivan, en qui elle a toujours reconnu un ami et confident. Ce dernier, grand créateur de parfum, lui propose alors son aide, mais Daphné, fière et courageuse, refuse de dépendre de quelqu'un et souhaite se débrouiller toute seule. Mais est-ce la vraie raison ? Pourquoi est-elle soudain si troublée en présence de son beau-frère alors qu'ils avaient jusqu'alors été si complices ? Par ailleurs, le talent de Dimitri, semble agacer Maximilien, son père, qui ne trouve plus l'inspiration pour sculpter depuis la mort d'Ivan. Le jeune homme en vient à s'interroger et à formuler les questions que la famille n'a jamais osé se poser : pourquoi Ivan, d'un naturel si calme, est-il entré dans une colère noire juste avant de mourir, un soir où toute la famille était réunie à La Jouve ? Maximilien aurait-il des raisons de se sentir coupable ? Et que cachent ses escapades parisiennes ?Une rencontre fortuite pourrait conduire Dimitri à déterrer de lourds secrets de famille et à faire surgir les passions et les sentiments les plus inattendus...

 

Entre les jours ¤ Andrew Porter

9 avril 2015

Houston, Texas. La famille Harding est en crise. Les parents Elson et Cadence viennent de se séparer, et leur fils Richard, récemment diplômé, attiré par la poésie et les garçons, est en plein doute existentiel. C’est alors que Chloe, la plus jeune fille, est exclue de la fac et disparait mystérieusement. Autour de cette nouvelle inquiétante, les membres de la famille, enfermés dans leurs histoires personnelles, vont tenter de s’unir pour la retrouver. Entre les joursévoque les trajectoires intimes et les fêlures de chacun. A la manière de Stewart O’Nan, Andrew Porter décrit admirablement toutes les nuances de cette tragédie familiale.

 

Player One ¤ Ernest Cline

12 mars 2015

Nous sommes en l'an 2044 et le monde est véritablement devenue un endroit peu fréquentable. Plus de pétrole. Le climat est entièrement déréglé. La famine, la pauvreté et la malade n'épargnent personne. Comme la plupart du monde, Wade Watts s'échappe de cette réalité déprimante en passant des heures sur OASIS, une immense utopie virtuelle où chacun peut devenir qui il veut, vivre, jouer, aimer sur l'un de ses dix mille planètes. Et comme la plupart du monde, Wade est obsédé par le plus grand billet de loterie de tous les temps, caché dans cette réalité alternative: James Halliday, le fondeur d'OASIS mort sans héritier, a promis que le contrôle d'OASIS - et de sa fortune massive - irait à la personne qui pourrait résoudre toutes les énigmes cachées à l'intérieur de sa création. Depuis des années, nombreux sont ceux qui ont vainement essayé d'obtenir ce prix, ayant pour seule information que les énigmes sont basées sur l'obsession d'Halliday à propos des années 80. Et puis Wade tombe sur la solution de la première énigme. Le voilà qui se retrouve alors soudainement propulsé dans une course désespérée contre des milliers de concurrents pour l'héritage ultime, une chasse qui prendra rapidement des dimensions réelles inquiétantes, et qui changera profondément Wade et son monde.

 

6.jpg

 

Ailleurs (Les éveilleurs #2) ¤ Pauline Alphen

11 février 2015

« Lorsque vint le temps de nos treize lunées, il y eut un nouvel anniversaire, un nouvel orage. Mon frère et moi avons été séparés pour la première fois depuis toujours. C'était indispensable. Ce fut douloureux. Mais pas seulement... Dans le creux de cette absence, nous attendaient aussi la connaissance et la beauté. S'il est vrai que la vie connaît des carrefours, cette étape en fut un... » Carnets de Claris, extraits in Archives de la Guilde des Nomades de l'Écriture. Quand l'écriture est un voyage. Quand le voyage est écriture. Quand les frontières sont abolies. Non pour faire naître le chaos, mais pour éveiller...

 

Suspect ¤ Robert Crais

12 mars 2015

Sous les palmiers de Los Angeles, le crime n'a pas de loi. Troublant, intense, bouleversant, un thriller en acier trempé, qualifié de chef-d'oeuvre par la presse outre-Atlantique et porté par un duo inoubliable. Intégrer la brigade canine de L. A. ? Neuf mois plus tôt, l'idée aurait fait sourire l'officier Scott James. Mais depuis qu'il a vu sa partenaire Stephanie se faire abattre sous ses yeux, Scott a perdu tout sens de l'humour. Meurtri, mis au placard chez les maîtres-chiens, l'ex-super flic découvre Maggie, sa nouvelle coéquipière, un chien soldat surentraîné à la détection d'explosifs. Après l'enfer qu'elle a vécu en Afghanistan, Maggie saura-t-elle faire confiance à nouveau ? Et Scott, trouvera-t-il auprès d'elle la force de se reconstruire ?

 

Ceux qui tombent ¤ Michael Connelly

25 février 2015

Retraite ou pas retraite ? Harry Bosh, la soixantaine, inspecteur aux Affaires non résolues, s’interroge encore quand on le charge de deux dossiers… Le premier – le viol, suivi du meurtre, d’une jeune fille – remonte à 1989. Les tests ADN viennent de désigner le coupable : Clayton Pell… 8 ans au moment des faits. Peu crédible pour Bosh, appelé sur une scène de crime. Au Château Marmont, le célèbre hôtel de Los Angeles, un homme est tombé du septième étage. Suicide, crime ou accident ? Son père, un conseiller municipal très puissant à L.A., veut en avoir le cœur net et exige que l’enquête soit confiée à Bosh, son vieil ennemi. Politiciens corrompus, prédateurs sexuels… Harry Bosh a fort à faire, et surtout pas le temps de s’apitoyer sur lui-même.

 

7.jpg

 

Des chevaux sauvages, ou presque ¤ Jeannette Walls

5 mars 2015

Lily Casey, l’aînée d’une fratrie de trois enfants, vient au monde en 1901. Dans sa famille d'immigrés irlandais, elle apprend dès son plus jeune âge à ne jamais capituler : elle résiste aux catastrophes naturelles, gagne sa place dans la société parmi les hommes et préserve son indépendance, même aux temps de la crise économique qui vient ruiner ses espoirs de confort… Pour Lily Casey, le remède aux drames de la vie, c’est l’action. Sa devise : ne jamais regarder en arrière. Quand son père achète des chiens avec l'argent de ses études, elle s’obstine et réussit à devenir institutrice, malgré tout. Lorsque sa seule amie meurt dans un accident de travail, ou lorsqu’elle découvre les mensonges de son premier mari déjà pourvu d’une famille, elle ne se déclare pas vaincue. Malgré la ruine, les diffamations, les expulsions, Lily Casey se bat. Mère aimante mais exigeante, élevant ses enfants avec pragmatisme, Lily Casey refuse de s’apitoyer sur leur sort à tous. Mais, de tous les aléas de l'existence, la seule chose qu'elle n’avait pas prévu, c'est que sa fille, Rosemary, serait une rebelle indomptable...

 

L'énigme Vermeer ¤ Blue Balliett et Brett Helquist

22 janvier 2015

Un tableau de Vermeer a disparu ! D'étranges coïncidences entourent ce vol d'un esthète fanatique. Petra et Calder sauront-ils résoudre cette énigme ?

 

Les invasions quotidiennes ¤ Mazarine Pingeot

2 avril 2015

Depuis quelque temps, rien ne tourne plus rond dans la vie de Joséphine Fayolle (pour ceux qui l'ignorent, un " nom " de la littérature jeunesse, spécialiste ès histoires d'animaux handicapés). D'abord, c'est son ex-mari, père de ses deux garçons, qui ne semble pas vraiment d'accord sur le sens du mot " séparation ", et continue à maintenir le siège, déployant une imagination sans borne, à inventer ce qui pourrait enquiquiner Joséphine - tous les moyens sont bons pour rester dans sa vie. Ensuite, c'est l'inspiration qui lui fait faux bond, au moment même où Joséphine doit faire ses preuves - son éditrice, mère putative et éternelle alliée, prend sa retraite, et l'inconnu qui la remplace s'impatiente de lire les premières pages de son prochain livre. Et puis, ce matin-là, choisissant l'instant où son banquier l'appelle pour lui parler de son découvert, c'est son lave-vaisselle qui la lâche. Le début de la fin. Ou alors... le début d'une nouvelle vie ? S'inventant un double gaffeur et borderline (et un père employé de la SNCF), Mazarine Pingeot raconte avec Joséphine Fayolle cette génération de femmes encore jeunes, mère d'enfants en bas âge, fraîchement séparées, qui rêvent un impossible retour à l'insouciance et la liberté de leur vingt ans. Scotchée à son iPhone devenu son plus fidèle compagnon, son héroïne aux faux airs de Charlotte Gainsbourg (son modèle depuis qu'elle a vu, à dix ans, L'Effrontée) traîne sa silhouette maladroite et ses questions existentielles de jeune femme de quarante ans en quête d'amour au fil de mésaventures quotidiennes croustillantes.

 

cupcakes.jpg

Cupcake Girls, tomes 1, 2 et 3 ¤ Coco Simon

2 avril 2015

Coco Simon adore les cupcakes. Elle aurait bien ouvert une pâtisserie, mais comme ce n'était pas raisonnable pour sa ligne, elle est devenue écrivain. Elle a publié pas loin de cent ouvrages pour la jeunesse, ce qui est bien moins que le nombre de cupcakes qu'elle a dévorés. Cupcake Girls est la première série dans laquelle elle mêle ses deux passions : l'écriture et la pâtisserie.

 

ko.jpg

Voir les commentaires

2015-02-06T06:29:00+01:00

Bébé Loup se cache

Publié par MyaRosa

Bébé Loup se cache

Emiri Hayashi

bebeloup.JPG

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : cache-cache - quotidien  - jeu

Edition / Collection : Nathan / petit Nathan

Date de parution : 22 janvier 2015

Nombre de pages : 10

Prix : 9,95€

Dès 6 mois

 

Présentation de l'éditeur :

Les jeux de cache-cache permettent au tout-petit d'expérimenter et de maîtriser l'absence et la présence, à son rythme. Le bébé soulève la feutrine, pointe du doigt, recouvre l'image : lire est un jeu fait de surprises !

 

monavis

 

 Voilà encore un petit livre que ma fille aime beaucoup. Bébé Loup (avec qui on avait déjà fait connaissance dans le livre "On s'habille" récemment réédité sous le titre "Bébé Loup s'habille") est un petit farceur qui adore se cacher. Le petit lecteur peut participer à sa partie de cache-cache en observant sur chaque page les cachettes éventuelles de Bébé Loup et en soulevant des petits morceaux de feutrine qui cachent quelques surprises...

 

photo-2-3-.JPG

 

 Mais où se cache Bébé Loup ? Dans le jardin ? A la ferme ? Au marché ? Chez Mamie Loup ? Allez, on ouvre les portes des placards, on cherche sous le lit, on soulève, on regarde. Ma petite fille adore jouer avec Bébé Loup ! Les illustrations sont très colorées, la lecture rythmée et les petits adorent pouvoir participer à la lecture, toucher les pages, alterner absence et présence, cacher et (re)découvrir. Ce petit album est très réussi. Les illustrations sont à croquer !

 

photo-1-3-.JPG

 

En quelques mots :

Un petit album joyeux et coloré dans lequel Bébé Loup nous entraîne dans une partie de cache-cache pleine de surprises ! Les petits seront ravis de découvrir l'histoire, de chercher Bébé Loup et de pouvoir manipuler les petits morceaux de feutrine.


Voir les commentaires

2015-02-05T09:46:00+01:00

Panique sur la banquise

Publié par MyaRosa

Panique sur la banquise

Isabelle Wlodarczyk

couv34759834.jpg

Catégorie(s) : Roman jeunesse

Edition / Collection : Oskar

Date de parution : 19 novembre 2014

Nombre de pages : 80

Prix : 8,95€

Dès 7 ans

 

L'histoire :

Nanou est un jeune mammouth. Il a hiberné pendant plusieurs millénaires et se réveille au XVIIe siècle au milieu de la banquise. L’animal, qui ignore encore qu’il a changé d’époque, se lie d’amitié avec Lola et Colombe, deux mouettes. Malheureusement, Nanou se fait capturer par des explorateurs, fiers d’avoir trouvé un animal dont l’espèce a disparu depuis très longtemps. Sur le bateau, d’autres aventures attendent le mammouth, désormais entre les mains des hommes et de leur curiosité…

 

monavis

 

 J'ai totalement craqué sur la couverture de ce livre. N'est-elle pas adorable ? L'auteur nous offre une belle aventure, originale et amusante, qui nous fait voyager dans le temps... Dans ce livre, on parle de mammouths, mais aussi de Versailles, d'explorateurs, et de pirates ! Quelle aventure ! C'est aussi une histoire d'amitié étonnante et délicieuse entre un mammouth vieux de plusieurs milliers d'années mais pourtant encore tout jeune, de deux mouettes rigolotes et attachantes, d'une marmotte très bavarde qui adore danser et d'un scientifique curieux mais honnête et plein de bonté.

 

 L'écriture de l'auteur est très agréable et le texte est accessible. Les jeunes lecteurs peuvent se lancer dans cette lecture sans hésiter en prenant juste le risque de ne plus pouvoir s'en détacher ! C'est drôle et plein de rebondissements. Les chapitres sont courts et rythmés. On ne s'ennuie pas une seconde ! J'ai passé un très bon moment et j'attends avec impatience la suite des aventures de Nanou et de ses amis car la fin m'intrigue et est pleine de promesses.

 

En quelques mots :

Des personnages étonnants et attachants. Une histoire drôle, rythmée et pleine de rebondissements. Un petit roman qui m'a beaucoup plu ! Vivement la suite !



Voir les commentaires

2015-02-04T13:15:00+01:00

Pierre noire (Chantal Forêt)

Publié par MyaRosa

Pierre noire

Chantal Forêt

couv38074616.jpg

Catégorie(s) : Roman contemporain / Littérature française

Edition / Collection : L'Archipel

Date de parution : 21 janvier 2015

Nombre de pages : 260

Prix : 17,95€

 

L'histoire :

Isabelle et Nicolas s'aimaient. Ils attendaient leur premier enfant. Ils avaient tout pour être heureux. Voilà ce que l'on disait dans le village où ce jeune couple sans histoire venait de s'installer. Jusqu'au jour où le hasard d'une promenade fait surgir entre eux une maison abandonnée, tapie dans les ronces. Nicolas se prend pour ces vieilles pierres d'une passion qu'Isabelle ne comprend ni ne partage. Il rêve de lui redonner vie ; elle éprouve une sourde angoisse à l'idée d'y passer le reste de ses jours. Alors, peu à peu, les promesses de bonheur s'envolent. Isabelle se laisse hanter par le secret que les murs de Pierre noire semblent enfermer. Et par le souvenir de Marie, ancienne propriétaire des lieux, une veuve de guerre ayant sombré dans la folie... Ne voient-ils pas, Isabelle et Nicolas, qu'au lieu de posséder Pierre noire c'est elle qui les possède ? Chantal Forêt suit leur destin d'une écriture en alerte, comme on observe le progrès d'un incendie sans pouvoir l'arrêter...

 

monavis

 

 Très intriguée par sa quatrième de couverture, je me suis plongée dans ce roman en étant presque certaine qu'il allait me plaire et je ne me suis pas trompée ! J'ai tout de suite été emballée par l'écriture captivante de Chantal Forêt. Le récit s'ouvre sur un drame et l'on revient ensuite en arrière pour comprendre ce qui a pu se passer. On fait la connaissance de Nicolas et Isabelle, un couple dynamique et épanoui venu s'installer dans un petit village du bourbonnais à la suite d'une mutation. Ils s'adaptent rapidement à leur nouvelle vie calme et tranquille, loin des HLM qu'ils ont toujours connu. Les habitants du village, d'abord un peu méfiants, les acceptent rapidement et des liens se tissent au fil du temps.

 

 Tout va pour le mieux jusqu'à ce que Nicolas, au cours d'une promenade, succombe au charme d'une vieille bicoque. A partir de ce moment, il n'a plus qu'une obsession : s'y installer et construire un petit nid douillet pour sa famille. Le bonheur les attend dans cet endroit, il en est persuadé. Le problème, c'est qu'Isabelle, déjà fragilisée par un triste événement, ne se sent pas du tout à l'aise dans ce lieu. Au contraire, Pierre noire l'effraie et la rebute. Elle tente d'en savoir plus sur cet endroit pour mieux comprendre son trouble et ce qu'elle apprend sur le passé de cette maison ne la rassure pas... Le problème, c'est que Nicolas, totalement hypnotisé par Pierre noire, ne se rend pas compte du malaise qu'éprouve sa femme. Bientôt, l'écart se creuse entre eux et l'on voit ce couple pourtant si amoureux s'étioler peu à peu...

 

 Chantal Forêt est une merveilleuse conteuse. Elle arrive aussi bien à nous décrire les particularités de la vie dans un petit village, les relations entre les gens, que le mal-être d'Isabelle. Très vite, on se met à sa place et on se sent, comme elle, prisonnier de Pierre noire. L'auteur nous enferme dans cet endroit. L'atmosphère est tendue et étouffante et l'on en vient même à croire aux fantômes... Il y a une espèce de pessimisme réaliste qui est assez effrayant, comme si c'était la fatalité et qu'il y avait des choses contre lesquelles on ne pouvait pas lutter. C'est un roman qu'on a beaucoup de mal à reposer une fois qu'on l'a commencé. Et meme quand on ne le lit pas, il nous hante, nous possède, nous obsède. On a envie d'en savoir plus, de comprendre aussi bien les personnages que l'histoire de Pierre noire. Cet endroit exerce une fascination dérangeante et malsaine sur nous comme sur les personnages. On a autant envie de s'en approcher que de fuir à toute vitesse. J'ai adoré les sensations ressenties durant cette lecture. C'était troublant. Merci à Chantal Forêt pour ce huis clos remarquable et terrifiant.

 

En quelques mots :

Fascination, obsession, angoisse, folie, dépression,... Une chose est sûre, Pierre noire ne laissera personne indifférent !

 

 

Quelques extraits :


"Illusion d'un soir ! Supercherie ! Trompe-l'oeil ! Aucun miracle ne s'était produit.

Malgré l'importance bien réelle des travaux effectués, la propreté irréprochable des lieux, la maison était toujours la même. Elle n'avait pas plus changé qu'un visage ne change sous le maquillage. Toutes les rénovations du monde n'en effaceraient par les tourments passés, l'atmosphère lugubre. Il ne servirait à rien de repeindre en blanc ces murs qui chuintaient de tristesse. C'était mettre un masque joyeux sur grimaces et pleurs."

 

"Après l'agitation parisienne, il lui faut réapprendre le calme lénifiant du village, cette torpeur que la mauvaise saison aggrave, cet immobilisme des êtres et des choses qui ressemble à de la fidélité, cette paix qui vous recouvre tel un manteau douillet, mais un peu trop lourd... Cette atmosphère qui sait si bien renvoyer à ceux qui vivent là, l'écho de leurs joies ou de leurs peines."

 

"Quelquefois, le fil de la vie nous échappe comme une corde qui se dérobe, nous glisse entre les mains avant même qu'on ait eu le temps de la saisir, de s'y accrocher."

 

"Les meilleurs moments de la vie s'usent d'eux-mêmes sans que l'on n'y puisse rien."


Voir les commentaires

2015-02-04T08:23:00+01:00

Où est mon hibou ?

Publié par MyaRosa

Où est mon hibou ?

(That's not my owl...)

Fiona Watt & Rachel Wells

ouest.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse / Livre à toucher

Edition / Collection : Usborne / Les tout-doux Usborne

Date de parution : 12 février 2015

Nombre de pages : 10

Prix : 7,50€

 

monavis

 

 Voilà le dernier né de la collection "les tout-doux Usborne" ! Après l'ange, le prince, le panda, le renard, l'ours blanc, le tracteur, le renne, l'âne, le dinosaure, le hamster ou encore le poney, place au hibou ! Et qu'il est chou ! Ma petite puce adore cette collection et elle s'est jetée sur ce nouveau titre qu'elle emmène partout dans la maison. Elle le feuillette seule et gratouille un peu partout pour découvrir les différentes matières. Elle aime aussi qu'on le lise ensemble et ne s'en lasse pas. Il faut toujours le lire plusieurs fois.

 

photo-1-2-.JPG

 

 Comme dans tous les titres de cette collection, c'est un livre tout cartonné avec des angles arrondis, des illustrations très colorées, peu de texte et surtout plusieurs matières à découvrir. On s'amuse à toucher et à comparer ce qui est pelucheux, rugueux, crépu, doux et duveteux. Encore une réussite ! Cet album est vraiment trop mignon. On l'adore !

 

photo-2-2-.JPG

 

En quelques mots :

Un nouveau titre très réussi. Des illustrations mignonnes et colorées et des matières à découvrir au fil des pages. Ma fille adore !


Voir les commentaires

2015-02-02T12:54:00+01:00

Mes idées lecture #19

Publié par MyaRosa

mesideeslecture2.png

 

wish

Comme un conte de Graham Joyce

(parution prévue le 18 février 2015)

couv18298837.jpg

Il y a vingt ans, une adolescente nommée Tara disparaît sans laisser de trace. Son corps n'a jamais été retrouvé, et sa famille a fini par accepter son deuil. Pourtant, le soir de Noël, on frappe trois coups à la porte. Sur le seuil se tient une jeune fille qui ressemble étrangement à Tara. Et elle a l'air toujours aussi jeune... après la joie des retrouvailles, des questions se posent. Peter, qui ne croit pas aux miracles, croit encore moins à l'histoire de sa soeur, qui prétend avoir été enlevée par des fées...

 

Venin de Sharon Bolton

couv24433136.jpg

Clara, vétérinaire dans un petit village anglais, est jeune, brillante, passionnée par son métier… Et pourtant, elle vit comme une recluse. Défigurée dans un terrible accident lorsqu'elle était enfant, elle préfère la compagnie des animaux à celle des hommes. Une existence calme et solitaire bientôt troublée par la visite de la police, venue solliciter son expertise. Un homme vient d'être retrouvé inanimé à son domicile, il porte une trace de morsure de serpent. Le verdict de Clara est sans appel, la dose de venin présente dans son corps est bien supérieure à celle que peut laisser n'importe quel reptile… La peur se répand dans la petite commune et cela ne fait qu'empirer lorsque Clara découvre, bien malgré elle, un lien avec une vieille maison abandonnée, un ancien rituel barbare et une tragédie vieille de cinquante ans dont les rescapés refusent de parler. Il y a des vérités qu'il ne fait pas bon exhumer. Et pour garder le secret, certains sont prêts à tous les sacrifices, même s'ils sont… humains.

 

Souviens-toi de demain de Vanessa Caffin

couv23894927.jpg

Victime d’une agression, Charlie Longe se réveille à l’hôpital totalement amnésique. Non seulement elle a tout oublié de son passé, mais elle est incapable d’enregistrer de nouveaux souvenirs. Pour ne pas perdre le fil des événements, elle tient un journal. Sur la première page figurent quelques lignes pour le moins troublantes : « Je vais mourir. Retrouver mon mari, retrouver Adam », ainsi qu’un numéro de téléphone portable. Est-elle menacée ? Qu’est-il arrivé à Adam ? Pourquoi ne lui répond-on jamais lorsqu’elle appelle à ce numéro ? Déterminée à reconstruire le puzzle de sa vie, la jeune femme part en quête de la vérité, avec ses notes comme seule boussole ainsi que le badge d’une agence de publicité où elle semblait travailler avant son accident. Mais tout sonne faux et la voilà saisie d’une affolante paranoïa, d’autant plus que son entourage paraît s’acharner à brouiller les pistes. Charlie le sait, elle ne peut se fier à personne, ni même à sa mémoire…

 

Avant de t'oublier de Rowan Coleman

(parution prévue le 20 mars 2015)

couv72863413.jpg

Claire mène une vie heureuse en compagnie de son mari et de ses deux filles. Mais son bonheur est de courte durée : elle découvre qu'elle est atteinte de la maladie d'Alzheimer. Sa mémoire part à la dérive, et elle oublie ce qu'elle croyait gravé en elle pour toujours. Pour lutter contre sa disparition, son mari lui offre un carnet dans lequel elle notera tout ce qu'elle n a pas encore oublié. Une façon de faire comprendre à ses filles que même si ses jours sont comptés, la vie a encore de beaux jours devant elle.

 

Le Maître des orphelins de Jean Zimmerman

couv71701327.jpg

En 1663,à Manhattan ,quand New York s'appelait encore la Nouvelle-Amsterdam ... Des orphelins disparaissent , une jeune femme décide de mener l'enquête. Orpheline depuis l'âge de 15 ans, Blandine est devenue une excellente négociante dans un monde dominé par les hommes. Lorsqu'une fillette est portée disparue, la jeune femme s’empare de l’affaire.Elle va découvrir que d'autres enfants demeurent introuvables. Qui s'attaque aux orphelins de la ville et dans quel but ? Trafic, esclavage, ou crimes bien plus terribles encore ? Aidée par le séduisant Edward Drummond, un Britannique fraîchement débarqué, Blandine part à la recherche des enfants. Mais à Manhattan , des individus mus par de sombres desseins sont prêts à écarter tous ceux qui se mettront sur leur chemin...

 

PAL.jpg

 

Quatre soeurs de Malika Ferdjoukh

couv63771935.gif.jpg

Comme Les Trois Mousquetaires étaient quatre, les Quatre Sœurs Verdelaine sont cinq. Il y a les plus jeunes, celles qui, chacune, donnent son titre à une partie de ce livre : Enid, 9 ans, se dévoue à la protection des pensionnaires du grand sycomore du jardin, Blitz l'écureuil et Swift la chauve-souris, et dialogue à l'occasion avec son ami Gnome de la Chasse d'eau. Hortense, 11 ans, passe le plus clair de son temps à lire, à tenir son journal et à se demander ce qu'elle va faire comme métier. Architecte ? Chirurgienne ? Bettina, 14 ans, fait sa bêcheuse dans la salle de bains, se shoote aux 218 épisodes du feuilleton Cooper Lane, copine avec Denise et Béhotéguy, et enquiquine le reste du monde. Geneviève, 16 ans, prend des cours de boxe thaïe essoufflants tandis que les autres la croient occupée à baby-sitter. Mais il y a aussi Charlie, l'aînée, 23 ans, qui s'occupe de tout : bricoler, cuisiner ; travailler dans un labo, aimer Basile, tirer le diable par la queue et tenter d'élever ses cadettes depuis la mort des parents. Tout ce petit monde habite la Vill'Hervé, une grande maison au bout du bout de la lande, au bord du bord de la falaise, pleine de recoins, de mystère, d'hôtes de passage et de pannes de Madame Chaudière. Il essaie de vivre (ça marche), il essaie d'aimer (bof, bof...), il essaie d'affronter les épreuves (tout est toujours à recommencer) et il essaie d'en rire (à tous les coups l'on gagne).

 

Ici ça va de Thomas Vinau

couv11759040.jpg

Un jeune couple et leur chien s’installent dans une modeste maison laissée à l’abandon. Ils l’ont acheté pour changer de vie, mais aussi parce que l’homme y a passé une partie de son enfance. Un « retour à la terre » s’affirmant également à un retour aux valeurs de curiosité et d’enchantement irriguant cette période de la vie, que Thomas Vinau sait intelligemment illustrer de son style à la poésie simple, dépouillée et attentive. Ici ça va est une sorte de journal où les chapitres sont des instantanés sur les moments ineffables mais essentiels de la vie, sur ces petits bonheurs qui s’accumulent délicieusement et font le Bonheur lui-même. L’auteur excelle à montrer un narrateur se ré-enchantant du monde - en jardinant, en cuisinant des tartes aux fruits, en observant les variations de lumière, ou encore en s’enivrant d’odeurs nouvelles ou oubliées. Un livre cultivant la poésie du quotidien et de l’ordinaire pour en dévoiler tout l’extraordinaire, pour mieux montrer que l’aventure n’est plus au coin de la rue mais plutôt dans un simple coin de nature.

 

Les Orphelines d'Abbey Road de Audren

couv72546050.jpg

L’orphelinat d’Abbey Road ne s’est pas toujours appelé ainsi. Son véritable nom, il vaut mieux ne pas le connaître. Il vaut mieux ne pas poser de questions, non plus, ni sur ce sujet ni sur aucun autre. Soeur Ethelred n’aime pas que les enfants posent des questions. Elle dit que Dieu apportera toutes les réponses. Ses réponses à elle, ce sont les punitions. Ce soir, comme chaque soir, les pensionnaires ont dit leur prière et soeur Ethelred a coupé l’électricité dans le dortoir. Mais Joy ne peut pas dormir. Elle pense au souterrain que son amie Margarita a découvert sous l’abbatiale. Qu’y a-t-il au bout de ces couloirs qui sentent le soufre ? Pourquoi Prudence ne parle-t-elle plus depuis qu’elle les a visités seule ? De quoi a-t-elle si peur ? D’où vient cette étrange brûlure sur son bras ? Que cache le mince sourire de Lady Bartropp, la bienfaitrice de l’orphelinat ? Et pourquoi la petite Ginger chante-t-elle sans cesse une chanson en latin sans même s’en apercevoir ? Les réponses sont peut-être là, tout près, dans un autre monde.

 

L'instant précis où les destins s'entremêlent d'Angélique Barbérat

couv29685836.jpg

Une tache rouge sombre sur l’oreiller, juste sous les cheveux de sa maman morte sous les coups de son mari, le père de Kyle : voilà ce que le petit garçon a vu, à cinq ans… Comment peut-on vivre après cela ? Kyle se lance à cœur perdu dans la musique, que sa mère aimait tant… Vingt ans après le crime, leader d’un groupe rock à la mode, il est célèbre dans le monde entier. Mais inapte au bonheur. Coryn, seule ?lle d’une fratrie de onze enfants, est tombée dans le piège ourdi par son père pour la sortir de la misère : épouser un homme riche, « fou amoureux » d’elle. Surtout fou. D’une jalousie maladive, d’une violence inouïe, il lui fait trois enfants et la coupe du reste du monde. Tous ses rêves se sont envolés. Comment cette star internationale et cette prisonnière pourraient-elles se rencontrer ? Un accident de voiture va pourtant les réunir un instant, celui où les destins s’entremêlent. C’est suf?sant pour qu’ils se «reconnaissent » sans bien savoir pourquoi et se laissent attirer dans une toile amoureuse tissée au jour le jour, malgré l’éloignement, la peur pour elle et, pour lui, l’emprise d’un métier dévorant. Parviendront-ils à vivre ce que leurs sentiments leur inspirent ?

 

Un Papillon sous la neige de Daphne Kalotay

couv23387807.jpg

Du Moscou des années 1950 à Boston aujourd'hui, le tumultueux destin d'une ballerine : passions, secrets et trahisons, une belle saga romanesque qui mêle émotions et mystères. A Boston, Nina, une ancienne étoile du Bolchoï surnommée Papillon, met aux enchères ses précieux bijoux emportés lors de son exil. C'est alors que Grigori, un homme d'origine russe, la contacte pour lui poser la plus incroyable des questions : est-il l'enfant qu'elle aurait abandonné ? Chassé par la danseuse, Grigori, bien décidé à découvrir la vérité, va fouiller dans la vie de Papillon en Russie, un passé fait d'énigmes et de secrets. Pourquoi s'est-elle enfuie de son pays ? Quel est le mystère qui entoure la mort de son mari Viktor ? En levant peu à peu le voile sur ce terrible destin, Grigori apprendra que la réalité se cache toujours là où on le l'attend pas...

 

LU.jpg

 

Les trois lumières de Claire Keegan

(J'en parle ici)

couv21023488.gif.jpg

Par une radieuse journée d'été, un père emmène sa fillette dans une ferme du Wexford, au fond de l'Irlande rurale. Le séjour chez les Kinsella semble devoir durer. La mère est à nouveau enceinte, et elle a fort à faire. Son mari semble plutôt désinvolte : il oublie le bagage de la gamine dans le coffre de la voiture en partant. Au fil des jours, la jeune narratrice apprivoise cet endroit singulier. Livrée à elle-même au milieu d'adultes qui ne la traitent pas comme une enfant, elle apprend à connaître, au gré des veillées, des parties de cartes et des travaux quotidiens, ce couple de fermiers taciturnes qui l'entourent de leur bienveillance. Pour elle qui était habituée à une nombreuse fratrie, la vie prend une autre dimension. Elle savoure la beauté de la nature environnante, et s'épanouit dans l'affection de cette nouvelle famille si paisible. En apparence du moins. Certains détails l'intriguent : la manière dont Mrs Kinsella lui propose d'aller puiser de l'eau, les habits de garçon dont elle se voit affublée, la réaction de Mr Kinsella quand il les découvre sur elle...

 

Les heures lointaines de Kate Morton

(J'en parle ici)

couv3834931.jpg

Lorsqu'elle reçoit un courrier en provenance du Kent qui aurait dû lui arriver cinquante ans auparavant, Meredith Burchill révèle à sa fille Edie un épisode de sa vie qu'elle avait gardé secret jusqu'alors. En septembre 1939, comme beaucoup d'autres enfants, Meredith avait été évacuée de Londres et mise à l'abri à la campagne. Recueillie par des aristocrates du Kent dans le château de Milderhurst, elle était devenue l'amie de l'excentrique et talentueuse Juniper, la cadette de la famille. Pourquoi Meredith a-t-elle dissimulé son passé à sa propre fille ? Et pourquoi n'est-elle pas restée en contact avec Juniper, devenue folle après avoir été abandonnée par son fiancé ? Afin de reconstituer le puzzle de son histoire familiale, Edie se rend au château de Milderhurst dont les vieilles pierres cachent plus d'un secret.

 

Un Havre de paix de Nicholas Sparks

(J'en parle ici)

couv52630119.jpg

Katie débarque seule et sans attache dans la petite ville de Southport, en Caroline du Nord. Belle, jeune et mystérieuse, elle devient vite le sujet de toutes les conversations. D'abord déterminée à préserver sa solitude, elle finit par se lier d'amitié avec Alex, veuf et père de deux enfants. Ensemble, ils pansent des blessures anciennes. Mais alors que Katie reprend confiance en la vie, les fantômes de son passé la rattrapent. Ces mêmes fantômes qui l'avaient poussée, après un long voyage, à venir vivre recluse dans ce havre de paix. Va-t-elle céder aux doutes qu'ils lui inspirent, ou admettre que l'amour est souvent la meilleure chance d'échapper au souvenir des heures les plus sombres ?

 

Desolation Road de Jérôme Noirez

(J'en parle ici)

couv71587155.gif.jpg

CALIFORNIE, 1930. Dans le quartier des femmes de la prison de San Quentin, une jeune fille de dix-sept ans attend le jour de son exécution. Elle s’appelle June, a une bouille d’ange, parle avec maladresse et timidité. Elle raconte ce qui l’a menée là, sur la Desolation road, la route de la désolation qu'on emprunte un jour et qu'on ne peut plus jamais quitter : une passion absolue, déchirante pour un garçon nommé David, une histoire d’amour ponctuée par le vol, le kidnapping et le meurtre à travers la Californie de la Grande Dépression, en compagnie des parias, des criminels et des fantômes. Quand le journaliste venu l’interviewer demande à June ce qu’est l’amour à ses yeux, elle répond : « De la poussière et des étoiles, monsieur. » Le long de la Desolation road, il n’y a rien d’autre à contempler.

 

Maintenant, c'est ma vie de Meg Rosoff

(J'en parle ici)

couv2549908.jpg

Daisy, jeune américaine de 14 ans, est envoyée en Angleterre pour passer quelques semaines chez des cousins qu'elle ne connaît pas. Cette famille excentrique vit à la campagne dans une ferme isolée. Les quatre enfants, trois garçons et une fille, lui plaisent immédiatement et elle succombe au charme d'Edmond, son cousin de 13 ans. Commence alors pour eux un été idyllique fait de baignades, de promenades et de nuits passées à la belle étoile, bref des vacances inoubliables. Mais tout bascule le jour où la guerre éclate en Europe et où l'Angleterre est envahie. Les enfants sont alors séparés et Daisy reste seule avec Piper, sa cousine de 9 ans. Un premier roman bouleversant au style désinvolte qui donne à la narration une force étonnante.

 

tea.gif

Voir les commentaires

2015-02-02T09:19:00+01:00

Une bibliothèque en voyage

Publié par MyaRosa

Une bibliothèque en voyage

Pascal Brissy (texte) et Frédéric Benaglia (illustrations)

photo-2-bis.png

Catégorie(s) : Roman jeunesse illustré

Edition / Collection : Nathan / Premiers romans

Date de parution : 5 février 2015

Nombre de pages : 32

Prix : 5,70€

Dès 6 ans

 

L'histoire :

Personne ne vient jamais dans la bibliothèque de Madame Chut. Résultat : les livres jaunissent et s'abîment. La bibliothécaire décide donc de les emmener en voyage pour qu'ils prennent un bon bol d'air. Mais si les livres préféraient trouver des lecteurs qu'arriver à la mer ?

 

monavis.jpg

 

 Trop mignonne, cette histoire ! Une bibliothécaire, lassée de voir ses livres jaunir et s'abîmer à force que personne ne vienne les consulter, décide de les emmener en vacances à la mer. Qui sait, le grand air leur fera certainement du bien ! C'est le début d'une longue aventure pleine de belles rencontres...

 

 J'aime beaucoup cette histoire. Que c'est triste de voir tous ces livres à l'abandon ! Je reste persuadée que chacun a un livre qui l'attend quelque part et donc que chaque livre a son lecteur, alors forcément, cette histoire m'a beaucoup plu. C'est joli, amusant et très drôle. Les illustrations sont chouettes et très colorées et le texte ne manque pas d'humour et saura, j'en suis sûre, séduire les jeunes lecteurs.

 

voyage.jpg

 

 En quelques mots :

C'est un bel hommage aux mots, une invitation à la lecture. Une belle histoire tendre et amusante.



Voir les commentaires

2015-02-02T07:59:00+01:00

Mamie "Faut pas gâcher"

Publié par MyaRosa

Mamie "Faut pas gâcher"

(Mottainai Bâsan)

Mariko Shinju

nkhgf

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : recyclage - préservation des ressources - écologie

Edition / Collection : nobi nobi ! / 1, 2, 3, Soleil

Date de parution : 4 décembre 2014

Nombre de pages : 40

Prix : 13,50€

 

Présentation de l'éditeur :

Mamie « Faut pas gâcher » est une vieille dame astucieuse toujours prête à donner des conseils pleins de sagesse pour ne pas gaspiller. Elle n’a pas son pareil pour expliquer de quelle façon recycler les déchets, réutiliser les objets du quotidien, économiser les ressources naturelles ! Ne pas laisser couler l’eau du robinet quand on se brosse les dents, se resservir des vieilles feuilles de papier pour en faire un beau déguisement, récupérer les épluchures de clémentine pour parfumer l’eau du bain… Chaque occasion est bonne pour apprendre qu’être écolo, c’est rigolo ! Engagée dans la défense de l’environnement, Mariko Shinju a créé ce personnage pour réintroduire une notion qui se perd peu à peu dans notre société de consommation : la lutte contre le gaspillage. Les meilleurs discours passent toujours mieux avec humour !

 

monavis

 

 Quelle bonne idée, cet album ! Il y a beaucoup de livres écologiques pour les adultes. Il y en a aussi pour les enfants, mais qui parlent plus de la protection de l'environnement plutôt que de la façon dont on peut agir au quotidien pour préserver notre planète. Cet album nous parle du gaspillage, de ces petits gestes qui peuvent tout changer et de la façon dont on peut réutiliser certaines choses plutôt que de les jeter. Mariko Shinju a en quelque sorte voulu illustrer l'expression "mottainai" qui est bien plus qu'un mot,  c'est un concept  qui n'a pas d'équivalent dans les autres langues. Cette expression désigne le gaspillage dans tous les sens du terme : le gaspillage des aliments, le fait de perdre son temps, de ne pas réutiliser un objet qui pourrait l'être, de ne pas utiliser toutes les compétences que l'on a, etc...

 

nobinobi-Mamie_pages-interieures-4.jpg

 

 C'est un bon moyen d'initier les plus jeunes à l'écologie de manière ludique et amusante et de lutter contre le gaspillage, surtout à notre époque et dans notre pays où on a tout de même beaucoup de privilèges dont on n'a même pas conscience. Elle est amusante, cette grand-mère qui a toujours un oeil sur ce que fait son petit-fils et tente de lui inculquer de belles valeurs qui lui sont chères et qui malheureusement se perdent de plus en plus. Elle lui apprend à finir son assiette, à ne pas laisser l'eau couler inutilement lorsqu'il se brosse les dents, à ne pas allumer la lumière quand ce n'est pas indispensable, à ne pas gaspiller ses larmes pour rien, à réutiliser le papier, les bouts de crayons, les épluchures de clémentines, etc... Même si le petit garçon semble parfois agacé, il retient la leçon et on sent qu'il l'aime beaucoup cette grand-mère un peu particulière. Il faut dire qu'elle est très attachante et puis il sent bien qu'elle fait tout cela pour son bien. 

 

nobinobi-Mamie_pages-interieures-12.jpgnobinobi-Mamie_pages-interieures-13.jpg

 

En quelques mots :

Un album original et amusant qui fait passer des messages essentiels aux enfants pour lutter contre le gaspillage sous toutes ses formes. Une excellente idée !



Voir les commentaires

2015-01-30T21:33:00+01:00

Max et les poissons

Publié par MyaRosa

Max et les poissons

Sophie Adriansen (texte) & Tom Haugomat (illustrations)

max

Catégorie(s) : Roman historique / Jeunesse

Edition / Collection : Nathan

Date de parution : 5 février 2015

Nombre de pages : 90

Prix : 5€

Dès 9 ans

 

L'histoire :

Un poissson pour bonne étoile. Max a un poisson rouge ! C’est sa récompense : à l’école, il a reçu un prix d’excellence. Max a aussi une étoile jaune sur la poitrine. Il la trouve jolie, mais ses camarades se moquent de lui et disent qu’elle sent mauvais. Il ne comprend pas pourquoi. Comme il ne comprend pas cette histoire de « rafle » dont parlent ses parents. Ils disent qu’elle aura lieu demain, mais c’est impossible : demain, c’est son anniversaire ! Il sait déjà que sa sœur lui a fait un cadre en pâte à sel et il espère que ses parents lui offriront un second poisson…

 

monavis

 

 En ce moment, mes lectures sont particulièrement réjouissantes, fortes et riches en émotions. Je suis vernie ! C'est encore un coup de coeur que je vous présente aujourd'hui. Un roman jeunesse court mais terriblement poignant qui m'a beaucoup émue. Il nous replonge dans une période particulièrement noire de l'Histoire : la Seconde Guerre Mondiale et plus particulièrement la rafle du Vel d'Hiv. L'auteur a choisi de nous offrir un autre regard sur cet événement, celui d'un enfant de huit ans qui voit les choses avec la naïveté et l'innocence propres à l'enfance. Le récit en est d'autant plus touchant.

 

 Max va bientôt avoir huit ans. Il possède un petit poisson rouge qu'il aime beaucoup et espère secrètement en avoir un second pour son anniversaire... Mais le jour J, Max et sa famille se réveillent dans les cris et les pleurs des voisins. Ils sont tous emmenés au Vélodrome d'Hiver et déportés peu de temps après à Drancy. Max ne comprend pas très bien ce qui se passe, mais il continue à rêver, à être le petit garçon plein de vie et de gaieté qu'il a toujours été. Bien sûr, il a un peu peur et puis il est un peu triste aussi, mais c'est surtout parce qu'il pense à son petit poisson qu'il n'a pas eu le temps d'emporter...

 

 Ce roman particulièrement bien écrit permet d'aborder avec les enfants (dès 9 ans) les terribles événements survenus durant la Seconde Guerre Mondiale. Bien plus percutant et ludique qu'une leçon d'Histoire, c'est un roman bouleversant et lumineux que nous offre Sophie Adriansen. Le sujet est terrible et triste, c'est évident, mais il y a dans ce livre beaucoup d'optimisme, de la candeur, de la légèreté et même de l'humour sans que cela ne paraisse jamais déplacé. C'est aussi un roman qui sent bon l'été, les clafoutis aux cerises, les souvenirs d'enfance et les jeux en plein air. Je ne vous en dis pas plus, mais le contraste est saisissant et c'est aussi une belle façon de rendre hommage à tous ces enfants qui ont été privés de tous ces petits bonheurs que chacun devrait connaître. Cette injustice est toujours aussi révoltante et il ne faut jamais, au grand jamais, l'oublier.

 

 On trouve, à la fin de l'ouvrage, un petit dossier explicatif sur la Seconde Guerre Mondiale. Je tiens aussi à attirer votre attention sur cette couverture que je trouve très réussie.

 

En quelques mots :

Un roman court mais intense et terriblement poignant qui revient sur une période très sombre de l'Histoire et qui est porté par un petit garçon de huit ans, touchant et attachant ainsi que par un texte magnifique. Une très belle découverte.

 

Sans-titre-1

 

 

Quelques extraits :


"La guerre, ça fait marcher les Allemands dans les rues et serrer fort les mains des petits garçons."


"Monsieur Pascal est venu me trouver. Il s'est accroupi pour être grand comme moi et m'a dit :

- Tu es le meilleur élève de la classe. L'étoile n'y change rien. Regarde, tu n'es pas le seul à en porter une. La classe est une constellation, chacun brille à sa façon."

 

"Papa et maman se souviennent comment était la vie avant la guerre. Moi pas. L'été dernier, c'était déjà la guerre. L'été d'avant aussi."

 

"Je ne sais pas ce qui se passe, mais j'ai peur. Parce que papa, maman et Hélène ont peur eux aussi. Je le sens. Et quand les grands ont peur, c'est comme une couverture toute râpée par laquelle passe le jour : ça ne protège plus rien."

 

"Ce que j'aime ici, c'est qu'il y a du dehors. On respire. Et aucun problème pour ouvrir les fenêtres : il n'y en a pas."

 

 

A lire aussi :

couv47707365.jpg

Voir les commentaires

2015-01-30T12:42:00+01:00

Frères de terroirs - Carnet de croqueurs, tome 1 : hiver & printemps

Publié par MyaRosa

Frères de terroirs - Carnet de croqueurs,

tome 1 : hiver & printemps

Jacques Ferrandez & Yves Camdeborde

couv46636956.gif.jpg

Catégorie(s) : BD

Edition / Collection : Rue de Sèvres

Date de parution : 29 octobre 2014

Nombre de pages : 122

Prix : 22€

 

Présentation de l'éditeur :

Ils sont apiculteurs, maraîchers, vignerons, bouchers... Ils sont tous fournisseurs d’Yves Camdeborde depuis des années, avec qui ils partagent le goût du bien manger et du bien produire. Une année de rencontres avec les producteurs favoris d’Yves Camdeborde, mise en dessin par Jacques Ferrandez : pour aller à la découverte de chasseurs de truffes, pêcheurs de brochet et vignerons aux quatre coins de la France. Une belle peinture de savoir-faire et de convivialité.

 

monavis

 

 Pour les amateurs de cuisine et de gastronomie et aussi pour les curieux, les éditions Rue de Sèvres ont publié une BD originale et étonnante. On y suit le chef Yves Camdeborde qui part à la rencontre de petits producteurs, de maraîchers et de vignerons de notre beau pays. Les langues se délient, les confidences se font autour d'un bon verre de vin ou autour d'une assiette gastronomique. Parce qu'il est essentiel de savoir ce que l'on mange, ce livre permet d'aller plus loin et de comprendre d'où viennent les aliments qui sont dans nos assiettes. On voit la France sous un autre jour, on en apprend plus sur les métiers traditionnels et sur le savoir-faire et les petits trésors de la gastronomie française.

 

photo-1-copie-2.JPG

 

 Les illustrations sont vraiment superbes : des champs à perte de vue, nos belles régions mises en lumière, des visages souriants d'agriculteurs passionnés par leur métier. On trouve également des tas de recettes à tester : croque-monsieur au beurre demi-sel, oeuf de poule à la coque et ses mouillettes truffées ou encore les beignets de fleurs de courgettes. Au fil des pages, on découvre des sujets très intéressants : "L'âme du couteau", "Les chevriers de la vallée d'Aspe", "Cuisine aux beurres", "La Mémoire du beaujolais", etc... Ce livre s'intéresse aux produits cultivés en hiver et au printemps. Un second volume devrait voir le jour prochainement. Jacques Ferrandez et Yves Camdeborde n'ont pas fini de séduire nos papilles !

 

photo-2-copie-2.JPG

 

En quelques mots :

Une BD originale et très intéressante qui nous fait découvrir, au travers de la gastronomie, nos belles régions de Frence et des métiers passionnants.


Voir les commentaires

2015-01-29T13:02:00+01:00

Le Sourire de la nuit

Publié par MyaRosa

Le Sourire de la nuit

Roxane Marie Galliez (texte) & Eric Puybaret (illustrations)

lesourire.jpg

Catégorie(s) : Album jeunesse

Thèmes & Mots clés : naissance - altruisme - générosité - poésie

Edition / Collection : De La Martinière Jeunesse

Date de parution : 6 novembre 2014

Nombre de pages : 32

Prix : 14,50€

Dès 6 ans

 

L'histoire :

Cet album grand format nous invite au coeur d'un village pour assister à la naissance d'un enfant, mais également à quelque chose de bien plus grand... À travers la naissance d'un petit étranger et la gentillesse d'une vieille dame, nous découvrons un conte plein de magie. Les personnalités sombres et égoïstes vont se transformer au contact du bébé et de sa maman et les bonnes âmes n'en deviendront que meilleures. Un texte plein de poésie à lire et à relire. De magnifiques illustrations très tendres pour cet album qui prône la générosité et l'altruisme.

 

monavis

 

 Par une nuit d'hiver, un jeune couple arrive dans un petit village. La femme est enceinte et s'apprête à donner naissance à leur premier enfant, ici, dans dans une étable. Cette histoire vous dit quelque chose ? Vous pensez la connaître ? Rien n'est moins sûr... Roxane Marie Galliez et Eric Puybaret nous invitent à la redécouvrir dans ce magnifique album. Oubliez tout ce qu'on vous a raconté, ici, on ne parle pas de vérité ou de religion. Chacun est libre d'y voir ce qu'il souhaite : une jolie fable pleine d'espoir, une histoire vraie, une légende fabuleuse, une leçon de vie, un hymne à la vie, ... Laissez vous bercer par les mots tendres et délicats de Roxane Marie Galliez et n'oubliez pas d'ouvrir grand les yeux pour admirer les superbes illustrations d'Eric Puybaret.

 

 Quelle merveille, mais quelle merveille ! J'ai rarement lu un texte aussi pur, aussi poétique et aussi riche en émotions. C'est beau, tout simplement. L'atmosphère, le contexte, les personnages, tout est tellement bien décrit qu'on a l'impression d'assister, nous aussi, à ce moment unique et magique. C'est un album qui prône la gentillesse, la générosité et l'altruisme. On croise, au fil de l'histoire, des personnages qui ont le coeur sur la main et sont prêts à tendre les bras à de parfaits inconnus et à tout pardonner tandis que d'autres sont méfiants, distants, orgueilleux. Mais cette nuit va tout changer... Les bons deviendront meilleurs et seront récompensés tandis que les autres apprendront de leurs erreurs et de leur égoïsme.

 

 On redécouvre cette histoire intemporelle. Elle est portée par un texte vraiment sublime et délicat et par des illustrations très émouvantes. Il y a tellement de sujets abordés dans cette histoire : la générosité, l'altruisme, l'entraide, l'amour de son prochain, mais aussi la peur de l'autre, le rejet de l'étranger, la crainte de l'inconnu. C'est un album qui dit beaucoup de choses de manière détournée et qui, en plus, nous fait rêver. Il y a de la lumière, de l'espoir et même quelque chose de magique là-dedans, c'est indéniable !,  En tout cas, je me suis régalée ! C'est un petit trésor de littérature de jeunesse à ne surtout pas manquer.

 

 

En quelques mots :

Une histoire universelle qui parle d'altruisme et de générosité. Un album magnifique et très poétique que je ne me lasse pas de feuilleter et de relire. A découvrir absolument. COUP DE COEUR !

 

Sans-titre-1-copie-1

 

Quelques extraits :

 

"J'aimerais vous dire que cette nuit-là était plus froide que d'ordinaire, mais ce n'est pas tout à fait vrai. Le ciel était-il un peu plus clair, les étoiles mieux éclairées ? Je crois bien, en vérité, que ce soir était comme tous les autres soirs d'hiver. La nuit s'était couchée aussi tôt que les autres nuits, les feux rougissaient dans les cheminées et chacun portait des vêtements chauds avant de s'endormir. Chacun ? Pas tout à fait, voilà pourquoi cette histoire mérite d'être racontée : la nature était la même mais dans le silence de leurs chaumières, le coeur des Hommes allait bientôt changer..."

 

"Cette histoire est si ancienne que des miettes d'aventure se sont perdues dans mes souvenirs."

 

"Le sourire est une langue que le monde entier comprend."

 

"Est-ce que cela arriva vraiment ? J'aime à le croire et vous invite à raconter, à votre tour, cette histoire, afin que personne n'oublie qu'il suffit d'un seul geste pour changer une vie."


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog